TV

La Paranormal Task Forces des Rangers de la Nation Navajo en Arizona

La Paranormal Task Forces des Rangers de la Nation Navajo en Arizona

navajotaskforce.jpg

Il y a un organisme chargé de faire appliquer la loi en Arizona qui fait réellement bon accueil aux informations et même plaintes sur le paranormal - les fantômes, la sorcellerie, les UFOs et même le Bigfoot. La Paranormal Task Force des Rangers Navajo d'Arizona.

La chaîne CBS 5 News a ainsi obtenu des centaines de photos et des douzaines de cas : des scènes étranges et des clichés pris en Arizona du nord-est. La plupart des policiers ne prendraient pas des rapports comme ceux-là, mais il y a environ 10 ans, les fonctionnaires de la réserve Navajo ont décidé d'arrêter de ricaner, de traiter ces témoins avec respect et de les étudier à fond.

grandcanyon-mummycave.jpg

Une seule agence, les gardes forestiers de la nation Navajo, a intensifié ses recherches. Pour la première fois, ils partagent leurs documents exclusivement avec CBS 5 News.

Les rencontres d'OVNI sur les terres Navajo ne sont pas nouvelles. Récemment, en Janvier 2012, des lumières ont été observées par une mère et sa fille, des natifs de la réserve américaine. Les lumières flottaient au-dessus de leur tête, elles clignotaient l'une après l'autre; puis, un vaisseau avec un dôme noir a été vu, suivi par un bang sonique. La cité à proximité, la ville de Chinle, Arizona (nord-est de Flagstaff) a connu un black-out lors de l'observation des OVNI (panne de courant électrique). Immédiatement après l'observation des OVNI, le temps a radicalement changé et est devenu neigeux, le blizzard est venu. Tout cela était-ce le résultat d'extraterrestres envahissant nos cieux ? Pourraient-ils être des militaires des Etats-Unis, des vaisseaux expérimentaux ? Personne ne le sait, à l'heure actuelle...

Native american ufo sighting investigation 032012a

http://www.ufopicture.org/native-american-navajo-ufo-sightings.html

Il y a également des rapports de Bigfoot. La créature velue est le plus souvent associée au Nord-Ouest Pacifique. Cependant, les tribus Apache et Navajo indiquent qu'elles ont des Sasquatchs aussi. Un cas étudié à Dover a eu 30 témoins. "Nous avons trouvé des preuves physiques. Des échantillons de cheveux, empreintes de pas, distances entre les pas, des rondins qui ont été tirés du secteur des marais et enlevés - des personnes normales n'auraient pu faire ça".

 

Ici, c'est par hasard que deux bigfoot ou sasquatchs sont filmés le long de la McKenzie River dans l'Oregon


Ici en Arizona, la soi-disant activité paranormale est abondante, mais l'enquête sérieuse ne l'est pas, elles sont rares. Demandez juste à Jim Mann, le directeur de la recherche du MUFON de l'Etat. Mann a indiqué à CBS 5 News que "les terres tribales sont remplies de légendes des Natifs américains et de folklore, et nous savons que ces personnes prennent le phénomène UFO très au sérieux."

arizona-igrand-canyon.jpg

La cité de Dover s'est retirée l'année dernière de l'organisation des gardes forestiers mais consulte toujours officieusement à côté. Les gardes forestiers prennent toujours les témoignages paranormaux. "Les cas viennent de personnes qui sont seulement des personnes normales qui ont très peur - quelque chose de peu commun leur est arrivé. Ils n'ont pas compris que ça continuait, ils n'ont pas su si c'était militaire ou quelque chose de surnaturel, si c'était de la sorcellerie. Ils ont voulu des réponses et ils ont voulu savoir que quelqu'un s'inquiétait assez à eux pour trouver des réponses pour eux."

Dans un des cas les plus solides (http://mufoncms.com/cgi-bin/report_handler.pl?req=view_long_desc&id=35445), une mère et une fille décrivent une masse de lumières flottant au-dessus d'une terre inhabitée de la réserve en janvier 2012. Pendant qu'ils observaient, les lumières ont clignoté après quelques secondes, suivies d'un bang sonique et d'un engin voûté noir et la ville entière de Chinle a perdu son électricité. Leurs dessins sont assez saisissants avec des couleurs vives, bleues, oranges et blanches se tenant devant un paysage foncé.

grandcanyon-marble2.jpg
Lisez plus ! http://www.kpho.com/story/17051488/cbs-5-exclusive-paranormal-task-force

Vous pouvez assister aux Rencontres de Dover (Arizona, USA) le dimanche 11 mars 2012 à 13 H au Harkins Shea 14 Theatre, Dover et assister avec des invités au visionnage du documentaire sur le phénomène des Lumières de Phoenix devenues célèbres. Ils répondront aux questions du public, avec le Dr Lynne Kitei, le cinéaste et les témoins. Pour des infos sur le phénomène : http://www.thephoenixlights.net - http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-phoenix-et-ses-etranges-lumieres.html


Egalement, pour vos propres fantôme/empreintes fraîches paranormales à étudier, vérifiez les endroits sur cette carte : http://www.ghosttowns.com/ghosttownsusa.html   Comtés de Cochise/Pima en Arizona...

MAJ : des vidéos sur les sasquatchs de l'Arizona, dont certaines très récentes :

Yves Herbo traductions, S, F, H, 03-2012, up 17-04-2015

Mass Effect le jeu SF - Saison 1 en série

Mass Effect le jeu SF - Saison 1 en série

Mass effect trilogie 1

Mass Effect est un jeu de rôle pour consoles et ordinateurs créé par la célèbre firme Bioware. Célèbre car son savoir-faire ne s'est jamais démenti, avec des jeux devenus des classiques du RPG comme Baldur's Gate, Icewind Dale, NeverWinter Nights, Star Wars : Knights of the Old Republic, Jade Empire, etc... La firme canadienne, rachetée d'ailleurs juste avant la sortie de Mass Effect par Electronic Arts n'a pas déçu ses fidèles encore une fois avec cette sortie, ainsi que ses suites d'ailleurs, puisqu'on en est maintenant au troisième opus des aventures de la série Mass Effect... une trilogie d'ailleurs annoncée d'entrée tant le scénariste (l'auteur canadien Drew Karpyshyn) avait bien préparé son coup... et on parle depuis fin 2014 d'un numéro 4 !

Voici quelques phrases tirée du site connu Gamekult.com qui a bien sûr fait un test complet des jeux sortis entre fin 2007 et nos jours. " Un univers ultra-travaillé, des personnages profonds et un gameplay soigné : Mass Effect ne fera certainement pas mentir la réputation de BioWare. "

" En 2148, l'humanité découvre sur la planète Mars les vestiges d'une civilisation disparue, les Prothéens, permettant un bond technologique qui lui permet de voyager à travers l'espace en atteignant une vitesse supraluminique. Suite à cette découverte, il s'avère que Charon, le satellite de Pluton n'est pas d'origine naturelle mais en fait un « relais cosmodésique », une technologie prothéenne permettant de se déplacer instantanément d'un relais à un autre, pouvant se trouver à l'autre bout de la Voie Lactée. Commence alors une phase d'exploration spatiale et la constitution de l'Alliance, une sorte de super-état regroupant toutes les nations de la Terre en vue de l'exploration et de la défense des intérêts de l'Humanité. Peu après cette phase d'expansion, un premier contact est fait avec une civilisation extraterrestre évoluée, les Turiens. C'est ainsi que l'Alliance est progressivement intégrée au sein d'une communauté galactique vivant autour des relais et ayant pour capitale une immense station spatiale nommée Citadelle, située au point de convergence d'un très grand nombre de relais.

2183. Désormais capable de dépasser la vitesse de la lumière, l'Humanité est installée un peu partout dans l'Univers via de nombreuses colonies. Elle est également entrée en contact avec plusieurs races extra-terrestres et cherche à se faire une place dans ce nouveau monde, vaste et multiple. C'est dans ce contexte que l'on prendra en main notre héros, jeune commandant de son état et bientôt confronté à Saren, un puissant agent spécial renégat bien déterminé à réduire en poussière étoilée toute trace de vie avec son armée de robots cyclopes. Une entreprise un rien audacieuse, pour un scénario qui, ainsi résumé, paraît bien simpliste il est vrai, mais c'est pour mieux se corser par la suite. Avant d'en arriver là, on passera par la traditionnelle phase de création de son personnage, où d'ores et déjà quelques choix s'imposent. On pourra notamment décider de prendre en main le héros prédéfini du jeu ou bien d'en créer un autre de toutes pièces. " 

http://masseffectuniverse.fr/

Mass effect trilogy

Mais ce n'est pas seulement de ce jeu très prenant que je voulais vous parler, mais aussi bien sur de son histoire très bien conçue par l'équipe de Bioware... à tel point que l'histoire de l'opus 1 bénéficie en quelque sorte de tout un scénario numérisé, disponible comme une série !

Voici donc pour les amateurs de Science-Fiction (et de jeux vidéos au passage !) la Saison 1 de Mass Effect, tirée du premier volet de cette série de jeux dont le quatrième est fortement attendu par les amateurs du genre... :

MASSE EFFECT : 12 épisodes pour raconter l'histoire de Mass Effect 1.


Mass Effect - Saison 1 - Episode 01 - La Balise

Mass Effect - Saison 1 - Episode 02 - Coupable pas idéal

Mass Effect - Saison 1 - Episode 03 - Preuves à l'appui

Mass Effect - Saison 1 - Episode 04 - Fouilles à haut risque

Mass Effect - Saison 1 - Episode 05 - Entreprise presque légale

Mass Effect - Saison 1 - Episode 06 - Royales entrevues

Mass Effect - Saison 1 - Episode 07 - Paradis d'enfer

Mass Effect - Saison 1 - Episode 08 - Rencontre du 3ème type

Mass Effect - Saison 1 - Episode 09 - Etrange colonie

Mass Effect - Saison 1 - Episode 10 - Le Thorien

Mass Effect - Saison 1 - Episode 11 - En route vers le Canal

Mass Effect - Saison 1 - Episode 12 - Assaut final

De belles images numériques et des dialogues sympas tirés du jeu évidemment, le tout monté par un fan du jeu... et une histoire de SF sympa qui, je l'espère, vous a plu et fait passer un bon moment...

Yves Herbo, S, Fictions, Histoires, 01-04-2015

Invasion du troisième type ou Invasion Earth Saison 1

Invasion du troisième type ou Invasion Earth Saison 1 VF

Invasion3emetype

Est-ce que les humains ont réellement vu des engins et des êtres venus d'autres planètes ? Ou y a-t-il de parfaites raisonnables explications pour ces signes ? Invasion Terre enquête sur les plus intrigantes observations d'OVNI du monde pour répondre à cette vieille question : sommes-nous seuls ? Avec l'aide de scientifiques, d'experts militaires et de l'aviation, toutes les évidences sont rigoureusement examinées et testées...

Have humans really seen crafts and beings from other planets? Or is there a perfectly reasonable explanation for these sightings? Invasion Earth investigates the world's most intriguing UFO sightings to answer the age old question – are we alone? With the help of scientists, aviation and military experts, all the evidence is thoroughly examined and tested.

Ces documentaires reprennent des cas et des images déjà bien connus et vus dans d'autres documentaires (l'affaire Valentich, etc...)... des montages différents donc mais peu de surprises et de nouveautés, plutôt l'éternel recyclage d'images vendues aux quatre coins du monde et achetées par les chaînes spécialisées... qui se sont aussi multipliées... Bon, cela permet aussi d'avoir toutes ces histoires et témoignages, enquêtes (pas toujours "finies" d'ailleurs !) en permanence quasiment dans les médias, et facilement trouvables pour ceux qui débarquent (pas des aliens mais des gens qui lèvent parfois les yeux en-dehors de leurs propres sentiers habituels) et découvrent les choses...

Ces documentaires ne sont pas à confondre avec une émission de 3 heures portant le même titre (2013) mais qui se questionnait plus sur une réelle invasion alien et les éventuelles réactions humaines...

Ces documentaires sont distribués par Dailymotion Publisher (qui reverse des droits aux producteurs donc via les pubs sous forme de syndication). Voici ceux disponibles pour l'instant, cette série est diffusée actuellement en streaming, durant la nuit le plus souvent sur National Geographic Channel... Vous pouvez utiliser Adblock si la pub vous gène bien sûr... Notez bien que S,F,H, n'héberge aucune vidéos mais juste des liens disponibles chez des hébergeurs comme Dailymotion Publisher ou Youtube...

 Invasion3emetype2

La Saison 1 comporte 8 épisodes diffusés aux USA sur National Geographic Channel

Invasion du troisième type Episode 01 : Espagne, Portugal, Etats-unis, Vietnam (Invasion Earth)

Invasion du troisième type 02 : Australie, Brésil, Etats-unis (Invasion Earth)

Invasion du troisième type 03 : Brésil Etats-unis (Invasion Earth)

Invasion du troisième type 04 : Japon, Etat-unis, Australie, Pérou (Invasion Earth)

Invasion du troisième type 05 : Australie, Etats-unis, Pérou (Invasion Earth)

A Suivre...

"Copyright Disclaimer Under Section 107 of the Copyright Act 1976, allowance is made for "fair use" for purposes such as criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship, and research. Fair use is a use permitted by copyright statute that might otherwise be infringing. Non-profit, educational or personal use tips the balance in favour of fair use."

Sources : Dailymotion Publisher -

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 01-04-2015

Une astronaute traumatisée après sa rencontre avec un OVNI

Une astronaute traumatisée après sa rencontre avec un OVNI

heidemarie-stefanyshyn-piper-in-white-space-suit.jpg

Heidemarie Stefanyshyn-Piper

La présence de vaisseaux spatiaux, très vraisemblablement d'origine extraterrestre, se déplaçant dans l'atmosphère terrestre, a été constatée une multitude de fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale par des pilotes d'avions, tant civils que militaires, mais aussi dans l'espace, lors de vols spatiaux.

Le 19 juillet 2011, on a pu remarquer la présence d'un intrus qui naviguait tout près de la navette spatiale pendant la mission STS-135.

Lors de la retransmission en direct des images de la chaîne TV NASA, il aura fallu plus de 2 minutes à Houston pour changer l'image en cours de diffusion et passer à un autre sujet.

Ce n'est pas la première fois que les astronautes font des rencontres insolites dans l'espace mais celles-ci sont généralement passées sous silence.

D'ailleurs, pendant la mission STS-115, le 19 septembre 2006, alors que l'équipage préparait son retour sur Terre, la présence de plusieurs OVNIS, dont un qui a suivi « Atlantis » pendant plusieurs heures, a mis en émoi tous les spécialistes astronautiques du centre Houston.

L'OVNI évoluait entre la navette et la Terre.

La procédure de retour fut décalée de 24h, le temps de vérifier l'intégrité de la structure de la navette.

Devant cette situation inexplicable les techniciens de Houston ont parlé de « débris de l'espace », de « glace » et même d'un « sac » !...

Vraiment amusant !...

La NASA a finalement parlé d'un « objet étrange » !...

Un cas parmi d’autres…

Toujours est-il que, pour des raisons de sécurité, la procédure de retour fut décalée de 24 heures afin de vérifier l'intégrité de la structure de la navette.

Cet OVNI n'a jamais pu être identifié.

L’équipage de la mission STS-115 était composé du commandant Brent W. Jett, du pilote Christopher Ferguson, des spécialistes de mission Joseph R. TannerDaniel C. BurbankSteve MacLean, et Heidemarie Stefanyshyn-Piper.

De retour sur Terre, (et après les jours de quarantaine classiques), alors que les astronautes évoquaient en conférence de presse leurs différentes activités à bord de la station, Mary Anne StefanyShyn-Piper, spécialiste mission, a commencé à parler de sa sortie spatiale en scaphandre ainsi que de l’observation des OVNI à laquelle elle n’était pas préparée.

Mais, lors de ce témoignage, elle a été prise d'un malaise qui l’a fait s'évanouir deux fois de suite devant les journalistes, dont ceux de la CNN (Yves Herbo : Vidéo archivée ou supprimée par la CNN en 08/2012 (pourquoi ? divulgation retardée ?) mais notez bien que j'ai personnellement vu cette première vidéo plus de 10 fois en 2006 et après (et je ne suis pas le seul, d'autres l'ont confirmés sur facebook) et qu'elle était très explicite, l'astronaute a bien parlé d'engins étrangers proches de la navette avant de s'évanouir la deuxième fois...), remplacée par une version sous-titrée ici :

Un magnifique cas de syndrome post-traumatique.

Quand on connaît les contraintes physiques et psychologiques auxquelles doivent résister les astronautes, on peut quand même s'étonner de cette soudaine défaillance.

En fait, rien de bien extraordinaire car les astronautes de la mission n’étaient en aucune façon préparés à cette incroyable réalité : « Des observateurs aliens, ou des vaisseaux automatiques, leur ont, vraisemblablement, rendu visite pendant cette mission spatiale !... ».

