bourse

Le mystère des figurines lézards des ubaidiens

Le mystère des figurines lézards des ubaidiens

 

Lezard oiseau obeid1

Tell al`Ubaid from 4500 B.C.E, ( BEFORE COMMON ERA )
NFOSource

Pour simplifier les choses, l'archéologie moderne énonce que la première civilisation humaine a commencé en Irak, dans l'ancienne Mésopotamie, avec la grande civilisation de Sumer. Mais les découvertes récentes ont largement remis en question ce concept simplifié de l'Histoire Humaine, avec les découvertes de la civilisation de l'Indus et de celle d'Aratta, qui prouvent que Sumer n'était pas l'unique civilisation aux mêmes périodes, voir que certaines pourraient bien l'avoir précédé. Mieux encore, on a aussi découvert que les sumériens, quand ils sont arrivés en Mésopotamie, ont en fait envahi et soumis des populations qui étaient déjà sur place. Des peuples qui possédaient déjà bien sûr leur propre langue et même... leurs propres constructions et architectures ! Les preuves sont maintenant multiples, que l'on parle de la découverte du premier temple d'Uruk, qui date de plus de 5000 ans avant JC (avant l'arrivée des sumériens donc) mais aussi des différences de noms et d'appellations dans la propre langue et écriture des sumériens : la preuve qu'ils ont adopté eux-mêmes des termes et mots des langues des populations locales soumises...

Mesopotamie sumer

C'est sur le site archéologique de Al Obeid, que de nombreuses preuves et artefacts ont été trouvés. Des artefacts pré-sumériens de 7.000 ans, représentant notamment des personnages humanoïdes avec des caractéristiques de lézard... Voir ci-dessous :

Lire la suite

Des prophéties de Nostradamus sur 2015 ?

Des prophéties de Nostradamus sur 2015 ?

 

MAJ 26-03-2016

Nostradamus3

Bon, il est évident que l'on peut faire un peu dire ce que l'on veut aux quatrains mystérieux de Michel de Nostre-Dame, bien qu'il y en aient qui soient plus clairs que d'autres. Je suis tombé sur un article tombé italien pondu dans un magazine et, mi par curiosité, mi pour me changer les idées devant une actualité tragique, j'ai cherché pire pour relativiser...  je me suis amusé à le traduire (j'ai des origines italiennes lointaines et c'est un très beau pays dont j'ai fait le tour il y a quelques années et dont j'ai gardé un bon souvenir) pour voir ce qui s'y disait... et puis, nous verrons comme ça ce qu'il en est de ces prédictions à la fin de l'année...

" Il a prédit le «royaume» d'Adolph Hitler, la Révolution française, l'accident de la navette spatiale Challenger, le Grand Incendie de Londres, et les attentats du 11 Septembre 2001 sur les Twin Towers. Certains y ont vu son quatrain sur l'attentat contre le pape Jean-Paul II et l'arrivée des deux papes après...

Les prophéties de Nostradamus ont été étudiées pendant des siècles par de grands érudits et aujourd'hui, beaucoup d'entre elles restent encore un mystère indéchiffrable. Bien que les sceptiques croient que les prophéties de Nostradamus n'étaient que pure imagination qu'un médecin a commit, certains experts estiment que près de la moitié d'entre elles se sont réalisées effectivement. Mais que disent les prophéties de Nostradamus pour l'année 2015 ?

Les prophéties de Nostradamus pour 2015 prévoient de terribles événements qui vont changer radicalement le monde que nous connaissons. Selon le prophète français, en 2015, le monde devra faire face à de nouveaux changements entre les nations et il y aura de graves catastrophes naturelles qui vont secouer le monde.

Voici quelques-unes des prophéties de Nostradamus pour 2015. (YH : selon quelques "spécialistes" je suppose...)

Effondrement de l'économie mondiale

Nostradamus a prédit que «les riches mourront de nombreuses fois." La prophétie de Nostradamus pour 2015 coïncide avec la prédiction de l'économiste Martin Armstrong, qui a dit qu'en raison du ressentiment croissant contre le «statu quo», en raison de l'inégalité économique, il est plus que probable que tout se terminera dans un "effondrement financier" avant 2016.

"Une catastrophe économique grave se produira avant 2016. L'économie que nous connaissons va disparaître et il y aura des troubles civils et une révolution", a écrit Armstrong. (YH : pour certains, ce serait d'ailleurs pour cela que la plupart des gouvernements "démocratiques" assujettis aux grands financiers voteront par tous les moyens des lois anti-libertés pour tenter d'empêcher ces révoltes envers un système monétaire obsolète..., et utiliseront la moindre occasion, ou les fabriqueront...)

La grande éruption du Vésuve

En 2015, il y aura une grande éruption du Vésuve, qui va secouer toute l'Italie. Selon d'éminents géologues et vulcanologues italiens, le Vésuve à Naples est beaucoup plus qu'un simple volcan actif et une éruption majeure est attendue dans un avenir proche. On croit que cette éruption majeure pourrait avoir lieu à la fin de 2015 ou au début de 2016, et elle pourrait être la pire éruption du Vésuve, l'an 79 en était une et l'autre en 1631 (Les deux pires éruptions connues dans l'histoire). Dans cette catastrophe sans précédent va périr au moins entre 6000 et 16 000 personnes.

Nostradamus11

Grand tremblement de terre aux États-Unis

Même si cela peut initialement commencer comme un grand tremblement de terre, le vrai danger est une éruption volcanique connue comme «majeure». Les experts ont longtemps averti que le Mont Saint Hélène dans l'État de Washington, est très sensible aux tremblements de terre, et qu'il pourrait être réactivé avant mai 2015.

Les différences entre les langues vont disparaître

Nostradamus prédit également que, "avant la Tour de Babel", il y aura une seule langue, grâce à l'invention de ce qu'il appelle "un nouveau moteur", une sorte de traduction de machine universelle qui mènera à la fin des différences et des malentendus des langues entre les nations.

Les êtres humains apprennent à parler avec les animaux

L'une des prédictions les plus frappantes de Nostradamus pour 2015 est le progrès de la science dans le domaine de la télépathie, car il sera possible pour les gens de parler à leurs animaux de compagnie et une "Quête Fraternelle" des animaux mènera à une augmentation du végétarisme, et comme Nostradamus lui-même l'a déclaré : "le cochon deviendra un frère de l'homme".

Pour ceux qui doutent des prophéties de Nostradamus, en Août 2014, un groupe international de chercheurs a été en mesure d'envoyer un e-mail d'une personne à travers une "interface humaine de cerveau à cerveau." (YH : il est exact que des expériences de télépathie réussies, à l'aide de machines et de connexions de cerveaux ont eu lieu, qu'un homme a pu diriger par la pensée des membres artificiels robotisés, etc... un paralysé à 100% a pu lancer le ballon de la coupe du monde de foot grâce à un exosquelette robotisé, et à l'aide de la télépathie : les progrès sont très rapides...)

Le rayonnement solaire va brûler notre terre

"Le roi va voler les forêts, le ciel s'ouvre, et les champs seront brûlés par la chaleur" a écrit Nostradamus. Pour certains experts, cette prophétie est un avertissement clair à propos de la prochaine destruction des forêts tropicales et l'augmentation de la couche d'ozone stratosphérique, qui se traduira par l'exposition de la Terre au rayonnement solaire.

Immortalité

Vous pourriez ne pas terminer cette liste de prédictions pour 2015, avec la découverte de "l'élixir de vie". Les scientifiques vont parvenir à découvrir l'élixir de longévité, conduisant les gens à être en mesure de vivre jusqu'à 200 ans. Il est à noter que, bien que beaucoup de gens pourront vivre jusqu'à 200 ans, une autre grosse tranche périra à cause de catastrophes majeures.

La contamination radioactive de Fukushima

Selon les experts des prophéties de Nostradamus, en 2015, la centrale nucléaire de Fukushima va libérer une grande quantité de rayonnement, en possible raison d'un tremblement de terre, d'un tsunami ou d'un ouragan qui va provoquer de graves défauts structurels dans les réacteurs. Une fois que tout cela sera accompli, les médias du monde vont tenter de minimiser l'incident, disant que la libération du rayonnement sera insignifiante.

L'eau radioactive aura une incidence sur l'écosystème, la vie marine sera considérablement polluée. La contamination radioactive aura une incidence sur les poissons tropicaux qui se déplacent également vers l'Alaska ou la Californie, ainsi que les lieux qui entourent le débit réel des océans. A cause de l'ignorance et du manque d'informations, les gens vont continuer à consommer du poisson contaminé et de nombreuses espèces comme le thon vont s'éteindre. Le Japon et la Chine subiront une crise sans précédent causée par la contamination radioactive.

Apocalyps 2015

Des séismes et des inondations inhabituelles

Des tremblements de terre avec une intensité jamais enregistrée secoueront de nombreux domaines de notre fragile planète. La Chine est un des pays qui souffrira de manière disproportionnée de la colère des tremblements de terre qui, à partir de 2015, va provoquer des milliers de morts. Dans l'hiver de 2015, la "Pacific Ring of Fire" enregistrera certainement une activité inhabituelle. Encore une fois, cela va causer de graves tremblements de terre et l'éruption de trois volcans.

Les inondations à travers le monde vont battre tous les records. Nous verrons les médias du monde entier informer constamment de tempêtes et de catastrophes liées au climat. Il y aura des typhons jamais vus, cela va affecter des pays comme la Chine, le Japon et même l'Australie. La Russie sera très sévèrement touchée par des phénomènes météorologiques extrêmes et le débordement des rivières.

Voilà pour cet article peu optimiste... mais, remarquez qu'il s'y trouve en-dessous, sur le site italien, les prédictions du célèbre Padre Pio... qui sont encore pires car là, c'est la moitié de l'humanité qui périt en trois jours... et que c'est pour bientôt car on y parle de mai... En tout cas, quoi qu'on en dise, cette année 2015 a commencé en effet de façon très curieuse... on remontera cet article en fin d'année pour comparer avec l'actualité... si on est encore là, bien sûr !

Source : http://www.retenews24.it/rtn24/religioni/2015-anno-di-svolta-per-nostradamus-la-profezia-sul-vesuvio-e-lelisir-di-lunga-vita/

MAJ 26-03-2016 : Bon, nous sommes le 26 mars 2016 et j'avais dit qu'on comparerait ces "prédictions" des spécialistes de Nostradamus sur l'année 2015 une fois l'année en question écoulée... Notez que je suis en possession d'au moins 4 ouvrages traitant de Nostradamus et de ses fameux quatrains, par quatre auteurs différents... ils sont tous évidemment d'accord sur les prévisions qui se sont déjà avérées dans le passé et sont également à peu près d'accord sur la "trame" générale des prévisions historiques (principalement, et depuis déjà les années 1970/1980 (ce qui est tout de même pas mal !) sur les problèmes de plus en plus importants entre un schisme manipulé se réclamant faussement de l'islam (et y réussissant) et... le reste du monde...). C'est assez net dans les écrits de Nostradamus et la plupart des auteurs sont d'accord là-dessus... même s'il n'y a pratiquement aucune date exploitable dans les quatrains...

Ces "prévisions" pour 2015 ne sont donc pas réellement toutes de Michel de Nostre Dame, mais issues des interprétations de spécialistes (italiens) et voyants...

- La première partie parle de crash économique. Il est parfaitement exact que l'année 2015 a eu à nouveau son lot de "mauvaises passes" économiques, surtout avec le problème grec (qui n'est pas réellement résolu d'ailleurs, puisqu'on se contente à chaque fois de "rallonger la monnaie" et de repousser les problèmes... vers d'autres élections politiques et pour d'autres "responsables" futurs... Mais est-ce vraiment des "prédictions" ? En effet, et je l'ai dit ailleurs, le système économique, notre système monétaire tout simplement, est un système obsolète, dépassé, vieux (la monnaie d'échange a été inventée il y a + de 5.000 ans !!) et il empêche tout simplement (et depuis déjà plusieurs décennies) l'humanité d'évoluer, et même d'avancer dans ses projets, et met même la planète en danger. Tout simplement à cause de ces blocages continuels du "manque d'argent" de divers Etats, les problèmes sont artificiellement repoussés sans être traités, et pendant ce temps, la famine, la pollution, l'injustice, la pauvreté et les conflits continuent d'augmenter sans fin... On peut donc dire que ce problème de crash financier (en fait, ce système boursier obsolète et meurtrier saute de crash en crash depuis 1906 !) est récurrent et on peut faire exactement la même prédiction pour 2016 !

Je vous signale que je vous ai dit (dès janvier 2015) que les principaux gouvernements occidentaux feront tout pour faire voter des lois remettant en question les libertés fondamentales, et ceci non pas pour lutter contre le terrorisme (je rappelle les attentats meurtriers des années 1980 à Paris (Rue de Rennes, Tati, les avions piégés, etc... des dizaines de morts également, qui n'ont pas été une excuse à l'époque pour faire voter de nouvelles lois qui ne peuvent rien empêcher à ce niveau de toute façon, on le voit bien !) mais bien pour pouvoir lutter contre leur propre peuple quand les banques fermeront en prenant ce même peuple en otage pour survivre... et nous y sommes... des lois presque dignes de celles promulguées par les nazis en 1942 ont été décidées tant aux Etats-Unis qu'en Europe...

- éruption du Vésuve en Italie. Bon, heureusement, il n'y a pas eu d'éruption du célèbre volcan depuis les années 1940. Mais l'alerte est toujours d'actualité car plus le temps passe, plus le risque s'élève. D'ailleurs, les scientifiques sont en train d'étudier le volcan afin de pouvoir un peu mieux prévoir la future éruption car là encore, on ne parle pas de "si" mais de "quand", car c'est inéluctable de tous les avis... On peut donc également reconduire cette "prévision" pour 2016 (et suite)... mais on ne peut pas trop non plus parler de "prédiction" étonnante...  On peut tout de même noter une remarquable année du volcanisme dans le monde entier, avec beaucoup de volcans en activité et se réveillant même, entre autres l'Etna en Italie qui a été aussi très actif ces derniers mois.

Grand tremblement de terre aux États-Unis : quelques alertes en début d'année 2015 mais, pareillement, le risque s'accroît toujours avec le temps et ce genre de "prédiction" n'en est pas car répétable chaque année jusqu'à ce que ça se produise, ce qui est aussi inéluctable de l'avis de tous les spécialistes...

Les différences entre les langues vont disparaître. Bon, il ne s'agit pas vraiment de prédiction pour 2015 mais pour un bien plus long terme... Nostradamus a-t-il "vu" l'invention d'un système de traduction (style google mais + performant) permettant un jour la disparition des différentes langues entravant l'évolution humaine (et oui !, ces différences sont bien un handicap pour l'évolution humaine, et son entente globale !) ? Il est possible que les progrès accomplis en matière d'intelligence artificielle et robotique associée mène à ce genre de chose dans le futur en effet... et il semble bien que l'année 2015 ait vu le dépôt d'une invention de traduction vocale évoluée qui ne demande qu'à être développée et améliorée !! Cette prévision est donc bien "en route" depuis 2015 minimum (peut-être un peu plus ancien même)...

Les êtres humains apprennent à parler avec les animaux : on a parlé plus haut des progrès scientifiques sur la "télépathie", c'est-à-dire par exemple les nouvelles possibilités de relier le cerveau humain avec des machines via les ondes... mais on peut ici également parler ici des progrès faits sur les langage des animaux... car nous sommes effectivement en train de découvrir que les animaux les plus évolués qui nous entourent (singes, dauphins, chiens, chats, cheval, bovins, élephant, otaries et certains oiseaux probablement) possèdent effectivement une forme de langage évolué... Et c'est bien en 2015, et en France, qu'un progrès scientifiques concluant a été accompli, annoncé en août 2015 !

Le rayonnement solaire va brûler notre terre : Cette prédiction est suffisamment vague pour pouvoir s'appliquer à plusieurs données : éruption solaire catastrophique, diminution du magnétisme (et inversion magnétique) de la Terre constaté actuellement, changements climatiques... par exemple, on a appris en mars 2014 que la Terre avait échappé de peu à une éruption solaire... en 2012qui aurait été catastrophique si elle avait eu lieu directement en face de notre planète... d'autre part, l'année 2015 est annoncée comme l'une des années les plus chaudes enregistrées par l'humanité... pareillement, cette "prédiction" peut être répétée chaque année, car ces risques existent chaque année réellement...

- Immortalité : si cette invention a eu lieu en 2015, elle est demeurée top secret ! Ce qui ne serait pas étonnant à priori... quoiqu'il en soit, la recherche de "l'élixir de vie" sera toujours un fantasme scientifique et aura toujours ses adeptes, et ce depuis des millénaires...

La contamination radioactive de Fukushima : Difficile de faire la part des choses sur ce sujet délicat entre les donneurs d'alerte et les écologistes d'un côté, et les autorités japonaises de l'autre... il y a eu effectivement en 2015 (comme tous les ans !) des séismes au Japon, et également des alertes à la radiocativité des eaux entourant les centrales abîmées, avec même des poissons radioactifs dans les supermarchés constatés par certains... mais ce n'est malheureusement pas une surprise 4 ans seulement après cette énorme catastrophe humaine et écologique... qui va polluer les océans pendant 40 ans d'après les estimations les plus optimistes...

