Sciences-Faits-Histoires

Astronomie-Espace

  • Comètes: lien entre Encke, le Dryas Récent, les Taurides, Tunguska

    Comètes: lien entre Encke, le Dryas Récent, les Taurides, Tunguska

     

    Comete 2

    (Crédit : Flashinmirror/Shutterstock)

     

    Deux nouvelles études astronomiques, l'une parue fin septembre et l'autre prévue en novembre 2021, établissent un lien entre la comète Encke, les événements catastrophiques du Dryas récent, l'essaim d'astéroïdes des Taurid et l'explosion de Tunguska en 1908. Les deux études sont disponibles sur internet.

    Un essaim de comètes géocroiseurs lié à la récente rupture des géants de glace

     

    Les résultats sont bien accueillis par les partisans des théories des catastrophes cométaires de l'histoire de la Terre.

    Les comètes les plus étudiées de notre système solaire ont inspiré des mythes anciens, une ferveur religieuse et des controverses scientifiques modernes. Maintenant, la découverte de 88 astéroïdes et météoroïdes alignés orbitalement avec l'un d'entre eux, la comète Encke, suggère qu'ils se sont tous formés à partir de la rupture relativement récente d'une comète glacée encore plus grosse. Les découvertes sont bien accueillies par ceux qui pensent que la comète Encke et les autres produits de cet événement astronomique sont responsables de bon nombre des impacts les plus violents et les plus conséquents de la Terre au cours des 20 000 dernières années.

    Preuves antérieures

    La comète Encke a été observée pour la première fois en 1786 et plus tard identifiée comme la source de nombreuses pluies de météores annuelles. Connus collectivement sous le nom de Taurides, ces averses illuminent le ciel des hémisphères nord et sud lorsque la Terre traverse un flux de débris créé par la comète. (Cette année, regardez les étoiles en novembre pour avoir un aperçu de la vôtre.) Dans les années 1980, cependant, l'astronome William Napier et l'astrophysicien Victor Clube ont suggéré que des objets plus gros que votre « étoile filante » moyenne étaient arrivés d'une source similaire à celle de la comète. 

    Les premières preuves sont venues avec la découverte d'une demi-douzaine d'astéroïdes , jusqu'à un mile de diamètre (1.6 km), en orbite à l'intérieur du flux de météores Taurides. Selon Napier et Clube, ces blocs rocheux – bien trop gros pour avoir été laissés par la comète Encke – pourraient s'expliquer par la fragmentation d'une comète géante de 100 km de large il y a 20 000 ans. C'est comparable en taille à la " méga comète " récemment découverte de Bernardinelli-Bernstein, considérée comme la plus grande enregistrée dans l'Histoire. En théorie, cette rupture capitale a produit non seulement la comète Encke, mais tout un complexe d'astéroïdes, de comètes mineures, de débris caillouteux et de poussière, qui sont aujourd'hui disposés en cercles concentriques étroitement liés autour du Soleil.

     

    Comete2

    photo @shutterstock music “Perception” from bensound.com

     

    Un complexe aussi dynamique, imprévisible et bien peuplé, capable de se rapprocher fréquemment de la Terre, a alimenté l'imagination des universitaires ; les astronomes ont commencé à remonter l'horloge et à rechercher des preuves des interactions de la Terre avec les Taurides dans les archives archéologiques et au-delà. Le scientifique Richard Firestone, maintenant au Lawrence Berkeley National Laboratory, a invoqué en 2007 le complexe de Tauride pour expliquer le refroidissement du climat mondial au début d'une période quasi-glaciaire appelée le Dryas récent et la disparition soudaine de la culture Clovis, un peuple préhistorique supposé être les ancêtres de la plupart des peuples autochtones des Amériques. Et l'année dernière, une équipe comprenant Napier a affirmé avoir trouvé sa propre preuve d'impact pendant le Dryas plus jeune : des dépôts de verre fondu et de terre brûlée qui semblaient marquer la disparition d'une ancienne communauté de chasseurs-cueilleurs dans la Syrie d'aujourd'hui.

    Des rappels rapprochés plus récents ont également été liés à des événements percutants. En 1908un petit astéroïde connu sous le nom de Tunguska est entré dans l'atmosphère terrestre avant d'exploser à environ huit kilomètres au-dessus d'une partie inhabitée de la Russie. Des millions d'arbres ont été abattus, dévastant une superficie de plus de 1200 miles carrés. Ignacio Ferrin, astronome à l'Université d'Antioquia en Colombie, écrit dans son nouveau livre The Next Asteroid Impact que la comète Encke était à sa distance minimale de la Terre deux semaines avant l'arrivée de Tunguska. " Ce n'est pas une coïncidence ", dit Ferrin. " Cela implique qu'ils sont associés, à mon avis ".

    Aujourd'hui, Ferrin – qui a précédemment retrouvé le météore de Chelyabinsk (apparenté au groupe des Apollo), qui a blessé plus de 1500 personnes après sa rupture en 2013 – a tourné son attention vers le complexe des Taurides lui-même. Avec Vincenzo Orofino de l'Université du Salento en Italie, il a réanalysé une douzaine d'articles publiés au cours des décennies qui ont suivi l'hypothèse originale de désintégration de la comète géante de Napier et Clube. Ensemble, leur analyse orbitale des corps a augmenté le nombre de membres du complexe d'une demi-douzaine à 88 objets. De plus, en utilisant une technique appelée courbes de lumière séculaires, qui recherche les changements de luminosité de chaque membre le long de son orbite, les chercheurs ont trouvé des preuves d'activité cométaire dans 67 pour cent des 51 nouveaux membres taurides sur lesquels ils disposaient de bonnes données.

     

    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Sodome et Gomorrhe détruites par un astéroïde ?

    Sodome et Gomorrhe détruites par un astéroïde ?

     

    MAJ 09-2021 en bas

     

    Jordanie tall el hammam 32 728

     

    Un bilan de plusieurs années d’étude au sujet du site de Tall El-Hammam, situé au sud de la vallée du Jourdain, à environ 14 kilomètres au nord-est de la mer Morte, a été exposé récemment lors de la réunion annuelle de l’American Schools of Oriental Research. C'est l’archéologue Steven Collins de la Trinity Southwest University aux États-Unis, qui mène des fouilles des lieux depuis plusieurs années dans le cadre du Tall el-Hammam Excavation Project avec des collègues, qui en est le principal rapporteur. Je parle déjà des recherches de Steven Collins en 2012, voir le lien tout en bas...

    Notons que ce site de Tall el-Hammam semble être considéré comme l'une des plus grandes villes antiques de l'âge du bronze au Proche-Orient et que le chercheur suppose qu’il peut correspondre aux villes de Sodome et Gomorrhe de la Bible, à l'instart d'autres villes citées dans cet ancien texte, découvertes au fil du temps. Pour rappel, ces villes sont décrites dans les textes comme des lieux de perdition, qui finissent par attirer la colère divine et qui sont donc détruites en réaction par le soufre et le feu...

     

    Jordanie0

     

    Les études locales semblent indiquer un tout autre scénario sur la destruction de ces villes, qui aurait été interprétée d'une façon religieuse par les prêtres :

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Il y a 70000 ans, une étoile a traversé notre système solaire

    Il y a 70000 ans, une étoile a traversé notre système solaire

     

    Binarysystem mini

    Credit: Michael Osadciw/University of Rochester.

    C'est une nouvelle qui vient d'être révélée par les astronomes de l'Université de Rochester. Ils ont identifié le plus proche passage d'une étoile dans notre système solaire : une naine sombre qui a traversé le nuage de comètes Oort il y a seulement 70.000 ans.

    Un groupe d'astronomes des États-Unis, d'Europe, du Chili et de l'Afrique du Sud ont déterminé qu'il y a 70,000 années, une étoile faible récemment découverte est susceptible d'être passée à travers les nuages ​​lointains des comètes du système solaire, le nuage de Oort. Aucune autre étoile n'est connue pour avoir jamais approché notre système solaire d'aussi proche - cinq fois plus proche que l'étoile actuelle la plus proche, Proxima Centauri.

    Dans un article publié dans Astrophysical Journal Letters, l'auteur principal Eric Mamajek de l'Université de Rochester et ses collaborateurs ont analysé la vitesse et la trajectoire d'un système d'étoile de faible masse surnommé "l'étoile de Scholz."

    Binarysystem

     

    Artist's conception of Scholz's star and its brown dwarf companion (foreground) during its flyby of the solar system 70,000 years ago. The Sun (left, background) would have appeared as a brilliant star. The pair is now about 20 light years away. Conception artistique de l'étoile de Scholz et de son compagnon naine brune (derrière) durant son survol du système solaire il y a 70.000 ans. Le Soleil (à gauche au fond) devait apparaître comme une étoile brillante. Credit: Michael Osadciw/University of Rochester.

    La trajectoire de l'étoile suggère qu'il y a 70.000 années, elle est passée à environ 52 000 unités astronomiques de distance (ou environ 0,8 années-lumière, ce qui équivaut 8.000.000.000.000 de km ou 5 trillions de miles). C'est astronomiquement à proximité; notre plus proche voisine, l'étoile Proxima Centauri est à 4,2 années-lumière de distance. En fait, les astronomes expliquent dans le document qu'ils sont à 98% certains que c'est passé par ce qui est connu comme le "nuage de Oort externe" - une région au bord du système solaire rempli de milliers de milliards de comètes d'un mile ou plus, et ils pensent que cela a donné lieu à des comètes de longue période en orbite autour du Soleil, après que leurs orbites soient ainsi perturbées.

    L'étoile à l'origine a attiré l'attention de Mamajek lors d'une discussion avec le co-auteur Valentin D. Ivanov, de l'Observatoire européen austral. L'étoile de Scholz avait un mélange inhabituel de caractéristiques : en dépit d'être assez proche ("seulement" 20 années-lumière actuellement), elle a montré un mouvement très lent tangentiel, c'est un mouvement à travers le ciel. Les mesures de vitesse radiale prises par Ivanov et ses collaborateurs, cependant, ont montré que l'étoile se déplaçait presque directement au loin du système solaire à une vitesse considérable.

    « La plupart des étoiles à proximité montrent de beaucoup plus grands mouvements tangentiels », dit Mamajek, professeur agrégé de physique et d'astronomie à l'Université de Rochester. "Le petit mouvement tangentiel et la proximité initiale indiquent que l'étoile était plus probablement, soit en déplaçement vers une future rencontre rapprochée avec le système solaire, ou qu'elle s'était « récemment » approchée du système solaire et s'en éloignait. Effectivement, les mesures de vitesse radiale étaient compatibles avec sa fuite du voisinage du Soleil - et nous avons réalisé qu'il a dû y avoir un survol proche dans le passé ".

    Pour travailler sur sa trajectoire, les astronomes avaient besoin des deux morceaux de données, la vitesse tangentielle et la vitesse radiale. Ivanov et ses collaborateurs avaient caractérisé l'étoile récemment découverte par la mesure de son spectre et sa vitesse radiale par l'intermédiaire de l'effet Doppler. Ces mesures ont été effectuées en utilisant les spectrographes sur de grands télescopes en Afrique du Sud et au Chili : le Large Telescope de l'Afrique australe (SALT) et le télescope Magellan à l'Observatoire de Las Campanas, respectivement.

    Une fois que les chercheurs ont reconstitué l'ensemble des informations, ils ont compris que l'étoile de Scholz s'éloignait de notre système solaire et ils sont remonté en arrière dans le temps jusqu'à sa position il y a 70.000 années, lorsque leurs modèles ont indiqué qu'elle est venue au plus proche de notre Soleil.


    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • OVNIs, OANIs, UFOs, PANs : ODHtv - Actualités 2021

    OVNIs, OANIs, UFOs, PANs : ODHtv - Actualités 2021

     

    Editions de juin, juillet et août 2021

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2020.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité OVNI (objet volant non identifié), O.V.I, d'O.A.N.I (objet aquatique non identifié) et d'O.A.I dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde. 

    Bonjour cher ODHnautes, malheureusement des problèmes techniques durant le tournage ont affectés certaines images pour cet épisode. Nous sommes désolés pour l'inconvénient. 

    Merci de votre compréhension. La modératrice.

    Attention : les propos et points de vue exprimés par les invités ne représentent pas l'équipe d'ODHtv. Merci.

    L'édition de juin 2021 vous est présentée par Rémy Fauchereau, Jenny.T et Gilles.T:

    Dans l'édition de ce mois-ci :

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 5

    OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 5 -

     

    MAJ épisodes 05 - 06 - 07 - 08 - 09

     

    Allen hynek jacques vallee 1

    Années 1960-1970 : L'astrophysicien, professeur et ufologue américain Allen Hynek accompagné de l'astronome, informaticien et ufologue français Jacques Vallée

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

     

    Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie et des enquêteurs.

    En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

    Cette nouvelle saison 5 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Guy Coatanroch, de Rémy Fauchereau, de Sylvain Matisse, Jean-Louis Lagneau, Bruno Botta, Anne, Bruno Bousquet, Eric Zurcher et Luc Chastan.

    Soir ovni dans le monde

    Lire la suite

  • Impacts cométaires au Dryas récent de plus en plus confirmés

    Impacts cosmiques au Dryas Récent de plus en plus confirmés

     

    Comet strike 730

    Site archéologique en Arizona, États-Unis, avec une couche noire distinctive, indiquant des
     changements environnementaux substantiels commençant environ 10 800 avant JC, avec des débris d'impact à sa base
    [Crédit : Comet Research Group]

     

    L'une des premières publications scientifiques concernant de probables impacts cométaires ou d'astéroïdes au début du Dryas Récent a eu lieu en 2007, mais plusieurs autres études et confirmations ont eu lieu depuis, j'en ai déjà parlé (voir les liens en bas de cet article). Une dernière publication de fin juin 2021 enfonce en quelque sorte le clou un peu plus en recensant les publications et en étudiant les données géologiques de quatre continents, en particulier l'Amérique du Nord et le Groenland, où les plus gros fragments auraient frappé.

    Cette dernière publication de fin juin publiée dans Earth-Science Reviews fera partie de la publication mensuelle de juillet 2021 de Science-Direct:

    https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0012825221001781

    L'article publié par l'Université d'Édimbourg [24 juin 2021] nous donne un aperçu de la publication :

     

    L'impact d'une comète pourrait avoir déclenché un changement de civilisation

     

    Un amas de fragments de comètes qui auraient frappé la Terre il y a près de 13 000 ans pourrait avoir façonné les origines de la civilisation humaine, selon la recherche.

    Peut-être l'impact cosmique le plus dévastateur depuis l'extinction des dinosaures, il semble coïncider avec des changements majeurs dans la façon dont les sociétés humaines se sont organisées, selon les chercheurs.

     

    30preuvesimpact12800ans 1

    Une carte des endroits où des pics de platine ont été trouvés dans les couches correspondantes au Dryas Récent, y compris à Wonderkrater en Afrique du Sud, site de la dernière étude. Université du Witwatersrand - Cliquer pour agrandir l'image

     

    Leur analyse confirme les affirmations selon lesquelles un impact s'est produit avant le début de la période néolithique dans le soi-disant Croissant fertile de l'Asie du sud-ouest.

    Pendant ce temps, les humains de la région - qui s'étendent sur des parties de pays modernes tels que l'Égypte, l'Irak et le Liban - sont passés d'un mode de vie de chasseur-cueilleur à un mode de vie centré sur l'agriculture et la création de colonies permanentes.

    On pense que la frappe de la comète - connue sous le nom d'impact du Dryas plus jeune - a également anéanti de nombreuses grandes espèces animales et inauguré une mini-ère glaciaire qui a duré plus de 1 000 ans.

    Depuis qu'elle a été proposée en 2007, la théorie de l'impact catastrophique de la comète a fait l'objet de débats houleux et de nombreuses recherches universitaires.

    Maintenant, des chercheurs de l'Université d'Édimbourg ont examiné les preuves évaluant la probabilité qu'un impact ait eu lieu et comment l'événement a pu se dérouler.

     

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Arménie : Retour sur les Mystères préhistoriques

    Arménie : Retour sur les Mystères préhistoriques

     

    Karahunj megaliths

    Karahunj, Arménie

     

    Un retour en Arménie car j'en ai parlé au moins déjà dans trois articles, lisibles icihttps://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-mysteres-de-l-armenie.html

    ici : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/armenie-la-pyramide-de-dvin.html

    et icihttps://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/l-arche-du-deluge.html

     

    Un autre mystère arménien a été daté de 7500 ans avant le présent au minimum, probablement plus. Il s'agit d'un site mégalithique en cercle assez semblable physiquement que le Stonehenge britannique, sauf qu'il est beaucoup plus ancien, et assez typique de cette civilisation probablement mondiale et inconnue qui a dressé et taillé des pierres, parfois de très grandes dimensions, un peu partout dans le monde entre la fin du pléistocène et la moitié du néolithique ou même les débuts de l'âge du fer selon les régions...

    Lire la suite

  • Intrusions extraterrestres : découverte des théories de Nigel Kerner

    Intrusions extraterrestres : découverte des théories de Nigel Kerner

     

    NigelKerner.jpg

    Les messies biomécaniques de Nigel Kerner

    Nigel Kerner est sans doute l’un des auteurs et chercheurs les plus originaux sur le phénomène d’intrusion extraterrestre. Il possède une perspective unique et pénétrante sur le programme d’interception de l’humanité par les extraterrestres Gris qui se fonde sur une compréhension logique de nos bases existentielles respectives. Les Gris et nous. Nous et eux. Eux contre nous. Kerner a suggéré que la meilleure manière d’appréhender leurs comportements prédateurs uniques et bizarres est d’être capable de définir avec précision ce que nous sommes, ce qu’ils sont, comment ils sont « nés » et surtout où ils veulent en venir. Après avoir exploré ces questions, il examine avec un regard neuf et inquisiteur les témoignages d’intrusions extraterrestres collectés aux 4 coins du monde à la lumière des derniers développements scientifiques, particulièrement, la génétique et la physique quantique.

    Kerner est, notons-le, le premier auteur à notre connaissance à avoir établi une connexion claire entre les Archontes des évangiles apocryphes de Nag Hammadi et les extraterrestres Gris. Il a établi cette relation dès 1997 dans son premier livre, « The Song of the Greys ». Et aujourd’hui, nombreux sont les auteurs qui font également ce lien pour étayer leurs propres théories.

    Nous sommes à l’aube d’un drame aux proportions cosmiques dont les conséquences sont dramatiquement limpides et simples : nos sociétés modernes ont désespérément besoin d’une version modernisée d’un messie qui sera capable d’établir un pont entre la science, la technologie et l’intuition d’une réalité métaphysique sous jacente. Mais pour certains, cette fameuse intuition n’est rien d’autre qu’un renouvellement des vieilles superstitions. La sacralisation de tout ce qui semble nous dépasser est un réflexe qui est vieux comme le monde.

    Nombreux sont les whistleblowers militaires et auteurs spécialisés dans la conspiration qui tentent d’interpréter le phénomène de l’intrusion des Gris et des extraterrestres en général comme des vecteurs messianiques qui offriraient enfin à l’humanité un rapport logique entre science et surnaturel. Et ce phénomène ne cesse d’inquiéter Nigel Kerner pour une raison capitale : les extraterrestres Gris sont avant tout des machines, des drones exploratoires dénués de conscience et d’empathie. Ce ne sont que des messies mécaniques, des robots biologiques programmés dans le seul et unique but de perpétuer leur espèce à n’importe quel prix, serait-ce au prix de l’humanité toute entière. Ils doivent lutter pied à pied contre les forces entropiques qui caractérisent cet univers de matière et empêcher que leurs lignées génétiques ne se dégradent, clonage après clonage. Ils ne possèdent pas d’âme et recherchent donc dans notre « âme » qui nous relie à la source créatrice de toute chose, cette qualité d’éternité qu’ils sont incapables de saisir et de comprendre puisque ce sont des machines. Leur quête est désespérée et donc éminemment dangereuse.

    Dans cette seconde interview exclusive qu’il nous offre, Kerner approfondit toutes ces questions fondamentales et nous offre une perspective fascinante sur ce que nous avons été, ce que nous sommes et ce que nous pouvons devenir.

    L’interview

    Karma one : Depuis la publication de votre livre en 1997, il y a plus de 11 ans, avez-vous rassemblé certains éléments supplémentaires démontrant que les Gris sont des drones prédateurs en pleine phase dégénérative ? Ou bien, au contraire, ne seraient-ils pas si négatifs que cela ? Avez-vous également noté l’existence d’autres entités extraterrestres prédatrices qui pourraient représenter un risque de manipulation pour notre conscience et notre culture (comme par exemple, les forces américaines qui ont représenté un risque pour les tribus natives de Nouvelle-Guinée pendant la seconde guerre mondiale ou encore l’inquisition espagnole à l’égard des amérindiens) ? Existe-t-il des indices suggérant que des espèces extraterrestres, autres que les Gris, pourraient se révéler positives pour le développement de la « conscience galactique » des êtres humains ?

    Nigel Kerner : A mon sens, depuis que le livre « The Song of the Greys » a été publié, rien n’a vraiment changé dans la nature du phénomène d’enlèvements extraterrestres. Les Gris sont toujours les créatures qui sont les plus fréquemment observées par les abductés. Budd Hopkins que je considère comme un exemple d’enquêteur sincère et objectif a constamment maintenu un regard aussi précis que possible sur les abductions, constatant lui aussi que tous les cas sur lesquels il s’était penché impliquaient des Gris. Parfois, certains témoins ont rencontré des créatures humanoïdes extraterrestres de plus grande taille connue sous l’appellation de « type nordique ». Mais les Gris se sont montrés dans chacun des cas.

    Nous parlons en réalité d’une affaire dont l’ampleur manifeste est confirmée par des dizaines de milliers de personnes de par le monde. Les conséquences que ces événements peuvent avoir non seulement sur les victimes mais aussi sur l’humanité dans son ensemble doivent êtres prises très au sérieux. Le fait que des extraterrestres de forme humanoïde de type nordique et plus rarement encore, des entités distinctes de type reptilien semblent accompagner les Gris implique qu’il existe une sorte d’accord entre ces différentes espèces extraterrestres, ce qui constitue un fait très intéressant à prendre en considération. Cependant, les récits plus rares, moins cohérents et donc épars à propos d’autres espèces de visiteurs extraterrestres n’ont pas le même impact ni la même signification que les rapports qui dénoncent de façon cohérente des événements répétés impliquant les Gris, donc toujours les mêmes types d’extraterrestres. La puissance de ce sujet des enlèvements par des extraterrestres Gris provient justement de la cohérence des témoignages. Pour cette raison, nous ne pouvons pas être aussi certains de l’authenticité des récits plus isolés relatifs à ces autres espèces.

    Je n’ai aucun doute à propos de la nature négative et prédatrice du phénomène d’enlèvement extraterrestre. J’ai été très clair à ce sujet dans mon livre « The Song of the Greys » et je souligne cet aspect avec vigueur dans le nouveau livre à venir.

    En 2003, Richard McNally, un professeur de psychologie de l’université d’Harvard a hypnotisé six femmes et cinq hommes qui ont affirmé avoir été victimes d’enlèvements extraterrestres. Sous hypnose, sept de ces dix témoins ont rapporté avoir fait l’objet d’une extraction de sperme ou d’ovaires en vue d’opérations d’hybridation. Ces personnes ont également fait état de rapports sexuels directs avec des extraterrestres. Leurs témoignages ont été retranscrits puis reformulés sur bande audio d’une voix neutre par les chercheurs. Les enlevés ont ensuite écouté ces cassettes et leurs réponses émotionnelles ont été enregistrées en surveillant leur rythme cardiaque ainsi que la sueur qui se dégageait de la paume de leurs mains. Le même type de procédure a été employé sur 8 personnes qui avaient fait l’objet d’expériences traumatisantes sans aucun rapport avec les enlèvements extraterrestres. On a pu observer que les réactions des enlevés « étaient d’une ampleur similaire, si pas plus importante que celles des personnes qui ne pouvaient plus se libérer de souvenirs d’abus sexuels, de violences au combat ou d’autres événements traumatisants ». Mc Nally affirma également la chose suivante : « Les gens qui croient sincèrement avoir été enlevés par des extraterrestres montrent des schémas de réponses émotionnelles et psychologiques liés à ces souvenirs qui, de façon surprenante, sont identiques aux réponses qui ont été enregistrées sur des gens concrètement traumatisés dans des situations de guerre ou dans des événements du même genre ». http://www.news.harvard.edu/gazette/2003/02.20/01-alien.htm

    McNally ne croit pas en l’authenticité réelle et physique du phénomène d’enlèvement extraterrestre car il estime que ce type d’événement est trompeur par nature. Cependant, son opinion à cet égard n’est pas d’une importance fondamentale car les résultats de ses expériences servent en réalité à illustrer l’effet traumatique concret et objectivable des enlèvements extraterrestres aux yeux de ceux qui n’étaient pas convaincus de la réalité tangible du phénomène. Il est incontestable que toutes les procédures développées par les extraterrestres impliquent un élément coercitif dès le moment où démarre l’enlèvement. Les procédures médicales inquisitrices qui sont le plus souvent extrêmement douloureuses sont menées alors que la victime se trouve plongée dans un état de paralysie total qui est également observé à l’occasion des expériences de nature sexuelle qui sont perpétrées sur les enlevés. Si on perçoit le phénomène d’enlèvements extraterrestres dénoncés par des témoins de première main en termes de respect de la vie sous l’angle philosophique des traités généraux d’éthique conçus par l’espèce humaine, je suis alors entièrement convaincu que le phénomène extraterrestre n’est rien d’autre qu’un phénomène négatif et prédateur. Affirmer que les Gris sont délibérément cruels ou sadiques à notre égard impliquerait qu’ils soient alors capables de développer une sorte de codex moral ou éthique. S’il s’agit effectivement de machines biomécaniques programmées, ce que je suis enclin à croire, ces créatures se révèlent incapables de développer le moindre sens psycho émotionnel, la moindre empathie. Et cela semble bien être le cas si l’on tient compte de la majorité des récits des témoins. Je crois que le professeur Jacobs et moi-même sommes les auteurs les plus constants et les plus cohérents à cet égard puisque nous avons maintenu ces prémisses tout au long de nos recherches. J’ai vraiment cherché le plus loin et le plus objectivement du monde une raison qui me ferait changer d’avis et je dois bien avouer que je ne vois pas pourquoi mon opinion changerait si je veux rester rationnel.

