antiquité

Guatemala : découverte de l'autel d'un roi maya inconnu

Guatemala : découverte de l'autel d'un roi maya inconnu

Guatemala lacorona autel2

Musée d'archéologie et d'ethnologie de Guatemala city, crédit Johan Ordonez

 

Un autel maya vieux de 1500 ans découvert dans un petit site archéologique du nord du Guatemala décrit des stratégies politiques de la dynastie Kaanul, décrite aussi comme le Royaume du Serpent, visant à placer des villes entières sous son contrôle. Cet autel montre et nomme aussi le dirigeant de la ville de cette époque, inconnu jusqu'à présent...

L’autel, taillé dans du calcaire et pesant environ une tonne, a été retrouvé sur le site archéologique de La Corona, dans la jungle proche du Mexique et du Belize, a déclaré à la presse Tomas Barrientos, co-directeur des fouilles et enquêtes du site.

Barrientos a déclaré que l'autel a été trouvé dans un temple et montrait le roi Chak Took Ich'aak, le dirigeant de La Corona, "assis et tenant un sceptre d'où émergent deux dieux protecteurs de la ville".

 

Guatemala lacorona autel

Musée d'archéologie et d'ethnologie de Guatemala city, crédit Johan Ordonez

Lire la suite

France : La pyramide Pennellus

France : La pyramide Pennellus

 

La penne sur huveaune le pennelus mini

Il existe une petite pyramide très méconnue en Provence française dont je vais parler ici. Située sur la commune de La Penne sur Huveaune, proche d'Aubagne dans les Bouches du Rhone, la commune est considérée historiquement comme une "vigie", gardienne élevée de la vallée de l'Huveaune, rivière longue de 45 km qui se jette dans la mer à Marseille. La Penne-sur-Huveaune a toujours eu une place stratégique, elle fut durant l’antiquité le passage incontournable pour rejoindre le littoral. Aujourd’hui, la cité est à l’avant-poste du Pays d’Aubagne et de l’Etoile ; une sorte de vigie mais aussi un trait-d’union avec l’agglomération marseillaise mitoyenne. Des mystères sur les origines et objectifs de cette pyramide demeure, mais le consensus scientifique, aidé par quelques découvertes archéologiques à proximité, font que son existence remonte probablement au 1er siècle avant JC et à la présence des romains sur les lieux. D'ailleurs ce bâtiment est appelé Pennellus ou La Pennelle et des archives de 1636 mentionnent la présence d'un pyramidion à son sommet, lui donnant une allure plus pyramidale que les vestiges restants...

 

Penelus

Lire la suite

Grèce : L'antique ville de Kythnos sort de terre

Grèce : L'antique ville de Kythnos sort de terre

 

Vriokastro 2014

Kythnos, Vryokastro, le bâtiment 5 durant l'excavation. Source: Site Web du projet Vryocastro de l'Université de Thessalie

 

On sait finalement assez peu de chose de l'île de Kythnos, qui apparaît pourtant dans les écrits historiques comme faisant partie des Cyclades et ayant fournit deux navires lors de la bataille de Salamine (La bataille de Salamine oppose la flotte grecque menée par Eurybiade et Thémistocle à la flotte perse de Xerxès Ier, le 29 septembre 480 av. J.-C. Malgré leur infériorité numérique, les forces grecques sortent victorieuses de cette bataille navale car leurs généraux obligent les Perses à combattre dans un étroit détroit, ceux-ci ne peuvent donc déployer la pleine puissance de leur flotte...)avant de devenir membre de la Ligue de Délos, c'est à dire sous dominance athénienne...

En fait, son histoire est très mêlée de mythologie car même le nom de l'île fait référence à un roi mythique, leader du peuple des Dryopes, qui a donné son nom à l'île (aussi appelée Thermia) et au fait que l'île a été habitée depuis des temps immémoriaux, grâce notamment à ses mines de fer, que les nazis ont épuisé durant la seconde guerre mondiale...

