Sibérie : Deux momies d'un peuple inconnu près de l'Arctique

Sibérie : Deux momies d'une civilisation inconnue près de l'Arctique

 

Siberie mommie2017 mini

 

Enveloppés dans une sorte de cocon composé de barres de cuivre, de belle fourrure, de tissus et d'écorce de bouleau, les mommies d'un adulte et d'un petit bébé ont été découverts. Ces membres momifiés d'une civilisation inconnue ont été déterrés à partir d'une nécropole de permafrost au bord de l'Arctique. Ces découvertes sur le site de sépultures de Zeleniy Yar près de Salekhard ont le potentiel d'éclaircir les inconnus de l'exploration humaine précoce de l'extrême nord de la Russie...

 

Siberie mommies

A cocoon with a mummy of an adult was covered with copper plates head to toe. Picture: Alexander Gusev

Alexander Gusev, chef de l'expédition, chercheur principal du Centre for the Arctic Studies, a déclaré: " Les restes momifiés ont été trouvés l'un à côté de l'autre, enterrés strictement selon une ligne nord-sud, les pieds tournés vers la rivière. Les corps ont été enveloppés dans des cocons d'écorce de bouleau et d'un tissu épais, dont nous en saurons plus après des tests de laboratoire. Le cocon de l'adulte était couvert de la tête aux pieds avec des plaques de cuivreLe cocon du bébé était recouvert de petits fragments de chaudron en cuivre "

 

Zeleniyyar

 

Localisation de Zeleniy Yar en Russie/Sibérie

 

Les experts estiment que l'enfant n'avait pas plus de six mois.

 

Siberie mommie2017

What's inside the cocoon? Picture: Alexander Gusev

 

La longueur du cocon adulte est de 170 centimètres, ce qui signifie que l'humain qui est à l'intérieur - il n'est pas encore connu s'il s'agit d'un homme ou d'une femme - devrait avoir environ 165 cm de hauteur, avec un âge considérable d'environ 1 300 ans estimé (sans analyse pour l'instant).

« Une fois que nous avons réalisé que le cocon de l'adulte était vraiment bien conservé, nous n'avons pas voulu prendre le risque de l'ouvrir sur le site », a déclaré l'anthropologue Yevgenia Svyatova d'Ekaterinbourg.

" Nous l'avons extrait du sol pour le protéger autant que possible. Nous ne connaissons pas le genre de la personne. La seule chose que nous savons avec certitude, c'est que c'était un adulte ".

Les chercheurs du Centre for Arctic Studies et de l'Université nationale de Séoul (Corée du Sud) travaillent sur les découvertes. Les scientifiques sibériens feront des tests de tomographie (IRM) pour déterminer le niveau de conservation du corps. Cela mettra également en évidence tous les artefacts funéraires cachés à l'intérieur des cocons.

 

Inside silver decorations

Boucles de ceinture, fragments de ceinture, d'un bracelet et des décorations en argent trouvés dans les cocons. Photos: Natalya Fyodorova

 

Le complexe archéologique a été découvert en 1997 lors des travaux de l'expédition russo-américaine pour le projet "Living Yamal". D'autres tombes sur le site ont inclus des artefacts provenant de la Perse.

Ces dernières découvertes sont encore plus anciennes que les précédentes momies déterrées sur place, en 2015, puisque les datations de celles-ci indiquaient le 12ème ou 13ième siècle. Cette mystérieuse civilisation encore active au moyen-âge comporte apparemment un mélange de peuples divers provenant de la lointaine Perse (Iran actuel), mais aussi des représentants ayant les cheveux blonds ou roux, comme ci-dessous... Mais ils utilisaient à priori toujours très tardivement le cuivre dans les rituels funèbres... :

 

Inside side view of the mummy

Une précédente momie aux cheveux roux... la momification naturelle serait due au mélange cuivre/glaces... Pictures: The SIberian Times, Natalya Fyodorova

 

 

Sources : http://siberiantimes.com/other/others/features/cocooned-in-copper-best-fur-fabric-and-birch-bark-an-adult-and-tiny-baby-from-the-8th-century/

http://siberiantimes.com/science/casestudy/news/n0290-ancient-mummy-unearthed-from-lost-medieval-civilisation-near-arctic-claim-scientists/

http://siberiantimes.com/science/casestudy/features/mummified-by-accident-in-copper-masks-almost-1000-years-ago-but-who-were-they/

 

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 23-07-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie lire échange environnement mystère arctique antiquité moyen-orient climat auteur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau