fiction

Je n'étais qu'un Androïde : réédition

Je n'étais qu'un Androïde : réédition

 

Jenetaisqu unandroide1 mini

 

Après avoir hésité un long moment entre une réédition en livre de poche chez un éditeur classique et une sortie en format A5 en conservant tous mes droits en tant qu'auteur-éditeur, j'ai choisi cette dernière option avec LULU.com comme imprimeur. Cette option me permet de pouvoir adapter cet écrit dans d'autres formats à volonté (ebook, audio, vidéo, etc...) et en toute liberté. Et aussi de choisir le prix de vente, ici moins élevé que la première édition chez un éditeur classique (alors que le prix des livres et du papier ont considérablement augmenté depuis sa première sortie (2011))...

Lire la suite

OVNI et Science-Fiction

OVNI et Science-Fiction

4eternites1 mini

Pour les familiers du genre littéraire, il est évident que le thème des OVNIs, et principalement celui des "soucoupes volantes", a fait partie très tôt des scénari composant des films tant à succès ("Les Soucoupes Volantes Attaquent" (1956) par exemple) que de films de seconde zone ou peu connu ("The Thing from Another World" (1951) par exemple), et ceci dès les années 1950-1960... les soucoupes volantes étant dans la majorité des cas des vaisseaux extra-terrestres menant des aliens béliqueux sur la Terre. Un film remarquable faisant très tôt le contre-poids de ces films étant par exemple "Le Jour où la Terre s'arrêta" (1951), où ce sont plutôt les humains guerriers et peu compréhensifs qui s'en prennent à une soucoupe pacifique... 

On peut noter que certains auteurs affirment que c'est en fait les premiers écrivains de science-fiction (H.G.Wells avec "La guerre des Mondes" en 1898, Jules Verne avec "De la Terre à la Lune" en 1865, ou encore par exemple "la Sphère d'or" (Out of the Silence) de Erle Cox en 1925, qui auraient "influencé" et en fait "inventés" les soucoupes volantes dans l'imaginaire des êtres humains... même s'ils admettent que le genre littéraire a été reconnu (et encore ! l'est-il vraiment ?) très tardivement par les spécialistes et "décideurs-afficheurs" du métier... il est en effet difficile d'admettre qu'un genre assez ignoré (voir méprisé) par une grande majorité de potentiels lecteurs (alors que c'est pourtant bien le seul genre littéraire à avoir prouvé indéniablement la réalité future de ses "prévisions" - voir Jules Verne par exemple, ou Asimov pour la robotique - et donc son importance pour le genre humain !), ait pu d'une quelconque façon "influencer" ainsi un peuple peu lecteur du genre, au point d'y trouver des dizaines de milliers de témoignages du phénomène... y compris en plus des scientifiques, des militaires, policiers, pilotes, assez peu enclins en principe pour céder facilement à la fiction... même si elle peut parfois entrevoir l'avenir de l'humanité. Mais on peut aussi noter que l'Ufologie, en tant que spécialité liée à l'étude du phénomène OVNI, n'a aucun réel lien avec la science-fiction en tant que telle, bien que quelques auteurs (comme Jimmy Guieu par exemple) a réussi avec succès l'intégration "d'affaires ovni" étudiées par des ufologues (dont lui), dans des romans de science-fiction... Le thème "OVNI" a bien sûr été "récupéré" par les auteurs de science-fiction (principalement sous forme de vaisseau alien), mais pas l'ufologie en tant que telle (car je ne considère pas un film comme "Rencontre du 3eme type" comme de la science-fiction, mais bien plutôt un documentaire scénarisé sur les ovnis et un ufologue célèbre (Allen Hynek)...). Le phénomène OVNI est une réalité scientifique pour moi, et est donc a éloigner de l'imaginaire et de la science-fiction pure et dure... même s'il s'avère que, parfois, la science-fiction débouche sur une réalité à venir...

Ces sujets sont débattus dans les vidéos suivantes d'ODHTV, présentées par Gilles Thomas :

 

Ovni et Science-fiction avec Alix Leproust et David Hauguel

Est-ce que la science-fiction a influencé les témoins ou l'inverse ? Le phénomène s'est-il adapté à notre culture de l'imaginaire ?
Alix et David ont présenté les Ovnis dans la science-fiction au cinéma, dans les livres et les magazines. 
Site d'Ufologie dynamique:
http://anomalia-informations.blogspot.fr/

 

La soirée Ufologie et science-fiction vous est présentée par Gilles.T.
Les invités sont Yves Herbo du site Sciences et Fictions et Histoires, Thierry Gaulin, président de l'association Ovni-Languedoc et Franck Maurin, auteur du livre "Mystères du phénomène ovni" et conférencier.

Un petit interview audio dans laquelle je donne mon avis sur les liens (ténus pour moi, je dis pourquoi plus haut) entre l'Ufologie et la science-fiction. Il faut dire tout d'abord que le titre de mon site porte à confusion (un peu involontairement mais à peine, car je n'aime pas les lecteurs qui s'arrêtent aux titres et ne cherchent pas à aller plus loin !), car on y traite très peu du genre littéraire "science-fiction" : il s'agit en fait de l'addition de trois choses qui me passionnent : les Sciences, les Fictions (l'imagination) et l'Histoire (dont les légendes et mythes)... Ma vie passée et le hasard ont fait que, enfant (10 ans), j'ai été le témoin direct d'un phénomène OVNI, dont mes parents ont à l'époque admis la réalité, puis que je me suis mis à écrire très peu de temps après, alors que je ne lisais que quelques BD pour mon âge ("Rahan" ou "Pif" par exemple) et n'écrivais pas du tout auparavant. Et surtout, alors que je n'étais pas adepte du genre, ni des "soucoupes volantes" d'ailleurs, je me suis mis à écrire assez rapidement deux romans d'anticipation (ou science-fiction plus largement)... ces deux livres, mais surtout mes subites rédactions et histoires racontées à l'intérieur, ont ensuite poussé ma professeur de français et mon père à me faire passer un test de QI, qui s'est avéré suffisament concluant pour que l'on me propose un "sautage" de classe... ces deux romans d'anticipation (le premier (Quatre éternités pour une Rose immortelle, paru en 2015 aux éditions Edilivre de Paris) parlant d'un enlèvement de deux ado par un ovni et de toute une histoire "spatiale" s'ensuivant, avec la rencontre d'une entité universelle, le second (Je n'étais qu'un Androïde, paru en 2011) parlant de robots à apparence humaine qui ignorent qu'ils sont des androïdes et qui découvrent leur surprenante origine... ce livre du début des années 1970 affirme  par exemple que l'humanité provient d'une autre planète en fait !) ont finalement "dormi" dans un tiroir pendant des décennies, avant qu'un autre hasard fasse que je les redécouvre et qu'ils soient publiés (sans réelle volonté de ma part d'en tirer de l'argent, ce qui est évident d'ailleurs pour le premier éditeur qui romp le contrat), mais c'est surtout parce que j'ai la nette impression qu'ils doivent être lus par certaines personnes précises, pas obligatoirement en nombre... En fait, ma question serait plutôt : pourquoi un OVNI (ou une entité X représentée par cette sphère dans le ciel) influencerait-il un petit enfant pour qu'il écrive quelques semaines plus tard des histoires "futuristes" et à priori totalement imaginaires ? Y a-t-il un message ou un "thème", une certaine approche, qui y serait significative pour quelques lecteurs, pour la science ? C'est une possibilité et la principale raison de ces publications.

 

 

Ovni et science-fiction 2: 
ovnis et extraterrestres dans la littérature et le cinéma.
Invité:
Franck Maurin

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoires, http://herboyves.blogspot.fr/, 18-02-2016

Une interview sur mon ouvrage par Flora d'Edilivre

Une interview sur mon ouvrage par Flora d'Edilivre

Yves_Herbo_Edilivre

Rencontre avec Yves Herbo, auteur de "Quatre éternités pour une Rose immortelle"
 

Présentez-nous votre ouvrage ?

Ce n'est pas à proprement parler une "étude" ou un rapport sur les OVNIs... mais les circonstances de son écriture et son contenu sont bien liés au phénomène, puisque j'ai écrit ce roman d'anticipation, enfant, juste quelques temps après avoir observé de près une grande sphère lumineuse (mon père s'en souviens très bien malgré son âge). Cette observation a effectivement eu un impact sur ma vie et je me suis mis à écrire deux romans futuristes alors que je n'étais pas très porté sur la littérature ni même la lecture auparavant ! Ce roman, Quatre éternité pour une Rose immortelle, commence d'ailleurs par deux jeunes ados de 16 ans qui se font "enlever" par une grande sphère... il y a dans ce livre (et ce sont des lecteurs qui le disent, pas moi, "quelque chose de visionnaire et une étrange explication sur la création de notre univers et même d'un "dieu" possible et rarement imaginé ". Personnellement, je n'en sais rien, mais à l'époque ma prof et mon père m'ont fait passer un test de QI, ont voulu me faire sauter de classe à cause de ça ! Je me souviens plutôt que j'avais tout en tête avant même de vouloir écrire et qu'il a fallut convaincre mon père d'acheter une machine à écrire pour arriver à me relire...

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Comme expliqué au dos de la couverture, ce livre a été écrit entre 1970 et 1973, j'en ai encore le manuscrit tapé à l'aide d'une vieille machine à écrire et bourré de fautes, j'avais entre 11 ans et 13 ans. Ce livre est venu naturellement, je l'ai eu en tête comme le second, sans raison quelconque ni volonté de le publier à l'époque. Ce n'est que récemment que je l'ai un peu remanié et "modernisé" et ajouté quelques références. Je me suis dit que je ne l'avais peut-être pas écrit pour rien à l'époque, qu'il devait bien y avoir une raison, même si elle demeure plus ou moins obscure encore pour moi !

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Je n'ai pas de cible particulière. Je suppose juste que cet ouvrage doit être lu par quelques personnes qui "recevront" une sorte de message qui doit y être inscrit en filigrane. Je ne faits que des suppositions mais, tout jeune enfant, vers mes 7 ans je pense, j'ai eu cette sorte de "message" ou "éveil", "connexion" étrange, en lisant juste un passage de la Bible en publique, lors du catéchisme auquel mon père m'avait inscrit. Une expérience bizarre qui m'a aussi suivie toute ma vie, même si mon esprit a tenté de l'effacer et que j'ai même repoussé longtemps toute croyance en quoi que ce soit par la suite... sinon, il s'agit au premier abord avant tout d'un roman d'aventures, d'anticipation et dans lequel il y a des batailles tant sur la Terre que dans l'espace, mais aussi une dimension sentimentale et même un grand amour cosmique...

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

C'est une question à laquelle je cherche moi-même une réponse depuis son écriture il y a plus de 40 ans ! Je ne peux que faire un parallèle entre ce qui m'est arrivé très jeune, cette connexion étrange et subite qui a comme illuminé quelques secondes mon esprit, avant de me faire pleurer spontanément et sans aucune raison en publique, puis cette observation très rapprochée d'une grosse sphère lumineuse blanche qui est venue à ma verticale, ainsi que quelques autres événements tout au long de ma vie, mais aussi dans ma famille. Au-delà de cette grande aventure spatiale de deux jeunes français, il y a leur rencontre et leur découverte de l'amour avec deux jeunes "humanoïdes" féminines mais aussi la découverte d'un immense amour spirituel auprès d'une entité cosmique. Dans ce roman, il y a même une explication et une description, censée ou non, de la création de notre univers par cette entité cosmique que les humains nommeront la Rose... Il est possible qu'il y ait un message du type "l'Humanité n'est pas seule et elle ne doit pas avoir peur de l'amour, y compris envers des êtres venus d'ailleurs...

Où puisez-vous votre inspiration ?

Encore une fois et en toute honnêteté, je pense avoir été inspiré artificiellement et spirituellement par quelque chose d'extérieur : à l'époque, je lisais très très peu et seulement des bandes dessinées du style "Pif le chien" et "Rahan". Et c'est après avoir fini ces deux romans que j'ai découvert "Bob Morane" par exemple et la fiction de l'époque... Mon père pourrait vous le dire car il est encore là : pas de télé pour moi à l'époque (d'ailleurs la seule chaîne et le noir et blanc ne m'intéressaient pas !) ni les livres... une chose tout de même a développé mon imagination a l'époque je pense : l'encyclopédie "Tout l'Univers" auquel mon père s'était abonné pour aider à mon éducation, je l'en remercie encore d'ailleurs pour ça. Maintenant, de nos jours, c'est autre chose, j'écris beaucoup pour mon blog, pour tenter de survivre, de participer aussi avant une retraite qui n’est pas encore proche, et ce sont des "coups de cœur" et mon intuition qui m'inspirent... mais il faut dire aussi que professionnellement, j'ai pratiquement toujours été un "administratif" dans un bureau, un stylo à la main...

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

J'ai mon second roman a ressortir, " Je n'étais qu'un androïde " car il a été publié en très peu d'exemplaires sur papier, même s'il est dispo en ebook chez Amazon par exemple, il n'est plus sous contrat. J'ai déjà tout un recueil de nouvelles d'anticipation-SF de prêt aussi et qu'il faudrait que je publie. J'ai commencé aussi depuis plusieurs mois mon autobiographie, plusieurs chapitres déjà, car il est indéniable que ma vie est très particulière, voir étrange, mais aussi, curieusement, certains aspects de la réalité d'une partie de ma famille le sont aussi ! J'ai découvert, en enquêtant un peu et en écoutant simplement, que les liens de ma famille avec ce qu'on appelle le "paranormal" ou l'étrange ne sont pas rares. Trop de coïncidences, aussi, pour que tout soit logiquement expliqué... et pour finir, en dehors des multiples articles (presque 2000 sur mon blog maintenant !) que j'ai écrit ou traduit, compilé, j'ai aussi une sorte de "roman sans début ni fin" en cours, les "Rapports de Naar-Loor". C'est une idée qui m'est venue il y a déjà deux ans au moins : des textes assez courts que je publie gratuitement sur mon blog et qui complètent petit à petit, dans le désordre chronologiquement, toute une grande et immense histoire parallèle de l'humanité. Une sorte de fiction-réalité parallèle historique faite de rapports émanant d'un mystérieux Observateur de l'Humanité, comme un puzzle dont on ne voit ni le début, ni la fin, et sur plusieurs périodes historiques connues, du passé (pour l'instant !). Des lecteurs, car j'ai quelques fans (j'ai maintenant plus de 2 millions de visiteurs sur mon blog principal depuis mi 2011), m'ont demandé une publication de ces textes et je commence à l'envisager, même si c'est un peu complexe car il va y avoir encore des textes à venir qui devront s'intercaler probablement au milieu de ceux déjà écrits... c'est une écriture directement liée à mes "inspirations" ou mes "visions" comme tous les romanciers d'anticipations en ont probablement, tant sur un futur possible que sur une "réalité parallèle" possible et il y en aura toujours à priori... mais mon idée est qu'il pourrait s'agir d'un "roman à tiroirs", qui a des suites, donc des volumes différents que le lecteur s'amuserait aussi à reconstituer lui-même, comme une histoire qu'il recevrait par morceaux et qu'il découvrirait au fur et à mesure, confirmant ou non ses propres approches de l'Histoire humaine. J'aime bien l'idée et je vais la "gratter" !