    Le comportement des Nordiques, des Reptiliens et des Gris suggère un manque total de conscience telle que nous sommes capable de la concevoir. Ils n’auraient en réalité fait que suivre simplement des sortes d’instructions qui leur ont été programmées, des instructions qui sont contenues dans un programme autonome qui a été conçu pour préserver à n’importe quel prix leurs intérêts ainsi que les intérêts de ceux qui les ont créés dans cet univers. Selon des récits d’enlevés, les humanoïdes extraterrestres de plus grande taille semblent surveiller et diriger ce que font les Gris de plus petite taille. Ils semblent donc surveiller leur comportement prédateur. Les êtres blonds aux yeux bleus qui sont souvent aperçus en compagnie des Gris sont du même type que les entités qui se sont fait connaître auprès des Nazis et sur lesquels Hitler aurait fondé sa vision pour dessiner « l’homme nouveau du futur » et donc, l’idéal SS. Selon certaines informations, un extraterrestre blond a été « exhibé » à plusieurs membres de la haute hiérarchie nazie incluant Heydrich et Himmler (ndlr : les deux chefs de la SS) qui s’étaient rassemblés en 1936 dans les grottes d’Externsteine. Je crois que c’est lors de cette rencontre que la soi disant « solution finale » de la question juive a été implantée dans l’esprit de ces Nazis allemands qui étaient eux-mêmes des parodies de vermine humaine. Il y avait, je crois, une raison à l’aspect sensationnaliste qui les aurait motivé à mener cette campagne d’extermination mais je pourrai en dire plus à ce sujet dans le second et le troisième livre de la trilogie sur laquelle je travaille.

    Un autre aspect du phénomène extraterrestre gris que j’ai pu découvrir et tenter de comprendre dans mon nouveau livre se réfère à un certain type d’expérience de mort imminente ou NDE et qui ressemble étrangement à un enlèvement extraterrestre. Ceux qui ont vécu ce type d’expériences sont troublés parce qu’ils n’ont pas pu vivre les si belles expériences extatiques qui semblent caractériser les NDE. Ils se demandent pourquoi l’univers dans lequel ils se retrouvent est si métallique et solide alors qu’ils espéraient rencontrer ce monde étherique et éphémère auquel ils s’attendent. En étudiant ces expériences et en les examinant à la lumière de mes autres recherches, j’en suis arrivé à la conclusion que les Gris attendent en réalité l’arrivée de certains sujets expérimentaux humains au moment de leur mort physique. Je crois que les Gris sont capables de capturer l’âme de certains individus au moment où le champ énergétique de l’âme quitte le corps matériel à l’état de cadavre et entame son entrée dans l’univers inter-atomique, c’est-à-dire l’espace qui se trouve entre les atomes (qui correspond aux tunnels aperçus lors des expériences de mort imminente). A l’extrême limite du champ d’existence des atomes, ils sont en attente, prêts à faire usage de leur technologie qui est capable de magnifier les forces pour capturer les champs électro-spatiaux morphogénétiques individuels -à savoir des âmes- afin de les empêcher ensuite d’entrer dans le stade d’existence ultérieur qui se trouve au-delà de la matière physique, soit au-delà de l’univers des atomes.

    Karma One : Ces dernières années, un nombre croissant d’auteurs et de témoins privilégiés militaires se sont manifestés avec des points de vue très contradictoires à propos du phénomène d’intrusion extraterrestre. Certains perçoivent ces entités comme dangereuses et prédatrices. D’autres les voient comme « neutres, professionnelles » (cfr Dean) et dénuées de compassion et d’émotions dans le sens où nous le percevons. Ils affirment que les extraterrestres nous considèrent comme une espèce parmi d’autres et agissent comme le feraient les propriétaires d’une réserve animalière en Afrique, ils nous surveillent et veillent à ce que les « animaux » ne soient pas trop nombreux et ne détruisent pas la réserve, c’est-à-dire la Terre.

    D’autres encore, considèrent les extraterrestres, même les Gris, comme bénéfiques et même messianiques. De manière globale, ils les voient comme des êtres profondément bienveillants même si une petite minorité peut se comporter de manière diabolique. Cette partie est essentiellement représentée par le Dr. Steven Greer qui semble avoir développé un point de vue métaphysique à propos de l’intrusion extraterrestre. Greer semble penser que les extraterrestres sont bien plus avancés spirituellement et sont des « entités supérieures, interdimensionnelles et messianiques qui se révèleront à l’homme avec une message libérateur et qui nous sauveront même d’une possible apocalypse ». Que pensez-vous de ces mouvements et de ces différents points de vue ?

    Nigel Kerner : Il est aisé et tentant pour beaucoup de percevoir une manifestation étrangère et extra-terrestre à cette planète comme une nouvelle force messianique qui se présente à eux tel un grand et merveilleux bienfait qui bénéficiera à tous. Mais je crois que cette vision est d’une folie extrême et totale.
    La science perçoit en gros les religions conventionnelles comme un piètre héritage de l’époque médiévale, indispensable à notre confort. Elles incarnent la vision conventionnelle d’un principe divin, une sorte de secours, d’assistance spirituelle assez archaïque que nous nous serions inventés. Les religions traditionnelles ne seraient finalement rien d’autre qu’un simple vœu pieux qui renforce l’espoir, la morale et d’autres platitudes éthiques. Elles ne visent en outre que le contrôle social des masses populaires. Tout cela ne peut se comprendre qu’à la lumière de ce que les prêtres, le pouvoir et les auteurs de toutes les invectives religieuses ont réellement fait au cours des siècles. Ils ont menti, détourné, mal interprété et manipulé toute la ressource spirituelle qui se trouve autour de l’idée du divin depuis des millénaires et ils l’ont fait le plus souvent de façon délibérée. Ils ont conçu l’idée de « Dieu » autour de principes anthropocentriques qui ne sont que la glorification de l’idée d’un père de famille ou d’un seigneur régnant sur son domaine et sur ses serfs dans le seul but de s’auto-congratuler ou encore donner plus d’ampleur et d’emprise à leur propre autorité et leurs manières de vivre.

    En ce qui me concerne, je n’étais pas prêt à accepter qu’il existait une domination spirituelle et extrasensorielle sur la matière et sur les diverses ressources présentes dans un univers matériel jusqu’à ce que je sois confronté à la réalité du phénomène ufologique. En constatant ce fait, j’ai commencé à comprendre la logique et la raison qui se trouvent derrière cet adage de Shakespeare : « il y a bien plus de choses sur la terre et dans les cieux auxquelles la philosophie n’a jamais osé rêver ». Cette phrase révèle une vérité indépassable. J’ai commencé à percevoir ce que les enseignants fondateurs de nos grands courants religieux avaient saisi, à savoir qu’il existe tout un monde qui se trouve au-delà des forces apparentes qui s’expriment dans l’univers de matière et donc au-delà des atomes. C’est un monde qui se révèle aussi réel et tangible que n’importe quel autre. Tout le contexte de cette constatation devient si clair pour moi qu’il peut même se définir de manière réaliste et terre à terre.

    Ceux qui croient en un univers qui se base sur la pure matière, qui croient en tous ses produits dérivés et qui ont ainsi fondé toutes leurs échelles de valeurs et de perception des significations ultimes sont en réalité en grand danger de perdre toutes les références qu’ils ont d’eux-mêmes en les remplaçant par une référence matérialiste non vivante, en quelque sorte mécanique ou robotique, donc une référence morte. Vous ne pouvez comprendre et connaître une chose que si elle est prend sa référence au sein du « moi ». Sans cette référence liée à votre propre dimension vivante, vous êtes dans le nihilisme de Wittgenstein et de Nietzsche et par conséquent dans la démence indescriptible de l’esprit d’une machine, au cœur d’un esprit mécanique dénué d’âme. Vous êtes en fait un Gris. Il n’y a rien de plus terrifiant que cela et vous êtes incapable d’en faire l’expérience par vous-mêmes.

    Dans son excellent article qui discute des implications éthiques du phénomène de l’enlèvement extraterrestre (http://www.ctlsoftware.co.uk/abductions.htm), Budd Hopkins souligne le fait que les extraterrestres ne semblent en aucune manière intervenir pour empêcher l’homme de faire l’expérience de la souffrance en ce bas monde. Hopkins suggère que Dieu semble également atteint par cette même indifférence. Cependant, selon moi, il y a une profonde et cruciale différence entre ces deux sources potentielles d’assistance à l’humanité.

    Comme je l’ai dit, les extraterrestres ont eu la main bien plus qu’heureuse en intervenant dans nos affaires pour enlever et contrôler par la force des cibles humaines. Il semble donc que l’interventionnisme ne leur pose aucun problème lorsqu’ils ont envie d’être interventionnistes. Cependant, en ce qui concerne cet état central de perfection et de liberté infinie qui correspond à la définition du divin, le scénario devient totalement différent.

    Pour ceux qui ont pu lire mon premier livre, je crois que notre existence qui se développe dans un univers physique imparfait n’est pas le résultat d’un Dieu créateur qui nous aurait placé délibérément dans un état d’imperfection (et qui pourrait alors assister au spectacle) pour en tirer du plaisir. Il s’agit plutôt de l’expression de la liberté parfaite qui s’est impliquée dans un état de perfection que je nomme « expression divine », dans le but de savoir et d’expérimenter toutes les choses, en ce compris la liberté de savoir ce que c’est de ne plus être parfaitement libre et donc ce que c’est d’être imparfait. C’est cela la liberté totale et parfaite, une chose, son contraire et tous les champs du possible. Nous sommes donc le produit de nos propres choix libres. Par conséquent, ce n’est pas tant que Dieu n’interviendra pas mais plutôt simplement le fait que l’expression de la Divinité ne peut intervenir par essence et ce, afin que tous les champs du possible s’expriment. La « lumière » infinie issue de la manifestation de la divinité ne peut s’exprimer dans l’univers que dans la mesure où nous le permettons puisque nous en sommes les relais, les vecteurs et donc, nous devons pour cela ouvrir en quelque sorte grandes les fenêtres de nos âmes. Notre volonté de faire cela est suprême, plus forte que tout. Une fois que nous agissons, nous incarnons d’une certaine manière cette lumière et agissons comme un agent de l’expression divine. Mais l’état d’expression divine en elle-même est un état d’implication qui, par définition, ne peut intervenir d’elle-même. Elle a besoin d’un agent.

    Le Christ, Bouddha, Mohammed et tous les grands enseignants étaient des incarnations physiques de la lumière de l’état de divinité de telle manière que ces êtres furent capables de faire le choix d’aider leurs congénères, un choix qui leur était propre. Les Gris (en tant qu’expression mécanique), comme j’en ai déjà parlé, ont montré qu’ils étaient capables d’intervenir et qu’ils intervenaient en réalité que de manière négative et coercitive. De ce fait, la question que pose Hopkins s’adresse bien aux Gris : pourquoi n’interviennent-ils pas pour empêcher l’être humain de souffrir ? Pourquoi est-ce que, justement, leurs interventions génèrent-elles de la souffrance et de la douleur plutôt que de la soulager ?

    Comme je l’ai déjà mentionné au préalable, il est totalement évident que les entités extraterrestres qui ont été aperçues dans ces témoignages n’ont éprouvé absolument aucun égard pour la détresse ou la douleur humaine. Cependant, les enlevés n’ont pas non plus parlé que leur ravisseur aurait fait montre de cruauté ou de plaisir sadique. A la place, les extraterrestres ont plutôt l’air de ne rien comprendre à la douleur qu’ils infligent à leurs victimes, ce qui représente à tout le moins un sérieux problème. Si ce sont bien des créatures robotiques comme je le crois, ce manque d’empathie prend tout son sens parce qu’il est impossible de programmer de la compassion et de la sympathie dans une machine. Ces « qualités » que sont l’empathie et la compassion sont les marques de fabrique de l’être connecté au « Godverse », c’est-à-dire à l’univers du Divin. L’être vivant naturel. S’ils sont nos messies et rédempteurs du futur, on peut alors se poser la question : vers quelle terre promise nous mènent ces entités ?

    Karma One : Pensez-vous qu’il existe un risque de voir se développer une nouvelle religion dans le cadre du phénomène d’intrusion extraterrestre et qui se baserait sur un message apocalyptique de type biblique ou bien croyez-vous que ce risque est négligeable ? Dans ces temps de crises nombreuses (financière, climatique, matières premières et énergies, religions etc…), compte tenu de l’importance croissante de messages apocalyptiques et bibliques (2012, la venue de Nibiru, scénario de fin des temps), selon vous, les extraterrestres vont-ils vouloir jouer un rôle prépondérant dans ces scénarii ?

    Nigel Kerner : Les religions semblent se former de manière spontanée à chaque fois que les êtres humains en expriment le besoin. L’apparente insécurité qui est la marque de fabrique particulière de notre vie quotidienne constitue l’ingrédient idéal pour obtenir de grands effets à partir de petites causes. On va alors tout faire pour concevoir une philosophie qui va nier les effets du deuxième principe de la thermodynamique et qui a pour conséquence la dégradation de notre corps à chaque seconde de notre vie qui passe. (NDLR : L’irréversibilité des phénomènes physiques induisent les effets de l’entropie d’un système. Un système obéit à la loi d’entropie dans la mesure où petit à petit s’instaure dans tout système physique de moins en moins d’ordre, de plus en plus de chaos mais également, de moins en moins d’énergie ou encore une énergie qui est de plus en plus gaspillée –la loi des retours diminués- jusqu’à aboutir à l’entropie maximale ; à savoir la mort. Dans un système physique clos, la seconde loi veut que l’entropie est constante ou augmente de manière irréversible et ne peut en aucun cas diminuer. L’entropie d’un système isolé ne peut pas diminuer, elle augmente ou elle reste constante si la transformation est réversible. Pour être plus clair, la mort physique est un système entropique irréversible. De même, lorsqu’un verre tombe à terre, il ne peut se reconstituer). Nous sommes sans cesse en quête d’une certitude qui nous permettra de mettre un terme à cette insécurité. Nous devons faire face sans cesse à cette insécurité qui provient de cette terrible et puissante force qui nous pourrit de l’intérieur. Nous avons besoin de savoir qu’il existe bel et bien quelque chose qui peut contrecarrer cette force entropique qui nous précipite vers le chaos et vers une lente détérioration. Quelque chose qui résiste à ce processus incontournable. Quelque chose qui peut changer la mort en vie, la perte en profit.

    En considérant les choses dans leur ensemble, il y a en nous, en tant qu’être humain, une ancienne mémoire qui a encodé au plus profond de notre être les souvenirs d’une réalité, d’un temps, d’un endroit ou d’une situation où tout était possible et se présentait sous une forme merveilleuse et immédiatement disponible. La perte de cette réalité nous pousse à conserver intact dans notre mémoire l’espoir de notre transformation. Nous recherchons tous les signes qui permettent au souvenir que nous avons de cet espoir de demeurer vivant et nous construisons sur base de ces signes, une philosophie, un procédé ou un système de croyance qui pourraient transformer le désespoir en espoir. Ces signes, ces anomalies acquièrent leur forme la plus puissante lorsque quelque chose va à l’encontre du connu, des lieux communs et du système (NDLR : soit le phénomène des anomalies, des manifestations surnaturelles). Par exemple, on a créé de toutes pièces un Bouddha avec ce jeune garçon qui a été découvert en train de méditer pendant plusieurs semaines selon certains, pendant plusieurs mois selon d’autres, sous un arbre dans le Nord de l’Inde. Il méditait sans s’arrêter pour manger, boire ou faire ses besoins. On en a fait une sorte d’icône qui symbolisait les attentes les plus extrêmes parce que nous avons tous besoin et envie que toutes les choses soient merveilleusement belles, bonnes et idéales.

    Les créatures mystérieuses ainsi que les vaisseaux spatiaux qui définissent le phénomène OVNI constitueront le candidat idéal pour une déification dans un monde qui a perdu toutes ses illusions avec les religions spiritualisées. L’Occident et ses populations euro-caucasiennes se sont sécularisés sur la base d’un système purement matérialiste fondé sur le monde de la science. De ce fait, l’Occident recherchera une réalité finale fondée en fin de compte sur l’atome et la matière. Ils vont déifier les Gris et les définiront comme étant de nouveaux « Messires » (NDLR : Cela se vérifie par exemple dans une conception très récente du Vatican selon laquelle la vie extraterrestre intelligente doit exister et nous est sans doute supérieure parce que cette vie a été conçue par essence en dehors du péché alors que les Ecritures nous apprennent que l’homme a été conçu, entaché par le péché originel !). Il s’agira d’une variante de messies non spirituels cette fois, qui nous amèneront de bonnes choses si et seulement si nous les comprenons et si nous leur donnons une chance de les comprendre. Ils inventeront toutes sortes de choses et d’événements et les traduiront dans des termes qui incarneront la vérité authentique, une vérité qui dépassera bien entendu ce que l’être humain est capable de comprendre.

    12-humanoide-ar.jpg

    Dans mon nouveau livre (ndlr : à paraître en janvier 2010 chez l’éditeur Inner Traditions/Bear & Company), j’ai tenté d’analyser tous les indicateurs que l’on peut retrouver dans divers systèmes de croyance, qu’ils soient séculiers ou spirituels, et j’en suis arrivé à la conclusion simple, logique et incontournable que rien n’est plus éloigné de la vérité. Le phénomène Ovni est la plus grande menace à laquelle doit faire face tout être vivant naturel faisant partie de cet univers. Ce phénomène constitue la négation absolue et finale, la destruction de nos espèces et ce, grâce à une immense incompréhension et une déformation délibérée des messages spirituels et religieux de tous les grands enseignants et de ce qu’ils voulaient vraiment nous dire. Le livre consacre près de 600 pages et plus de 200.000 mots à n’expliquer que cela et je ne vais donc pas le faire dans cette réponse. Mais je crois que lorsque les esprits les plus aiguisés examinent tous les indices qui sont rassemblés, ils se rendront compte que ce que les chrétiens fondamentalistes ont désigné sous les termes d’extase, de « révélation » ou d’épiphanie n’est en réalité qu’un enlèvement ou encore la captation d’une âme. Ils verront que ces extraterrestres Gris dotés de quatre doigts sont mortellement dangereux car ils veulent s’emparer de cette planète et de ses dirigeants. Ces extraterrestres poursuivent un agenda : l’interception de milliards d’êtres humains d’un génotype spécifique appartenant à une humanité qui a été spécialement préparée sur le plan génétique, c’est-à-dire l’humanité européenne caucasienne dont les gènes ont été « travaillés » pour comporter un déficit en mélanine. Le but de cette opération glace le sang tant elle est effrayante. Derrière ces enlèvements et apparitions ciblées se dévoile un programme génocidaire fondé sur des marqueurs génétiques.

    Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que les Gris et leurs hybrides incarnent bel et bien « le Grand Prétendant », ce faux messie et ce faux dieu prophétisé dans le Livre de l’Apocalypse qui subjuguera tous les hommes grâce aux miracles qu’il montrera. Ce faux prophète a le pouvoir «de donner la vie à l’image de la Bête ». Il s’agit sans doute d’une référence aux procédures de clonage qui sont employées par les Gris. Des implants biologiques insérés sous la peau comme outils de surveillance et de localisation sont aujourd’hui déjà disponibles sur le marché. Ce genre de technologie peut incarner « la marque de la bête » que le faux prophète donne aux êtres humains et sans laquelle nous ne pouvons rien acheter ou vendre. L’un des ces implants a d’ailleurs été baptisé « Digital Angel » ou « ange digital », un titre qui semble trop ironique pour être vrai et pourtant, cet intitulé cache peut-être bien plus que de la simple ironie (NDLR : Le type d’implant « Digital Angel » a été étudié pour être employé dans le système bancaire et pourra être lu à distance par des machines). Peut-être que toutes ces technologies sont le produit d’authentiques « anges » robotiques et digitaux qui sont apparemment descendus des cieux. Pour paraphraser les termes des écritures, la Bible prophétise que « seuls ceux dont le nom n’est pas inscrit dans le livre de la vie de l’agneau sacrifié lors de la fondation du monde » vénèreront le faux prophète. Ne serait-ce pas ces êtres humains qui ont été interceptés génétiquement de façon à ce qu’ils ne puissent plus être clairement en contact avec l’Univers du Divin qui existe en eux au-delà de l’établissement de ce monde de matière ?

    Quelle que soit la vérité que pourraient éventuellement contenir l’une ou l’autre prophétie, nous devons admettre que celles qui annoncent la fin des temps n’ont jamais cessé d’apparaître au cours des siècles. Bien évidemment, aucune d’entre elle ne s’est avérée fondée. Par contre, d’autres types de prophéties qui se sont réalisées permettent d’illustrer la fragilité de notre condition en tant qu’espèce. Le simple fait que la prophétie de 2012 provient de multiples sources indépendantes les unes des autres peut suggérer qu’elle contient une vérité potentielle. Mais il existe aussi cette possibilité dont je parle dans mon nouveau livre selon laquelle les Gris pourraient employer leurs technologies pour par exemple contrôler la trajectoire d’un astéroïde de façon à ce qu’il frappe des parties du monde où l’on trouve des concentrations de populations qui ne font pas partie de leur groupe humain expérimental de prédilection (qui sont les Caucasiens) et qui pourraient par conséquent interférer avec les groupes qui font partie de leurs sélections.

    Que cette prophétie se matérialise un jour ou non, elle nous place face à notre décès, tel un agent d’une mort soudaine, terme final de notre individualité consciente et physique. Nous ne sommes qu’à quelques battements de cœur d’un deuil, celui que nous devrons faire de toutes nos attentes, de tous nos espoirs. Alors, préférons-nous nous diriger vers la mort dans l’ignorance de notre destinée ? Ou bien, préférons-nous nous émerveiller devant ce qu’il adviendra de nos pensées, de l’ensemble de nos expériences? Il me semble que si nous pouvons avoir un regard avisé sur se cache derrière la matrice de la vie physique et ses illusions, alors comme tout doit de toute façon se terminer et déboucher sur quelque chose, nous disposerons d’une vision plus pénétrante et réaliste des problèmes auxquels nous serons de toute façon confrontés. Si sans aucun avertissement préalable, tel un de ces instants hasardeux que peut générer l’univers, un astéroïde capable d’anéantir une civilisation s’approchait de nous en surgissant par surprise derrière l’éclat du soleil, il est évident que ceux qui chérissent leur individualité pourraient en pâtir. La préscience de ces événements est-elle un prix si intéressant à payer ?

    Il est crucial de comprendre que ce que les gens perçoivent comme étant l’Armageddon est par nature un événement qui ne devra pas se traduire par une fin du monde explosive et terrifiante mais plutôt par le commencement d’un nouveau jour glorieux de connaissance. Une nouvelle manière de percevoir la base entière de l’existence qui ne se fonde pas sur des concepts Nouvel-Âge ou encore sur les doctrines d’un pseudo âge d’or d’ignorance fondé sur les mêmes principes de « physicalité » que l’on avait développé lors des sombres périodes médiévales. Je crois que la science nous offre de toutes nouvelles perspectives grâce à sa manière de percevoir la matière. Ce nouveau regard sur la matière nous poussera à comprendre ce qui se cache derrière toutes les énigmes de la vie. La science nous montre la matière sous un nouvel angle, une matière fondée sur un monde atomique éphémère et en même temps profondément liée à l’expression abstraite, éternelle et psycho-spirituelle de l’Univers du Divin (le Godverse). Mes recherches qui se veulent aussi objectives et logiques que possible m’ont révélées qu’il existe une forme d’affirmation d’un résultat final et glorieux et à mon sens, ce résultat parfait est une certitude en dépit des effets entropiques qui prévalent dans un univers fondé sur la matière et les forces physiques comme le nôtre. (NDLR : En d’autres termes, notre réalité, celle d’un monde constitué d’atomes, de parties et donc marqué par l’entropie ne pourra jamais contaminer l’univers parfait de la source de toute chose, le Godverse vers lequel nous nous dirigeons avec certitude)

    De nombreuses prophéties émanant des diverses cultures et religions de par le monde prédisent une nouvel aube, un recommencement pour l’humanité, « un nouveau ciel pour une nouvelle terre » tel qu’annoncé dans l’Apocalypse. Pour certaines raisons, seules les prophéties de type apocalyptique ont les faveurs du monde des médias et les visions positives sont simplement jetées à la corbeille. Je ne suis pas en train de dire que le phénomène extraterrestre pourrait amener l’émergence d’une meilleure situation, loin de là. A la place, je dis qu’il y a une Cause extérieure alternative dans cette affaire, une cause qui trouve son origine dans l’univers parfait du divin, le Godverse. Cette cause d’origine transcendante (Godverse) contrecarre automatiquement et implicitement tous les obstacles placés par les Gris sur la route de l’humanité au point que nous n’avons pas eu à choisir librement ce que les Gris nous ont fait. Nous les avons subis. (NDLR : Et donc, malgré leur présence, nous pouvons leur échapper parce que nous venons du Godverse, affirme avec insistance Kerner)
    Jésus Christ, je le pense, était une forme de compensation. Son héritage en mots et en actes nous a fourni une forme d’antidote pour faire face aux diverses intrusions et interceptions des Gris et à leur influence pernicieuse. Cela est résumé au mieux dans la suggestion que Jésus fit à Judas de « penser avec le cœur » (NDLR : par opposition à la pensée mentale qui reconstruit la pensée et donc le discours sur base de la peur et des émotions qui en découlent). Dans mon nouveau livre, je suggère que le Christ a aussi laissé un autre héritage, biologique celui-là, une ligne de descendants libres de toute interception génétique et qui peut guérir l’humanité de toute pollution des Gris. Dans le livre, je met en évidence des preuves de cette assertion plutôt révolutionnaire et que j’ai trouvée dans le Testament de Judas, dans d’autres textes gnostiques mais aussi dans le livre canonique de l’Apocalypse (NDLR : dans le testament de Judas, le Christ évoque l’existence de deux sortes d’être humains, deux « générations » : ceux qui sont nés sous le joug des Archontes et ceux qui en sont libres. Le texte parle de « génération », ce qui n’est pas un hasard mais montre qu’il s’agit donc d’une sorte d’emprise des archontes dès la naissance. Il ne peut donc s’agir, en langage moderne, que d’une interception et une marque génétique héréditaire). Ce qui nous arrive du « Godverse » n’arrive par conséquent que par des moyens naturels et non par le biais de la technologie ou du voyage espace temps. Donc, les messies sont nés d’un utérus et ils n’arriveront pas ici en vaisseau spatial !

    Karmaone : Pour comprendre le phénomène d’intrusion extraterrestre, il y a certes les témoignages de plus en plus nombreux des militaires et des victimes d’enlèvements. Mais pensez-vous aussi qu’une analyse en profondeur de notre patrimoine génétique ou de ses mutations successives puissent montrer que celui-ci a été manipulé par une force extraterrestre dans le cadre du développement de projets avancés d’ingénierie génétique, à l’instar de ce qui est décrit de façon imagée dans les tablettes sumériennes ? Quels sont les éléments objectifs qui démontreraient que ce projet a existé, qu’il est malveillant et que les conséquences en seraient une diminution du véritable potentiel de l’être humain ?

    Nigel Kerner : Oui, il existe de fait des éléments montrant que le génome humain a fait l’objet d’une pareille interception. La répétition de trinucléotides (ou triplet du génome) en est un exemple évident. Les répétitions de trinucléotides se distinguent de l’ADN normal (ndlr : l’ADN est composé de 4 bases, soit Adénine(A), Guanine (G), Cytosine (C), Tymine). Il y a répétition de trinucléotides lorsque le même code « triple » se répète encore et encore comme par exemple la répétition CTG ; soit les trois mêmes bases Cytosine-Tymine-Guanine se répètent en une longue suite en CTG-CTG-CTG ou encore GGC-GGC-GGC). De la même manière, un clone se caractérise par la répétition de codes. Il se compose d’une cellule maîtresse qui se duplique elle-même à de multiples reprises jusqu’à former un corps complet. Je suggère que les répétitions de ces trinucléotides pourraient faire partie de leurs tentatives de nous convertir en leur format, en une expression génétique voisine de la leur. De manière très intéressante, le trinucléotide dans l’ADN peut générer une structure très inhabituelle qui permet à deux brins d’ADN enroulés en double hélice de glisser l’un contre l’autre, libérant les bouts de ces brins d’ADN avec lesquels l’enzyme générera des bases supplémentaires. Si c’était dans l’intention des extraterrestres de façonner notre ADN à leur propre usage et donc, pour y arriver, de réorganiser certaines parties du génome humain, ils devraient alors posséder une technologie qui leur permettrait de faire ce que l’on appelle l’épissage de l’ADN enzymatique (NDLR : Le décodage complet de l’ADN suit de nombreuses étapes : déroulement de l’ADN, lecture et transcription en ARN, épissage de l’ARN, traduction du code en protéine, maturation de la protéine…avant de donner lieu à l’assemblage correct des protéines dont la cellule peut avoir besoin. L’épissage est donc une des phases du décodage de l’ADN). Les maladies qui sont justement provoquées par les répétitions des trinucléotides semblent être de celles qui affectent particulièrement le système nerveux. Dans mes livres, j’ai suggéré le fait que nous « pensons » avec l’entièreté de notre système nerveux et pas seulement avec notre cerveau. Ces extraterrestres sont des entités de nature purement physique, me semble-t-il, et ils sont par conséquent incapables de détecter et de contrôler la nature non physique et immatérielle du processus de la pensée. De ce fait, ils ciblent peut être par ce moyen matériel (ndlr : celui de l’ADN) le système nerveux qui est supposé être le siège de la pensée. C’est peut être leur manière de tenter d’introduire leurs propres « signatures » dans les gènes qui codent le système nerveux de l’être humain de telle façon qu’ils puissent visualiser matériellement et génétiquement l’ingrédient manquant qui fait la différence entre eux et nous.

    Il semble qu’il existe un niveau « limite » de trinucléotides qui provoquent mécaniquement et donc automatiquement l’apparition de la maladie. Il est probable qu’une fois que ces interceptions de notre ADN ont atteint un certain nombre, il n’est plus possible pour les séquences « naturelles » d’ADN de résister et elles sont alors dominées. Contrairement aux maladies génétiques classiques, dans le cadre de ces maladies générées par la répétition de trinucléotides, il ne s’agit pas d’un gène spécifique ou de plusieurs gènes spécifiques qui sont responsables de la pathologie mais c’est bien de la répétition même des codes qui provoquent l’affection. Je suggère que ces répétions empiètent sur les gènes qui sont l’expression naturelle de l’espèce humaine.

    De nombreux enlevés rapportent que les extraterrestres prélèvent pour examen des spermatozoïdes ou des ovules. En fait, de nombreux examens médicaux de femmes qui affirment avoir été enlevées ont révélé que tous les ovules avaient mystérieusement disparu de leurs ovaires. Pour rappel, l’expansion des trinucléotides dans l’ADN apparaît justement dans les premiers stages du développement embryonnaire.

    Suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • OVNIs: ouvrage à venir "L'ufologie en Touraine"

    OVNIs: ouvrage à venir L'ufologie en Touraine

     

    Catalogue des observations d'Ovnis (1935-2019)

     

    Ufologie en touraine r borne 600

    Le livre aux éditions JPG (voir plus bas la même image agrandissable)

     

    Ayant rencontré physiquement l'auteur de cet ouvrage, Rémy Borne, à quelques reprises au cours de ces dernières années, je me devais de parler de son ouvrage qui sera disponible dès le 21 avril 2021L'ufologie en Touraine - Catalogue des observations d'Ovnis (1935-2019).

    Rémy Borne est depuis plusieurs années responsable de l'Association "Les repas ufologiques de Tours", qui organise chaque mois une conférence dans un restaurant local équipé d'une belle salle pouvant accueillir un matériel de projection pour des documentaires axés sur des thèmes, assez larges, incluant bien sûr surtout les recherches sur les observations d'OVNIs et phénomènes connexes mais aussi l'archéologie, l'Histoire et le paranormal. C'est d'ailleurs à l'occasion d'une invitation par le secrétaire de l'Association, Phil Solano, pour une conférence-projection, que j'avais fait la connaissance de nombreux adhérents des Repas Ufologiques de Tours, très sympathiques et accueillants.

    Notez tout de suite que les sommes récoltées lors de la vente de ce livre iront pour 50% à l’association Enfance & Pluriel qui s’occupe d’enfants autistes.

     

    Equipetours barbecue poitiers07 2020

    L'équipe de l'association des Repas Ufologique de Tours, hormis moi-même tout à gauche. Crédit les Repas Ufologiques de Tours

     

    Voici l'image agrandie du livre et le texte de dos du livre aux JMG Editionshttps://jmgeditions.fr/produit/lufologie-en-touraine/ et qui sera disponible dans les autres libraires, Fnac, Cultura, etc..., mais aussi sur Amazon

    Si vous observez un objet insolite dans le ciel, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Pour préserver votre tranquillité et ne pas prendre le risque de passer pour un farfelu, vous pouvez garder l’observation confidentielle et n’en parler qu’à votre entourage proche.

    Mais vous pouvez aussi décider de témoigner.

    Dans ce cas, vous pouvez vous rendre à la gendarmerie pour y faire une déposition. Le procès-verbal sera alors transmis à un organisme officiel : le GEIPAN, qui diligentera, s’il le juge pertinent, une enquête.

    Vous pouvez aussi prendre contact avec les médias locaux pour témoigner de votre aventure et savoir si d’autres personnes ont été témoins du même phénomène.

    Si une association de recherche privée est active dans votre région, vous avez alors toutes les chances de la voir s’intéresser à ce que vous avez observé…

    Ce sont justement les travaux et les recherches d’une association privée dont il est question dans ce livre.

    Basée en Touraine, l’association de Rémy Borne classifie depuis des années des témoignages d’observations insolites et enquête activement sur le terrain.

    Dans ce livre, vous allez découvrir quelques-uns de ces récits régionaux parfois assez étonnants ! Des documents inédits et, pour certains, jamais publiés."

     

    Ufologie en touraine r borne

    L'image du livre, cliquer pour l'agrandir - Crédit JMG Editions

     

    A l'occasion de la sortie de son livre, Rémy Borne a eu l’occasion de s’exprimer sur radio France Bleu Touraine, sur FR3 Val de Loire, dans La Nouvelle République du Centre-Ouest, le Magazine de la Touraine, et Tours Madame.

    Voir ci-dessous l'interview de Rémy Borne sur TVTours en avril 2021 par Florent Clavel :

    Lire la suite

  • Pérou : Caral, 5000 ans et astronomie paysagère

    Pérou : Caral, 5000 ans et astronomie paysagère

     

    Caral perou 02

     

    Je ne sais pas si l'expression de "astronomie paysagère" existe ou si je l'invente ici, mais elle me semble la plus adéquate pour résumer la situation décrite par les scientifiques en conclusion de leur étude sur le façonnage de la plus ancienne ville des Amériques à ce jour, Caral. Caral, dont j'ai déjà parlé plusieurs fois tant son avancée par rapport aux autres cultures connues à la même époque (environ 3 000 ans Avant J.C) dans les Amériques surprend:

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/la-civilisation-de-caral.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/perou-caral-supe-bandurria-sechin-kotosh-chavin-1.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/perou-caral-supe-bandurria-sechin-kotosh-chavin-2.html

     

    Astronomie et paysage dans la ville de Caral, la plus ancienne ville des Amériques

     

     

    Caral supe

    L'un des principaux bâtiments pyramidaux de la place centrale de Caral, dont le grand axe est orienté parallèlement à la rivière Supe, et vers la grande lunastice sud. Crédit: A. César González-García (Incipit-CSIC).

     

    Une équipe de chercheurs, dirigée par l'Instituto de Ciencias del Patrimonio (Incipit-CSIC) et l'Instituto de Astrofísica de Canarias (IAC), en collaboration avec l'équipe de la Zone Arqueologique de Caral (Pérou) dirigée par le Dr Ruth Shady Solís, a établi la relation entre la position des monuments de la Culture Supe (Pérou), leurs orientations et certaines caractéristiques astronomiques et topographiques, ce qui ouvre la voie à l'analyse de la façon dont les habitants de cette vallée ont conçu l'espace et le temps il y a 5000 ans. Les résultats de l'étude viennent d'être publiés dans la revue Latin American Antiquity.

    La vallée de la rivière Supe au Pérou contient la première preuve de la construction d'une ville dans les Amériques. Au cours des dernières décennies dans cette vallée et sur la côte voisine, de nombreux sites cérémoniels ont été découverts, avec des bâtiments pyramidaux élaborés et de grands espaces ouverts circulaires datant de 3000 avant JC. La société qui a construit ces bâtiments était basée sur l'agriculture par irrigation, notamment de le coton et la citrouille, et sur la pêche car la côte donne accès à l'une des pêcheries les plus riches du monde.

    Vers la fin de 2016, une campagne de travaux de terrain a été menée dans la vallée de Supe, prenant des mesures des positions et orientations des bâtiments les plus importants de cette civilisation très ancienne sur les dix sites les plus importants de la vallée. « Les résultats des recherches sur la position et l'orientation des bâtiments principaux montrent que la présence de la rivière Supe est la principale influence déterminante sur l'orientation des bâtiments car bien qu'ils ne soient pas situés directement au bord de la rivière, ils sont systématiquement parallèles à cela dans un phénomène curieux, convergent avec ce qui se passait en même temps à des milliers de kilomètres dans la Vallée du Nil », explique Juan Antonio Belmonte, un chercheur de l'IAC expert en astronomie culturelle et co-auteur de l'article.

    Cependant, l'analyse a révélé que la situation dans la vallée était également déterminée par des relations astronomiques très suggestives et novatrices.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Importante excursion magnétique il y a 42 000 ans

    Importante excursion magnétique il y a 42 000 ans

     

    Magnetosphere rendition

    Notre bouclier magnétique nous protège des vents solaires et rayons cosmiques, sauf s'il diminue trop. Domaine publique.

     

    Connue sous le nom d'excursion de Laschamp - d'après le nom du village français dans lequel elle a été mise au jour, une importante tentative d'inversion magnétique est survenue. Elle s'est produite il y a entre 41.000 et 42.000 ans avant le présent. Les pôles magnétiques terrestres se sont alors déplacés pendant environ 800 ans avant de reprendre finalement leur place initiale.

    C'est en étudiant les cernes d'un kauri, un arbre endémique de la Nouvelle-Zélande, que les chercheurs ont pu estimer les changements dans les niveaux de radiocarbone pendant cette demi-inversion géomagnétique. Ils ont pu ainsi établir une échelle de temps détaillée de la façon dont l'atmosphère a évolué au cours de l'événement d'Adams. Une sorte de pierre de rosette qui leur a permis de relier entre eux diverses observations passées et parfois géographiquement éloignées.

    Jusque à présent, les scientifiques s'étaient concentrés sur les changements survenus au moment de l'inversion. Le champ magnétique de la Terre s'est alors trouvé affaibli d'environ 28 % en moyenne par rapport à ce qu'il est aujourd'hui. Mais les chercheurs de l'université de Nouvelle-Galles du Sud nous apprennent que la période la plus sensible s'est déroulée au moment de la préparation de l'excursion. « L'intensité du champ magnétique terrestre était alors inférieure à 6 % de ce qu'elle est aujourd'hui», remarque Chris Turney. Une boussole à l'époque, si elle existait, n'aurait plus du tout trouvé le nord, s'affolant sans arrêt.

    Le bouclier qui protège notre Planète des rayonnements cosmiques avait-il presque entièrement disparu à cette période ? Par chance, notre Soleil connaissait alors une phase d'activité moins intense que celle que nous expérimentons aujourd'hui. Moins intense, mais plus instable aussi. Ainsi, selon les scientifiques, « le rayonnement solaire non filtré a ionisé l'atmosphère de notre Terre et "frit" la couche d’ozone stratosphérique, déclenchant une vague de changements climatiques à travers le monde. »

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • USA: La DIA admet la possession de débris d'OVNI ?

    USA: La DIA admet la possession de débris d'OVNI ?

     

    Memory metals uncrumpled and crumpled

    Materiel à mémoire de forme

     

    Ceci fait suite bien sûr à la divulgation en cours sur le sujet aux Etats-Unis et aux assez récentes libérations de données par le Pentagone et la Navy américaine qui ont été relayées par tous les grands médias du monde. J'en avais parlé par exemple ici : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovni-usa-des-millions-de-dans-une-etude-secrete-et-des-preuves.html

    Les trois vidéos prises par les pilotes de la Navy en 2004 et 2014-2015 et déclassifiées par le Pentagone, les témoignages officiels de plusieurs d'entre eux et d'autres, les témoignages de spécialistes des radars de la Navy (avec détections radars tant sur des navires que dans un sous-marin) et les informations données par l'AATIP  (le programme avancé d'identification des menaces aérospatiales) ont bien sûr accéléré les choses outre-Atlantique. Sans oublier de notre côté les révélations en 2020 d'un ancien directeur de la DGSE française (Mr Juillet), admettant la réalité et l'incompréhension du phénomène OVNI de la part des autorités françaises lors d'une interview filmée pour le film et la série sur le sujet (OVNIs: les dossiers déclassifiés américains)...

    Dans un tout nouvel article, le chercheur Anthony Bragalia annonce avoir enfin reçu une réponse à sa demande de 2017, dans le cadre du Freedom of Information Act (FOIA), auprès du gouvernement américain, concernant le matériel en rapport avec les UAP ((Phénomènes Aériens Non Identifiés), puisque ce terme remplace "UFO" maintenant aux USA, annoncé dans le programme de recherche de l'entreprise Bigelow Aerospace. La DIA lui répond enfin, en s'excusant du délai. La demande originale de la FOIA de 2017 faite à la DIA demande les descriptions physiques, les propriétés et la composition du matériel OVNI / UAP détenu par le gouvernement et son entrepreneur. La demande est sans ambiguïté dans sa signification. Il se réfère au matériel OVNI / UAP et aux "débris physiques récupérés par le personnel du Département de la Défense comme résidus, flotsam, matériel de tir ou UAP écrasés ou objets volants non identifiés."

    Et la réponse de la DIA parle bien de UAP, sans bien sûr parler clairement des origines des matériaux testés par Bigelow Aerospace. Pour Mr Bragalia, il s'agit de toute façon d'une grande victoire pour l'ufolologie (l'uapologie maintenant ?) et d'un aveu stupéfiant par le gouvernement américain qu'il possède des débris d'OVNI. Vous trouverez ci-dessous la traduction française de l'article de Mr Bragalia, qui est acompagné de la demande FOIA de 2017, la lettre de réponse de la DIA et les PDF acompagnant la réponse décrivant les matériaux testés et possibilités futures les concernant, ainsi que d'autres données... :

    LE PENTAGONE ADMET QU'IL A DES DÉBRIS D'OVNI, PUBLIE LES RÉSULTATS DES TESTS

     

    Fév 2021

    " Un aveu stupéfiant par le gouvernement américain qu'il possède des débris d'OVNI a été récemment fait en réponse à une demande de Freedom of Information Act (FOIA) déposée il y a plus de trois ans par cet auteur. Dans une lettre de réponse, la US Defense Intelligence Agency (DIA) a mis fin à des décennies de spéculation en vérifiant que le matériel OVNI a bien été récupéré. Désormais officiellement appelé UAP (Phénomènes Aériens Non Identifiés) plutôt que OVNI, une partie de ce matériel a été placée chez un entrepreneur de la défense pour analyse et stockage dans des « installations spécialisées ». Incroyablement, une partie des informations publiées traite de matériaux avec des propriétés de récupération de forme, un peu comme les débris de " métal à mémoire " trouvés tombés lors du crash d'OVNI de Roswell en 1947.

    Et sur la base de la documentation reçue, il semble que les débris récupérés présentent d'autres capacités extraordinaires. En plus de « se souvenir » de leur forme originale lorsqu'ils sont pliés ou écrasés, certains de ces matériaux futuristes ont le potentiel de rendre les choses invisibles, de « comprimer » l'énergie électromagnétique et même de ralentir la vitesse de la lumière. Bien que la plupart des détails des rapports soient rédigés, ce qui peut être glané, c'est que ces technologies représentent un saut quantique littéral au-delà des propriétés de tous les matériaux existants connus de l'homme.

    Enfin, le lieu où se trouvent les débris OVNI détenus par l'entrepreneur est inconnu. Il y a quelques mois, ils ont licencié leurs employés et ont cessé leurs activités. Les anciens responsables de l'entreprise, lorsqu'ils sont contactés, refusent de commenter. "

     

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2020

    OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2020

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2020.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    Bonjour cher ODHnautes, malheureusement des problèmes techniques durant le tournage ont affectés certaines images pour cet épisode. Nous sommes désolés pour l'inconvénient. 

    Merci de votre compréhension. La modératrice.

    Attention : les propos et points de vue exprimés par les invités ne représentent pas l'équipe d'ODHtv. Merci.

    L'édition de novembre 2020 vous est présentée par Gilles.T:

    Dans l'édition de ce mois-ci :

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 4

    OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 4 -

     

    MAJ épisodes 10 - 11 - 12 - 13 - FIN saison 4

     

    Allen hynek jacques vallee 1

    Années 1960-1970 : L'astrophysicien, professeur et ufologue américain Allen Hynek accompagné de l'astronome, informaticien et ufologue français Jacques Vallée

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

     

    Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie et des enquêteurs.

    En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

    Cette nouvelle saison 4 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Didier Gomez, de Bruno Botta, Rémy Fauchereau, Gérard Deforge, Thierry Rocher, Bernard Hugues, Franck Maurin, Jean-Louis Lagneau, Guy Coatanroch, Gilles Durand, Jean Librero, Gilles Thomas et Emma d'Area51-blog.

    Soir ovni dans le monde

    Lire la suite

  • Proxima Centauri : un signal radio étrange de plus

    Proxima Centauri : un signal radio étrange de plus

     

    Proxima centauri esa hubble nasa

    Proxima Centauri (ESA/HUBBLE-NASA), l'étoile la plus proche de nous

     

    Historiquement parlant, c'est le troisième signal de cette sorte qui est maintenant détecté en provenance de l'espace : des signaux ayant des caractéristiques techniques, distances et fréquences entrant dans le domaine de l'artificiel possible, et non encore résolus. Les milliers de “sursaut radio rapide” (FRB) maintenant repérés et même dans notre galaxie, ont pu être identifiés comme provenant de magnétars (des sortes de cadavres d'étoiles) disséminés dans l'univers visible. Mais deux signaux posaient encore question à la science, jusqu'au nouveau de Proxima Centauri, celui de "WOW !", dont j'ai parlé ici : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/le-signal-spatial-non-identifie-wow-localise.html

    et celui de "SHGb02 + 14a": En mars 2003 Le projet Seti @ home, géré par l'Université de Californie à Berkeley avec des observations du radiotélescope Green Bank et du télescope Arecibo récemment effondré (mais qui va être reconstruit à priori), a également découvert un signal intrigant. La rafale d'ondes radio de 1420 MHz, connue sous le nom de SHGb02 + 14a, a été observée trois fois avant de disparaître. Le signal se trouve dans la zone tranquille du «trou d'eau» du spectre électromagnétique, que les scientifiques considèrent comme une bande intéressante pour les civilisations extraterrestres pour diffuser des signaux interstellaires.

     

    Skymap sp 493

    La bande de ciel étudiée par Arecibo : la trainée bleue foncée est notre galaxie, la ligne pourpre est la ligne de visée du télescope pour repérer les signaux radios.

     

    " La tempête avait été déclenchée par un article du magazine New Scientist, qui a rendu compte du signal candidat le plus prometteur de SETI @ home à ce jour, et a spéculé sur ses origines possibles. Comme tous les 5 milliards de signaux potentiels de SETI @ home, ce candidat, étiqueté SHGb02 + 14a, s'est vu attribuer un score numérique représentant la probabilité statistique qu'il s'agit bien d'un signal extraterrestre intelligent. Son score relativement élevé l'a placé parmi les 200 «meilleurs candidats» sélectionnés pour les séances de réobservation ciblées qui ont eu lieu en mars 2003 à l'Observatoire de la radio d'Arecibo. Cependant, de tous les candidats ciblés lors des séances, SHGb02 + 14a était l'un des très rares à être confirmé lors des réobservations, et le seul dont le score à l'issue des séances a effectivement augmenté.

    Bien que cela rende SHGb02 + 14a intéressant, les chances qu'il représente réellement un signal intelligent de l'au-delà restent extrêmement minces. Le hasard seul rendrait probable qu'au moins un des milliards de candidats détectés par SETI @ home soit observé à trois reprises, comme ce fut le cas pour ce candidat. De plus, comme nous l'avons signalé dans la mise à jour SETI @ home du 17 mai 2004, le fait que la fréquence de ce candidat dérive rapidement rend extrêmement improbable qu'il s'agisse d'une transmission d'extraterrestres. A cause de la dérive, a expliqué Werthimer, «si nous avions regardé le ciel même quelques secondes plus tard, nous n'aurions pas trouvé de correspondance» pour ce candidat. Un signal qui dérive si rapidement qu'il ne peut être entendu que quelques secondes à la fois à une fréquence donnée ne peut être détecté que par chance aveugle.

    De plus, David Anderson, directeur du projet SETI @ home, de l'UC Berkeley, a souligné que SHGb02 + 14a est un candidat d'un type connu sous le nom de «gaussien à correction barycentrique». Une véritable transmission de ce type, a-t-il expliqué, resterait dans une fréquence à bande étroite plus ou moins fixe, et ne dériverait pas rapidement comme ce signal.

     

    http://seticlassic.ssl.berkeley.edu/Candidates/SHGb02+14a/SHGb02+14a.html

    " La fréquence du signal a une dérive rapide, ce qui correspondrait à son émission depuis une planète en orbite près de 40 fois plus vite que la Terre autour du Soleil. Chaque fois que le signal était détecté, il était à nouveau à environ 1420 MHz, la fréquence d'origine avant toute dérive."

    Alors que les études sur le signal WOW ! aient repris suite aux dernières publications (voir lien de l'article mentionné plus haut et plus bas), voilà donc qu'une autre publication annonce la détection d'un signal radio inattendu en provenance du système stellaire le plus proche du nôtre, le triple système Alpha du Centaure, dont la plus proche de ses trois étoiles par rapport au Soleil s'appelle Proxima Centauri, une naine rouge autour de laquelle tourne pour l'instant deux planètes, dont l'une légèrement plus grosse que la Terre et dans une zone à priori habitable. Inutile de dire qu'un tel signal, possédant un certain pourcentage de possible artificialité, dans le voisinage immédiat de notre propre planète, paraît peu probable selon nos critères actuels et connaissances, y compris des lois du hasard. 

    Cette fois-ci, un faisceau étroit d'ondes radio a été capté pendant 30 heures d'observations par le télescope Parkes en Australie en avril et mai de l'année dernière (2019). L'analyse du faisceau est en cours depuis tout ce temps et les scientifiques n'arrivent pas encore à identifier un coupable terrestre tel qu'un équipement au sol ou un satellite de passage.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Le signal spatial non identifié WOW ! localisé ?

    Le signal spatial non identifié "WOW" localisé un proximité d'un soleil jumeau ?

     

    Regions ciel origine signal wow 1

    Les deux régions du ciel desquelles peut provenir le signal Wow ! région de l'espace dans la constellation du Sagittaire - Crédits : Pan-STARRS/DR1

     

    J'en avait parlé un peu vers le milieu de cet ancien article ci-dessous, le signal "WOW!", capté le 15 août 1977 par le grand radio télescope de l'Université de l'Ohio (Big ear), refait parler de lui aujourd'hui :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/mysterieux-sursauts-radios-intergalactiques-observes-a-parkes.html

    L'astronome amateur Antonio Paris avait annoncé en 2017 qu'il avait probablement résolu l'énigme du fameux signal « Wow! » capté en 1977 par l'un des radiotélescopes du programme Seti, en l'attribuant au nuage d'hydrogène de grande taille entourant la chevelure d'une comète dont on ignorait l'existence à l'époque et qui a été détectée seulement dans les années 2000 : 266/P Christensen. Mais depuis, ses recherches ont été annulées, car il a été prouvé que cette comète ne se trouvait pas du tout à cet endroit en 1977, et que, de toute façon, un nuage d'hydrogène galactique ne pouvait correspondre à une telle détection.

    C'est un autre astronome amateur, Alberto Caballero, qui a longuement analysé la base de données publique extrêmement détaillée du satellite Gaïa, spécialisé dans l'étude de notre galaxie, qui affirme avoir localisé l'origine de ce mystérieux signal radio, pouvant être interprété comme artificiel, donc provenant d'une civilisation extraterrestre utilisant, comme nous, des ondes radios pour communiquer.

     

    5e4c3d3e96 50170421 signal wow

    © Big Ear Radio Observatory and North American Astrophysical Observatory

     

    Parmi les milliers d'étoiles recensées dans la région par cette base de données de Gaia et les quelques dizaines jugées potentiellement intéressantes, une seule a été retenue. L'étoile 2MASS 19281982-2640123 est une sorte de sosie de notre Soleil. Elle présente la même température, le même rayon et la même luminosité que notre étoile. La source du signal « Wow ! » pourrait se situer dans ses environs, une exoplanète qu'elle hébergerait. Et ce type d'étoile, tout comme le nôtre, n'émet pas de signaux étranges comme ceux détectés régulièrement, et plutôt attribués à des magnétars actuellement...

    Notons tout de suite que ce soleil similaire au nôtre est très loin, situé à 1.800 années-lumière de la Terre. Bien sûr, ces nouvelles données vont être examinées et recalculées, discutées par la communauté scientifique. Rien de certain pour l'instant, mais cela relance le mystère et l'intérêt de la science sur ce signal unique.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2020

    OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2020

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2020.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    L'édition juillet - août - septembre - octobre 2020 vous est présentée par Gilles.T:

    Dans l'édition de ce mois-ci :

    Lire la suite

  • Des mystérieuses sphères sur Mars étonnent les scientifiques

    Des mystérieuses sphères sur Mars étonnent les scientifiques

     

    mars-mysteres-06-09-2012.jpg

     

    «C’est l’une des images les plus extraordinaires de toute la mission!» a déclaré Steve Squyres, l’un des principaux scientifiques d’Opportunity, ce robot en exploration sur Mars depuis le début de 2004.

    Steve Squyres faisait référence à cette image étonnante transmise par Opportunity tout récemment.

    Sur la photographie, des centaines de petits « objets sphériques » mesurant jusqu’à trois millimètres de diamètre apparaissent. Ceux-ci sont regroupés sur une butte martienne qu’Opportunity avait atteinte la semaine dernière.

     

    mars-mysteres-06-09-2012.jpg

    Ces bulles, appelées sphérules, sont une véritable « énigme géologique pour les scientifiques travaillant sur le projet », a déclaré la NASA, vendredi.

    Contrairement à ce que le robot avait trouvé lors de son amarsissage début 2004, ces sphères ne correspondent en rien aux amas formés par l’action de l’eau sur les minéraux dans des sédiments.

    Les sphérules découvertes sont très différentes, tant dans leurs concentration, structure, composition et distribution.

    Le robot pour sa part se situe actuellement dans le cratère Endeavour. Malgré ses huit années de « dur travail » sur Mars, il est dans un très bon état, a précisé John Callas du “Jet Propulsion Laboratory’ de la Nasa (agence spatiale américaine), responsable de la mission.

    Opportunity s’était posé sur Mars en janvier 2004 trois semaines après son jumeau Spirit pour une mission d’exploration de trois mois. Spirit a officiellement cessé de fonctionner en 2009.

    Le nouveau robot Curiosity, de plus grande taille et scientifiquement beaucoup plus sophistiqué, est arrivé sur la planète rouge le 6 août 2012. Il s’apprête à entreprendre une mission d’exploration de deux ans pour déterminer si l’environnement sur Mars a été propice à la vie microbienne dans le passé.

     

    Arrivée sur Mars de Curiosity le 06-08-2012

     

    http://news.yahoo.com/strange-mystery-spheres-mars-baffle-scientists-123054357.html via TVA Nouvelles via Le Kebek

    Voir aussi : Planète Mars : Un mystère géologique inexplicable en photo

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Théorie et Expérimentation: plusieurs réalités objectives ?

    Théorie et Expérimentation: plusieurs réalités objectives ?

     

    Trou noir ver

     

    Une nouvelle étude associée à une expérimentation a été publiée récemment dans Nature Physics, proposant un autre théorème que celui de Bell, à l'aide d'une expérimentation physique du paradoxe de l’ami de Wigner avec un scénario introduit par Brukner. La question principale posée est : La théorie quantique s'applique-t-elle à toutes les échelles, y compris celle des observateurs ?

    " Il s'agit d'une expérience de réflexion abordant le problème de la mesure quantique - la difficulté de concilier l'évolution (unitaire, déterministe) de systèmes isolés et la mise à jour d'état (non unitaire, probabiliste) après une mesure. Ici, en s'appuyant sur un scénario avec deux amis séparés mais intriqués introduit par Brukner, nous prouvons que si l'évolution quantique est contrôlable à l'échelle d'un observateur, alors celle du 'Non-Superdeterminisme', 'Localité' ou 'Absoluité des événements observés (AOE)' - que tout événement observé existe absolument et non relativement - doit être faux. Nous montrons que bien que la violation des inégalités de type Bell dans de tels scénarios ne soit pas en général suffisante pour démontrer la contradiction entre ces trois hypothèses, de nouvelles inégalités peuvent être dérivées, de manière indépendante de la théorie, qui sont violées par les corrélations quantiques. Ceci est démontré dans une expérience de démonstration de principe où le chemin d’un photon est considéré comme un observateur. Nous discutons comment ce nouveau théorème impose des contraintes strictement plus fortes sur la réalité physique que le théorème de Bell."

    La Mécanique quantique: Si les ressorts de cette discipline encore jeune (à peine un siècle) questionnent profondément les rares esprits qui s'adonnent à son étude, l'on sait néanmoins que la physique quantique décrit avec une précision confondante les comportements les plus contre-intuitifs des atomes et des particules, posant souvent plus de questions qu'elle n'en résout.

    Pour les chercheurs travaillant dans le champs de la physique relativiste, le monde possède deux qualités importantes. Il est à la fois :

    réaliste, c'est-à-dire que la réalité est objective et ne dépend pas d'une mesure ou d'un observateur ;

    déterministe, c'est-à-dire que la réalité n'est pas aléatoire mais le fruit d'un ensemble de variables produisant des résultats systématiques et prédictibles (pourvu que l'on dispose de toutes les informations nécessaires à sa compréhension).

    Or, la physique quantique nous apprend qu'il en va bien autrement en deçà d'une certaine échelle, dans le monde exotique des atomes et des particules, voire des molécules. Imaginons qu'une particule, un peu comme un interrupteur, admette deux états possibles, que nous baptiserons 1 et 0 pour un maximum de simplicité. Si l'on en croit l'interprétation de Copenhague (le consensus actuel), tandis qu'un interrupteur ne peut être que dans un seul état à la fois (allumé ou éteint), la particule, elle, se trouve dans ce que l'on appelle une superposition d'états, c'est-à-dire à la fois 1 et 0. Cette superposition ne disparaît que lorsqu'un observateur décide de mesurer son état, causant ainsi un effondrement de la fonction d'onde. Cette première idée contredit la possibilité d'une réalité unique et objective pour notre particule, mais les choses ne s'arrêtent pas là.

    En effet, toujours d'après la théorie quantique, la particule ne suit pas une logique déterministe mais probabiliste. On ne peut donc pas prédire l'état dans lequel elle sera, mais seulement calculer la probabilité d'obtenir un état ou un autre. Dans notre cas, et toujours par souci de simplicité, nous dirons que notre particule a une chance sur deux d'être dans l'état 1 ou 0.

    Les scientifiques ignorent encore à ce jour par quel mécanisme la particule passe d'une superposition d'états à un état fixe. Certains ont suggéré que la fonction d'onde s'effondre au moment où la mesure est faite, d'autres encore que l'intervention d'un observateur conscient est nécessaire -- cette dernière notion a amené certains à tordre la physique quantique pour lui faire dire que nous pouvions modifier la fabrique de la réalité par la simple force de notre esprit, ce qui, pour autant que nous sachions, est complètement erroné. Aujourd'hui, les chercheurs travaillant avec des systèmes quantiques complexes savent qu'un simple coup de vent peut causer l'effondrement du fragile château de carte qu'est la superposition quantique, fragile à l'interaction avec les particules présentes dans l'air. La question de ce qui fait la valeur d'une mesure ou d'un observateur demeure donc encore en suspens. Néanmoins, cette nouvelle expérience parvient aujourd'hui à apporter de nouveaux éléments de réponse, permettant d'affiner les impératifs et contraintes concernant cette question primordiale.

    La notion d'intrication quantique. Nous savons d'ores et déjà que lorsque nous mesurons l'état d'une particule quantique, nous avons 50 % de chance de trouver 1 ou 0. Mais les particules intriquées, elles, partagent une relation particulière. Liées l'une à l'autre (suite à une manipulation volontaire ou, plus rarement, accidentellement), elles forment un tout inséparable où l'état de l'une est dépendant de celui de l'autre. Plus simplement, les deux particules se trouvent chacune dans une superposition d'états (1 et 0) jusqu'à que l'une d'entre elles soit mesurée. Cette mesure cause un effondrement de la fonction d'onde simultané pour la paire, et chacune se fixe alors dans un état opposé, et ce, peu importe la distance qui les sépare :

    Cela signifie qu'en théorie, si vous placez une particule sur la Lune et sa jumelle sur Terre, la mesure de la particule terrienne (donnant par exemple l'état 1) provoquerait l'effondrement de la fonction d'onde de sa jumelle lunaire (qui acquerrait alors l'état 0) au même instant. Ceux qui se souviennent encore de leurs cours de physique protesteront alors en affirmant que cela est impossible car rien, même l'information, ne voyage plus vite que la lumière (qui met 1,3 seconde à nous parvenir de la Lune). Einstein n'était d'ailleurs pas le plus grand adepte de cette notion, qu'il surnommait la dérangeante (ou effrayante) action à distance.

    Dans les années 1960, le physicien John Bell décide d'en apprendre plus sur cette communication manifestement instantanée entre les particules intriquées. Il part ainsi de deux principes initiaux, afin de respecter la vision classique du monde :

    • principe de localité : les particules ne peuvent pas s'influencer mutuellement plus vite que la lumière ;
    • réalisme : les particules suivent un fonctionnement déterministe (et non probabiliste) que nous peinons simplement à prédire à cause de variables cachées.

     

    Sur la base de ces deux postulats, Bell calcule l'ensemble des états possibles pour la mesure d'une paire de particules intriquées dans un contexte complexe et obtient ainsi un seuil de corrélation théorique. Depuis, de nombreux « tests de Bell » ont été effectués dont les résultats ont infailliblement violé le seuil théorique calculé par Bell. Selon lui, une seule conclusion pouvait être tirée de ce constat : l'un de ses postulats de départ était faux. Mais lequel ?

    Ici, nous pouvons parler de la Théorie de l'ordre implicite du physicien américain David Bohm, reprise par d'autres ensuite :

    Lire la suite

  • Etudes et expérimentation: preuve de bactéries dans l'espace

    Etudes et expérimentation : Des bactéries vivant dans l'espace prouvées

     

    Iss jaxa nasa bacteriacoul

    ISS - International Space Station. Credit: JAXA/NASA

     

    La bactérie Deinococcus radiodurans est hyper résistante, faisant partie des extrêmophiles : elle peut survivre au froid, à la déshydratation, à l'acide, aux UV et aux rayonnements ionisants. De plus, une nouvelle étude vient de révéler qu'elle pouvait parfaitement s'acclimater à l'environnement extrême de l'espace, pour une longue durée.

    La mission japonaise Tanpopo (pour « pissenlit » en français) visait à vérifier cette hypothèse. Une colonie de bactéries séchées a été placée entre des panneaux d'exposition, dans un module fixé à l'extérieur de la Station spatiale internationale, qui orbite à 400 kilomètres autour de la Terre.

     

    Yugiastronauteandmoduleexham bacteriacoul

    Japanese astronaut Mr. Yugi set up the exposure experiment module ExHAM on the International Space Station. L'astronaute Yugi montre le mudule d'expérimentation de la cabine de l'ISS. Credit: JAXA/NASA

     

    Au bout de trois ans, rapporte l'étude parue dans « Frontiers in Microbiology », les bactéries à la surface étaient mortes, mais cela a créé une couche protectrice pour les bactéries en-dessous, assurant la survie de la colonie. Ces résultats ont permis aux chercheurs d'extrapoler qu'une colonie d'un millimètre de diamètre pourrait potentiellement survivre jusqu'à 8 ans dans des conditions spatiales.

    Alors que les rayons cosmiques qui traversent l'espace sont assez puissants pour causer des dommages génétiques, la bactérie Deinococcus a pour particularité de pouvoir réparer son ADN en seulement quelques heures.

     

    Deinococcus radiodurans l

     

    Des bactéries pour essaimer la vie

     

    Comme pour les graines de pissenlits qui se dispersent dans l'air, les scientifiques japonais cherchaient à savoir à travers cette expérience si des organismes vivants microscopiques pourraient se propager à travers l'espace, grâce aux comètes par exemple, et ainsi essaimer la vie sur d'autres planètes. Ces travaux fournissent, à ce jour, la meilleure estimation de la survie bactérienne dans l'espace, même s'il faudrait également tester la capacité de ces bactéries à subir un atterrissage sur une planète. « Les résultats suggèrent que le Deinococcus radiodurans pourrait survivre durant un voyage interplanétaire entre la Terre à Mars, qui peut durer plusieurs mois ou plusieurs années », a déclaré à la presse américaine le Dr Yamagishi, auteur principal de l'étude.

    Lire la suite

  • Taken - Disparition - Mini-série 1

    Taken - Disparition - Mini-série 1

     

    Taken

    Disparition (Taken) est une mini-série américaine de science-fiction en dix épisodes de 88 minutes, créée par Leslie Bohem et diffusée entre le 2 et le 13 décembre 2002 sur Sci Fi Channel. En France, la télésuite a été diffusée entre le 30 novembre 2003 et le 1er février 2004 sur Canal+.

    Synopsis : Disparition est une histoire multi-générationnelle qui se déroule sur cinq décennies et sur quatre générations, se concentrant sur trois familles: les Keys, les Crawford et les Clarke. Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Russel Keys, est tourmenté par des cauchemars concernant son enlèvement par des extraterrestres durant la guerre; l'incident de Roswell transforme Owen Crawford de l'ambitieux capitaine de Air Force en conspirateur démoniaque du gouvernement ; Sally Clarke, mariée, mère de deux enfants et malheureuse, est mise enceinte par un extraterrestre. Alors que les décennies s'écoulent, chaque héritier de la famille est victime des machinations des extraterrestres, dont l'apogée est la naissance d'Allie Keys, produit final des expériences des extraterrestres, qui tient leurs destins entre ses mains.

    Résumé : 1944- Des lueurs (les Foo Fighters) apparaissent au beau milieu d'un combat aérien dans le ciel de France et sauvent le capitaine Russell Keys (Steve Burton) et son équipage d'une mort certaine. Trois ans plus tard, retourné à la vie civile, Russell Keys est victime d'incessants cauchemars et de maux de tête persistants. Découvrant qu'il est le dernier survivant du groupe de rescapés, l'ancien pilote, en proie à la paranoïa, abandonne soudainement femme et enfant sans vraiment donner d'explications. Pendant ce temps, le capitaine Owen Crawford (Joel Gretsch), militaire sans morale ni scrupule, découvre un artéfact extraterrestre sur le site du crash de Roswell et s'empare de la direction du département OVNI de l'US Air Force. Non loin de là, au Texas, Sally Clarke (Catherine Dent), une mère seule, succombe au charme d'un étranger (Eric Close) qui n'est pas exactement ce qu'il prétend être.

    Commentaires : Filmée à Vancouver, au Canada, cette mini-série a été réalisée par Breck Eisner, Félix Enríquez Alcalá (en), John Fawcett, Tobe Hooper, Jeremy Paul Kagan, Michael Katleman, Sergio Mimica-Gezzan, Bryan Spicer, Jeff Woolnough et Thomas J. Wright. Elle a été produite par Leslie Bohem et Steven Spielberg.

    Steven Spielberg a toujours été passionné par les OVNIs et les extraterrestres, comme en témoigne sa trilogie les concernant (Rencontres du troisième type, E.T. l'extra-terrestre et La Guerre des mondes). Il demanda donc à Leslie Bohem, également scénariste du Pic de Dante et de Daylight, d'écrire les trois premiers épisodes mais celui-ci s'engagea à finir la série seul. 

    La mini-série est une véritable saga se déroulant sur 50 ans, de 1950 à nos jours, et sur quatre générations. Bohem a voulu expliquer et se servir de tous les événements paranormaux pour construire sa fresque, comme l'incident de Roswell, la zone 51, les lumières de Lubbock, les Foo fighters ou encore les agroglyphes. 

    Steven Spielberg affiche depuis longtemps son intérêt pour la S.F ( A.I, Minority Report ) et pour l’ufologie ( Rencontre du IIIème Type et E.T ). Après le succès d’une autre mini-série qu’il avait produite Band of Brothers ( frères d’armes ), il revient donc au petit écran pour produire une saga sur les enlèvements extraterrestres ( d’où le titre original Taken, qui signifie « enlevés » ) et sur le complot gouvernemental destiné à dissimuler la présence d’aliens sur Terre. L’intrigue met en scène la vie de trois familles, les Crawford, les Clarke et les Keys, chacune étant mêlée de près aux évènements, ce qui permet de jouer sur plusieurs registres, drame humain, chronique familiale ou réflexion sur la quête du sens de la vie. Le défi était de taille car la télé avait déjà donné le jour à plusieurs séries sur le même thème, telles Les Envahisseurs, précurseurs en la matière, Dark Skies, ou bien sûr X-Files. 

    A la différence de Rencontre du IIIème type où il était scénariste et réalisateur, Spielberg n’est ici que producteur exécutif, mais personne n’est dupe. Ce projet est le sien : il en a suivi de très près toute la confection, ainsi que le rappellent les principaux responsables de la production et du tournage. Le travail d’auteur de Leslie Bohem a beau être impressionnant, son scénario a la « touche » Spielberg, philosophique et humaine. Disparitions repose sur quelques-uns des piliers du phénomène ovni, à commencer par le thème central de la série, les enlèvements répétés d’humains. Autres éléments du scénario, les foo-fighters vus par les aviateurs alliés au-dessus de l’Allemagne, l’Affaire Roswell, la base secrète de la Zone 51 dans le Nevada, la dissimulation des preuves de l’existence des ovnis par les autorités américaines et l’aspect physique des aliens, très proche des fameux « Gris » avec leur grosse tête, leurs grands yeux et leur corps fluet. Mais ces éléments subissent une distorsion, plus ou moins importante, par rapport aux « canons » de l’ufologie. 

    Taken1

    Avec : Steve Burton (Russell Keys), Joel Gretsch (Owen Crawford), Tina Holmes (Anne Crawford), Anton Yelchin (Jacob Clarke), Chad Donella (Jacob Clarke adulte), James N. Kirk (Jesse Keys), Desmond Harrington (Jesse Keys adulte), Ryan Hurst (Tom Clarke), Chad Morgan (Becky Clarke), Dakota Fanning (Allie Keys), Willie Garson (Dr Kreutz) 

    Sources : 
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Disparition_%28mini-s%C3%A9rie%29 
    http://www.scifi-universe.com/encyclopedie/medias/18550/disparition/episodes 
    http://www.forum-ovni-ufologie.com/t7931-2002-serie-taken-disparition 
    http://www.zone-telechargement.com/series/vf/13755-disparition-saison-1-complete-french.html 

    Disparition {Taken} - Episode 1 - Au-Delà Du Ciel (1/2) - (Beyond The Sky)

    Disparition {Taken} - Episode 1 - Au-Delà Du Ciel (2/2)

    Disparition {Taken} - Episode 2 - Jacob & Jesse (1/2)

    Disparition {Taken} - Episode 2 - Jacob & Jesse (2/2)

     Disparition {Taken} - Episode 3 - De Grandes Espérances (1/2)

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2020

    OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2020

     

    MAJ 23-07-2020

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2020.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    L'édition de avril - mai - juin 2020 vous est présentée par Gilles.T.