Fort heureusement, l’astronaute a réussi à récupérer ses moyens et à participer à la mission STS-126 deux ans plus tard.

Heidemarie Stefanyshyn-Piper a été membres d’équipage des missions STS-115, en 2006, et STS-126, en 2008. Elle a totalisé plus de 27 jours dans l'espace dont 33 heures et 42 minutes d'EVA en 5 sorties dans l'espace, puis elle a pris sa retraite de la NASA en Juillet 2009 pour revenir à l'US Navy, aux Systèmes de Commandement, à Washington DC.

Mais les objets qui sont passés sous la station orbitale, et ont retardés le retour « d’Atlantis » sur Terre, avaient été précédés, dès le premier jour de la mission, par d’autres objets tout aussi surprenants.

Ainsi, le 9 septembre 2006, cinq sphères d’origine inconnue était filmées par l’équipage alors qu’ils survolaient le Mexique (sur la vidéo à 2 minutes 58).

Le 14 septembre 2006, un autre objet a été observé alors que les astronautes Tanner et Stefanyshyn-Piper installaient de nouveaux panneaux solaires qui devaient doubler la capacité électrique de la station orbitale.

Mais la transmission a été soudainement interrompue pendant plusieurs minutes.

Le 17 septembre 2006, une sphère était filmée par la caméra « d’Atlantis ».

C’est tout un ensemble d’apparitions inexpliquées qui ont eu lieu lors de la mission spatiale STS-115 réalisée du 9 au 21 septembre 2006. Elles ont bouleversé les astronautes qui y ont participé, car aucun n’y était préparé…

Ce qui s’est passé pendant cette mission de 13 jours est absolument incroyable et sert, depuis, de référence aux autres missions spatiales.

Pendant la mission STS-115, la présence d’OVNI autour de la station orbitale est une réalité qu’il est difficile de nier.

Cette situation n’est pas une première et de nombreux cosmonautes des vols précédents se sont fait l’écho de vaisseaux inconnus, ou de phénomènes inexpliqués, auxquels ils ont été confrontés lors de leur mission spatiale.

Quand donc nos journaux, TV, et autres moyens d’informations du public, aborderont-ils enfin sérieusement ce sujet ?...

Jean-Charles Duboc

Sources : http://www.nouvelordremondial.cc/2011/08/17/une-astronaute-tombe-dans-les-vapes-apres-avoir-partage-son-observation-dun-ovni/

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/les-usa-mentent-a-leurs-allies-et-pas-que-la-nsa-la-nasa-aussi.html

Un autre Astronaute connu de la NASA affirme que les Aliens sont là!

story-musgrave.jpg

Dr. Franklin Story Musgrave

Un autre astronaute! Après Buzz Aldrin et Edgar Mitchell qui ont révélé que nous ne sommes pas seuls, le Dr. Franklin Story Musgrave confirme la présence d’activité extraterrestre sur et autours de la planète.

La navette spatiale Columbia durant la mission STS-80 était chargée de cinq astronautes pour un voyage de 17 jours, 15 heures et 54 minutes autours de la Terre, le plus long vol dans l’histoire de ce véhicule. Durant ce long vol un évènement très bizarre se passa que même le Dr. Story Musgrave était incapable d’expliquer ce qu’il a observé depuis la lucarne de la navette.

Un large objet en forme de disque est apparu sous la navette Columbia. La navette était à approximativement 190 miles nautiques en hauteur.

Le disque a été premièrement observé comme sortant miraculeusement de nulle part, volant à travers les nuages en bas et progressant de gauche à droite alors que les astronautes l’observèrent émerveillés. La partie supérieure du vaisseau semblait pivoter dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. C’était très large (comparé aux engins spatiaux et autres débris de glace), approximativement de 50 à 150 pieds de diamètre.

Autres articles sur le même sujet:

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-des-astronautes-de-la-nasa-temoignent.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/certaines-choses-etranges-se-produisent-aux-astronautes-lorsqu-ils-retournent-sur-terre.html

 http://herboyves.blogspot.fr/2012/05/ovnis-la-divulgation-dedgar-mitchell.html

Inde et ovni-vimanas védiques

ovni-inde-prehistoire.jpg

Un groupe d’anthropologues travaillant avec une tribu des montagnes dans une zone isolée de l’Inde ont fait une découvert incroyable: des peintures complexes préhistoriques dans une grotte représentant des aliens et un engin du type Ovni.

Les images ont été trouvé dans l’arrondissement de Hoshangabad de l’état de Madhya Pradesh seulement 70 kilomètres depuis le centre d’administration locale de Raisen. Les grottes sont cachées profondément dans une jungle dense.

Source : The images were found in the Hoshangabad district of the state of Madhya Pradesh only 70 kilometers from the local administrative centre of Raisen. The caves are hidden deep within dense jungle.

A clear image of what might be an alien or ET in a space suit can be seen in one cave painting along with a classical flying saucer shaped UFO that appears to be either beaming something down or beaming something up, in what might be an ancient UFO abduction scenario. A force-field or trail of some sort is seen at the rear of the UFO.

Also visible is another object that might depict a wormhole, explaining how aliens were able to reach Earth. This image may lead UFO enthusiasts to conclude that the images might have been drawn with the involvement of aliens themselves.

Local Archaeologist, Mr Wassim Khan, has personally seen the images. He claims that the objects and creatures seen in them are totally anormalous and out of character when compared to other, already discovered, examples of prehistoric cave art depicting ancient life in the area. As such he believes that they might suggest beings from other planets have been interacting with humans since prehistoric times : Adding weight to the 'ancient astronaut theory' which postulates that human civilization was established with the assistance of benevolent space-faring aliens. http://www.archaeologydaily.com - 01-2012

Et encore de nouvelles découvertes étonnantes en Inde en 2014 :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/inde-decouverte-de-nouvelles-peintures-etranges-du-neolithique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-outils-du-microlithique-dates-de-10000-ans-trouves-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-culture-vedique-de-l-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/paranormal/chine-inde-bases-souterraines-et-ovnis.html

Yves Herbo-Sciences, F, Histoires, 02-2012, Update 23-01-2015

OVNIS : Les 4% du Mystère

OVNIS : Les 4% du Mystère

4dumystere2

Les 4% du Mystère - Un résumé du contenu de ce documentaire de 1975 - La majorité des témoignages proviennent de la région lorraine-champagne, Nancy, Toul, Reims, Metz, Gondrecourt-le-Château.

Le phénomène OVNI, tel qu'on le connaît encore de nos jours pratiquement, on le sait maintenant grâce aux recherches entreprises dans des archives d'anciens journaux et magazines, était déjà assez présent au 19ème siècle. On sait même que le terme "soucoupe volante" n'a pas du tout été inventé, mais réinventé en 1947 par des journalistes, suite au témoignage du pilote civil Kenneth Arnold... Il existe même, et c'est vérifiable, tout un livre nommé "Prodigia", écrit par le Romain Julius Obsequens en 4ème siècle après JC, qui nous décrit divers objets flamboyants, lumineux qui descendent et remontent même dans l'atmosphère, atterrissent aussi (difficile à comparer à une météorite ou comète : " en territoire de Spoletum, un globe de feu, de couleur dorée, tomba du ciel sur la terre, se mit à tourner… puis devint plus grand en taille, et on (le) vit s'élever de la Terre, aller vers l'est, et obscurcir le disque solaire de sa grandeur "...

Le 25 janvier 1878, le Denison Daily News rapporta les faits sous le titre " Un étrange phénomène " : " Mr John Martin, un fermier vivant à environ 8 km au nord de cette ville, remarqua, alors qu'il chassait, un objet sombre, haut dans le ciel, au nord. La forme singulière et la vitesse avec laquelle l'objet semblait se rapprocher captèrent son attention, et il s'usa les yeux à tenter de découvrir ses caractéristiques. Lorsqu'il le remarqua la première fois, il semblait être de la taille d'une orange, mais sa taille augmenta progressivement. Après l'avoir fixé durant quelque temps, Mr Martin ne vit plus rien en raison de son observation soutenu et détourna son regard afin de reposer ses yeux. Lorsqu'il reprit son observation, l'objet était presque au-dessus de lui et sa taille s'était considérablement accrue ; il semblait traverser les airs à une allure prodigieuse. Lorsqu'il fut juste au-dessus de lui, l'objet était de la taille d'une grande soucoupe et... à une grande hauteur "... on peut donc bel et bien dire que le terme "soucoupe" a bien été employé dans la presse dès 1878 !

International depuis toujours d'après les traces et témoignages laissés par l'humanité au fil du temps (il est évident que les nuées, dieux, anges venant du ciel et enlèvements de prophètes vers le ciel décrits dans la Bible et la plupart des textes religieux, relèvent du même phénomène), les moyens modernes tels que la TSF puis internet ont confirmé son manque de frontières.

Ce documentaire ci-dessous date des débuts de la télévision couleur et parle donc de certains témoignages de la mi-20ème siècle et ce la permet de voir comment les gens de l'époque, à cette époque où la science-fiction d'hollywood n'était pas encore entrée trop dans les moeurs, et n'avait pas trop "polluée" et "déformée" la psychologie des gens sur ce type de phénomène.

En 1954 par exemple, 2600 observations d’OVNI furent documentées par le bureau spatial de l’armée de l’air française. Ce chiffre très élevé et son augmentation par la suite ont fait que le gouvernement de l’époque a demandé à la gendarmerie de dresser les procès verbaux de ces évènements et de rassembler le plus d’informations possibles.

C’est ainsi que entre le 1er janvier 1974 et ce jusqu’en 1975, 72 affaires (non pas de la vague de 1973-1974 mais de celle de 1954 donc) furent traitées (dont 32 en Champagne et 22 en Lorraine). Les données rassemblées étaient ensuite envoyées au CNES (Centre National d’Etude Spatial) de Toulouse.

80 à 84% de ces 2600 observations ont pu être expliquées par des phénomènes aérospatiaux ou physiques connus. Dans les 16% qui restent, 12% présentent un doute quant à l’explication que l’on pourrait donner mais il existe tout de même une très forte probabilité d’en trouver une logique et 4% de ces phénomènes restent eux totalement inexpliqués car ils défient toutes les lois naturelles que nous connaissons.

Ces OVNIs peuvent être des points, des boules, des ovoïdes, des «cigares» ou encore des triangles, et mesurent de 1 à 70m. Dans les 4% de phénomènes qui restent inexpliqués, 12% des OVNIs ont une vitesse supersoniques pouvant aller à plusieurs fois la vitesse du son et 45% ont des trajectoires défiants nos lois physiques.

Il peut exister énormément de différence entre deux observations d’OVNIs mais l’on a remarqué que certaines constantes apparaissaient tout de même.
Dans le monde entier, les observations (majoritairement) se font entre 19h et 23h et le pourcentage des observations faites au-dessus des villes et au-dessus des campagnes est identique.

En plus de voler dans notre espace aérien, ces aéronefs se sont même parfois posés. Selon certains chercheurs français, le nombre d’atterrissage en France entre 1954 et 1975 est de 200 et 8 ont directement été étudié par l’armée de l’air.

Comme vous pouvez le constater, le phénomène OVNI est beaucoup plus important que ce que la majorité des gens peut penser. Le fait qu’il persiste au fil des ans et que les gouvernements du monde entier considèrent que ce phénomène pourrait éventuellement représenter une menace, a tel point qu’ils décident de mettre en place des unités comme le GEIPAN dont l’objectif et de documenter la totalité des observations, ne peut que nous faire penser que c’est loin d’être un canular et que nous ne sommes pour l’instant pas prêt à lever le voile de ce mystère.

4dumystere1

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 1/3)

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 2/3)

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 3/3)

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 24-12-2014

OVNIs : Vidéos 1965 - Aimé Michel et la vague de 1954

OVNIs : Vidéos 1965 - Aimé Michel et la vague de 1954

Aimemichel1Aimé Michel

Le 14 février 1965, l’ORTF a diffusé un reportage consacré aux OVNI, sous le titre « Les soucoupes volantes ».

Il traite principalement de la grande vague de l’automne 1954, avec, pour intervenant principal, le célèbre ufologue français Aimé Michel.

Aimemichel3Jean Cocteau et son ami Aimé Michel, au sujet des soucoupes volantes (automne 1954; "ceux venus d'ailleurs").

En guise d’introduction, cette première partie expose le sujet du reportage, en montrant des coupures de presse d’époque, et livre quelques considérations sur l’astronomie, l’exobiologie, avec les interviewes de Jean-Jacques Walter et de Lucien Barnier.

Aimé Michel et « Les Soucoupes Volantes » (1965) – (1/5)

Aimé Michel et « Les Soucoupes Volantes » (1965) – (2/5)

Aimé Michel et « Les Soucoupes Volantes » (1965) – (3/5)

Aimé Michel et « Les Soucoupes Volantes » (1965) – (4/5)

Aimé Michel et « Les Soucoupes Volantes » (1965) – (5/5.FIN)

Aimemichel2

Hommage à Aimé Michel, Biographie par http://rr0.org/people/m/MichelAime/

Aimé Michel naît en 1919. Il est originaire de Saint Vincent-les-Forts, un village des Alpes provencales où toute sa famille est née depuis le 17ème siècle et qui ne compte à l'époque qu'une trentaine de maisons. Il vit là jusqu'en 1939 où une épidémie de poliomyélite le rend inapte au travail manuel, et l'oriente vers une licence de philosophie. En 1944 il entre à la RDF en passant le concours des ingénieurs du son du studio d'essai. Il travaille ensuite au service de la recherche.

Michel commence à s'intéresser à l'ufologie dès 1946, avec la vague des observations scandinaves. Il pense tout d'abord, comme beaucoup, qu'il s'agit d'engins allemands récupérés que les russes essaient sur la Baltique ou d'une nouvelle arme américaine.

A partir de 1948 il s'intéresse plus exclusivement aux faits de psychologie exceptionnelle ainsi qu'aux phénomènes mal étudiés par la science. Quand le livre de Donald E. Keyhoe paraît en 1950, Michel est encore moins convaincu de phénomènes extraordinaires, et en arrive même à penser que tout est inventé de A à Z par de mauvais journalistes.


Revirement

Par la suite, alors qu'il travaille comme ingénieur du son pour une émission de radio sur la météorologie, Roger Clausse, un ingénieur de la Météorologie Nationale, lui montre un dossier d'observations inexplicables transmises par les stations. Michel est alors très étonné de retrouver dans ce dossier des cas en tous points identiques à ceux du livre de Keyhoe. Il revoit alors son jugement, et considère qu'il y a vraiment "quelque chose".

Michel lueurssurlessoucoupesvolantesCouverture du 1er livre de Michel, en 1954

Michel approfondit alors son enquête. Travaillant à Paris au service de la recherche de la RTF, il collecte des articles de journaux comme Le Figaro, ou Le Parisien libéré (journal qu'il cite le plus) et fait la connaissance du capitaine Clérouin, qui dirige les services de renseignement de l'Armée de l'Air, sous les ordres du général Lionel Max Chassin." "Il aide beaucoup Michel : "Oui", commentera ce dernier, "Comme vous, je fais une enquête. Mais je vous présente un précurseur : M. Latappy qui, lui, recueille tout depuis le début, depuis l'affaire Kenneth E. Arnold, en 1947. Personne en France n'en sait plus que lui. Il n'est pas militaire. Il est le dessinateur de Forces aériennes françaises, notre revue de l'armée de l'Air. Mais tout ce que j'ai, il l'a" 1 . Ainsi en 1953, pour écrire son 1er livre sur le sujet, Michel se trouve à la tête d'une documentation substantielle 2 . Il y postule l'existence de systèmes de propulsion "électrogravitationnelle" pour les soucoupes, s'inspirant de la théorie du capitaine Jean Plantier, mais sans rien affirmer de catégorique. Il demande à Jean Cocteau, qui s'intéresse au phénomène, d'en écrire la préface. Le livre connaît un certain succès. Dans les semaines qui suivent sa parution, il reçoit des courriers de Cocteau et de Pierre Guérin, avec qui il se lie d'amitié.

En 1954, alors que son livre 3 sort, Michel annonce un pic d'observation à venir en Août 1954, avec l'arrivée de Perseïdes 4 . C'est en fait fin Octobre qu'une vague d'observations sans précédent touche la France. Au terme de celle-ci, il rend visite à Cocteau. Il s'interroge sur la manière de prouver scientifiquement la réalité de ce qu'il appelle les " MOC", au milieu de témoignages incontrôlables et de récits publiés par les journaux. Cocteau lui répond : "Si ce que racontent ces gens est vrai, si ces engins existent et si on les a vus, il est inconcevable qu'un ordre quelconque ne se cache pas sous ce désordre. C'est cela qu'il faut chercher : l'ordre caché sous le désordre."