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Plusieurs personnes me suivent maintenant sur mon blog « www.Sciences-Fictions-Histoires.com », me le disent et je les en remercie. Je suis un sensitif et je dis juste ce que je ressens, même si cela peut me porter préjudice d'ailleurs et si je peux me tromper, et être trompé par un article ou des mauvaises données, je n'aime pas tromper et ne suis pas un "roublard" ou "beau parleur". Je faits toujours la distinction claire, par écrit, entre la réalité de mes recherches ou compilations, comparaisons, archéologiques ou scientifiques ou ufologiques par exemple, et la fiction ou le rêve. Mon blog n'est pas un site où je parle beaucoup de science-fiction et encore moins de "voyance" ou "d'ésotérisme", même si son titre peut être trompeur (c'est souhaité car il ne s'adresse pas non plus à ceux qui manquent d'imagination et de perspective...), il faut bien le voir comme une liste (internet empêche des titres de sites en liste) avec en haut Sciences, en-dessous Fictions et encore en-dessous Histoires, le tout au pluriel... car il s'agit bien de ça et de mes passions avant tout... Merci de me lire et de m'aider à continuer en achetant ce livre en nombre car la vie actuelle est telle que je pourrai très bien en être empêché dans un futur pas si lointain... Merci à Edilivre.  

Par Flora d'Edilivre

Quatre éternités pour une Rose immortelle De Yves Herbo

 

Source et lien de l'interview : http://www.edilivre.com/communaute/2015/06/15/rencontre-avec-yves-herbo-auteur-de-quatre-eternites-pour-une-rose-immortelle/

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 06-2015

Quatre éternités pour une Rose immortelle publié !

Quatre éternités pour une Rose immortelle publié !

4eternites1 mini

Et bien ça y est, le livre vient d'être publié et est dispo sur le site de l'éditeur ! Comme il me l'a précisé dans un email (mais il est sorti alors que j'étais en déplacement !), il est déjà en vente sur son site, mais ne le sera en librairie que dans 45 jours maximum, le temps que la Bibliothèque Nationale de France reçoive son exemplaire légal et que les premières promotions soient faites. " D'ici 45 jours, une fois le dépôt à la BnF achevé, il sera mis en vente sur les principaux libraires en ligne à savoir Fnac.com, Chapitre.com, Amazon... De plus, tous les libraires de France, Suisse et Belgique pourront également le commander à travers Dilicom ou directement auprès d'Edilivre "...

Couv 4eternitesfinale

Cet ouvrage est important pour moi car il a été écrit lors de mon enfance (mais remanié et modernisé en partie ces derniers mois pour cette publication) et surtout, à la suite d'événements étranges survenus dans ma tendre enfance, allant de perceptions paranormales (ou religieuses suivant l'interprétation) jusqu'à l'observation très nette et très proche d'une grande sphère lumineuse venant presque à ma verticale. Cet ouvrage parle donc de "soucoupes volantes" mais attention, il s'agit à 100% de science-fiction ou d'anticipation, comme l'autre roman écrit à cette période (Je n'étais qu'un Androïde), même si plusieurs passages, termes et idées paraissent "visionnaires" ou "très en avance" pour l'époque (et l'âge de l'auteur), un peu comme s'ils m'avaient été "transmis" mystérieusement... Le fait est bien que je me suis mis à écrire beaucoup d'un seul coup et sans y être spécialement préparé ou attiré précédemment. A tel point que ma prof de français et mon père m'ont fait passer un test de QI dès le début du collège ! Je ne demande à personne de me croire sur parole, peu importe d'ailleurs, mais les manuscrits d'époque sont encore là, ainsi que mon père, qui peut témoigner de certaines choses  - et il doit y avoir un dossier quelque part à l'Education Nationale !

On me pose aussi de temps en temps des questions sur mon autobiographie (dont vous pouvez lire les premiers chapitres sur mon site ici) et tous les événements surprenant qui s'y enchaînent dès le début, mais tout ce que je peux dire, c'est que tout est absolument vrai et que j'aurai plutôt intérêt à ne rien dire (pour ma paix familiale et citoyenne !), mais que j'estime que c'est un devoir de l'écrire et témoigner...

Vous pouvez lire les 20 premières pages sur le site de l'éditeur et le dos de couverture. Je remercie encore Cyril Cheminade pour son beau dessin de couverture qu'il m'avait proposé généreusement il y a maintenant plus d'un an, ainsi que les personnes qui ont donné un peu d'argent pour qu'il soit intégré par l'éditeur sur cette couverture. Je demande donc à tous mes lecteurs et ceux qui me suivent depuis quelques années maintenant d'acheter ce livre (sur papier ou en ebook) afin de m'aider à continuer à écrire, et à acheter moi-même ce livre (car l'éditeur n'en propose même pas un gratuit pour l'auteur) car je n'ai absolument aucun revenu de mon activité (bien que beaucoup reconnaissent que j'accomplis un travail considérable, c'est du "bénévolat" de fait), à part ces éventuels pourcentages de ventes versés par l'éditeur...

Vous pouvez Commander directement chez l'éditeur la version papier et la version ebook et le recevoir très vite :

http://www.edilivre.com/quatre-eternites-pour-une-rose-immortelle-20cfbba6dc.html#.VXWCutLtlHx

Vous pouvez me commander la version papier (uniquement) au même prix (sauf Paypal et son %) et avec les mêmes frais de port (en Colissimo seulement, puisque je commande à l'éditeur qui ne propose que ça), mais vous aurez ma dédicace à l'intérieur du livre (précisez éventuellement laquelle à la commande ou par message à Yves.Herbo@gmail.com) gratuitement. La grosse différence est sur le délai de livraison (qui est garanti de toute façon mais à 60 jours) et qu'il s'agit ici d'achats groupés de ma part à l'éditeur (la loi et les taxes sont ainsi respectées bien entendu) (par 30 de préférence ou plus) et que je ne peux évidemment envoyer les livres dédicacés que si j'ai un nombre suffisant de commandes en stock... on part de zéro en stock au 08 juin 2015 (car je n'ai pas de fond de départ) et tout dépend donc de vous, lecteurs ! Avec dédicaces mais lentement, c'est ici, sans dédicaces mais rapidement, c'est directement chez l'éditeur... et pour les mêmes frais (sauf Paypal et son %).

http://www.sciences-fictions-histoires.com/boutique/livres/quatre-eternites-pour-une-rose-immortelle.html​

Merci pour votre soutien, amicalement, Yves Herbo

PS : Je rappelle que ce livre a été écrit il y a 45 ans presque, alors que j'étais enfant et que sa genèse est très étrange : vers mes 7-8 ans, je subi en public une sorte de connexion étrange lors d'une lecture d'un texte religieux. Quelques mois plus tard, une forte voix à l'intérieur de moi me crie de ne pas faire un mauvais acte. Encore quelques mois plus tard, je suis survolé d'assez près par une grosse sphère blanche, que certains me disent être un OVNI, d'autres un ange... finalement je me mets (à partir de 10 ans) à écrire deux romans subitement et à la suite. Cela surprend tellement ma prof de français et mon père qu'ils me font passer un test de QI à mon entrée au collège et veulent me faire sauter une classe... et ce n'est pas tout... Ce roman, Quatre éternités pour une Rose immortelle est le tout premier de ces deux romans chronologiquement, et j'y décris comment notre univers a été créé. J'y parle aussi d'ovni et c'est un assez bon roman d'anticipation je pense... mais comment de telles idées (et celles pour l'autre "Je n'étais qu'un Androïde) ont bien pu me venir à cet âge et époque... alors que je ne lisais que des bd de Rahan et Pif le chien et ne pensais qu'à jouer ?... c'est là pour moi le plus grand des mystères, bien plus que tous ceux auxquels je me suis intéressé et vous partage depuis quelques années...

Chasseurs de Légendes Saison 3

Chasseurs de Légendes - SAISON 3 MAJ (mélange de deux séries)

Legendhunters

Voici la saison 3 de 13 épisodes d'une série de documentaires en 3 saisons réalisés par David Berry, Ned Parker, Gerry Pomeroy et qui nous montrent des découvertes faites par divers chercheurs ou leurs quêtes des légendes connues ou non... et aussiJosh Bernstein (A la Recherche de la Vérité) enquête...

SAISON 1

SAISON 2

Chasseursl gendes

Chasseurs de légendes 27 - l'or perdu de Yamashita

L'or de Yamashita, qui tire son nom du général Yamashita Tomoyuki, à la tête des forces japonaises aux Philippines pendant la Seconde Guerre mondiale, est un énorme butin de guerre estimé à plusieurs centaines de milliards de dollars. D'après la légende, les Japonais auraient enterré l'or, les pierres précieuses et autres richesses pillées dans tous les pays d'Asie du Sud-Est aux Philippines, après l'offensive des sous-marins alliés qui avait compromis leur rapatriement au Japon, pendant l'été 1942. En 1960, l'aventurier philippin Rogelio Roxas décide de retrouver le magot, coûte que coûte. Au bout de dix ans de recherches, alors qu'il s'apprête à jeter l'éponge, le chercheur de trésor découvre une statue de Bouddha en or massif pesant une tonne et mille lingots d'or dans un tunnel proche de Baguio, en 1971.

Chasseurs de Légendes 28 - Le voile de Véronique

L'authenticité du linge miraculeux portant l'impression du visage du Christ gardé au Vatican est discutée depuis la découverte d'une relique similaire à Manoppello.

Chasseurs de légendes 29 - La fortune de l'abbé Saunière

La fortune que l'abbé Saunière, vers Rennes le Chateau, est soupçonné avoir mystérieusement rassemblée à la fin du XIX siècle a suscité fascination et interrogations...

Chasseurs de légendes 30 - La malédiction des pierres-araignées

Selon une légende, un immense trésor constitué d'or extrait par les Espagnols serait enfoui près d'Haskell, dans l'ouest du Texas. En 1902, l'aventurier américain Dave Arnold se met en tête de le trouver, muni d'une carte énigmatique, et avec l'aide d'un apothicaire texan et d'un berger mexicain. En creusant dans le sol, il exhume une première pierre gravée couverte d'un motif de toile d'araignée...

Chasseurs de légendes 31 - Machu Picchu, dernier refuge des Incas

Après leurs défaites contre l'envahisseur espagnol, l'élite des Incas disparaît dans la jungle avec leurs reliques sacrées et leur or...

Chasseurs de légendes 32 - Le galion du désert

En 1870, l'aventurier Charley Clusker tente de retrouver l'épave d'un galion espagnol, rempli de bijoux et de perles, dans le désert Mojave, en Californie...

Chasseurs de légendes 33 - Le cimetière des Eléphants

A la recherche du légendaire cimetière des éléphants en Afrique...

Chasseurs de légendes 34 - Le trésor de l'île Cocos

Située à 500 kilomètres des côtes du Costa Rica, l'île Cocos a été le repaire de nombreux pirates. Les récits mentionnant des trésors cachés sous les palmiers de ce rocher inhabité abondent et les aventuriers qui ont cherché à les exhumer sont légion. L'ingénieur et aventurier allemand August Gissler a même passé onze ans – de 1897 à 1908 - à essayer de mettre la main sur ces butins enterrés sur l'île...

Chasseurs de légendes 35 - Les codes secrets de Thomas Beale

Vers 1820, au coeur des montagnes Rocheuses, des chasseurs de bison, avec à leur tête un certain Thomas Jefferson Beale, découvrent un immense gisement d'or...

Chasseurs de légendes 36 - La forteresse perdue de Camelot

A la tête des preux chevaliers de la Table ronde, le roi Arthur vivait, d'après la légende, dans un immense château dénommé Camelot, perché sur une colline. De nombreux historiens cherchent à savoir si le roi Arthur a vraiment existé. En 1966, le Britannique Leslie Alcock et son équipe d'archéologues entament des fouilles sur la colline fortifiée de South Cadbury, dans le Somerset. Le site est, depuis l'époque Tudor, associé au supposé Camelot.

Chasseurs de Légendes 37 - Le Saint Calice de Valence - Le Saint Graal 2

Non dispo

L'écrivaine américaine Janice Bennett est convaincue que le calice exposé dans la cathédrale de Valence, en Espagne, n'est autre que le saint Graal...


Chasseurs de légendes 38 - Les Guerriers Des Nuages

 

Chasseurs de légendes 39 - Momies De Papouasie-Nouvelle-Guinée [HD]

 

Chasseur De Légendes 40 - La Vie Secrète Des Gladiateurs [HD]

Un Indiana Jones des temps modernes explore les endroits les plus reculés à la découverte des secrets enfouis de l'humanité. Visitez les sites les plus fascinants sur Terre, des ruines mayas aux pyramides de Gizeh, Josh Bernstein enquête pour vous sur quelques-uns des grands mystères ! De l'Arche de Noé au fabuleux Trésor de Tombouctou, suivez-le dans cette quête épique vers l'inconnu ! Des chercheurs utilisent les ressources de la science pour tenter de démontrer la véracité de certaines légendes de l'histoire humaine. Josh Bernstein enquête sur la véritable vie des gladiateurs ! Hollywood a glorifié ces hommes sur le grand écran - en a-t-il déformé le portrait ?

Chasseur de legendes 41 - Akhenaton le pharaon maudit

Josh enquête sur le pharaon Akhenaton, époux de Néfertiti et père de Toutankhamon, qui a changé le cours de l'histoire égyptienne en se convertissant au monothéisme...

Chasseurs de légendes 42  - La vie extra terrestre

Des caméras de télévision ont suivi quelques célèbres chasseurs d'OVNI, qui tentent de prouver qu'il existe bel et bien une vie extraterrestre.

Chasseur De Légendes 43 Avec Josh Bernstein - La Vie Sur Mars

Un aventurier des temps modernes explore les endroits les plus reculés à la découverte des secrets de l'humanité et s'interroge cette fois sur la vie sur Mars. Certains avancent une idée très surprenante : la vie pourrait avoir débuté sur Mars et non sur la Terre. Pour tenter d'en savoir plus, l'explorateur américain Josh Bernstein, véritable Indiana Jones des temps modernes, mène l'enquête. L'enjeu est de taille, car si la présence de vie sur la planète rouge venait un jour à être confirmée, cela pourrait révolutionner de nombreuses théories existantes.

Chasseur De Légendes 44 - Le trésor englouti des nazis

Non Dispo

En 1959, le journaliste allemand Wolfgang Löhde, du magazine «Stern», fait sonder les eaux du lac Toplitz, en Autriche, à la recherche de l'or des nazis...

