Billets de yvesh

Malte, le mystère des Cart Ruts et du Temple Gebel Gol-Bahar

Malte, le mystère des Cart Ruts et du Temple Gebel Gol-Bahar

 

clapham-junction-malte.jpg

L'une des plus grandes énigmes archéologiques de la planète se trouve sur la côté sud-ouest de l'île de Malte, entre le Buskett Woodland et Dingli Cliffs. Appelé Clapham Junction (1) ou encore Misrah Għar il-Kbir, le site archéologiques très ancien montre des sillons qui parcourent les campagnes maltaise et gozitaine (petite île de Gozo voisine)sur plusieurs kilomètres, nommés Cart Ruts.

 

clapham-junction-malte1.jpg

Ces traces sont constituées de profondes entailles dans la surface pierreuse du sol qui sont toujours par deux, mais pas toujours parallèles. De plus, elles se croisent, s'entrecoupent par endroits, semblent sans origine ni sans destination visible mais ont des profondeurs, des largeurs et des écartements qui varient. Certaines semblent sortir d'une falaise (cette dernière s'est effondrée dessus ?), d'autres s'enfoncent dans la mer (à la suite de la montée des eaux ou d'un mouvement de terrain ?)... quoiqu'il en soit, cela manifeste une très grande ancienneté. 

 

cartrutsmalta.jpg

Des archéologues avaient longtemps supputé qu'une tombe punique coupait en deux les Cart Ruts, mais des études récentes ont infirmé cette première analyse. De ce fait, le site a été classé très longtemps comme étant contemporain des temples de l'âge de bronze, mais sa datation réelle est aujourd'hui inconnue. Seules deux interprétations ont été approuvées et publiées : celle concernant un système d'irrigation (peu partagée de nos jours) ou celle d'un système de transport, probablement en liaison avec des carrières, ou encore pour amener des pierres amenées par bateaux), voir ci-dessous :

Lire la suite

OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2018

OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2018 - MAJ 26-11-2018

 

Odhtv2018a

 

Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html


 

JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans ces vidéos sont (sauf mention contraire) des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....).

Lire la suite

La cité légendaire de Tartessos enfin découverte ?

La cité légendaire de Tartessos enfin découverte ?

Ou Atlantis ?

 

Atlantis tartessos reconstitution2

Reconstitution informatique

 

De nouvelles photos et publications m'incitent à faire une suite à un long article publié il n'y a pas si longtemps que cela : Tartessos ? Une structure antique de plusieurs cercles trouvée en Andalousie.

En effet, de premières découvertes entre 2011 et 2014 concernant ce fameux royaume semi-légendaire avaient déjà fait la une de certains journaux et médias, comme ici : https://www.20minutes.fr/sciences/687012-20110314-sciences-la-cite-atlantide-engloutie-sous-marecages-espagne.

Semi-légendaire parce que ce royaume est bel et bien cité à plusieurs reprises par les anciens Grecs (qui le considéraient comme la toute première civilisation réelle de toute l'Europe, et ensuite les romains. L'archéologie moderne a ajouté ses contributions par la découverte de nombreuses structures, bijoux sophistiqués et gravures en Andalousie, attribués à Tartessos...

Il semble bien qu'une étape supplémentaire, et importante, vient d'être franchie après l'étude de photos satellites et de terrain... Notons que si plusieurs chercheurs supposent fortement que Tartessos serait en réalité une évolution de la célèbre Atlantis de Platon, de part ses dimensions et apparence, d'autres pensent que cela pourrait être plutôt une des colonies d'Atlantis, comme affirmé par Platon, imitant comme souvent dans le passé la ville-mère, alors que d'autres bien sûr, doutent d'un quelconque lien avec le royaume légendaire de l'orateur Critias, dont les sources se sont perpétués par voie orale jusqu'à ce dernier, via le législateur athénien Solon du début du VIe siècle, qui l'a lui-même appris de prêtres égyptiens de Saïs lors d'un voyage en Egypte et enfin Platon.

Atlantis tartessos structuresdonananationalpark

Des structures rondes déterrées dans le parc National Doñana en Andalousie espagnole, qui pourraient être une évidence des îles artificielles décrites par Platon - Image shows formations inside the Doñana National Park, Andalucia, Spain. They may be evidence of islands depicted by Plato in his story of Atlantis. The philosopher described how buildings were propped up on a mixture of natural and man made island structures

 

Suite :

Lire la suite

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 3

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 3 VF - MAJ : Episode 13 - FIN

 

Ufo hunters saison1

 

Il s`agit d`une série d`enquêtes sur les OVNIS et Phénomènes connexes, mené à partir des investigations du site NY-SPI... "New York Strange Phenomena Investigators".

NY-SPI a été fondé en 2006 et est basé à Manhattan. Il est composé d`un groupe restreint de professionnels formés uniquement avec des décennies d`expérience dans le domaine ufologique sur le terrain. L`équipe emploie diverses méthodes scientifiques pour disséquer et examiner les phénomènes physiques, statistiques et psychologiques associés à ces phénomènes. Avec des cas d'examens bien établis et des protocoles de recherche en place, ces enquêteurs sont équipés pour reconstituer les détails des observations d`OVNI possibles ou des «enlèvements» et de déterminer leur validité et leur crédibilité. Chaque cas est poursuivi et traité comme un nouveau mystère. 

Titre Original : UFO Hunters

Année 1ère diffusion : 2008

Origine de la série : Etats-Unis (USA) Genre : Téléréalité, documentaire, Paranormal, Ufologie

Nombre de Saisons : 3 - Saison 1 en [VF] 13 épisodes. Saison 2 en [VF] 13 épisodes. Saison 3 en [VF] 13 épisodes.

Nombre d'épisodes total série : 39 épisodes de 42 minutes

Avec Bill Birnes, Ted Ackworth, Pat Uskert, Kevin Cook, producteurs exécutifs : David Pavoni, Jeff Tober, Jon Alon Walz

Bill Birnes, Ted Ackworth et Pat Uskert enquêtent sur des Objets Volants Non Identifiés qui ont été aperçus aux quatre coins des États-Unis. Ils tentent de séparer le vrai du faux à l'aide de témoignages, d'expériences scientifiques et de documents gouvernementaux. Les événements les plus récents bénéficient parfois d'une abondance de preuves audio ou vidéo, tandis qu'une affaire datant de 1897 oblige l'équipe à creuser dans un puits condamné depuis longtemps. En outre, le trio pose un nouveau regard sur l'affaire Roswell, examine les dossiers d'un enquêteur célèbre, et se rend au Royaume-Uni, où il semble que le ciel soit rempli de phénomènes inexpliqués.

Ufohunters

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S03x01 - Le mystère des triangles fr​

Lire la suite

La cité engloutie du lac Fuxian au Yunnan

La cité engloutie du lac Fuxian au Yunnan - 2012 - MAJ 11-2018

 

Lacfuxian chine1

 

Il y a de cela quelques années (2001 et 2006, puis 2014),  des fouilles archéologiques dans le lac Fuxian au Yunnan (Sud-Est de la Chine) ont découverts un certain nombres d’objets antiques, de la vaisselle (en photo) et des vestiges de bâtiments au fond du lac laissant à penser qu’une cité datant de l'époque des Han (206 av. J-C-220 ap JC)  y serait engloutie.

On a notamment découvert un mur de pierre de 30 m de long, de 1,5 m de haut. Le mur avait été façonné à l'aide de pierres régulières; entre celles-ci les jointures étaient visibles. Le mur et les pierres détachées étaient également marqués d'empreintes artificielles. Pour les archéologues, il s'agit peut-être du tronçon de l'enceinte d'une cité ancienne. Ils ont trouvé là une grande dalle dont une face est recouverte de mousses tandis que l'autre est lisse. Les spécialistes estiment que la dalle pavait la place de la cité ancienne.

 

fouilles-yunnan.jpg

 

Les vestiges de la cité, s'étendent sur une longueur de 2 000 m du nord au sud et une largeur de 1 200 m d'est en ouest. Etant donné son envergure, la superficie occupée et son aspect majestueux, cette construction antique submergée est un cas rare en Chine comme dans le monde.

Quel peuple vivait dans cette cité ? et comment s’est-elle retrouvée engloutie par les eaux ? En 2006, une nouvelle expédition à découvert les vestiges d’une pyramide semblable à celles des mayas :

Lire la suite

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 2

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 2 - MAJ : Fin saison 2

 

Ufo hunters saison1

 

Il s`agit d`une série d`enquêtes sur les OVNIS et Phénomènes connexes, mené à partir des investigations du site NY-SPI... "New York Strange Phenomena Investigators".

NY-SPI a été fondé en 2006 et est basé à Manhattan. Il est composé d`un groupe restreint de professionnels formés uniquement avec des décennies d`expérience dans le domaine ufologie sur le terrain. L`équipe emploie diverses méthodes scientifiques pour disséquer et examiner les phénomènes physiques, statistiques et psychologiques associés à ces phénomènes. Avec cas d'examens bien établis et des protocoles de recherche en place, ces enquêteurs sont équipés pour reconstituer les détails des observations d`OVNI possible ou «enlèvements» et de déterminer leur validité et leur crédibilité. Chaque cas est poursuivi et traité comme un nouveau mystère. 

Titre Original : UFO Hunters

Année 1ère diffusion : 2008

Origine de la série : Etats-Unis (USA) Genre : Téléréalité, documentaire, Paranormal, Ufologie

Nombre de Saisons : 3 - Saison 1 en [VF] 13 épisodes. Saison 2 en [VF] 13 épisodes. Saison 3 en [VF] 13 épisodes.