Des séismes et des inondations inhabituelles : Attention, il y a des séismes et des inondations chaque année... mais bien sûr, chacun a à l'esprit le terrible séisme qui a ravagé Katmandou et le Népal cet été 2015... on peut effectivement parler d'un séisme inhabituel (même si la région est une zone séismique connue) car l'enregistrement des données, en plus de la puissance extrême du phénomène et sa profondeur, a bien révélé un déplacement de la rupture d'ouest en est, a une vitesse étonnement constante : " L’ensemble de ces données montre que la rupture s’est propagée d’ouest en est sur plus d’une centaine de kilomètres, en passant légèrement au nord de Katmandou (schéma ci-dessus). La phase de glissement principal, durant laquelle la majorité de l’énergie a été libérée, a débuté environ 15 secondes après l’initiation de la rupture. Pendant cette phase qui aura duré 25 secondes, le front de rupture s’est propagé à une vitesse remarquablement constante d’environ 3,2 kilomètres par seconde. Une telle régularité dans la vitesse de rupture à proximité de Katmandou explique les dégâts relativement modérés dans la ville. En effet, une propagation à vitesse constante génère peu de radiations haute-fréquence potentiellement destructives, car la source principale de ces radiations vient précisément des accélérations ou des décélérations du front de rupture. " sourcehttps://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/geologie-terrible-seisme-nepal-na-pas-detruit-katmandou-60458/

Mais on note aussi que ces séismes (une forte réplique en mai 2015) n'ont pas réellement "libéré" la tension accumulée au fil des années, et qu'il faut encore s'attendre à un séisme majeur de 8 à 9 en puissance dans la même région... On doit noter aussi pour 2015 plusieurs puissants séismes destructeurs au Chili, notamment celui de 8.3 en septembre 2015.

Et en ce qui concerne les inondations, je pense qu'il n'est pas utile d'insister sur celles, habituelles et attendues pour certaines mais assez inhabituelles et inattendues (par la météo) pour d'autres, survenues en septembre 2015 et octobre 2015 en France (Nostradamus étant français, il est probable que nombre de ses prédictions "privilégient" la France...). Mais la France n'a pas été la seule à souffrir de fortes inondations en 2015, car l'Angleterre a enregistré à nouveau des records, mais aussi l'Indonésie, l'Inde, les Etats-Unis, le Pérou, Le Paraguay, Uruguay, Argentine, Brésil, le retour du phénomène El Niño en étant jugé comme le principal responsable en ce qui concerne plusieurs régions du monde...

Que dire de plus, sinon qu'il y a tout de même globalement "quelque chose" de significatif dans ces prévisions, même si certaines sont "prévisibles" et récurrentes, il y a certaines coïncidences intéressantes et liens troublants, en ajoutant qu'on ne peut s'attendre à une précision à toute épreuve sur des quatrains non datés pour leur prévisions et écris au 16ème siècle... Je vais chercher si quelqu'un a publié des prévisions nostradamusiennes pour 2016...

 

Yves Herbo, Sciences et Faits et Histoires, 13-01-2015, 26-03-2016

 

Jacque Fresco : un système monétaire obsolète - 2)

Jacque Fresco : un système monétaire obsolète - 2)

Jacque fresco quotes 293x300

Le projet de l'américain Jacque Fresco sis dans la commune de Venus en Floride : The Venus Project. Ce projet offre non seulement de nombreux points de vue, constatations des réalités passées et présentes sur notre économie semblables aux miens, ainsi que des propositions très intéressantes (et toujours discutables) pour y remédier, pour trouver une solution, pour l'Humanité. Cette page présente plus le projet Venus en lui-même par rapport à  la première page.

II)

The Venus Project prône une vision dont le but est d’établir une nouvelle civilisation mondiale, durable et différente de tous les systèmes sociaux existants. Bien que cette description soit grandement condensée, elle repose sur des années d’études et de recherches réalisées par de très nombreuses personnes dans plusieurs disciplines scientifiques.

Il y est proposé une nouvelle approche holistique et dédiée aux préoccupations humaines et environnementales. C’est une vision réalisable d’un meilleur futur, adapté à l’époque dans laquelle nous vivons tout en étant pratique et accessible, permettant ainsi d’assurer un avenir positif pour tous les peuples du monde.

The Venus Project en appelle à l’adoption d’une approche simple pour la refonte d’une culture dans laquelle les anciens maux que sont la guerre, la pauvreté, la faim, la dette, les dégradations environnementales et les souffrances humaines inutiles sont considérés non seulement comme évitables, mais aussi totalement inacceptables.

L’un des principes du « Projet Venus » est d’œuvrer à déclarer toutes les ressources de la Terre comme étant l’héritage commun de tous les peuples du monde. Les demi-mesures n’entraîneraient qu’une perpétuation du même ensemble de problèmes inhérents au système actuel.

Historiquement, le changement se produit à un rythme lent. Des groupes successifs de dirigeants incompétents ont remplacé ceux qui les avaient précédés, mais les problèmes sociaux et économiques sous-jacents persistent, car les systèmes de valeurs essentiels demeurent inaltérés. Les problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui ne peuvent pas être résolus politiquement ou financièrement parce qu’ils sont hautement techniques par nature. Il n’y a d’ailleurs sûrement pas assez d’argent disponible pour financer les changements nécessaires, mais il y a plus de ressources que nécessaire. C’est pourquoi The Venus Project préconise la transition d’une société monétaire vers la réalisation, à terme, d’une Économie mondiale Basée sur les Ressources.

Elle est consciente que la transition depuis notre culture actuelle, politiquement incompétente et obsolète, vers cette société nouvelle et bien plus humaine, nécessitera un véritable bond en avant, tant en matière d’idées que dans l’action.

Ce qu'il pense de l'argent et du système monétaire

Des objectifs dynamiques
Il est courant de lire et d’entendre les commentateurs dans nos médias de masse parler du nombre de problèmes sociaux auxquels nous faisons face, comme le réchauffement de la planète, la destruction de l’environnement, le chômage, la criminalité, la violence, la pauvreté, la faim et l’explosion démographique. Pourtant, est-il fréquent d’entendre parler de plans réalisables pour atténuer bon nombre de ces difficultés ? Tandis que la critique de la société est facile, l’identification et la résolution de ses problèmes le sont beaucoup moins.

The Venus Project est un véritable plan destiné à la création d’une nouvelle civilisation qui se reposerait sur les préoccupations humaines et la préservation environnementale.

Les plans de The Venus Project offrent à la société un plus large éventail de choix s’appuyant sur le potentiel de la science orienté vers une nouvelle ère de paix et de développement durable pour tous. Grâce à la mise en œuvre d’une économie basée sur les ressources et l’application au système social d’une multitude de technologies innovantes et respectueuses de l’environnement, les propositions de The Venus Project réduiront considérablement la criminalité, la pauvreté, la faim, le nombre de sans-abris et de nombreux autres problèmes à la fois urgents et communs à l’ensemble de la planète.

L’un des éléments essentiels des découvertes de The Venus Project provient du fait qu’une grande partie des comportements dysfonctionnels de notre société découlent directement de l’environnement déshumanisant que constitue le système monétaire. À cela s’ajoute l’automatisation qui remplace le travail humain par les machines. Il s’en suit, finalement, que la plupart des gens n’ont plus les moyens d’acheter les biens et services qui sont produits.

The Venus Project propose un système dans lequel l’automatisation et la technologie seraient intelligemment intégrées au sein d’une conception socio-économique holistique dont les principales fonctions seraient de maximiser la qualité de vie plutôt que les profits. Ce projet introduit également un ensemble de valeurs pratiques et réalisables.

C’est aussi en parfait accord avec les aspects spirituels et les idéaux trouvés dans la plupart des religions à travers le monde. Ce qui distingue le Projet Venus à part, cependant, est qu’il propose de traduire ces idéaux dans une réalité de travail.

The term and meaning of a Resource-Based Economy was originated by Jacque Fresco. (vostfr)

Première étape
La première phase des plans à long terme du Projet Venus est déjà en cours. Jacque Fresco, futuriste, inventeur, designer industriel et fondateur du Projet Venus et sa associés Roxanne Meadows ont achevé la construction d’un centre de recherche de 21 acres à Vénus, en Floride, pour aider à présenter les propositions de The Venus Project. Vidéos, CD, affiches, brochures, des modèles, des rendus et des livres, comme « Le meilleur que l’argent ne peut pas acheter: Au-delà de la politique, de la pauvreté, et la guerre », ont été créés pour aider à sensibiliser sur ce projet et ses nombreuses propositions.

Seconde étape
La deuxième étape consiste en la création d’un film de grande longueur, qui mettra en vedette le travail des innovations du projet proposé, en réunissant le monde entier. Le film va apporter à ses téléspectateurs une vision positive d’une société pacifique dans laquelle tous les êtres humains forment une famille unie sur la planète Terreune civilisation où tous les peuples sont engagés dans la poursuite d’une meilleure compréhension du monde qu’ils partagent. Ce film est conçu pour être une expérience divertissante et informative pour les adultes comme pour les enfants.

Troisième étape
Afin de tester ses concepts et ses propositions, The Venus Project travaille à la construction d’une ville/centre de recherche expérimentale. Les objectifs pour la plupart des technologies initiales et des constructions ont déjà commencé à voir le jour. Des efforts de collecte de fonds sont en cours pour contribuer à la construction d’une ville expérimentale qui serait consacrée à accomplir les objectifs de The Venus Project, qui sont :

Réaliser la déclaration des ressources de la Terre comme étant l’héritage commun de tous les peuples ;
Transcender les frontières artificielles qui séparent arbitrairement les peuples.
Remplacer les économies monétaires nationalistes par une Économie mondiale Basée sur les Ressources ;
Contribuer à la stabilisation de la population mondiale grâce à l’éducation et à un choix libre en matière de régulation des naissances ;
Préserver et restaurer l’environnement naturel dans la mesure de nos capacités ;
Repenser nos villes, nos systèmes de transports, nos industries agricoles et nos installations industrielles afin qu’ils soient énergétiquement efficaces, propres, et capables de répondre convenablement aux besoins de toute la population ;
Dépasser progressivement les entités corporatives et les gouvernements (locaux, nationaux ou supranationaux) en tant que moyens de gestion sociale ;
Partager et appliquer l’ensemble des nouvelles technologies au service de toutes les nations ;
Développer et utiliser des sources d’énergie renouvelables et propres ;
Fabriquer des produits de la plus haute qualité possible au bénéfice de tous les peuples du monde ;
Effectuer des études d’impact environnemental avant la construction d’un grand projet, quel qu’il soit ;
Encourager toutes formes de créativité et de motivation dans la mesure où elles sont employées dans un projet constructif ;
Dépasser le nationalisme, la bigoterie et les préjugés par le biais de l’éducation ;
Éliminer tout type d’élitisme, technique ou autre ;
Arriver à des méthodologies par des recherches minutieuses plutôt que des opinions aléatoires ;
Améliorer la communication dans les écoles afin que notre langage soit pertinent vis-à-vis des éléments physiques du monde ;
Fournir non seulement les nécessités de la vie, mais aussi des défis qui stimulent l’esprit et valorisent l’initiative individuelle plutôt que l’uniformité ;
Enfin, préparer les gens intellectuellement et émotionnellement aux changements et aux défis qui nous attendent.
Adjacent à la ville expérimentale, un parc à thème est également prévu afin que les visiteurs puissent se divertir et s’informer au sujet des possibilités de modes de vie écologiquement durables prévus par The Venus Project. Il mettra en exergue les maisons intelligentes, la promotion d’un degré d’efficacité énergétique élevé, des systèmes de transports non polluants, une technologie informatique de pointe et un certain nombre d’autres innovations qui constituent autant de valeur ajoutée à la vie de toute la population, et ce, dans un laps de temps très court.

Une ville circulaire serait en elle-même une phase transitoire et pourrait évoluer d’une société semi-coopérative financière vers une économie basée sur les ressources. Cela pourrait être le prototype d’une série de villes qui seraient construites dans divers endroits à travers le monde. Le rythme des avancées dépendra de la disponibilité des fonds levés durant les premiers stades et des personnes qui s’identifient avec, participent aux et soutiennent les objectifs et les orientations de The Venus Project.

Au fur et à mesure que ces nouvelles communautés se développent et deviennent plus largement acceptées, elles peuvent très bien constituer le terreau d’une nouvelle civilisation, suivant de préférence un processus d’évolution plutôt que de révolution.

Personne ne peut prédire le futur. Nous ne pouvons qu’extrapoler les informations et les tendances actuelles. La croissance de la population, l’évolution technologique, les conditions environnementales planétaires et les ressources disponibles sont les principaux critères pour l’établissement de projections.

Il n’existe aucune philosophie ou aucun point de vue, soient-ils religieux, politiques, scientifiques ou idéologiques qui ne suscitent pas de débats. Nous sommes certains, cependant, que les seuls aspects de The Venus Project qui peuvent sembler menaçants sont purement issus de projections.

The Venus Project n’est ni utopique, ni orwellien, et ne reflète pas non plus les rêves impraticables d’idéalistes. Il présente des objectifs qui sont à la fois à notre portée et qui ne nécessitent que l’application intelligente de ce que nous connaissons déjà. Les seules limites sont celles que nous nous imposons.

Conférence complète Jacque Fresco à Paris 12/09/2010

Organisation supportrice en France :

Association Civilisation 2.0 - http://www.civilisation2.com

Sources : https://www.thevenusproject.com/en/store/official#!/~/product/category=1360103&id=5501756

https://www.thevenusproject.com/fr/about/resource-based-economy

6 c8c5cc3220

MPSA n'est pas adhérent au projet Venus mais examine et parle de toutes les possibilités et systèmes sans monnaie d'échange existants ou potentiels...

Yves Herbo-MPSA, 05-02-2015

Jacque Fresco : un système monétaire obsolète - 1)

Jacque Fresco : un système monétaire obsolète - 1)

Jacque fresco quotes 293x300

Ceci est un extrait de la présentation du projet de l'américain Jacque Fresco sis dans la commune de Venus en Floride : The Venus Project. Ce projet offre non seulement de nombreux points de vue, constatations des réalités passées et présentes sur notre économie semblables aux miens, ainsi que des propositions très intéressantes (et toujours discutables) pour y remédier, pour trouver une solution, pour l'Humanité. Une autre page présentera plus le projet Venus en lui-même.

I)

Un système monétaire obsolète

Le système monétaire s'est développé il y a des siècles. Tous les systèmes économiques du monde : le socialisme, le communisme, le fascisme et même le système tant vanté de libre entreprise perpétuent la stratification sociale. L'élitisme, le nationalisme et le racisme s'appuient essentiellement sur la disparité économique. Tant qu'un système social utilise l'argent ou le troc, les peuples et les nations chercheront à maintenir l'avantage concurrentiel économique qui, s’il ne peut être accompli par des moyens commerciaux, le sera par le biais d'interventions militaires. Nous utilisons encore ces mêmes méthodes arriérées.

Notre système monétaire actuel n'est pas apte à fournir un niveau de vie élevé pour tous, pas plus que d'assurer la protection de l'environnement, parce que la motivation principale est le profit. Des stratégies telles que la réduction des effectifs et les rejets de déchets toxiques augmentent les marges bénéficiaires. Avec les avancées en matière d'automatisation, de cybernétique, d'intelligence artificielle et de sous-traitance, les personnes seront toujours davantage remplacées par des machines. Par conséquent, de moins en moins de personnes seront capables d'acquérir des biens et des services alors que notre capacité à produire une abondance continuera d'exister.

Nos systèmes politiques et économiques actuels sont dépassés et incapables d'exploiter les véritables avantages des nouvelles technologies pour le bien commun, et d'aller outre les injustices qui nous sont imposées. Bien que notre technologie soit en plein essor, nos modèles sociaux sont restés relativement statiques. En d'autres termes, le changement culturel n'a pas suivi le rythme du changement technologique. Nous avons désormais les moyens de produire des biens et services en abondance pour tous.

Malheureusement, de nos jours, la science et la technologie ont dévié de l'objectif du bien commun au profit d'intérêts personnels et du gain monétaire par le biais de l'obsolescence planifiée parfois qualifiée de « retrait conscient d'efficacité ». Par exemple, le département de l’Agriculture des États-Unis, dont la fonction présumée est de mener des recherches sur les moyens d'obtenir le meilleur rendement par hectare, reverse en fait de l'argent aux fermiers pour qu'ils ne produisent pas à plein rendement. Le système monétaire tend à freiner l'application de ces méthodes dont nous savons qu'elles serviraient au mieux les intérêts de la population et de l'environnement.

Dans un système monétaire, le pouvoir d'achat n'est pas lié à notre capacité de produire des biens et services. Par exemple, pendant une dépression économique, il y a des ordinateurs et des DVDs dans les rayons des magasins et les parcs automobiles sont pleins, mais la plupart des personnes n'ont plus le pouvoir d'achat pour les acquérir. La Terre reste la même ; c'est simplement les règles du jeu qui sont obsolètes et qui créent conflits, privations et autres souffrances humaines inutiles.

Un système monétaire est en fait un dispositif destiné à contrôler le comportement humain dans un environnement aux ressources limitées. Aujourd'hui, l'argent est utilisé pour réguler l'économie ; non pas en faveur de la population dans son ensemble, mais pour ceux qui contrôlent la richesse financière des nations.

Une Économie Basée sur les Ressources

Tous les systèmes socio-économiques, indépendamment de la philosophie politique, des croyances religieuses ou des coutumes sociales, dépendent en définitive des ressources naturelles, à savoir un air et une eau purs, des terres arables, la technologie et le personnel nécessaires pour maintenir un haut niveau de vie.

Plus simplement, une économie basée sur les ressources utilise les ressources existantes plutôt que de l'argent, elle fournit une méthode équitable pour répartir ces ressources de la manière la plus efficace pour toute la population. C'est un système dans lequel tous biens et services sont disponibles sans utilisation d'argent, de crédits, de troc ou toute autre forme de dette ou de servitude.

Les ressources terrestres sont abondantes. Aujourd'hui, nos pratiques de rationnement des ressources par le biais de méthodes monétaires sont à la fois non appropriées et contre-productives à notre survie. La société moderne a accès à des technologies avancées et peut produire de la nourriture, des vêtements, des habitations, des soins médicaux ainsi qu'un système d'éducation efficace. Elle est également en mesure de développer un approvisionnement illimité d'énergies renouvelables et non polluantes, telles que la géothermie, le solaire, l'éolien, l'énergie marémotrice, etc. Tout le monde peut profiter dès aujourd'hui d'un haut niveau de vie, disposant de toutes les infrastructures qu'une civilisation prospère peut offrir. Ceci peut être accompli grâce à l’application intelligente et humaine de la science et de la technologie.