 

FIN

 

Yves Herbo-Sciences,F, Histoires, 05, 12, 17-05-2014, 04-06-2015

Chasseurs de Légendes Saison 2

Chasseurs de Légendes - SAISON 2 MAJ Saison complète

Legendhunters

Voici la saison 2 de 13 épisodes d'une série de documentaires en 3 saisons réalisés par David Berry, Ned Parker, Gerry Pomeroy et qui nous montrent des découvertes faites par divers chercheurs ou leurs quêtes des légendes connues ou non... Josh Bernstein enquête...

SAISON 1

Chasseursl gendes

Chasseurs de légendes 14 - Le labyrinthe du Minotaure

Fils d'un célèbre archéologue anglais et archéologue lui-même, sir Arthur Evans est fasciné par la légende du Minotaure. Désireux de prouver que le fameux palais construit par l'architecte Dédale a véritablement existé, sir Arthur Evans effectue, de 1900 à 1932, des fouilles sur le site de Cnossos, en Crète, et met au jour les ruines d'un superbe édifice qui y ressemble fortement. Dans son ouvrage «The Palace of Minos at Knossos», il donne une abondante documentation sur l'édifice et les constructions, mais aussi le mobilier et l'art de la civilisation minoenne.

Chasseurs de Légendes 15 - La dernière demeure du roi Arthur

Au tournant du XXe siècle, de nombreux chercheurs s'intéressent à la tombe du roi Arthur, notamment Frederick Bligh Bond. Cet archéologue et architecte britannique de renom est déterminé à prouver que le détenteur de la mythique épée Excalibur et chef des chevaliers de la Table ronde a vraiment existé. En 1907, il entame des fouilles dans les ruines de l'abbaye de Glastonbury pour y retrouver la sépulture royale.

Chasseurs de légendes 16 - La mine d'or du Hollandais perdu

La légende de la mine du Hollandais perdu est l'une des plus connues de l'Ouest américain. Quelque part, dans les monts de la Superstition, à l'est de Phoenix, dans l'Etat de l'Arizona, serait cachée une mine d'or découverte en 1868 par un mystérieux Hollandais dénommé Jacob Waltz. Dick Holmes, un vacher, recueille ses confessions sur son lit de mort et se met en quête du fabuleux trésor. Blessé, il confie alors la mission de retrouver la mine à son fils Brownie, qui s'associe à Adolph Ruth, un fameux chasseur de trésors. Six mois plus tard, son cadavre est retrouvé avec deux balles dans le crâne. Dans ses poches se trouvent un plan détaillé indiquant le lieu où se situe la mine et un mot mentionnant la formule latine «veni, vidi, vici», laissant à penser qu'il aurait trouvé le trésor...

Chasseurs de légendes 17 - La bibliothèque perdue d'Ivan le Terrible

Au XVIe siècle, Ivan le Terrible, sanguinaire tsar de Russie, aurait possédé une bibliothèque de très grande valeur. Au début du XXe siècle, l'archéologue et historien Ignatius Stelletski se met en quête de cet inestimable trésor dans les nombreux souterrains de Moscou. En 1914, il découvre une liste répertoriant les ouvrages les plus précieux de la bibliothèque, mais la Première Guerre mondiale éclate, l'obligeant à arrêter ses recherches. Lorsque l'archéologue russe revient dans son appartement quelques années plus tard, il découvre qu'il a été cambriolé et ne retrouve plus la trace de la fameuse liste. Loin de se décourager, il reprend ses fouilles et persuade même les autorités soviétiques de creuser sous le Kremlin...

Chasseurs de légendes 18 - Montezuma, le trésor maudit

Lorsqu'il arrive au Mexique, le conquistador Hernán Cortés est reçu comme un dieu. L'empereur aztèque Montezuma II voit en lui Quetzalcoatl, une puissante divinité. Il lui offre des présents à la valeur inestimable, dont des colliers en or massif. Mais les Espagnols attaquent rapidement les Aztèques et Montezuma II ordonne que ses richesses soient cachées en lieu sûr. Hernán Cortés torturera les dignitaires aztèques et lancera des expéditions pour s'en emparer. En vain. En 1914, un Américain de l'Utah, Freddie Crystal, déclare détenir une carte indiquant la cachette du trésor, près de la petite ville de Kanab, bâtie par les mormons sur le sol américain...

Chasseurs de légendes 19 - L'or caché du dernier shogun

Des chasseurs de trésors se sont mis à la recherche de l'or caché par des shoguns au XIXe siècle sur les pentes du mont Akagi, au Japon. Cette légende a-t-elle un fond de vérité ?

Chasseurs de légendes 20 - L'Atlantide, berceau de la "race" aryenne

Le biologiste et ornithologue Ernst Schäfer était considéré en Allemagne comme un spécialiste du Tibet. En 1937, le chef des SS, Himmler, lui a apporté son aide pour monter une expédition sous patronage SS. Himmler était en effet convaincu que vivaient, au Tibet, les descendants d'une «race» ancienne disparue ayant fondé la première civilisation de l'histoire de l'humanité, celle de l'Atlantide. Une des tâches confiées à Schäfer fut d'apporter des éléments prouvant que ces Aryens, supposés supérieurement intelligents, étaient les ancêtres des Allemands...

Chasseurs de légendes 21 - L'or perdu de Kruger

Lors de la guerre des Boers qui oppose, de 1899 à 1902, les Britanniques aux deux principales républiques boers indépendantes, l'Etat libre d'Orange et la République sud-africaine du Transvaal, le président sud-africain Paul Kruger met ses lingots d'or en lieu sûr. Il confie cette mission à un homme d'affaires et directeur d'un journal local, Fritz Duquesne. Ce dernier enterre le trésor près de la petite ville d'Ermelo, dans le Nord-Est de l'Afrique du Sud. Fritz Duquesne ne retrouvera jamais les lingots dans leur cachette. Près de cent ans plus tard, des fermiers zoulous demandent à Athol Stark, conseiller municipal à Ermelo, de les aider à chercher l'or de Paul Kruger. Ils finissent par déterrer une boîte qui en contient une partie...

Chasseurs de légendes 22 - Les joyaux d'Hélène de Troie

Fils de pasteur, autodidacte, l'archéologue allemand Heinrich Schliemann entreprend, à partir de 1868, de démontrer l'existence de la civilisation décrite par Homère dans «L'Iliade» et «L'Odyssée». En 1870, à Hissarlik, sur la rive asiatique des Dardanelles, il découvre le site de la ville de Troie et exhume des joyaux datant de l'âge de bronze, que la reine Hélène aurait portés, ainsi que d'autres objets précieux appartenant au légendaire trésor du roi Priam. Le butin est rapporté à Berlin, où il disparaît lors du bombardement de 1945. En 1993, les Russes révéleront qu'il a été transporté à Moscou en juillet 1945 et qu'il se trouvait depuis dans les réserves du musée Pouchkine...

Chasseurs de légendes 23 - Les rouleaux de la mer Morte

En 1953, l'archéologue britannique John Marco Allegro, de l'université de Manchester, est invité à rejoindre l'équipe internationale travaillant sur les manuscrits de la mer Morte. Les premiers ont été découverts dans des grottes en Jordanie, sept ans auparavant. Parmi les 972 rouleaux exhumés, un seul d'entre eux a été fabriqué en cuivre et non en papyrus comme tous les autres. John Marco Allegro parvient à transcrire et à traduire le texte, qui énumère une liste de 64 trésors cachés dans différents endroits autour de Qumran et de Jérusalem, probablement après la destruction du Temple ordonnée par l'empereur romain Titus en 70...

Chasseurs de Légendes 24 - Les reliques de Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc est morte sur le bûcher en 1431 à Rouen. Ses reliques ont été retrouvées en 1867 au fond d'un pot, dans le grenier d'une pharmacie parisienne. L'Eglise catholique les a officiellement reconnues comme étant celles de Jeanne d'Arc, mais en 2007, Philippe Charlier, scientifique à l'hôpital Poincaré de Garches, a démontré qu'il n'en était rien. Les conclusions de ses études mentionnent la présence d'une côte humaine noircie, d'un os de patte de chat et d'un fragment de lin, indiquant qu'il s'agit en fait des restes d'une momie égyptienne remontant à la période comprise entre 600 et 700 avant Jésus-Christ...


Chasseurs de légendes 25 - Le trésor englouti de l'Atocha

Mel Fisher, un chasseur de trésors de l'Indiana, s'est mis en tête de retrouver l'épave de «Nuestra Señora de Atocha». Pendant seize ans, il a effectué de nombreuses plongées pour retrouver la trace de ce galion espagnol qui a coulé au large de la Floride en 1622, chargé de bijoux, d'or et de pierres précieuses. En 1975, son épouse, son fils aîné et un plongeur se noient au cours de leurs recherches. Malgré cette tragédie, Mel poursuit ses recherches, qui aboutissent dix ans plus tard, le 20 juillet 1985, à la découverte d'un fabuleux trésor estimé à 500 millions de dollars.

Chasseurs de légendes 26 - Le véritable jardin d'Eden

Le jardin d'Eden, cité au début de la Genèse, premier des livres qui constituent la Bible, est le lieu où Dieu plaça le premier couple d'êtres humains, Adam et Eve, au sixième jour de la création du monde. Persuadés de l'existence de cette terre d'abondance, des aventuriers se sont lancés à sa recherche. Ils se sont appuyés sur les versets évoquant la présence de quatre fleuves au jardin d'Eden : le Tigre, l'Euphrate, le Pishon et le Gihon. Cependant, avant l'étude publiée en 1983 par l'archéologue américain Juris Zarins, personne n'avait proposé de solution plausible pour localiser le Pishon et le Gihon, fleuves dont le nom biblique était tombé en désuétude..

A suivre pour la 3ème Saison

Yves Herbo-Sciences,F, Histoires, 05, 12, 17-05-2014, 03-06-2015

Chasseurs de Légendes Saison 1

Chasseurs de Légendes - SAISON 1 MAJ Saison complète

Legendhunters

Voici la saison 1 de 13 épisodes d'une série de documentaires en 3 saisons réalisés par David Berry, Ned Parker, Gerry Pomeroy et qui nous montrent des découvertes faites par divers chercheurs ou leurs quêtes des légendes connues ou non... Josh Bernstein enquête...

Chasseursl gendes

Chasseurs de légendes 1 - Hitler & La Sainte Lance

Selon l'Evangile de Saint Jean, lorsque Jésus fut crucifié, un soldat romain du nom de Longinus transperca le flanc du Christ avec sa lance pour s'assurer qu'il était bien mort. Cette arme, baptisée la «lance du destin» ou «sainte lance», est aussitôt devenue une relique très convoitée. Après l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, en 1938, Hitler s'est précipité à Vienne pour s'en emparer. Elle était à l'époque l'une des pièces du trésor des Habsbourg. Mais s'agissait-il de la vraie lance de Longinus ? 

Chasseurs de Légendes 2 - L'Arche de Noé

L'archéologue américain J. Randall Price, un créationniste fasciné par le récit biblique de l'arche de Noé, a décidé, en 2009, de chercher les vestiges de l'embarcation. Selon l'Ancien Testament, Dieu, peu satisfait de son brouillon humain, entreprit de s'en débarrasser, mais d'épargner Noé, «homme juste, intègre parmi ses contemporains», sa femme, ses trois fils et leurs épouses respectives. Il ordonna au patriarche de l'humanité de construire une arche et d'y embarquer avec sa famille, un couple de chaque espèce animale terrestre, avant de provoquer un déluge pendant 40 jours et 40 nuits : « Au 17e jour du mois, l'arche s'arrêta sur les monts d'Ararat » indique également le texte. Price s'est donc rendu en Turquie orientale, dans l'Arménie historique, où s'élève le mont Ararat.

Chasseurs de légendes 3 - L'énigme de la chambre d'ambre

Considérée comme la huitième merveille du monde, la «chambre d'ambre», une pièce entièrement recouverte de panneaux de chêne incrustés d'ambre, avait été offerte en 1716 au tsar de Russie Pierre le Grand par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier. Lorsque l'Allemagne nazie envahit l'URSS en juin 1941, les soviétiques tentent de la dissimuler en recouvrant ses murs de draps et de tapisseries. Cependant, les nazis trouvent les panneaux, qui sont démontés et envoyés à Königsberg. aujourd'hui Kaliningrad, en Prusse-Orientale, où la chambre est reconstituée. Lorsque l'armée Rouge prend la ville quatre ans plus tard, la pièce est alors introuvable. Où a-t-elle été transportée ? Une question à laquelle la Stasi et le KGB, tenteront de répondre durant plusieurs décennies, sans succès.

Chasseurs de légendes 4 - L'île au trésor

Depuis plus de 300 ans, la légende du trésor de William Kidd hante l'esprit d'intrépides aventuriers aux quatre coins du globe. Avant d'être pendu le 23 mai 1701, le célèbre pirate a révélé avoir enterré un trésor de 100 000 livres (environ 14 millions d'euros) sans en donner la localisation. Depuis, ce fabuleux butin a inspiré de nombreuses aventures, fictives pour la plupart (Stevenson en parle dans " L'Ile au trésor "), mais aussi bien réelles pour d'autres. Aujourd'hui, l'historien George Edmunds compte bien déterrer le fabuleux trésor de William Kidd. A ce propos, j'en profite pour citer aussi l'ami Albert Fagioli et ses propres découvertes sur le même sujet : http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406​

Chasseurs de légendes 5 - Les mines du roi Salomon

Fasciné par les mythiques mines du roi Salomon, l'Allemand Karl Mauch se consacra dès son plus jeune âge à leur recherche. Et jusqu'à sa mort en 1875, il crut les avoir trouvées. Lorsque le jeune explorateur arrive en Afrique du Sud en 1865, voilà onze ans qu'il se prépare à cette grande aventure. En découvrant deux mines d'or en 1867, près de la rivière Tati, l'explorateur pense avoir atteint son but. Cependant, rien ne lui permet de les relier à celles de la Reine de Saba, qui y aurait puisé d'incroyables quantités d'or pour les offrir au roi d'Israël, Salomon, il y a quelque trois mille ans. En 1871, Karl Mauch est cette fois certain d'avoir trouvé les vestiges...

Chasseurs de légendes 6 - Le Honjo Masamune, héritage des shogun

En 1939, au Japon, le sabre Honjo Masamune est considéré comme un trésor national. On dit que sa lame est si parfaitement équilibrée et alignée qu'elle peut fendre la lumière et rendre son porteur invisible. Cette épée de légende, forgée 700 ans auparavant par le grand forgeron Goro Nyudo Masamune, s'est transmise de génération en génération, jusqu'à sa disparition, en 1946...

Chasseurs de légendes 7 - Le Saint Graal

Le chef de la SS Heinrich Himmler était féru de mysticisme. Otto Rahn, un aventurier, l'a mis sur la piste du Saint Graal, la coupe que Jésus aurait portée à ses lèvres lors de la cène, réputé procurer la vie éternelle. En se basant sur le poème épique «Parzifal», écrit en 1205 par Wolfram von Eschenbach, Otto Rahn a déterminé que le Graal ne pouvait être conservé qu'à Montségur, la forteresse cathare. Himmler a donc financé, en vain, les recherches de Rahn.