Nombre d'épisodes total série : 39 épisodes de 42 minutes

Avec Bill Birnes, Ted Ackworth, Pat Uskert, Kevin Cook, producteurs exécutifs : David Pavoni, Jeff Tober, Jon Alon Walz

Bill Birnes, Ted Ackworth et Pat Uskert enquêtent sur des objets volants non identifiés qui ont été aperçus aux quatre coins des États-Unis. Ils tentent de séparer le vrai du faux à l'aide de témoignages, d'expériences scientifiques et de documents gouvernementaux. Les événements les plus récents bénéficient parfois d'une abondance de preuves audio ou vidéo, tandis qu'une affaire datant de 1897 oblige l'équipe à creuser dans un puits condamné depuis longtemps. En outre, le trio pose un nouveau regard sur l'affaire Roswell, examine les dossiers d'un enquêteur célèbre, et se rend au Royaume-Uni, où il semble que le ciel soit rempli de phénomènes inexpliqués.

Ufohunters

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x01 - Invasion en Illinois

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x02 -  Urgence Ovni

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x03 - Explosion Mystérieuse

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x04 - Premier Contact

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x05 : La vérité sur l'incident Roswell

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S02x06 : Lumières en Arizona [Lumières de Phoenix]

Lire la suite

Momies de Nazca : présentation officielle des résultats d’analyses

Momies de Nazca : présentation officielle des résultats d’analyses

 

Scanmaria

Scan de la momie surnommée Maria

 

C'est le lundi 19 novembre 2018 à 15h00 pour la France (09h00 heure péruvienne) que la présentation officielle des résultats d’analyses se fera au congrès de la République du Pérou (métaux , histologie, datation C14, analyses ADN, scanners HD), sous l’égide du congressiste Armando Villanueva, auteur du projet de loi sur les momies de Nasca visant à protéger ce patrimoine péruvien. Rappelons que de nombreux députés péruviens soutiennent ce projet de loi, les datations multiples de plusieurs de ces reliques confirmant leur ancienneté sans doute possible.

LIEN NUREA TV   : https://www.nurea.tv/video/momies-de-nasca-resultats-alien-project-2018/ (en français)

LIEN TERCER MILENIO  : Jaime Maussan official (en espagnol)

https://www.youtube.com/channel/UC6ffFUtT43XHlccQbyWsNHA?fbclid=IwAR0eQ3eJxSMColRnagHoxwHFI0kYSVpnyXZso4V4FDgdKM3aT2FECV4cheo

Je rappelle que les premières reliques ont été découvertes fin 2015 mais révélées à partir de octobre-novembre 2016 par les huaqueros (traduire par pilleurs de huaca/tombes et temples) qui ont fait la découverte d'un site souterrain dans la région de Nazca-Palpa, notamment par des émissions télévisées au Pérou mais surtout par l'entremise de l'ONG Inkari Cuzco, qui a été mise au courant lors de cette dernière période. L'ONG, chargée d'explorations historiques sur le passé pré-colombien du Pérou (et toujours accompagnée d'un archéologue et d'un garde national comme la loi péruvienne l'exige) et également d'aides diverses auprès de certaines tribus amazoniennes (ravies de proposer des porteurs et ressources lors de ces expéditions, en échange d'aides financières ou autres) avec les autorisations des Ministères de la Culture et de l'Environnement péruviens. L'ONG a d'ailleurs reçu une médaille gouvernementale pour ses activités en 2017. L'ONG a donc commencé son enquête, avec en tout premier lieu la recherche du contact avec le chef des découvreurs, surnommé "Mario", et a ouvert un site spécialement consacré à cette étrange affaire : https://www.the-alien-project.com/

L'historique très complet de cette affaire, et établi dès novembre 2016 par mes soins, se trouve ici : http://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

Les rumeurs les plus folles ont tourné sur la toile au sujet de cette affaire, avec aussi de nombreuses fausses affirmations et même des faux fabriqués par des sceptiques ou défendeurs de dogmes. Deux scientifiques français se sont même un peu ridiculisés lors d'une émission sur une chaîne alternative internet, bien qu'ils aient montré plus de prudence vers la fin en disant qu'ils n'avaient pas tous les éléments en main pour apporter un éclairage sérieux sur le peu de données qu'ils avaient à l'époque. Maintenant, de nombreux laboratoires indépendants ont donnés les résultats de plusieurs analyses C14 et ADN, des scans HD ont été faits et des analyses des métaux accompagnant les reliques sont disponibles.

 

Stephenfratpietro paleo dna laboratory univ lakehead canada

 

Certains scientifiques ayant participé aux études (dont de très sérieux scientifiques reconnus et publiés, notamment aux USA), sceptiques au début, ont avoué leur surprise et intérêt lors de ces analyses, y compris anatomiques :

Lire la suite

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 1

Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 1 - MAJ FIN Saison 1

 

Ufo hunters saison1

Il s`agit d`une série d`enquêtes sur les OVNIS et Phénomènes connexes, mené à partir des investigations du site NY-SPI... "New York Strange Phenomena Investigators".