Afin de mieux comprendre ce qu'est une économie basée sur les ressources, considérez le fait que la disparition totale de l'argent dans le monde ne nous empêcherait pas de construire tout ce dont nous avons besoin pour satisfaire la plupart des besoins humains, dans la mesure où les terres arables, les usines, le personnel et les autres ressources étaient laissés intacts. Les gens n'ont pas besoin d'argent. Ils ont en revanche besoin de satisfaire la plupart de leurs besoins. Dans une économie d'abondance basée sur les ressources, l'utilisation de l'argent perdrait de sa pertinence. Les ressources, la fabrication et la distribution des produits seraient les seuls prérequis.

Si tout le monde avait accès à l'éducation et aux ressources sans étiquette de prix, le potentiel humain ne connaîtrait pas de limites. Bien que cela soit difficile à imaginer, même les personnes les plus riches d'aujourd'hui vivraient beaucoup mieux dans une société basée sur les ressources, comme celle que The Venus Project propose. Aujourd'hui, les classes moyennes vivent mieux que les rois d'antan. Dans une économie basée sur les ressources, tout le monde vivrait mieux que les milliardaires d'aujourd'hui.

Dans une société basée sur les ressources, la mesure du succès reposerait sur l'accomplissement de ses quêtes personnelles plutôt que sur l'acquisition de richesses, de propriété et de pouvoir.

C'est à nous de choisir

Le comportement humain est sujet aux mêmes lois que tout autre phénomène naturel. Nos coutumes, nos comportements et nos valeurs ne sont que des sous-produits de notre culture. Personne n'est né dans l'avidité, les préjugés, le sectarisme, le patriotisme et la haine ; ce sont des modèles de comportement acquis. Si l'environnement n'est pas modifié, les mêmes comportements se reproduiront indéfiniment.

Aujourd'hui, la plupart des technologies nécessaires à l'aboutissement d'une économie globale basée sur les ressources existent. Si nous choisissons de nous conformer aux limites de notre système économique basé sur l'argent, il est très probable que nous continuerons à vivre avec ses conséquences inévitables : guerres, pauvreté, faim, carences, crimes, ignorance, stress, peur et inégalités. D'autre part, si nous adoptons le concept d'une économie basée sur les ressources à l'échelle mondiale, que nous en apprenons davantage à ce sujet et que nous partageons nos connaissances avec nos proches et notre entourage, nous aiderons l'humanité à évoluer et à s'extraire de l'état dans lequel elle se trouve actuellement.

Jacque Fresco - 1999, les prévisions : Ce que le nouveau millénaire nous réserve [VOstFR]

Organisation supportrice en France :
Association Civilisation 2.0 - http://www.civilisation2.com

Sources : https://www.thevenusproject.com/en/store/official#!/~/product/category=1360103&id=5501756

http://mpsa.e-monsite.com/

Yves Herbo-MPSA, 14-01-2015

Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ?

Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ?

Dettelogo

 

" La monnaie fait partie de notre quotidien. Elle est au cœur de nos économies : elle permet les échanges des biens et des services. Pourtant, personne ne sait vraiment qui la fabrique, ni comment elle fonctionne. En partant de ce que tout le monde connait, ce document explique les fondements des systèmes monétaire et bancaire, et en décrypte certaines conséquences. Car c'est bien l'incompréhension du système monétaire par la majorité des citoyens, des journalistes, des politiciens et de nos élites au sens large, qui permet à la finance et aux banques de régner sans entraves.

Ce document citoyen n'a aucune couleur politique. Par des exemples simples, didactiques, il décrit les mécanismes bancaires peu connus, énonce des faits et matérialise des liens avec les principaux enjeux de notre temps. Il débouche sur une critique des systèmes financier, politique et médiatique, et se termine par des objectifs et alternatives fondamentaux pour le monde de demain.

Avec la supervision de deux spécialistes du domaine que sont Gérard Foucher et André Jacques Holbecq, tous deux auteurs de nombreux ouvrages sur le système monétaire, ainsi que des analyses techniques précises comme celle de Jean Bayard, Gabriel RABHI a mit à profit ses compétences en imagerie. La sélection des informations et des principes à exposer, leur simplification sans induire d'erreurs, ainsi qu'une orientation critique de la création monétaire a nécessité six mois de travail. "

par Gabriel RABHI

A diffuser largement sous toute forme utile. A faire publier par les blogs et les sites de réinformation. D'autres vidéos, extraits, informations, bibliographie et liens : http://www.inter-agir.fr

Notions abordées :

La monnaie centrale / la monnaie scripturale / la banque centrale / les banques commerciales privées / le mythe du troc / le crédit à l'époque Sumérienne / l'invention de la monnaie / la monnaie papier et les orfèvres / la couverture partielle des dépôts / la monnaie fiduciaire / lien états - banques / le cours légale / conversion entre monnaie scripturale et centrale / définition d'un dépôt bancaire / transfert intra-bancaire / transfert interbancaire / le règlement bancaires / la compensation / les chambres de compensation / la disparition potentiel des dépôts / le trésor public / le risque systémique / les actifs / les créances / actifs financier, actifs matériels / bilan financier / bilan d'une banque / dépôts au passif / créances à l'actif / la monétisation / le crédit bancaire / la création monétaire ex-nihilo / destruction monétaire / le risque de contrepartie / la circulation de la monnaie / la masse monétaire / la croissance / une système de Ponzi / évolution exponentielle de la masse monétaire / les agrégats monétaires / variation des agrégats monétaires / le refinancement / prise en pension de titres par la banque centrale / le marché interbancaire / l'effet domino / crise de liquidité / crise de 2008 / les saisies bancaires / le sauvetage bancaire / l'assouplissement quantitatif / notions des endettements / l'usure / la concentration des richesses / rôle de la banque centrale / évasion fiscale / l'état et les marchés financiers / les intérêts de la dette / la planche à billet / inflation et déflation / l'hyperinflation / lien entre forces armées et monnaie / la réserve fédérale américaine / la banque des règlements internationaux / démocratie / aristocratie / oligarchie / le gouvernement représentatif / finance et médias / l'union européenne / le lobbying / la destruction de la planète / la décroissance / l'esclavage par la dette / la création de monnaie centrale / la monnaie du futur / intérêt général et intérêt particulier / la dictature parfaite / le conditionnement des peuples / le prêt à penser / les solutions et alternatives.

Un point de vue très réaliste et que j'approuve entièrement. Une autre notion que je développe grâce à mes recherches sur les anciennes civilisations et même celles des "chasseurs-cueilleurs" : contrairement à nos concepts actuels (très limités par notre jeune civilisation), il n'existe pas que deux solutions, l'argent (ou la monnaie d'échange) et le troc... il y a au moins une troisième solution, pratiquée pendant des dizaines, voir des centaines de milliers d'années, le communautarisme naturel disant qu'on ne se donne pas à soi-même, qu'on ne s'échange pas à soi-même, quand on considère qu'on fait vraiment partout d'un tout et d'une réelle communauté... juste une question de mentalité et d'organisation, en fait. Mentalité et organisation détruites et oubliées à cause... de l'égo et du mal, bien sûr... je vais en parler dans mes articles sur le MPSA (qui cherche du soutien et à s'unir à d'autres forces sencées...).

Yves Herbo Relai, MPSA, 13-11-2014

Escroqueries dans la Gestion immobilière

Escroqueries dans la Gestion immobilière - MAJ 7

dsc-0004.jpgLe 1 allée des marronniers au premier plan, le 2 derrière. Il y avait des marronniers sur tous les espaces verts derrière les petites barrières.

Cet article est un appel à l'aide et à la justice. Tous ces faits sont réels et il y a de nombreuses preuves l'attestant. Nous avons eu confiance envers le système judiciaire civil français pour réaliser et contrer ces utilisations frauduleuses de lois douteuses passées à l'aide de jurisprudences ou décrets (hors Parlement) par des détenteurs douteux de pouvoirs anormaux. Nous avons eu tord. Il est évident qu'il est impossible d'avoir confiance en une justice gangrénée par la mafia et les politiques, les intérêts individuels et les fausses valeurs (l'argent et la notion de profit). 

Il faut bien préciser ici que moi et ma famille ne sommes pas les seuls concernés par cette même escroquerie plus ou moins accompagnée (en fermant les yeux ?) par les administrations de deux communes parisiennes, et par la "justice". Il s'agit d'une résidence de trois tours de 10 et 11 étages (le dernier étage était à l'origine réservé à des séchoirs individuels) et ce grave problème que je dénonce aujourd'hui concerne donc plusieurs centaines de personnes (4 appartements de 3 ou 4 pièces par étage).

C'est une assez longue histoire, et complexe. Il est probable qu'une majorité d'intervenants dans ses différents volets n'ait pas fait l'effort de vraiment la comprendre et de réaliser les origines et manipulations orchestrées dans cette affaire. Je vous demande donc de la patience devant cette longue suite de faits, même devant parfois des détails à priori sans intérêt : c'est un tout et l'ensemble de ce qu'il se passe dans cette petite résidence est, j'en ai bien peur, le reflet de ce qu'il se passe très souvent au niveau de la gestion de ces parcs immobiliers gérés par des entreprises (subventionnées par l'Etat et donc aussi par les mêmes locataires, en plus !) bien souvent liées à des pratiques anti-sociales, voir mafieuses... et qui utilisent de "bonnes" lois et jurisprudences pour faire monter artificiellement (et sans arrêt) le prix du mètre carré...

Voilà donc les faits dans leur intégralité, ils sont le reflet de l'entière vérité, et je ne suis pas le seul à pouvoir en témoigner. Nous avons pu également obtenir un bon nombre de preuves et de documents évidents, qui ont été ignorés par la "justice". Tous ces preuves (avec les noms ou données identitaires cachés pour respecter les droits) sont disponibles et j'en afficherai en cours ou à la fin de cet article (qui n'a pas encore de fin d'ailleurs étant donné que le problème n'est absolument pas résolu), mais le temps pour y enlever les noms propres de gens que je ne peux citer publiquement est long. Ces documents sont en tout cas consultables chez moi (plusieurs quittances de loyers et copies de jugements prouvant mes dires sur la manipulation des juges par l'OGIF et ses défenseurs, preuve de la tentative de corruption par proposition de paiement d'équipement au noir, témoin de manœuvres douteuses et de non augmentations de certains loyers au même endroit, preuves de non mises au normes électriques et au gaz et des dégâts occasionnés par les travaux et sa vétusté dans l'appartement, preuves des accusés de réception de l'OGIF de mes recommandés auxquels ils n'ont jamais répondu... témoin direct aussi de plusieurs évènements : Mr Godron n'était pas de ma famille avant cette année 2013 (mariage cet été avec ma fille) et a été témoin dès 2002 des troubles occasionnés...). Je n'ai personnellement rien à cacher à part une protection minimum de ma vie privée.

Pour retracer l'ensemble de cette affaire, je suis obligé de partir du tout début : mon arrivée au Plessis-Robinson, avec ma femme (à l'époque) et ma fille Delphine (8 ans à l'époque) en août 1992. Contexte : je travaillais depuis 1982, comme employé puis cadre-maison, pour le compte de Thomson-CSF et différentes filiales (Airsys Bagneux, SODETEG), devenue de nos jours Thales, et comme plusieurs dizaines d'employés par an dans ce groupe, j'ai fait appel aux 1% social logements de l'entreprise Sodeteg où je m'étais fait muté en 1990, pour obtenir ce logement. Je précise tout de suite que la tâche de gestion du 1% logement était dévolue à l'époque à la secrétaire principale de notre PDG, Mme L. Le parc immobilier de Thomson-CSF était très important évidemment (énorme entreprise internationale, leader sur plusieurs marchés (armement entre autres)) et j'ai vu des petits pavillons avec jardin partir pour des ingénieurs/cadres avec plus de moyens que ma famille, bien entendu. Mon choix se portait donc sur un assez bel appartement bien clair, situé au 9ème étage d'une de ces trois tours. L'école pour Delphine n'était pas très loin et c'était un plus, ainsi que la meilleure proximité du centre Thomson/Sodeteg où je travaillais à l'époque (Clamart, La Boursidière, et Meudon la Forêt) mais c'est en fait la vue très belle en hauteur sur toute la banlieue sud-est qui a emporté le choix final, l'appartement en question étant tout de même vieux et refait qu'à moitié...

demandeloge1-modif.jpgdemandeloge2-modif.jpgattestationloge92.jpg

Notez qu'à l'époque (1992), ce sont des francs et non des euros...

Autre particularité importante et non sans conséquences : la résidence est coupée en deux entre deux communes, Chatenay-Malabry avec une tour et Le Plessis-Robinson avec 2 tours. Une voie privée nommée allée des marronniers, à cause à l'évidence des nombreux arbres de ce type qui en font en grande partie le tour (barrée et accessible uniquement pour aménager/déménager et pour les pompiers) fait le tour de la résidence et ne délivre que ces trois tours et cette résidence, les box. Il n'y a donc que 3 adresses possibles pour l'allée des marronniers, le 1, le 2 et le 4 (à Chatenay-Malabry la dernière).

- Lors de notre première visite, l'appartement n'était pas fini d'être rénové. Trois ou quatre ouvriers s'évertuaient alors à reboucher avec du plâtre une grosse fissure transversale dans le mur de soutien (pourtant en béton armé) de la cuisine/salon. Je m'en inquiétais auprès de Mr R., gardien de l'OGIF à l'époque, et celui-ci me rassurait en affirmant que cela ne se verrait plus et que n'importe comment, il n'y avait pas de séismes à Paris en plaisantant. Plus tard, lors de l'état des lieux, le représentant de l'Immobilière Familiale (pas d'OGIF à l'époque) mentionne bien que plusieurs pièces, tapisseries et peintures sont jugées en bon état malgré les 20 ans passés et non refaites, alors que les refaites sont mentionnées en très bon état. Une fenêtre de la chambre principale ne ferme pas mais Mr R. refuse de la mentionner en affirmant qu'elle devrait fermer en insistant (mais un collant d'emballage empêche son ouverture), que des travaux pour les fenêtres et d'autres sont prévus pour 1998 et qu'il y a une garantie décennale à respecter, etc... il mentionne juste des volets cassés à remplacer (qui ne le seront pas avant longtemps !) et un meuble-sous-évier de cuisine vieux de 20 ans mais en bon état (hum !), bien qu'il y manque des planches et un système de fermeture (qui n'a jamais été fourni)...

Pris par le réaménagement qui dure assez longtemps (assez pris aussi par mon travail à Sodeteg en pleine réorganisation), et dans la mesure où les double-rideaux que nous avions posés devant la fenêtre mal fermée me l'ont faite oublier, nous sommes encore dans quelques cartons en décembre quand il commence à faire un peu frais dans notre chambre et que je tente de fermer cette fenêtre pour de bon. J'enlève donc cette bande de scotch d'emballage endurcie et enroulée sur elle-même pour coincer le supérieur gauche de la fenêtre un peu entrouvert. Et je remarque immédiatement que c'est plutôt le bois de la fenêtre qui s'est tordu sur son pourtour supérieur gauche (infiltration d'eau ?)... et que j'ai beau essayer, il n'y a rien à faire pour refermer la fenêtre correctement... Prévenu, le gardien, Mr R., viendra innocemment vérifier la chose (mais je ne peux que supposer qu'il était au courant, d'où sa manœuvre pour que cela ne soit pas marqué dans l'état des lieux) mais se contentera de me prévenir qu'il faudrait sûrement que je patiente pour les changements de fenêtres car il a déjà prévenu son siège de plusieurs problèmes de fermetures de fenêtres et de volets, que c'était prévu (?) mais sans date précise...

Je ne me souviens plus à quelle date au juste, mais je sais avoir mentionné des choses concernant ces problèmes anormaux dans le livre des réclamations disponible alors à la loge du gardien... sans aucune réponse d'ailleurs avant le changement des fenêtres... en 2003 !... 11 ans donc avec une fenêtre de chambre principale qui ferme mal... que j'ai pu recolmater comme j'ai pu bien sûr, mais je ne peux vraiment pas dire que Mr R. ait été le gardien préféré que j'ai connu dans ma vie...

J'écris et mentionne de nombreuses anomalies dans le livre de réclamations du gardien, dont la loge est située à l'époque au 4 allée des marronniers à Chatenay, dont la grosse fissure vite réapparue et les problèmes aux volets et fenêtre... jamais eu de réponses malgré plusieurs visites au gardien représentant de l'Immobilière Familiale à l'époque... sourd et muet... J'ai téléphoné plusieurs fois à l'époque mais j'ai eu à chaque fois une interlocutrice différente qui affirmait s'en occuper... mais non. Je précise ici tout de suite que j'ai commencé à avoir des problèmes de santé peu après la coupe du monde de football et que des soucis supplémentaires personnels se sont ajoutés.

- Années 1996-1998 : la commune de Chatenay-Malabry est en faillite et les impôts locaux des habitants du 4 allée des marronniers sont augmentés à l'extrême (rediminueront par la suite, MAIS PAS LES LOYERS, pourtant obligatoirement impactés par ces hausses anormales de taxes locales...). L'immobilier enchaine puisque c'est lié et les propriétaires de logements, ainsi que tous bailleurs font monter les prix pour payer leurs propres impôts et taxes qui ont augmenté (au détriment bien sûr de ceux qui n'ont rien à faire monter pour eux à part des dettes...)

http://www.liberation.fr/libe-3-metro/1996/10/07/-_184747

- Année 1999, je suis en procédure de divorce à l'amiable d'avec ma femme et le jugement accorde la séparation : dès 1999 mon ex-femme part donc à son nouveau domicile à B et donne un avis de départ (jugement de domiciliation) au gardien représentant l'Immobilière Familiale (Mr DS à priori) comme nous l'avons toujours fait (loyer, correspondances pour le bailleur), et je reste avec ma fille à garde dans le 4 pièces. Séparation confirmée légalement en 2000.