    Dans l'édition de ce mois-ci :

    Lire la suite

  • Génome humain : pas encore complètement décodé

    Génome humain : pas encore complètement décodé

     

    Chromosomes miga al nature 2020

    Représentation des 22 chromosomes humains et du chromosome X (agrandi à droite). Les barres bleues et orange représentent les séquences continues obtenues par le séquençage par nanopores. © Miga et al., Nature 2020

     

    En 2003, Human Genome Project annonçait le séquençage complet du génome humain avec plus de deux ans d'avance sur les prévisions initiales. Mais la majorité des médias s'étaient contentés de relayer l'information sans trop approfondir, ni comprendre d'ailleurs, et pour la majorité des gens, c'était donc finalisé. Mais c'était en partie faux : Si cette cartographie couvre 99 % des trois milliards de bases ADN du génome, il reste de nombreux trous et séquences manquantes sur les différents chromosomes. Car le génome n'a pas été séquencé en une seule fois : c'est une sorte de gigantesque puzzle reconstruit à partir de séquences d'ADN mises bout à bout, ce qui entraîne des discontinuités et des répétitions. Certaines zones contiennent ainsi de nombreuses séquences redondantes, ce qui rend particulièrement difficile la reconstruction. Imaginez un puzzle avec un grand ciel bleu où l'on n'aurait aucun indice sur la forme et l'emplacement des pièces qui le composent. Et plus les séquences sont petites, plus le casse-tête est compliqué. Ces répétitions sont particulièrement abondantes dans la zone centrale du chromosome, là où les télomères se croisent, car l'ADN y est très enchevêtré. Ce n'est pas parce que le séquençage a été finalisé que le décodage l'est...

    Cette semaine, une équipe du Genomics Institute de l'université de Californie à Santa Cruz a semble-t-il réussi à surmonter ces obstacles et vient d'annoncer le séquençage complet d'un chromosome, à savoir le chromosome sexuel X. Les chercheurs, dont les résultats sont publiés dans la revue Nature, ont pour cela eu recours au séquenceur MinION fabriqué par Oxford Nanopore Technologies qui utilise le séquençage par nanopores. Cette technique consiste à appliquer un courant électrique à une membrane perforée de milliers de trous d'environ un nanomètre de diamètre. En traversant ces nanopores, les bases azotées de l'ADN produisent chacune une variation différente du courant, ce qui permet de les identifier. Il est ainsi possible de retranscrire des séquences bien plus longues mesurant des centaines de milliers de paires de bases. « Nous pouvons ainsi couvrir entièrement des régions répétitives jusqu'ici considérées comme insolubles », atteste Karen Miga, l'auteure principale de l'étude.

    Il demeurait cependant de multiples ruptures dans le génome que les chercheurs ont dû corriger manuellement, en s'appuyant sur les variantes dans les séquences répétitives pour servir de marqueurs, utilisés ensuite pour aligner et relier les séquences entre elles. « Nous avons utilisé un processus itératif sur trois plateformes différentes pour ajuster le séquençage et atteindre un haut niveau de précision », indique Karen Miga. Au total, l'équipe a réussi à compléter les 29 trous présents sur le chromosome X dans la base de données du génome de référence de 2003.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2020

    OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2020

    MAJ 30-03-2020

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans cette vidéo sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche...).

    L'édition de fin décembre 2019 vous est présentée par Gilles.T. :

    Lire la suite

  • Une exoterre confirmée autour de Proxima Centori

    Une exoterre confirmée autour de Proxima Centori

     

    Proximab

    Reconstitution artistique - MARK GARLICK / SCIENCE PHOTO LIBRA / MGA / SCIENCE PHOTO LIBRARY

     

    Elle était déjà fortement soupçonnée, mais une publication scientifique parue le 26 mai 2020 vient de confirmer la présence d'une planète autour de l'étoile la plus proche de nous, Proxima du Centaure, située à 4,2 années-lumière seulement. De plus, cette planète est d'une masse similaire à celle de la Terre et est dans la zone habitable, considérée comme propice à la vie. Une seconde planète semble avoir été confirmée.

    Le spectrographe Espresso installé sur le VLT a permis à une équipe internationale de scientifiques d'établir les mesures les plus précises obtenues à ce jour. La publication, parue dans la revue Astronomy & Astrophysics est consultable sur la banque de donnée Arxiv ici : https://arxiv.org/abs/2005.12114

    Voici la traduction du résumé, assez complexe pour les non spécialistes bien sûr : " Notre objectif est de confirmer la présence de Proxima b à l'aide de mesures indépendantes obtenues avec le nouveau spectrographe ESPRESSO, et d'affiner les paramètres planétaires en profitant de sa précision améliorée. Nous avons analysé 63 observations ESPRESSO spectroscopiques de Proxima prises en 2019. Nous avons obtenu des mesures de vitesse radiale avec un bruit photonique de vitesse radiale typique de 26 cm / s. Nous avons effectué une analyse MCMC conjointe sur les séries chronologiques de la vitesse radiale et de la demi-maximale pleine largeur de la fonction de corrélation croisée pour modéliser les signaux planétaires et stellaires présents dans les données, en appliquant une régression du processus gaussien pour traiter l'activité stellaire. Nous confirmons la présence de Proxima b indépendamment dans les données ESPRESSOLes données ESPRESSO seules montrent Proxima b à une période de 11,218± 0,029 jours, avec une masse minimale de 1,29 ± 0,13 moi. Dans l'ensemble de données combiné, nous mesurons une période de 11,18427± 0,00070 jours avec une masse minimale de 1,173 ±0,086 moi. Nous ne trouvons aucune preuve d'activité stellaire comme cause potentielle du signal de 11,2 jours. Nous trouvons des preuves de la présence d'un deuxième signal de courte période, à 5,15 jours avec une semi-amplitude de seulement 40 cm / s. Si elle était causée par un compagnon planétaire, elle correspondrait à une masse minimale de 0,29±0,08 moi. Nous constatons que la FWHM du CCF peut être utilisée comme proxy pour les changements de luminosité et que son gradient avec le temps peut être utilisé pour dissuader avec succès les données de vitesse radiale d'une partie de l'influence de l'activité stellaire. Le signal de vitesse radiale induit par l'activité dans les données ESPRESSO montre une tendance de l'amplitude vers des longueurs d'onde plus rouges. Les vitesses mesurées à l'aide de l'extrémité rouge du spectrographe sont moins affectées par l'activité, ce qui suggère que l'activité stellaire est dominée par les taches (solaires). Les données collectées excluent la présence de compagnons supplémentaires avec des masses supérieures à 0,6 Me à des périodes inférieures à 50 jours."

    La masse de cette planète est donc très semblable à celle de la Terre1,29 ± 0,13 moi à 1,173 ±0,086 moi, 1 étant celle de la Terre. Sa position dans ce qui est appelé zone d'habitabilité, c'est à dire comme la région dans laquelle de l'eau peut exister à l'état liquide à la surface, ainsi que sa proximité, en fait le principal objectif pour les prochaines détections liées à la biologie, comme le dit Jonay González Hernández, coauteur de l'étude :

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNI : résumé sur les 4 vidéos de la divulgation US

    OVNI : résumé sur les 4 vidéos de la divulgation US

     

    Incidenthelico cannetodecaronia sicile

    L'incident grave de 2004 à Canneto di Caronia, en Sicile, dans lequel un Ovni force un hélicoptère de la protection civile italienne à se poser en catastrophe après avoir détruit son rotor

     

    Tout comme moi, la presse mondiale en avait beaucoup parlé en 2017, y compris en France, mais les développements de l'affaire et nouveautés ont été limités aux médias spécialisés, la plupart des grands médias n'en faisant plus le relais auprès du public, ou donnant de mauvaises infos, essentiellement à cause de la méconnaissance réelle de l'historique de l'affaire, et probablement de leur intérêt limité ou méfiant, voir préjugé de la part des journalistes. L'actualité des grands médias, répétitive et consacrée à 90% au covid depuis plusieurs mois, n'arrange pas les choses pour les autres informations, de toute évidence. https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovni-usa-des-millions-de-dans-une-etude-secrete-et-des-preuves.html

    J'avais déjà parlé de preuves évidentes à cette époque, et les enquêtes militaires et du Congrès américain ont bien confirmé cet état de fait depuis. Même un ancien directeur de la DGSE française s'est récemment exprimé, Mr Juillet, reconnaissant ces preuves évidentes et admettant, tout comme le Ministre des Armées françaises en 1974, Mr Galley, l'avait déjà fait, que le phénomène est bien réel, donc prouvé par les armées, mais incompréhensible dans l'état des sciences humaines. Le GEIPAN français, l'un des seuls organismes au monde s'occupant du phénomène officiellement, dépendant du CNES, admet qu'il y a au minimum 6 % de cas inexplicables en France. Mr Jacques Vallée, astrophysicien et informaticien, qui compile les bases de données concernant le phénomène de plusieurs pays, affirme qu'il y a Ovnis entre 10 et 20 de cas inexpliquesovnis-entre-10-et-20-de-cas-inexpliques.pdf (5.86 Mo), probablement plus car de grands pays manquent en partie dans ces bases de données, ce qui représente pour l'instant un minimum de 100 000 cas inexplicables depuis ces enregistrements. La base de données italienne, l'une des mieux fournie au monde, qui recense les données italiennes depuis 1901 sur le phénomène (et oui, 1947 est une date artificielle et trompeuse (les russes affirment que les premiers ufologues, chez eux, datent de 1897)), et en alliance avec les autorités militaires du pays, a été enfin transmise aux chercheurs américains l'année dernière.

    L'enquête du groupe de divulgation américain, réuni par l'ancien chanteur du groupe Blink, Tom Delonge, et réunissant des scientifiques reconnus, d'anciens membres des services secrets et de l'armée américaine, ingénieur aéronautique réputé (de Loockheed), fortement appuyé par un ancien sénateur, ancien leader de parti politique et maintenant par plusieurs membres du Congrès américain, a été diffusée aux USA en 2019, et a fait beaucoup avancer les choses. La diffusion du film OVNI : une affaire d'Etat suivi de la série OVNI : dossiers déclassifiés US, vient d'avoir lieu en France, pendant le confinement et sur la chaîne Planète A&E, et a eu peu d'impact, comme prévu, car peu ou pas du tout discutée par les médias. L'orientation de ce groupe de divulgation semble produire de bons résultats auprès de l'administration américaine, en lui faisant prendre conscience enfin de l'inaction préjudiciable des politiques sur le sujet et en leur faisant peur sur le manque de sécurité évident des Etats, dont les armées semblent depuis toujours dépassées et inefficaces devant les capacités du phénomène, d'autant plus que plusieurs incidents récents, jugés comme dangereux et graves par plusieurs pilotes américains, se sont produits depuis le fameux incident du Nimitz en 2004, et sont affirmés comme se produire toujours actuellement. Ce qui ressemble fort à une agression d'un hélicoptère de la protection civile italienne (en 2004) de la part du phénomène, en Sicile, donne un appui assez inédit à cette alerte, que le groupe considère comme mondiale. Cette affaire est très documentée par l'armée italienne (plusieurs photos, analyse des dégâts sur le rotor de l'hélicoptère en vol, par un probable rayon inconnu - il en est question lors de cette enquête), ainsi que les incendies de plusieurs habitations du nord de la Sicile sur plusieurs jours, par des rayons estimés provenant des fonds marins. J'en avais parlé un peu en 2013, avec une vidéo : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/video-les-ovnis-envahissent-l-europe-disparu-sans-laisser-de-trace.html. Tout ceci semble évidemment assez fantastique au commun des mortels, voir de la science-fiction, mais si on regarde la situation du monde depuis ce covid et ses confinements de millions de gens dans le monde, nous sommes aussi en quelque sorte en pleine science-fiction depuis des mois !

    https://www.courrierinternational.com/article/2007/12/20/en-sicile-des-extraterrestres-tout-feu-tout-flamme

     

    Le titre mentionne effectivement 4 vidéos divulguées, alors que seules trois ont effectivement déclassifiées officiellement par le Pentagone récemment. Ces trois vidéos déclassifiées, maintenant très bien identifiées par l'enquête, la première datant de 2004 et provenant du porte-avions nucléaire Nimitz, les deux autres datant de 2015 et provenant du porte-avions nucléaire Rossevelt, montrent trois types d'objets différents : un objet assez grand en forme de bonbon tic-tac, capable de manœuvres immobiles, lentes ou très très rapides, de se mouvoir tant dans l'air que la mer, un objet pouvant ressembler à une grande "soucoupe", capable d'immobilisation contre un vent fort, de basculer sur sa tranche sans perte d'altitude ou de direction, de vitesses lentes ou très très rapides, d'un petit objet en forme de sphère. Notons que dans l'enquête et d'après les nombreux témoignages militaire, l'incident du Nimitz de 2004, au large de la Californie dans le Pacifique, s'est en fait déroulé sur plusieurs jours : une véritable flotte d'une centaine d'objets a été détectée par les puissants radars du navire lance-missiles dédié à la detection de la flotte d'attaque auquel appartient le Nimitz, après detection de quelques signaux étranges pendant plusieurs jours. Lors de la détection de cette flotte de 100 objets se dirigeant du nord vers le sud et la décision de l'interception menant au film en question, et la plongée sous les eaux de l'un de ces objets, les sonars du sous-marin nucléaire accompagnant la flotte américaine ont également détecté l'objet sous la mer, avançant à une vitesse incroyable. Ce sont 5 témoins militaires qui ont accepté de parler pour cette affaire du Nimitz, pas seulement des pilotes mais aussi le responsable des radars, un technicien aguerri, ancien membre des "top guns", un observateur avec jumelles sur le pont du navire, et un sous marinier impliqué. En ce qui concerne l'incident du Roosevelt de 2015, qui se déroule cette fois-ci au début sur la côte est, du côté de Jacksonvillenous parlons aussi de plusieurs jours, voir semaines, puisque cette flotte se dirigeait vers la Syrie, et que le phénomène est apparu dès son départ et ne semble pas l'avoir quitté jusqu'à son arrivée au Moyen-Orient... On parle ici d'une cinquante de témoins probables, mais seuls quelques-uns ont accepté de témoigner. Les deux vidéos déclassifiées n'ont pas été filmées le même jour, il est fait mention dans les témoignages d'un autre type d'objet encore : un carré à l'intérieur d'une sphère évoluant dans les airs. Ces trois vidéos ont été officiellement déclassifiées par le Pentagone car elles ne présenteraient pas de "caractères sensibles" pour l'armée américaine...

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Cosmologie : une constante pas si constante que ça ?

    Cosmologie : une constante pas si constante que ça ?

    Des preuves d’un univers parallèle découvertes en Antarctique ?

     

    Ulas j1120 0641 quasar

    Des signes d'une nouvelle physique avec une variation d'une constante fondamentale ?

    Un nouvel article scientifique paru dans https://advances.sciencemag.org/content/6/17/eaay9672, par une équipe de physiciens qui annoncent avoir effectué des mesures sur la lumière des anciens quasars pour rechercher des variations de la constante de structure fine, et qu'ils confirment avoir probablement découvert.

    La constante de structure fine est l'équivalent de la constante de la gravitation mais pour la force électromagnétique. C'est en utilisant une technique d'intelligence artificielle qu'ils ont analysé la lumière de ces très anciens quasars (lumière décallée donc vers l'infrarouge), et que les résultats confirment sa variation dans l'espace, ce qui pointerait en direction d'une nouvelle physique, comme celle de la théorie des supercordes.

    Le résumé de cet article est évidemment assez complexe (les physiciens ne se comprennent qu'entre eux dit-on souvent) :

    " Les observations du décalage vers le rouge z = 7.085 quasar J1120 + 0641 sont utilisées pour rechercher des variations de la constante de structure fine, a, sur la plage de décalage vers le rouge 5: 5 à 7: 1. Des observations à z = 7: 1 sondent la physique de l'univers à seulement 0,8 milliard d'années. Ce sont les mesures directes les plus éloignées d'un quasar à ce jour et les premières mesures utilisant un spectrographe proche infrarouge. Une nouvelle méthode d'analyse de l'IA est employée. Quatre mesures du spectrographe X - SHOOTER sur le Very Large Telescope (VLT) contraignent les changements de a par rapport à la valeur terrestre (α 0 ). La force électromagnétique moyenne pondérée à cet endroit de l'univers s'écarte de la valeur terrestre de Δα / α = (α z - α0 ) / α 0 = (−2: 18 ± 7:27) × 10 −5 , cohérent sans changement temporel. En combinant ces mesures avec les données existantes, nous constatons qu'une variation spatiale est préférée à un modèle sans variation au niveau 3: 9σ."

    " Quels aspects fondamentaux de l'univers donnent naissance aux lois de la nature ? Les lois sont-elles finement ajustées dès le départ, immuables dans le temps et l'espace, ou varient-elles dans l'espace ou le temps de telle sorte que notre parcelle locale de l'univers est particulièrement adaptée à notre propre existence ? Nous caractérisons les lois de la nature à l'aide des valeurs numériques des constantes fondamentales, pour lesquelles des mesures de plus en plus précises et toujours plus éloignées sont accessibles à l'aide des spectres d'absorption des quasars. (...) La quête pour déterminer si la constante de structure fine nue, α, est une constante dans l'espace et le temps a reçu une impulsion de la reconnaissance qu'il pourrait y avoir des dimensions supplémentaires de l'espace ou que nos constantes sont déterminées en partie ou en totalité par la symétrie se brisant aux énergies ultra-hautes dans l'univers très précoce. (...) Les mesures directes de α sont également importantes pour tester les modèles dynamiques d'énergie noire, car elles aident à contraindre la dynamique du champ scalaire sous-jacent, et ainsi, la dynamique peut être contrainte (par α) même à des époques où l'énergie noire n'est pas encore dominante dans l'univers. (...) Ces études détaillées, utilisant un grand nombre de spectres de quasars, suggèrent une variation spatiale de α à un niveau de ∼4σ. Le signal spatial apparent était initialement supposé être causé par des distorsions de longueur d'onde à longue portée, mais une analyse plus détaillée a montré que cela était incorrect. Ce signal spatial apparemment persistant motive de nouvelles mesures directes, notamment en étendant la plage de décalage vers le rouge de mesure. "

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Entretien avec Nurea TV le jeudi 26 septembre 2019

    Entretien avec Nurea TV le jeudi 26 septembre 2019

      MAJ vidéos - MAJ photos

     

    sfh

     

    Entretien le jeudi 26 septembre 2019 à 20h30

    « Sciences – Faits – Histoires » avec Yves Herbo

    Auteur indépendant, Yves Herbo anime le blog " Sciences-Faits-Histoires '' et rédige sur son site des articles dans lesquels il partage sa façon de voir le monde, sa propre expérience, ses recherches et nombreuses lectures en matière d'Histoire ancienne, de sciences diverses (archéologie, paléontologie, astronomie, astrophysique, …), phénomènes paranormaux, ufologie.

    J'ai le plaisir de l'accueillir sur l'antenne de Nuréa TV pour échanger avec lui sur ces thématiques et faire un petit tour d'horizon de ses réflexions sur les sujets qu'il aborde sur la toile.

    Site officiel : https://www.sciences-faits-histoires.com

    Merci pour vos partages et invitations !

    Lorsque nous invitons un intervenant à s’exprimer sur Nuréa TV, c’est que nous estimons que celui-ci ou celle-ci est à même de partager avec nous des éléments cohérents, susceptibles de nous éclairer sur les mystères qui nous entourent et nous les remercions chaleureusement pour leur partage. Ceci étant dit, restez libre de vérifier et d’assembler les pièces du puzzle comme bon vous semble ! Nous ne vous rappellerons jamais assez que vous êtes les seuls maîtres à bord.

    Bonne route à toutes et à tous ! Nora & Guillaume

    Lien vers la vidéo du direct ci-dessous :

    Lire la suite

  • La comète Atlas en train de se disloquer

    La comète Atlas en train de se disloquer

     

    Atlas2

     

    J'avais brièvement parlé de cette comète Atlas (C/2019 Y4), (juste comme élément de comparaison avec celle d'Ison, question liaison avec certains calculs calendaires d'un correspondant 2012-2020), qui s'annonçait comme une grande comète possiblement visible à l’œil nu dans les prochaines semaines, ayant la même trajectoire que la célèbre comète de 1844, qui avait été visible à l’œil nu. Notons tout de suite que son nom "Atlas" n'a rien à voir avec le dieu grec antique, mais qu'elle a été rebaptisée Atlas en l’honneur du programme Asteroid Terrestrial-Impact Last Alert System (ATLAS), qui l’a découverte au voisinage de notre système solaire (dans la constellation de la Grande Ourse en décembre 2019). Et elle présente donc quelques similitudes avec la « grande comète de 1844 ». À commencer par sa trajectoire. Ce qui fait dire à certains spécialistes que ce corps de glaces, gaz et de poussières mêlées pourrait être un morceau détaché de C/1844 Y1, rapporte Futura Sciences . Et que toutes deux soient elles-mêmes des fragments d’un corps céleste encore plus imposant qui se serait brisé il y a des siècles ou millénaires, en sachant que la comète de 1844 avait une périodicité estimée à 6 800 ans, et Atlas estimée pour l'instant à 6 000 ans.

    La comète étonnait par sa grande luminosité et la taille démesurée qu'avait pris sa chevelure de gaz vert (coma) : 720.000 kilomètres de diamètre le 24 mars, soit plus de 5 fois et demi le diamètre de la planète Jupiter. Sa queue de gaz et de poussière, quant à elle, continuait de s'allonger : elle mesure 3,3 millions de kilomètres début avril. Mais les rapports des observation le 05 avril 2020 annonçait de grands changements. Les chercheurs ont noté un changement radical et brutal dans l’aspect de la comète C/2019 Y4 ATLAS. Son noyau s’est allongé et l'astre a subitement amorcé un déclin de luminosité après une phase de progression rapide. Les chercheurs avaient annoncé alors une probable dislocation du noyau...

    Une publication du site The Astronomer’s Telegram, datée du 6 avril 2020, rapporte « la possible désintégration de la comète C/2019 Y4 (ATLAS) ». Le constat est tiré des images suivantes, obtenues par le Ningbo Education Xinjiang Telescope (NEXT). Elles montrent que la comète aurait « une morphologie compatible avec un déclin ou un arrêt soudain de la production de poussière, comme on pourrait l’attendre d’une grande perturbation du noyau ».

     

    Atlas

    Le changement de morphologie de la comète, entre le 2 et le 5 avril 2020. // Source : The Astronomer’s Telegram (photo recadrée)

     

    La comète est devenue plus sombre. « Le noyau semble s’allonger et des forces non gravitationnelles sont en jeu. Les prochains jours seront très intéressants », commente l’astronome Matthijs Burgmeijer, qui observe régulièrement l’objet, sur Twitter. Quelques jours plus tôt, le scientifique avait constaté que la comète s’éclaircissait de façon régulière.

     

    Aujourd'hui, 13 avril 2020, la comète a dépassé l'orbite de Mars et se dirige vers celle de la Terre, notre planète étant loin de sa trajectoire et s'en éloignant. L'orbite de cette comète actuellement calculée (mais en train de se modifier comme le disent les chercheurs à cause des perturbations de son noyau) fait qu'elle ne suit pas le plan écliptique du système solaire ((le plan orbital des planètes), mais le traverse aux abords du Soleil, comme montré ici :

    Voir la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Syrie: Site d'impact cosmique lors du Dryas récent confirmé

    Syrie : un site d'impact cosmique lors du Dryas récent confirmé

     

    Syrieimpact abu hureyra grinding stone

    Petite et grande pierre servant à moudre des grains, Abu Hureyra. British Museum.

     

    Un nouvel article scientifique publié dans Nature Reports Scientific Reports nous fait penser fortement qu'il n'y a pas eu seulement un gros impact cosmique à l'origine de cette période de refroidissement brutale, après le réchauffement de la dernière période glaciaire, mais plutôt une "pluie" de débris d'un gros astéroïde ou grosse comète, ou d'un cortège de plusieurs corps. En effet, cette nouvelle étude trouve des preuves d'un impact cosmique qui a provoqué la destruction de l'un des premiers établissements humains du monde, en Syrie

    Avant que le barrage de Taqba n'empiète sur l'Euphrate dans le nord de la Syrie dans les années 1970, un site archéologique nommé Abu Hureyra a témoigné du moment où les anciens peuples nomades se sont installés et ont commencé à cultiver (ailleurs mais proche du fameux Croissant Fertile mésopotamien). Un grand monticule marque la colonie, qui se trouve maintenant sous le lac Assad.

    Mais avant la formation du lac, les archéologues ont pu extraire et décrire avec soin de nombreux matériaux, y compris des parties de maisons, de la nourriture et des outils - une abondance de preuves qui leur a permis d'identifier la transition vers l'agriculture il y a près de 12800 ans. Ce fut l'un des événements les plus importants de l'histoire culturelle et environnementale de notre Terre.