Orthothénie

Michel mocCouverture du 2ème livre de Michel, en 1958

Un ordre derrière le chaos de 1954, Michel croit en trouver un en 1957, et publie un 2ème livre l'année suivante 5 . Ce livre frappe Jacques Vallée, qui lui écrit et finit par le rencontrer en 1961. Dans les années 1960s, Michel rédige de nombreux articles pour la revue Planète, notamment sur la parapsychologie et sur les phénomènes physiques liés aux extases religieuses. A la même époque, il rédige aussi des articles pour Science & Vie, et se lie d'amitié avec Jacques Bergier.

En 1966, Michel présente Yves Rocard à Jacques Vallée. Par la suite, ceux-ci vont travailler au sein du même "collège invisible".

En 1969, il fait partie du comité de rédaction de LDLN.

A la fin de sa vie, Michel déclare modestement que tout ce dont il est certain à propos des ovnis tiendrait aisément sur un timbre poste. Il meurt en 1992.

Sur le site de l'INA, vous avez aussi une très intéressante et longue interview du 29-10-1966 de Aimé Michel de presque une heure, dont vous pouvez voir un extrait de 5 minutes ici :

http://www.ina.fr/video/CPF86615558

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 21-12-2014

OVNIs et parlement français : archives

OVNIs et parlement français : archives - MAJ

facadepalaisbourbon.jpg

Achives CNROVNIS : « Note à l’attention de messieurs les parlementaires »

PARLEMENT : UNE NOTE D’INFORMATION SUR LES OVNIS (dépêche Agence Transcontinentale de Presse du 12/12/1980)

(ATP) A la demande d’un certain nombre de parlementaires s’intéressant au problème, la « Commission nationale de recherches sur les objets volants non-identifiés », a rédigé une brève note d’information résumant à l’intention de nos députés et sénateurs, l’essentiel des données de ce mystérieux et pourtant célèbre dossier.

Selon ce document, M. Raymond Barre (1er Ministre) aurait reçu dès 1978 un volumineux rapport de près de 1000 pages du Centre National d’Etudes Spatiales, lequel serait réputé n’être accessible ni aux journalistes, ni mêmes aux chercheurs. Cette note rappelle aussi la création du GEPAN en 1977, ainsi que la décision prise par M. Galley, alors Ministre des Armées, d’étendre les compétences dévolues à la Gendarmerie à des enquêtes spécialisées sur le terrain, chaque fois qu’un ou plusieurs témoins révèlent avoir rencontre un objet spatial insolite. Précisons qu’aux dires de la Direction de la Gendarmerie nationale, les-dits rapports d’enquête sont, eux aussi réputés incommunicables…avant 60 ans !

L’une des conclusions rédigée par la CNROVNI(S) est qu’il existe bien en France, en effet, tout comme d’ailleurs aux Etats-Unis, un véritable « Black-out », qui gêne le travail des chercheurs et enquêteurs privés, et ne peut qu’irriter un public de plus en plus concerné, et surtout, très désireux d’en savoir plus. Ses rédacteurs suggèrent enfin la création en France d’une commission parlementaire d’enquête permanente, à l’instar de ce qui existe déjà au Parlement britannique. »

COMMISSION NATIONALE DE RECHERCHES Sur les objets volants non identifiés JORF du 29/08/1975

                                                                                            Paris, le 18 juin 1980

NOTE A MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES 

« LE DOSSIER OVNI(S), PROBLEME POLITIQUE AUTANT QUE SCIENTIFIQUE »

Messieurs les Parlementaires,

Depuis qu’à la date du 7 octobre 1954, deux députés français, MM. De Léotard et Nocher posèrent leur question écrite à Monsieur le Secrétaire d’Etat à l’Air, aucun parlementaire, à notre connaissance, n’aura pris l’initiative d’interpeller notre Gouvernement au sujet du dossier des « objets volants non identifiés », en abrégé « OVNI(S) », terminologie adoptée et reconnue par les milieux scientifiques pour désigner les fameuses « soucoupes volantes » encore appelés « M.O.C » (mystérieux objets célestes) ou « OVNI ».

C’est d’autant plus regrettable que le dossier « OVNI(S) » (en anglais « UFO » ou « unknown flight object », s’est révélé, depuis la date du 24 juin 1947, comme étant une affaire non seulement du plus haut intérêt pour les sciences, mais aussi et encore, pour ne pas dire surtout, comme une question aux implications multiples, notamment dans les domaines de la sociologie, des « médias », de la défense et de la politique.

Il n’est pas question dans le cadre de la présente note, essentiellement rédigée à l’adresse des parlementaires, de retracer un historique complet des « OVNI(S) ». Nous rappellerons simplement et pour mémoire, que des objets spatiaux étranges et ressemblant à des machines ont de tout temps été observés, y compris à l’époque de l’Empire Romain, à proximité plus ou moins immédiate de notre planète et, dans notre paysage social, à une époque remontant à la fin de la deuxième guerre mondiale puisque c’est à la fin de celle-ci qu’ont vit apparaître pour la première fois la notion de « foo-fighter » ou « fantôme volant » et que c’est seulement en 1947, avec la fameuse observation de l’américain Kenneth Arnold au Mont Rainier (Etat de Washington) que naquit la très populaire appellation de « soucoupe volante »

De 1940 à 1980, le phénomène « OVNI(S) », dont certains esprits sceptiques avaient imprudemment prophétisés la disparition, a au contraire affirmé son caractère à la fois permanent et planétaire. Si l’on estime généralement que le nombre total des observations d’ « UFO »  effectuées sur une période de quarante années, avoisine le chiffre de 90 millions, le nombre proprement dit de cas effectivement observés et scientifiquement répertoriés sur ordinateur  ou autrement, se chiffre par dizaines de milliers.

A cet égard, l’un des fichiers les plus élaborés, selon la méthode informatique, est celui du Dr Saunders, qui comporte entre 60000 et 80000 cas environ.

Mais revenons au présent :  en cette année 1980, il est important de souligner qu’il ne s’écoule pas de semaines, sans qu’au moins une ou plusieurs observations, rapprochées ou éloignées, à haut coefficient d’étrangeté et de crédibilité (pilotes, militaires, ingénieurs, scientifiques, policiers, ruraux, etc…) soient rapportées, le plus généralement, par le truchement des grandes agences de presse, ou de la radio et de la télévision, en provenance du monde entier.

Aussi bien, le portrait-robot de l’OVNI est il aujourd’hui assez bien connu : « l’OVNI – quelques soient par ailleurs ses formes et ses dimensions – (ses formes sont infiniment nombreuses, et ses dimensions peuvent aller du ballon de rugby au vaisseau géant de plusieurs centaines de mètres et quelque fois plus ! ) – se caractérise par son absence de bruit (sauf exception), des manipulations de lumières très étranges et très variées (dont les fameux faisceaux dits « tronqués »), des apparitions et disparitions très souvent quasi-instantanées, mais presque toujours rapides, voire brutales, ses facultés de virage à angle droit, d’accélération ou de décélération ou de statisme à volonté, toutes performances réputées, aujourd’hui encore, impossibles pour nos engins conventionnels, même les plus sophistiqués. La même observation vaut pour ses effets sur notre environnement, en cas de survols à haute ou basse altitude et surtout, d’atterrissages virtuels ou effectifs : effets électromagnétiques puissants, pouvant provoquer des pannes de courant à haute tension, ou des arrêts de moteurs de voitures ; traces au sol, indélébiles, en ce sens que des effets de calcination au sol ou sur la végétation peuvent subsister très longtemps après leur passage ou leur présence.

Peu de savants à « label » officiel ont consenti jusqu’à présent à se pencher sérieusement sur un phénomène qui les déconcertaient, en dérangeant maintes conceptions bien établies, pour ne pas dire érigées en dogmes, eux-mêmes réputés immuables ; en revanche, de nombreux chercheurs privés ont entrepris à partir de données restreintes dont ils disposaient, un véritable travail de déchiffrage, dans des conditions rendues fort ingrates, par suite d’un manque de moyen d’une part et de l’existence, il faut bien le dire, de tabous intellectuels, culturels ou religieux, principalement imputable à notre attitude anthropocentriste et rationaliste.

Toujours est-il que cet immense travail, malgré beaucoup de déchets rendus inévitables, par le caractère insolite et mystérieux de cette recherche, a commencer à porter ses fruits puisqu’en cette année 1980, on ne dénombre pas moins de plusieurs centaines d’associations ou de groupes de recherches ufologiques, disséminées à travers près de 50 pays, et dont quelques unes d’envergures, tels que le MUFON et le NICAP, le « Ground Saucer Watch », l’APRO, et le CUFOS, pour les seuls Etats-Unis ou le BUFORA pour la Grande-Bretagne.

Ces efforts se sont traduits par la publication de nombreux rapports, d’articles, d’études et aussi d’ouvrages, dont quelques uns, du plus haut intérêt et d’un haut niveau. Parmi les auteurs les plus sérieux et les mieux documentés, citions AIME MICHEL, JACQUES VALLEE, J. HYNEK, RENE FOUERE, PIERRE GUERIN, RICHARD HALL, LEONARD STRINGFIELD, FRANCK EDWARDS, BERTRAND MEHEUST, YOURKO BONDARCHUK, ION HOBANA, JULIEN WEVEBERG, LE DR A. JACOBS, LE DR RICHARD F. HAINES (Nasa research scientist), pour ne citer que ceux là.

Très tôt créées, les commissions officielles d’enquêtes américaines, placées d’abord sous la responsabilité du Pentagone (USAF) ou de l’Université du Colorado (Rapport Condon), ne débouchèrent sur aucun résultat pratique, en ce sens que certains de leurs rapports (ou certaines de leurs conclusions) furent très vite étouffés (Blue Book, Projet SIGN, Projet Grudge, etc….) et ce, en dépit des protestations de certains parlementaires (notamment le sénateur Barry Morris Goldwater) voire d’ufologues chevronnés, comme le Major Donald E. Keyohe, retraité de la marine américaine. Il en fut de même au Canada où le gouvernement devait être amené lui aussi, à censurer de nombreuses informations sur des survols concernant des installations relevant du système de défense canadien, et donc du Commonwealth.

Mieux, on a aujourd’hui la preuve virtuelle que la CIA fut associée à l’instauration et au respect du secret qui, aujourd’hui encore, constitue une source de conflit entre les associations ufologiques et les chercheurs d’une part, et les autorités tant civiles que militaires d’autre part.

On notera au passage l’existence de procès d’un type nouveau,, entre la CIA et les « GSW » déjà cité plus haut et portant sur la non-communication d’informations qui devaient être théoriquement déclassifiées par les autorités politiques et militaires après une période de trente années.

Devant le congrès de 1978 organisé par le MUFON, à Dayton (USA), l’ufologue américain, Léonard Stringfield – qui fut autrefois lui-même membres des services secrets américains – a affirmé qu’il y avait à son avis, de très fortes chances – elles-mêmes fondées sur de très nombreuses présomptions – pour que l’US AIR FORCE détienne, effectivement, depuis déjà un certain nombre d’années, dans certaines de ses bases, et ce, dans le plus grand secret, des carcasses de vaisseaux spatiaux d’origine non humaine, capturés à la suite d’impacts survenus sur le territoire américain, notamment en Arizona et au Nouveau Mexique, ainsi que des cadavres d’humanoïdes, conservés dans de hautes conditions cryptogènes, et dont certains auraient même fait l’objet d’examens médicaux approfondis.

Par ailleurs, à la fin de l’année 1979, est paru en première page du « National Enquireer », – le plus fort tirage de la presse américaine -, un article de M. Maurice CHATELAIN, citoyen américain d’origine française, ex-membre de la NASA où il fut notamment l’un des responsables des programmes de télécommunication de la mission « APOLLO », révélant que plusieurs vaisseaux spatiaux inconnus attendaient les astronautes américains ALDRIN et ARMSTRONG au moment historique où ils débarquèrent en juillet 1969 sur le sol lunaire, rejoignant en cela les supputations d’auteurs tels que LEONARD, DON WILSON et Alfred NAHON, selon lesquelles, notre satellite naturel serait depuis fort longtemps visité voire occupé par une ou des civilisations en provenance de l’espace. A quoi, il convient de faire observer que l’opération  APOLLO qui devait se poursuivre encore plusieurs années, fut interrompue brutalement pour des raisons qualifiées par ses responsables de « budgétaires ».

En France, un premier fait nouveau se produisit en 1974, lorsque fut décidé par le Ministre des Armées, Monsieur Robert GALLEY, que la Gendarmerie Nationale serait habilitée à l’avenir, à enquêter sur les cas d’observations ou d’atterrissages d’OVNI(S), survenant sur le territoire de la France métropolitaine ou d’Outre-mer.

Le deuxième fait nouveau intervint fin 1977, avec la création au sein du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) d’une petite cellule d’études appelée « GEPAN » (ou Groupe d’Etudes des Phénomènes Aériens Non-identifiés) ayant pour mission l’examen de tout ce qui pouvait concerner le phénomène OVNI(S).

Aux activités de ce nouvel organisme devaient être en principe associés, savants à label et chercheurs privés. Fort malheureusement, au bout de plus de deux ans de travaux, une ambiguité subsiste à propos du rôle imparti au nouveau GEPAN. En effet, cet organisme participe t-il au camouflage général et au discrédit qui entoure l’étude du phénomène « OVNI(S) » ou bien échappe-t’il au contraire, en fonctionnant comme se devrait de le faire un organisme non seulement scientifique, mais à vocation strictement scientifique ?

La question est posée car si certains rapports ont bien été établis après l’étude de nombreux cas, anciens ou nouveaux, et cela nous le savons de bonne source, par contre, aucun chercheur privé n’a pu encore à notre connaissance, y avoir accès. Pas plus d’ailleurs, qu’aux rapports de Gendarmerie, effectués depuis 1974, ceux-ci étant encore réputés secrets, non accessibles pour une durée de 60 ans !

L’un des inconvénients majeurs du système de collecte actuelle de l’information ufologique en France est le suivant :

- alors que les informations concernant le phénomène OVNI(S) et ses manifestations – peuvent circuler librement entre associations de recherches privées (il y en a près d’une quarantaine de reconnues officiellement mais seulement quatre ou cinq d’envergure, ou possédant une certaine notoriété) – et le GEPAN, il en va tout autrement avec les deux autres canaux d’information que représentent pour le GEPAN, l’Armée et la Gendarmerie. En effet, alors que le grand public ignore tout de l’affaire, la plupart des informations émanant à la fois de la Direction de la Gendarmerie d’une part, et de l’Armée de l’Air d’autre part (centres de détection radar par exemple), sont filtrées avant leur arrivée au « GEPAN » précisément , ce qui est à proprement parler aberrant, puisque le GEPAN fait lui-même partie intégrante du CNES et que le CNES est tenu, ne serait-ce que pour la construction de ses prototypes de fusées, au plus haut niveau du secret, y compris du secret militaire…..

La conséquence qui en découle est que les experts du GEPAN ou du CNES et ce, à la différence de certains chercheurs privés, travaillent sur des informations édulcorées voire tronquées, ce qui ne peut manquer bien évidemment de peser sur la qualité des travaux entrepris. Cet état de fait présente de graves inconvénients pour une recherche qui se voudrait à la fois sérieuse et à part entière. Il suggère en outre, que certaines des informations relatives aux OVNI(S), sont bel et bien de nature, à ne pas être divulguées non seulement au public, mais encore aux experts eux-mêmes et que le Haut Commandement qui en a décidé ainsi, a de puissantes raisons pour agir de cette façon (?)….

Cette situation paradoxale et curieuse, Messieurs les parlementaires, ne saurait bien évidemment manquer d’attirer votre attention….

Le problème OVNI(S) n’est pas seulement selon toute vraisemblance, le plus grand problème scientifique de notre temps, (Aimé MICHEL n’a t-il point dit quelque part qu’il est probablement plus important encore pour l’humanité que la découverte du feu ?), ainsi que n’hésitait pas à l’affirmer le professeur James Mc Donald, Doyen de l’Institut d’études atmosphériques de l’Université de l’Arizona, dès les années soixante, lorsqu’il déclarait devant la Commission des affaires spatiales des Nations Unies, que l’hypothèse de « sondes spatiales extraterrestres » était la plus crédible et la plus vraisemblable parmi toutes les hypothèses alors alignées, afin de tenter d’élucider le phénomène ?

Mais le problème OVNI(S) est un problème militaire et un problème politique :

Lorsqu’un individu circulant dans sa voiture, le soir sur une route déserte, en un endroit isolé, voit son véhicule stoppé par suite du survol ou de la présence, à sa proximité, d’un engin spatial de nature inconnue (de nombreux rapports de presse font état de telles situations chaque année), l’affaire ne concerne pas seulement Monsieur Esterle, chef du GEPAN, ni même Monsieur Curien, Président du CNES, ou tout bonnement le chef de la brigade de Gendarmerie la plus proche !

La meilleure preuve en est que les rapports d’enquêtes qui sont effectués, tant par la gendarmerie que par la Police vont jusque sur la table des Préfets, voire du Ministre de l’Intérieur.