- Pas très sûr de la date (voir avec facture retrouvée récemment) mais en 1999, nous avons été obligés de changer par nous-mêmes le système complet de fermeture d'une fenêtre d'une chambre : le système, trop vétuste, s'était brisé, et c'était en plus la fenêtre où le système de blocage des volets n'existait plus (ces derniers étaient liés par des ficelles)...

- Divorce définitif en 2001 et là j'avoue n'avoir pas fait attention si un changement de bail avait été fait entre temps ou pas : L'Immobilière Familiale a subitement disparue entre temps et aucun travaux n'a été fait contrairement aux promesses et elle n'a pas changé le bail, le prolongeant tacitement bien que mon ex-épouse ne soit plus là.

- vers 2000-2001, c'est donc l'OGIF qui reprend le relais de l'Immobilière Familiale, alors que l'état de ces immeubles et l'environnement (les grosses résidences en face avec des tours identiques sont devenues HLM...) auraient dû inciter à une destruction ou une réhabilitation vers des logements sociaux du type HLM. Surtout que la population est essentiellement composée d'employés et petits cadres d'entreprises et qu'il n'y a pas de professions libérales ou de "docteurs" implantés dans la résidence... et que le Plessis-Robinson est censé être un modèle en matière de logements sociaux puisque c'est une ville-test !... mais l'OGIF est plutôt incitée par ses intérêts situés à Chatenay-Malabry à priori car elle gère aussi l'ensemble de l'immeuble situé juste à côté, Ave de Robinson et d'autres logements dans cette ville...

A la même période, mes problèmes de santé s'accentuent et, à l'indication d'un ami assez proche (à l'époque), je vois discrètement un professeur en Belgique. Discrètement car je suis en plein divorce, que le travail a une grosse pointe (rachat/fusion d'une grosse société et déménagement !) et que ma fille est dans ses années de bac. Mais c'est une autre histoire personnelle, qui a bien sûr détourné également mon attention, temps et réactions pendant longtemps, mais qui ne concerne pas notre sujet principal.

- 2001 : La ville de Chatenay-Malabry est l'une des plus endettées de France et les choses ne peuvent qu'empirer : elle prend au fil du temps des emprunts très toxiques des banques américaines JP MORGAN, GOLDMAN SACHS et BANK OF AMERICA (entre autres) pour un montant total de 16 864 000 €, avec un surcoût de 15.67% en moyenne, remboursables avant 2026, 2029, etc... ! (2 642 000 € qui augmentent sans arrêt, les taux varient de 8.56% à 23,23% suivant les crédits !)... au même moment, les augmentations d'impôts locaux (rabaissés légèrement suite à ces emprunts) ont entraîné et entraînent toujours des augmentations de loyers par ricochet car les bailleurs et propriétaires répercutent toujours les augmentations de taxes sur les mêmes locataires (augmentations de loyers qui, je le rappelle ici, font par retour réaugmenter les impôts locaux (au bénéfice de la mairie donc et surtout de ses banquiers) puisque la valeur du mètre carré augmente automatiquement avec les loyers... regardez vos quittances d'impôts locaux, le détail indique la valeur de votre logement en mètres carrés, servant comme une base de calcul (qui augmente donc chaque année avec les augmentations automatiques de loyers au 1er janvier...). Et oui, voilà une réalité dont on ne parle surtout pas quand on parle de liberté, d'égalité, de fraternité : quand les pouvoirs affirment décréter une taxe pour tous, les propriétaires de biens et les actionnaires les font en réalité payer à leurs moutons, quand les pouvoirs autorisent les propriétaires et bailleurs à augmenter chaque année les loyers et charges automatiquement d'un côté, non seulement elle ne s'assure pas du tout que les citoyens puissent obtenir cette même augmentation (négociables éventuellement chaque année et par corporations bien séparées), mais en plus elle accorde aux plus pauvres et démunies des aides moindres que ces-mêmes augmentations aux propriétaires et bailleurs... et en plus, ces augmentations de salaires, de loyers et de taxes reviennent de toute façon en grande partie (y compris les "aides" diverses et subventions) dans les caisses de l'Etat via les TVA et taxes diversifiées de plus en plus...

Le Plessis-Robinson, curieusement et alors qu'il ne me semble pas qu'il y ait eut mention d'un besoin urgent d'argent, tombe dans les bras de la peu scrupuleuse banque de GOLDMAN SACHS en... 2001 pour un emprunt de 1 364 000 € remboursable en 2016 avec un surcoût estimé de 83 000 € à l'époque...

Preuves, regardez les emprunts toxiques (encore récemment 2010) de la commune de Chatenay-Malabry, et ceux du Plessis-Robinson en zoomant sur la carte sur la banlieue sud : http://labs.liberation.fr/maps/carte-emprunts-toxiques/#Communes-0071962

http://h16free.com/2012/12/19/19604-prets-toxique-et-incompetence-crasse-des-politiciens

http://sylviedelaune.wordpress.com/2013/02/14/une-explosion-de-la-dette-chtenaisienne-sous-lre-siffredi/

Juste pour info et affirmation : ce genre de bidouilles potico-financières sur le dos du peuple sans distinction est criminel en soit et mène inévitablement à ce qui se multiplie dans une société menée par l'argent : http://www.leparisien.fr/reactions/informations/chatenay-malabry-menace-d-expulsion-il-se-retranche-chez-lui-11-07-2013-0.php

- Fin 2001 : Ma fille Delphine rencontre Mathieu Godron, jeune technicien vivant à l'époque dans les Yvelines et leur affinité fera qu'il finira par passer plus de temps chez moi, pour venir s'y installer définitivement en 2003 suite à des différents avec sa famille à l'époque.

- Mi 2002 : je quitte définitivement le groupe Thalès, en licenciement économique pour refus de mutation en province officiellement, pour tenter de me soigner d'après les indications du spécialiste (qui décède lui-même plus tard dans un accident). Très peu d'IRM et de techniques de haute pointe disponible à mon niveau en Europe, ce qu'on m'indique à Houston au Texas semble adapté à ce que je veux dans tous les cas : détection éventuelle et destruction immédiate si nécessaire, sans soins destructeurs chimiques ou radiatifs. Je ne pourrai aller aux USA et à Houston que plus tard (le 1er février 2003, une date tragique d'ailleurs !), à cause de la logistique financière et du temps d'absence qui ne peut être trop long (ma fille ne peut pas payer de loyer ou signer en mon absence...).

- 2003 : deux ouvriers d'entretien sonnent à la porte, envoyés par l'OGIF et son gardien (pas de nom à l'époque, nous avons juste un "chef des gardiens", Mr L. au niveau OGIF, mais localement, il s'agit déjà de Mr P. et de sa femme). Ils sont venus faire l'entretien courant des joints et robinets (contrairement d'ailleurs à ce qui est marqué dans mon bail) et j'en profite pour signaler une petite fuite provenant du joint du robinet d'eau chaude de la cuisine. Il s'agit d'un jeune apprenti et d'un ouvrier vétéran. Je les laisse quelques minutes car j'ai la visite d'un ami (T. H.) mais quand je reviens les voir, je surprend l'apprenti, à quatre pattes sous l'évier avec une pince monseigneur, en train de resserrer violemment la bague au-dessus du siphon de l'évier. On entend un gros crac mais rien ne se passe et les deux ouvriers s'en vont assez précipitamment... j'essaie aussitôt le robinet en principe réparé mais dès que j'ouvre l'eau au grand, une grosse fuite se déclare juste au-dessus du siphon dont le tuyau vient d'être brisé... et je n'arrive pas à rattraper les ouvriers évidemment... Je me souviens maintenant avoir eu au téléphone Mme P. immédiatement pour qu'elle intervienne. Le plombier remontera me voir, un homme du type maghrebin, qui niera que quiconque ait touché en-dessous du lavabo (me disant même qu'il n'a pas le droit - alors que c'est le contraire légalement !)... ce crime (car il en s'agit bien d'un) a entraîné des conséquences encore existantes en 2013 ! et nous sommes restés de mars à juin 2003 sans évier de cuisine du tout à cause de la mauvaise foi de la part de l'OGIF (aucune réponse à mon recommandé !) et de ses représentants gardiens... ce sera le chef des gardiens, Mr L. à l'époque, qui prendra l'initiative de faire réparer et changer (avec du plastique) une partie de la vieille plomberie en ruine... à cause de mes appels répétés et après une intervention du Maire du Plessis-Robinson auquel j'avais dû écrire pour avoir un petit appui... a ce jour en avril 2013, le meuble en bois qui date de 40 ans n'a pas supporté cette fuite de 2003 et ses pieds s'évasent, vermoulus et le meuble s'écroule (plus de joint possible entre lui et le mur) mais l'OGIF contacté il y a 3 ans refuse de répondre par écrit (toujours) : les gardiens m'ont proposé un partage du coût au noir de leur propre meuble (qui fait parti du bail !) (600€ par moitié) sur un post-it manuscrit avec un autre courrier de l'OGIF, réponse a une demande d'info pour le gaz (preuve donnée aux avocats et aux débats (en principe mais nous n'avons jamais pu voir un écrit de ces débats !) mais ignorée).

- Fin 2003 : les fenêtres sont enfin changées après 11 ans de promesses... mais les fissures s'élargissent un peu partout dans tous les appartements... surtout en hauteur. Ma voisine d'en face à l'époque (le mari travaille chez Bouygues) devient folle à cause des multiples fissures qui émaillent son appartement... ils partiront d'ailleurs avant même les travaux. Important : les volets déroulants sont enfermés dans un gros coffre en plastique (moche) qui fait la largeur des double-fenêtres et 20 cm de largeur : ils ont tous été montés A L'INTERIEUR des logements, enlevant autant de M2 utilisables (mais toujours payés en loyer et impôts locaux depuis !) à chaque logement (7 fenêtres avec ces coffres pour le mien)...

- Autrement dit, la valeur de cet ensemble et de ces logements aurait dû diminuer avec évidence en l'absence de tout travaux et en application de la vétusté et leurs loyers avec... ce qui n'a jamais été le cas bien évidemment... il semble bien que les juges sont toujours prêts à accorder une augmentation des valeurs (même fausse) dans l'immobilier plutôt que l'inverse, sans aucune réalité et en contradiction totale avec les lois de la nature et de la physique... les choses sont laissées à l'abandon et en ruine mais ne diminuent pas de valeur mais par contre, il suffit de mettre une "rustine" à l'immobilier pour qu'il augmente de 50 %... : c'est de l'abus et de l'escroquerie de base, tout simplement, et il y a trop de décisionnaires qui sont à la fois juges et parties... combien de juges et politiques sont locataires ????

- En 2003, le Maire du Plessis-Robinson, Mr Pemezec a adressé un courrier à l’Ogif l’intimant d’effectuer les travaux en retard (en précisant qu’il l’avait déjà réclamé à l’Immobilière Familiale) - j’en ai une copie.

Les travaux principaux n’ont commencé qu’en 2005, avec comme premier objectif pour l’OGIF d’éliminer certains services inclus dans les baux de l’époque : disparition des vides-ordures, non remplacement puis finalement disparition des jeux et jardins pour enfants (le 1er au niveau du « bac à sable » (avec sable non prévu et inchangé) actuel a vu ses jeux disparaître par non remplacement bien avant que l’OGIF ne supprime officiellement les jardins d’enfants. La plupart des marronniers de la cité (qui ont donné son nom à l’allée) ont été enlevés par l’OGIF et non remplacés…j’ai un courrier de l’OGIF, signé du chef des gardiens de l’époque, qui affirme que les disparitions de ces services (inclus dans les loyers et charges), vont engendrer une diminution de charges… personnellement, je n’ai vu qu’une augmentation régulière des charges au niveau de la quittance de loyer et une diminution des ajustements annuels de charges, toujours en ma défaveur…

Octobre 2003 : L’OGIF prévient enfin qu’elle va entamer une partie des travaux (une partie seulement sur tout ce qu’il y a de retard d’après la loi), dans les 6 prochains mois (2004 donc). (pièce 10). Dans ce courrier, il est aussi fait mention de la disparition des vides-ordures, afin de réduire les charges. Ce qui est faux car les charges n’ont pas cessé d’augmenter considérablement (voir les pièces sur les ajustements annuels de charges).

2004 : ravalement, changement (enfin !) des fenêtres et volets. Malgré le ravalement, on constatera après un affaiblissement au niveau du balcon, ainsi que la détérioration de la pierre au-dessus du balcon. (pièce 11).

2005 : travaux de peintures des halls et cages d’escaliers (parties communes - hors appartements).

L’OGIF a enfin procédé (ou fait semblant ?) en 2005-2006 à des travaux d’étanchéité du toit du parking souterrain, derrière le 2 marronniers, qui présentait de larges fuites d’infiltration d’eau et de calcaire sur les voitures y stationnant (y compris la mienne)… Travaux non finis en 2013 ! : il y a encore à l’heure actuelle des fuites d’eau et de calcaire sur les toits de certaines voitures (l’OGIF, suite à plainte à mon assureur a fait poser en 2006, comme à d’autres, des plaques de tôles (en principe provisoires) sur les plafonds au-dessus des voitures, sans procéder à de réelles réparations définitives de ce parking… d’ailleurs l’eau et le calcaire commencent à s’écouler des tôles (j’ai à nouveau quelques tâches blanches sur la peinture arrière de ma voiture) et je pense qu’avec les intempéries qui ne vont pas manquer de venir, ça ne va pas arranger les choses…

- 2005 : je repréviens moi-même (écrit et signé sur une quittance de loyer si ma mémoire est bonne) du fait que je suis divorcé depuis 2001 et que le fiancé de ma fille, Mathieu Godron, vit chez moi à titre gratuit question logement. En 2006, le nom de mon ex-femme est enfin enlevé des quittances de loyers (preuve apportée lors des débats) mais l'OGIF ne propose pas de nouveau bail et feint d'ignorer les choses à ce sujet, et n'a jamais voulu répondre à mon courrier de 2003... (copie apportée lors des débats)...

Pour finir, l’OGIF a accéléré son programme d’augmentation générale des loyers de la résidence sans aucune justification réelle, à part le contexte que voici : La commune de Chatenay-Malabry a été mise en redressement suite à sa faillite il y a quelques années (les habitants de Chatenay pourront me confirmer l’année, que je pense être 1997-1998 - au moment des décisions d'attributions de plans de logements sociaux). Les conséquences ont été rapides pour les habitants de Chatenay-Malabry : augmentations énormes des taxes locales, des loyers et charges… L’OGIF en a donc profité dès 2008 je pense (ou 2005-2006 et les lois Sarkozy citées par l'OGIF qui ont, en quelque sorte, invalidé les protections sociales liées aux 1% patronaux et à mon appartement et des autres ?) pour tenter et réussir par tricheries à aligner les loyers de toute sa résidence (qu’ils appellent « Chatenay », alors qu’il n’y a qu’une tour (celle du gardien et des transmetteurs Bouygues sur son toit) à Chatenay, les deux autres étant au Plessis-Robinson, sur les loyers pratiqués à Chatenay-Malabry.

Contre toute logique (mais il y a des doutes parfaitement exprimés, y compris dans la presse et sur internet, sur l’intégrité de certains juges du Tribunal d’Antony…), l’OGIF a présenté des références de loyers pratiqués essentiellement à Chatenay-Malabry, alors que dans la résidence même, se trouvaient obligatoirement un nombre conséquent de loyers aux même prix que ceux contestés par l’OGIF, et les tribunaux ont tous été en faveur de ce dernier, essentiellement à cause de ces fausses informations, ces tricheries mafieuses, voir des complicités politiques ou d'entreprises liées au bâtiment…

2008 : mise aux normes électriques (très en retard). Un encadrement en carreaux de la baignoire dans la Salle de bains empêche la mise à la terre de la baignoire. Cet encadrement ne m’appartient pas, je ne suis pas demandeur des travaux, ni propriétaire : je dis au travailleur de voir avec l’OGIF (seul maître d’œuvre), mais il déclare avoir des délais et ne pas avoir le temps. Je refuse de signer la fiche qu'il me tend. C'est un très grand personnage et très puissant et il se met presqu'en colère mais part devant ma détermination. Il reviendra plus tard (je n'arrive plus à me souvenir si c'était le même jour ou un autre), accompagné de tous les ouvriers, d'un contrôleur de Véritas et d'un représentant de l'OGIF (le responsable des travaux ?). Grosse pression donc de la part de 7 personnes (de mémoire) qui me demandent de signer et de laisser faire les travaux. Je demande juste à l'assemblée que quelqu'un m'amène un papier signé par l'OGIF autorisant cette destruction pour l'autoriser, mais on me répond que non. Point. Je déclare donc que je ne peux signer ou accepter quoique ce soit au niveau de la baignoire et de son coffrage qui ne m'appartiennent pas puisque en même temps, j'en prendrais la responsabilité, et moi seul... Devant mon refus réitéré, le grand technicien (qui fait le plombier et tous les métiers du bâtiment puisqu'il est d'ailleurs toujours présent dans les divers travaux de la résidence) se met en colère et me met sa fiche dans les mains, un stylo et me crie dessus de signer sa fiche, que la baignoire soit faite ou pas. Devant la menace et l'immobilité du groupe, je prends sa fiche et gribouille une signature sur le mur vertical, et j'ajoute en-dessous le texte  "NON MIS AUX NORMES". Il se met encore plus en colère et froisse le papier que je lui ai tendu. Quelqu'un le calmera je pense et je ne me souviens plus trop de la fin de cette entrevue qui m'a fortement surpris à l'époque. Ils partiront et, malgré mes remarques aux mêmes représentants ou fournisseurs de l'OGIF et aux gardiens, je n'en entendrais plus parler avant que je le fasse (en vain et dans l'indifférence) auprès de mes avocats et de la court civile... Les normes électriques ne sont toujours pas appliquées à ce jour (09-2013) dans la Salle de Bain... je précise qu'on m'a toujours déconseiller de faire mention de cette scène dans la mesure où j'étais absolument seul contre sept "ennemis", mais dans la mesure où les détails ont fini par ce préciser à force de faire appel à ma mémoire et où je suis certain de la vérité, et que j'ose espérer qu'au moins un employé travaillant pour Véritas ne soit pas un "ennemi" avec intérêt (quoique Véritas a intérêt a donner éventuellement de bons contrôles pour être rémunéré...), je ne vois pas de raison de ne pas en parler ici.