     

    Syrieimpact12800ans

    Emplacement d'Abu Hureyra (adapté de Moore et al.) (A) Carte du Moyen-Orient, montrant l'emplacement d'Abu Hureyra (AH) en Syrie. (B) Carte du tell d'Abu Hureyra, montrant les emplacements des tranchées d'excavation étiquetées AG près d'un chenal arrière de la rivière Euphrate qui est maintenant abandonné. Les échantillons de sédiments des tranchées D, E et G (rectangles bleus) contiennent des pics d'abondance dans les proxys YDB, notamment des sphérules, des nanodiamants, du verre fondu et du platine. Crédit: Rapports scientifiques (2020). DOI : 10.1038 / s41598-020-60867-w

     

    Il s'avère qu'Abu Hureyra a une autre histoire à raconter. Du verre fondu a été trouvé parmi les céréales et les grains et a éclaboussé les premiers matériaux de construction et les os d'animaux, dont certaines caractéristiques suggèrent qu'il s'est formé à des températures extrêmement élevées - bien plus élevées que ce que les humains pouvaient atteindre à l'époque - ou qui pourraient être attribuées au feu, l'éclairage ou le volcanisme.

    " Pour aider à la perspective, de telles températures élevées feraient fondre complètement une automobile en moins d'une minute ", a déclaré James Kennett, professeur émérite de géologie à l'Université de Santa Barbara. Une telle intensité, a-t-il ajouté, ne pouvait résulter que d'un phénomène extrêmement violent, de haute énergie et de grande vitesse, quelque chose de l'ordre d'un impact cosmique. (YH : je ne doute presque pas que certains vont y voir les traces d'une guerre mondiale des "dieux" telle que décrite dans les anciens textes de l'Inde, ou des punitions de l'Eternel décrites dans l'Ancien Testament, par exemple, ou encore dans les textes de Platon..., bien que la logique (pour moi) amènerait à considérer ces anciens textes comme de mauvaises interprétations d'un événement astronomique majeur).

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 3

    OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 3 -

    MAJ épisodes 16 et 17

     

    Allen hynek jacques vallee 1

    Années 1960-1970 : L'astronome, professeur et ufologue américain Allen Hynek accompagné de l'astronome, informaticien et ufologue français Jacques Vallée

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

    Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie et des enquêteurs.

    En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

    Cette nouvelle saison 3 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Rémy Fauchereau, Sylvain Matisse, Eric Zürcher, Robert Roussel, Jean-François Primeau, Gérard Deforge, Jean-Jacques Jaillat, Gilles Durand, Bernard Dupi et Gina Demarez​, Jean Librero et Marc St Germain...

    Odhtv2019

    Lire la suite

  • Découverte d'objets inconnus autour du trou noir central

    Découverte d'objets inconnus autour du trou noir central

     

    Astronomy groupeg reconstitutionartRendu artistique Jack Ciurlo

     

    Les astronomes de la Galactic Center Orbits Initiative de l'UCLA ont découvert une nouvelle classe d'objets bizarres au centre de notre galaxie, non loin du trou noir supermassif appelé Sagittaire A *. Ils ont publié leurs recherches le 15 janvier 2020 dans la revue Nature.

    " Ces objets ressemblent à du gaz et se comportent comme des étoiles ", ont déclaré la co-auteure Andrea Ghez, Lauren B. Leichtman de l'UCLA et Arthur E. Levine, professeur d'astrophysique et directeur de l'UCLA Galactic Center Group.

    " Les nouveaux objets sont compacts la plupart du temps et s'étirent lorsque leurs orbites les rapprochent du trou noir. Leurs orbites varient d'environ 100 à 1000 ans ", a déclaré l'auteur principal Anna Ciurlo, chercheur postdoctoral à l'UCLA.

    Le groupe de recherche de Ghez a identifié un objet inhabituel au centre de notre galaxie en 2005, qui a ensuite été nommé G1. En 2012, des astronomes en Allemagne ont fait une découverte déroutante d'un objet bizarre nommé G2 au centre de la Voie lactée qui a fait une approche rapprochée du trou noir supermassif en 2014. Ghez et son équipe de recherche croient que G2 est probablement deux étoiles qui avaient été en orbite autour du trou noir en tandem et avaient fusionné en une étoile extrêmement grande, enveloppée de gaz et de poussières inhabituellement épais.

    " Au moment de l'approche la plus proche, G2 avait une signature vraiment étrange ", a déclaré Ghez. " Nous l'avions déjà vu, mais il n'avait pas l'air trop particulier, jusqu'à ce qu'il se rapproche du trou noir et soit devenu allongé, et qu'une grande partie de son gaz a été déchiré. Il est passé d'un objet assez inoffensif quand il était loin du trou noir à un objet qui était vraiment allongé et déformé à son approche la plus proche puis a perdu sa coque extérieure, et maintenant il redevient plus compact. "

     

    Astronomy groupeg reconstitutionart

    Le rendu de l'artiste montre des objets G, avec les centres rougeâtres, en orbite autour du trou noir supermassif. Le trou noir est représenté comme une sphère sombre à l'intérieur d'un anneau blanc (au-dessus du milieu du rendu). - Artist’s impression of G objects, with the reddish centers, orbiting the supermassive black hole at the center of our galaxy. The black hole is represented as a dark sphere inside a white ring (above the middle of the rendering). Credit: Jack Ciurlo

     

    " L'une des choses qui a enthousiasmé tout le monde à propos des objets G est que les choses qui en sont arrachées par les forces de marée alors qu'elles balayent le trou noir central doivent inévitablement tomber dans le trou noir ", a déclaré le co-auteur Mark Morris, Professeur de physique et d'astronomie à l'UCLA. " Lorsque cela se produit, cela pourrait être en mesure de produire un impressionnant spectacle de feux d'artifice, car le matériau mangé par le trou noir va chauffer et émettre un rayonnement copieux avant de disparaître à travers l'horizon des événements."

    Mais les valeurs G2 et G1 sont-elles aberrantes ou font-elles partie d'une plus grande classe d'objets ? :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2019

    OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2019

    MAJ 28-12-2019

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    L'édition du mois de novembre 2019 vous est présentée par Gilles.T :

    Lire la suite

  • Voie Lactée : découverte d'un trou noir impossible

    Voie Lactée : découverte d'un trou noir impossible

     

    Lb1 reconstitution

     

    Une équipe internationale d'astronomes a découvert dans notre propre galaxie un trou noir exceptionnellement massif d'origine stellaire d'une masse 68 fois supérieure à celle du Soleil, ce qui est impossible selon les théories actuelles. 

    " Selon la plupart des modèles actuels d'évolution stellaire, les trous noirs d'une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie de la Voie Lactée ", a déclaré le Dr Jifeng Liu, astronome à l'Observatoire national d'astronomie de Chine, l'Académie chinoise des sciences.

    " Nous pensions que les étoiles très massives ayant la composition chimique typique de notre galaxie devaient libérer l'essentiel de leur gaz dans des vents stellaires puissants, à l'approche de la fin de leur vie. Par conséquent, ils ne devraient pas laisser derrière eux un reste aussi massif. "

    " Le trou noir récemment découvert est deux fois plus massif que ce que nous pensions possible. Maintenant, les théoriciens devront relever le défi d’expliquer sa formation.

    " Ce trou noir est beaucoup plus massif que les trous noirs typiques que l'on trouve couramment dans la Voie lactée, dont les masses distribuent entre 5 et 15 masses solaires ", a ajouté le Dr Jorge Casares, chercheur à l'Instituto de Astrofísica de Canarias et à l'Université de La Laguna.

    Le nouveau trou noir fait partie de LB-1, un système binaire étoile-trou noir situé à environ 13 800 années-lumière de la constellation des Gémeaux :

    Lire la suite

  • Briques de la Vie : du ribose dans les météorites

    Briques de la Vie : du ribose dans les météorites

     

    Ribose meteorite yoshihiro furukawa 500

     

     

    La cosmochimie fait partie des disciplines utilisées par les exobiologistes pour apréhender l'origine de la Vie sur Terre et tenter d'évaluer les probabilités de son apparition ailleurs dans le cosmos. Une équipe internationale de chercheurs vient de publier un article dans Proceedings of the National Academy of Sciences qui fera date à cet égard, puisqu'ils y annoncent la toute première détection dans des météorites d'un sucre et surtout pas de n'importe quel sucre, puisqu'il s'agit du ribose, un des ingrédients de base pour la constitution de l'acide ribonucléique (ARN) et même de l'ADN, des molécules donc fondamentales du vivant.

    La découverte a été faite en analysant des échantillons en poudre au moyen d'une technique de spectrométrie de masse par chromatographie en phase gazeuse. Deux météorites ont été l'objet de ces analyses, NWA 801 (CR) et Murchison (CM). Deux autres sucres biologiquement importants ont aussi été identifiés pour la première fois dans des météorites. L'arabinose ou sucre de pectine (les pectines sont présentes en grande quantité dans les parois végétales de nombreux fruits et légumes) et le xylose (sucre de bois ou sucre de bouleau).

     

    Ribose meteorite yoshihiro furukawa

    Ceci est un modèle de la structure moléculaire du ribose avec un fragment de la météorite de Murchison. La ribose et d'autres sucres ont été trouvés dans cette météorite. Crédit : Yoshihiro Furukawa

     

    La météorite de Murchison fait l'objet de l'attention des exobiologistes depuis longtemps. Tombée près de la petite ville de Murchison en Australie en 1969, cette chondrite carbonée a livré aux cosmochimistes au cours des années plus de 70 acides aminés. Ils y ont ainsi découvert, sous forme de traces, l'alanine, la glycine, la valine, la leucine, l'isoleucine, la proline, l'acide aspartique et l'acide glutamique, toutes présentes dans les protéines de la vie telle qu'on la connaît sur Terre.

    Des purines et des pyrimidines y ont également été trouvées. Or, ces molécules sont les bases de l'ADN et de l'ARN qui constituent le matériel génétique de tous les êtres vivants sur la Planète bleue.

    C'est d'ailleurs ce à quoi fait allusion dans un communiqué de la NasaYoshihiro Furukawa de l'université de Tohoku, au Japon, l'auteur principal de l'étude publiée dans PNAS quand il explique que :

    Lire la suite

  • Astrophysique : une nouvelle piste pour les trous de ver

    Astrophysique : une nouvelle piste pour les trous de ver

     

    Trou noir ver

     

    Les physiciens ont compris assez rapidement que les trous noirs et les trous de ver étaient une solution possible aux équations de la relativité générale d’Albert Einstein. En effet, c'est très peu de temps après la publication de la théorie par Einstein en 1915, que le physicien allemand Karl Schwarzschild (fin 1915) a trouvé une solution possible qui prédit non seulement l’existence de trous noirs, mais aussi celle de tunnels les reliant. Mais Schwarzschild avait calculé que tout trou de ver reliant deux trous noirs s’effondrerait trop rapidement pour que quoi que ce soit puisse le traverser. La seule façon de traverser ces objets cosmiques, d'après lui, serait de les stabiliser grâce à l’existence de matières exotiques à densité d’énergie négative. C'est Albert Einstein lui-même, recevant un courrier explicatif de Schwarzschild, qui présenta au nom de celui-ci à l'Académie des sciences de Prusse le 13 janvier 1916 les calculs du physicien, car il est le premier à avoir trouvé une solution à ses équations gravitationnelles. Avec la métrique de Schwarzschild, ce dernier démontrait que dans les équations décrivant la gravitation d'une quantité de matière concentrée en un point, il apparaît une singularité à la distance du rayon de Schwarzschild du centre, qui n'est en fait qu'apparente, comme le montre la métrique de Kruskal-Szekeres. Malheureusement, Schwarzschild décédait en mai 1916, victime d'une maladie contractée lors de son enrôlement dans l'armée allemande pour faire la guerre.

    Ses travaux sont à l'origine de toutes les recherches effectuées depuis sur les trous noirs et les trous de ver. Depuis, les trous noirs sont passés d'une hypothèse théorique à une reconnaissance quasiment unanime, alors que les trous de ver sont restés comme une hypothèse que de nombreux physiciens cherchent à confirmer ou infirmer.

    Cette année 2019 a vu les publications de deux équipes de chercheurs qui pourraient faire évoluer les choses vers une confirmation de l'existence de ces fameux trous de ver. Pour rappel, les trous de ver sont des raccourcis hypothétiques entre deux régions de l’espace-temps. En fait, pour plusieurs physiciens, ces trous de ver pourraient non seulement relier deux points distants de notre univers, mais aussi (ou à la place), relier deux univers (parallèles ou dimensionnels) différents.

    Tout d'abord, une équipe de scientifiques de l’Ivy League a publié une étude expliquant comment des trous de ver traversables pourraient exister. Daniel Jafferis, physicien à l’Université Harvard, semble avoir une solution. Comme il l’a expliqué dans sa conférence de l’April meeting of the American Physical Society 2019 : « La perspective de configurations de trous de ver traversables a longtemps été une source de fascination. Je décrirai les premiers exemples compatibles avec une théorie de la gravité pouvant être complétée par UV, sans aucune matière exotique. La configuration implique une connexion directe entre les deux extrémités du trou de ver. Je discuterai également de ses implications pour l’information quantique en relation avec la gravité, du paradoxe de l’information du trou noir et de sa relation avec la téléportation quantique ».

     

    Trou noir ver blanc voyage interstellaire

    Bien qu’ils soient une solution possible aux équations de la relativité générale, les trous de ver nécessitent de la matière exotique pour rester stables. Toutefois, selon Jafferis, il pourrait exister une configuration stable de trou de ver sans nécessiter une telle matière. Crédits : Andrzej Wojcicki/Getty

     

    Dans le cadre de cette étude, Jafferis a examiné le travail effectué par Einstein et Nathan Rosen en 1935. Cherchant à développer les travaux de Schwarzschild et d’autres scientifiques à la recherche de solutions aux équations d’Einstein, ils avaient proposé l’existence éventuelle de ponts dans l’espace-temps (appelés ponts d’Einstein–Rosen, ou trous de ver) qui pourraient théoriquement permettre à la matière et aux objets de les traverser.

    En 2013, cette théorie était utilisée par les physiciens théoriciens Leonard Susskind et Juan Maldacena comme une solution possible pour la relativité générale et l’intrication quantique. Connue sous le nom de conjecture ER = EPR, cette théorie suggère que les trous de ver sont à la base du mécanisme de l’intrication quantique, permettant de relier deux particules séparées l’une de l’autre.

    C’est à partir de là que Jafferis a développé sa théorie, en postulant que les trous de ver pourraient en réalité être traversés par des photons. Pour tester cela, Jafferis a mené une analyse avec l’aide des physiciens Ping Gao et Aron Wall.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Anomalies dans la Baltique : Nouvelles expéditions 2019

    Anomalies dans la Baltique : Nouvelles expéditions 2019

     

    Scananomaliebaltique2 mini

     

     

    Voici la reprise d'un gros dossier de ce site, puisque cette découverte et les recherches liées y ont été suivies et traduites dès son début : http://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

    Un gros dossier qui va devoir être divisé en deux parties étant donné la masse de son contenu.

    Nous avions donc quitté l'équipe Océan X à la moitié de l'année 2016 et sa découverte confirmée d'un sous-marin datant de la première guerre mondiale dans un autre endroit de la Mer Baltique. Depuis, l'équipe a pu se procurer un bateau plus récent et confortable, un nouveau rover et a continué ses recherches d'épaves et de cargaisons de spiritueux, permettant le financement de l'entreprise. C'est en juin 2019 que l'annonce d'une nouvelle expédition sur l'Anomalie 2 cette fois est engagée formellement...

     

    baltique-anomaly2-scan-1.jpg

    Les scans de 2011 avec l'Anomalie 1 à gauche et l'Anomalie 2 à droite (crédit : Ocean X)

    ocean-explorer-balticanomaly2012g.jpg

    le scan de 2011 de l'Anomalie 2 (crédit : Ocean X)

     

    Depuis, les analyses des scans et l'utilisation des données sur la région, de comparaison avec des cartes marines, satellitaires et les données des échoes des senseurs du rover associées aux logiciels GPS ont permis de dessiner de nouvelles cartes des lieux. Pour rappel, l'équipe avait au moins pu faire un passage au-dessus des deux anomalies à la mi-août 2014, avec leur nouveau matériel de sonar multidirectionnel Klein 3900 :

     

    Maps2011sonarscans

    Nous avons ici un mix entre la ligne de scan du sonar de 2011 et l'écho de la région au multibeam (multidirectionnel 3D GPS) (2014).

     

    Baltiqueano

    scan issu d'un passage au-dessus de l'anomalie 2 (2014) Publication by Thomas Mikey Scrøder Jensen

     

    Ano 2zoommpevrard2

    Ano 2 par MP Evrard (équipe française), une certaine apparence d'une épave ou de l'empreinte sédimentée d'une épave...

     

     

    Voici une petite vidéo mise en ligne en septembre 2019 présentant les débuts de l'expédition de juin 2019, en direct du bateau et la veille d'atteindre le lieu des Anomalies. Présentation faite par Peter Lindberg de la passerelle du navire. Celui-ci annonce qu'il s'agit juste d'une petite expédition car ils n'ont que 66% de l'équipage. Les quelques minutes d'images restantes ont été filmées sur les lieux, le lendemain, avec un beau temps et une petite visite du bateau...

     

    Le site des anomalies a été atteint le 08 juin 2019 d'après la communication du chef de l'expédition, ‎Peter Lindberg‎, voir ci-dessous :

    Lire la suite

  • Impact puissant il y a 12 800 ans : Nouvelle confirmation

    Impact puissant il y a 12 800 ans : Nouvelle confirmation en Afrique du Sud

     

    Collisions 1

     

    Une nouvelle recherche soutient l'hypothèse qu'un astéroïde a contribué à l'extinction de masse du Dryas récent (12 800 ans).

     

    Une équipe de scientifiques sud-africains a découvert des preuves corroborant en partie l'hypothèse selon laquelle la Terre aurait été frappée par une grosse météorite, un astéroïde ou une comète il y a 12 800 ans, entraînant des conséquences globales, notamment un changement climatique, et contribuant à l'extinction de nombreuses espèces de grands animaux à l'époque, lors d'un épisode appelé le Dryas Récent.

    L’équipe, dirigée par le professeur Francis Thackeray de l’Institut d’études sur l’évolution de l’université du Witwatersrand à Johannesburg, en Afrique du Sud, a découvert des preuves d’un «pic de platine» remarquable sur un site appelé Wonderkrater dans la province du Limpopo, au nord de Pretoria, en Afrique du Sud. En travaillant avec le chercheur Philip Pieterse de l'Université de Johannesburg et le professeur Louis Scott de l'Université de l'État libre, Thackeray a découvert ces preuves à partir d'un noyau foré dans un gisement de tourbe, notamment dans un échantillon âgé d'environ 12 800 ans. Cette recherche a été publiée dans Palaeontologia Africana, voir ci-dessous :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2019

    OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2019 - MAJ 02-10-2019

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans cette vidéo sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....)

    L'édition de Juillet 2019 vous est présentée par Gilles.T :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2019

    OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2019 - MAJ 08-07-2019

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    L'édition de Avril 2019 vous est présentée par Gilles.T:

    Lire la suite

  • Aliens : Dan Sherman, le télépathe de l'USAF

    Aliens : témoignages de Dan Sherman, le télépathe de l'USAF

    Dan sherman cover lg

    Extraits de "Above Black" de Dan Sherman

    " introduction

    Un grand effort spirituel de réflexion était nécessaire pour prendre la décision d'écrire ce livre. Comme vous pouvez facilement l'imaginer, c'est un sujet très facile pour le ridicule et l'ostracisme. En effet, je suis sûr que c'est l'une des principales raisons pour lesquelles plus de gens n'ont pas fait part des expériences qu'ils ont connu.

    En ce qui me concerne, l'information que je connais, relative au Project Preserve Destiny (PPD) spécifiquement, n'a absolument aucun impact sur la sécurité nationale. Peut-être que si ils avaient été plus ouverts à la vérité et m'avaient donné conscience d'une plus grande affaire qui avait une incidence sur la sécurité nationale, je ne viendrait pas au devant aujourd'hui. Mais ils ne l'ont pas fait, donc nous voici.

    L'histoire que j'ai documenté dans ce livre est un récit authentique de premier niveau sur l'existence des extraterrestres. C'est une histoire de mes expériences personnelles en tant que correspondant intuitif (télépathe de haut niveau) formé par l'United States Air Force (USAF), tout en travaillant pour la National Security Agency (NSA). Mon rapport publique de cette histoire sera considéré espérons-le par les historiens de l'avenir comme le catalyseur qui a ouvert la porte de la circulation de l'information pertinente et concrète en ce qui concerne le rôle du gouvernement dans la dissimulation d'informations relatives aux extra-terrestres.

    Je pense que l'une des nombreuses raisons pour lesquelles plus de gens ne se mettent pas en avant est évidente ; la crainte de poursuites. Une autre raison pour laquelle quelqu'un aurait réfléchit à deux fois avant de révéler toute information, est qu'il n'y a aucune preuve physique facilement accessible qui permettrait à quelqu'un de vérifier la validité de leur histoire. Ainsi, en me mettant en avant avec mon histoire, je risque de ne pas être cru et de ridicule pur et simple. J'ai décidé de prendre ce risque parce que je crois que l'histoire doit être racontée et que quelqu'un de premier niveau doit faire le premier pas pour obtenir le début de l'avalanche d'informations.

    En fait, la divulgation de renseignements aliens dans le domaine public a été un processus graduel. Je suis convaincu qu'en rendant publique ce que je sais, je vais aider à transformer ce qui a été un filet d'informations jusqu'à présent en une avalanche d'autres rapports de premier niveau. Au moins, c'est ce que j'espère.

    Qu'est-ce que je veux dire par "rapport de premier niveau" ? Ceci est expliqué plus en détail au sein du contexte de mon expérience. Pour l'instant, il s'agit d'un système conçu de telle sorte que les gardiens de l'information peuvent exercer un contrôle dessus, et garder certains niveaux cachés de l'information... c'est à dire, les projets traitant de contacts et de la technologie alien.

    Quand quelqu'un est affecté à un projet alien, ils sont également affectés à la garantie "mission black" (mission secrète). Une des raisons pour cela est que si quelqu'un tentait de révéler toute information alien, par extension, il serait plus susceptible de révéler quelque chose sur le projet sous couverture et il serait sur cette base comme quelqu'un qui serait poursuivi pour avoir divulgué des informations classifiées. En le positionnant de cette façon, le gouvernement est en mesure de garder le silence et de discréditer quelqu'un efficacement sans jamais avoir à reconnaître l'existence du projet alien.

    J'espère que je vais éviter ce scénario en déployant méthodiquement mon histoire. Ainsi, lors de la préparation de ce livre pour la libération des données, j'ai dû prendre certaines précautions. En ce qui concerne légitimement des informations classifiées, mon travail régulier à l'Air Force était aussi un spécialiste du renseignement électronique. L'Armée de l'Air décrit ce champ de carrière comme «analyse de l'énergie électromagnétique pour la valorisation de l'intelligence."

    En plus simples termes, j’analysais les caractéristiques internes de l'énergie émanant d'une pièce d'équipement, tel qu'un radar, pour voir quel genre de transmissions, il émettait et de déterminer exactement comment le signal réel serait exploité afin que nous puissions identifier la fonction du radar. Les gens dans ce domaine de carrière sont appelés des spécialistes "ELINT", ou "ELINT'ers." Certaines choses que j'ai faites en tant qu' ELINT'er ne sont pas plus du niveau un du secret, ou en-dessous. Par contre, d'autres missions sur lesquelles j'ai travaillé serait considérées dans le domaine "Top Secret Absolu". C'est dans ce domaine que je commence à marcher sur de la glace fine. Ceci est fortement un territoire sensible, sur lequel le risque de divulgation non autorisée se cache à chaque recoin.

    Le défi que je me suis proposé avec ça a été de partager avec le lecteur des informations relatives au projet des gris sans menacer l'existence des projets "Above Top Secret" dont j'ai pu être familier. «Attention» est devenu mon prénom sur mes tâches régulières pour la Force Aérienne. Donc, vous remarquerez que quelques détails concernant mon emploi régulier dans la Force Aérienne sont présents au sein de l'histoire.

    Même si je sais que j'ai amené des aspects PPD de mon rôle dans l'US Air Force à la lumière sans révéler d'autres renseignements protégés, je veux toujours qu'il soit connu par mon public que la diffusion de ce livre n'est pas, n'a pas et ne sera jamais une tentative de saper la sécurité de notre nation. Tout ce que je dis en ce qui concerne mes expériences sont pertinentes grâce à ma participation à PPD. PPD n'a rien à voir avec la sécurité nationale et tout à voir avec un gouvernement qui éprouve le besoin de nous protéger d'une région particulière de l'information recueillie aux aliens. (Peut-être que d'autres projets exotiques sont classifiés pour de bonnes raisons, je ne sais pas.)

    J'ai aussi eu de la difficulté en liaison à la séquence des événements par rapport à là où j'étais en poste. Même si les lieux géographiques réels de l'endroit où j'ai été en poste ne sont pas classifiés, concernant les bases de certaines autres informations je ne peux écrire où c'est. D'où les références à "PPD base # 1" et "PPD base # 2" dans l'histoire. " (...)