NY-SPI a été fondé en 2006 et est basé à Manhattan. Il est composé d`un groupe restreint de professionnels formés uniquement avec des décennies d`expérience dans le domaine ufologie sur le terrain. L`équipe emploie diverses méthodes scientifiques pour disséquer et examiner les phénomènes physiques, statistiques et psychologiques associés à ces phénomènes. Avec cas d'examens bien établis et des protocoles de recherche en place, ces enquêteurs sont équipés pour reconstituer les détails des observations d`OVNI possible ou «enlèvements» et de déterminer leur validité et leur crédibilité. Chaque cas est poursuivi et traité comme un nouveau mystère. 

Titre Original : UFO Hunters

Année 1ère diffusion : 2008

Origine de la série : Etats-Unis (USA) Genre : Téléréalité, documentaire, Paranormal, Ufologie

Nombre de Saisons : 3 - Saison 1 en [VF] 13 épisodes. Saison 2 en [VF] 13 épisodes. Saison 3 en [VF] 13 épisodes.

Nombre d'épisodes total série : 39 épisodes de 42 minutes

Bill Birnes, Ted Ackworth et Pat Uskert enquêtent sur des objets volants non identifiés qui ont été aperçus aux quatre coins des États-Unis. Ils tentent de séparer le vrai du faux à l'aide de témoignages, d'expériences scientifiques et de documents gouvernementaux. Les événements les plus récents bénéficient parfois d'une abondance de preuves audio ou vidéo, tandis qu'une affaire datant de 1897 oblige l'équipe à creuser dans un puits condamné depuis longtemps. En outre, le trio pose un nouveau regard sur l'affaire Roswell, examine les dossiers d'un enquêteur célèbre, et se rend au Royaume-Uni, où il semble que le ciel soit rempli de phénomènes inexpliqués.

Ufohunters

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x01 - Les ovnis avant Roswell

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x02 - Objets immergés non identifiés

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x03 - Les enlèvements

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) S01x04 Écrasement et récupération d'un ovni

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) S01x05 Les militaires contre les ovnis

Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x06 - Les policiers et les ovnis

Lire la suite

Groenland - un gros impact spatial détecté

Groenland - un gros impact spatial détecté

 

Cratere groenland© NASA Goddard

 

Une publication scientifique dans le journal spécialisé Science Advances, d'après une étude de trois ans par une grosse équipe de spécialistes internationaux (Kurt H. Kjær, Nicolaj K. Larsen, Tobias Binder, Anders A. Bjørk, Olaf Eisen, Mark A. Fahnestock, Svend Funder, Adam A. Garde, Henning Haack, Veit Helm, Michael Houmark-Nielsen, Kristian K. Kjeldsen, Shfaqat A. Khan, Horst Machguth, Iain McDonald, Mathieu Morlighem, Jérémie Mouginot, John D. Paden, Tod E. Waight, Christian Weikusat, Eske Willerslev et Joseph A. MacGregor) affirme la découverte d'un large cratère d'impact sous un actuel glacier au Groenland.

Le résumé de la découverte se traduit ainsi : " Nous rapportons la découverte d'un cratère d'impact important sous le glacier Hiawatha dans le nord-ouest du Groenland. D'après les levés radar aéroportés, nous avons identifié une dépression circulaire du substrat rocheux de 31 km de large sous jusqu'à un kilomètre de glace. Cette dépression présente un rebord surélevé qui coupe les canaux sous-glaciaires d'un affluent et un soulèvement central modéré qui semble s'éroder activement. À partir d’enquêtes au sol sur l’avant-pays déglacié, nous avons identifié des structures incorporées dans le substrat rocheux précambrien le long de la marge de glace qui tangent au bord sous-glaciaire. Les sédiments glacio-fluviaux de la plus grande rivière drainant le cratère contiennent du quartz choqué et d'autres grains liés aux impacts. L'analyse géochimique de ce sédiment indique que l'impacteur était un astéroïde de fer fractionné, dont la largeur devait être supérieure à un kilomètre pour produire le cratère identifié. La radiostratigraphie de la glace dans le cratère montre que la glace de l'Holocène est continue et conformable, mais toute la glace plus profonde et plus ancienne semble être riche en débris ou fortement perturbée. L'âge de ce cratère d'impact est actuellement inconnu, mais d'après nos preuves géologiques et géophysiques, nous concluons qu'il est peu probable qu'il soit antérieur à la création de la calotte glaciaire du Groenland au Pléistocène. "

F1 large-GroenlandContexte géomorphologique et glaciologique du glacier Hiawatha, au nord-ouest du Groenland.