Chasseurs de légendes 8 - A la recherche du livre de Thot

Selon la légende, un livre, rédigé par le dieu égyptien Thot en personne il y a cinq millénaires, offrirait d'incroyables pouvoirs au lecteur capable d'en déchiffrer les formules magiques. En Grèce, au IV ème siècle avant Jésus-Christ, une nouvelle version de ce livre, le " Corpus Hermaticum ", aurait été mise au point par le dieu Hermès. Aujourd'hui encore, si de nombreux historiens pensent qu'il n'a jamais existé, la légende du livre de Thot continue de fasciner.

Chasseurs de légendes 9 - La cité perdue d'El Dorado

En 1911, l'historien américain Hiram Bingham, fasciné par la civilisation inca, se rend au Pérou dans le but de découvrir de nouveaux vestiges. Suivant les indications d'un fermier qui évoque la présence de fabuleuses ruines, il découvre le site de Machu Picchu, bâti au XVe siècle. Les colons espagnols avaient cherché en vain pendant presque quatre siècles ce lieu sacré, gigantesque tombe de l'Inca Pachacútec, qui régna de 1438 à 1471.

Chasseurs de légendes 10 - Le mythe aryen

En 1924, lors d'un voyage en train, Heinrich Himmler se plonge dans une lecture qui va changer le destin de l'Allemagne. Dans " La Germanie ", écrit près de 2000 ans auparavant, Tacite y décrit les Germains - prétendument descendants des Aryens -, comme un peuple chaste, honorable et courageux. Lorsqu'il devient chef de la SS en 1929, Himmler forme ses troupes à l'image de cette race qu'il considère supérieure, et caresse le projet d'étendre ce mode de vie et ces valeurs à l'ensemble du peuple allemand. Mais la possession du manuscrit original de Tacite lui échappe en vain.

Chasseurs de Légendes 11 - L'aventurier de l'arche perdue

Selon la Bible, l'Arche de l'Alliance, un coffre en bois recouvert d'or, contiendrait les tablettes en pierre sur lesquelles Moïse aurait gravé les dix commandements donnés par Dieu sur le mont Sinaï. En 1977, l'infirmier anesthésiste américain Ron Wyatt décide de retrouver la trace de l'Arche. En 1978, il entreprend des fouilles dans les sous-sols de Jérusalem. Après quatre ans de recherches, il clame l'avoir enfin trouvée. Or, l'aventurier ne possède ni témoin ni preuve de sa fabuleuse trouvaille. Depuis sa mort, en 1999, des archéologues continuent les fouilles à la recherche de l'Arche légendaire...


Chasseurs de légendes 12 - Les 13 crânes de cristal

Selon une légende, il existerait treize crânes de cristal dispersés à travers le monde qui, une fois réunis, révéleraient le secret des origines de l'humanité et de son destin. Pendant plus de cinquante ans, Anna Mitchell-Hedges a cru détenir l'un d'eux, trouvé en 1924 sur un site maya au Belize, avec son père, l'aventurier Frederick Albert Mitchell-Hedges. Jusqu'à sa mort en 2007, elle s'est appuyée sur une analyse scientifique douteuse. De récentes analyses ont conclu que ce crâne, ainsi que ceux du même type exposés à Paris, Londres et Washington, ont probablement été fabriqués au XIX ème siècle en Allemagne (par des francs-maçons...)

Chasseurs de légendes 13 - La sainte Croix

Depuis 1492, à Rome, la basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem abrite le Titulus Crucis. Cette petite pièce de bois serait un morceau de l'écriteau placé au-dessus de la tête de Jésus-Christ lors de sa crucifixion. Hélène, la mère de l'empereur romain Constantin, l'aurait découvert en 325 à Jérusalem, lors d'une expédition menée pour s'emparer des reliques de la Passion du Christ. Elle aurait également retrouvé, sur le site du Saint-Sépulcre, la croix de Jésus et les clous ayant servi à le crucifier. A la fin des années 1990, sept experts en paléographie comparative datent la relique au Ier siècle de l'ère chrétienne. Un résultat contesté par des analyses au carbone 14 plus récentes, faisant remonter l'existence du Titulus Crucis au Moyen Age... les analyses faites sont-elles honnêtes ?, les changements de calibration du système de datation au carbone 14 cachent-ils quelque chose à ce sujet ? 7 experts ne font pas le poids devant une technique ou des analyses truquables ?

 

Yves Herbo-Sciences,F, Histoires, 05, 12, 17-05-2014, 02-06-2015

Test Vidéo du Coffret DVD The Originals Saison 1

Test Vidéo du Coffret DVD The Originals Saison 1

 

The originals s1 200

En collaboration avec le site partenaire (fondé par ma fille Delphine et son mari Matthieu) de l'Association SerieViewer (Serieviewer.com) pour lequel je faits de temps en temps des articles, et notamment des tests DVD de séries télévisées, votre site Sciences, Fictions, Histoires.com innove en lançant les tests vidéos de DVD de séries télévisées. Ces coffrets de DVD (ou Blue-ray parfois) sont directement envoyés par les distributeurs officiels, gratuitement, à des fins de publicités, lors des sorties commerciales des coffrets en question.. Les tests des coffrets sont grandement appréciés du public car ils permettent une meilleure connaissance du produit avant achat, et ils sont également appréciés par les distributeurs, mais aussi éditeurs, qui sont toujours à la recherche de communications et de publicité, tant avec le public qu'avec les fans de séries et les professionnels.

Merci de votre indulgence sur les premiers tests car il faut bien sûr un temps d'adaptation et d'apprentissage sur cette innovation qui ne peut que s'améliorer avec le temps. Ces vidéos demeurent les créations et propriétés de leur créateur (moi-même, Yves Herbo) et sont utilisables exclusivement par le site Sciences-Fictions-Histoires.com et ses chaines internet affiliées (sur YouTubeWIZUGoogle+ et Dailymotion) et également par le site SerieViewer.com et ses chaînes internet dédiées. L'utilisation de ces vidéos est librement et gratuitement donnée à l'Association à buts non lucratifs SerieViewer et entre de ce fait dans ses activités culturelles liées à son thème de prérogatives : les Séries Télévisées.

 

TEST VIDEO THE ORIGINALS SAISON 1 - COFFRET DVD

 

Sur YouTube

 


 

Sur Dailymotion

 

The Originals Saison 1 :

sortie officielle France le 08 avril 2015

CREATEUR : Julie Plec

 

PRODUCTEURS EXECUTIFS : Julie Plec, Gina Girolamo, Leslie Morgenstein, Michael Narducci, réalisation Chris Grismer

 

ACTEURS : Joseph Morgan, Charles Michael Davis, Daniel Gillies, Claire Holt, Leah Pipes, Danielle Campbell, Phoebe Tonkin

 

  Éditeur Warner Bros
Distrib. : Warner Home Video France
Type : Intégrale saison 1   Prix indiqué : 29.99 euros
Origine : zone 2   Boîtier : Coffret
Nbre de disques : 5 (DVD-9)   Durée approx. : 880 minutes (sans les bonus)
Nbre épisodes  22 X 40 minutes   Sortie en France : 08 avril 2015
Langues :

Anglais (Dolby Digital 5.1), Français, Espagnol (Dolby Digital 2.0)

  Sous-titres :

Français, Néerlandais, Espagnol, Suédois, Danois, Finnois, Norvégien, Anglais pour malentendants, sans

Format vidéo :

1.78:1 - 16/9 anamorphique

(compatible 4/3)

  Image : Couleurs
Standard  PAL   Bonus : Oui (détails sur le site SerieViewer)
 

TEST DU DVD

 

Présentation :

C'est la série spin-off un peu plus sombre de The Vampire Diaries, qui se centre sur la famille des vampires originaux alors que Klaus (Joseph Morgan) revient au point culminant du surnaturel qui est le quartier français de la Nouvelle Orléans, une ville qu'il a aidé à fonder des siècles plus tôt, pour résoudre un mystère... et récupérer sa place de roi de la ville. Il retrouve son ancien protégé, le vampire Marcel (Charles Michael Davis), qui a créé toutes sortes de règles et toute une société pour la communauté surnaturelle dont il est en charge. Klaus est bientôt rejoint par son frère Elijah (Daniel Gillies) et sa sœur Rebekah (Claire Holt), qui apportent des cercueils pleins de vengeance, d'amours non réciproques et de plans pas si secrets pour récupérer le cœur et l'âme de cette ville en plein essor. Une guerre couve entre vampires, sorcières, loups et humains. Les liens du sang sont forts, mais la soif de pouvoir (et de vengeance) peut s'avérer plus forte encore. Découvrez 22 épisodes palpitants avec les créatures les plus captivantes de toutes : The Originals !

 

Menugen1

 

Voir les photos et le reste du test avec sa notation sur le site SerieViewer.com à ce lien :

http://www.serieviewer.com/articles/tests-dvd/warner-bros/test-dvd-de-the-originals-saison-1

 

Coffret 2015 Warner Bros. Entertainment Inc. Tous droits réservés.

Test DVD par Yves Herbo pour SerieViewer

 

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 05-2015

Quatre éternités pour une Rose Immortelle

Quatre éternités pour une Rose Immortelle - MAJ au 23-04-2015

4eternites1 mini

Cet article est pour vous annoncer la prochaine publication de mon roman " Quatre éternités pour une Rose immortelle " par l'éditeur Edilivre de Paris car, après ma lutte (réussie) pour avoir une belle image de couverture malgré mes faibles moyens financiers, les choses ont avancé, l'image de couverture, un don du dessinateur-acteur (et oui, il fait aussi du théâtre !) Cyril Cheminade, a été bien adaptée par l'éditeur et je viens de renvoyer le fichier pdf des plus de 350 pages de ce roman pour une deuxième correction (sur trois) du texte. La dernière correction avant le BAT et la publication ne devraient être qu'une formalité à priori. 

Je sais que plusieurs personnes (dont certaines qui ont participé aux dons pour cette couverture) m'ont demandé de voir cette couverture et de suivre l'avancement de ce projet, je vais donc répondre à leur demande dès maintenant car j'ai reçu le projet de couverture de la part de l'éditeur et je peux déjà montrer l'image de couverture telle qu'elle devrait apparaître. Le texte de dos de couverture doit être légèrement remanié, donc je le publierai dans un deuxième temps...

Je pense aussi ouvrir une page spéciale sur Facebook pour accompagner la sortie du livre. Je devrai aussi tôt ou tard répondre à une interview organisée en principe par l'éditeur... mais je pourrai aussi répondre en direct à vos question ici ou sur Facebook si vous en avez ! Cet ouvrage est important pour moi car il a été écrit lors de mon enfance (mais remanié et modernisé en partie ces derniers mois pour cette publication) et surtout, à la suite d'événements étranges survenus dans ma tendre enfance, allant jusqu'à l'observation très nette et très proche d'une grande sphère lumineuse venant presque à ma verticale. Cet ouvrage parle donc de "soucoupes volantes" mais attention, il s'agit à 100% de science-fiction ou d'anticipation, comme l'autre roman écrit à cette période (Je n'étais qu'un Androïde), même si plusieurs passages, termes et idées paraissent "visionnaires" ou "très en avance" pour l'époque (et l'âge de l'auteur), un peu comme s'ils m'avaient été "transmis" mystérieusement... Le fait est bien que je me suis mis à écrire beaucoup d'un seul coup et sans y être spécialement préparé ou attiré précédemment. A tel point que ma prof de français et mon père m'ont fait passer un test de QI dès le début du collège ! Je ne demande à personne de me croire sur parole, peu importe d'ailleurs, mais les manuscrits d'époque sont encore là, ainsi que mon père, qui peut témoigner de certaines choses  - et il doit y avoir un dossier quelque part à l'Education Nationale !

On me pose aussi de temps en temps des questions sur mon autobiographie (qui avance peu il est vrai avec tout ça !) et tout ce que je peux dire, c'est que tout est absolument vrai, ceux qui me connaissent vraiment savent d'ailleurs que je déteste tellement le mensonge que je préférerai encore mourir plutôt que de céder aux mensonges de mon bailleur de logement de location (et de cette fausse justice française qui l'aide en permanence, car je ne suis pas le seul !). Je remercie au passage les seuls (la Mairie du Plessis-Robinson n'a jamais répondu au courrier donné ni aidéqui m'ont permis de résister à ces escrocs depuis 2010 grâce à leur aide financière : mon père, ma fille et son mari maintenant... Quand on a connu un destin comme le mien, avec en plus une suite d'enchaînements et de circonstances faisant perdre un travail de 20 ans dans lequel on est très reconnu et apprécié, pour ne plus rien retrouver du tout, on est amené à réaliser que, de toute façon, ce n'est pas en faisant n'importe quoi, n'importe quel travail (mal et dangereusement souvent pour les autres) que l'on rend service à la société ou à soi-même, mais en utilisant ses vrais dons ou qualités, talents et acquis... Contrairement à ce que certains voudraient faire croire, il ne faut pas généraliser et faire un "package" de l'être humain : non, tout le monde ne peut pas "être comme la majorité ou la moyenne" : les maladroits, les professeurs Tournesol qui sont souvent "à l'ouest", ceux qui ne tiennent rien dans leur main, ça existe... et arrêtez avec cette fausse phrase : "si certains y arrivent et le font, tout le monde peut le faire... " : rien n'est plus faux et tout prouve le contraire, en fait... Dans ce monde déformé par l'argent et donc des conditions d'existence différentes, il n'y a aucune égalité de l'esprit, ni du corps, ni de l'éducation, ni de la façon de l'acquérir... c'est la seule réalité de notre société bourrée de préjugés et de fausses valeurs hérités et édictées par une classe (oui, une classe liée à un faux métier) politicienne qui ne voit que sa propre réalité et mauvais concepts, fausses valeurs destructrices des ressources et du climat...