- en 2008 et 2009, quelques voisins (dont le mien à gauche, Mr Rt) viennent me voir pour tenter de comparer leurs loyers au mien devant leur réception de nouveaux baux avec augmentations très conséquentes (peu sont augmentés de 50 € par mois question salaire alors que la loi autorise de le faire aux bailleurs (alors qu’ils bénéficient déjà d’augmentations annuelles automatiques sans rien faire - scandaleux) ! C'est d'ailleurs criminel en soi d'autoriser des augmentations supérieures à l'inflation et aux augmentations des minimas sociaux, surtout en période de crises incessantes... point...). Mais il s'agit d'un trois pièces et il ne peut le comparer trop avec notre quatre pièces (bien qu'il soit évident qu'il n'y ait pas plus de 30 à 50 € de plus en loyer pour cette pièces en plus, et que tous les loyers des trois pièces sont identiques, comme tous ceux des quatre pièces, à l'époque...). D'ailleurs, curieusement, nous ne recevons rien du tout de notre côté (ni les 4 pièces apparemment) car d'autres personnes ayant un trois pièces (au 6ième étage *) nous demande également le service de comparer leurs loyers au notre (ce que nous faisons en vain puisqu'ils ont un trois pièces - du même prix que celui de Mr. R.* d'ailleurs, notre voisin, mais il s'est apparemment enfui vers la même époque, laissant ses meubles, devant les augmentations de loyers excessives pour un retraité seul... Nous n'avons plus aucune nouvelle de notre côté de cette histoire, un peu isolés peut-être en haut de la tour... et par les plans machiavéliques de l'OGIF qui "dispatche" discrètement les augmentations de loyers entre les trois tours et les 3 pièces/4 pièces...

* = Nous avons récupéré comme preuve formelle les montants exacts des loyers de ces deux familles habitant dans notre tour des logements identiques (avec d'autres), via les pièces apportées aux débats lors des jugements civils

Début 2009, je préviens les gardiens que le meuble sous-évier, ainsi que l’évier de cuisine et la plomberie liée, sont vétustes et que le meuble s’affaisse  de plus en plus, menaçant d’entraîner le lourd double-évier dans sa chute. J’ai même la représentante de l’OGIF sur la résidence au téléphone à ce sujet, et je lui parle des dégâts occasionnés par l’apprenti, non réparés pour ma part. Elle me dit qu’elle ne connaît pas le chef des gardiens de l’époque qui a réparé (donc reconnu les tords de l'OGIF), qu’il n’y a pas eu plainte à l’époque et que donc pour elle, ça n’a pas existé (Mr le Maire du Plessis-Robinson qui était intervenu, appréciera…). Pour finir, l’OGIF, consciente de sa responsabilité mais ne voulant pas payer le remplacement d'un objet inclus pourtant dans le bail (et restant dans l'appartement) et vétuste de 40 ans, propose un arrangement discret et sans factures par l’entremise des gardiens. (pièce 12).

Autres travaux en 2009 :  suppression du bac à sable et des jeux pour enfants (pour économiser des charges ! pour qui ?). Subite maladie des marronniers (hum) et abattage de la majorité des marronniers et arbres de la résidence (sans remplacement) en face des deux tours situées au Plessis-Robinson (un hasard ?) et le parking du 2. Installation de portes d’entrées d’immeuble avec interphone et clé magnétique (non demandée par les résidents). été 2009 : Installation de barrières aux 2 entrées principales de la résidence : ce matériel a dû coûter très cher… et n’a jamais été mit en fonction jusqu’à présent (+ d'un an : septembre 2010 !). Pour info, je n'arrive plus, ou avec beaucoup de difficultés, à ouvrir cette barrière avec la clé magnétique en juillet. Je ne suis pas le seul car un ouvrier tente de régler l'ouverture de la barrière et c'est lui qui me l'ouvre d'ailleurs : j'en profite donc pour faire changer la pile à une mercerie de Chatenay proche et elle ouvre au quart de tour quand je reviens... mais, la semaine d'avant le 15 août 2013, je suis bloqué un moment devant la barrière par le même ouvrier, en train de creuser au marteau-piqueur devant, Mr P. le gardien à ses côtés... je pense que la barrière est à nouveau en panne, bien qu'avec mon changement de pile, celle-ci s'ouvrait même de loin encore récemment... on m'ouvre... mais à mon retour, ma clé magnétique avec sa pile neuve ne fonctionne plus... ou presque plus : il faut que j’insiste 10 minutes et que je place ma voiture à un seul endroit 'lisible" maintenant pour ouvrir la barrière... je me suis absenté seulement deux jours cet été pour aller voir mon père en province : je pars la semaine d'après le mercredi matin, en mettant encore 10 minutes pour réussir à ouvrir la barrière "automatique" (impossible a manœuvrer à la main), avec de la chance apparemment (pour une fois !)... quand je reviens jeudi soir, plus de barrière du tout ! Celle-ci a été apparemment arrachée ou découpée à raz par des gens voulant rentrer chez eux, mais le gardien a choisi de faire ses travaux de barrière juste avant de s'absenter lui-même...

Du 31/08/2009 au 06/01/2010 : remplacement des 3 ascenseurs des tours : notre tour au 1 marronniers (9 étages) est totalement privée d’ascenseur pendant près de 3 mois ! Aucune déduction des charges n’a été effectuée pour cette période, en infraction avec l’article 1724 du code civil. (que j’ai mentionné en vain lors du 1er jugement).

L’OGIF a enfin commencé à remplacer les vieux gros radiateurs (mais qui fonctionnaient très bien chez moi : il fait + froid maintenant !), après avoir remplacé les chaudières au fuel par des chaudières au gaz de ville. Mais ces remplacements ont curieusement été très étalés dans le temps : la majorité sont fait seulement à l’occasion d’un changement de locataire. Commencés dès 2005 en nombre calculé (11 par an de provisionné seulement - j’ai les chiffres transmis par l’OGIF lors des procès) ces changements de radiateurs duraient encore en 2011 ! L’OGIF m’a envoyé une assignation en mai 2010 car il trouvait mon loyer sous-évalué (c’est un comble quand on pense qu’ils osent comparer ces vieux logements a des logements neufs ou refaits à neuf, alors que le mien, en 1992 quand j’y suis entré, n’a vu que deux de ses pièces repeintes et retapissées (les + petites) et la peinture de la cuisine refaite pour masquer principalement une grande fissure qui traverse un mur porteur (fissure qui est réapparue seulement deux ans après mon entrée !). La plupart de mes voisins à l’époque se sont plaints également de ces fissures récurrentes dans les étages supérieurs des tours, ainsi qu’en extérieur sur le balcon… personnellement, je les ai toujours, y compris sur le balcon (une fissure est réapparue récemment sur un morceau du balcon, réparé lors des derniers travaux, mais l’immeuble n’est pas très récent…). J’ai le mur mitoyen du salon et de la cuisine qui présente une fissure (non pas de la peinture, mais bien du mur), un mur qui se déforme (il gonfle) entre deux chambres et des fissures aux plafonds des chambres.

- en mai 2010 donc, l'OGIF m'envoie un courrier avec un nouveau bail (comportant le nom de mon ex-femme !) et surtout une proposition d'augmentation de loyer assez énorme pour mes pauvres moyens : aucune réelle augmentation du pouvoir d'achat depuis 10 ans mais plutôt une diminution constante, alors qu'à l'inverse, tout doit augmenter selon le cercle destructeur de cette société décadente...

attak1.jpgattak2.jpg

- En août 2010, les gardiens affolés et "gênés" appellent pour m'informer que mes radiateurs doivent être changés. Estimant ne pouvoir interdire des travaux du bailleur, plusieurs ouvriers sont donc attachés à changer en catastrophe et en une journée l'ensemble de mes radiateurs. Sur ce fait, ils sont d'ailleurs assez brutaux et des trous assez importants sont agrandis entre certaines cloisons (photos) mais les radiateurs sont changés. Je signe donc une réception des radiateurs à l'un des ouvriers, daté d'août 2010 et je remarque que le nom de l'entreprise de la fiche sur laquelle je signe comporte l'adresse du 4 allée des marronniers : l'adresse de l'immeuble de l'appartement du gardien (la loge a elle été déménagée entre-temps dans une résidence attenante à la notre et aussi gérée par l'OGIF (50 Avenue de Robinson) !!

Début septembre 2010, je reçois une convocation officielle à une Commission de Conciliation qui se tient dans une semaine et à l'autre bout du département (Nanterre) ! Je ne suis pas en très bonne forme physique à l'époque (j'ai eu le pied droit en partie écrasé par un accident domestique stupide (comme toujours) et j'ai du mal parfois à rester debout ou marcher) mais je pars donc (un peu juste en temps et après une nuit blanche à ressasser le sujet), et tente, devant la forte circulation de l'A86, de rejoindre Nanterre directement par le sud et l'A14 je pense, qui passe par un tunnel où il y a personne car il est payant... mais c'est complètement immobilisé bien avant et je suis coincé un moment... plus tard, je me retrouve sans trop le savoir sur la route menant au tunnel payant, que je paye donc (comme si j'étais riche : encore des "aides" récupérées automatiquement par l'Etat...) et j'arrive en vue du plateau de Nanterre lorsque je me faits prendre en léger excès de vitesse (- de 10) aux jumelles par un gendarme (et re-pas de chance ou hasard douteux !), alors que je sortais de l'autoroute à 110 km/heure et que j'ai bien freiné en voyant un subit panneau à 90 et 70 plus loin... il a dû me prendre pile sur le panneau ou était mal positionné par rapport à moi (je rappelle que Thomson où j'ai travaillé (Bagneux) fabrique et à fabriqué beaucoup de radars de toutes sortes, y compris pour la police, et que je pourrai en redire sur la fiabilité des radars...dont je n'ai reçu aucune preuve d'ailleurs). Je recevrai donc une petite amende (allez-y, je suis riche...) en plus de cette visite à la Préfecture, un voyage de 1h30... je trouvais difficilement dans ce dédale le parking et, en plus de mon déjà retard, les contrôles intensifs et la queue à l'entrée de la préfecture n'arrangeaient pas les choses : quand je trouvais enfin la bonne salle dans le dédale de la préfecture, la secrétaire de la Commission m'empêchait d'entrer (pourtant il s'agissait bien d'une affaire de l'OGIF qui était aussi conciliée là, je l'ai entendu (d'ailleurs, ce 9 septembre 2010, il y avait plusieurs personnes attaquées par l'OGIF aux commissions) car mon tour était dépassé et que les représentants de l'OGIF pour mon cas étaient déjà repartis... malgré mes protestations et mon dossier avec photos, le fait que mon ex-femme divorcée soit encore sur ce nouveau bail, rien n'y fait et la secrétaire accepte de noter ma présence (donc mon excuse) et me dit que la commission n'a pu dire que l'augmentation de 40% de loyer indiquée au minimum était trop élevée à leur avis... point final.

Vers novembre 2010, de mémoire, quelqu'un sonne à la sonnette de l'appartement, le temps que j'aille ouvrir, personne, l'ascenseur se referme déjà... plus tard, je découvre un pli dans ma boîte aux lettres mentionnant qu'un huissier est venu et a déposé en mon absence (!!) une assignation à aller retirer à l'office des huissiers, à Montrouge ! Avec un coût assorti de 80 € de mémoire (voir sur le document)... la suite est au niveau des "jugements"...

Nous irons tous les trois, ma fille, Mathieu Godron et moi-même dans l'agence de la Matmut à Antony pour convenir d'une assistance juridique, dans la mesure où je cotise à cette aide avec l'assurance de l'appartement et voiture fin 2010 pour obtenir un avocat nommé par la Matmut. Le jugement sera repoussé à la demande de la défense de l'OGIF jusqu'au 15-12-2011.

L’adversaire a été (le 13 octobre 2011) obligé de donner certaines pièces intéressantes pour appuyer sa plaidoirie pour le (1er) jugement du 15 décembre 2011. Ces pièces supplémentaires (des jugements précédents de personnes ayant comme moi refusé cette escroquerie déguisée et qui n’auraient pas dû perdre !) m’ont apporté confirmation de ce que je soupçonnais et avait déjà trouvé : La grande majorité des logements de la résidence (beaucoup de 1% logement d’entreprises) étaient exactement dans les mêmes prix question loyers et charges (qui sont en principe réparties) jusqu’en 2008… jusqu’à ce que l’OGIF, ne respectant pas l’esprit de la loi de 1989 mais son seul intérêt, profite des augmentations de loyers à Chatenay-Malabry (dûes essentiellement à la hausse des taxes locales envers les propriétaires et bailleurs (sic)) pour faire augmenter individuellement les loyers (et en en proposant des plus chers aux nouveaux entrants, que les travaux extérieurs soient finis ou non). L’OGIF a notamment triché en ne proposant comme références comparatives aucun ou peu de loyers comparables de la résidence ou même au Plessis (alors majoritaires !), mais essentiellement des loyers de Chatenay-Malabry (plus chers, on sait pourquoi), dans des logements d’immeubles de 4 étages refaits à neufs ou d'entrées récentes… Il y avait effectivement, dans la résidence de trois tours et pendant ces assignations, des logements parfaitement comparables, y compris en loyers ! - je ne dirai bien sûr pas les noms des personnes concernées, mais j’ai bien trouvé dans les jugements de quelques personnes ayant perdu (injustement) face à l’OGIF et à un tribunal abusé par de fausses informations, des loyers de : 551,23 € aux 1 et 4 allée des marronniers, des loyers de 558,98 € au 1 allée des marronniers et 1 loyer à 550,85 € au 4 allée des marronniers… et grâce au dossier d'un autre voisin, nous en avons encore d' autres... il s'agit bien de plus de 100 appartements (donc familles) qui ont vu leur valeur augmenter complètement artificiellement et sans aucune justification réelle à l'aide de logements cités systématiquement depuis 2008 - et encore en 2013 dans mon jugement avec les mêmes lieux !) comme étant comparables alors que la preuve a été faite qu'ils ne l'étaient pas : moins de 4 étages pour 100% dès logements "comparatifs", tous dans le secteur huppé et classé de la Vallée aux Loups et à + d'un km, refaits à neufs ou ne correspondant pas sur l'ancienneté d'occupation... les textes ne sont pas respectés par les juges dans leur intégralité, bien volontairement...

- Nous avons perdu le premier jugement (alors qu'il a été fait mention d'une erreur de date et donc d'une erreur de procédure flagrante, qui a entraîné à notre connaissance, et exactement pour le même motif, des annulations pures et simples des procédures identiques lors de précédents jugements ou lors de conciliations). Nous avons également apporté les preuves (avec photos datées) et expertises, que les travaux attestés par l'OGIF n'avaient pas été faits dans les temps, ni même finalisés (toujours pas aux normes électriques et de gaz en avril 2013 !), et avaient occasionné des dégâts. Et également que les soi-disant loyers apportés par l'OGIF via l'OLAP (des références mentionnant des logements tous en Bon Etat - il y a plusieurs références suivant les états proposés par l'OLAP et elles ne sont pas toujours comparables légalement, mais les tribunaux n'en tiennent même pas compte !) sont pour la plupart distants de plus d'1,5 km et sans comparaisons visibles et constatées (photos datées, témoins) par rapports aux textes de loi (il n'y a pas que le prix du m² qui compte, surtout quand ce prix a été monté par tricheries ou erreurs/complicités !). Et ce n'est pas parce que un bailleur ou un propriétaire rattrape enfin son retard en travaux OBLIGATOIRES que la valeur d'une habitation doit automatiquement augmenter (alors qu'elle n'a pas diminué avant !)... une défense jeune et complètement laxiste de la part de mon assureur qui n'a même pas défendu les photos et preuves d'une manipulation sur plusieurs logements voisins par rapport à des logements lointains.

Lire la suite

Nouveau site Internet pour Votre organisation MPSA

Nouveau site Internet pour Votre organisation MPSA

poignee-de-main-coeur.jpg

Ce site a pour objectif de vous présenter le Mouvement (en développement pour devenir un Parti Politique) MPSA. Vous y découvrirez la présentation et l'actualité de notre mouvement. Vous pourrez obtenir plus d'informations sur nous et nous contacter. Le mouvement MPSA est basé en France (métropolitaine) mais pourrait développer des contacts internationaux, d'autres personnes ayant déjà une approche similaire (en Grande-Bretagne entre autres).

Voilà le premier site du Mouvement Pour une Société sans Argent, basée sur un système communautaire égalitaire ayant une économie non individualisée et réellement démocratique, le pouvoir réellement au peuple (et non pas, comme de nos jours sous une dénomination néo-démocratique, nommée ainsi par une caste politico-financière trompeuse, qui est en réalité un régime oligarchique anti-peuple), sur un principe amélioré des systèmes Incas-Mayas ayant fonctionné des millénaires sans aucune monnaie d'échange.

Vous pouvez parcourir le site MPSA à l'aide des liens de navigations dans le menu.

Nous vous souhaitons une bonne visite sur MPSA et nous espérons que vous trouverez les informations que vous cherchiez et comptons sur votre soutien. Une association sera créée dès qu'il y aura suffisamment de personnes motivées et actives.

Attention, ce site est tout neuf et encore en construction, patience donc. Il va inclure également dès que possible des sujets plus ciblés comme la défense des citoyens contre des mauvaises lois civiles inégalitaires et imposées par les mafias immobilières et bancaires notamment via des juges et avocats corrompus, accompagnés par des politiciens verreux...

Yves Herbo - Fondateur, Théoricien

Islande : Encore un OVNI repéré sur un volcan ?

Islande : Encore un OVNI repéré sur un volcan ?

Islande ufo3zoomx2 04 09 2014 mini

Plusieurs témoins et des vidéos ont rapporté la présence d'objets lumineux étranges et semblant animés d'une volonté propre à proximité immédiate de volcans en éruption. J'ai déjà parlé du gros volcan mexicain et même déjà de l'Islande et du précédent volcan islandais en éruption auparavant.