A ) Vue régionale du nord-ouest du Groenland. La carte en médaillon montre l'emplacement par rapport à l'ensemble du Groenland. La case magenta identifie l’emplacement de (B) à (D). ( B ) Une mosaïque ArcticDEM de 5 m sur l’est de la région d’Inglefield. Les couleurs sont la vitesse de la surface de la glace. La ligne bleue illustre un chemin de drainage basal actif déduit des radargrammes. ( C ) Relief en surface des ombrages de collines basé sur la mosaïque ArcticDEM, qui illustre des caractéristiques telles que les ondulations de surface. Les lignes rouges pointillées sont les contours des deux paléocanaux sous-glaciaires. Les lignes bleues représentent les contours du bassin versant, c’est-à-dire que la ligne bleue continue est sous-glaciaire et que la hachure est supraglaciale. ( D) Topographie de lit basée sur les sondages radar aéroportés entre 1997 et 2014, données de la NASA et 2016 de l'Institut Alfred Wegener (AWI). Les triangles noirs représentent les pics de bord surélevés des radargrammes, tandis que les cercles pourpres foncés représentent les pics du soulèvement central. Les lignes rouges hachurées représentent les mesures sur le terrain de la direction des structures de substrat rocheux marginales de glace. Les cercles noirs indiquent l'emplacement des trois échantillons de sédiments glaciofluviaux décrits dans le tableau S1.

 

Dans la discution et consclusion de l'article, les scientifiques disent : "  Ce cratère est potentiellement l'une des 25 plus grandes structures d'impact sur Terre et c'est le seul de cette taille qui conserve encore une partie importante de son expression topographique de surface d'origine. " : 

 

Lire la suite

Série : Les OVNIs envahissent l'Europe

Série : Les OVNIs envahissent l'Europe

 

hessdalen-ufo-spectre.jpg

 

ovnissicile.jpg

Un couple d'objets brillants non identifiés ont été photographiés récemment (08/2010) dans le ciel Lipari (photo), à l'endroit où ces jours il y avait un fort tremblement de terre. Juste une coïncidence ?

Dans la mini-série de 7 épisodes de National Geographic ChannelLes OVNIs envahissent l'Europe ". Les histoires d'ovnis sont généralement associées aux déserts poussiéreux des États-Unis. Mais le ciel européen possède aussi son lot d'histoires étranges et déroutantes, cette série révèle les faits les plus troublants du vieux continent. 

Durant l'apogée de la Guerre Froide, un pilote américain disparait en mission, alors qu'il devait intercepter une cible non-identifiée au-dessus de la mer du Nord. Lorsque son avion est découvert, le cockpit est bien fermé pourtant son corps n'est pas retrouvé à l'intérieur.

En 2004, dans un petit village sur une île de Sicile, une série d'évènements inexpliqués a lieu. Un pécheur aperçoit une lumière rouge qui vole au-dessus de l'eau, des témoignages concernant des OVNIs sont signalés... Ce n'est que le début d'étranges et inquiétants phénomènes dans les alentours du village de Canneto di Caronia. (YH : phénomènes toujours inexpliqués et l'une des premières fois où des scientifiques et autorités admettent un possible lien avec des objets en forme de sphères rouges sortant de la mer...)

Enfin, un pilote est ridiculisé après avoir affirmé entrevoir un OVNI lors d'un entrainement...

 

Rencontres suspectes - Les Ovnis envahissent l'Europe épisode n°1

En 1979, un Ecossais est tombé nez à nez avec un ovni avant de perdre connaissance et de retrouver ses jambes striées de coupures profondes à son réveil. Dans les années 1980, les habitants de la vallée norvégienne de Hessdalen ont vu des lueurs inexpliquées. Enfin, en 1977, un jeune pilote portugais a expérimenté un face-à-face troublant en plein vol. Voir ces articles : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/phenomenes-lumineux-d-hessdalen-rien-de-resolu.html  + http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-hessdalen-un-mystere-scientifique.html

Lire la suite

Les mystères de la Fuente Magna, Bolivie

Les mystères de la Fuente Magna, Bolivie

 

Bolfuentemagna bolivie 2

Le Bol de la Fuente Magna 

Un artefact bolivien, "le Bol de la Fuente Magna" a été trouvé accidentellement par un travailleur de l'Hacienda CHUA, propriété de la famille Manjon située près de lac Titicaca à environ 75-80 km de la ville de La Paz, Bolivie. Le site où il a été trouvé n'a pas été étudié pour des artéfacts précédemment. Le Bol de Fuente Magna en terre brune est joliment gravé à l'intérieur et à l'extérieur et porte des motifs zoologiques et des personnages anthropomorphes (S'il vous plaît voir Bernardo Biadós pour plus de détails).

L'archéologue bolivien, don Max Portugal-Zamora, a appris l'existence de la Fuente Magna autour de 1958-1960 de son ami le pasteur Manjon. Tous deux ont donné son nom à l'endroit qu'il porte aujourd'hui, "Fuente Magna».

Une controverse est née sur l'écriture cunéiforme sur l'artefact de Fuente Magna. Le Dr Alberto Marini, a traduit et a indiqué qu'elle était sumérienne... Après un examen attentif de l'écriture linéaire de Fuente Magna, le Dr Clyde A. Winters a déterminé qu'elle était probablement proto-sumérienne, qui se retrouve sur de nombreux objets provenant de Mésopotamie. Un script identique a été utilisé par les Elamites appelés proto-élamites.