Kythnos map 1

Une île des Cyclades occidentales, entre Kéa et Sérifos, située à 52 milles marins du Pirée. Elle a une superficie de 99 km² pour un littoral de 97 km.

 

C'est tardivement que les premières recherches d'habitations ont été effectuées, sous la forme d'une enquête entre 1990 et 1995 et d'une fouille systématique à partir de 2002, tant dans la zone terrestre du site que (à partir de 2005) dans la zone maritime - le port et la mer. La recherche est menée par l'Université de Thessalie en coopération avec la 21ème Ephorate des Antiquités Préhistoriques et Classiques et l'Ephorate des Antiquités Sous-Marines.

Ces fouilles revêtent une importance immense quand les faits indiquent un peuplement remontant à l'âge du mésolithique grec (8500-6500 av. J.-C.). La découverte de ruines importantes et même d'un probable palais ou temple monumental aux abords de la ville actuelle de Vryocastro​ revêt une importance archéologique particulière. Vryocastro occupe une position particulière en tant que principale agglomération de l'île pendant l'Antiquité. Se répartissant chronologiquement entre le 10ème siècle Av. JC et le 7ème siècle après JC, la ville antique (connue sous le nom de Kythnos dans l'antiquité) consistait en un quartier résidentiel et d'un acropole avec des bâtiments d'état, tous entourés par un mur de fortification et deux nécropoles, et avait accès à la mer, où des traces d'un ancien port subsistent encoreLe sanctuaire (bâtiment 3) a été fouillé de 2002 à 2006. Le temple jumeau était intact, avec tous les précieux tributs en place. Deux autels ont été excavés au sud du temple, ainsi qu'un vaste "déposant" qui contenait également des centaines d'hommages précieux...

 

Villekythnos

Vue aérienne de l'ancienne ville de Kythnos (Vryokastro). Photo: Kostas Xenikakis - S. Gesafidis, 2016.

Plus de détails ci-dessous :

Lire la suite

Chine : Découverte d'un peuple " géant " du néolithique

Chine : Découverte d'un peuple " géant " du néolithique 

 

Chine tombe mini

 

Des archéologues chinois ont découvert les restes squelettiques d'un groupe de personnes exceptionnellement grandes qui vivaient dans la province chinoise du Shandong il y a environ 5 000 ans. Avec des hauteurs de plus de six pieds (1 mètre 83 en moyenne, plus de 1 m 90 pour un exemplaire), ces humains du néolithique étaient de véritables géants pour leurs voisins de l'époque.

Comme indiqué dans Xinhua , une fouille archéologique dans le village de Jiaojia, dans le district de Zhangqiu, près de la ville de Jinan, a déterré 104 maisons, 205 tombes et 20 fosses sacrificielles. De la céramique et divers articles de jade ont également été découverts. Le site néolithique tardif remonte à un moment où la vallée de la rivière Jaune était habitée par la culture Longshan, également connue sous le nom de Black Pottery Culture, qui a prospéré dans la région d'environ 3000 à 1900 avant JC. La fouille archéologique, qui a débuté l'année dernière, est dirigée par l'Université du Shandong.

De manière significative, une analyse des restes squelettiques trouvés sur ce site suggère que cet ancien peuple était très grand en taille - avec de nombreuses personnes mesurant 1 m 80 et plus. Bien que le document n'indique pas combien de corps ont été analysés ou leur répartition par sexe, l'individu le plus élevé, un mâle, a été mesuré à 1 m 92. Pour leurs contemporains voisins, les gens de Longshan sont apparus comme de véritables géants. (Les hommes typiques du néolithique mesurant environ 1 m 65 et les femmes autour de 1 m 50, selon une étude). YH : on remarque tout de même que toutes les études et découvertes archéologiques (y compris cette étude) appuient sur le fait que les hommes encore plus anciens du paléolithique (+16000 ans) étaient en moyenne plus grands (1 m 79 en moyenne) et que l'homme moderne a diminué considérablement de taille jusqu'au 19ème siècle où il a augmenté en taille à nouveau...