J'aurai encore l'occasion de philosopher ou de délivrer mes messages et ce que je perçois de notre "réalité" ailleurs... voici donc la première de couverture en question en attendant la couverture en totalité, si vous avez des réflexions, n'hésitez pas :

4eternites1

MAJ du 23-04-2015 : l'éditeur vient de me renvoyer pour la deuxième fois les corrections du texte mais j'ai tout de suite remarqué qu'il n'a pas compris qu'en ajoutant deux notes explicatives en plus en fin d'ouvrage, il se produirait obligatoirement un décalage au niveau des numéros des notes : je me retrouve donc avec deux notes 2 et deux notes 3... nous sommes donc reparti déjà pour une troisième correction et un mois de plus... mais c'est la dernière fois contractuellement. Rien à redire par contre du côté de la couverture et du texte de dos, je vous la présente donc comme promis dans son intégralité. Vous avez également le prix exigé par l'éditeur (je n'ai pas mon mot à dire dessus même si je le trouve un peu trop élevé), mais il sera aussi vendu en ebook (voir sur la boutique en ligne d'Edilivre pour vous faire une idée du prix de ce dernier). D'après ce que j'ai vu, Edilivre propose aussi souvent gratuitement le ebook quand vous achetez le livre papier, c'est bon à savoir pour pouvoir le lire sur plusieurs formats. Je vais voir aussi si je peux mettre en place un système de commandes et d'achats via la boutique de ce site car j'ai bien le droit de vendre mon propre livre à priori, puisque je l'achèterai moi-même (avec TVA) à l'éditeur, comme les libraires le font d'ailleurs. D'autant plus qu'il semble qu'e_monsite, l'hébergeur du site, vient d'annoncer un accord intéressant avec plusieurs transporteurs pour les livraisons... Bon, cela avance lentement, mais cela avance : le livre devrait sortir avant l'été comme prévu tout de même :

633994 lcl c14 2 sans codebarre

Notez que j'ai effacé le code-barre qui sera visible au dos, sous le prix. Merci de me dire ce que vous pensez du texte de couverture car je peux encore le modifier pour la dernière fois...

A suivre jusqu'à la publication...

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 15-03-2015, 23-04-2015

Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-5652

Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-5652

Astreapproche

 Début du 21ème siècle de Sol : retour des Yakhova (images NASA)

Naar-Loor, rapport 5652, Secteur Sol

 

- Année terrestre  1763 après JC

Rappel de la fin du précédent rapport... (...)... " Entre-temps, l’énorme vaisseau et sa propre influence gravifique avait provoqué volontairement une certaine déstabilisation climatique et, surtout, tectonique… l’explosion subite d’un volcan islandais avait recouvert beaucoup de contrées de cendres, fait se refroidir le climat pour quelques années, entraînant à l’époque famine et épidémies, qui allaient accentuer les sentiments de révoltes des peuples européens déjà exacerbés par des problèmes économiques difficiles… en plus de l’émission d’influences sonores non détectables à l’ouïe humaine mais accentuant la colère d’un côté, la manipulation de masse de l’autre… techniques d’ailleurs maintenant connues de certains services secrets (et organismes terroristes ) des terriens…

Attention, à ce passage, je dois prévenir les Terriens que les Yakhova ont bel et bien non seulement envisagé toutes les possibilités sur l’avenir de la Terre mais sont allés y voir, ont ramené des preuves « filmées » selon vos normes de ces différentes probabilités de futurs suivant les événements qui se sont déjà produits : leurs actions sont certes contraignantes et mortelles pour certains humains et animaux, végétaux et roches-vives, mais ce sont les actions les moins coûteuses en vies locales et provisoires qui ont été choisies, avec un objectif atteint avec sécurité dans les siècles suivants… n’oubliez pas que la situation économique mise en place par les Dimonons sur la Terre mène inéluctablement à une domination totale de leur race sur la vôtre, rendue inconsciemment en esclavage total et éternel dans vos multiples plans d’existences locales… et de vous libérer de leur influence en vous laissant la seule direction des choses ne mène qu’à votre propre auto-destruction, ainsi que celle de la planète, ce que nous ne pouvons permettre de toute façon "… Fin rapport 5651.

1763. La très jeune Félicité du Crest, 17 ans, se promène seule en ce beau soir de mai 1763. Elle est dans les jardins du château familial, le château de Champcery, près d'Issy-l'Évêque en Bourgogne. Il est déjà tard et la nuit tombe mais la journée a été tellement chaude, presque orageuse et lourde qu'elle se sent bien dans cette agréable fraîcheur nocturne et n'a pas envie de rentrer dans la demeure familiale déjà assoupie. De naissance anoblie, elle était fille d'un capitaine qui portait le titre de marquis de Saint-Aubin. Elle-même, de par sa naissance, avait été placée chanoinesse et avait étudié les encyclopédies et la harpe. Très douée pour cet instrument de musique délaissé depuis la Renaissance, elle donnait assez souvent des concerts publics et était invitée à des dîners bourgeois, avec sa mère, la veuve Marquise de Saint-Aubin... une vie provinciale calme et heureuse, jusqu'à ce soir de mai 1763...

madame de genlis par lemoine

Soudain, alors qu'elle s'était immobilisée pour admirer le reflet des étoiles déjà apparues dans les eaux du petit étang que bordaient ses magnifiques hortensias, elle fut surprise par l'apparition d'une lumière de couleur orangée à la surface. Elle leva la tête, étonnée car il n'y avait pas de Lune cette semaine d'après les éphémérides et ses amies astrologues et ouvrit grand la bouche en voyant ce qu'elle prit d'abord pour une montgolfière, là, à moins de cinquante mètres d'elle, à sa verticale pratiquement. 

Ovni sphere orange

(cette photo est un exemple réel : Ovni en forme de sphère rouge au-dessus de la Belgique à Chapelle Lez Herlaimont, 02/11/2013)

Non, décidément, ce n'était pas une montgolfière car il n'y avait pas de nacelle... et le ballon était comme une boule de cristal contenant une bougie à l'intérieur. Mais une bougie sans flammes ou mouvements, étrangement fixe et surnaturelle... et qui descendait vers elle. Comme hypnotisée, la bouche ouverte, elle ne se rendit même pas compte que c'était elle qui s'élevait vers la sphère...

Quand elle pénétra silencieusement dans sa chambre, tard cette nuit-là, ce n'était plus vraiment la jeune chanoinesse de Bourgogne qu'elle était quelques heures plus tôt. C'était maintenant une jeune femme très ambitieuse, qui avait une mission...

A peine quelques jours plus tard, elle parvient à convaincre sa tante, la Marquise de Montesson, à lui présenter un homme très précis qui pourra lui ouvrir, avec son nom, les relations nécessaires à l'accomplissement de la mission dont elle ignore encore elle-même d'ailleurs l'exacte teneur... elle se marie l'année même avec Charles-Alexis Brûlart, comte de Genlis, l'héritier d’un ancien ministre d’État, Louis Philogène Brûlart de Sillery, marquis de Puisieulx, qui ne va pas tarder à devenir le marquis de Sillery...

Dès 1765, à 19 ans, Stéphanie Félicité du Crest de Saint-Aubin, par son mariage Comtesse de Genlis, Marquise de Sillery, est présentée à la Cour du Roi... Son érudition et son talent de harpiste la fait grandement apprécier...

1770. Elle est près du Grand Trianon, à Versailles, quand un hasard calculé la fait rencontrer pour la première fois un homme que son influence discrète va changer le destin : le Duc de Chartres... ce dernier tombe mystérieusement sous son charme dès cette première rencontre... il est aussi marié, avec la jeune Marie-Adélaïde, mais il ne peut s'empêcher de revoir Félicité discrètement, dès que possible.

Mais le duc de Chartes n'était pas n'importe qui... c'est Louis-Philippe-Joseph d’Orléans, descendant en ligne masculine du régent Philippe d’Orléans et du roi Louis XIII, et qui vient de se marier, l'année précédente, avec Marie-Adélaïde de Bourbon dite « Mlle de Penthièvre », très riche petite-fille du comte de Toulouse, bâtard légitimé de Louis XIV et de Mme de Montespan... et futur père du dernier roi des français, au 19ème siècle, Louis-Philippe...

C'est sous l'influence de Félicité que le duc de Chartres décide en 1771 de se lancer en politique. En tant que Bourbon, il a ses préférences logiques pour les Parlements royaux issus du Moyen-âge et contre le nouveau « parlement Maupeou », mais surtout, et c'est là une partie de la mission de Félicité, il se fait élire Grand Maître de la franc-maçonnerie, qu'il réorganisera en Grand Orient de France deux ans plus tard...

En 1772, les relations du mariage arrangé du duc de Chartres d'avec sa femme ne sont pas au beau fixe : le couple a perdu leur premier enfant mystérieusement, mort-né, et ils restent ensembles pour les convenances et affaires. Ce qui ne les empêchera pas d'avoir tout de même 5 enfants dans les sept années suivantes... Le duc cède tout de même aux désirs de sa maîtresse, Félicité : elle est engagée comme « dame pour accompagner » sa femme, la duchesse de Chartres, belle-fille du duc d’Orléans, tandis que le comte de Genlis, le mari de Félicité, est nommé capitaine des gardes du duc de Chartres, futur Duc d'Orléans et futur "Philippe l'Egalité"... les relations du duc de Chartres et de Félicité se font moins discrètes et deviennent encore plus passionnels...

Elle devient très littéraire assez soudainement et développe des idées très modernes sur l'éducation, qu'elle appliquera sur les enfants de son amant d'ailleurs, dont le futur roi, qu'elle a plus tard l'ambition de transformer en une sorte de Saint-Louis... Dès la naissance de Louis-Philippe en 1773, elle proposa au duc de Chartres divers gouverneurs possibles, mais, celui-ci les ayant tous rejetés, elle proposa d'éduquer les enfants elle-même. Cette proposition fut acceptée, évidemment, alors que c'était vraiment très inhabituel dans la noblesse d'alors : l’usage était que les princes « passent aux hommes » pour être confiés aux soins d’un gouverneur assisté d’un sous-gouverneur dès l'âge de sept ans. Il n'eut jamais de gouverneur masculin et ce fut elle qui se chargea non seulement de sa totale éducation, mais aussi de celles de tous les enfants suivants, avec un autre garçon, Louis-Antoine-Philippe d'Orléans né en 1775, deux jumelles nées en 1777 et le dernier, Louis-Charles d'Orléans né en 1779... mais elle a aussi une fille illégitime avec le duc de Chartres, Pamela Brûlart de Sillery, dont elle accouche en 1777, presque simultanément que les jumelles du duc de Chartres d'avec Marie-Adélaïde !

Mais la mission de Félicité n'est pas finie, loin de là. Elle saisie l'occasion d'une grosse déception du Duc de Chartres concernant sa carrière militaire, pour en faire un opposant acharné du Roi Louis le seizième... En effet, le père de sa femme était le Grand Amiral de la Flotte française, et il avait reçu l'assurance à son mariage, que cette charge lui incomberait le moment venu... chose à laquelle il dû renoncer en 1778, à cause d'une étrange manœuvre du Capitaine de son navire, alors que les britanniques ennemis étaient vaincus et à portée lors d'une bataille près de Ouessant... des circonstances amenées grâce à l'influence d'un implant bien placé... 

Non seulement Louis XVI, son cousin donc, accepta son renoncement à la Marine, mais il refusa aussi sa demande de faire partie du corps expéditionnaire de Rochambeau qui partait pour l’Amérique en 1780...

... Ce soir-là, Félicité attendait avec impatience son cher Duc dans sa chambre douillette du Faubourg St Honoré. Comme d'habitude en cette période froide, elle avait demandé au majordome d'allumer la cheminée et s'était fait servir son vin préféré de sa belle région. Et elle l'attendait, nue et languissante, allongée à moitié sur le grand lit à baldaquin que lui avait offert son riche amant, son verre de vin à la main droite et le livre de Jean-Jacques Rousseau qui ne la quitte plus et qui l'inspire : "Emile, ou De l'éducation", l'un des livres interdits du grand philosophe qui vient de mourir subitement. Lui-même, sans le savoir, a fortement contribué aux événements qui vont se dérouler 10 ans après son décès...

Mais Louis-Philippe est de mauvaise humeur : il vient de recevoir la réponse négative du roi sur sa demande de participer à l'expédition Rochambeau en Amérique du Nord : sa seule possibilité pour lui de faire acte de bravoure militaire. Il prend ça pour un affront et jure devant sa maîtresse, qui encourage ses velléités de hochements vigoureux de la tête, de se venger dès qu'il le pourrait. Tout en tentant de lui défaire son ceinturon, elle lui murmure à l'oreille que sa forte position comme Grand Maître de la franc-maçonnerie française, devrait lui en donner l'occasion un jour ou l'autre, qu'il lui fallait être patient mais vigilant...

Philippe d orleans en grand maitre du gof

Philippe d’Orléans en grand maître du Grand Orient de France, la seule franc-maçonnerie française de l'époque.

Elle ne le sait pas non plus elle-même, mais sa mission est loin d'être finie. Elle ne fait même que commencer...

© Yves Herbo, 04-2015

Regroupement des rapports de Naar-Loor également ici :  http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html

 Ou ici : http://herboyves.blogspot.fr/p/les-rapports-de-naar-loor-lobservateur.html

Les photos ou illustrations sont protégées par les lois sur les droits d'auteurs. L'exploitation commerciale de cette oeuvre est prohibée, aussi bien pour le texte que les illustrations. (Les illustrations ou photos, vidéos sont sous copyright et leurs auteurs doivent également être contactés). L'auteur se réserve bien sûr le droit de publier ses textes sans illustrations ou avec des illustrations libres de droits.

Mass Effect le jeu SF - Saison 1 en série

Mass Effect le jeu SF - Saison 1 en série

Mass effect trilogie 1

Mass Effect est un jeu de rôle pour consoles et ordinateurs créé par la célèbre firme Bioware. Célèbre car son savoir-faire ne s'est jamais démenti, avec des jeux devenus des classiques du RPG comme Baldur's Gate, Icewind Dale, NeverWinter Nights, Star Wars : Knights of the Old Republic, Jade Empire, etc... La firme canadienne, rachetée d'ailleurs juste avant la sortie de Mass Effect par Electronic Arts n'a pas déçu ses fidèles encore une fois avec cette sortie, ainsi que ses suites d'ailleurs, puisqu'on en est maintenant au troisième opus des aventures de la série Mass Effect... une trilogie d'ailleurs annoncée d'entrée tant le scénariste (l'auteur canadien Drew Karpyshyn) avait bien préparé son coup... et on parle depuis fin 2014 d'un numéro 4 !

Voici quelques phrases tirée du site connu Gamekult.com qui a bien sûr fait un test complet des jeux sortis entre fin 2007 et nos jours. " Un univers ultra-travaillé, des personnages profonds et un gameplay soigné : Mass Effect ne fera certainement pas mentir la réputation de BioWare. "

" En 2148, l'humanité découvre sur la planète Mars les vestiges d'une civilisation disparue, les Prothéens, permettant un bond technologique qui lui permet de voyager à travers l'espace en atteignant une vitesse supraluminique. Suite à cette découverte, il s'avère que Charon, le satellite de Pluton n'est pas d'origine naturelle mais en fait un « relais cosmodésique », une technologie prothéenne permettant de se déplacer instantanément d'un relais à un autre, pouvant se trouver à l'autre bout de la Voie Lactée. Commence alors une phase d'exploration spatiale et la constitution de l'Alliance, une sorte de super-état regroupant toutes les nations de la Terre en vue de l'exploration et de la défense des intérêts de l'Humanité. Peu après cette phase d'expansion, un premier contact est fait avec une civilisation extraterrestre évoluée, les Turiens. C'est ainsi que l'Alliance est progressivement intégrée au sein d'une communauté galactique vivant autour des relais et ayant pour capitale une immense station spatiale nommée Citadelle, située au point de convergence d'un très grand nombre de relais.