Bolfuentemagna bolivie 1

Le Dr Winters croit que les chercheurs n'ont pas été en mesure de lire l'écriture parce qu'ils ont refusé de comparer le proto-élamite et l'écriture proto-sumérienne avec d'autres systèmes d'écritures utilisés dans les 3000-2000 ans Avant JC. Il a comparé l'écriture à l'écriture libyco-berbère utilisée dans le Sahara il y a 5000 ans. Cette écriture a été utilisée par les proto-Dravidiens (de la vallée de l'Indus), Proto-Mandé, Proto-Elamites et Proto-Sumériens.

Suite :

Lire la suite

Mer du Nord : un Yellowstone inconsidéré ?

Mer du Nord : un Yellowstone inconsidéré ?

 

Mer de wadden 143

Au large des Pays-Bas, cette mer apparemment calme cacherait un volcan sous-marin

 

L’augmentation de l’activité sismique, n’est pas propre qu’à l’Asie orientale, elle devient depuis près de deux décennies, un problème mondial. On constate que de plus en plus de nouveaux foyers apparaissent et, tout comme les plus anciens, sont secoués de manière répétitive. Ça a commencé pour la plus part par de nombreux micro-séismes relativement espacés dans le temps, ensuite leur nombre, fréquence et puissance augmentent progressivement et de plus en plus de nos jours, parfois même sous forme d’essaims.

La poudrière de la Mer du Nord ou quand le risque permanent deviendra majeur !

 

des-fjords-de-norvege-au-spitzberg.jpg

Fjord norvégien

 

La Mer du nord se serait formée exclusivement par la fonte des glaces en fin de la dernière glaciation, suivant l’avis du comité scientifique dans les années 50. Cette hypothèse demeure d’actualité ce, en dépit des pertinences qu’apportent le peu d’analyses échographiques exécutées dans le cadre de l’exploitation des gisements sous-marins. Elles ont permis entre autre de démontrer qu’il existe un système de failles aussi complexe qu’en Mer Egée dans toute la partie centrale de la Mer du Nord.

Qui plus est, il fut partiellement mis au jour que le relief norvégien qui se prolongeait jusqu’en Ecosse, existait encore après la fin de cette glaciation. Mais encore, il fut fortuitement découvert à la limite des plus hauts-fonds, dans la zone dite du Brent, les traces laissée par un ancien fleuve qui s’y déversait et empruntait fort probablement le tracé d’une très ancienne faille, celle-là même qui lors d’un violent déplacement tectonique, serait à l’origine de l’effondrement de cette portion du relief qui constituait une barrière naturelle. La Fosse de Norvège en serait le vestige et s’étirerait jusqu’à la fracture Jan Mayen. D’autre part, la partie nord de cette faille, nommé « Storegga » (Gde bordure) présente des signes d’importants glissements de terrain. L’un d’eux a laissé des traces fossiles tout le long des rivages de la Mer du nord, selon les sédimentations, il aurait causé un méga tsunami dont la vague aurait mesuré près de 21m de hauteur entre Dundee et Aberdeen.

Suite :

Lire la suite

Les plus anciens squelettes humains en Europe reliés à une écriture connue

Les plus anciens squelettes humains en Europe reliés à une écriture connue ?

L'alphabet grec pourrait ne pas être grec !

 

 

[Ceci est une version rééditée de l'article roumain de 2010 et traduite en Français par Yves Herbo. Ceci n'est pas de la science-fiction, beaucoup de faits peuvent être vérifiés (par exemple, datations à -40000 ans de cranes d'homo sapiens sapiens, les premiers hommes modernes en Europe, Roumanie ?), existance des tablettes et des plaques, des vestiges très étendus...]

Présentation

Dans l'année 1961, trois tablettes d'argile écrites ont été découvertes dans une petite ville de Roumanie. Les tests suivants les ont étiquetés comme les plus anciennes tablettes écrites sur Terre. En 1999, une étude a révélé que les forteresses Daces, "Sarmizegetusa Regia", trouvées dans les montagnes Orăştie (Muntii Orăştie) sont seulement une petite partie d'un immense carré de 200 km d'une ville, cachée sous la surface de la terre - la plus grande ville dans l'Antiquité.

Alors, en 2002, les ossements de l'ancêtre de tous les Européens ont été trouvés dans une grotte dans une petite ville roumaine, nommée Anina. Les archéologues l'ont nommé l'ancêtre "Ion din Anina" (qui signifie «Jean de Anina»). Ces résultats sont regroupés dans le centre et le sud-ouest de la Roumanie, dans la même zone où les célèbres dinosaures nains (uniques au monde) ont été trouvés.

1. Jean de Anina

Après qu'ils aient trouvé un os de la mâchoire dans la grotte Anina, les spéléologues professionnels de la "Emil Racovita Institut" ont soulevé la question de la datation du fossile. Ceci a été fait en utilisant l' "isotope carbone 14 ", une procédure qui coûte 500 $. Mais les scientifiques roumains n'ont pas l'argent (quelle tristesse n'est-ce pas ?), de sorte que les enseignants Erik Trinkaus (de l'Université de Saint Louis, États-Unis) et Joao Zilhao (de l'Université de Bristol, Royaume-Uni) ont accepté de dater scientifiquement la mandibule. Ils ont conclu que la relique était de 40.000 ans et était le plus ancien vestige de l'homme moderne en Europe.