Lire la suite

Mexique : Teotihuacan, un radiesthésiste français avait déjà trouvé le tunnel en 2015

Mexique : Teotihuacan, un radiesthésiste français avait déjà trouvé le tunnel en 2015

 

Pyramidelune2inah mini

 

Ce qu'il se passe est assez incroyable, car un sous-terrain détecté à distance (sur carte et en France) en 2015 par un radiesthésiste français vient d'être effectivement découvert par les archéologues mexicains...

J'avais annoncé cette détection en 2015 grâce à un update d'un plus vieil article (2014) qui traitait du souterrain découvert il y a maintenant 13 ans sous la pyramide du Serpent à Plume de l'antique cité mexicaine de Teotihuacanhttp://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/decouvert-il-y-a-11-ans-le-tunnel-de-teotihuacan-conserve-encore-des-secrets.html

J'ai pu joindre mon ami Albert Fagioli, qui avait fait cette découverte grâce à ses dons en 2015, et même en novembre 2014 selon son blog, et avait d'ailleurs joint le gouvernement mexicain à l'époque pour l'informer, et il n'était pas encore au courant de cette information annoncée par l'INAH et dans un article de National Geography il y a moins d'une semaine. Inutile de vous dire son enthousiasme devant la confirmation, une nouvelle fois, de son talent de radiesthésiste. Albert Fagioli n'en est en effet pas à son coup d'essai car il a déjà les attestations de découvertes de cavités secrètes, sous-terrains moyenâgeux, etc, dans plusieurs lieux de France, et il a déjà fait la une de la presse de provinces françaises. Il m'a aussi raconté ses problèmes de reconnaissance sur sa plus grosse "affaire" du moment : la fameuse île au trésor d'un grand pirate historiquement connu, qu'il affirme avoir découvert et dont il doit bientôt publier un livre explicatif...

Lire la suite

Sibérie : Deux momies d'un peuple inconnu près de l'Arctique

Sibérie : Deux momies d'une civilisation inconnue près de l'Arctique

 

Siberie mommie2017 mini

 

Enveloppés dans une sorte de cocon composé de barres de cuivre, de belle fourrure, de tissus et d'écorce de bouleau, les mommies d'un adulte et d'un petit bébé ont été découverts. Ces membres momifiés d'une civilisation inconnue ont été déterrés à partir d'une nécropole de permafrost au bord de l'Arctique. Ces découvertes sur le site de sépultures de Zeleniy Yar près de Salekhard ont le potentiel d'éclaircir les inconnus de l'exploration humaine précoce de l'extrême nord de la Russie...

 

Siberie mommies

A cocoon with a mummy of an adult was covered with copper plates head to toe. Picture: Alexander Gusev

Lire la suite

Culture Vinça : un étonnant four humanoïde déterré

Culture Vinça : un étonnant four humanoïde déterré

 

Culturevinca four5000ansbc mini

 

J'ai déjà une l'occasion de parler de cette étonnante culture du néolithique Vinça (entre -8000 et - 5000 ans, cliquer sur ce lien), très artistique et montrant des statuettes équipées de grandes têtes triangulaires, grands yeux, sans oreilles et aux longs membres se terminant parfois par trois doigts ou trois orteils, mais une nouvelle découverte me donne l'occasion d'en reparler...

La découverte consiste en un surprenant four en terre cuite noire et polie, ayant une forme humanoïde stylisée et avec des ornements linéaires et géométriques. Un magnifique travail de la période néolithique fabriqué par la culture Vinça.