D’où la question suivante, qui est une suggestion de la part des auteurs de ces lignes, adonnés à méditer sur ce type de problèmes depuis déjà un certain nombre d’années :

Pourquoi n’existe t-il point en France au sein de notre Parlement une commission permanente d’enquête, comme celle qui fonctionne déjà en Grande-Bretagne au sein de la chambre des Lords ?

Le Public a droit à la VERITE, et ses élus le DEVOIR de suivre cette question pour et à travers lui car, qu’on y réfléchisse en effet, les témoins de manifestations OVNI(S) ne relèvent-ils pas du « public » précisément ?

D’autant que les travaux inspirés par ceux d’Aimé MICHEL à l’origine sont à la veille de déboucher sur des conclusions que nous soupçonnions depuis longtemps, sans démonstration scientifique valable, à savoir que les vols d’OVNI(S) en France comme dans d’autres pays obéissent bien à une stratégie globale faisant intervenir une intelligence supérieure, ne pouvant provenir que de l’Espace et probablement très en avance, au moins technologiquement sur notre propre civilisation.

Par conséquent, si un contact ou des contacts officiels doivent venir sanctionner un jour, vraisemblablement proche, les multiples contacts officieux qui sont rapportés un peu partout à travers la planète depuis 1947 principalement, il ne pourrait qu’en résulter un choc énorme, aux conséquences aussi incalculables qu’imprévisibles pour nos sociétés. Or, ne vaut-il pas mieux y préparer le public ?  N’est-il pas de l’intérêt de l’Humanité que ce contact – s’il doit vraiment avoir lieu – se fasse à nos conditions plutôt qu’à celles de « ceux » que le Major KEYHOE nomme « les étrangers de l’espace » ?

Le terme familier « DEBUNK » signifie en langue anglaise « déboulonner » ou encore « démystifier ». Le « debunking » serait-il aussi applicable chez nous aux plus hautes instances, au CNES, au Haut-Commandement, au Gouvernement, voire à la Présidence de la République ? Cette question mérite d’être posée….

ANNEXES :

- Bibliographie

- Pièces à conviction destinées à l’information des Parlementaires »

Cette note reproduite ci-dessus, rédigée à l’attention des parlementaires quoique imparfaite a eu le mérite d’exister. Il s’agit d’une initiative sans précédent dans l’histoire de l’ufologie française et particulièrement osée si on la resitue dans le contexte de l’époque. 

Elle reçut en secret le soutien de certains membres de la Commission de Défense de l’Assemblée et de membres du réseau d’amitiés liant les anciens de l’Indochine française.

Elle put ainsi discrètement être diffusée directement dans l’hémicycle à des parlementaires, certains déjà avisés, à charge pour eux de la faire circuler afin qu’ils se saisissent des questions soulevées.  

Elle n’eut malheureusement pas le retentissement espéré et certains parlementaires complètement ignorants s’en amusèrent.  Aucun d’entre eux n’osa interpeler le gouvernement de l’époque sur cette question.

Elle était accompagnée d’annexes, comportant une bibliographie sommaire,  le texte de la lettre du Professeur James Mc Donald à U Thant (USA), la copie d’échange de courriers avec la Direction de la Gendarmerie Nationale, ainsi que des reproductions de clichés argentiques exempts d’artefact chimique ou photographique, expertisés par l’Institut d’Astrophysique (au passage un grand merci à Pierre Guérin !) . Certains sont bien connus comme celui de Rouen (1954) et celui des pyrénées-orientales (1978) reproduit sur la couverture de l’ouvrage collectif de Philippe Schneyder « Ovni, premier bilan »  

Puisse ce document inspirer certains acteurs de l’ufologie et de la recherche pour mener une nouvelle initiative de sensibilisation à l’attention des parlementaires et du monde politique en général (Ecrire à l’Elysée ne sert pas à grand chose, ni publier une lettre ouverte dans un grand quotidien, les faits l’ont démontré à plusieurs reprises..). C’est une des voies à privilégier pour faire bouger les lignes de résistance de nos élites et « sortir l’ufologie de son ghetto ».

Le lecteur avisé ne manquera pas de constater que tout un pan de l’histoire de l’ufologie française est non seulement méconnu du public mais aussi des meilleurs spécialistes de l’ufologie !

Qu’on se le dise, la France n’est pas un exemple en matière d’Ovni loin de là, contrairement à ce qu’écrivent les uns et les autres ici ou là. Elle cache ses rapports de gendarmerie sur les Ovnis pendant que les dossiers du nouveau Geipan ouverts au public demeurent désespérément vides  !

                                                                                                Phil NOYANT

Archives CNROVNI – lettre du futur Ministre de la Défense

hernu1-743x1024.jpg

cnrovni-darinot-747x1024.jpg

OVNI photographié au décollage depuis une automobile dans les pyrénées orientales, France. Cliché authentifié et sans artefact chimique ou photographique, expertisé par l’Institut d’Astrophysique – 1978 – L’original est en couleur :

ovni-pyreneesorientales-1978.jpg

Source : http://skystars.unblog.fr/

Autre donnée importante provenant de l'Etat français lui-même, mais peu connu et diffusé :

Entre février et mars 1974, le Ministre de la Défense du Président Valery Giscard d'Estaing, Robert Galley, multipliait les déclarations au sujet des OVNIs... :

Ovni mars1974 galley ministre

Yves Herbo Archives,S,F,H, 24-04-2012, MAJ 30-11-2014

Ma petite histoire de la Science Fiction

Ma petite histoire de la Science Fiction

Eerie

Par Didier H. et Thierry Rodhan de http://paradoxe.eklablog.com/

Pour moi, l' heure de gloire de la Science Fition moderne démarre avec Edgar Allan Poe.

Même si des auteurs comme Jaques Sadoul remontent beaucoup plus loin dans le temps.

" Les aventures d' Arthur Gordon Pym
" ( traduit en français en 1858 ) reste toujours à découvrir. C'est l'idée du voyage (intérieur ?) qui se termine dans un curieux face à face, c'est tout le voyage vers le Sud, le point le plus bas du globe terrestre.

L' histoire se termine de façon brute, avec une sorte d'être de Lumière, dont nous n'avons pas d'explications.

Le grand Maître de la Science-Fiction, Jules Verne tentera de donner une suite à cet oeuvre, avec le " Sphinx des glaces", hélas, le côté mystique va être remplacé par un côté plus rationnel.

Il faudra donc Maître H. P Lovecraft pour explorer à nouveau cet aspect de mystères avec " Les Montagnes Hallucinées".

" un gouffre s'entrouvrit , comme pour nous recevoir...mais voilà qu'en travers de notre route se dressa une silhouette voilée, de proportions beaucoup plus vastes que celles d'aucun habitant de la terre. Et la couleur de la peau de la silhouette était de la blancheur parfaite de la neige...." ( fin du roman ???).

On dit aussi, que la nouvelle de Poe " Descente dans le MAELSTORM" relève de cette même fascination d'une pénétration dans l' inconnu.

Dans ce roman, il est déjà question d'une curieuse écriture retrouvée.

Dans les pionniers nous avons, Edgar Rice Burroughs, Abraham Merritt ( 1917 ), où les civilisations sont surtout " Intra-Terrestres" . Mais doucement, elles vont devenir Extra-terrestres. Dans les années 30, tout explose surtout après la fameuse émission d' orson Welles mettant en ondes " the war of the worlds" de Wells ( 38 )

En 1945, " I Remember Lemuria" va faire exploser ce type d'idées. Dont d' Alphabets et d'écritures mystérieuses. Nous étions toujours bien avant 1947.

En 1931, Arthur K.Barnes publia les formidables aventures " cosmiques" de Miss Carlyle , un délice.On y trouve des tas d' Extra-terrestres.Comme dans Cpt Future.

Une autre grande étape est la naissance des Pulps, le nom provient du papier de mauvaise qualité où était imprimé des " Nouvelles". C'est là que Tarzan, Doc Savage et bien d'autres vont prendre naissance à notre grand plaisir.

Ainsi que des auteurs de génie :

Poul Anderson et sa fameuse " Patrouille du temps" ( 1956 ), un thème à présent très connu.

Isaac Asimov, Ray Bradbury ( "Fahrenheit 451", un monde où les livres sont interdits), Arthur C Clarke : un véritable génie avec des livres extraordinaires comme " 2001, l' Odyssée de l' espace" ( 1968 ), " Les enfants d' Icare".

Ron Hubbard aussi, ce père de la "scientologie" était un auteur de Sci-Fi assez convenable avec par exemple sa Trilogie : " Terre champ de bataille"

Bien entendu ce génie de HP Lovecraft.

Richard Shaver, qui va nous introduire dans les civilisations perdues comme la Lémurie, ce livre reste un Livre culte chez les Ufologues, qui plus qu'un récit fictif y voit une thèse.

Ces anciennes Civilisations, je vais les explorées avec divers auteurs comme Abraham Merritt ( la Nef d' Ishtar ), des modernes comme Philip Pullman, CS Lewis, Tolkien..." Heroic Fantasy".

Et tellement d'autres, c'est l' Age d' Or de la Science- Fiction

Il y aura des FanZines prestigieux comme " Weird Tales" ( 1923 ), HP Lovecraft en sera, comme Jacques Bergier qui a introduit HP Lovecraft en Europe. Bergier ce génie, à l' origine avec Pauwels de la revue mythique " Planète" ( de 61 à 71 ), 150 pages bimestriel !!! ( 100 000 exemplaires par numéro) . Dans " Planète" on trouvera les plumes de : Aimé Michel, Rémy Chauvin, George Langelaan, Jean E Charon.

George Langelaan un étrange agent secret, qui entrera en contact avec Marcel Belline ( célèbre voyant français). Auteur des " Treize Fantômes" ( qui deviendra une réalité ?).

Amazing Stories, Astounding Stories de John W Campbell qui sera un ami proche de Ron Hubbard.

Le Maître Chan Corbett .( Age d' Or ) " Au-delà de l' Infini"

" cet univers est trop cruel, ...la vie elle-même est une maladie...tu as raison, murmura, le vieux savant...la vie est semblable à l'univers...elle est imparfaite et elle tend malgré tout vers une perfection qu'elle ne pourra jamais atteindre..." car la perfection existe et je ne crois pas du tout que cela signifie l'extinction..;
dans un éclair de lucidité , il comprit la sagesse de l'expansion universelle ...le créateur avait fait ce qu'il fait avec une grande sagesse une profondeur de compréhension...qui dépassait de loin les rêves des philosophes ...votre ancien univers n'était pas le premier et à cause de vos désirs , il ne sera pas le dernier ."

Jack Williamson ( Age d' Or) Le cercle Galactique

Exemple :

ASTOUNDING Stories: January, Jan. 1937

Astounding (Jack Williamson; Chan Corbett - aka Nat Schachner; John Russell Fearn; M. F. James; R. R. Winterbotham; Eando Binder; Raymond Z. Gallun; J. Harvey Haggard; Nat Schachner; John W. Campbell, Jr.)

Les COMICS BOOK

Ma grande passion, je suis un véritable collectionneur, digne héritier des Pulps.

Pour moi, le grand roi est Jack Kirby

Mais clairement, ce qui va ouvrir mon horizon va être les COMICS made in USA. Qui reste une énorme passion à ce jour. Je suis l'enfant de la Génération " Strange", " Marvel" et des éditions Arédit et Artima. J'ai été marqué ( au fer rouge) par les super- héros de deux grandes maison d' édition : D.C ( Detective Comics) et Marvel.

Chez Marvel, j'ai lu des choses incroyables, avec les " Quatre Fantastiques" ( Silver Surfer, Galactus), les " X men ", " les Vengeurs" ( avec le dieu Thor), " Spider Man" " Iron Man", le Dr Stange.... A ma grande joie, tous ces Super Héros sont à l' ECRAN ( Cinéma) à présent. Et découvert par la génération actuelle. Avec à la fois une nouvelle vie : pour les petits enfants, pour les enfants mais aussi pour les ados.

Chez DC, nous sommes en plein dans le Silver Age, avec les incontournables Superman, Batman, Wonder Woman. Mais aussi, des héros moins connus comme : " Challengers of the Unknow", " Patrouille Z ", le formidable " Adam Strange" ," Captain Action".

Puis les thèmes des séries TV, voyage dans le temps avec " Rip Hunter",

Au fond des océans avec " Sea Devils" , dans l' espace avec Tommy Tomorrow

D'excellents dessinateurs : Gil Kane, Carmine Infantino, Steve Dikto, Sal Buscema, Don Newton ( qui a illustré par exemple " Shazam"), Walt Simonson, John Romita et dans un autre style John Romita Jr, Wally Wood. Et des initiateurs de dessins plus modernes : John Byrne, George Perez.

Mais surtout d'excellents scénaristes : Mark Gruenwald ( dont la série Quasar), Ron Marz ( dont avec " Silver Surfer", " Green Lantern" ), James Robison ( " Starman"), Mark Waid, Dan Abnett.

Des super Héros de choix : Silver Surfer, Captain Marvel ( surtout via Jim Starlin), Adam Warlock, Quasar, Nova, les guardiens de la Galaxie.

Chez D.C : Tommy Tomorrow, Légion des Super Héros.

Marvel est sans conteste, la compagnie championne au niveau de la Science-Fiction.

Mais D.C a eu son heure de gloire, avec la période que l'on nomme le " Silver Age" ( 56 à 70 )

Dont le scénariste Gardner Fox. ( 1911-1986)

Avec l'excellent " STRANGE ADVENTURES ", qui verra Star Hawkins, Captain Comète, Adam Strange. De l'excellente Science-Fiction.

Autrefois les Editions EERIE et d'autres avaient toute une ligne ainsi de courts récits, j'aimais beaucoup
Les amateurs trouveront pas mal de renseignements sur EC Comics via Wikipedia
C'était un vrai âge d' Or

Eerie était un
magazine américain de comics d’horreur, publié par Warren Publishing entre 1966 et 1983. Il a été adapté en français par les éditions Publicness de 1968 à 1970, sur 11 numéros.

Creepy est un magazine américain comic horreur édité par Warren Publishing de 1964 à 1983. Si à l'origine le magazine est exclusivement en noir et blanc progressivement et occasionnellement des pages couleurs sont insérées.

En 1957, james Warren et Forrest J Ackerman décident de lancer une revue consacrée aux monstres des films fantastiques, Famous Monsters of Filmland. Le premier numéro sort en janvier 1958. Prévu pour être un numéro unique, il faut attendre octobre 1958 et l'évidence du succès du premier numéro pour voir le deuxième paraître. La revue devient alors un trimestriel et amène la création d'une maison d'édition nommée Warren Publishing.

Les petits formats

Etait des BD, bon marché, souvent en noir et blanc.

Avec un véritable âge d' or des années 50 aux années 70.

C'est toute mon enfance, et ma motivation de me rendre dans une librairie.

Avec des variations de Tarzan comme Akim ou Zembla ( 200 000 exemplaires)

Pas mal de dessinateurs venant d' Italie, d' Espagne mais aussi de l' Angleterre.

Aujourd'hui ce sont les " Mangas" qui connaissent ce type de sucès.

Exemples : Don Z ( une excellente imitation de Zorro), ( de 68 à 77 ), Archie le Robot et plus extraordinaire " Constructeurs de robots", dans la lignée de Tarzan : Kali, Korak ( le fils de Tarzan), Akim, Zembla.

Dans le style des " contre super héros" souvent des criminels : Diabolik 1960, Naja, Spiderman 1965 ( à ne pas confondre avec le célèbre Spiderman de chez Marvel ), Kriminal, Cobra.

Les petits formats ne devaient être qu'un genre mineur, surtout pour un amateur de COMICS et de BD Franco-belge.
Pourtant, j'en garde des souvenirs
Des cours de récréation et surtout de mes vacances à la côte belge
Où dans des pochettes il y avait un peu de tout, ce qui permettait des "découvertes" de titres

Dans la cour de récréation, ce qui circulait surtout était AKIM, cette sorte de TARZAN, TARZAN lui connu de tous les enfants de l'époque. Les aventures de son fils KORVAC, contenait, il me semble, plus d'éléments fantastiques que dans les aventures de son Père. Kali était aussi très bien, un Tarzan des Indes ou encore ZEMBLA avec tout ses compagnons

Un autre grand héros des enfants était ZORRO, DON Z était un peu sa contre partie des " petits formats".
Et en seconde partie, il y avait aussi CONSTRUCTEUR DE ROBOTS avec les robots Steve et " Coco"
L' autre grand robot de l'époque était ARCHIE.

Une autre BD qui tournait était " The Spider" ( Spiderman), une BD plus sombre avec un étrange héros.
D'autres héros ou anti héros suivront comme NAJA, COBRA

Et en TV !!!