"Ion din Anina" (qui signifie «Jean de Anina») reconstitution

 

Ion din Anina (John of Anina)
Ion din Anina (John of Anina)
Ion din Anina (John of Anina)
D'autre part, sur la base de ce fragment, les deux anthropologues ont reconstruit le visage de John, qui a des caractéristiques jamais vues auparavant. Ils soutiennent que le crâne est la preuve que l'homme moderne (Homo sapiens sapiens) s'est accouplé avec l'homme de Neandertal (Homo sapiens neanderthalensis), qui a vécu il y a 150.000 années - jusqu'à il y a 35.000 ans. En tant que tel, Ion (John) a révolutionné tout ce que nous savions sur les théories anthropologiques et sur l'origine de l'homme moderne et ses liens avec l'homme de Neandertal. Jusqu'à cette découverte, les anthropologues croyaient que l'homme de Neandertal avait disparu avec l'avènement de l'homme moderne. (YH : on sait maintenant en 2018 que non seulement l'homme moderne s'est accouplé avec Neandertal, mais aussi Dénisovien, voir un autre encore inconnu).

Puisque Jean a deux types de caractéristiques humanoïdes, cela signifie qu'ils ont vécu ensemble et se sont même estimés. Jusqu'à la découverte dans les montagnes de Anina, les plus anciens restes humains modernes étaient en Afrique et ont été datés d'environ une trentaine de mille ans (YH : d'autres découvertes ont reportés l'ancienneté de Homo Sapiens à des dates plus anciennes - 300.000 ans minimum au Maroc - il se pourrait même qu'il soit apparu en Eurasie, puisque ce qui est sensé être son ancêtre linéaire, Homo Erectus, est maintenant plus âgé en Asie qu'en Afrique !). Immédiatement après l'établissement de l'âge du fossile et la publication des nouvelles, les scientifiques locaux l'ont nommé le premier Européen moderne avec le nom de Ion.

http://en.wikipedia.org/wiki/John_of_Anina
<http://news.bbc.co.uk>. uk/2/hi/science/nature/3129654.stm

Dans un premier temps, les chercheurs pensaient que John avait vécu dans la grotte où ils l'ont trouvé. Après une enquête approfondie, il a été conclu que la grotte n'était pas habitée (en permanence). Ils ne pouvaient pas trouver d'outils, si John y a vécu et mort ailleurs, mais tout au long des dizaines de milliers d'années, la mandibule a atteint en quelque sorte les profondeurs de la grotte. En outre, dans la même grotte a été trouvé le crâne d'un homme qui a vécu il y a 36.000 années, qui a reçu le nom de «Vasile" (Basile).

En 2003, d'autres découvertes faites au même endroit, a certifié que la Roumanie a reçu les plus anciens Européens. Après de nouvelles recherches, les scientifiques ont découvert un morceau de crâne d'un être âgé de 35.000 années, appartenant à une femme qui a été nommée Maria (Marie).
2. La première écriture dans le monde, a été trouvée à Judeţul Alba (Alba)
 
Dans la ville Tartaria, Alba, a été découvert en 1961 un complexe religieux important, le matériau a montré une continuité de l'habitation sur plusieurs milliers d'années. Entre autres, ils ont trouvé trois tablettes d'argile sensationnelles, qui, selon la datation à l'isotope du carbone 14, ont été faites il y a au moins 6.500 années.

Deux des plaques sont recouvertes d'écritures pictographiques, plus d'un millénaire d'ancienneté que les célèbres tablettes d'argile sumériennes. Dans un premier temps, les scientifiques pensaient que les tablettes étaient des fausses. Mais la datation à l'isotope du carbone 14 a prouvé que ces objets sont au moins de 6.500 années...

Par ailleurs, en Bulgarie a également été trouvé un pot en argile ancien de 5.500 années, qui est couvert avec le même type de rédaction / représentations.

Une chose est sûre : l'écriture qui se trouve sur les tablettes "Tartaria" est la première écriture dans le monde que nous connaissons. Malheureusement, les signes sont restés indéchiffrables jusqu'à ce jour... et la science officielle, n'étant pas certaine qu'il s'agisse bien d'écriture (certains signes sont proches de pétroglyphes), a passé son chemin... :

Lire la suite

Bretagne France : une mini pyramide engloutie ?

Bretagne, France : une mini pyramide engloutie ?