C'est toute une famille en excursion aéronautique à proximité du volcan islandais nouvellement actif, le Holuhraun, le 04 septembre 2014, qui a vu et filmé le phénomène. Ce qu'il y a de plus étrange dans ce phénomène, c'est qu'il semble apparaître, s'illuminer ensuite et filer non pas vers le bas directement mais en suivant la courbe horizontale du nuage de cendre. Il ne s'agit pas d'un phénomène électrique non plus, classique lors des éruptions volcaniques, et le volcan en question éjecte beaucoup de lave mais n'est pas explosif et ne projette pas de roches en l'air... la possibilité d'un drone n'est pas exclue mais une intervention ou surveillance extérieure à la Terre non plus... d'autant plus que les exemples ce multiplient.

On note aussi toujours une forte activité et un gros séisme de 5.4 plus au sud sur le volcan Bardarbunga dont les fissures s'élargissent...

L'apparition, qui ne dure guère qu'une seconde, est visible vers 2 min 10.

Islande ufo 04 09 2014Islande ufozoom 04 09 2014Islande ufo2 04 09 2014Islande ufo2zoom 04 09 2014Islande ufo3 04 09 2014Pour la détente, vous pouvez aussi admirer l'étonnant nuage de cendres... en forme de cochon (un message de Mère Nature ?) !

Islande ufo3zoom 04 09 2014Islande ufo3zoomx2 04 09 2014

Infos : http://fr.euronews.com/2014/09/08/un-nouveau-volcan-islandais-menace-l-espace-aerien-europeen/

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 09-09-2014

Alerte sur l'activité tectonique aux USA

Alerte sur l'activité tectonique aux USA

Earthquake map usgs

De grands trous se forment près de la faille de New Madrid et une crevasse géante apparaît dans les terres du Nord du Mexique

" Vous ne savez sûrement pas, mais le nombre de grands tremblements de terre au cours des trois premiers mois de 2014 a été de plus du double de la moyenne annuelle de ce que nous avons connu depuis 1979 ! Et saviez-vous que le nombre de tremblements de terre en Amérique du Nord centrale et orientale a quintuplé au cours des dernières années ? Si vous ne croyez pas cela, continuez à lire. Nous vivons à une époque où les tremblements de terre augmentent en fréquence et en gravité. Et nous commençons à voir une activité très inhabituelle dans des lieux qui ont été silencieux pendant un temps très long. Par exemple, de grands trous commencent à apparaître mystérieusement dans l'Indiana près de la zone de faille de New Madrid. Et une fissure géante dans le sol, de près d'un kilomètre de long est apparue dans le nord du Mexique. Peuvent-elles être des indications qu'une activité encore plus grande de séismes est en route ?

La plupart des Américains ne se rendent pas compte que les plus grands tremblements de terre dans l'histoire des États-Unis se sont produits le long de la zone de faille de New Madrid. Un simple retour au cours de la première partie du 19ème siècle, montre qu'une série de tremblements de terre énormément puissants ont secoué toute la moitié orientale de la nation. Les documents que nous avons de cette époque disent que les tremblements de terre étaient si puissants qu'ils ont été ressentis à plus de 1000 miles de là (1600 km). Et il y a beaucoup de gens qui croient que si nous avions un séisme similaire aujourd'hui, les dommages causés seraient presque incalculables.

Trous montbadleyMont Badley

C'est pourquoi ce qui se passe dans l'Indiana est si alarmant. Selon les rapports, une demi-douzaine de trous mystèrieux ont été découverts sur le mont Baldy...

Voir ce reportage ci-dessous :

Trous montbadley1

" Les géologues tentent toujours d’expliquer l’apparition de trous dans la dune du Mont Baldy en Indiana, sur les rives du lac Michigan. Ces trous, d’environ 30 cm de diamètre et de près de 2 mètres de profondeur, apparaissent subitement et se remplissent au bout d’une journée. En juillet dernier (2013), un garçon de 6 ans a été englouti par un de ces trous. Il a heureusement été sauvé après que l’équipe de sauvetage ait passé 3 heures à creuser dans plus de 3 mètres de sable et de sédiments. D’autres trous sont apparus depuis et les autorités ont interdit l’accès à la dune du mont Baldy jusqu’à nouvel ordre.

Ces trous intriguent les scientifiques, car il ne s’agit pas de sables mouvants qui sont habituellement composés d’un mélange d’eau et de sable. On procède donc présentement à l’analyse du terrain à l’aide d’un radar à pénétration de sol. La dune est assez instable et se déplace rapidement. Le terrain qu’elle recouvre présentement était exposé au 20e siècle. L’endroit a notamment servi de mine de sable pour la fabrication des pots Mason. Il y avait aussi des arbres et de l’herbe. L’hypothèse avancée est que les débris enfouis commencent à se détériorer et à s’affaisser. Le processus de détérioration se serait accéléré au cours de l’été 2013 qui a été particulièrement humide. "

http://www.canald.com/decouvertes/curiosites/des-trous-mysterieux-et-dangereux-dans-une-dune-en-indiana-1.1408286

Alors, que faut-il penser de tout cela ? Eh bien, il pourrait y avoir quelque chose ou il pourrait n'y avoir rien.

Mais toute activité étrange près de la faille de New Madrid attire toujours mon attention. Cette faille est si dangereuse qu'elle pourrait littéralement changer la forme du pays du jour au lendemain. Pour comprendre mieux la dangerosité de la faille de New Madrid, il suffit de regarder cette vidéo :

La plupart des Américains n'accordent même pas à la faille de New Madrid une seconde pensée, mais le gouvernement fédéral a estimé qu'elle est suffisamment importante pour organiser une simulation majeure de cinq jours appelée " National Level 11 Exercice "il y a quelques années...

En mai 2011, le gouvernement fédéral a simulé un tremblement de terre si massif qu'il a tué 100.000 habitants du Midwest instantanément, et forcé plus de 7 millions de personnes à quitter leurs maisons. À l'époque, l'Exercice de Niveau National 11 est passé largement inaperçu; le scénario semblait trop tiré par les cheveux - Des États comme l'Illinois et le Missouri sont au milieu d'une plaque tectonique, pas au bord d'une. Un séisme majeur se produit une fois sur plusieurs générations.

Le National Level 11 Exercice, ou NLE 11, était, en substance, une simulation d'une catastrophe qui s'est passée 200 années plus tôt. Le 16 décembre 1811, un séisme de magnitude 7,7 a frappé la ligne de faille de New Madrid, qui se trouve sur la région frontalière de l'Illinois, l'Indiana, le Missouri, l'Arkansas, le Kentucky, le Tennessee et le Mississippi. C'est de loin le plus grand tremblement de terre jamais enregistré aux États-Unis à l'est des Rocheuses. Jusqu'à 129 000 kilomètres carrés [50 000 milles carrés] ont été touchés par des mouvements de "terres en relief ou en creux, des fissures, des dolines, des écoulements de sable et de grands glissements de terrain", selon le US Geological Service. " D'énormes vagues sur le fleuve Mississippi ont submergé de nombreux bateaux et innondé des points hauts sur le rivage, des hautes digues ont cédé et se sont effondrées dans la rivière; des bancs de sable et les pointes d'îles ont cédé leur place; des îles entières ont disparu. " Des gens aussi loin qu'à New York City ont été réveillés par la secousse.

Plus de tremblements de terre, d'une taille similaire, ont suivi. Mais les pertes en vies ont été minimes : Pas trop de gens ne vivaient dans la région à l'époque. Aujourd'hui, il y a plus de 15 millions de personnes vivant dans la zone du séisme. Si un tremblement de terre semblable frappait, " 7,2 millions de personnes pourraient être déplacées, dont 2 millions cherchant un abri temporaire" dans les trois premiers jours, a dit l'Adminsitrateur associé de la FEMA William Carwilela à un pannel au Congrès en 2010 " Les pertes économiques directes pour les huit États pourraient totaliser près $ 300 milliards tandis que les pertes indirectes seraient d'au moins deux fois ce montant. "

Et les fonctionnaires de la Commission géologique des États-Unis ont récemment publié un rapport qui a déclaré que la zone de faille de New Madrid a un " potentiel de tremblements de terre plus grands et plus puissants qu'on ne le pensait ".

Cela semble certainement très mauvais. En outre, la centrale de distribution (électrique) Wal-Mart est tellement préoccupée par la possibilité d'un tremblement de terre majeur qu'elle " a participé à un exercice pour se préparer à un tremblement de terre sur la ligne de faille de New Madrid " plus tôt cette année...

Walmart Stores Inc., avec son immense réseau de magasins et installations, a également pris note. « Nous assistons à une activité sismique accrue au milieu des États-Unis. C'est un domaine sur lequel nous nous concentrons encore plus ", a déclaré Mark Cooper, directeur de la gestion d'urgence chez Walmart, dans une interview. Il a expliqué que Walmart tient compte de «tous risques» en matière de préparation aux urgences, mais se concentre sur les risques spécifiques dans les zones du pays où les risques sont particulièrement pertinents, tels que les ouragans en Louisiane. « Il y a quelques semaines, nous avons participé à un exercice pour nous préparer à un tremblement de terre sur la ligne de faille de New Madrid," a-t-il dit.

Vous pouvez en lire beaucoup plus sur tout cela dans mon précédent article intitulé " Pourquoi Wal-Mart Préparation pour un fort tremblement de terre sur la faille de New Madrid ? "

Mais la zone de faille de New Madrid n'est certainement pas la seule région à devoir être surveillée.

Giant earth crack mexico 1

En bas, dans le nord du Mexique, une fissure géante dans le sol d'environ un kilomètre de long est apparue récemment. Elle est estimée à environ 16 pieds (8 mètres) de large et 8 pieds '4 mètres) de profondeur. Vous pouvez voir quelques images aériennes magnifique de cette fissure géante dans le sol ici ...

Mais en fait, les crevasses se multiplient au nord du Mexique depuis au moins 2011 :

Certains croient que le tremblement de terre le long de la faille de San Andreas pourrait être à blâmer pour cette fissure géante. D'autres pensent qu'elle est causée par une rivière souterraine.

Alors que des images de fissures géantes dans la Terre comme vous venez de voir peut être très spectaculaires, ce qui est beaucoup plus inquiétant pour moi personnellement sont les chiffres du nombre important des tremblements de terre puissants.

Par exemple, comme je l'ai mentionné ci-dessus, le nombre de puissants tremblements de terre que nous avons vu cette année a été beaucoup plus élevé que d'habitude. Ce qui suit provient d'un récent reportage de CBS News ...

Si vous pensez qu'il ya eu plus de tremblements de terre que d'habitude cette année, vous avez raison. Une nouvelle étude, il y avait plus de deux fois plus de grands tremblements de terre dans le premier trimestre de 2014 par rapport à la moyenne depuis 1979.

Et ce n'est pas quelque chose qui vient de commencé à se produire. Comme le même article explique, tout cela fait partie d'une tendance beaucoup plus ...

Le taux moyen de grands tremblements de terre - ceux de magnitude supérieure à 7 - a été de 10 par an depuis 1979, rapporte l'étude. Ce taux est porté à 12,5 par an à partir de 1992, puis a grimpé à 16,7 par an à partir de 2010 - une augmentation de 65 pour cent par rapport au taux depuis 1979 Cette augmentation s'est accélérée au cours des trois premiers mois de 2014, plus du double de la moyenne depuis 1979, les chercheurs rapportent.

En particulier, les choses semblent vraiment chauffer dans la partie médiane des États-Unis. Comme je l'ai mentionné au début de cet article, la fréquence des tremblements de terre dans les régions centrales et orientales de la nation a quintuplé au cours des 30 dernières années ...

Selon l'USGS, la fréquence des tremblements de terre aux États-Unis centrale et orientale a quintuplé, pour atteindre une moyenne de 100 par an au cours de la période 2011-2013, contre seulement 20 par an au cours de la période de 30 ans à 2000.

La plupart de ces tremblements de terre étaient mineurs, mais une étude publiée par l'USGS plus tôt cette année a démontré que de relativement mineurs tremblements de terre de magnitude 5,0 sont provoqués par l'injection des eaux usées après le forage du pétrole conventionnel, qui en a déclenché un beaucoup plus grand, un séisme de magnitude 5,7 à Prague, en Oklahoma.

" Nous savons que le risque a augmenté pour les tremblements de terre de petites et moyennes taille. Nous ne savons pas par contre combien le risque a augmenté pour les grands tremblements de terre. Notre suspicion est qu'il y en a, mais nous travaillons sur la compréhension de ceci ", a déclaré William Ellsworth, un scientifique de l'USGS. (Yves Herbo : comme d'habitude, les autorités et les riches sont se jetés sur les richesses sans penser aux conséquences pourtant prévisibles...)

Ce que nous observons se produire est vraiment sans précédent. L'Oklahoma à lui seul a connu plus de 2.300 tremblements de terre jusqu'à présent cette année. Les scientifiques ne savent pas vraiment quoi faire de cette augmentation alarmante de l'activité sismique.

Peut-être tout cela menant à quelque chose de vraiment grand ? A quoi les choses vont ressembler si nous sommes frappés par un séisme d'une magnitude 8 ou d'une magnitude 9 dans une zone très densément peuplée ? " By Michael Snyder

Source : http://investmentwatchblog.com/large-holes-forming-near-the-new-madrid-fault-and-a-giant-crack-in-the-earth-in-north-mexico/

Mais attention, si on observe la situation des USA et même du monde, on constate la même  chose : une augmentation de l'activité tectonique, mais aussi des événements volcaniques liés, tout à fait logiquement :

Un assez bon suivi des puissants séismes ou des séismes survenant rarement dans certains endroits existe ici en faisant une simple requête :

http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/tag/seisme/

http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/tag/sinkhole/

Articles en lien : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/l-etna-change-de-rythme-l-oregon-menace-d-un-gros-seisme.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/usa-les-alertes-aux-seismes-se-multiplient.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoire, 30-08-2014

Un polluant interdit depuis 1987 détruit toujours la couche d'ozone

Un polluant interdit depuis 1987 détruit toujours la couche d'ozone

Coucheozone avril13gauche sept2006droite noaa knmi esa

Le tétrachlorure de carbone est un produit chimique qui était largement utilisé notamment dans tous les extincteurs et dans tous les pressings pour le nettoyage à sec.

En 1987, la signature de Protocole de Montréal interdisait l'utilisation de la substance chimique (CCI4) pour une disparition totale à l'horizon 2000. En fait, aucune émission de ce polluant chimique n'a été signalée (officiellement) depuis 2007 (20 ans donc pour un retrait total... non total à priori). A priori car la NASA relève actuellement, en 2014, que les émissions mondiales de ce polluant sont en moyenne de 39.000 tonnes par an, soit encore 30% du volume maximum du polluant enregistré peu avant son interdiction à partir de 1987.

" Il est clair que nous sommes en présence soit de fuites industrielles non identifiées, soit d'émissions importantes de sites contaminés ou de sources inconnues de CCl4. Existe-t-il un mécanisme de perte de CCl4 que nous ne comprenons pas ou y aurait-il des sources d'émission non signalées ou non identifiées ? " s'interroge Qing Liang, un scientifique de la Nasa à l'origine de cette recherche.

Le CCI4 représentait en 2008 11% du chlore contribuant à la diminution de la couche d'ozone.

" Les simulations de la chimie de l'atmosphère mondiale et des pertes de CCl4 dues aux interactions avec le sol et les océans ont indiqué une source de courant continu non identifiée de CCl4 ". Ces résultats constituent la première estimation quantitative des émissions de CCl4 sur une moyenne globale 2000-2012.

En plus des sources inexpliquées de CCl4, les résultats du modèle ont montré que la substance chimique séjournait dans l'atmosphère 40 pour cent plus longtemps qu'on ne le pensait auparavant. La recherche a été publiée en ligne dans le Août numéro 18 d'Août de la Geophysical Research Letters.

" Les gens croient que les émissions de substances appauvrissant l'ozone ont cessé en raison du Protocole de Montréal ", a déclaré Paul Newman, scientifique en chef pour les atmosphères au Goddard Space Flight Center de la NASA, et un co-auteur de l'étude. " Malheureusement, il y a encore une source importante de CCl4 dans le monde. "

Source : http://www.nasa.gov/press/2014/august/ozone-depleting-compound-persists-nasa-research-shows/#.U_XqQKM2LGg

J'en parlais déjà en mars : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/des-industriels-de-l-hemisphere-nord-rejettent-des-cfc-encore-plus-dangereux.html

Autres articles en lien : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/trou-d-ozone-au-pole-nord-les-grands-medias-se-reveillent.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/le-rechauffement-climatique-va-refroidir-l-europe.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/rechauffement-ou-guerre-meteorologique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/rechauffement-climatique-ou-pas-les-eaux-montent-plus-vite.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/rechauffement-climatique-le-catastrophisme-monte-pour-quand-la-panique.html

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 21-08-2014

L'inquiétude remonte à Fukushima au Japon

L'inquiétude remonte à Fukushima au Japon

fukushima.jpg

" L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi affirme que les dommages au combustible nucléaire dans l'un de ses réacteurs pourrait être pire qu'on ne le pensait. Les ingénieurs de la Tokyo Electric Power Company ont travaillé à la mesure des dommages à l'usine dus à l'accident  de Mars 2011 et ont commencé le processus de démantèlement. En analysant les dégâts, ils peuvent dire maintenant que la plupart du combustible nucléaire dans le réacteur n ° 3 a fondu à travers le cœur du réacteur et s'enfonce maintenant au fond de l'enceinte de confinement. Ils avaient déjà dit qu'une partie du carburant était encore à l'intérieur du réacteur.