2183. Désormais capable de dépasser la vitesse de la lumière, l'Humanité est installée un peu partout dans l'Univers via de nombreuses colonies. Elle est également entrée en contact avec plusieurs races extra-terrestres et cherche à se faire une place dans ce nouveau monde, vaste et multiple. C'est dans ce contexte que l'on prendra en main notre héros, jeune commandant de son état et bientôt confronté à Saren, un puissant agent spécial renégat bien déterminé à réduire en poussière étoilée toute trace de vie avec son armée de robots cyclopes. Une entreprise un rien audacieuse, pour un scénario qui, ainsi résumé, paraît bien simpliste il est vrai, mais c'est pour mieux se corser par la suite. Avant d'en arriver là, on passera par la traditionnelle phase de création de son personnage, où d'ores et déjà quelques choix s'imposent. On pourra notamment décider de prendre en main le héros prédéfini du jeu ou bien d'en créer un autre de toutes pièces. " 

http://masseffectuniverse.fr/

Mass effect trilogy

Mais ce n'est pas seulement de ce jeu très prenant que je voulais vous parler, mais aussi bien sur de son histoire très bien conçue par l'équipe de Bioware... à tel point que l'histoire de l'opus 1 bénéficie en quelque sorte de tout un scénario numérisé, disponible comme une série !

Voici donc pour les amateurs de Science-Fiction (et de jeux vidéos au passage !) la Saison 1 de Mass Effect, tirée du premier volet de cette série de jeux dont le quatrième est fortement attendu par les amateurs du genre... :

MASSE EFFECT : 12 épisodes pour raconter l'histoire de Mass Effect 1.


Mass Effect - Saison 1 - Episode 01 - La Balise

Mass Effect - Saison 1 - Episode 02 - Coupable pas idéal

Mass Effect - Saison 1 - Episode 03 - Preuves à l'appui

Mass Effect - Saison 1 - Episode 04 - Fouilles à haut risque

Mass Effect - Saison 1 - Episode 05 - Entreprise presque légale

Mass Effect - Saison 1 - Episode 06 - Royales entrevues

Mass Effect - Saison 1 - Episode 07 - Paradis d'enfer

Mass Effect - Saison 1 - Episode 08 - Rencontre du 3ème type

Mass Effect - Saison 1 - Episode 09 - Etrange colonie

Mass Effect - Saison 1 - Episode 10 - Le Thorien

Mass Effect - Saison 1 - Episode 11 - En route vers le Canal

Mass Effect - Saison 1 - Episode 12 - Assaut final

De belles images numériques et des dialogues sympas tirés du jeu évidemment, le tout monté par un fan du jeu... et une histoire de SF sympa qui, je l'espère, vous a plu et fait passer un bon moment...

Yves Herbo, S, Fictions, Histoires, 01-04-2015

Couverture d'un nouveau livre : Challenge réussi !

Couverture d'un nouveau livre : Challenge réussi !

4eternitescouverturefinalecyril

Challenge réussi au 04-01-2014 !

Et bien, j'avoue ne pas en revenir ! Je n'y croyais pas trop et j'avais d'ailleurs dit à Cyril, le dessinateur qui a fait cette belle image ci-dessus : je tente juste le coup car je n'ai rien à perdre de toute façon... Même quand j'ai relancé le sujet avant-hier samedi (il n'y avait que 20€ en dons depuis mi-décembre), je l'ai fait sans grande conviction, tout en comprenant d'ailleurs très bien que la période est plutôt mal choisi pour demander aux gens de replonger dans leur porte-monnaie qui a déjà bien souffert grâce aux fêtes commerciales... Mais les choses se sont totalement inversées samedi et dimanche à la suite de trois dons qui ont complètement recouvert la demande initiale ! Je suis émerveillé par cette solidarité simple et sans attente de la part de ces 5 donateurs que je n'ai jamais rencontré mais qui, je le suppose, apprécient mes écrits. Bon, j'ai discuté plusieurs fois avec l'un d'entre eux et on s'est même téléphoné sur le sujet assez pointu des souterrains de Gizeh, j'ai faits quelques articles sur ses propres découvertes et j'en ai d'ailleurs déjà d'autres à prévoir... et c'est aussi le plus "gros" donateur, qui recevra donc à sa sortie mon nouveau roman d'anticipation "Quatre Eternités pour une Rose immortelle" avec cette belle couverture, dédicacé de ma part, ainsi qu'une surprise de la part de Cyril qu'il est en train de préparer, heureux qu'il est de la bonne nouvelle. Comme promis, les deux autres plus gros donateurs auront droit également à une surprise (mais mes moyens sont limités comme ils le savent déjà !) :  la version ebook de ce même roman via la librairie en ligne d'Edilivre, à sa sortie (je verrai avec eux comment faire). Et je pense pouvoir convaincre Cyril de préparer son petit cadeau personnel : une compilation de ses meilleures œuvres dans un fichier pdf pour l'ensemble des 5 donateurs, comme ça tout le monde aura quelque chose.

Je tiens donc à remercier fortement et à souligner leur désintéressement rare en cette époque trouble, dans l'ordre d'importance des dons (la somme de 120€ espérée a bien été atteinte), Messieurs :

- Albert Fagioli - auteur d'un livre sur le trésor du duc d'Enghien et d'articles sur ses découvertes de radiesthésiste (http://albert-fagioli.blogg.org/)

- Jelrik Masson

- André Berthet

- Laurent Peltier

- Christian Mourgues

Merci donc à vous cinq - j'ai relevé vos adresses email fournies avec la transaction (et pour les envois de Cyril) et vous contacterai le moment venu. Peut-être aurons-nous un jour l'occasion de nous rencontrer pour que je puisse vous remercier de vive voix, il paraît que le monde est petit... je pourrai peut-être faire quelques dédicaces de livres dans vos régions ou à l'occasion d'autres projets que j'aimerai aussi voir aboutir un jour !

Bon, je laisse la suite de l'article original pour mémoire (inutile de le relire pour ceux qui l'ont déjà fait !) et je vous rappelle que, de toute façon, les dons sont toujours acceptés (dans les limites fiscales qui sont tellement élevées que jamais atteintes par un seul particulier à priori !), avec un point Paypal sur la page d'accueil et le menu vertical de gauche, car je n'ai aucun revenu fixe, je suis très loin d'être à la retraite bien que j'ai commencé très tôt (on note toute de même au passage l'escroquerie des gouvernements successifs sur les promesses absolues sur la retraite à 60 ans, voir moins, seule possibilité d'ailleurs permettant de diminuer le chômage et la misère !)...

Comme vous ne le savez certainement pas, les Editions Edilivre et leur comité de lecture ont donné leur feu vert pour la publication papier de mon manuscrit "Quatre éternités pour une Rose immortelle", roman d'anticipation écrit quelques temps après mon observation d'un phénomène aérien proche non identifié (ce roman en contient d'ailleurs un certain nombre !) que j'ai d'ailleurs décrit dans les débuts de mon autobiographie, lisible sur ce site. Le livre est en phase de mise en page et je suis en train de corriger page par page les quelques fautes et erreurs qui se glissent toujours dans les textes, malgré les déjà multiples corrections. Le contrat Edilivre n'est certes pas un contrat de publication d'auteur puisqu'il ne comporte aucun frais pour ce dernier, mais les tirages sont basés sur une collection simple et peu onéreuse pour l'éditeur, ce qui est compréhensible, l'impression se faisant de plus, à la demande, économisant les frais de stockage. Une édition ebook est aussi automatiquement prévue dans la librairie en ligne de l'éditeur, ce qui est un plus. J'informe tout de même les lecteurs qu'un livre ne rapporte quelque chose à l'auteur que s'il est vendu par le circuit classique normal : les libraires et l'auteur achètent le livre à prix réduit (le pourcentage vari selon les éditeurs et/ou imprimeurs !) et le revendent au prix indiqué...  Et en ce qui concerne l'auto-édition, l'auteur/éditeur a donc a sa charge la totalité des frais d'impression, de transports-distributions et de publicité-affichages... et en dehors du circuit classique donc car les libraires et distributeurs liés (ceux qui vous permettent de commander un livre) refusent bien logiquement les oeuvres auto-éditées...

Bon, il se fait qu'un ami graphiste a effectué un petit travail sur mon bouquin et m'a proposé un dessin pour l'illustrer, qui m'a emballé pour la couverture. Et, comme vous le savez par contre car j'ai déjà décrit ma situation précaire et l'absence de ressources fixes en tant qu'artisan dans l'écriture (plutôt que de ne rien faire comme tant d'autres et en attente d'une reconnaissance médicale), je ne peux payer la mise en page et adaptation de ce dessin en couverture. Même si la couverture proposée est bien sûr correcte et correspond à la collection de base de l'Editeur, j'aimerai tenter, avec vous et grâce à vos dons, l'option d'y mettre ce dessin. L'Editeur demande 119 € pour une Couverture personnalisée, à partir d'une seule image ou photo de mon choix et fournie par mes soins, 248 € pour une Couverture graphique, à partir de plusieurs images ou photos, fournies par mes soins ou que nous achetons sur des banques d'images, avec montages, retouches et effets ou encore 345 € pour une Couverture illustrée, bénéficiant des services de leurs illustrateurs professionnels pour créer la couverture. C'est bien sûr la première option que je vise, dans la mesure où le dessin est bon et suffit largement (et on m'accorde aussi la possibilité de mettre une photo de l'auteur en dos de couverture d'ailleurs).

Voilà en avant-première la couverture, telle qu'elle est et comme elle sortira, sauf si nous atteignons donc cette somme de 119 € avant le 15 janvier 2015, date à laquelle j'ai de toute façon prévu de renvoyer le dernier premier BAT (Bon A Tirer) à l'Editeur (sur 3 possibles), pour une publication en janvier ou février 2015 (mais le plus tôt, pour la mise en page, sera bien sûr le mieux !).

4eternites couverture1Toute simple, bien sûr, comme tant d'autres œuvres, et je n'en serai pas moins fier bien sûr. Mais voilà l'image que je propose d'y ajouter :

4eternitescouverturefinalecyril

Qu'en pensez-vous ? On tente le coup ? Notez bien que les 3 plus gros dons auront droit à une surprise, de la part de l'auteur et peut-être aussi de la part du dessinateur, car il aime dessiner, et ça lui ferait tellement plaisir de voir l'une de ses œuvres publiées en livre... Le petit challenge (120 € en quelques jours) va être publié ici et sur les quelques réseaux sociaux où je suis représenté, et remonté régulièrement pour bien apparaître, un point sera fait en fin de mois. Une seule possibilité et la plus simple, la plus sécurisé connue : Paypal

   Pour la couverture illustré du livre "Quatre éternités pour une Rose Immortelle" de Yves Herbo

Quel que soit le résultat de cet essai, réussi ou non, de demande de dons pour une couverture d'un livre, je vous remercie de votre attention et soutien, je remercie aussi les fidèles lecteurs qui se sont déjà manifestés et cela fait plaisir de savoir qu'ils... existent ! Notez bien vos noms chez Paypal, les donneurs, car si le challenge n'est pas atteint, je vous renverrai bien sûr l'argent ou vous proposerai l'achat du livre de toute façon avec... et aussi pour la surprise au cas où le challenge serait atteint !

Tous mes remerciements et amitiés, Yves Herbo, 15-12-2014, point au 01-01-2015, challenge réussi le 04-01-2014 !

Couverture d'un nouveau livre : Appel aux dons !

Couverture d'un nouveau livre : Appel aux dons ! - le point au 01-01-2015

4eternitescouverturefinalecyril

Le point à fin décembre

Le point sur le challenge est assez rapide : deux personnes (que je remercie vivement ici) ont donné chacune 10 euros et Paypal a déjà bien sûr pris son pourcentage dessus : il y a donc à ce jour la somme de 18,82 € sur les 119 € demandés pour cette couverture. Il y a fort peu de chance pour que ce challenge soit réussi donc, surtout que les dons sont extrêmement rares et que je ne peux pour ma part détourner les minimas sociaux que j'ai parce que j'ai travaillé toute ma vie et depuis mes 16 ans 1/2 qui me servent à 100% à payer un loyer qui augmente (anormalement) chaque 1er janvier automatiquement (alors que les minimas et même les retraites pour ceux qui en ont ne le sont pas !) pour payer si cher un simple ajustement d'image fourni par moi en plus... Je continue tout de même d'espérer une meilleure diffusion de cette demande de dons jusqu'à mi-janvier (la période de Noël n'est pas très bonne pour ça car les gens dépensent déjà beaucoup trop en choses futiles et grasses en ces périodes !) et je relance donc le sujet ici, sur mes autres sites gratuits et sur les réseaux sociaux (il y a même une campagne sur Wizu - qui est restée à zéro d'ailleurs devant le peu de visiteurs sur ce "facebook français" assez ignoré de ses compatriotes !).

Comme vous ne le savez certainement pas, les Editions Edilivre et leur comité de lecture ont donné leur feu vert pour la publication papier de mon manuscrit "Quatre éternités pour une Rose immortelle", roman d'anticipation écrit quelques temps après mon observation d'un phénomène aérien proche non identifié (ce roman en contient d'ailleurs un certain nombre !) que j'ai d'ailleurs décrit dans les débuts de mon autobiographie, lisible sur ce site. Le livre est en phase de mise en page et je suis en train de corriger page par page les quelques fautes et erreurs qui se glissent toujours dans les textes, malgré les déjà multiples corrections. Le contrat Edilivre n'est certes pas un contrat de publication d'auteur puisqu'il ne comporte aucun frais pour ce dernier, mais les tirages sont basés sur une collection simple et peu onéreuse pour l'éditeur, ce qui est compréhensible, l'impression se faisant de plus, à la demande, économisant les frais de stockage. Une édition ebook est aussi automatiquement prévue dans la librairie en ligne de l'éditeur, ce qui est un plus. J'informe tout de même les lecteurs qu'un livre ne rapporte quelque chose à l'auteur que s'il est vendu par le circuit classique normal : les libraires et l'auteur achètent le livre à prix réduit (le pourcentage vari selon les éditeurs et/ou imprimeurs !) et le revendent au prix indiqué...  Et en ce qui concerne l'auto-édition, l'auteur/éditeur a donc a sa charge la totalité des frais d'impression, de transports-distributions et de publicité-affichages... et en dehors du circuit classique donc car les libraires et distributeurs liés (ceux qui vous permettent de commander un livre) refusent bien logiquement les oeuvres auto-éditées...