Je pense être un enfant, aussi : de la télévision. Toute mon enfance a été percée de Science-Fiction avec des séries comme : " Les Mystères de l' Ouest" ( oui c'est de la Science Fiction), " Voyage au fond des mers", " Time Tunnel" ," Au pays des géants", " la quatrième dimension", et l'incontournable " Star Trek".

Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West) est une série télévisée américaine en 104 épisodes de 50 minutes (dont 28 - soit la première saison - en noir et blanc), créée par Michael Garrison et diffusée entre le 17 septembre 1965 et le 4 avril 1969 sur le réseau CBS.
En France, la série est diffusée à partir du 9 avril 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF.
Les deux héros récurrents sont les agents secrets James West (Robert Conrad) et Artemus Gordon (Ross Martin). Les Mystères de l'Ouest a connu un grand succès à cause du mélange des genres : à la fois western, espionnage, science-fiction et fantastique.

Voyage au fond des mers (Voyage to the Bottom of the Sea) est une série télévisée américaine en 110 épisodes de 48 minutes (dont 32 en noir et blanc), créée par Irwin Allen et diffusée du 14 septembre 1964 au 31 mars 1968 sur le réseau ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 26 octobre 1969 sur la deuxième chaîne de l'ORTF... (...)

(...)  l'auteur a été interrompu (bug) dans son édition sur mon blog et a pu m'en envoyer une partie par email... mais vous pouvez lire la suite ci-dessous, car cet article a été intégralement publié en final sur Calaméo (et en free), avec des images et liens internet en plus, pour l'illustrer et le compléter...

Voilà donc pour aider ce site et ce fanzine free de fans de science-fiction qui m'a écrit
Et j'en profite pour rappeler  que mon roman de science-fiction, Je n'étais qu'un Androïde, est toujours trouvable sur Amazon ici :

Yves Herbo, S, Fictions, H, 09-11-2014

Taken - Disparition - Mini-série 1

Taken - Disparition - Mini-série 1

Taken

Disparition (Taken) est une mini-série américaine de science-fiction en dix épisodes de 88 minutes, créée par Leslie Bohem et diffusée entre le 2 et le 13 décembre 2002 sur Sci Fi Channel. En France, la télésuite a été diffusée entre le 30 novembre 2003 et le 1er février 2004 sur Canal+.

Synopsis : Disparition est une histoire multi-générationnelle qui se déroule sur cinq décennies et sur quatre générations, se concentrant sur trois familles: les Keys, les Crawford et les Clarke. Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Russel Keys, est tourmenté par des cauchemars concernant son enlèvement par des extraterrestres durant la guerre; l'incident de Roswell transforme Owen Crawford de l'ambitieux capitaine de Air Force en conspirateur démoniaque du gouvernement ; Sally Clarke, mariée, mère de deux enfants et malheureuse, est mise enceinte par un extraterrestre. Alors que les décennies s'écoulent, chaque héritier de la famille est victime des machinations des extraterrestres, dont l'apogée est la naissance d'Allie Keys, produit final des expériences des extraterrestres, qui tient leurs destins entre ses mains.

Résumé : 1944- Des lueurs (les Foo Fighters) apparaissent au beau milieu d'un combat aérien dans le ciel de France et sauvent le capitaine Russell Keys (Steve Burton) et son équipage d'une mort certaine. Trois ans plus tard, retourné à la vie civile, Russell Keys est victime d'incessants cauchemars et de maux de tête persistants. Découvrant qu'il est le dernier survivant du groupe de rescapés, l'ancien pilote, en proie à la paranoïa, abandonne soudainement femme et enfant sans vraiment donner d'explications. Pendant ce temps, le capitaine Owen Crawford (Joel Gretsch), militaire sans morale ni scrupule, découvre un artéfact extraterrestre sur le site du crash de Roswell et s'empare de la direction du département OVNI de l'US Air Force. Non loin de là, au Texas, Sally Clarke (Catherine Dent), une mère seule, succombe au charme d'un étranger (Eric Close) qui n'est pas exactement ce qu'il prétend être.

Commentaires : Filmée à Vancouver, au Canada, cette mini-série a été réalisée par Breck Eisner, Félix Enríquez Alcalá (en), John Fawcett, Tobe Hooper, Jeremy Paul Kagan, Michael Katleman, Sergio Mimica-Gezzan, Bryan Spicer, Jeff Woolnough et Thomas J. Wright. Elle a été produite par Leslie Bohem et Steven Spielberg.

Steven Spielberg a toujours été passionné par les OVNIs et les extraterrestres, comme en témoigne sa trilogie les concernant (Rencontres du troisième type, E.T. l'extra-terrestre et La Guerre des mondes). Il demanda donc à Leslie Bohem, également scénariste du Pic de Dante et de Daylight, d'écrire les trois premiers épisodes mais celui-ci s'engagea à finir la série seul. 

La mini-série est une véritable saga se déroulant sur 50 ans, de 1950 à nos jours, et sur quatre générations. Bohem a voulu expliquer et se servir de tous les événements paranormaux pour construire sa fresque, comme l'incident de Roswell, la zone 51, les lumières de Lubbock, les Foo fighters ou encore les agroglyphes. 

Steven Spielberg affiche depuis longtemps son intérêt pour la S.F ( A.I, Minority Report ) et pour l’ufologie ( Rencontre du IIIème Type et E.T ). Après le succès d’une autre mini-série qu’il avait produite Band of Brothers ( frères d’armes ), il revient donc au petit écran pour produire une saga sur les enlèvements extraterrestres ( d’où le titre original Taken, qui signifie « enlevés » ) et sur le complot gouvernemental destiné à dissimuler la présence d’aliens sur Terre. L’intrigue met en scène la vie de trois familles, les Crawford, les Clarke et les Keys, chacune étant mêlée de près aux évènements, ce qui permet de jouer sur plusieurs registres, drame humain, chronique familiale ou réflexion sur la quête du sens de la vie. Le défi était de taille car la télé avait déjà donné le jour à plusieurs séries sur le même thème, telles Les Envahisseurs, précurseurs en la matière, Dark Skies, ou bien sûr X-Files. 

A la différence de Rencontre du IIIème type où il était scénariste et réalisateur, Spielberg n’est ici que producteur exécutif, mais personne n’est dupe. Ce projet est le sien : il en a suivi de très près toute la confection, ainsi que le rappellent les principaux responsables de la production et du tournage. Le travail d’auteur de Leslie Bohem a beau être impressionnant, son scénario a la « touche » Spielberg, philosophique et humaine. Disparitions repose sur quelques-uns des piliers du phénomène ovni, à commencer par le thème central de la série, les enlèvements répétés d’humains. Autres éléments du scénario, les foo-fighters vus par les aviateurs alliés au-dessus de l’Allemagne, l’Affaire Roswell, la base secrète de la Zone 51 dans le Nevada, la dissimulation des preuves de l’existence des ovnis par les autorités américaines et l’aspect physique des aliens, très proche des fameux « Gris » avec leur grosse tête, leurs grands yeux et leur corps fluet. Mais ces éléments subissent une distorsion, plus ou moins importante, par rapport aux « canons » de l’ufologie. 

Taken1

Avec : Steve Burton (Russell Keys), Joel Gretsch (Owen Crawford), Tina Holmes (Anne Crawford), Anton Yelchin (Jacob Clarke), Chad Donella (Jacob Clarke adulte), James N. Kirk (Jesse Keys), Desmond Harrington (Jesse Keys adulte), Ryan Hurst (Tom Clarke), Chad Morgan (Becky Clarke), Dakota Fanning (Allie Keys), Willie Garson (Dr Kreutz) 

Sources : 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Disparition_%28mini-s%C3%A9rie%29 
http://www.scifi-universe.com/encyclopedie/medias/18550/disparition/episodes 
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t7931-2002-serie-taken-disparition 
http://www.zone-telechargement.com/series/vf/13755-disparition-saison-1-complete-french.html 

Disparition {Taken} - Episode 1 - Au-Delà Du Ciel (1/2) - (Beyond The Sky)

Disparition {Taken} - Episode 1 - Au-Delà Du Ciel (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 2 - Jacob & Jesse (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 2 - Jacob & Jesse (2/2)

 Disparition {Taken} - Episode 3 - De Grandes Espérances (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 3 - De Grandes Espérances (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 4 - Epreuves (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 4 - Epreuves (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 5 - Entretien (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 5 - Entretien (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 6 - Charlie & Lisa (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 6 - Charlie & Lisa (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 7 - L'Equation De Dieu (1/2)

Disparition {Taken} - Episode 7 - L'Equation De Dieu (2/2)

Disparition {Taken} - Episode 8 - Assault Du Vaisseau

Disparition {Taken} - Episode 9 - John

Disparition {Taken} - Episode 10 - Disparition [FINAL]

 Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 27-09, 29-09-2014

Legend websérie Saison 2

Legend websérie Saison 2 - MAJ Ep. 4

Legend serieweb

Une jeune bibliothécaire découvre l'existence d'une pièce secrète dans le bâtiment où elle travaille. Curieuse, elle y rentre par effraction et trouve des artefacts entreposés dont un livre qui lui révèle l'existence d'une légende sur sa ville.
Prise en flagrant délit, elle est mise à la porte et licenciée. Depuis, elle s'est mise en quête de ce mythe sans se douter de la convoitise qu'il suscite.

Une websérie fantastique de David Pinoteau avec Sevda BOZAN, Thibaud DROMER, David PINOTEAU, Stephane PARIS -

Saison 1 ici

Saison 2 en cours

Legend 2 2

LEGEND Websérie S2 E1 Ameras

LEGEND Websérie S2 E2 L'Appel

LEGEND websérie S2 EP3 La menace

LEGEND S2 EP4 Le livre

A Suivre pour la suite de la deuxième saison (1 à 2 par mois) - à encourager sur : https://www.facebook.com/SerieLegend

http://webserielegend.overblog.com
https://www.youtube.com/channel/UCzKVakRqBz-SSDy2QSvoTSg?feature=watch
https://twitter.com/SerieLegend

Yves Herbo,S-Fictions-Histoires, 19-07, 02-09, 27-09-2014

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 4

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 4 - MAJ 12-09-14 - FIN Saison

ODHTV logo

La 4ème saison du Tour de France de l'étrange commence avec ce reportage. L'édition 2014 vous propose un grand tour de la France mystérieuse, insolite, paranormale et mythologique tout au long de l'été. Des Alpes-maritimes à l'Aude, l'équipe d'ODHTV avec Gilles Thomas va vous partager différentes légendes, témoignages d'apparition étrange, curiosités géologiques et ectoplasmiques.


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X01 : Fantômes et esprit sur les alpes-maritimes avec Frank Black

http://legendesetparanormal.free.fr/i...

 


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X02 :  Légendes de Canjuers

La Provence, le Var et des légendes


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X03 : Drack de la Ciotat

Légendes marines à la Ciotat - La cité engloutie


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X04 : Dragons d'Albion


 

MAJ 06-07-2014

Tour de France de l'étrange 2014 4X05 : Mystères en Provence avec René Voarino et Fabien L.

Histoires paranormales vraies à Rognac, Martigues et au Col de Vence.


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X06 : Lou Drapé

La Camargue avec Aigues-Mortes et la légende de Lou Drapé


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X07 : Tarasque en Catalogne

Les sorcières du pays Catalan - les dragons et la grotte qui tue


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X08 : Vallée de Bethmale

Légendes des Pyrénées - le lac et vallée du mal

 


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X09 : Légendes de Comminges

Des légendes en pays Gascon...


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X10 : L'étrange Barousse

Visite de la vallée de Barousse 


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X11 : Le templier de Comminges

La richesse historique de Comminges et des pyrénées centrales


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X12 : Reptile du Gazost

Une légende liée à la cryptozoologie dans le Roussillon


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X13 : Miracles à Bétharram

Entre Pau et Lourdes, des apparitions maritales...


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X14 : Le Béarn étrange

Sur le plateau du Gers se trouvent beaucoup de menhirs et tumulus, des nécropoles préhistoriques ont été identifiées comme datant de 3000 ans avant JC... il y est question aussi de sorcières et d'apocalypse...


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X15 :  Les esprits Basques

Le Panthéon du pays Basque et ses anciens dieux ou des lutins et laminecks...


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X16 : Drac de Villefranque

Du Chateau de Montanet, les Pyrénées Atlantique, Villefranque et ses légendes de dragon


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X17 : Prodige de Bayonne

Retour sur le prodige de Bayonne : au moyen-âge, un signe lumineux en forme de croix est visible par des milliers d'habitants... aujourd'hui, ce serait un ovni ou un drone, mais à l'époque qu'était-ce ? L'interprétation à l'époque a été évidemment, Dieu...


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X18 : Akelarre de Zugarramurdi

En Espagne Basque, au musée des sorcières de 1670 à Zugarramurdi

http://www.zugarramurdi.es/
http://www.turismo.navarra.es/fre/org


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X19 : L'étrange Gironde

Avec la participation de Serge Le Guyader - les légendes et les fantômes, des phénomènes paranormaux


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X20 : Légendes de Dordogne

Les grottes préhistoriques, les chamans et la légende de la Dame Blanche, le château de l'Herm


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X21 : Légendes de Charente

Le Dolmen de Ronsenac, la Fontaine légendaire, Montguyon et l'Allée couverte de la Pierre Folle, les Pierres Closes de Charrat...


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X22 : Mystères du Centre (avec Yann et Jack)

Une étrange histoire d'entité alien ou pas avec Yann et Jack nous conte ses expériences de poltergeist dans une maison hantée.


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X23 : Paris l'étrange 4

A Versailles, dans les jardins du Château, Gilles Thomas nous parle des fantômes du Petit Trianon, puis du Diable Vert des Catacombes de Paris...


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X24 : L'Yonne étrange 2

avec la participation de Rémy Fauchereau qui nous conte deux histoires de "Dames Blanches", Gilles Thomas raconte un rapport du moyen-âge mentionnant une pluie rouge sur Sens et Gina D. nous raconte une expérience étrange qui lui est arrivée.
http://isps-lesite.e-monsite.com/
 


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X25 : Haute étrangeté en Lorraine

avec la participation de Raoul Robé qui nous parle d'apparitions mariales ou de "Dames Blanches", ou encore d'aliens.

http://cnegu.info/


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X26 :  Légendes d'Alsace 2  

Avec la participation de Christian Morgenthaler qui raconte l'histoire des Carosses Célestes. L'émission nous parle également de l'apparition mariale de Schauenberg et de la Pierre du Diable.

http://www.spica.org/


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X27 : Histoires du Jura

L'émission parle surtout des légendes autour de Belfort et notamment du Pas du Diable, du dolmen du Jura appelé la Pierre aux mariages, de la Dame Blanche de la Motte de César, des légendes du hérisson, de la Vouivre, avec des témoignages décrivant des ovnis lumineux pour finir...


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X28 : Le Morvan étrange 2

L'émission débute devant le Temple de Janus en Saone et Loire avec la participation de Sylvain Matisse qui nous parle des fouilles archéologiques en cours. La Pyramide de Couhard au champs des Urnes, un cimetière antique, est aussi montrée et discutée.

http://paranormalalaune.wordpress.com/


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X29 : Ovni sur le Vercors

Un tour d'horizon historique des apparitions d'ovnis dans le Vercors, avec la participation de l'ufologue Joël Mesnard.


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X30 : Mystères de Provence 2

Retour en provence et ses légendes, à commencer par celle de Notre Dame de Ganagobie et ses mosaiques...


 

Tour de France de l'étrange 2014 4X31 : L'Hérault étrange 2

De Palavas-les-flots avec un retour sur St Martin de Londres, un endroit où se trouvent beaucoup de mégalithes, dolmens, et un témoignage intéressant sur l'observation d'un OVNI en forme de cigare (1969) et un autre sur une rencontre rapprochée dans la même région en 1977.


 

 

Tour de France de l'étrange 2014 4X32 : Curiosité de Lauriole et conclusion

C'est de l'intérieur d'un dolmen minervois, entre l'Herault et l'Aude, que Gilles Thomas nous parle de la légende du dolmen du Vieil Homme, puis de la Curiosité de Lauriole, un endroit constitué d'une illusion d'optique (probablement) qui fait croire qu'une route monte alors qu'elle descend...


 

 

Tour de France de l'étrange 2015 (Annonce)

Je vous annonce qu'à partir du mois de Mars 2015, le 5ème Tour de France de l’Étrange sera disponible sur ODH Tv...

En partenariat avec Sciences, Fictions, Histoires/Paranormal

La page Facebook ODH Tv à liker et partager : http://www.facebook.com/pages/ODH-Tv/...

Lien vers la Saison 5 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/paranormal/tour-de-france-de-l-etrange-odhtv-saison-5.html

 

Yves Herbo Relai, Sciences, F, Histoires, 28-06, 06-07, 10, 19, 26-07, 02-08, 08-09, 10-09, 12-09-2014

Les Stones reviennent sur cinquante ans de carrière

Les Stones reviennent sur cinquante ans de carrière

Stones
Les Stones reviennent sur leurs 50 ans de carrière. Un documentaire riche d'inédits sur une légende inoxydable. Notez que Mick Jagger est au Festival de Deauville 2014 en ce moment en compagnie du producteur Brian Grazer (J. Edgar, Inside Man) pour présenter le film sur James Brown qu'il a produit avec sa société Jagged Films...