Leur dernière évaluation suggère que le démantèlement du réacteur n ° 3 pourrait être plus difficile qu'on ne le pensait. Une enquête du gouvernement sur l'effondrement avait dit qu'un arrêt incorrect d'un système de refroidissement d'urgence appelé "HPCI" avait contribué à l'accident. Mais les dernières analyses des données disent que le système de refroidissement était déjà dysfonctionnel avant sa fermeture par les travailleurs. Elles disent qu'une fusion dans le réacteur n ° 3 a commencé à 05h30 le 13 Mars 2011. C'est environ 5 heures plus tôt que prévu. Cela dit en plus que du combustible avait fondu à travers le cœur du réacteur et avait chuté dans l'enceinte de confinement dès le lendemain matin. "

" Quant au démantèlement de la centrale dévastée, il avance à pas de fourmis, et le retrait du combustible de la piscine du réacteur n°4 a été arrêté au début juillet 2014 pour des raisons inconnues qualifiée par Tepco de « période de maintenance », lequel prévoit de le reprendre en septembre prochain.

Au 30 juin 2014, plus de 75% des assemblages contenus dans la piscine du réacteur en question avait été enlevés, l’opération devant en principe être terminé à la fin de l’année, et devrait être suivi par l’extraction des combustibles des autres réacteurs. lien

C’est en décembre 2013 que Tepco avait décidé de démanteler les réacteurs 5 et 6, ce qui passera par un retrait de 994 assemblages de combustible entreposés pour l’instant dans la piscine du réacteur n°5 dont l’eau nécessite un refroidissement continu.

Or le 6 juillet 2014, Tepco a découvert une fuite externe sur une vanne du circuit d’eau de mer, assurant que « cet évènement n’a eu de conséquence ni pour les travailleurs, ni pour l’environnement ». lien

Quant aux containers destinés à recevoir l’eau polluée de la centrale, ils continuent de se multiplier et à fuir de temps à autre.

Nous voilà donc rassurés.

La question de dépollution de la terre reste préoccupante, et même si une équipe de botanistes japonais a défini quelles étaient les plantes les plus phyto-épuratrices, il faudra beaucoup de temps pour retrouver une terre cultivable sans danger. lien

Normal dès lors que les habitants de la zone contaminée soient sans grand espoir.

Le gouvernement a déjà investi 11 milliards d’euros dans la décontamination, et ce travail de titan semble ne jamais vouloir finir. lien

Meltdown at Fukushima reactor 3 worse than thought
Nuclear & Energy Aug. 6, 2014 - Updated 08:54 UTC+2
The operator of the crippled Fukushima Daiichi nuclear plant says the damage to nuclear fuel in one of its reactors may be worse than previously thought.

Tokyo Electric Power Company engineers have been working to size up damage at the plant from the March 2011 accident and start the process of decommission.

Officials with the utility now say most of the nuclear fuel in the No. 3 reactor melted through the reactor core and is now resting at the bottom of the containment vessel.

They had previously said some of the fuel was still inside the reactor. Their latest assessment suggests decommissioning the No. 3 reactor could be more challenging than previously thought.

A government panel investigating the meltdown had said an improper shutdown of an emergency cooling system called "HPCI" had contributed to the accident.

But the utility's latest analysis states the cooling system was already dysfunctional before workers shut it down. It says a meltdown in the No. 3 reactor started at 5.30 AM on March 13th. That's about 5 hours earlier than previously estimated.

It says most of the fuel melted through the reactor core and had dropped into the containment vessel by the following morning.

Source : http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/english/news/20140806_21.html

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/fukushima-for-ever-154561

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 08-08-2014

Transitions vers un Monde Sans Argent - Partie 1

Transitions vers un Monde Sans Argent - Partie 1

dollar.jpg

Symbole sur billet de 1 dollar américain

Après un long moment de réflexion et étude de la dégénérescence du système économique mondial actuel, voilà la reprise du développement du Manifeste pour une Société Humaine. Le Manifeste pour une Société Humaine est une proposition de base pouvant servir de Manifeste à un nouveau parti politique ou une organisation d'un nouveau système de vie en société, non plus basé sur une quelconque valeur monétaire attribuée à l'Homme ou à son activité. Il conclut notamment de par l'étude du passé que donner une valeur artificielle et quantifiable, par l'intermédiaire d'un outil nommé argent à l'activité humaine, donc sur son existence physique même, amène inéluctablement et sans arrêt aux notions d'exploitation à sens unique de la plus grande partie de l'humanité par une petite partie de la population se réservant tous les leviers de la société. 

Ce Manifeste s'appuie sur les données, faits et réflexions visibles dans les articles précédents :

Un Monde sans ArgentPage-1.html , Page-2.html , Page-3.html,   Page-4, Page 5

et Incursion dans un domaine trop réservé : la monnaiePart 1Part 2Part 3, Part 4Part 5Part 6Part 7Part 8, Part 9

Complément historique : 

Nous y avions entre autres prouvé que, il y a moins de 5 vies d'homme (1570 pour l'introduction et battage de la monnaie dans l'Amérique post-Colombienne), des civilisations très évoluées et ne connaissant ni la famine ni la guerre à grande échelle pendant des milliers d'années, ont bien évolué et grandi sans outil monétaire. Même si plusieurs scientifiques pensent que la monnaie échangeable était éventuellement la nourriture elle-même, qui servait donc de monnaie, le fait de trouver des terrasses de cultures partout sur les plateaux, y compris pour des petits villages, semble démontrer le contraire. Tout semble bien démontrer que, lorsque ces civilisations étaient à leurs apogées ou au mieux de leurs fonctionnements (perturbés essentiellement par les changements climatiques et le volcanisme), les systèmes de productions, de stockages et de distributions étaient entièrement utilisés de façon communautaires sans notion de propriété privée. Nous savons, mais sans vraiment pouvoir  comprendre le fonctionnement précis des plus vieilles communautés, que celles-ci étaient à l'origine à 100% communautaire sans dirigeant établi. On suppose qu'un "collège" dirigeant était nommé/élu par le peuple dans les premiers temps (qui ont pu durer des millénaires suivant l'apparition de l'être humain sur la planète), probablement en grande partie des "sorciers" ou "chamans" possédant des connaissances supérieures et des "hommes forts", guerriers pas obligatoirement "sanguinaires" mais se faisant respecter même dans la paix. Par la suite, certains de ces chamans et guerriers (suite à des guerres ou invasions) ont constitué une élite dirigeante qui s'est octroyé des droits supérieurs aux autres et ont dirigé la communauté comme nos propres rois l'ont faits, mais avec plus de modération dans tous les cas (y compris en considérant les quelques sacrifices humains occasionnels et rares commis par certains rois locaux) que le moindre de nos propres souverains occidentaux. Et surtout, absolument tout le monde était nourri à satiété et pouvait s'occuper de sa famille librement, créer individuellement pour le compte de la communauté et lui-même.

Nous l'avons vu également, notre société moderne héritière dans un premier temps des dynasties royales puis des dynasties bancaires, s'appuie sur des valeurs assez néfastes et contradictoires dans leurs applications, telles que la valorisation de l'être humain à travers son activité ("travail") individuel, y compris lorsque cette activité n'est pas destinée dans sa finalité à la communauté mais dans un intérêt individuel. Ce système permettant éternellement le détournement d'une valorisation à intérêt communautaire par et pour celle d'intérêts individuels, familiaux et limités, empêchant toute évolution réelle vers une société égalitaire et réellement communautaire.

Les propositions d'orientations de société nouvelles suivantes constituent à la fois une base de réflexion évolutive et adaptable et des alternatives, chemins différents, par rapport aux possibilités déjà largement débattues depuis des millénaires sur les différents types d'organisations humaines (de l'anarchie à la tyrannie) et/ou idéaux (utopiques ou non) modernes ("marxisme, communisme", "démocraties/oligarchies modernes") qui n'ont pu prouver leur efficacité au niveau communautaire et surtout pour le peuple dans son ensemble. Nous pourrions même dire que la situation des peuples modernes, des citoyens du monde actuel, est encore pire que lors de certaines périodes passées. En effet, grâce au système bancaire (conséquence inéluctable de la création de la monnaie de remplacement quelques millénaires auparavant) mis en place au milieu du 18ème siècle par une dynastie financière (qui a remplacé la plupart des dynasties royales "officiellement") et qui l'a consolidé fortement jusqu'à nos jours, on peut dire que tous les peuples actuels vivant sur la planète sont féaux de cette dynastie mondiale contrôlant le plus haut pouvoir : le système de fonctionnement de l'ensemble de la civilisation via son économie. Et pire, dans la majorité à son insu et pour les autres, dans l'impossibilité réelle de pouvoir changer ou faire évoluer la société dans un sens ou l'autre. Autant les révoltes permettaient parfois de réellement changer de dirigeants ou de ligne de conduite dans le passé, autant, de nos jours modernes, on s'aperçoit que quand un dirigeant mafieux ou n'agissant pas pour les intérêts de la communauté mais le sien est mis à la porte ou "écarté" un moment de la vie publique, autant il revient par la fenêtre et recommence... nous sommes dans un système où toutes les règles de base communautaires peuvent être bafouées sans aucun problème, du moment qu'il est facile de cacher par les mêmes lois ces injustices par d'autres lois trompeuses que même les députés ne comprennent pas... quand ils ne sont pas complices bien sûr. Rien que la très longue liste des personnalités impliquées politiquement ou financièrement dans le fonctionnement de la société ayant été condamnés pour ce type de corruption le prouve largement.

Ces oligarchies qui dirigent les citoyens sont elles-mêmes contrôlées par la dynastie bancaire sans laquelle elles n'ont aucun pouvoir réel. Autrement dit, le monde n'a pas qu'un mauvais tyran a se débarrasser, mais bien d'un monstre tentaculaire et sans "couronne" bien définie... et c'est là sa plus grande force.

Nous l'avons également vu et nous le revoyons encore et toujours, ce système économique visant à une croissance indéfinie (au détriment des ressources de l'Humanité, de la vie de ses citoyens) pour le portefeuille de ses dirigeants et héritiers n'a jamais été fiable ni stabilisé, car il a besoin de main d'oeuvre de faible coût (esclaves, chômeurs, travailleurs de production/distribution, petits fonctionnaires, etc) pour fonctionner. Le système s'écroulant naturellement (quelles que soient ses "orientations" "libérales" ou "autres") et régulièrement par "crises" (provoquables ou imprévues), provoquant elles-mêmes bien souvent des licenciements de masse et drames familiaux parfois mortels, des guerres civiles, des guerres tout court...

Il est temps de mettre fin à ce système corrompu depuis des lustres et de mettre en place un système entièrement différent de part même sa conception et philosophie.

Ce nouveau système doit également être prêt et aménageable en cas de crash brutal et complet des bourses et de l'économie mondiale (comme en 1929) ou pouvoir être préparé et mis en place en douceur avant que le crash mentionné (inéluctable selon une majorité d'économistes sérieux) ne détruise complètement et pour longtemps l'organisation sociale des nations.

Nous avons vu plus haut que les modèles incas et mayas (système très centralisé ou au contraire décentralisé mais dirigé par une seule entité), fonctionnant pendant des millénaires sans monnaie de substitution étaient parfaitement adaptables en modèles démocratiques, tout comme les dynasties royales européennes ont pu laisser la place à des tentatives de démocraties ou de républiques populaires (malheureusement très vite détournées et faussées par une autre dynastie qui a récupéré très vite le pouvoir : la dynastie financière de quelques familles).

Les buts de ce nouveau parti dans le nom reste à déterminer sont sans équivoques et censés : devant la faillite complète (et crises répétitives) du système libéral-capitaliste qui a ruiné l'ensemble du monde hormis quelques familles multi-milliardaires qui se partages 80% de la fortune mondiale et entend bien continuer indéfiniment, il faut balayer toute cette boue immonde qui recouvre les peuples depuis trop longtemps. 

La première mesure est déjà envisagée par plusieurs partis politiques, mais sans jamais aller jusqu'au bout et réellement remettre en cause le réel pouvoir mafieux financier. Il s'agit bien sûr de la nationalisation (ou renationalisation) de l'ensemble des structures permettant à un peuple souverain d'évoluer et progresser dans son propre pays, sous sa direction. Dans un premier temps, il s'agira de tous les organismes financiers (c'est à l'Etat-peuple de gérer et faire fonctionner son économie, ce n'est pas à quelques individus souvent peu scrupuleux de le faire), mais aussi des structures permettant tous les services au peuple (transports collectifs, tous systèmes éducatifs, énergies, communications  (poste, téléphonie, informatique, etc).

C'est une première étape utilisant toujours un système monétaire classique qui devra être accompagné de mesures strictes : instauration d'un plancher et d'un plafond de rémunérations permettant à chaque individu de vivre dignement dans un pays où il est né par hasard (et à la seule initiative des parents très souvent incités par les primes à la naissance !) et désirant y rester : le pays doit en être reconnaissant sous peine de voir des millions de natifs quitter le pays (comme on voit ailleurs) pour d'autres possibilités d'existence (meilleure ou non, peu importe) ailleurs.

Le plus grand effort devra être fait sur l'Education Nationale, et non pas l'une des fausses réformes proposées sans arrêt par un ministre de l'Education quelconque, mais bel et bien la refonte totale du système, avec de nouveaux programmes, des distinctions d'âges différents et surtout une philosophie de société moins "propagandiste" que l'actuelle, principalement sur la notion du travail, qui est une notion faussée et mensongère dans le système actuel. En effet, l'intermédiaire nommé argent de nos jours, sert principalement de motivation de chaque individu pour tenter de "prospérer" et "collaborer" dans la société actuelle. Cette notion très néfaste on le voit tous les jours dans les réalités criminelles et inégalités engendrées est essentielle à éliminer pour un futur sain de la collectivité. L'un des principaux objectifs de la nouvelle éducation sera donc bien de désapprendre cette mauvaise notion en éclairant les esprits sur la notion du travail pour la collectivité avant tout, et non pas une notion de travail pour le seul individu ou sa famille. Le pire des mensonges est bien celui qu'affirme le capitalisme en privilégiant "la liberté individuelle d'entreprendre et de créer son "capital" : cela mène inévitablement, on le voit depuis des lustres, à privilégier quelques individus ayant le sens de l'escroquerie plus élevé que les autres... à privilégier les mafias (bancaires et autres) en réalité.

Le peuple doit avoir le vrai pouvoir, c'est ça qu'on appelle une démocratie, et non pas un pouvoir détourné par quelques élites professionnelles de partis politiques et hauts fonctionnaires avec des postes-clés comme à l'heure actuelle. L'Education Nationale doit donc intégrer dès l'enfance toutes les notions, devoirs et faisabilités concernant la gestion d'une nation : chaque adulte sortant de l'Education Nationale doit (et devra) être capable de protéger les intérêts de son pays et devenir lui-même un "fonctionnaire" de l'Etat par périodes. Il est anormal qu'une nation doive faire appel à une élite ayant ses propres règles non démocratiques, comme c'est le cas actuellement dans la majorité des fausses démocraties actuelles. De plus, un système anti-corruption très strict doit être élaboré pour empêcher toute possibilité de détournement et de privilèges des individus.

Dans un deuxième temps (à définir), ce seront tous les système de fabrication et de distribution qui devront être "nationalisés" : l'Etat et ses citoyens doivent avoir la pleine main-mise sur toutes les activités commerciales, de toutes les transactions existant dans le pays. La notion de propriété d'une entreprise par un individu sera donc remise en cause pour le bien de la collectivité - sans remettre en cause la créativité de l'individu mais au contraire en la développant grâce au temps libéré - nous verrons comment par la suite.

Schématiquement et pour simplifier ici dans un premier temps - le sujet sera développé plus largement plus loin - on peut dire que la société actuelle peut continuer à fonctionner "socialement" comme elle le fait actuellement, mais sans notion de facturations et d'argent : les producteurs continuent de produire, les fournisseurs de fournir et les commerçants de distribuer (mais plus de "vendre"). Comme chez les Incas, il ne s'agit plus de donner des valeurs fictives aux denrées et objets fabriqués mais bien de leur donner une notion de biens communs ayant une valeur commune. La notion de "pas d'argent pour payer le fournisseur" par exemple est supprimée d'office : le fournisseur obtient ses denrées de la même manière et il suffit en fait après d'avoir une très bonne gestion des stocks et des prévisions réalistes des consommations d'après les demandes établies par chaque corporation - ce que savaient très bien faire les Incas par exemple avec leur système de listes de fournitures compacté dans un système de cordages très élaboré. Comme vous le savez déjà certainement, 90% de l'argent utilisé de nos jours est virtuel et n'existe pas dans la réalité : ce n'est pas de l'argent palpable et fabriqué mais juste des lignes comptables sans réalité physique. Supprimer cet argent virtuel n'est donc pas du domaine de l'utopie ou "irréaliste", c'est le conserver qui est bel et bien surréaliste quand on voit les dettes impensables de chaque état - qui en ont pour des milliers d'années à rembourser cet argent virtuel détourné par des individus au détriment des collectivités.

La notion d'argent devra toutefois être conservée tant que le monde entier n'aura pas basculé dans le même système, principalement pour se procurer les denrées absolument nécessaires (et pas si nombreuses que ça !) et n'existant pas dans le pays. La nation pourra aussi apprendre à se passer de certains luxes provenant d'autres pays et non nécessaires collectivement provisoirement.

La partie 2 se concentrera sur tous les aspects de fonctionnement d'un tel système, y compris les activités de services, permettant obligatoirement un emploi à chacun (qui devra être amélioré par la suite grâce à l'Education Nationale réformée en profondeur - un système sera étudié) mais également permettant et augmentant les possibilités individuelle au niveau création, innovation, évolution personnelle, toujours avec comme objectif le bien de la communauté et donc de ses individus, et dans ce sens. On vérifiera aussi combien la notion de "croissance" indéfinie du capitalisme est non seulement erronée mais de plus en plus dangereuse pour l'avenir de l'Humanité...