Bon, il se fait qu'un ami graphiste a effectué un petit travail sur mon bouquin et m'a proposé un dessin pour l'illustrer, qui m'a emballé pour la couverture. Et, comme vous le savez par contre car j'ai déjà décrit ma situation précaire et l'absence de ressources fixes en tant qu'artisan dans l'écriture (plutôt que de ne rien faire comme tant d'autres et en attente d'une reconnaissance médicale), je ne peux payer la mise en page et adaptation de ce dessin en couverture. Même si la couverture proposée est bien sûr correcte et correspond à la collection de base de l'Editeur, j'aimerai tenter, avec vous et grâce à vos dons, l'option d'y mettre ce dessin. L'Editeur demande 119 € pour une Couverture personnalisée, à partir d'une seule image ou photo de mon choix et fournie par mes soins, 248 € pour une Couverture graphique, à partir de plusieurs images ou photos, fournies par mes soins ou que nous achetons sur des banques d'images, avec montages, retouches et effets ou encore 345 € pour une Couverture illustrée, bénéficiant des services de leurs illustrateurs professionnels pour créer la couverture. C'est bien sûr la première option que je vise, dans la mesure où le dessin est bon et suffit largement (et on m'accorde aussi la possibilité de mettre une photo de l'auteur en dos de couverture d'ailleurs).

Voilà en avant-première la couverture, telle qu'elle est et comme elle sortira, sauf si nous atteignons donc cette somme de 119 € avant le 15 janvier 2015, date à laquelle j'ai de toute façon prévu de renvoyer le dernier premier BAT (Bon A Tirer) à l'Editeur (sur 3 possibles), pour une publication en janvier ou février 2015 (mais le plus tôt, pour la mise en page, sera bien sûr le mieux !).

4eternites couverture1Toute simple, bien sûr, comme tant d'autres œuvres, et je n'en serai pas moins fier bien sûr. Mais voilà l'image que je propose d'y ajouter :

4eternitescouverturefinalecyril

Qu'en pensez-vous ? On tente le coup ? Notez bien que les 3 plus gros dons auront droit à une surprise, de la part de l'auteur et peut-être aussi de la part du dessinateur, car il aime dessiner, et ça lui ferait tellement plaisir de voir l'une de ses œuvres publiées en livre... Le petit challenge (120 € en quelques jours) va être publié ici et sur les quelques réseaux sociaux où je suis représenté, et remonté régulièrement pour bien apparaître, un point sera fait en fin de mois. Une seule possibilité et la plus simple, la plus sécurisé connue : Paypal

   Pour la couverture illustré du livre "Quatre éternités pour une Rose Immortelle" de Yves Herbo

Quel que soit le résultat de cet essai, réussi ou non, de demande de dons pour une couverture d'un livre, je vous remercie de votre attention et soutien, je remercie aussi les fidèles lecteurs qui se sont déjà manifestés et cela fait plaisir de savoir qu'ils... existent ! Notez bien vos noms chez Paypal, les donneurs, car si le challenge n'est pas atteint, je vous renverrai bien sûr l'argent ou vous proposerai l'achat du livre de toute façon avec... et aussi pour la surprise au cas où le challenge serait atteint !

Tous mes remerciements et amitiés, Yves Herbo, 15-12-2014, point au 01-01-2015

Intro d'alliance pour RP jeu online

Intro d'alliance pour jeu online

 

 

Texte d'introduction pour une "alliance" ou "équipe de jeu" que l'on m'a demandé de remettre en ligne. Cette intro (limitée en caractères pa été créée il y a déjà un moment pour répondre à la demande d'une équipe intervenant dans l'un des univers du jeu online Ogame (l'alliance des Apôtres des Anges), mais a été aussi reprise par d'autres alliances dans d'autres univers. J'ai d'ailleurs aussi écrits beaucoup de "RP" et textes liés aux combats du jeu qui doivent encore être visibles sur le forum officiel du jeu (que j'ai totalement quitté en septembre 2009 pour info). Je donne l'autorisation pour son utilisation (sans modifications hormis le nom de l'alliance ou de la team) dans le cadre légal d'un jeu, sans monétisation de son utilisation, et mon nom doit apparaître lors de sa citation.

"L'homme marchait le plus rapidement possible, malgré la brume qui enveloppait chaque détail du paysage d'un voile grisâtre et tenace. D'ailleurs, le paysage était composé de rochers gris sombres, d'arbres décharnés et noirs, dont les branches ressemblaient à des bras pourvus de griffes, qui semblaient vouloir déchirer en permanence le brouillard que ne dissipait jamais une petite brise glaciale ...

Soudain, il arriva dans une vaste clairière que dominait un immense arbre multi-centenaire, au tronc énorme. Devant l'arbre se trouvait une grande pierre plate, ornée de symboles étranges. Assise sur la pierre se tenait une très vieille femme, courbée sur un instrument lumineux d'où sortait un son lancinent, et elle chantait d'une voix étonnamment limpide et aigüe, presqu'enfantine...

Quand il s'approcha d'elle, elle leva sur lui deux yeux presque recouverts par ses paupières fripées, des yeux d'un bleu intense et si clairs qu'ils semblaient blancs, ou aveugles ... Elle tendit vers lui une petite main atrophiée et lui demanda, avec la voix d'un enfant de cinq ans :

"Tu as un cadeau pour moi ?"

L'homme la regarda d'un air interrogateur et inquiet, puis s'empressa de sortir une petite bourse dans laquelle se trouvaient deux énormes joyaux, l'un bleu et l'un rouge.

La vieille femme prit le bleu et tendit le rouge à l'homme :

"Gardes celui-ci pour ta protection, l'autre me convient..."

A ces mots, elle se transforma soudainement en une magnifique femme, éblouissante de beauté et de charme, des ailes d'anges se déployèrent derrière elle pendant qu'elle se levait et montrait l'arbre du doigt :

"Bienvenue dans l'univers des Apôtres des Anges, cher visiteur"

Une large porte s'ouvrit brusquement sur le tronc, et l'homme, ébloui par l'intense luminosité, put admirer un magnifique paysage ensoleillé, ponctué d'arbres fruitiers, de fleurs multicolores, de collines vertes et de cascades d'une eau limpide et tiède..."

© Herbo Yves

 

Voilà pour les anciens amis d'Ogame, et d'autres jeux ;) Et pour ceux qui ne me connaissent pas, je dois leur dire ici que j'ai été aussi un fervent adepte de la création artistique sur ordinateur, et ceci dès les débuts de la micro-informatique (pour ma part dès 1985 avec les premiers "Thomson" et surtout l'Amstrad, l'Atari ST (et suites), l'Amiga 500 à 1200. Passionné surtout par l'univers des démos (utilisation de la première 3D et des distorsions pour créer des effets-vortex, tunnels, etc...), du design et de la Musique Assistée par Ordinateur (avec l'Atari ST utilisé à l'époque par Jean-Michel Jarre lors de ses concerts), utilisant les premiers BBS (comparables aux FTP ou Box actuels) pour communiquer et échanger avec les autres groupes de la "scène" française (importante à l'époque)...

Yves Herbo Sciences, Fictions, Histoires, 03-05-2011, up 17-11-2014

Mystères sur le Mont Shasta

Mystères sur le Mont Shasta

Montshasta

Le nom “Shasta” est un mot Sanskrit qui désigne « celui qui vit selon la loi divine »...

Archives 1973  " La Californie, ce n'est ni le bout du monde, ni un continent perdu. C'est un des Etats les plus connus des Etats-Unis, il s'allonge sur la côte est du Pacifique, compte des villes ultra-modernes, comme Los Angeles, ou d'un charme plus ancien, comme San Francisco.

Pourtant, la Californie est une région beaucoup plus mystérieuse qu'il n'y paraît. Déjà riche en légendes, elle est aussi le théâtre de phénomène inexplicables... On voit de temps à autre, par exemple, sur le Mont Ritter, qui domine de ses 4010 mètres un merveilleux et glacé lac de montagne, s'élever une lueur éblouissante dont personne n'a réussi, à ce jour, à déterminer l'origine.

Montritter

Beaucoup plus énigmatique encore est ce qui se passe sur le Mont Shasta, haut de 4318 mètres, cet ancien volcan est situé tout au nord de l'Etat de Californie, presque à la frontière de l'Oregon.

Une aventure incroyable

Les voyageurs qui vont en train de Portland à San Francisco, passé Medford, le voient nettement se détacher sur leur gauche, à une cinquantaine de kilomètres. Depuis des centaines d'années, il ne crache plus aucune flamme, aucun fleuve de lave ne sort de son cratère pour dévaler le lond de ses flancs. Tout au plus voit-on, de temps à autre, une écharpe de fumée s'échapper de son sommet...

Or, l'année dernière, au mois d'avril (1972), trois étudiants en géologie de l'université de Berkeley, près de San Francisco, William Schoner, James Hadauk et Irwing Lescer décidaient de faire l'ascension du Mont Shasta.

Ils voulaient savoir, si, oui ou non, le volcan était encore en légère activité, comme semblait le prouver la fumée qui s'élevait parfois au-dessus de son sommet. Leur étonnement fut grand de constater que le Shasta était irrémédiablement éteint... En ce cas, d'où venait cette fumée ?

Tous trois se reposaient, avant de descendre, allongés dans l'herbe, quand ils aperçurent, à 1500 mètres, devant eux et surgi d'on ne sait où, un groupe de cinq hommes, tous de race blanche, tous très grands, tous avec de longs cheveux bouclés descendant plus bas que leurs épaules. Ils les suivirent à la jumelle, jusqu'à ce qu'ils arrivent au pied même du volcan. Là, ils passèrent derrière un rocher, et disparurent comme par enchantement. Les trois étudiants redescendirent par là, cherchèrent les traces de ces cinq hommes, vainement.

Une seule conclusion absolument folle dans sa logique absolue, s'imposa à eux : le Mont Shasta était habité par des hommes mystérieux et c'était eux les responsables de la fumée que les habitants de la région apercevaient de loin en loin.

La presse locale, les journaux de San Francisco relatèrent l'aventure des trois étudiants et on se rappela que en août 1965, un autre homme avait vu, lui aussi, des hommes semblables à ceux décrits par les jeunes gens.

Vibrations

Frank Goodland, un petit commerçant de Khamath-Falls, était allé camper avec sa femme et ses deux enfants dans une forêt de sapins voisine du Mont Shasta...

"  Je marchais dans les bois, raconte-t-il à l'époque, lorsque, soudain, j'ai aperçu dans une clairière des hommes blancs, très grands, aux longs cheveux bouclés, réunis autour d'un grand feu. J'ai voulu m'approcher, mais je suis resté cloué sur place. Ce que je ressentais est presque impossible à décrire. On aurait dit que mon corps, de la tête au pieds, était parcouru de vibrations. Et je souffrais terriblement de la tête. La peur m'a saisi, j'ai pensé qu'il valait mieux faire demi-tour et m'enfuir le plus vite possible. Les vibrations ont immédiatement cessé, j'ai retrouvé l'usage de mes jambes et j'ai filé sans demander mon reste. "

Le lieu d'élection d'extraterrestres ?

Des automobilistes rapportèrent encore, par la suite, qu'ils avaient entrevu, à diverses reprises, ces hommes " aux longs cheveux bouclés ". Le plus souvent, ils allaient par deux. Dès qu'ils apercevaient une voiture, ils s'enfonçaient dans les bois et disparaissaient comme s'ils s'évanouissaient dans l'air.

Dans les petites villes proches du volcan, à Redding, à Chico, à Medford, et même à San Francisco, la découverte des jeunes géologues a fait du bruit, mais n'a pas exagérément surpris les habitants. Il y a des années que la tradition locale assure qu'il existe un tunnel débouchant à l'est de la base du volcan. Sans doute s'agit-il d'une ancienne cheminée que le temps a rendu inoffensive. Ce serait par ce tunnel qu'entreraient et sortiraient les hommes qui ont fait leur refuge à l'intérieur du volcan.

Pour les uns, ces étranges personnages sont des extraterrestres, pour d'autres, des indiens qui s'abriteraient là pour échapper à leurs " conquérants ", pour d'autres encore, ce tunnel serait l'une des entrées conduisant au monde souterrain de " l'Agartha ".

Peut-être serons-nous fixés d'ici quelques temps sur l'origine et la présence des " squatters " du Mont Shasta. Une expédition se prépare actuellement, dans le but de découvrir la porte d'entrée du volcan. De découvrir aussi quels sont ces inconnus qui y ont établi leur domicile. "

Mais que dit-on d'autre sur le Mont Shasta, y a-t-il d'autres témoignages, des choses plus concrètes ? Poursuivons l'enquête...

Montshasta2

L’évidence archéologique a montré que les êtres humains ont vécu sur le Mont Shasta depuis au moins 9000 ans. La montagne était le foyer de 4 différents peuples Américains, les Shasta, les Modoc, les Ajumawi et les Wintu qui croyaient tous que le Mont Shasta était le centre de la création.

De nombreuses légendes mystérieuses et messages psychiques indiquent l’importance du Mont Shasta comme un lieu d’émanation de puissantes énergies de la Terre. Certaines des plus anciennes légendes racontent qu’une tribu de descendants de la culture pré-atlante de la Lémurie aurait survécu en se réfugiant à l'intérieur de la montagne. Les chasseurs et campeurs s’aventurant dans les hautes altitudes relatent occasionnellement le fait d’avoir rencontré des êtres étranges dans les forêts. Les médiums contemporains parlent de la montagne comme le centre d’un tourbillon d’énergie puissante qui irradie une force revitalisante et de guérison à travers le Nord-Ouest des Etats-Unis. Plus que toute autre montagne d’Amérique du Nord, le Mont Shasta est un point de concentration pour la spiritualité contemporaine qui attire de nombreux chercheurs individuels ainsi qu’une grande variété de groupes religieux

Au milieu du 19ème siècle, des paléontologues ont décrit un continent hypothétique, la Lémurie, qui eut un lien avec l’Océan Indien et permit la migration des lémuriens de Madagascar en Inde. Dans les années 1880, Frederick Spencer Oliver, un auteur, fit référence à une ville secrète, Telos profondément cachée dans le Mont Shasta, et mentionne aussi le continent perdu de la Lémurie.

« Telos est une ancienne citée Lémurienne qui existe directement sous le Mont Shasta. C’est une vraie cité dans le monde physique, avec environ 1 million d’habitants qui vivent dans la paix et la prospérité. La ville de Telos a une fréquence d’amour très spéciale.
Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d'abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l'expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient.
Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d'abord déchu jusqu'à la quatrième dimension et s'est par la suite dégradé complètement jusqu'à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd'hui.
Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d'obtenir l'autorisation d'ériger une ville sous le Mont Shasta dans le but d'y préserver leur culture.
Lorsqu'on leur accorda la permission d'ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont Shasta. Les Lémuriens y construisirent la ville que l'on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l'Esprit. »

« TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels.
La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension.
La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance.
Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée. »

Madame Helena Petrovna Blavatsky, fondatrice de la société théosophique a dit que le mot Shasta est le dérivé illuminé d’un âge antérieur qui est le germe d’une humanité à venir

Au début du 20ème siècle, le géologue britannique J. C. Brown a découvert un tunnel souterrain de 16 kilomètres de long, plein de pièces et de chambres. Les murs étaient de bois recouvert de cuivre et comportaient des blasons et des plaques en or avec des dessins gravés et des hiéroglyphes. En voyant les statues raffinées, les lieux de dévotions et l’or des dessins, Mr. Brown fut fermement convaincu qu’il se trouvait parmi des restes d’une civilisation perdue.
La découverte de J.C. Brown ne fut publiée que 30 ans plus tard. En 1934, après une lecture attentive et approfondie de la civilisation Lémurienne perdue, il a conduit un large groupe de scientifiques et de journalistes en une expédition dans les montagnes.
Cependant, quand ils furent tous excités attendant de lui la révélation du lieu où se trouvait le tunnel, Mr. Brown a mystérieusement disparu la nuit précédente, et le tunnel secret est resté introuvable.