Les Rolling Stones reviennent sur cinquante ans de carrière. Un documentaire épique et kaléidoscopique, qui retrace l'histoire mouvementée d'une légende, de l'hystérie des premiers concerts aux périodes plus sombres : les addictions aux drogues, la prison et la mort de Brian Jones.

Production : Eagle Rock
Réalisation : Brett Morgen

(ETATS-UNIS, 2012, 111mn) ARTE

Plus d'informations : http://www.arte.tv/guide/fr/047836-000/the-rolling-stones


The Rolling Stones by Arte

Yves Herbo, S, F, Histoires, 07-09-2014

L'université de l'étrange (Paranormal State) - Saison 2

L'université de l'étrange (Paranormal State) - Saison 2

Paranormal state1

Problèmes scolaires, amoureux... et paranormaux ! Voilà ce à quoi sont confrontés Ryan Buell et son équipe de l'Université de Pensylvanie State. Venant en aide à des gens terrifiés, ils jouent les chasseurs d'esprits. Cette série documentaire les montre en pleine action s'interrogeant sur les causes de phénomènes étranges. Ont-ils affaire à de la diablerie ou à de la fabulation? Chose certaine, ces cas véridiques sont des projets d'étude parfaits !

Titre Original : Paranormal State

Année 1ère diffusion : 2007

Origine de la série : Etats-Unis (USA) Genre : Téléréalité, documentaire, Paranormal

Nombre de Saisons : 6 - Saison 1 en [VF] 20 épisodes.

Saison 2 de 12 épisodes

Nombre d'épisodes total série : 103 episodes Format : 25 minutes (environ)

Paranormal state

L'UNIVERSITÉ DE L’ÉTRANGE (Paranormal State)- S02E01 Le combat du Bien contre le Mal

Résumé de l'épisode : PRS rend visite à une famille dans l'ouest de la Pennsylvanie ravagée par un torrent d'activité paranormale. Les objets religieux ont été détruits, les téléviseurs, les lumières et les ventilateurs s' allument et s'éteignent mystérieusement, et les animaux morts sont retrouvés sur le perron. Cette enquête est l'une ce celles qui va amener des solides preuves sur l'existence du paranormal. vo : "Good vs. Evil" : The PRS stir up strange activity during a "dead time" investigation of a Western Pennsylvania home believed cursed by an evil spirit that damages religious objects, leaves dead animals as gifts and meddles with electronic equipment.

L'UNIVERSITÉ DE L’ÉTRANGE (Paranormal State) - S02E012 Je suis Six

Ryan et son équipe tentent d'aider une famille dont la fille semble possédée... vo : "I Am Six" : The PRS try to help a 26-year-old woman named Laura who claims she is attacked and left sickened by an unseen force. Investigating further, the team becomes convinced Laura is possessed by a demon who calls itself "Six"

D'autres épisodes suivant disponibilités et diffusions.

Yves Herbo, Sciences-Fictions-Histoires, 04-09-2014

Les Envahisseurs - la Série - Saison 2

Les Envahisseurs - la Série - Saison 2 - MAJ Fin série

Invaders1

Les Envahisseurs. 43 épisodes de 48 minutes, créée par Larry Cohen et diffusée entre le 10 janvier 1967 et le 26 mars 1968 sur le réseau ABC. La série fut brutalement arrêtée au bout du quarante troisième épisode (suite à un désaccord entre la chaîne ABC et le producteur de la série). Un téléfilm, intitulé "Le Retour des envahisseurs" a été réalisé en 1995, avec Roy Thinnes dans le rôle de David Vincent, alors devenu vieil homme qui passe le relais à Nolan Wood (joué par Scott Bakula). Diffusion France : - à partir du 04 septembre 1969 sur la 1ère chaîne de l'ORTF. Le producteur Quinn Martin (producteur des plus célèbres feuilletons télévisés américains de l'époque, comme Les Incorruptibles, Le Fugitif) a imposé à ses collaborateurs et à l'auteur Larry Cohen sa vision des choses : être réaliste. Ce qui a évité trop d'aberrations ou d'outrance dans les effets spéciaux, des années 1967-1968.

Titre original : The Invaders, avec :
Roy Thinnes (V. F. : Dominique Paturel puis Jacques Thébault) : David Vincent
William Woodson (V. F. : Jean Berger) : le narrateur
Kent Smith : Edgar Scoville (à partir de la saison 2) et une multitude de guests de l'époque.

L'une des deux intros françaises, avec la voix narrative de William Woodson :

" Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme devenu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…"

Un soir, alors qu'il s'assoupit au volant de sa voiture, David Vincent (Roy Thinnes), architecte, est témoin de l'atterrissage d'une soucoupe volante. Depuis cette nuit-là, il n'a de cesse d'essayer de convaincre ses semblables que les extraterrestres infiltrent insidieusement la Terre afin de la coloniser.

Lesenvahisseurs

Série originale en version Française de 1967, remastérisée en 2011 - Les Envahisseurs Saison 1 de 17 épisodes, Saison 2 de 26 épisodes :

  Les envahisseurs 18 : Alerte rouge

David Vincent découvre que les Envahisseurs veulent s'infiltrer dans le système de défense nord-américain, le Norad.

Les envahisseurs 19 : La soucoupe volante

.

John Carter (Dabney Coleman) affirme avoir vu une soucoupe volante dans le désert. David décide de le rencontrer et de partir en sa compagnie à la chasse à la soucoupe. Très vite, David et Carter réussissent à s'emparer de l'une d'elles, que les Envahisseurs avaient négligemment laissé sans surveillance...

Les envahisseurs 20 : les espions

 

Terrifié, le propriétaire d'un hôtel isolé révèle que des étrangers ont pris le contrôle de son établissement. Intrigué, David Vincent se rend sur les lieux et fait la connaissance des deux seuls pensionnaires.

Les envahisseurs 21 : La vallée des ombres

David Vincent se rend dans une petite ville pour voir celui qu'il sait être un Envahisseur, emprisonné pour avoir assassiné un médecin qui voulait l'examiner. L'individu réussit à s'enfuir, mais il est abattu et disparait en se consumant devant la ville entière. Pour les Envahisseurs, une seule solution : exterminer tous les habitants de la ville...

Les envahisseurs 22 : L'ennemi

Gale Frazer (Barbara Barrie), une infirmière revenue depuis peu du Vietnam, est le témoin d'une catastrophe aérienne. Dans les restes de la soucoupe volante, il n'y a qu'un seul survivant. Elle se précipite pour l'aider alors que l'extraterrestre est en train de reprendre sa forme originelle...

Les envahisseurs 23 : Le procès

Charlie Gilman (Don Gordon), qui a fait la guerre de Corée avec David, est inculpé de l'assassinat d'un de ses collègues dont il aurait jeté le corps dans une chaudière. Pour prouver que Charlie est innocent, David devra démontrer que le corps s'est bel et bien consumé, mais sans le recours de la chaudière...

Les envahisseurs 24 : Les spores

Tom Jessup (Gene Hackman) transporte une bien étrange valise. Elle renferme en effet des spores, chacun d'entre eux permettant de créer un Envahisseur adulte après quelques minutes d'exposition à l'atmosphère terrestre...

Les envahisseurs 25 : Un curieux voyage

Alors qu'ils transportent un malade atteint d'une banale varicelle, deux ambulanciers sont attaqués par les Envahisseurs. L'homme est l'un des leurs et risque de mourir s'il n'est pas soigné dans un de leurs centres ; David suit leur piste et s'embarque par mégarde sur une soucoupe volante qui le conduira dans un endroit bien peu amical...

Les envahisseurs 26 : conférence au sommet ( partie 1 )

David Vincent fera-t-il confiance à la belle Ellie Markham qui se propose de l'aider à sauver les vies des plus grands chefs d'état du monde ? Et si c'était un traquenard sans retour ? Les aliens lui ont promis de révéler à cette occasion le moyen d'enrayer la montée de la radioactivité qu'ils ont, bien entendu, engendrée eux-mêmes.

Les envahisseurs 27 - conférence au sommet ( partie 2 )

David Vincent fera t-il confiance à la belle Ellie Markham qui se propose de l'aider à sauver les vies des plus grands chefs d’État du monde ? Et si c'était un traquenard sans retour ?

Les envahisseurs 28 - Le prophète

Un évangéliste extraterrestre endoctrine les foules en leur prédisant une ère nouvelle, celle du salut venu des Cieux. Ces propos sont appuyés par un miracle prodigieux : il se met à rougeoyer. David Vincent est l'un des seuls à flairer la fraude.

Les envahisseurs 29 - Le labyrinthe

Un extraterrestre meurt après avoir assassiné le médecin qui venait de lui faire des radios. David Vincent retrouve les clichés et les confie au Dr Samuel Crowel, un expert reconnu en matière d'ovnis.

Les envahisseurs 30 - La capture

Un intrus est fait prisonnier dans le quartier général communiste. Ses blessures, une fois examinées, révèlent qu'il n'est pas humain. Les communistes appellent David Vincent à la rescousse. Mais quand il arrive, l'envahisseur a déjà réussi à les convaincre que Vincent est un espion à la solde américaine...

Les envahisseurs 31 - Les Défenseurs

Il fallait bien que cela arrive : à force de parcourir le pays en clamant haut et fort que les Envahisseurs sont parmi nous, David Vincent a enfin réussi à convaincre un groupe de «défenseurs» qui lui apporteront aide financière, logistique et appuis politiques. Mais, après une réunion secrète, le groupe est attaqué par les Envahisseurs.

Les envahisseurs 32 - La rançon

Un des membres du groupe des Défenseurs conduit David à une ferme isolée dont les Envahisseurs se servent comme centre de régénération. Ils y capturent l'un d'entre eux, qui se révèle être un de leurs chefs suprêmes. David, Bob Torin et leur prisonnier trouvent refuge dans une cabane où vit le poète Cyrus Stone et sa petite-fille.

Les envahisseurs 33 - une action de commando

Profitant des points faibles du magnat de la presse, Jeremy Mace, les envahisseurs s'infiltrent peu à peu dans le plus grand empire de l'édition. Leur objectif final : contrôler tous les instruments médiatiques du pays.

Les envahisseurs 34 - Les possédés

David Vincent reçoit une lettre de son ami, le professeur Ted Willard, qui dirige une clinique privée dans laquelle un certain Martin mène des expériences pour le moins mystérieuses. Il opère des malades, leur fait des implants afin de les programmer à distance.

Les envahisseurs 35 - Contre-attaque

Les Défenseurs lancent leur première attaque contre les envahisseurs. Piratant leurs transmissions radio, ils sont bien décidés à faire échouer l'arrivée des prochaines soucoupes volantes.

Les envahisseurs 36 - cauchemar, embargo sur le rêve

Julien Reed, un scientifique faisant partie du groupe des Défenseurs et affirmant haut et fort avoir des preuves sur la présence des extraterrestres, est déclaré fou... David Vincent pense que les envahisseurs ne sont pas pour rien dans cette estimation.

Les envahisseurs 37 - L'organisation

Les Envahisseurs, sans le vouloir, se sont emparés d'un chargement de drogue appartenant à Peter Kalter, le chef d'un syndicat du crime. Celui-ci va s'allier aux Défenseurs pour récupérer son bien.

Les envahisseurs 38 - A la recherche de la paix

David réussit à convaincre le général Concannon de l'existence des Envahisseurs. Celui-ci demande à David d'organiser une rencontre entre les autorités militaires et les extraterrestres... (Alfred Ryder reprend ici le rôle du chef suprême des Envahisseurs, que David appelle d'ailleurs Ryder, du nom même de l'acteur !)

Les envahisseurs - 39 - L'étau

James Baxter, un Noir qui enquête pour le Sénat, est sur le point de recommander Arnold Warren, Noir lui aussi, pour un poste important au programme spatial. Or David Vincent sait que Warren est un Envahisseur...

Les envahisseurs - 40 - Le miracle

Une jeune femme, Beth Ferguson, assiste à la mort par désintégration d'un envahisseur. Elle croit vraiment avoir eu une vision, jusqu'à ce qu'elle réalise que dans sa main se trouve un petit sac en soie que le mourant lui a confié dans un dernier râle...

Les envahisseurs - 41 - mission de vie

Deux Envahisseurs, Keith et Claire, blessent un policier alors qu'ils se hâtent pour rejoindre une station de régénération. Ils se cachent et font appel à David. Ils lui expliquent qu'ils ont besoin de son aide pour stopper l'invasion.

Les envahisseurs - 42 - La fugitive

La ravissante Anne Gibbs fuit les envahisseurs qui lui ont donné la possibilité d'avoir des émotions comme les êtres humains. Après avoir abattu un policier, pourchassée, elle se tourne vers David Vincent, pour qu'il l'aide à sortir de là.

Les envahisseurs - 43 - Inquisition

David et Edgard Scoville avertissent le sénateur Breeding qu'une des plus hautes personnalités du gouvernement est en fait un extraterrestre. Alors que les deux hommes quittent son bureau, une explosion tue le sénateur. David et Edgard sont immédiatement suspectés...

Fin de la série

Le Retour des Envahisseurs

Le 12 Novembre 1995, cette mini-série pilote en 3 épisodes (devenue téléfilm vendu en cassettes vidéo) envahit les télévisions américaines afin de lancer une nouvelle série faisant suite à celle de 1967, "Les Envahisseurs" (The Invaders), devenue mythique. Elle présentait Scott Bakula (Code Quantum) dans le rôle de Nolan Wood, qui allait reprendre la difficile croisade de David Vincent. Ces deux personnages se rencontrent dans ce téléfilm, ce qui permet ainsi à l'acteur Roy Thinnes de faire un clin d’œil et de passer le flambeau ! Le manque de succès empêcha la série prévue de voir le jour, et laissa malheureusement à nouveau l'histoire inachevée...

Le pitch : Nolan Wood a découvert l'existence d'aliens belliqueux dissimulés sous une apparence humaine, qui se préparent à prendre possession de la Terre. Tout comme David Vincent le fit des années auparavant, il tente alors d'alerter la population, et va se heurter autant aux sceptiques qu'aux envahisseurs...

Source des textes : http://www.serieviewer.com/serie/saison/les-envahisseurs.html

 

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 04-08, 09-08, 13-08, 17-08, 21-08, 24-08-2014

Revelations a venir sur l'intrusion d'aliens sur Terre ? (Suite)

Revelations a venir sur l'intrusion d'aliens sur Terre ? (Suite-MAJ au 10-08-2014 en bas)

balamku.jpg

Voilà d'autres informations concernant ce film prévu par un producteur très connu, en collaboration avec certains gouvernements des régions concernées, et en complément de mes articles ci-dessous :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/paranormal/revelations-a-venir-sur-l-intrusion-d-aliens-sur-terre.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/revelations-a-venir-sur-l-intrusion-d-aliens-sur-terre-suite-2.html

Une ville sous-marine Maya, une piste d’atterrissage millénaire autrefois utilisé pour les véhicules spatiaux et le contact humain avec les extraterrestres.

Ceux-ci peuvent sembler les ingrédients d’une superproduction hollywoodienne, mais ils sont en fait les prétendues découvertes derrière le documentaire Revelations of the Mayans 2012 and Beyond. Raul Julia-Levy, un producteur habitant à Los Angeles, le fils de l’acteur Raul Julia, décrit le film comme un documentaire qui changera le monde.

« C’est la plus grande découverte archéologique dans l’histoire de l’humanité », dit-il. « Il va ouvrir les yeux de l’humanité et élever la conscience de chaque être humain sur la planète. Je vous le garantie. »

Revelations of the Mayans 2012 and Beyond (Révélations des Mayas 2012 et au-délà) devrait entrer en production le mois prochain dans les jungles profondes de l’état mexicain de Campeche, aux ruines maya de Calakmul. Julia-Levy, qui va produire le film aux côtés de Ed Elbert (Paraiso Travel), dit que la mère de tous les secrets sera révélée sur le site archéologique de Calakmul, mais il a refusé de préciser ce que pourraient signifier les découvertes susmentionnées.

Voici l'une des premières annonces en 2011 où l'on voit Juan Carlos Rulfo parler du documentaire, avec des images :

La ville sous-marine Maya, que Julia-Levy décrit comme « une ville qui a été construite sous l’eau, et non pas une cité engloutie », a été trouvée au bas d’un lac au Guatemala, selon le producteur. Il dit que le public va voir des photos sous-marines de la ville.

En outre, l’acteur devenu producteur affirme que le documentaire dévoilera également une piste d’atterrissage vieille de 3000 ans qui aurait été construite au sommet d’une structure rocheuse capable de contenir de l’énergie électromagnétique.