Données : les propositions et manifestes des partis politiques européens en 2009 : http://www.notre-europe.eu/media/pe_programmes_partis_europ_ens_01.pdf?pdf=ok

A suivre Partie 2

Yves Herbo, S, F, H, 08-07-2014

Les Supercheries Financières

Les Supercheries Financières

Supercheriesfinanci res mini

Genre : Animations - Titre : Les Supercheries financières - shortsérie

Créateurs : Joseph Beauregard et Pascal Mouneyres. Producteurs exécutifs : Joseph Beauregard, Pascal Mouneyres, Réalisée par Joris Clerté. Studios productions : Doncvoilàproductions, francetv nouvelles écritures et France 4. Série d’animation de 8 x 1’30 minutes proposée sur France 4 et Dailymotion.

Acteurs/Actrices : Racontée par Jackie Berroyer

Pitch : "Huit histoires qui révèlent le talent créatif et le culot à toute épreuve d'escrocs du monde entie. L'histoire de l'arnaque, cet autre versant du capitalisme, a produit elle aussi ses propres stratèges, ses marabouts et ses illuminés. Toujours très lucrative, souvent drôle ou cynique, parfois pathétique ou surréaliste, la supercherie financière est, à bien des égards, un art. Un art fascinant du tour de passe-passe qui joue avec les règles du monde capitaliste pour mieux les subvertir. Cette manipulation, basée sur la naïveté des uns et l'esprit de lucre des autres, requiert souvent un haut degré de compétence et suscite des sentiments nuancés : la condamnation morale se mêle à une admiration presque inavouable. Tirées d'histoires vraies, ces machinations dépassent le cadre du simple fait divers. Elles racontent les failles des systèmes financiers et économiques qui les ont générées, voire permises. Et surtout elles portent un éclairage très cru sur le pouvoir corrupteur de cette figure centrale de notre société : l'argent. Autrement dit, cette série propose une comédie cinglante mettant en scène un monde imparfait et sombre : le nôtre".

Supercheriesfinanci res

Les Supercheries financières 1x01 - Louis Einricht enfume l’Amérique

1. 1916. Louis Einricht enfume l’Amérique. Louis Einricht présente à la presse américaine un liquide vert à la composition secrète : une essence révolutionnaire trente fois moins chère ! D’ordinaire très méfiant, le célèbre constructeur automobile Henry Ford achète le brevet d’un carburant qui se révélera parfait... pour oxyder les moteurs !

Les Supercheries financières 1x02 - Charles Ponzi tombe de la pyramide

2. 1919. Charles Ponzi tombe de la pyramide. L’Italien Charles Ponzi met au point la première pyramide financière de l’histoire. Il propose des taux d’intérêts délirants à tout Boston et fait fortune à une vitesse sidérante. Mais parmi les 30 000 épargnants qu’il a séduits, la rumeur circule que son montage financier est truqué.

Les Supercheries financières 1x03 - Victor Lustig brade la Dame de fer

3. 1925. Victor Lustig brade la Dame de fer. Victor Lustig est un escroc certifié qui s’est réfugié à Paris après avoir filouté... Al Capone. Apprenant que l’entretien de la tour Eiffel coûte trop cher à la mairie, il réunit dans le plus grand secret les cinq plus grands ferrailleurs de la capitale. Finalement, qu’est-ce que la tour Eiffel sinon un grand morceau de métal à récupérer ? Escomptant la Légion d’honneur, l’un des ferrailleurs va sortir le chéquier.

Les Supercheries financières 1x04 - Harry Clapham crée le charity business

4. 1928. Harry Clapham crée le charity business. Après un parcours chaotique entre les Etats-Unis et le Canada, le vicaire Harry Clapham s’installe en Angleterre. Divine intuition : il écrit de touchantes lettres à de potentiels donateurs où il raconte les affres de la pauvreté de ses paroissiens. Très vite, l’argent coule à flots. Mais charité bien ordonnée commence toujours par un prélèvement de 98%... Devenu Révérend, son train de vie extravagant en pleine guerre attire l’attention de Scotland Yard.

Les Supercheries financières 1x05 - Michel de Rosier fait la bombe

5. 1950. Michel de Rozier fait la bombe. Dans un casino de Monte-Carlo, Michel de Rosier, un baron oisif, rencontre un inconnu qui se présente comme un inspecteur de la DST spécialisé dans la lutte antisoviétique. Les deux hommes se lient et le baron décide de mettre sa fortune et sa personne au service de l’idéologie anti-Rouge. Cela tombe bien : les Russes menacent d’acheter de l’uranium et la France n’a pas les moyens financiers de les contrer. Pour aider son pays contre cette nouvelle menace nucléaire, de Rosier signe un premier chèque avec joie et patriotisme. D’autres chèques suivront, pour des motifs toujours plus farfelus.

Les Supercheries financières 1x06 - Leonora da Silva vend le paradis

6. 1960. Leonora da Silva vend le Paradis. 1960, Rio de Janeiro. Leonora Da Silva, une voyante réputée, vend à sa clientèle des appartements clé en main... au paradis ! Dénoncée par sa propre femme de ménage, elle se retrouve face aux juges à qui elle tient tête, se réclamant d’une foi catholique sincère. Contre toute attente, elle est acquittée, repartant sous les bravos de ses clients rassurés sur leur investissement immobilier. Mais prudente, elle prendra sa retraite.

Les Supercheries financières 1x07 - Bonassoli et de Villegas sont dans un avion

7. 1975. Bonassoli et de Villegas sont dans un avion. En 1975, un aristocrate et un Italien réparateur de télés prétendent avoir réussi l’invention du siècle : un appareil capable de détecter les gisements de pétrole sous la mer. Il suffit d’embarquer leur système dans un avion et il reniflera l’or noir à distance... Au plus haut sommet de l’Etat, les décideurs sont convaincus. Les dirigeants d’Elf aussi. A défaut de pétrole, c’est l’argent qui coule à flot pour développer cette invention. On parle d’un milliard de francs ! Pendant ce temps, personne ne renifle l’arnaque…

Les Supercheries financières 1x08 - John Darwin ne se noiera plus jamais

8. 2002. John Darwin ne se noiera plus jamais. En 2002, les policiers des côtes anglaises sont formels : John Darwin s’est noyé en pleine mer. Pourtant ce gardien de prison sans scrupule est toujours vivant et mène une double vie : il a monté avec sa femme un incroyable complot pour toucher l’argent de leur assurance-vie et se faire une place au soleil de Panama. Pourquoi alors réapparait-il dans un commissariat de Londres et fait-il s’écrouler son ingénieuse machination ? Les aléas de la vie conjugale…

Yves Herbo, S, F, Histoires, 07-05-2014

Des industriels de l'Hémisphère nord rejettent des CFC encore plus dangereux

Des industriels de l'Hémisphère nord rejettent des CFC encore plus dangereux qu'avant...

Coucheozone avril13gauche sept2006droite noaa knmi esa mini

Une équipe de chercheurs britanniques de l’université d’East Anglia (Norwich) vient d'annoncer dans un article de Nature Geoscience, qu’elle avait détecté l’apparition récente et en quantités potentiellement alarmantes de trois nouveaux CFC et d'un nouveau HCFC dans l’atmosphère. Les analyses montrent que les quatre produits chimiques découverts dans l'atmosphère pour la première fois, CFC-112, CFC-112a, CFC-113a et HCFC-133a, sont émis dans l'hémisphère nord, mais pas précisément où et par qui. Il pourrait s’agir de conséquences de la production d’insecticides ou de solvants pour le nettoyage des composants électroniques. (l'Asie, principal fabriquant de composants électronique mondial, pourrait donc être l'un des principal émetteur de ces nouveaux gaz interdits).

74.000 tonnes de CFC et HCFC interdits

Les scientifiques se révèlent particulièrement inquiets avec les émissions de CFC-113a qui, bien qu’encore relativement peu importantes, ont doublé entre 2010 et 2012. Au total, CFC et HCFC inclus, c’est plus de 74.000 tonnes de gaz pourtant interdits par le protocole de Montréal qui se retrouvent dans l’atmosphère. C’est en analysant des échantillons d’air collectés entre 1978 et 2012 en Tasmanie, ainsi que ceux présents dans des neiges en provenance du Groenland que leur existence a été prouvée.

Johannes Laube, l’un des chimistes coauteurs de cette découverte, pense qu’il s’agit malheureusement de la pointe émergée d’un iceberg : « Nous n'avons pas encore quantifié les volumes, mais nous avons trouvé des dizaines d'autres gaz destructeurs d'ozone non détectés auparavant. » Et le chercheur ajoute : « Qui plus est, les trois CFC sont détruits très lentement dans l'atmosphère. Même si les émissions cessaient immédiatement, ils seront encore là pendant de nombreuses décennies à venir. »

Coucheozone avril13gauche sept2006droite noaa knmi esa

Le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique s'ouvre et se ferme au gré des saisons (avril 2006 à gauche et septembre 2006 à droite). Dans cette région, la quasi-totalité de l’ozone entre 15 et 20 km d'altitude se trouve détruite chaque année au printemps. L’épaisseur totale d’ozone est alors diminuée de moitié. Une diminution de l’ozone se produit également, mais avec une moindre amplitude, au printemps au-dessus de l’Arctique. © NOAA, KNMI, Esa

Il fallait s'en douter de toute façon : dans une civilisation esclave de son outil argent qui ne peut plus rien envisager ou créer sans son système trompeur, la catastrophe est irrémédiable et probablement de plus en plus irréversible... l'homme va devoir apprendre à faire les choses urgentes et impératives sans blocages dus à l'argent ou va devoir arrêter la fabrication des produits les plus Hi-Techs (qui nécessitent donc des traitements très pollueurs !) en attendant de trouver une chimie non destructrice d'ozone... chose qu'il serait assez étonnant de voir arriver dans le monde assez décadent et toujours soumis à son passé religieux que nous connaissons toujours...

Sourceshttp://www.nature.com/ngeo/journal/vaop/ncurrent/full/ngeo2109.html + http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/environnement-mysterieux-cfc-hcfc-menacent-couche-ozone-52703/#xtor=RSS-8

Yves Herbo-Sciences-F-H, 11-03-2014

La NASA repère une nouvelle comète à l'orbite rétrograde en approche

La NASA repère une nouvelle comète à l'orbite rétrograde en approche

Etrange objet spatial 02 2014a

Alerte dans l’espace: un gigantesque objet inconnu se dirige vers la Terre ? (voir en bas)

La sonde NEOWISE (Near-Earth Object Wide-field Infrared Survey Explorer), qui est affectée maintenant à la surveillance des géocroiseurs, a repéré une nouvelle comète, jamais vue auparavant à priori, sa première grande découverte depuis la sortie de son hibernation vers la fin de l'année dernière.

" Nous sommes très heureux d'avoir découvert ce visiteur congelé (qui provient) des confins de notre système solaire », a déclaré Amy Mainzer, chercheur principal de la mission au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. " Cette comète est un peu bizarre - elle est sur une orbite rétrograde, ce qui signifie que son orbite tourne autour du soleil dans le sens opposé de la Terre et des autres planètes ".

Officiellement nommée « C/2014 C3 ( NEOWISE ) ", cette première découverte d'une comète par la mission renouvelée est survenue le 14 février 2014 lorsque la comète était environ à 143 million miles (230 millions de kilomètres) de la Terre. Bien que l'orbite de la comète est encore un peu incertaine, elle semble parvenir de son point le plus éloigné, dans la région des planètes extérieures. Le logiciel sophistiqué de la mission a pris l'objet en mouvement sur ​​un fond d'étoiles fixes. Comme le labo spatial NEOWISE fait le tour de la Terre en scrutant le ciel, il a observé la comète six fois au cours d'une demi-journée avant que l'objet ne se déplace hors de sa vue. La découverte a été confirmée par le Minor Planet Center, Cambridge, Massachusetts, lorsque les observations de suivi ont été reçues trois jours plus tard à partir du "projet d'observation d'objets près de la Terre" de la Spacewatch,Tucson, Arizona. D'autres observations de suivi ont ensuite été rapidement reçues. Bien que ce soit la première découverte de comète par NEOWISE depuis qu'il est sorti de l'hibernation, le laboratoire spatial est crédité de la découverte de 21 autres comètes au cours de sa première mission.

C 2014c3 neowise 02 2014

Initialement appelé le Wide-field Infrared Survey Explorer (WISE), le vaisseau spatial a été éteint en 2011 après que sa première mission ait été achevée. En Septembre 2013, il a été réactivé, renommé NEOWISE et assigné à une nouvelle mission pour aider les efforts de la NASA à identifier la population d'objets géocroiseurs potentiellement dangereux. NEOWISE aide également à caractériser les astéroïdes et les comètes déjà connus, afin de mieux connaître leurs tailles et leurs compositions.

JPL gère la mission pour NEOWISE la Science Mission Directorate de la NASA à Washington. Le Space Dynamics Laboratory à Logan, Utah, a construit l'instrument scientifique. Ball Aerospace & Technologies Corp. à Boulder, au Colorado, a construit l'engin spatial. Les opérations scientifiques et le traitement de données ont lieu au Infrared Processing and Analysis Center, à l'Institut de Technologie de Californie à Pasadena. Caltech gère JPL pour la NASA.

Plus d'informations sur NEOWISE est visible en ligne à : http://www.jpl.nasa.gov/wise/

Voilà qui va raviver, bien que ce ne soit pas nécessaire car déjà bien présentes, les diverses affirmations à travers le monde de diverses personnalités, scientifiques ou non, de l'arrivée en cours d'un gros corps spatial (nommé Planète X comme tout gros corps inconnu proche par la science ou Nibiru par les légendes) sombre (naine brune ou astre enveloppé par un nuage de matières sombres... gigantesque vaisseau spatial pour d'autres...). Les alertes se multiplient au sujet du climat changeant, de l'accélération des déplacements des pôles magnétiques dans la même direction, de l'affaiblissement général de notre champ magnétique, du ralentissement de plus en plus visible sur leur orbite des grosses planètes Jupiter et Saturne, ainsi que de leurs changements climatiques également, de l'augmentation de puissants séismes et du volcanisme sur Terre... sans parler du Soleil qui n'a pas un cycle très normal depuis un moment et du comportement étrange de la dernière comète Ison, dont les débris repartent vers les confins de notre système en ce moment... Voici l'une des dernières alertes, émise par un amateur astronome (ou pas !)... :

Alerte dans l’espace: un gigantesque objet inconnu se dirige vers la Terre

Etrange objet spatial 02 2014b

Un objet incroyable a été filmé près de Jupiter en février 2014, qui semble avoir un noyau en forme du chiffre « 8″. Les quatre images (gif) indiquent qu’il a une trajectoire de vol. Quel que peut être cet objet, son ampleur est énorme, et il se dirige vers nous, s'il y a d’autres observations de cet objet mystérieux,elles devraient être imminentes.

Avec les objet filmés autour du soleil depuis 2009, nous commençons à voir beaucoup de circulations dans notre système solaire.

Publiée le 25 févr. 2014 - Incredible object caught near Jupiter, which seems to have a core shaped like the number "8". - The four frames (gif) indicates it has a flight path, this rules out lens flare in my opinion. - Whatever this object is, its huge in scale, and its heading our way, so further sightings of this mysterious object should be forthcoming. - What could it be? Alien Mothership, Extraterrestrial Biosphere, or something else? As always you decide. - Discovery Credit: Raffaele Popolizio

Légende indienne Hopi

L’étoile bleue des indiens Hopis  « Quand dans le ciel apparaîtra l’étoile bleue Kachina, commencera le Cinquième Monde. » Les prophéties des Hopis parlent encore d’une troisième guerre d’ampleur mondiale qui amènera une grande purification par le feu et causera la fin de notre monde actuel, le quatrième monde. Cette vision apocalyptique de fin du monde, commune à d’innombrables prophéties de diverses traditions, ne marque que l’aboutissement nécessaire d’un cycle avant d’entamer la prochaine étape de notre évolution dans le monde à venir, le cinquième.

À l’instar de plusieurs grandes traditions ancestrales de l’humanité, les Hopis affirment que la Terre a été déjà détruite et remodelée trois fois, par de grandes purifications qui marquent la fin des cycles de l’évolution. L’histoire de quatre mondes successivement créés et anéantis se retrouve chez de nombreux peuples amérindiens aussi bien qu’en Afrique, en Australie, au Tibet et dans les Védas sanscrits.

Le premier monde fut détruit par le feu des volcans et des météorites; le second fut anéanti par les Ères glaciaires; quant au troisième et dernier monde, il fut englouti durant l’Ère diluvienne. Nous sommes présentement à la fin du quatrième monde que l’humanité ait connu depuis sa création. D’un monde à l’autre, les humains développent leurs moyens matériels au détriment de leurs pouvoirs spirituels qui se sont amoindris progressivement depuis notre création.

Le monde actuel doit être lui aussi purifié par le feu. Les traditionalistes Hopis disent que nous avons attiré nous-mêmes ce feu par nos agissements et que nous ne pouvons aucunement blâmer le Créateur des conséquences de nos actes. Ils ne s’opposent pas à cette grande purification, si telle est la volonté du Créateur et anticipent un cinquième monde, renouvelé et purifié.

Les prophéties hopis disent aussi que ceux qui survivront à cette grande purification, comme ce fut le cas lors des précédentes, seront ceux qui vivront en harmonie avec le plan de la Création. Ce seront ceux qui vivront selon le mode de vie hopi, c’est-à-dire d’une manière pacifique, simple, humble et spirituelle, en communautés tribales, dans le respect de la Terre nourricière.

C’est ainsi que les enseignements prophétiques de la tradition spirituelle du peuple Hopi définissent le mode de vie équilibré tel qu’il fut conçu dans le plan du Créateur.

Une première série d’avertissements avait eu pour but d’alerter les Anciens Hopis futurs de l’approche de cet avènement ; signe qui leur était donné de rompre le silence et de livrer au monde une deuxième série de prédictions annonçant l’imminence de la purification par le feu. "

Sources : UFO Sightings Daily, le 1er Mars 2014 + http://michelduchaine.com/2014/03/03/alerte-dans-lespace-un-gigantesque-objet-inconnu-se-dirige-vers-la-terre/

Yves Herbo Traductions, Sciences-F-H, 03-03-2014