Lire la suite

Pologne : étrange statuette déterrée dans les Carpates

Pologne : étrange statuette déterrée dans les Carpates

 

Pologne statuette2 mini

 

En marchant dans un champ dans l'un des villages de Podkarpacie, la Voïvodie des Basses Carpates polonaises, un archéologue de Wielkopolska a découvert le fragment d'une figurine en argile d'environ 7 mille ans, représentant possiblement un "homme", (YH : ou un "dieu", ou un "démon", un "alien"...).L'archéologue Piotr Alagierski a passé ses vacances dans le village de Kosina en Podkarpacie. Lors d'une promenade de dimanche dans un champ cultivé, il a trébuché sur un fragment de 7 centimètres d'une figurine anthropomorphe en argile cuit. La plupart de la tête, du torse et d'une partie du bras clairement façonnés ont survécu jusqu'à notre époque - selon les informations fournies au PAP par le chercheur.
 
" Il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un monument au niveau national - l'une des plus anciennes représentations d'un "humain" dans notre pays. Les découvertes similaires de cette période sont très rares " - a noté l'archéologue lors d'une entrevue avec le PAP. " Le style dans lequel la figurine a été faite est surprenant. Elle ressemble à des figurines similaires de la Slovaquie et de la Roumanie " - a expliqué le découvreur. (YH : comme celles de la très ancienne culture Vinça par exemple, dont j'ai déjà parlé, et qui ressemblent + a des êtres reptiliens ou "Gris" visibles ailleurs qu'à des humains...)

 

Pologne statuette1

Lire la suite

Japon : Une fouille déterre une légende

Japon : Une fouille déterre une légende

 

Osaka legende mini

 

Une découverte archéologique au Japon, plus précisément à Osaka, est en train de sortir du néant les preuves de la réalité d'une très vieille légende liée à une impératrice japonaise et de ses relations mystérieuses avec un moine bouddhiste, le tout au 8ème siècle après J.C., les années 1400 du Japon de l'époque de Nara, qui avait son propre calendrier évidemment...

C'est dans un texte nommé Shoku Nihongi qu'apparaissent les seules références concernant la cité de Yuge-no-miya et le Temple de Yugedera.

 

Le Shoku Nihongi (続日本紀?, "Suite des Chroniques du Japon") est un texte d'histoire du Japon commandé officiellement par l'Empire japonais. Achevé en 797, c'est le deuxième de la série des Six Histoires Nationales, directement précédé du Nihon Shoki et suivi des Nihon Kōki. Fujiwara no Tsuginawa et Sugano no Mamichi en sont les principaux auteurs. C'est une des plus importantes sources d'information première sur l'époque de Nara du Japon.

L'ouvrage couvre la période de soixante-quinze ans s'étendant du début du règne de l'empereur Mommu en 697 jusqu'à la dixième année du règne de l'empereur Kōnin en 771, couvrant neuf règnes impériaux.

Le texte comprend quarante volumes. Il est entièrement écrit dans le style kanbun, une forme japonaise de chinois classique, comme il est accoutumé pour les textes officiels japonais de l'époque... Ces documents expliquent comment la reine Shōtoku, qui a régné de 764 à 770 pendant la période de Nara (710-784), avait commencé le vaste projet de construction de sa propre capitale mais est morte avant de pouvoir le compléter...

Mais, jusqu'à présent, cette cité de Yuge-no-miya, seconde capitale disparue du premier Empire japonais et le Temple de Yugedera n'étaient que des légendes sans preuves...

 

Osaka legende

Evidence of structures dating back more than 1,000 years at an archaeological site here points to the existence of a “second” capital that is known only through eighth-century chronicles. (Provided by the Yao municipal board of education)

Lire la suite

Babylone: une tablette trigonométrique 1000 ans plus vieille

Babylone : une tablette trigonométrique 1000 ans plus ancienne que celle de Hipparque

 

Plimpton322 mini

 

Après de longues études, des scientifiques de Sydney (University of New South Wales - UNSW) ont découvert le but d'une célèbre tablette d'argile babylonienne de 3700 ans, révélant qu'elle est la table trigonométrique la plus ancienne et la plus précise au monde, éventuellement utilisée par les anciens scribes mathématiques et architectes pour calculer la façon de construire des palais et des temples et construire des canaux.