    (...) " Vous avez probablement deviné maintenant que cette réunion est un peu inhabituelle."
    " En fait, ma curiosité a été piquée," je l'ai dit aussi calmement que possible, je ne veux pas lui faire savoir combien j'étais nerveux.
    " Je peux imaginer. J'ai été dans la position de dire aux gens ceci à quelques reprises maintenant, et il n'y a jamais eu un moyen de révéler ça à la légère. Comme vous le savez, vous avez été envoyé ici pour passer bien sûr EA280, mais vous pourrez également l'être en passant par une autre école pendant que vous êtes ici. "

    En un court instant, toutes mes angoisses ont disparu. Il voulait juste me prévenir au sujet d'une autre classification. Mais à peine avaient disparu mes angoisses qu'elles réapparurent, encore plus..

    " Pour dire les choses crûment, sergent Sherman, pendant l'été de 1960, ta mère a été visitée par ce que le monde se réfère communément comme des aliens ".
    " Monsieur ? " était la seule chose que je pouvais dire.

    " Des tests aléatoires ont été menés sur la population en général au moment de déterminer la compatibilité ".
    J'étais dans un état d'incrédulité quand j'ai demandé d'une voix faible, fissurée, "Compatibilité ?"
    " Oui. En fait, c'est une longue histoire. Je vais essayer de l'expliquer autant que possible mais il y a beaucoup que je ne connais même pas. En un mot, vous avez reçu une intéressante capacité à travers ce que nous appelons la gestion génétique ".

    Ma mère, la gestion génétique, la compatibilité, longue histoire. Mon esprit était titubant de toutes ces nouvelles informations. Je suis venu ici m'attendant à trouver le déploiement d'un exercice, ou peut-être que j'avais mal rempli mon ticket de Voyage, mais pas ça !
    Comme si le capitaine pouvait sentir la puissance du choc que je vivais, il dit: " Je sais que tout cela va être difficile à avaler, mais je peux vous assurer que c'est vrai. "
    Tout à coup, je me suis retrouvé avec un sentiment d'étonnement et de curiosité.
    Le Capitaine White assis en face de moi, calme et détendu, en me disant que les extraterrestres existaient comme s'il voulait simplement partager avec moi le sujet d'un article obscure de nouvelles qu'il a lu dans le journal d'hier.
    Si cela était vrai, alors toutes ces années de jeunesse me posant la question venait d'être validées, d'un seul coup. Il y avait de la vie ailleurs et nous n'étions pas été les seuls dans ce vaste univers. Étais-je en train de rêver ? Serait-ce vraiment en train de se produire ? J'avais entendu des rumeurs sur l'annonce d'expériences sur un vaisseau extraterrestre dans le Nevada, et les essais de nouvelles armes basées sur la technologie alien. Mais ce n'était pas plus qu'une rumeur. C'était la réalité - ma réalité.

    Toutes ces choses se passent dans mon esprit pendant que le capitaine a poursuivi avec ses révélations remarquables. " J'ai dit que vous avez une capacité unique, nous appelons cela "communications intuitives." C'est la capacité de communiquer par l'intermédiaire de la manipulation de l'intuition de votre esprit. Il y a eu une poignée de personnes depuis que cette capacité a été perfectionnée qui ont utilisé cette compétence dans l'établissement militaire. Il y en a beaucoup d'autres dans toute la population en général du monde qui ont eu cette capacité, mais jusqu'à ce qu'elle soit mis en évidence par des méthodes d'exercices réguliers, elle est en sommeil. "
    A cette époque, je m'étais plongé dans ce que le capitaine me disait, absorbant chaque détail. Je me suis retrouvé d'un moment à l'autre croyant et ne pas croire alors ce qu'il disait. Comment tout cela était gardé de la connaissance publique si bien ? Même dans les tabloïds, où les gens ont systématiquement accès à la naissance des aliens à trois têtes, vous n'avez jamais entendu parler une fois des "communicateurs intuitifs."
    " Je m'avance un peu, je vais vous montrer quelques informations sur ce que je veux dire. " Il se leva pour tirer vers le bas un écran au plafond au-dessus du réfrigérateur. Comme je ai secoué la tête avec étonnement, le capitaine White me regarda avec un léger sourire sur son visage et a continué avec son histoire.
    Et quelle histoire c'était.

    Le Capitaine White a parlé d'abord lentement, comme pour pousser gentiment l'incroyable vérité dans ma direction. " En 1947, le gouvernement américain a pris contact avec une espèce alien. Aujourd'hui, nous les appelons communément comme des "Gris". Grâce à ce contact, nous avons appris beaucoup de choses. Certaines des choses que nous avons apprises étaient bonnes, et certaines pas si bonnes. C'est l'une de ces pas si bonnes choses qui, au final, vous a amené ici, sergent Sherman. "
    Mon esprit nageait encore lorsque je lui ai demandé, " Alors qu'est-ce que je fais ici, Monsieur ? "
    Le capitaine a continué avec l'histoire comme s'il ne m'avait pas entendu. " En 1960, une expérience a attiré une grande attention dans les cercles de niveau 1... "
    " Excusez-moi Monsieur," j'ai interrompu. " Qu'est-ce que Niveau 1 ? "
    « Je commençais juste là. Le Niveau 1 est une catégorie de classification qui nous permet de compartimenter toute l'information sur les gris. Vous allez en entendre plus à ce sujet lors de votre endoctrinement de sécurité plus tard ".
    " Je vois. "
    Le capitaine a continué. « L'expérience auquelle je me référait était, et est toujours nommée Project Preserve destiny. Elle a commencé en 1960 et est devenue pleinement opérationnelle en 1963. C'était un projet de gestion des ressources génétiques dans le seul but de cultiver des descendants humains afin qu'ils aient la capacité de communiquer avec les gris. Votre mère a d'abord été enlevée en 1960 pour les tests, puis à nouveau en 1963 pour la procédure génétique réelle alors que vous étiez dans le ventre ".
    Dans les secondes après chaque nouvelle révélation, mon esprit est passé par l'incrédulité, puis par le scepticisme, puis la curiosité pure et simple. Comment cela pouvait-il se produire à moi ? Les aliens étaient les fantasmes confectionnés par des cinéastes d'Hollywood et des écrivains de livres de science-fiction. Ils n'ont pas leur place dans le bétonné domaine tangible de l'armée américaine. Pourtant, ici je me suis assis en face d'un capitaine de l'Armée de l'air américaine avec deux barres en argent sur chaque épaule, à l'écoute de ce que la plupart des gens reconnaissent comme une grande histoire d'aliens :

    Lire la suite

  • OVNIs : Etudes Géo-Ufologiques Saison 7 par ODHTV

    OVNIs : Etudes Géo-Ufologiques par ODHTV - Saison 7 MAJ épisode 2

     

    Asperatus nouveaunuage newzeeland

    l'asperitas, un nouveau nuage admis par la science en 2017 : preuve formelle des changements climatiques, ou d'une adaptation de notre réalité, de notre conscience... ?

     

    Créée en Septembre 2010l'étude géo'ufologique était au départ un nouveau thème pour les reportages d'odhtv (regroupé sur la saison 6)dont les buts étaient:

    - Etudier les zones géographiques (lacs, montagnes, etc…) et la géologie des zones de RR2 et RR3.
    - Vérifier des théories avec les failles géologiques, les centrales nucléaires, les industries, mégalithes, etc…
    - Fournir  un  outil  de  recherche  pour  les  générations  futures.
    - Établir des statistiques en fonction de l’année, la forme, les couleurs, les zones géographiques, etc…

    Les petits reportages vidéos (regroupés sous la dénomination OEIL dans les archives d'ODHTV et ici), présentés par Gilles Thomas, sont des études géologiques liées au phénomène OVNI. Ces études font parties des recherches scientifiques du phénomène d'un point de vue géographique, géologique, hydrologique, tectonique, volcanique, karstique, etc... et sont tous filmés en France.

    L’étude Géo’Ufo a mis en évidence des zones de recherches où seront implantées des caméras particulières.
    (4 spots ont été choisis selon des paramètres précis)
    Nous participons également à S.O.A.L.N (Station d'observation et d'analyse des lueurs nocturnes)

    L'étude Géo'Ufologique phase 2 (Saison 7) traitera de la suite des recherches effectuées sur le terrain avec des ufologues participant à l'étude.

    Saison 6 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-oeil-saison-06-par-odhtv.html

     

    Voici le premier reportage de la Saison 7, celui-ci venant tout juste de sortir, vous y verrez l'intervention de plusieurs ufologues et aussi de témoins :

    Saison 7: études géo'ufologiques

    Chinaclouds seisme

    Des nuages bas irisés (ce phénomène est décrit par les scientifiques comme des nuages de très haute atmosphère... ce qui est faux en ce qui concerne ceux-ci...) souvent décris juste avant un séisme, exemple en Chine, où des lueurs anormales ont été aussi rapportées... :

    https://www.nouvelobs.com/monde/20080521.OBS4911/chine-d-etranges-nuages-juste-avant-le-seisme.html

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2019

    OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2019 - MAJ 28-03-2019

     

    Ovni dans le monde odhtv

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans ces vidéos sont (sauf mention contraire) des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....) :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2018

    OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2018 - MAJ 12-01-2019

     

    Odhtv2018a

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans ces vidéos sont (sauf mention contraire) des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....) :

    Lire la suite

  • Des mystères en pagaille - Documentaires 2

    Des mystères en pagaille - Documentaires 2

     

    Dogons petroglyphes1 1

    Pétroglyphes Dogons

     

    Voilà une nouvelle rubrique réservée aux divers documentaires traitant des sujets généraux qui nous intéressent sur ce site. Ils proviennent pour certains de sources Dailymotion via la syndication des liens.

    Des mystères en pagaille - Documentaires 1

     

    Découvrez le mystère des pierres mouvantes :

     
    http://www.gentside.com/insolite/le-mystere-des-pierres-mouvantes-seme-le-trouble-en-californie_art51216.html
     
     
     
    "Architectes & Ingénieurs face au Mystère du WTC 7" (11 septembre 2001) :
     
     
     
     
    Ce documentaire de 15 minutes donne la parole à une pléiade d'experts hautement qualifiés qui se défendent de toute théorie du complot et expliquent pourquoi ils ne croient pas à la version officielle de la destruction des trois gratte-ciel du World Trade Center le 11 septembre 2001. Ils remettent en cause à la fois les explications techniques des Rapports du NIST (Institut National des Normes et de la Technologie) sur ces effondrements et les méthodes employées par le NIST pour les obtenir.

    Richard Gage, le producteur de ce documentaire, est un architecte de l'AIA de plus de 23 ans d'expérience. Il a fondé l'association "Architectes et Ingénieurs pour la vérité sur le 11-Septembre" (ae911truth.org) qui regroupe aujourd'hui (au 12 septembre 2011) plus de 1500 membres. Tous ont signé une pétition demandant une nouvelle enquête sur les événements du 11/9/2001.

    « La version officielle des attentats du 11 septembre 2001 s'effrite lorsque vous analysez objectivement les faits et appliquez les principes physiques fondamentaux pour les interpréter. Après que presque dix ans ce sont écoulés depuis la tragédie, n'avons-nous pas le droit de connaitre la vérité ? », déclare Richard Gage.

    www.ReOpen911.info
    Site d'information sur les attentats du 11-Septembre
     

    Des ailes pour la science : Pérou, les mystères de Caral

    Clémentine et Adrien survolent le site archéologique de Caral Supe, au Pérou vestige de la plus ancienne cité précolombienne d'Amérique connue à ce jour. Pour le plus grand bonheur de l'équipe d'archéologues du site, ils découvrent des géoglyphes, sorte d’immenses figures délimitées par des pierres, jamais repérées depuis le sol.

    Voir ci-dessous :

    Lire la suite

  • Une nouvelle planète naine découverte autour du soleil

    Une nouvelle planète naine découverte autour du soleil (12/2018)

    02-2019 : nouvelle découverte à 140 UA du Soleil annoncée (MAJ en bas de l'article)

    03-2019 : Planète X ou 9, les choses se précisent (MAJ en bas de l'article)

     

    Farout decouverte

    Décidément, les chasseurs de la fameuse planète X, qui scrutent le ciel depuis de nombreuses années, à l'aide de matériels de plus en plus sophistiqués, sans encore être tombé sur la fameuse planète massive envisagée, amènent tout de même de nouvelles découvertes à la connaissance humaine de notre système solaire. En effet, après la découverte en octobre 2015 de la mini planète "The Goblin", dont l'orbite confirmée en octobre 2018, correspond aux simulations tenant compte de l'existence de la planète X, c'est une nouvelle mini planète qui vient d'être découverte en novembre et confirmée depuis. Et il s'agit pour l'instant du plus lointain astre tournant autour du Soleil, et il est également dans le même plan que les autres mini planètes découvertes précédemment, même s'il faudra probablement attendre des années afin de connaître son orbite. En effet, l'astre est tellement loin qu'il doit tourner autour du soleil très très lentement, son année étant estimée à 1000 ans terrestres. On parle en fait de 120 unités astronomiques (UA), selon les premières observations, c'est-à-dire 120 fois plus loin du Soleil que la Terre - et 3,5 fois la distance avec Pluton. En gros, l'astre se promène à 18 milliards de kilomètres de notre étoile.

    02-2019 : découverte d'une autre mini-planète à 140 unités astronomiques (voir en bas)

    Farout decouverte 1

    La découverte de la planète naine et de son mouvement entre deux photographies 1 heure entre les deux photos... Movie using the two discovery images of 2018 VG18 "Farout". Credit Scott S. Sheppard/David Tholen.

     


    Avec un diamètre d'environ 500 km (une circonférence d'environ 1500 km donc), l'astre est probablement sphérique et sa couleur rose la fait envisager comme entièrement glacé. Voir ci-dessous pour quelques autres données :

    Lire la suite

  • OVNIs - Des généraux et des pilotes parlent

    OVNIs - Des généraux et des pilotes parlent

    OVNI et Pilotes de Chasse 4

     

    Pan interview j kisling3

    Un pilote de chasse qui a témoigné : J. Kisling

     

    Cet article plus ancien est à intégrer dans le dossier "OVNI et Pilotes de Chasse" dont voici les premiers volets :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-et-pilotes-de-chasse-les-cas-1976-et-1980.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-rapports-des-pilotes-d-avions.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-des-pilotes-et-des-militaires-temoignes.html

     

    Ovnis vus par des pilotes

     

    Ovnis: Témoignages pilotes

    Un petit reportage avec des témoignages de pilotes de ligne, pilote français. Ce sont globalement des cas connus.

     

    Témoignages réels des membres de l'Armée de l'Air de l’Équateur, voir ci-dessous :

    Lire la suite

  • Des mystères en pagaille - Documentaires 1

    Des mystères en pagaille - Documentaires 1

     

     

    Voilà une rubrique réservée aux divers documentaires traitant des sujets généraux qui nous intéressent sur ce site. Ils proviennent tous de sources Dailymotion via la syndication des liens proposée à l'époque par Dailymotion.

    Des Mystères en Pagaille - Documentaires 2

     

    DOSSIERS MYSTÈRE - POUVOIRS INEXPLIQUÉS

     

    Un documentaire "politiquement correct" sur l'assassinat de JFK, à l'occasion du 50ème anniversaire :

     

     
    Le Mystère Du Diamant Bleu :
     
    Découvert dans le gravier d'une rivière des Indes au XVIème siècle, le Diamant bleu est passé alternativement dans des mains royales comme celles de Louis XIV, Marie-Antoinette ou George IV, celles de voleurs ou encore de millionnaires excentriques. Unique au monde, ce diamant de 45 carats a une bien troublante histoire : depuis des siècles, il ferait peser une inéluctable malédiction sur ceux qui le possèdent. Aujourd'hui, on peut l'admirer à la Smithsonian institution, où des scientifiques ont révélé ses propriétés extraordinaires et déconcertantes. Ce documentaire nous propose de suivre non seulement les dernières investigations scientifiques mais aussi historiques qui entourent le mystérieux diamant bleu au cours notamment d'un voyage dans la ville de Golkonda en Inde où il fut découvert.​
     
    Voir ci-dessous :

    Lire la suite

  • Série Docu-Drama « Le Visiteur de la nuit »

    Série Docu-Drama « Le Visiteur de la nuit » (1996)

     

    Paralysie du sommeil visiteur de la nuit 1

    Téléfilm « docudrama » réalisé par Jorge Montesi en 1996, sur le thème des crashes d’OVNI, maintenus secrets par des organisations gouvernementales, et plus spécialement inspiré par l’affaire du crash de Roswell.

    Cette vidéo relate un sujet quelque peu suspicieux. Les histoires (aux faits analogues) de personnes ayant été victimes d'apparitions pendant la nuit. Le reportage laisse entendre qu'il s'agit de fantômes (descriptions détaillées des apparitions) qui usent parfois de violence envers les gens qu'ils viennent voir.

    L'exemple typique est le suivant: pendant la nuit, des personnes sont réveillées par des bruits étranges dans la pièce. Des silhouettes noires apparaissent, qui deviennent parfois des agressions physiques (strangulations, coups, etc).

    Quel crédit faut-il apporter à ces histoires?

    Des psychologues se sont penchés sur ces cas afin de déterminer si il ne s'agit pas, purement et simplement, de crises mentales qui se traduisent par des convulsions, des spasmes (ce qui rappelle les agressions citées). Peut-être est-ce le cas dans beaucoup de ces exemples, mais certaines histoires révèlent des détails pour le moins étranges.

    Un couple de jeune new-yorkais raconte une histoire similaire: le jeune homme est très fréquemment victime de visites très violentes qui se traduisent par des coups d'une rare violence. Mentalement fatigué et moralement diminué, le jeune américain est saisi d'une terreur implacable. Il n'ose plus dormir, il n'ose même plus fermer les deux yeux.
    Mais son témoignage est troublant car un soir, sa petite amie est témoin de ce phénomène. Elle prétend avoir vu l'agresseur de son concubin, et corrobore ainsi en tout point ce témoignage douteux.

    Dans son genre de cas, il est très difficile de ne parler que de problèmes psychologiques. Alors comment interpréter ce type de phénomène? Peut-on affirmer d'une part que les esprits existent, et d'une seconde part que certaines personnes peuvent être suivies, hantées par des spectres malfaisants?

    Ce reportage n'est donc pas le plus intéressant sur le sujet, mais c'est une pierre à l'immense édifice de cet ésotérisme constant, qui se banalise presque, et qu'on peut apprécier en tant que phénomène marginal, ou en tant que réalité empiriquement prouvée par de nombreuses personnes.

    Source texte : http://www.mystere-tv.com/le-visiteur-de-la-nuit-v1328.html

    Partie 1 :

     

    Partie 2 :

    Partie 3 :

    Lire la suite

  • Alien Files - Saison 2

    Alien Files - Saison 2 - MAJ Ep. 01 à 18 (toujours incomplet en VF)

     

    Unsealed alien files2

    Le 8 Avril 2011, le FBI a dévoilé le Vault, la déclassification de décennies de documents top secrets du gouvernement américain pour la première fois.

    Ces documents portent sur des sujets qui ont frappé les théoriciens du complot au cours des dernières décennies. Les fichiers contiennent également des milliers de rapports d'observations d'ovnis et de l'activité extra-terrestre. The Alien fichiers tentent de découvrir la vérité derrière ces documents Secrets et offrent un regard de première main sur les mystères de l'univers.

    Les documents Alien Files enquêtent sur les fichiers récemment publiés concernant des rencontres extraterrestres et d'OVNI, rendus accessibles au public en 2011 par le Freedom of Information Act. Chaque semaine, Alien Files aborde un cas alien convaincant par l'ouverture de ces dossiers secrets auparavant hors-limites. Sur la base de l'information nouvellement découverte, la série ré-examine les preuves clés et suit des pistes de développement.

    Alien Files examinent les observations d'OVNIS de masse, des enlèvements personnels, les dissimulations du gouvernement (et encore récemment fin 2017 avec les révélations liées au Pentagone) et les dernières nouvelles des aliens de partout dans le monde. Nous plongeons dans le "photoshopping» de l'espace, la valeur de Wikileaks, et le rôle des médias sociaux joué dans des histoires exotiques. Enfin, nous examinons ces documents nouvellement libérés pour voir comment des visites extra-terrestres peuvent avoir une incidence sur notre passé, et l'influence qu'ils peuvent avoir sur notre avenir.

    http://www.imdb.com/title/tt2435226/fullcredits?ref_=tt_ov_st_sm

    http://www.unsealedfiles.com/the-conspiracy-files

    Saison 1 : 22 épisodes

    Saison 2 : 18 épisodes - manquent épisodent 8 à 12 et 17

    La série comporte 4 saisons, la dernière diffusée en 2016.

    Unsealed alien files

      Alien Files S02E01 Le Majestic 12

    Une menace extraterrestre. Une organisation top secret. Un gouvernement au sein d'un gouvernement. Les États-Unis ont-ils pris contact avec des extraterrestres ? Les experts pensent que oui. Et une organisation ultra top secrète qui tire les ficelles. Ils fonctionnent dans l'ombre, gardant même le plus haut niveau de gouvernement dans le noir au sujet de leurs actions. On dit qu'ils contrôlent toutes les informations sur les ovnis, mais cette puissante organisation représente-t-elle une menace encore plus grande pour le futur de l'humanité? Préparez-vous pour l'histoire inédite de Majestic 12

     

    Alien Files S02E02 L'incident de Kecksburg

    De nombreuses observations d'OVNI sont des événements solitaires qui laissent des témoins se démener pour prouver leur histoire. Mais que se passe-t-il lorsque le même objet est vu par plusieurs personnes en même temps ?
    En 1965, des centaines de personnes assistent à un accident de boule de feu dans une région rurale de Pennsylvanie. Le gouvernement américain établit alors l'une des dissimulations les plus élaborées de l'histoire des OVNIS. Est-ce un météore ? Une victime de la course à l'espace ? Ou quelque chose de ce monde? Rejoignez-nous pour découvrir les secrets cachés de l'incident de Kecksburg.

     

    Alien Files S02E03 Objets sous-marins non-identifiés :

    Lire la suite

  • Alien Files - Saison 1

    Alien Files - Saison 1 -

     

    Unsealed alien files2

    Le 8 Avril 2011, le FBI a dévoilé le Vault, la déclassification de décennies de documents top secrets du gouvernement américain pour la première fois.

    Ces documents portent sur des sujets qui ont frappé les théoriciens du complot au cours des dernières décennies. Les fichiers contiennent également des milliers de rapports d'observations d'ovnis et de l'activité extra-terrestre (ou autre, il n'y a pas que la théorie "aliens" qui existe !). The Alien fichiers tentent de découvrir la vérité derrière ces documents Secrets et offrent un regard de première main sur les mystères de l'univers.

    Les documents Alien Files enquêtent sur les fichiers récemment publiés concernant des rencontres extraterrestres et d'OVNI, rendus accessibles au public en 2011 par le Freedom of Information Act. Chaque semaine, Alien Files aborde un cas alien convaincant par l'ouverture de ces dossiers secrets auparavant hors-limites. Sur la base de l'information nouvellement découverte, la série ré-examine les preuves clés et suit des pistes de développement.

    Alien Files examinent les observations d'OVNIS de masse, des enlèvements de personnes, les dissimulations des gouvernements (et encore récemment fin 2017 avec les révélations liées au Pentagone et les dernières nouvelles des aliens de partout dans le monde. Nous plongeons dans le "photoshopping» de l'espace, la valeur de Wikileaks, et le rôle des médias sociaux joué dans des histoires exotiques. Enfin, nous examinons ces documents nouvellement libérés pour voir comment des visites extra-terrestres peuvent avoir une incidence sur notre passé, et l'influence qu'ils peuvent avoir sur notre avenir.

    http://www.imdb.com/title/tt2435226/fullcredits?ref_=tt_ov_st_sm

    http://www.unsealedfiles.com/the-conspiracy-files

    Saison 1 : 22 épisodes

    Saison 2 : 16 épisodes (lien à venir)

    Unsealed alien files

     

      Alien Files S01E01 Guide de survie face aux extraterrestres

    Le "Projet planète Bleue" (Blue Planet Project) est un document anciennement classé top secret renfermant des notes prises par un scientifique qui, selon les rumeurs, aurait été missionné par le gouvernement américain pour aller sur des sites supposés de crashes extraterrestres, afin de recueillir le maximum d'informations sur leur existence. Certaines technologies et infrastructures y seraient annotées et décrites méticuleusement.

    Le livre révèle également l'existence d'expériences, d'enlèvements et de villes extraterrestres souterraines. La population est bien entendu très loin de se douter de tout ce qui est relaté dans ce document. Mais qui a bien pu en être à l'origine ? Il semble que ce soit un scientifique dénommé Jefferson Souza, qui aurait participé à bon nombre de projets top secrets. Il explique dans son recueil que plus de 160 races d'extraterrestres sont déjà venues sur terre, mutilant le bétail et enlevant des humains. Certaines heureusement étant pacifiques. Il explique également qu'un traité aurait été signé entre les extraterrestres et les gouvernements aux termes, duquel ils auraient accédé à des technologies extraterrestres.