 

Bretagne pyramide9

J'ai déjà parlé ici de l'engloutissement de sites préhistoriques au large de la Bretagne, du à la montée des eaux mais aussi probablement aux changements de courants liés et de probables effondrements de parcelles de terres dans l'océan :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/archeologie-la-montee-des-eaux-a-englouti-une-partie-de-la-prehistoire-francaise.html

 

Les découvertes d'un plongeur breton apportent un nouveau relief à toutes ces découvertes archéologiques du passé ou récentes :

Une étrange pyramide engloutie se dresse ainsi dans les profondeurs du golfe du Morbihan. Sa position et des marques découvertes sur les rochers environnants prouvent que son origine n’a rien de naturel. Sa présence tendrait à conforter l’hypothèse d’une montée des eaux beaucoup plus importante qu’il est communément admis, il y a environ 5000 ans… "

" L'endroit se trouve en Bretagne sud, dans le golfe du Morbihan, une petite mer intérieure (traduction littérale de Mor-Bihan) de 15 km de long sur 12 km de large, parsemée d’une myriade d’îles et d’îlots, ne communiquant avec l’océan que par un goulet de 900m de large, se remplissant et se vidant toutes les six heures au rythme des marées en engendrant de redoutables courants pouvant dépasser 15km/h. Là, les tombants, dont la profondeur n’excède guère 25 m, sont d’une extraordinaire richesse en faune et en flore. C’est là, le long des tombants de la pointe Sud-Ouest de l’île Longue, non loin de l’accès du golfe à la mer libre, que j’ai découvert une énigme à laquelle personne, jusqu’à présent, n’a pu fournir d’explication. "

 

Bretagne pyramide2

" Là, en un lieu nommé ”les Gorets”, j’ai fait la découverte d’une curieuse pyramide monolithique, sous une vingtaine de mètres d’eau. Elle semble taillée dans le granit et possède trois faces sur une base triangulaire (c’est un tétraèdre). Les faces sont lisses, les angles sont vifs et elles sont d’inégales surfaces. La plus grande, orientée vers l’Ouest, est parallèle au tombant. La base de la pierre est située, par marée haute de coefficient moyen, à 23m de la surface. Sa hauteur est de 1,70m. La roche est rougeâtre, peut-être du granit rose ou du porphyre ? Je l’ai mesurée pour en calculer le volume puis le poids : celui-ci doit être d’environ 1,4 tonne. Une prospection au détecteur de métaux dans les alentours n’a rien donné : pas de trésor, ni de métal en vue !  " :

Lire la suite

Japon : plusieurs structures englouties au large

Japon : plusieurs structures englouties au large de l'archipel nippon

 

Japon pyramide mini

 

Un complément à ces articles traitant déjà du Japon ou de sujets proches :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/une-ancienne-civilisation-megalithique-a-aussi-laisse-des-traces-au-japon.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/l-empire-de-mu-identifie.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-anciennes-cites-englouties-modifient-l-histoire-humaine.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/pages/cites-englouties-donnees-compilees.html

Nous avions déjà, depuis quelques années maintenant (découverte en 1987), la connaissance d'une structure étrange engloutie au large des îles Ryukyu, à Yonaguni, la toute dernière île japonaise au sud, avant Taïwan. Une structure explorée à de maintes reprises par l'université de Ryukyu et le professeur Kimura principalement. Plusieurs "érudits" ont tenté de minimiser la découverte et de l'assimiler à quelque chose de naturel (mais il est vrai que le grès a tendance à se fracturer en lignes très droites et à s'éroder facilement) mais la persévérance et le nombre croissant de convaincus à fini par payer et il a enfin été trouvé des traces humaines au fond de l'eau, avec des inscriptions gravées, et même un parterre ou un chemin avec un dessin donc les premières images ont été révélées depuis...

Mais il y a en plus maintenant d'autres découvertes, et non plus au niveau des îles les plus au sud de l'archipel japonais, mais au large des côtes de la grande île principale nippone de Honshu elle-même. Et l'enquête des japonais met en lumière un mystère lié à 11 tablettes dispersées dans plusieurs musées de l'île d'Okinawa... mais qui se rapportent toutes au même endroit, qui y est d'ailleurs dessiné : une ou plusieurs structures en forme très claire de pyramide ou de ziggourat ! Et des écritures qui se rapprochent aussi étrangement de caractères écrits par les anciens peuples de l'Hindus et de Sumer... tout ceci nous amène donc à nous questionner sur les affirmations du professeur Kimura, qui affirme que la civilisation de Mu et cette légende d'un continent englouti dans le Pacifique dont a parlé le chercheur Churchward il y a bien longtemps était bien réelle... mais qu'elle était située tout autour d'Okinawa et jusqu'à Honshu, avant son engloutissement lié au volcanisme local et à la fin de l'ère glaciaire...

Cette histoire de tablettes recouvertes de caractères et de dessins, et même de tatouages encore portés par les vieilles femmes de la région, qui continuent une antique tradition sans trop plus connaître sa signification a déjà fait l'objet d'un reportage dont vous avez un extrait ci-dessous, mais de nouvelles découvertes et images ont été diffusées au Japon, j'espère en avoir une traduction suite à une demande auprès d'un chercheur local. En attendant, voici les documentaires en japonais, quelques photos et les premières interprétations en attendant mieux...

Et avec pour commencer un rappel sur la structure de Yonaguni et quelques documentaires vidéos :

Lire la suite