La nouvelle recherche montre que les Babyloniens, héritiers de Sumer, après certaines lois astronomiques, ont aussi battu les Grecs sur l'invention de la trigonométrie - l'étude des triangles - de plus de 1000 ans et révèle une ancienne sophistication pour les mathématiques insoupçonnée jusqu'ici. A ce train, on va imaginer que toutes les découvertes mathématiques attribuées aux anciens Grecs (ici c'est bien les "inventions" de Hipparque et de Pythagore qui sont remises en question !) ne pourraient être en fait que des recopies d'anciennes découvertes Sumériennes et Babyloniennes (voir Harapéennes quand on voit la qualité et sophistication des constructions de la civilisation de l'Indus...).

Connu sous le nom de Plimpton 322, la petite tablette a été découverte au début des années 1900 dans ce qui est maintenant le sud de l'Irak par le négociateur en antiquités, archéologue, universitaire, diplomate Edgar Banks, la personne sur laquelle le personnage de fiction Indiana Jones a été basé.

Elle comporte quatre colonnes et 15 lignes de nombres écrites dans le script cunéiforme de l'époque en utilisant un système de base 60 ou sexagesimal...

 

Plimpton322 marduk babylon

A gauche: Le Dieu Marduk de Babylone – à droite: La tablette Plimpton 322, vieille de 3700 ans, exposée dans la Rare Book and Manuscript Library à Columbia University de New York. Credit: UNSW/Andrew Kelly

Lire la suite

Pérou : un mur circulaire de 3000 ans à Cusco

Pérou : un mur circulaire de 3000 ans à Cusco

 

Cusco aerienne mini

C'est une découverte très intéressante qui vient d'être faite par des experts de la Direction de la Culture Décentralisée de Cusco (DDCC), qui ont déterré des ruines architecturales datant de plus de 3000 ans dans la zone archéologique Marcavalle, situé dans la région sud-andine de Cusco (région de Cusco au Pérou).

Les trouvailles incluent un étonnant mur circulaire de 7 mètres de diamètre en pierre et boue appartenant à la culture pré-Inca Marcavalle, dans ce qui est aujourd'hui un centre de réadaptation des jeunes. Selon Luz Marina Monroy, archéologue responsable de la recherche, la structure en forme d'anneau aurait été utilisée comme logement et/ou un site rituel (YH : peut-être selon les périodes d'utilisation). Les archéologues ont également découvert une partie d'un mur similaire, qu'ils pensent avoir fait partie d'un atelier et aussi des signes d'entrepôts et d'occupations humaines successives.  

 

Cusco fouilles1

Lire la suite

Crimée : un bébé au crane allongé découvert

Crimée : un bébé au crane allongé découvert

 

Bebe allonge2 mini

 

Lors des fouilles de la nécropole Kiz-Aul proche de la ville de Kertch, en Crimée, des chercheurs ont découvert la tombe d'un enfant de 18 mois (estimation) ayant un crâne fortement allongé. Une datation de entre l'an 100 et l'an 200 après J.-C. serait avancée, sans que des analyses C14 aient encore été faites, d'après l'Archaeology Fund qui a utilisé un grand nombre d'étudiants pour les fouilles.

L'Archaeology Fund, qui est une association archéologique, a utilisé un grand nombre d'étudiants bénévoles les trois premières semaines de juillet 2017 afin d'effectuer un décapage et des fouilles plus profondes de la nécropole située sur le terrain du village Yakovenkova et de la forteresse antique de Kertch. Les archéologues et anthropologues qui accompagnent les fouilles savaient qu'ils allaient tomber d'abord, près de la surface, de tombes datant de la période Khazar puis, en creusant plus profondément, et près d'une crypte antique, sur des couches de populations plus anciennes. Et ils ont fait une découverte très intéressante...