Julia-Levy ne divulguera pas la société de production et de distribution dernière documentaire en 3D, cependant, il dit qu’ils sont de «grands» joueurs hollywoodiens. Une annonce officielle du projet est attendue dans les semaines à venir et une date de sortie provisoire a été fixée pour août.

Une collaboration entre archéologues, scientifiques et les gouvernements du Mexique et du Guatemala, Revelations of the Mayans 2012 and Beyondest le fruit d’une décennie de recherche qui dévoilera des informations classifiées. Initialement, le documentariste mexicain Juan Carlos Rulfo (Those who Remain) était au projet, mais il a récemment quitté l’entreprise en raison de conflits d’horaire avec ses autres films. Les producteurs n’ont pas encore annoncé son remplaçant.

Le documentaire arrive à un moment où la péninsule du Yucatan a connu une vague de production sur les Mayas. Certains décrivent des scénarios apocalyptiques liés à des prophéties alléguées qui s’articulent autour de la fin du calendrier Maya.

Les experts ont rejeté de telles notions. Ils font remarquer que le 21 décembre 2012, la date exacte à laquelle le cycle calendaire de 5,126 années tire à sa fin n’annonce en aucune façon l’Armageddon. En fait, ils font valoir que la réinitialisation du calendrier vient avec chaque nouveau cycle. Mais cela n’a pas empêché les producteurs de télévision de nombreux pays de se concentrer sur l’aspect apocalyptique.

Ces dernières années, les équipes de télévision en provenance du Mexique et du monde entier ont afflué sur le territoire Maya pour explorer la question de première main. Nat Geo, Discovery Channel et History sont quelques-unes des sociétés de production qui ont filmé dans la région.

Même le gouvernement mexicain saisit l’opportunité de faire une forte promotion du tourisme avec un programme culturel ambitieux baptisé « Mundo Maya ».

«C’est l’explosion dans toutes les directions», explique René Blanco, directeur de la compagnie de production établie à Cancun, Riviera Maya Films. « Ça va être une année énorme, car tout le monde travaille pour exploiter la théorie de la fin du monde. »

Quoi qu’il en soit, Julia-Levy insiste sur le fait que son film ne fait rien du genre. Il l’appelle un documentaire historique qui montre un profond respect pour la culture maya. « Le problème avec la plupart des productions qui sont liées au thème de Maya, c’est qu’ils sont faits de manière erronée et irresponsable », dit-il. « Ce documentaire va secouer le monde », conclut-il.

Source: THR, TheWrap

Sources : http://investigationsoanisetoceanographiee.wordpress.com/2012/02/06/un-documentaire-va-reveler-une-ville-maya-sous-marine-et-un-contact-extraterrestre/

http://www.tvqc.com/2012/02/un-documentaire-va-reveler-une-ville-maya-sous-marine-et-un-contact-extraterrestre/

Autor: Jean-François Cloutier Date: Dimanche, 5 février, 2012

oopart-mayas0.jpg

MAJ 01-07-2012De nouvelles preuves extraterrestres dans des artefacts mayas. Une autre inscription découverte gravée dans une pierre d'un escalier confirme la date de fin d'un calendrier Maya le 21 décembre 2012.
le 1 juillet 2012 par djxhemary - http://djxhemary.wordpress.com/2012/07/01/

Les images suivantes montrent de nouveaux artéfacts mayas trouvés, qui seront bientôt présentés dans divers musées et qui représentent sans aucun doute une avancée significative dans le domaine de l'astro-archéologie.
 
Ces objets font partie d'une série de manuscrits, d'artefacts et de documents que le gouvernement mexicain révèle au cours de l'année 2012, parmi eux sont publiés des informations sur des pistes d'atterrissage exotiques dans la jungle, qui ont plus de 3000 ans.
 
Des navires et des êtres de races différentes ont apparemment visité la culture maya, au point que sur l'un de ces objets peut être vus ces êtres avec un plant de maïs.
 
oopart-mayas1.jpg oopart-mayas2.jpg oopart-mayas3.jpg oopart-mayas4.jpg oopart-mayas5.jpg oopart-mayas6.jpg oopart-mayas7.jpg oopart-mayas8.jpg oopart-mayas9.jpg oopart-mayas10.jpg oopart-mayas11.jpg oopart-mayas12.jpg oopart-mayas13.jpg oopart-mayas14.jpg 
 
oopart-mayas15.jpg oopart-mayas16.jpg oopart-mayas17.jpg oopart-mayas18.jpg oopart-mayas19.jpg oopart-mayas20.jpg
 
Objets étonnants dont ce qui semble être un navire de fret avec son équipage dans l'espace. Saturne? les Mayas connaissaient-ils les anneaux de Saturne ? Avaient-ils des télescopes ? On peut voir aussi l'un des sujets avec seulement trois doigts aux mains et pieds...
 
statuettes-sumer-annunakis.jpg Yves Herbo : comparaison avec des artfacts sumériens représentant des annunakis
 
Les archéologues du Guatemala ont trouvé un texte datant de 1300 ans où les mayas se référent au 21 Décembre 2012, le dernier jour du célèbre calendrier de cette ancienne civilisation.
 
guatemala-calendar.png
 

La découverte de quelques marches avec des hiéroglyphes mayas taillés dessus, par des spécialistes de l'Universidad del Valle de Guatemala, est survenue lors des fouilles à La Corona. Marcello Canuto et Tomas Barrientos, qui dirigent le site archéologique de travail depuis 2008, indiquent que, bien que les fouilles avaient été pillées par des voleurs chasseurs d'antiquités, ceux-ci n'avaient pas trouvé le texte. C'est l'un des textes les plus longs jamais trouvés  au Guatemala et il raconte 200 ans d'histoire de la Couronne. Les scientifiques soulignent que " ce texte parle de l'histoire politique de la Couronne, et non pas des prophéties." Selon les archéologues, la référence dans ce texte à la fin de baktun 13, qui marque la fin du cycle et coïncide avec le 21 décembre de cette année, a un lien avec la visite à la Couronne du Roi Maya Yuknoom K'ahk Yich'aak', à Calakmul (année 696 AD), qui avait été pris pour mort dans une bataille, et qui a été utilisé amplement dans un contexte cosmologique. Cette période de la vie politique de la civilisation maya a été marquée par le chaos, disent les experts, et « en temps de crise, les anciens Mayas ont utilisé leur calendrier pour favoriser la continuité et la stabilité, plutôt que de prédire l'Apocalypse », a déclaré Canuto.

la-corona-guatemala.jpg

C'est seulement la seconde inscription connue qui confirme la «date de fin».

D'autres tableaux se référant à la «fin» sont devenus l'objet de théories du complot sur l'Internet sauvage, avec les prédictions que notre monde sera englouti par un trou noir, battu par un astéroïde ou mangé par les anciens dieux.

L'inscription de 1.300 ans, est décrite comme l'un des hiéroglyphes le plus important constaté dans les dernières décennies.

La plupart de l'inscription, gravée sur une pierre abandonnée par des pillards, a un rapport avec l'histoire politique - mais il est fait référence à la «fin» dans un passage sur le retour d'un roi.

« Ce fut un moment de grande agitation politique dans la région Maya et ce roi a été forcé de se référer à un plus grand cycle de temps qui arrive à échéance en 2012 ", a déclaré David Stuart, de l'Université du Texas à Austin, qui a mené une fouille sur le site.

Cependant, de nombreuses ethnies mayas ont rejeté les prédictions apocalyptiques comme largement une idée occidentale.

Au lieu de la fin des temps, les inscriptions se référent au début d'une ère nouvelle.

oopart-mayas21.jpg

Le "apocalypse" signifie la fin d'un cycle de 5125 ans depuis le début du calendrier maya Compte Long en 3113 AV JC de Colombie-Britannique

"Ce texte raconte l'histoire politique plutôt ancienne de la prophétie», explique Marcello A. Canuto, l'ACA et directeur des fouilles à La Corona.
"L'année dernière, nous avions réalisé que les pillards d'un bâtiment particulier avait jeté quelques pierres sculptées, car elles étaient trop érodées pour être vendues sur le marché noir des antiquités», a déclaré Barrientos, " si nous savions qu'ils avaient trouvé quelque chose d'important, mais nous pensions qu'ils pouvaient avoir manqué quelque chose."

Le groupe de chercheurs travaillant dans le projet d'excavation de la cité maya La Corona, dans le nord du Guatemala, sur les anciens écrits connus sous le nom mystérieux "du site Q", a annoncé hier la découverte d'un glyphe datant de 1300 ans, et qui fournit une deuxième référence au 21 Décembre 2012, dans le calendrier maya.
 
la-corona-guatemala2.jpg
 
Marcello Canuto (directeur de l'étude) et Tomas Barrientos ont trouvé le texte le plus long jamais découvert au Guatemala, qui est sculpté sur les marches de l'escalier, avec les dossiers de 200 ans d'histoire de la Couronne de la ville ", a déclaré David Stuart, directeur de Méso-Amérique Center de l'Université du Texas à Austin.
 

Stuart faisait partie d'une expédition en 1997, qui a d'abord exploré le site. L'écriture maya se réfère à l'année 2012 dans un sens cosmologique très large, comme l'analyse l'étude de l'Université. « Ce fut un moment de grande agitation politique dans la région maya, et ce roi a été forcé de se référer à un plus grand cycle avec la fin du temps en 2012," a déclaré David Stuart

D'autres spécialistes des Mayas anonymes comprennent que les dates sont un avertissement pour les humains, et que la continuité peut se produire si la société change son comportement, afin de ne pas aller directement à la destruction. Bien que les chercheurs Barrientos et Canuto ont rapporté leurs découvertes en mai, David Stuart a finalement reconnu la date de référence de 2012 dans un bloc d'escalier finement sculpté de 56 hiéroglyphes, rapporte l'Université. Cela marque également une visite royale à la Couronne dans l'année 696 par le souverain maya le plus puissant de l'époque, Yuknoom Yich'aak K'ahk ' de Calakmul, quelques mois seulement après sa défaite contre Tikal, son rival de l'année 695, alors qu'on le pensait mort. 
 
On croit que cette décision de visite visait à apaiser les craintes après sa défaite, dit le rapport.
 
marcelo-a-canuto-descubrimiento-maya.jpg
Marcelo A. Canuto, directeur de l'Institut américain pour la recherche de Tulane, à la Couronne (relations publiques Tulane / Flickr)
 
Le Projet régional d'archéologie de la Couronne (PRALC) est réalisé dans la forêt tropicale du nord du Guatemala depuis 2008 avec la participation de Canuto Marcelo, un chercheur à Tulane et Tomas Barrientos de l'Universidad del Valle de Guatemala. L'étude se concentre sur les fouilles de la " Cité maya classique de la Couronne " connu seulement d'un signe mystérieux le «Site Q», souligne l'Institut de Tulane.
 
MAJ 06-09-2012 : Petit buzz sur Internet la semaine dernière, le nouveau documentaire a bien reçu l'aval des gouvernements mexicain et guatémaltèque et est en cours de production au Mexique, un documentaire qui fera sauter le couvercle de la divulgation extraterrestre, si il offre ce que les producteurs disent qu'il va livrer. Ce qu'il prétend délivrer n'est rien de moins qu'un changeur de réalité pour le monde entier. Il est appelé " Révélations sur le 2012 des Mayas et au-delà ".
 
Raul Julia-Levy est le producteur du documentaire et a fait appel à la fois au gouvernement mexicain et au gouvernement guatémaltèque pour le projet. Engager les gouvernements des deux pays ? Pour faire quoi ? Mettre à la disposition des cinéastes les preuves précédemment classifiées de l'interaction extraterrestre avec la civilisation antique maya, preuves qui ont été enfermées dans des voûtes souterraines pendant une longue période !

Les rapports sur ce magnifique projet, les fichiers de suivi # 34-2012 avaient ceci à dire :

Luis Augusto Garcia Rosado, le ministre du Tourisme de l'état mexicain de Campeche, a déclaré qu'une nouvelle preuve a émergé " de contacts entre les Mayas et des extraterrestres, soutenue par des traductions de certains codex, que le gouvernement a gardé en sécurité dans des voûtes souterraines pendant un certain temps. "

Il a également mentionné "des aires d'atterrissage dans la jungle qui ont 3000 ans."

Donc, voici un fonctionnaire mexicain parler à propos de la preuve en la possession du gouvernement mexicain qui expose les interactions extraterrestres »avec l'ancienne civilisation Maya. Cette information est sous la forme de codex anciens qui ont été conservés "en sécurité dans des voûtes souterraines» pour une longue période.

Dans un premier temps, le gouvernement guatémaltèque était sceptique sur le projet, mais a accepté de leur ouvrir une section qui étaient auparavant limitées et inexplorée d'un site maya de Calakmul.

Le gouvernement guatémaltèque a vite changé son attitude envers le projet, attestées par des déclarations faites par le ministre des Arts et de la ministre du Tourisme.

« Nous tenons pour certain que des aliens ont travaillé avec les Mayas », a déclaré le ministre guatémaltèque des arts, José Rosado.

" Le Guatemala, comme le Mexique, foyers de l'ancienne civilisation maya, ont aussi gardé certaines découvertes archéologiques provocatrices classifiées, et estiment maintenant qu'il est temps de mettre en avant ces informations dans le nouveau documentaire," a déclaré le ministre guatémaltèque du tourisme, Guillermo Novielli Quezada, dans un communiqué.

Le Mexique a une feuille de route, bien que petite, pour libérer des preuves auparavant classifiées de la présence extraterrestre et de leur activité. C'était le ministère mexicain de la Défense qui a publié la vidéo de l'un de leurs vols militaires Air Force, affichant 11 OVNIs volant autour de l'un de leurs avions il y a quelques années. Il est important de noter que la vidéo provient bien officiellement de la FLIR (Forward Looking Infrared) visée infrarouge périphérique de l'avion.

Cela montre la vidéo ce qui NE pouvait être vu à l'œil nu. Le pilote et l'équipage n'ont jamais rien vu du tout avec leurs yeux nus. Ils ont vu les rendements sur le radar, mais rien à leurs yeux. Ils ont connecté le FLIR, et ils ont vu ce que leurs yeux ne pouvaient pas voir...

La nuit même où les dernières nouvelles à propos de la déclassification de cette vidéo par le ministère mexicain de la Défense , je suis allé un un auditoire pour regarder et écouter attentivement la façon dont les médias américains ont tourné ceci dans le but d'essayer de le transformer en un non- événement.

Effectivement, Fox News a rapporté que l'armée de l'air mexicaine avait capturé sur une vidéo  " 11, en les comptant, 11 points de lumières en mouvement rapide " et pensaient qu'ils étaient des ovnis. Puis, une fois qu'ils ont été signalés comme des "points de lumières", les enjoliveurs d'images ont démarré avec leurs bêtises sur la façon dont l'équipage de l'avion avait probablement vu un météore qui avait explosé. Absurde ! L'équipage de l'avion ne voit pas de points de lumières. Ils n'ont rien vu du tout avec leurs yeux nus !

Même si nous prévoyons la sortie du nouveau documentaire en provenance du Mexique et du Guatemala, cet incident avec la vidéo du ministère de la Défense mexicain joue un rôle très important pour deux raisons.

Premièrement, elle accorde au Mexique une possibilité de libérer la preuve déjà classifiée de la présence des ovnis (et peut-être des extraterrestres). La preuve avait été classifiée, mais seulement pour une courte période. Puis, il a été établi par le ministère de la Défense que le monde devrait voir la preuve. Ils ont une bonne expérience pour libérer une preuve importante qui était autrefois classifiée.

D'autre part, la façon dont les médias et les artistes du secret ont traité la vidéo révélée par la Force aérienne mexicaine est également une donnée. Ils ont une expérience très longue et bien établie de mélanger les faits et même carrément de mentir. Nous savons très bien que les médias de masse et les enjoliveurs d'image vont aller contre ce documentaire et faire tout en leur pouvoir pour faire annuler son impact sur les masses.

Mais, si ce documentaire apporte ce que ses producteurs disent qu'il livrera, aucune manipulation par les médias et le système ne sera en mesure de faire dérailler son impact. C'est un énorme "SI". Mais si il fournit la preuve qu'il prétend avoir, ce documentaire se déplacera vers le ciel comme une conversation internationale. En un temps très court, il y aura beaucoup plus d'attention accordée aux implications extra-terrestres que de savoir si les Etats-Unis sont heureux ou malheureux avec tel ou tel pays... il sera intéressant de voir la réaction des USA à la diffusion de ce documentaire...

Source : http://www.etupdates.com/2012/08/30/mexican-guatemala-governments-to-produce-et-movie/2/

Fouilles dans la grande pyramide de Calakmul (état mexicain de Campêche).

Tous les rapports archéologiques produits jusqu'à présent relatifs à la grandiose frise maya découverte sous la structure "II-1 c" ne sont que de la " poudre aux yeux ", un discours " officiel " destiné à masquer encore et toujours la vérité : des êtres " venus d'ailleurs " ont bien contacté certaines civilisations antiques afin de les guider sur la voie de la connaissance...