Montshasta1

Le Mont Shasta a aussi été une inspiration pour ceux intéressés par les Maîtres ascensionnés. Guy Warren Ballard a raconté dans son livre « Mystères révélés » sa rencontre avec le Maître ascensionné Saint Germain sur les flancs de Mont Shasta en 1930. Ces Maîtres disent être ascensionnés vers une dimension plus élevée et qu’ils gardent et aident la race humaine à évoluer. Beaucoup pensent que le Mont Shasta est le point d’entrée où toutes les énergies viennent en premier de l’univers avant d’être disséminées vers d’autres régions de la planète.


" D'après une légende des Indiens Modoc (extraite du récit d'Ella Clark en 1953 puisé à leur tradition orale), au temps où il n'y avait pas encore d'hommes sur la terre, le Chef des Esprits-du-Ciel habitait dans le Monde-d'en-Haut. Mais il finit par se dire qu'après tout, il faisait bien froid chez lui. Il creusa donc un trou dans le ciel avec une pierre et poussa dedans la neige et la glace. Toutes deux dégringolèrent sur la terre où en s'amoncelant, elles formèrent une haute montagne. Aujourd'hui on appelle cette montagne le mont Shasta.

Le Chef des Esprits-du-Ciel créa la flore et la faune, dont les ours. Mais ces premiers ours-là marchaient sur leurs pattes arrières et parlaient comme des hommes. Avec leur pelage velu et leurs grandes griffes, ils avaient l'air si redoutables qu'après coup, le chef des Esprits-du-Ciel les cantonna très loin de lui, au pied de la montagne. Au cours d'une tempête, l'Esprit-du-Vent emporta la fille du Chef des Esprits-du-Ciel, qui trouva refuse dans le territoire des ours grizzlis.

L'un d'eux qui chassait pour donner à manger à sa famille, la trouva et l'emmena chez lui pour lui donner des soins.

C'est qu'ils n'étaient pas si redoutables qu'ils pouvaient le paraître, ces grizzlis de l'époque. Et s'étant pris d'affection pour la petite fille, ils décidèrent très arbitrairement de la garder et de l'élever au milieu des oursons. Ainsi grandit-elle. Devenue une femme, elle épousa l'aîné des enfants grizzlis et tous deux firent des enfants dont l'apparence n'était déjà plus tout à fait la même que celle des parents grizzlis. Toute la petite famille habita dans une nouvelle maison. Ce lieu s'appelle aujourd'hui le petit mont Shasta.

Apprenant que sa fille s'était réfugiée chez les ours grizzlis, sa colère fut énorme ! Il maudit tous les grizzlis. "Mettez-vous à quatre pattes ! Vous m'avez fait si grand tort que dorénavant c'est ainsi que vous marcherez. En outre, je vous retire l'usage de la parole !" Et il repartit sur sa montagne avec sa fille. Jamais plus il ne retourna chez les grizzlis.
Selon certaines rumeurs, il aurait éteint le feu qu'il entretenait dans sa montagne et serait retourné vivre dans le ciel avec sa fille. Quant à ses petits-enfants d'une nouvelle race, ils se dispersèrent dans le monde et devinrent les premiers Indiens, les ancêtres de tous les Indiens. C'est pourquoi les Indiens qui vivent près du mont Shasta ne tuent jamais de grizzli.

Faisant partie de "Cascade Range", le Mont Shasta s'éléve à plus de 4300m et a une particularité : On y a recensé plus de 400 grottes formées par la lave, un type de cavités insolite, mais qui est loin d'être rare. À la différence d'autres crêtes qui se mélangent dans les montagnes environnantes, Shasta se tient seul, se levant au-dessus de ce qui semble être, en comparaison, un paysage presque plat. C'est en partie cette solitude que représente le Mont Shasta qui lui donne son aura mystérieuse.
Le secteur autour du Mont Shasta a servi d'habitats à plusieurs tribus indiennes pendant des milliers d'années. Cependant, ce n'est qu'au début du 19ème siècle que les premiers Européens ont posés les yeux dessus. Les Espagnols ont appelé la montagne “Jesus-Maria” ; quand ils sont passés par là en 1817. Les Russes lui ont donné le nom de "Tchastal" ; signifiant "montagne blanche ou pure".

Lorsque le feu ravagea la région en 1931, il fut stoppé net par un mystérieux brouillard, brusquement disparu. Selon Andrew Thomas, "la ligne de démarcation atteinte par l'incendie est restée visible pendant de nombreuses années: elle faisait une courbe parfaite autour de la zone centrale. Beaucoup de témoins ont également parlé de curieux aéronefs qui survolent le Shasta. Ces objets volants ne possèdent généralement pas d'ailes et se déplacent sans émettre le moindre bruit.

Google maps mt shasta ufo colour analysis

Trouvé sur Disclosure.com : ovni et Mont Shasta

Lémurie

De toutes les légendes entourant la montagne, la plus célèbre est celle des Lémuriens dont on dit qu'ils demeurent à l'intérieur. Des réfugiés du continent Lémuria ou de Mu ; les Lémuriens sont décrits comme étant grands et beaux. Habillé de longues robes et chaussés de sandales blanches, ils descendraient à la petite ville du Mont Shasta et auraient fait commerce de pépites d'or pour leurs approvisionnements. Naturellement, ils ne semblent plus venir à la ville et l'ont dits que les Lémuriens sont partis du Mont Shasta, choisissant de se replacer à un endroit moins touristique comme l'Himalaya.
Comme la célèbre Atlantide, on a dit que la Lémurie était l'emplacement d'une vaste et merveilleuse société qui s'est élevée à une grande proéminence sociale et technologique dans des périodes antiques. Tandis qu'on dit que l'Atlantide se situait dans l'Océan Atlantique, la Lémurie aurait été dans le Pacifique.

Shastiens

Il n'est pas rare non plus d'entendre, en provenance de cet endroit, une musique incroyablement mélodieuse dont les échos vont se perdre jusqu'aux villes voisines. On a vu également d'étranges animaux qui ne ressemblaient à aucune autre espèce vivant en Amérique Ces bêtes inconnues des zoologues ne s'aventureraient jamais au-delà d'une certaine limite et formeraient le "bétail" de ceux que les Californiens surnomment familièrement les "Shastiens".
Ces derniers sont toujours décrits de la même manière: il s'agirait d'hommes blancs de grande taille à l'allure majestueuse et aux longs cheveux bouclés. Leur tête et légèrement plus grosse que la normale, avec un front très haut, et ils portent invariablement de longues robes blanches avec de simples sandales. D'habitude, ces individus semblent assez âgés, bien qu'ils fassent preuve d'une étonnante agilité, allant jusqu'à "bondir dans les airs" pour échapper à l'approche des curieux.

Village mystique

Des rumeurs persistantes circulent depuis plusieurs dizaines d'années à propos d'une communauté secrète qui vivrait dans une sorte de village partiellement installé à l'intérieur de la montagne. Celui-ci serait à l'origine des fumerolles que l'on voit s'échapper, de temps à autre, du sommet du volcan éteint.
D'aucuns prétendent que tout le périmètre entourant ce qu'ils appellent le "village mystique" est protégé par une barrière invisible, et lorsqu'un intrus tente d'y pénétrer, un "faisceau de vibrations" vient le frapper pour l'obliger à repartir dans la direction opposée.

Dôme doré

La preuve d'une ville de Lémuriens a semblé venir de l'astronome Dr. Edgar Lucian Larkin, ancien directeur du Mount Lowe observatory, qui a écrit au sujet du Mont Shasta dans le "San Francisco Examiner". Un jour, alors qu'il essayait un nouveau télescope, il diriga son objectif vers la base de la montagne. Au lieu de voir les cimes d'arbres qu'il prévoyait, il a remarqué un dôme doré qui semblé être de construction asiatique. Pendant qu'il continuait à surveiller, il vit par la suite deux dômes de plus et puis un bâtiment différent, apparemment fait de marbre. Pendant que le soleil descendait et la nuit tombait, le Dr. Larkin a été choqué de voir le secteur illuminé par une lumière blanche très lumineuse quoiqu'il n'y ait eu aucune lune évidente cette nuit.
Malheureusement, ces observations n'ont jamais ont été vérifiés et beaucoup croient maintenant que l'histoire toute entière était un canular. Et un manque de preuves concrètes ont arrêtés les randonneurs et les explorateurs intéressés à prospecter dans la montagne.

Les boucliers d'or

En 1904, un prospecteur du nom de J.C. Brown a été employé par Lord Cowdray, de la "Mining Company", pour chercher de l'or en sierra Nevada. Dans son deuxième voyage de prospection, Brown a atterri dans un tunnel creusé dans la roche du mont Shasta. Il a suivi le tunnel et est arrivé dans une grande caverne couverte de feuilles de cuivre. Des boucliers en or ornaient les murs et il a vu des objets manufacturés et des statues. Des chambres contiguës étaient remplies de schémas étranges et de hiéroglyphes indéchiffrables. Une autre chambre contenait les os de ce qui a semblé être des géants.
Comme c'est souvent le cas dans ce genre de découvertes, Brown n'a rapporté à personne ce qu'il avait découvert, craignant que ses employeurs lui réclame sa découverte. Au lieu de cela, il a attendu patiemment 30 ans, jusqu'à sa retraite. À ce moment, il a pu raconter son histoire et monter un groupe pour le suivre dans sa recherche de l'emplacement du tunnel.
En juin 1934, 80 personnes ont patiemment attendu le jour suivant où Brown devait indiquer l'endroit du tunnel. Mais dans la nuit, il a mystérieusement disparu et n'a jamais été retrouvé. La police de Stockton a étudié l'affaire et est venue à la conclusion que Brown a probablement été enlevé. Sans Brown pour servir de guide, le tunnel et tous ses trésors n'ont jamais été redécouverts...

Les cercles en pierre de Siskiyou

Les Lémuriens ne sont pas les seuls êtres mystérieux à habiter les pentes du Mont Shasta. Au printemps 1853, l'expédition du pionnier du Siskiyou, Marcelle Masson, a relié une légende des Indiens de Wintun au sujet d'une course de géants féroces habitant les cavernes autour de la montagne. A l'inverse les légendes du "Little People" ; cela aurait été vu autour des formations géologiques étranges connues sous le nom de cercles en pierre de Siskiyou.
Ces derniers temps, le Mont Shasta a été le théâtre de nombreuses observations de lumières inexpliquées et d'ovni. Dans "Now I can See!" ; "Miracle au Mont Shasta", Hanna Spitzer relie sa propre rencontre avec une lumière blanche très lumineuse qui a rapidement glissé sur la route, l'illuminant, "brillante comme la lumière du jour." Le matin suivant, Spitzer s'est réveillée pour constater qu'elle n'avait plus besoin de lunettes, qu'elle portait depuis l'enfance. Sa vue avait été guérie.

Un film de deux heures existe sur les légendes lémuriennes du Mont Shasta : BEYOND LEMURIA: THE SHAVER MYSTERY AND THE SECRETS OF MT. SHASTA

Réalisé par GREGORY JEDNACK - 2007

Secrets of mt shasta

On note aussi que, juste au nord du Mont Shasta, en Oregon existe aussi des endroits très intéressants, tels les Grottes de l'Oregon et le Crater Lake...

Au sud-ouest de Grants Pass et à l‘est d‘Ashland, près de la frontière avec la Californie, les Grottes de l'Oregon furent découvertes en 1874. Au cœur des Siskiyou mountains se développe un labyrinthe de couloirs et de cavernes d'une étonnante beauté, parsemés de blocs de marbre imbriqués auxquels ont été donnés les noms évocateurs de Chutes du NiagaraParadis perdu ou l'Enfer de Dante.  Des visites d’une heure et demie sont organisées (8,50 $ par adulte). Elles sont effectuées en présence d’un guide. Il est conseillé d’être en bonne forme physique compte tenu du dénivelé, de passages parfois bas de plafond et d’un total de plus de 500 marches d’escalier à monter. La température au fond de la grotte est de 7 °C. Il convient donc d’emporter de quoi se couvrir.


oregon_crater_lake_1_310

Crater Lake National Park

A 290 km au sud de Portland, Crater Lake est le joyau de l'Etat. Ses eaux profondes d'un intriguant bleu intense dû à leur pureté, occupent le cratère d'un ancien volcan. Lac le plus profond des Etats Unis (595 m), il fut découvert en 1853 par un jeune prospecteur de mines, John Hillman. Le meilleur point de vue est à Rim Village, à 2 163 m d'altitude.On accède au lac par la piste de Cleetwood Trail : une descente de 230 mètres de dénivelé pour une distance de près de 2 km. Deux îles féeriques : Phantom Ship (le vaisseau fantôme) et Wizard Island (l'île du magicien) ajoutent à la beauté des lieux. Une promenade en bateau permet de débarquer sur Wizard Island, volcan dans le volcan. Une piste de 2 km conduit au sommet. De là, on peut, aventure passionnante, s'enfoncer de 27 mètres dans le cratère. De Rim Village, quelque 200 km de sentiers parcourent le parc et pénètrent au cour de la forêt. (Crater Lake NP)

Notons aussi que le Mont Shasta forme, avec les autres anciens volcans des environs, un triangle qui fait partie des 12 vortex de la planète selon certains chercheurs, le tout étant en plus lié à d'autres légendes indiennes que vous pouvez lire ci-dessous :

Retrunfocustriangledone

http://lilith168.kazeo.com/la-terre-et-ses-enigmes/les-douzes-vortex-de-la-terre,a2177620.html

Sources : http://minuit.forum-actif.net/t3264-le-mont-shasta

http://philippelopes.free.fr/MontShasta.htm

https://mubi.com/films/beyond-lemuria-the-shaver-mystery-and-the-secrets-of-mt-shasta

http://pensees.positives.over-blog.com/article-a-propos-de-telos-et-mont-shasta-68390084.html

https://www.uwgb.edu/dutchs/VTrips/MtShasta.HTM - de belles photos de l'université du Wisconsin, avec une map géologique - toute la région tourne autour du Mont Shasta, qui est un cercle-volcan de l'holocène...

et de nombreux autres liens et sites liés...

Montshasta3

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 10-11-2014