 

Necropolekiz aul crimee

Décapage de la nécropole de Kiz-Aul

Lire la suite

La cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

La vraie cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

 

The lost roman city of julias mini

À la fin de la deuxième saison d'excavation sur le site de Bekaa (El Araj) près du pont Arik, dans l'estuaire de la Jordanie vers l'est du lac Kinneret (autre nom de la Mer de Galilée, ou lac de Tiberiade), dans la réserve naturelle de Betiha, les spécialistes des fouilles ont publié un certain nombre d'indices importants qui renforcent l'identification du site comme étant la ville romaine perdue de Julias, la cité de trois apôtres de Jésus-Christ...

Une couche de la période romaine a été exposée cette saison, révélant des poteries et des salles du premier au troisième siècle après J.C. L'excavation a été menée par l'Institut Kinneret pour l'archéologie en Galilée, sous la direction du Dr Mordechai Aviam, avec le professeur Steve Notley, directeur académique de l'excavation du Christian Nyack College de New York.

 

Une vue aerienne des fouilles a el araj probablement l ancienne ville de betsaida julias et a la maison de trois des apotres de jesus

une vue aerienne des fouilles à El-Araj, probablement l'ancienne ville de Betsaida/Julias et la maison de trois des apotres de Jesus (Crédit ZACHARY WONG)

Lire la suite

Ecosse : Cochno, une carte cosmique de 5000 ans ?

Ecosse : Cochno, une carte cosmique de 5000 ans ?

 

Cochno stone mini

 

Un mystère archéologique très fascinant se trouve en Ecosse, parmi d'autres il est vrai de la même période ou même plus anciens que ces 3000 ans avant J.C.. Découverte en 1887 par le révérend James Harvey, dans le West Dunbartonshire, la pierre antique mesure 13 mètres par 7,9 mètres et présente environ 90 sculptures complexes - considérées comme l'un des plus beaux ensembles de pétroglyphes en Ecosse - qui selon de nombreux chercheurs représentent une carte cosmique, détaillant des planètes et des étoiles.

Située par la suite dans une zone de logements urbains, la pierre s'est retrouvée exposée et vandalisée. En 1965, l'archéologue Ludovic Maclellan Mann a décidé d'enterrer la dalle massive sous plusieurs centimètres de terre, pour la protéger contre d'autres dégâts et pour empêcher les gens d'ajouter leurs propres graffitis... Il avait auparavant photographié la dalle et émis quelques hypothèses. Il s'agit tout de même de la plus grande dalle gravée du néolithique (et âge du bronze) pour l'Europe...

 

Piedra cochno un panel de 9x 19 metros con el arqueologo ludovic maclellan foto realizada en 1937 durante su visita 628x400

1937, l'archéologue Ludovic Maclellan Mann (à droite) a tracé des lignes sur la pierre pour effectuer des mesures expliquant sa théorie (voir plus bas).

Lire la suite

Russie, Oural, nouveautés sur la plus vieille idole en bois

Russie, Oural, nouveautés sur la plus vieille idole en bois

 

Shigiridol10 mini

J'avais déjà parlé un peu ici il y a quelques années de cette étonnante idole géante en bois, avec quelques photos : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/visite-des-regions-prehistoriques-russes.html + http://herboyves.blogspot.fr/2014/02/visite-de-regions-prehistoriques-russes.html

La grande statue gravée, découverte en 1890 et protégée depuis par une grande vitrine de verre sous vide, a été datée de 9000 avant J.C., donc 11000 ans avant maintenant (mésolithique) et est à l'heure actuelle la plus ancienne statue gravée dans du bois au monde préservée. Une nouvelle publication à son sujet révèle qu'elle a été gravée à l'aide de dents de castors :

 

Shigiridol1

Lire la suite