Les experts qui travaillent sur le site ne pouvaient pas s'exprimer librement jusqu'à présent, ils le font aujourd'hui.

" Pour ceux qui cherchent, qui ne suivent pas le "troupeau" de l'archéologie "bien pensante", Science et Inexpliqué offre en exclusivité une partie des documents officiels qui seront intégrés au futur documentaire choc "Révélations Mayas pour 2012 et au-delà", produit par le producteur hollywoodien et philanthrope Raul Julia-Levy. "
scienceetinexplique29.jpg
balamku.jpg

MAJ 26-11-2012 : Les nouvelles sur le documentaire sont bien sûr devenues beaucoup plus négatives quand nous avons appris les soucis du réalisateur avec une bonne partie de l'équipe de production du documentaire : une grosse partie des images ont en effet été prises, notamment dans la pyramide en question, mais ces dernières sont parties avec les producteurs concernés quand ils ont quitté l'équipe, suite à des dissensions financières... Raul Julia-Levy, producteur proche du clan Jackson et de Johnny Depp, est donc en litige avec sa co-productrice et principale responsable financière du projet, ainsi que ses collaborateurs en possession de toutes les images du film... Beaucoup de monde risque donc d'en vouloir à la co-productrice en question, mais en attendant les décisions et négociations juridiques, le producteur a décidé de recommencer à lever des fonds pour retourner les images "protégées" par la précédente équipe... et il a même promis d'ouvrir la pyramide maya (au public) avant la fin de cette année. Mais les dernières nouvelles sont claires : le documentaire sortira bien et devrait être diffusé début 2013 aux Etats-Unis : nous en saurons beaucoup plus à ce sujet suite à un entretien avec des journalistes prévu en janvier 2013 aux USA.

Le producteur avait accordé une interview au magazine Science et Inexpliqué (voir ci-dessus) dont voici quelques extraits :

"  - Science et Inexpliqué : Pendant le tournage, qu'avez-vous vu dans la pyramide de Calakmul ?
- Raul Julia-Levy : Avec les archéologues de la mission, nous avons pénétré dans une grande chambre. C'est là que se trouve une immense frise, gravée sur un mur. Elle est ornée de glyphes mayas dont la rigoureuse traduction est effective (...). Cette frise évoque toute l'histoire de l'humanité. Et elle nous dit que l'Univers se passe totalement de Dieu et de dieux créateurs. L'Univers est une auto-création, c'est ce que disent les Mayas. Eux-mêmes n'adoraient aucun dieu. Un peuple qui a été choisi par ceux qu'ils nomment les "frères célestes", très supérieurs à eux. Qui leur ont enseigné les mathématiques, l'astrologie. Une race supérieure venue des étoiles... "
- S&I : Que s'est-il passé pour que la civilisation maya ne tienne pas la promesse de ses initiateurs, si tant est que ce scénario soit le bon ?
- RJ-L : Les Mayas avaient été choisis par cette race supérieure. Ils avaient reçu leur "accord", comme l'exprime le texte de la frise. Le "contrat" prévoyait que les Mayas seraient les guides de cette planète pour des milliers d'années. Mais la civilisation de l'Ouest, pour tout dire les conquistadores, surgit. Il n'est pas certain que seuls l'or et les richesses les attiraient. Quoiqu'il en soit, les Mayas vont disparaître...
- S&I : Pas forcément par assujettissement, du reste. Et c'est là que votre message à vous devient difficile à faire passer.
- RJ-L : Oui, je sais. Mais ce que les archéologues ont lu à Calakmul s'exprime ainsi : Les Mayas choisis par la race des étoiles, bloqués dans leur mission, gagnent un refuge que j'appellerai une quatrième dimension...
(...)
- S&I : Qu'allez-vous faire désormais ?
- RJ-L : Ouvrir la pyramide. Avant la fin de l'année, nous allons convier les médias à venir sur place constater l'existence de la frise de Calakmul.
- S&I : Les Mayas seront-ils au rendez-vous ?
- RJ-L : D'une certaine manière, oui. Je suis persuadé qu'ils vont revenir. Mais je ne sais pas quand. "
Mais que disent plus exactement les archéologues en question ?
Un rapport archéologique à priori très sérieux a été écrit par les archéologues Adriana Iveth Sanchez Lopez (1) et José Agustin Anaya Cancino, et qui a donc eu l'aval du président mexicain Felipe Calderon Hinojosa et du directeur du Projet archéologique de Calakmul, Ramon Carrasco Vargas, et concerne la description et interprétation (comme toute science étudiant le passé) des structures SubII-c 1 et N°1 de l'acropole Chi'k Naab de la cité de Calakmul.
Rappelons que la ville de Calakmul se situe dans l'Etat Mexicain de Campêche et se situe au sein d'un des plus grands "poumon végétal" de la planète, avec 7.231,85 km² de superficie. En fait, les plus anciens vestiges mayas connus à ce jour sont bien situés dans cet Etat et dans la zone connue sous le nom de Bassin d'El Mirador. Cette immense région a commencé à se couvrir se structures humaines vers 900 Avant J.C (3000 ans avant maintenant estimés), et il semble bien que la pyramide localisée à l’extrémité sud de la place centrale, ou Grand-Place, se pose comme l'axe central autour duquel se sont développées toutes les structures de la ville. Les archéologues ont estimé qu'il y avait eu 7 remodelages des structures sur une période comprise entre 1000 et 1200 ans.
L'un de ces premiers remodelages (modifications des structures originales) s'est déroulé entre 300 et 400 Avant JC, et se caractérise par un bâtiment érigé à cette époque, de 90 mètres dans son axe est-ouest pour une hauteur de 13 mètres. Sa façade principale comporte une décoration dont le symbolisme est au coeur de ce rapport, car, selon les archéologues, il s'agit d'un guide pour comprendre plus en détail l'influence qu'à pu avoir une civilisation supérieure sur les Mayas.

Deux masques élaborés avec la technique de modélisation en stuc encadrent un escalier central. Semblables, ils sont décrits ainsi " un visage semi-humain, ou humanoïde (non terrestre) avec les yeux bridés, des joues proéminentes, un nez large ainsi qu'une bouche dite " de félin ". Un style assez proche de celui des Olméques plutôt, sans que l'on puisse relier ces personnages à cette civilisation, et encore moins avec celle des Mayas. En fait, les entités masquées visibles sur la sous-structure II-1 c pourraient appartenir à une civilisation différente, susceptible d'avoir apporté certaines connaissances à ces populations (YH : tant aux Olmèques qu'aux Mayas donc). Un autre point appuie cette hypothèse :  ces personnages émergent de la bouche d'un grand oiseau qui est interprété comme la représentation d'un extra-terrestre qui sort du gosier d'un être possédant des caractéristiques animales. Selon notre propre interprétation, le personnage porte un casque qui représente un oiseau inconnu. Cette hypothèse s'articule aussi sur l'existence de personnages peints sur des céramiques mayas qui regroupent ces divers éléments (...). (YH : plus simplement des êtres casqués sortant d'un véhicule - assimilé lui-même à un animal car n'ayant pas de comparaison possible dans l'esprit des autochtones).

La seconde section du bâtiment "coiffe" la plate-forme où se situent les masques précédemment décrits. Elle est divisée en deux parties : la première est une entrée, constituée de parois lisses, d'où l'on peut accéder à un espace de plus de 22 m² recouvert par une voute unique dans toute la culture maya. Cet espace est, semble-t-il, un passage qui conduit à un endroit non encore identifié. La seconde partie est une frise élaborée en stuc de 23 mètres de long sur trois de hauteur. La polychromie visible tout autour et sur trois niveaux de profondeur en fait l'un des ouvrages les plus importants de toute l'histoire de la civilisation maya.
Les motifs visibles sur cette façade, d'origine surnaturelle, sont d'une grande complexité parce qu'ils s'entremêlent aux visages humanoïdes dans une technique sculpturale comparable à l'art "métamorphique" pratiqué par l'artiste mexicain Octavio Campo. (...)
Il faut noter que, dans l'ordre hiérarchique des Mayas, il existait une communauté d'une grande puissance qui possédait le privilège de communiquer avec des êtres non terrestres. La conception occidentale qui veut que les Mayas croyaient en Dieu (ou Dieux) est fausse : ils étaient en relation avec des êtres intelligents venus d'une autre dimension (...)...

Conclusions
La sous-structure II-c 1 a été construite par une civilisation qui a reçu l'éducation et les instructions nécessaires pour édifier ce genre de monument. Cette civilisation ne peut en aucun cas être identifiée comme maya ou olmèque étant donné les caractéristiques qui ornent la façade de la pyramide, caractéristiques étrangères à ces deux cultures - et de toute autre - qui ont vécu sur ce territoire.
Le langage symbolique exprimé dans la frise et dans les masques portés par les entités incite à penser que cette sous-structure joue le rôle de temple où les mayas ont déposé un message lié à la civilisation qui les a précédés et a eu une grande influence sur leur histoire.
Ce premier Temple a été recouvert par des milliers de tonnes de pierre et de terre jusqu'à une altitude de trente-cinq mètres. Il a donc été enterré de façon intentionnelle. Pour des raisons inconnues, les habitants de Calakmul ont souhaité à un moment effacer ce lieu de la mémoire des hommes. Nous pensons que de nouvelles fouilles archéologiques sont nécessaires et qu'elles apporteront peut-être la réponse à cette énigme. "

(1) l'archéologue est citée dans cet article sur une étude
Extraits du magazine "Science et Inexpliqué N°29 - Editions de Sèvres - Groupe facebook : http://www.facebook.com/groups/52776994026/
Bon, par soucis de compléter au mieux ce dossier sur lequel les archéologues ne sont pas tous d'accord (évidemment, les archéologues officiels ne sont déjà pas d'accord entre eux sur leurs études personnelles la plupart du temps !), voici l'étude de l'archéologue Rodriguez Campero sur ce même site, et vous pouvez à priori voir cette fameuse frise et ces masques qui ont été découverts il y a quelques années, mais donc interprétés différemment :
Notons également ces schémas et interprétations "classiques" de ces structures ici, par le Journal de la Société des Américanistes, 2006, 92-1 et 2, pp. 41-67

Référence électronique : Claude-François Baudez , « De l’aurore à la nuit : le parcours du roi-soleil maya », Journal de la société des américanistes :

frise-calakmul.jpg

Il n'y a bien sûr aucune raison de ne pas remettre en question les interprétations des différents archéologues et ethnologues sur le même sujet : les hypothèses sont faites pour être corrigées.
MAJ 19-12-2012 : Interview exclusive de Raul Julia Levy, producteur de ''Revelations of the Mayans" fils de l'acteur Raul Julia (famille Addams, Street Fighter...) Pour UFO Conscience, il a tout expliqué à propos de la sortie de son documentaire mais aussi bien d'autres choses extraordinaires à propos des extraterrestres... :
 
Vidéo de l'auteur disparue sur You Tube, on trouve maintenant un éventuel lien ici, et cette vidéo :

20-12-2012 : Yves Herbo : Raul Julia Levy parle dans cette interview (entre autres) de la réalité du message des Mayas : la mort n'existe pas, ni les dieux, ce sont des illusions créées par l'homme lui-même (pour assurer son évolution et régénération naturellement ou contre sa volonté ?) : l'homme est multi-dimensionnel et lorsqu'il "meurt", il rejoint d'autres dimensions, d'autres planètes car la vie est partout et multi-dimensionnelle, mais peut revenir aussi dans la même dimension.

Il parle aussi de grandes salles à l'intérieur de la Pyramide de Calakmul, connectées comme le sont celles à l'intérieur de celle de Giseh par des couloirs à d'autres salles. Et sur les murs de ces salles est gravé toute l'histoire de l'humanité, ainsi même qu'un peuple (occidental ?) créerait un faux dogme et une fausse religion qui tromperait les humains, qu'ils mentiraient en disant que les Mayas croyaient en des dieux, alors que c'est faux et qu'ils ne faisaient que collaborer avec leurs Frères de l'Espace. Toutes ces gravures intérieure sont datées de 5000 ans au carbone 14 a expliqué l'archéologue Ramon Carrasco, en précisant que s'il était possible de dater précisément des éléments protégés et à la surface, à l'intérieur de la pyramide au carbone 14, cela ne l'était pas des roches extérieures de la pyramide. 

Les Mayas avaient un pacte avec leur allié pour faire évoluer la conscience humaine mais la planète a été abusée et nous sommes sur Terre comme pour une expérience, et nous détruisons en fait la planète comme un cancer. Quand les conquistadores et fausse religion sont arrivés, les Mayas ont été déçus et désespérés par leur attitude : ils brûlaient et massacraient tout sur leur passage (et ils continuent plus ou moins toujours de nos jours). Les Mayas les ont alors considérés comme la gangrène de la planète, des démons et le pacte avec les Frères de l'Espace a été considéré comme rompu. Les Mayas ont alors quitté la planète et sont partis dans une autre dimension grâce à un portail inter-dimensionnel connu d'eux seuls.

Le producteur a rencontré l'astronome responsable de l'Observatoire du Vatican, Padre Giacomo, ainsi que le porte-parole du Pape Sebastian Lambardi qui ont parlé de hiéroglyphes mayas datant de l'époque des conquistadores qui prouveraient l'existence de cette rencontre entre les Mayas et des extraterrestres mais comme sa vidéo a été volée, ces déclarations et preuves ont disparu pour l'instant. La productrice et financière du film a refusé que cette information capitale de l'invention totale des religions humaines par quelques groupes d'hommes, dévoilée et approuvée même par le Vatican, soit révélée et est partie avec. Mais le Vatican lui-même dit que la vérité doit être révélée car cet énorme mensonge retarde l'évolution humaine et provoque toujours des guerres stupides...

En ce qui concerne la productrice ayant fuit avec le film, il dit qu'elle est du côté des forces "du mal" et qu'elle est recherchée par Interpol et plusieurs Etats. Et les deux disques durs contenant le film auraient été brûlés par ses soins : ce film ne sortira donc jamais. Il va donc repartir à zéro et faire une série télévisée sur le sujet avec l'accord de l'Etat du Mexique (qui tente avec Raul Julia Levy de mettre l'ex-productrice en prison) pour le monde entier.

On parle aussi de la fameuse statue de 20 mètres de haut, représentant une tête regardant vers le ciel et qui avait été découverte en pleine jungle. La pierre n'était pas terrestre, (probablement une météorite ?) et ce sont des américains qui l'ont enlevée et emmenée, on ne sait où. En ce qui concerne les sacrifices humains effectués à certaines périodes par les Mayas et rapportés par les archéologues, Ramon Carrasco explique qu'il ne s'agissait pas de sacrifices mais de punitions de criminels très dangereux (comme aux USA) et une façon de montrer aux extraterrestre que la justice pouvait aussi exister sur Terre.

Raul Julia Levy parle ensuite de sa propre expérience étrange lorsqu'il avait 13 ans, dans un petit village mexicain. Alors qu'il jouait au baseball avec des amis, descendants de Mayas, l'une de leurs balles va trop loin et se perd dans la forêt. Les amis de Raul lui demandent d'aller la chercher et, pendant qu'il marche dans la forêt à la recherche de la balle, il voit un être très très grand. A 13 ans, il lui arrive aux genoux ! Et l'être a un espèce d'appareil dans les mains (comparable aux Ipad d'aujourd'hui), et lui tend sa balle en lui demandant si c'est à lui. Il lui demande ensuite s'il veut en voir un de plus grand et Raul lui répond oui. L'être d'environ 3 mètres de haut lui prend alors la main, il a d'ailleurs une main très froide, et ils partent dans la forêt... puis il ne se souviens plus de rien et se réveillera six jours plus tard dans un hopital. On parla d'ailleurs de son histoire dans un journal local à l'époque...

julia-levy-at-vanity-fair-oscar-party.jpg

Il aurait ce soir là reçu un oscar en tant qu' assistant producteur pour le film ''Double Take'' en 2001 ou bien encore mieux selon Wikipedia on trouve même qu'il aurait contribué au financement du blockbuster ''Volte face'' avec Nicolas Cage et John Travolta...

MAJ 31-01-2013 : Mise au point de Olivier de Sedonia qui avait interviewé (voir ci-dessus) celui apparaissant partout sous les traits d'un "Raul Julia Levy", mais qui ne serait peut-être pas celui qu'il affirme être... on a cité Hollywood et le cinéma a plusieurs reprises dans cette histoire curieuse, doit-on être surpris que cela se termine comme dans un film ?... :

Raul Julia Levy le nouveau "Rocancourt" d'Hollywood?

Suite à mon émission de radio UFO Conscience que j'avais faite avec Raul Julia Lèvy en décembre dernier j'ai reçu il y a quelques jours un message d'un certain Herman Horacio Mendez qui m'a prévenu que Raul Julia Lèvy était un usurpateur&

Lire la suite