    Une immense base souterraine se trouverait à Dulce au Nouveau Mexique. C'est en son sein que seraient cachés des extraterrestres travaillant main dans la main avec le gouvernement. De nombreux témoignages confirment cette thèse.

    Jefferson Souza aujourd'hui est introuvable. Mais ce livre soulève tout de même certaines questions. Sommes-nous vraiment seuls ? Est-il possible que des extraterrestres se cachent parmi nous au quotidien ? Les gouvernements mènent-ils des opérations secrètes à l'abri des regards ?

     

    Alien Files S01E02 Déchiffrer le code extraterrestre

    Depuis des millénaires, les extraterrestres tenteraient d'entrer en contact avec les hommes : aujourd'hui un de leurs messages aurait été décodé.

     

    Alien Files S01E03 Los Angeles cité des aliens

    Les apparitions d'extraterrestres dans la région de Los Angeles n'ont rien de surprenant quand on étudie le relief sous-marin de la côte californienne :

    Lire la suite

  • Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 1

    Chasseurs d'OVNIs (UFO Hunters) - Saison 1 - MAJ FIN Saison 1

     

    Ufo hunters saison1

    Il s`agit d`une série d`enquêtes sur les OVNIS et Phénomènes connexes, mené à partir des investigations du site NY-SPI... "New York Strange Phenomena Investigators".

    NY-SPI a été fondé en 2006 et est basé à Manhattan. Il est composé d`un groupe restreint de professionnels formés uniquement avec des décennies d`expérience dans le domaine ufologie sur le terrain. L`équipe emploie diverses méthodes scientifiques pour disséquer et examiner les phénomènes physiques, statistiques et psychologiques associés à ces phénomènes. Avec cas d'examens bien établis et des protocoles de recherche en place, ces enquêteurs sont équipés pour reconstituer les détails des observations d`OVNI possible ou «enlèvements» et de déterminer leur validité et leur crédibilité. Chaque cas est poursuivi et traité comme un nouveau mystère. 

    Titre Original : UFO Hunters

    Année 1ère diffusion : 2008

    Origine de la série : Etats-Unis (USA) Genre : Téléréalité, documentaire, Paranormal, Ufologie

    Nombre de Saisons : 3 - Saison 1 en [VF] 13 épisodes. Saison 2 en [VF] 13 épisodes. Saison 3 en [VF] 13 épisodes.

    Nombre d'épisodes total série : 39 épisodes de 42 minutes

    Bill Birnes, Ted Ackworth et Pat Uskert enquêtent sur des objets volants non identifiés qui ont été aperçus aux quatre coins des États-Unis. Ils tentent de séparer le vrai du faux à l'aide de témoignages, d'expériences scientifiques et de documents gouvernementaux. Les événements les plus récents bénéficient parfois d'une abondance de preuves audio ou vidéo, tandis qu'une affaire datant de 1897 oblige l'équipe à creuser dans un puits condamné depuis longtemps. En outre, le trio pose un nouveau regard sur l'affaire Roswell, examine les dossiers d'un enquêteur célèbre, et se rend au Royaume-Uni, où il semble que le ciel soit rempli de phénomènes inexpliqués.

    Ufohunters

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x01 - Les ovnis avant Roswell

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x02 - Objets immergés non identifiés

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x03 - Les enlèvements

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) S01x04 Écrasement et récupération d'un ovni

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) S01x05 Les militaires contre les ovnis

    Chasseurs d'Ovnis (UFO Hunters) - S01x06 - Les policiers et les ovnis

    Lire la suite

  • Groenland - un gros impact spatial détecté

    Groenland - un gros impact spatial détecté

     

    Cratere groenland© NASA Goddard

     

    Une publication scientifique dans le journal spécialisé Science Advances, d'après une étude de trois ans par une grosse équipe de spécialistes internationaux (Kurt H. Kjær, Nicolaj K. Larsen, Tobias Binder, Anders A. Bjørk, Olaf Eisen, Mark A. Fahnestock, Svend Funder, Adam A. Garde, Henning Haack, Veit Helm, Michael Houmark-Nielsen, Kristian K. Kjeldsen, Shfaqat A. Khan, Horst Machguth, Iain McDonald, Mathieu Morlighem, Jérémie Mouginot, John D. Paden, Tod E. Waight, Christian Weikusat, Eske Willerslev et Joseph A. MacGregor) affirme la découverte d'un large cratère d'impact sous un actuel glacier au Groenland.

    Le résumé de la découverte se traduit ainsi : " Nous rapportons la découverte d'un cratère d'impact important sous le glacier Hiawatha dans le nord-ouest du Groenland. D'après les levés radar aéroportés, nous avons identifié une dépression circulaire du substrat rocheux de 31 km de large sous jusqu'à un kilomètre de glace. Cette dépression présente un rebord surélevé qui coupe les canaux sous-glaciaires d'un affluent et un soulèvement central modéré qui semble s'éroder activement. À partir d’enquêtes au sol sur l’avant-pays déglacié, nous avons identifié des structures incorporées dans le substrat rocheux précambrien le long de la marge de glace qui tangent au bord sous-glaciaire. Les sédiments glacio-fluviaux de la plus grande rivière drainant le cratère contiennent du quartz choqué et d'autres grains liés aux impacts. L'analyse géochimique de ce sédiment indique que l'impacteur était un astéroïde de fer fractionné, dont la largeur devait être supérieure à un kilomètre pour produire le cratère identifié. La radiostratigraphie de la glace dans le cratère montre que la glace de l'Holocène est continue et conformable, mais toute la glace plus profonde et plus ancienne semble être riche en débris ou fortement perturbée. L'âge de ce cratère d'impact est actuellement inconnu, mais d'après nos preuves géologiques et géophysiques, nous concluons qu'il est peu probable qu'il soit antérieur à la création de la calotte glaciaire du Groenland au Pléistocène. "

    F1 large-GroenlandContexte géomorphologique et glaciologique du glacier Hiawatha, au nord-ouest du Groenland.

    A ) Vue régionale du nord-ouest du Groenland. La carte en médaillon montre l'emplacement par rapport à l'ensemble du Groenland. La case magenta identifie l’emplacement de (B) à (D). ( B ) Une mosaïque ArcticDEM de 5 m sur l’est de la région d’Inglefield. Les couleurs sont la vitesse de la surface de la glace. La ligne bleue illustre un chemin de drainage basal actif déduit des radargrammes. ( C ) Relief en surface des ombrages de collines basé sur la mosaïque ArcticDEM, qui illustre des caractéristiques telles que les ondulations de surface. Les lignes rouges pointillées sont les contours des deux paléocanaux sous-glaciaires. Les lignes bleues représentent les contours du bassin versant, c’est-à-dire que la ligne bleue continue est sous-glaciaire et que la hachure est supraglaciale. ( D) Topographie de lit basée sur les sondages radar aéroportés entre 1997 et 2014, données de la NASA et 2016 de l'Institut Alfred Wegener (AWI). Les triangles noirs représentent les pics de bord surélevés des radargrammes, tandis que les cercles pourpres foncés représentent les pics du soulèvement central. Les lignes rouges hachurées représentent les mesures sur le terrain de la direction des structures de substrat rocheux marginales de glace. Les cercles noirs indiquent l'emplacement des trois échantillons de sédiments glaciofluviaux décrits dans le tableau S1.

     

    Dans la discution et consclusion de l'article, les scientifiques disent : "  Ce cratère est potentiellement l'une des 25 plus grandes structures d'impact sur Terre et c'est le seul de cette taille qui conserve encore une partie importante de son expression topographique de surface d'origine. " : 

     

    Lire la suite

  • Série : Les OVNIs envahissent l'Europe

    Série : Les OVNIs envahissent l'Europe

     

    hessdalen-ufo-spectre.jpg

     

    ovnissicile.jpg

    Un couple d'objets brillants non identifiés ont été photographiés récemment (08/2010) dans le ciel Lipari (photo), à l'endroit où ces jours il y avait un fort tremblement de terre. Juste une coïncidence ?

    Dans la mini-série de 7 épisodes de National Geographic ChannelLes OVNIs envahissent l'Europe ". Les histoires d'ovnis sont généralement associées aux déserts poussiéreux des États-Unis. Mais le ciel européen possède aussi son lot d'histoires étranges et déroutantes, cette série révèle les faits les plus troublants du vieux continent. 

    Durant l'apogée de la Guerre Froide, un pilote américain disparait en mission, alors qu'il devait intercepter une cible non-identifiée au-dessus de la mer du Nord. Lorsque son avion est découvert, le cockpit est bien fermé pourtant son corps n'est pas retrouvé à l'intérieur.

    En 2004, dans un petit village sur une île de Sicile, une série d'évènements inexpliqués a lieu. Un pécheur aperçoit une lumière rouge qui vole au-dessus de l'eau, des témoignages concernant des OVNIs sont signalés... Ce n'est que le début d'étranges et inquiétants phénomènes dans les alentours du village de Canneto di Caronia. (YH : phénomènes toujours inexpliqués et l'une des premières fois où des scientifiques et autorités admettent un possible lien avec des objets en forme de sphères rouges sortant de la mer...)

    Enfin, un pilote est ridiculisé après avoir affirmé entrevoir un OVNI lors d'un entrainement...

     

    Rencontres suspectes - Les Ovnis envahissent l'Europe épisode n°1

    En 1979, un Ecossais est tombé nez à nez avec un ovni avant de perdre connaissance et de retrouver ses jambes striées de coupures profondes à son réveil. Dans les années 1980, les habitants de la vallée norvégienne de Hessdalen ont vu des lueurs inexpliquées. Enfin, en 1977, un jeune pilote portugais a expérimenté un face-à-face troublant en plein vol. Voir ces articles : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/phenomenes-lumineux-d-hessdalen-rien-de-resolu.html  + http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-hessdalen-un-mystere-scientifique.html

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 13

    Ancient Aliens Saison 13

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Saison 8

    Saison 9

    Saison 10

    Saison 11

    Saison 12

    Ancientaliensserie

     

    Ancient Aliens S13E01 La Conspiration OVNI VOSTFR HD

    Titre original : « The UFO Conspiracy » - En 2017, il est sorti publiquement que le ministère de la Défense américain a dépensé des millions sur des enquêtes à propos de rapports d'ovnis. (l'info est relayée en France dans de grands médias comme France-Info par exemple).

    Ceci est la dernière révélation sur une série de projets gouvernementaux secrets sur les OVNI datant de dizaines d'années, mais beaucoup de leurs conclusions n'auront jamais été communiquées au public. Est-ce que la vérité sur la présence extraterrestre sur Terre pourrait faire partie d'une "conspiration OVNI " ? (YH : Notons que le terme "conspiration" n'est pas très adéquat dans le sens où le secret évident et nécessaire à tous les services de renseignements mondiaux fait parti de ces organismes depuis leur création ! D'autre part, l'Histoire humaine est bel et bien constituée à 80% de complots et secrets, il serait naïf de croire que ce ne soit pas le cas dans nos temps modernes. Le nombre "d'affaires" liées à la corruption, le pouvoir, la technologie de pointe et l'argent n'est de toute évidence que la pointe de l'icerberg à ce niveau).
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

    Lire mon article à ce sujet ici : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovni-usa-des-millions-de-dans-une-etude-secrete-et-des-preuves.html

    Partie 1


     

    Partie 2


     

    Ancient Aliens S13E02 Codes Interdits de Da Vinci - VOSTFR HD

    Titre original : « Da Vinci's Forbidden Codes » - Des chercheurs affirment qu'il y a des messages cachés qui peuvent être trouvés dans les œuvres de Léonard de Vinci et d'autres arts à travers l'histoire, qui peuvent révéler une influence extraterrestre.
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx. Article en lien ici : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/leonard-de-vinci-aurait-decode-les-signes-megalithiques.html

     

     

    Ancient Aliens S13E03 Un Protocole Extraterrestre - VOSTFR HD

    Titre original : « The Alien Protocols » - En 2017, un étrange objet en forme de cigare est entré dans notre système solaire provenant probablement d'un autre système stellaire. Mais en voyageant dans une trajectoire si inhabituelle, cela a intrigué certains astronomes qui ont suggéré qu'il pourrait s'agir d'un engin extraterrestre (YH : une sonde comme nous le faisons nous-même). Cet événement a donc soulevé une question importante...

    Aurions-nous besoin d'un plan protocolaire pour savoir comment agir a l'éventualité d'un contact officiel avec des êtres intelligents extraterrestres ?
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

     

     

    Ancient Aliens S13E04 Les Trous Noirs de la Terre - VOSTFR HD

    S13E04 - Titre original : « Earth's Black Holes » - Les trous noirs pourraient-ils exister non seulement dans l'espace, mais ici sur Terre ?

    Et si oui, les trous noirs de la Terre pourraient-ils avoir causé des disparitions étranges et d'autres phénomènes inexplicables pendant des siècles ?
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

     

     

    Ancient Aliens S13E05 Les Codes du Désert - VOSTFR HD

    Titre original : « The Desert Codes » - Est-ce que de vieux dessins géants trouvés gravés dans le sol du désert pourraient faire partie d'un ancien code Extraterrestre ? Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx. Suite d'articles en lien : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/visibles-que-du-ciel-7.html

     

     

    Ancient Aliens S13E06 La Zone 52 - VOSTFR HD

    La notoriété de la zone 51 pourrait-elle servir de couverture à des expériences extraterrestres ultra-secrètes bien plus importantes qui auraient lieu à d'autres endroits ?
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

     

     

    Ancient Aliens S13E07 Égypte : Station Terrienne VOSTFR HD

    Titre original : « Earth Station Egypt » - L'Égypte a-t-elle accueilli les premiers visiteurs extraterrestres de la Terre?

    Le théoricien des anciens astronautes Giorgio A. Tsoukalos, explore les dernières découvertes scientifiques dans certains des lieux les plus anciens du monde pour trouver des preuves que des extraterrestres ont visité l'Égypte dans un passé lointain.
    Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

    Partie 1


     

    Partie 2


     

    Ancient Aliens S13E08 Île des Géants - VOSTFR HD

    Titre original : « Island Of The Giants » archéologie - Les anciennes ruines de la Sardaigne, en Italie, pourraient-elles donner des indices sur un passé extraterrestre ? Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx

     

    Ancient Aliens S13E09 Les Enlevés - VOSTFR HD

    Titre original : « The Taken » - Des millions de personnes à travers le monde ont prétendu avoir été enlevés par des extraterrestres. Ces récits extraordinaires sont-ils une forme d'illusion psychologique de masse ? Ou bien ces histoires pourraient-elles être vraies ? Traduction du synopsis original par : O-Pied-du-Sphinx. Suite d'articles en lien : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-enlevements-modernes-7.html

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 12

    Ancient Aliens Saison 12 (VOSTFR)

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

     

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Saison 8

    Saison 9

    Saison 10

    Saison 11

     

    S12E01 Les Chasseurs d'Extraterrestres - Alien Theory FR HD

    Au 21e siècle, les universitaires, les scientifiques et les gouvernements mondiaux ont participé pour la première fois à la recherche de la vie intelligente au-delà de la Terre. Mais alors qu'un tel effort n'a jamais été rendu public avant, en réalité, la recherche de la preuve de la vie extraterrestre est en cours depuis des décennies.
    À partir de 1947, une série d'observations inexpliquées et d'événements mystérieux ont forcé certains membres de haut niveau au sein du gouvernement américain à devenir officiellement des chasseurs d'extraterrestres. Les Projets Sign, Grudge et Bluebook étaient des programmes gouvernementaux pour la recherche d'observations d'OVNI – et selon certaines sources, des centaines d'événements signalés ne pouvaient pas être expliqués.
    Les théoriciens des anciens astronautes suggèrent qu'il existe des preuves que des efforts similaires ont même été réalisés il y a des milliers d'années, en observant d'anciens observatoires astronomiques trouvés partout dans le monde et de nouvelles preuves que les Babyloniens suivaient les mouvements des planètes il y a plus de 2000 ans...

     

    S12E02 Forgé Par Les Dieux - Alien Theory VOSTFR HD

    Titre original : « Forged By The Gods » Des objets métalliques artificiels remontant à des centaines de milliers d'années. De nouvelles découvertes de métaux que l'on croyait être mythologiques. Des sphères métalliques mystérieuses défiant les lois de la physique.
    Ces artefacts qui ne devraient pas être là (OOPart) pourraient être la preuve concrète que des extraterrestres ont visité la planète Terre il y a fort longtemps, laissant derrière eux les vestiges de leur technologie ? Les théoriciens des anciens astronautes Erich Von Daniken et Giorgio A. Tsoukalos se rendent en Roumanie pour examiner de plus près une ancienne pièce de monnaie en aluminium qui laisse les historiens pantois.
    Et la journaliste d'enquête, Linda Moulton Howe, voyage à Jacksonville, en Floride, pour découvrir les secrets d'une étrange sphère métallique qui est tombée du ciel et a attiré l'attention de la marine américaine. Pourrait-on trouver un témoignage de notre passé extraterrestre dans ces objets métalliques mystérieux et anciens ? Source : O-Pied-du-Sphinx

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 11

    Ancient Aliens Saison 11

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Saison 8

    Saison 9

    Saison 10

    Ancientaliensserie

     

    S11E01 Les Pyramides de l'Antarctique - VOSTFR HD

    L'Antarctique est le continent le plus éloigné et le moins exploré de la Terre. Il est caché dans certains endroits sous 5 kilomètres de glace, mais les récentes images satellites ont révélé ce qui semblent être les sommets de pyramides artificielles disséminées dans un paysage couvert de glace.
    Mais comment est-ce possible ? Les théoriciens des anciens astronautes suggèrent qu'un Antarctique sans glace a pu être colonisé par des extraterrestres dans le passé lointain, jusqu'à ce qu'une catastrophe mondiale l'ait plongé dans l'ère glaciaire.
    Y a-t-il une histoire plus vaste de ce continent comme le suggèrent les grands chercheurs ? Les scientifiques ont signalé d'étranges anomalies magnétiques rayonnant sous la glace, les nazis auraient fait des expéditions secrètes sur le continent à la recherche d'une civilisation perdue, et les dénonciateurs du gouvernement ont avancé avec des revendications d'observations étranges.
    La vérité sur nos origines extraterrestres se trouve-t-elle cachée sous la glace de ce continent gelé ?

     

     

    S11E02 Destination Mars - HD VOSTFR Alien Theory - Ancien Aliens

    Dans 20 ans, nous allons envoyer les premiers colons sur la Planète Rouge. Les astronautes vont braver un voyage de six mois pour devenir les premiers extraterrestres de Mars - où ils sont censés vivre et mourir là et ne jamais revenir sur Terre.
    Mais pourquoi avons-nous toujours eu une étrange fascination pour cette planète si particulière ? Les dernières recherches de la NASA ont révélé que non seulement il y a des preuves d'eau liquide sur la planète, mais que la vie sur Terre a été probablement semée sur Mars.
    Les théoriciens des anciens astronautes suggèrent même que le développement de la vie sur Terre peut avoir des similitudes avec la façon dont les scientifiques planifient actuellement de maintenir les humains vivants sur la planète rouge
    Les extraterrestres de Mars pourraient-ils avoir colonisé la Terre dans notre passé lointain ? Notre voyage sur Mars pourrait-il non seulement révéler les mystères de nos anciennes origines extraterrestres, mais aussi être la clé de la survie à long terme de l'espèce humaine ?

     

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 10

    Ancient Aliens Saison 10

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Saison 8

    Saison 9

    Ancientaliensserie

     

    S10E01 Les Extraterrestres Avant Notre Ère - HD Alien Theory - Ancient Aliens

    Grottes artificielles énormes ... Des structures inexpliquées ... Et des découvertes sous-marines qui remettent en question tout ce que nous savons du passé … Est-il possible qu'une civilisation avancée ait habitée la Terre il y a des milliers d'années? Et si oui, étaient-ils humains, ou venant d'ailleurs que ce monde ? Les archéologues modernes dévoilent constamment des artefacts et des sites qui défient la chronologie traditionnelle de l'histoire humaine.
    Partout dans le monde, nous trouvons des monuments en pierre mégalithiques qui sont attribués à des ancêtres mystérieux, d'étranges figures humanoïdes datant de l'époque préhistorique et des témoignages d'anciens abris souterrains taillés dans des roches solides.
    Serait-il possible qu'une culture sophistiquée existait sur Terre, des milliers et même des dizaines de milliers d'années plus tôt que nous ne le croyons? Les histoires d'une époque où les dieux et les êtres d'autre monde habitaient la planète pourraient-elles être plus que de la mythologie?

     

     

    S10E02 Les secrets de la Nasa - Alien Theory HD Ancient Aliens

    Lorsque l'ingénieur aéronautique allemand Wernher von Braun a rejoint les programmes militaires et spatiaux des États-Unis après la Seconde Guerre mondiale, il est rapidement devenu l'un des principaux scientifiques crédités pour développer le missile balistique, le premier satellite américain et l'énorme fusée Saturn V qui a permis à l'homme d'atteindre le lune.
    Les prévisions audacieuses de Von Braun selon lesquelles nous explorerions Mars et construirons une station spatiale sont devenues réalité. Mais comment est-ce que von Braun - dont les contemporains comprenaient des génies scientifiques tels que Nikola Tesla, Robert Oppenheimer et Albert Einstein - était si loin devant tout le monde quand il s'agissait d'arsenal de fusées ? A-t-il eu des informations secrètes recueillies par le parti nazi pendant la Seconde Guerre mondiale - ou l'accès à une technologie de pointe récupérée du prétendu accident d'OVNI à Roswell, au Nouveau-Mexique en 1947 ?
    Ou est-il possible que le plus grand scientifique de fusée que le monde ait jamais connu trouva son inspiration non sur notre monde, mais un autre ?

     

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 9

    Ancient Aliens Saison 9

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Saison 8

    Ancientaliensserie

     

    S09E01 Les grottes secrètes - Alien Theory HD Ancient aliens

    Les alentours les plus sombres de notre planète pourraient-ils contenir des informations importantes laissées par nos anciens ancêtres ?
    Et dans les grottes mystérieuses de la Terre, pourrions-nous trouver des preuves de contact d'autre monde? Tout au long de l'histoire humaine, certaines grottes ont été considérées comme des lieux sacrés pour la rencontre spirituelle et l'illumination, tandis que d'autres ont été redoutés comme véritables portails du purgatoire.
    Que se passe-t-il dans ces espaces souterrains qui ont le pouvoir d'influencer les religions à travers le monde? Certaines des cavernes les plus profondes de la Terre pourraient-elles être des conduits secrets vers des royaumes surnaturels?
    A Charma, en Inde, les archéologues ont récemment découvert 10 000 ans d'art préhistorique de ce qui semble être des êtres extraterrestres. Ces peintures pourraient-elles être un enregistrement visuel de rencontres extraterrestres dans un passé lointain ?

     

     

    S09E02 Les mystères du Sphinx - Alien Theory HD Ancient aliens

    Le Grand Sphinx de Gizeh est la sculpture monolithique la plus grande et la plus étudiée de la Terre, et reste l'un des plus grands mystères de l'humanité. Cet ancien monolithe défie l'explication, prédatant de nos premières civilisations connues et pouvant même cacher les secrets de nos origines.
    Alors que l'archéologie traditionnelle théorise que le Sphinx a été construit autour de 2500 av. J.-C., les preuves géologiques suggèrent qu'il est beaucoup plus ancien. Si cela est vrai, alors qui - ou quoi - a créé le Sphinx?
    Les chercheurs proposent maintenant l'existence d'un second sphinx jumeau sur le plateau de Gizeh. Si oui, a-t-il été délibérément caché à l'humanité? Le visage du Sphinx est censé représenter le pharaon égyptien Khéfren, mais la taille et la proportion de la sculpture massive suggère que la tête a été modifiée. La statue aurait-elle représentée à l'origine un être d'autre monde qui est venu sur Terre il y a 10 000 ans, comme le proposent les théoriciens des Anciens Astronautes ?

     

    Lire la suite

  • Ancient Aliens Saison 8

    Ancient Aliens Saison 8 (incomplète)

     

    Ancient aliens 1

     

    Ancient Aliens ou Alien Theory est une série documentaire télévisée américaine exposant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui sont présentés comme étant la preuve d’un contact entre l’être humain et des êtres venus d’autres planètes dans le passé. La série expose comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

    La théorie des anciens astronautes, aussi surnommée néo-évhémérisme par le sociologue Jean-Bruno Renard, est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est souvent attribuée à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisée en 1968, elle avait toutefois déjà été proposée avant, notamment par le théosophisme d’Helena Blavatsky ou en 1962 par Robert Charroux.

    Erich von Däniken est d’ailleurs l’auteur de cette série, présentant dans le pilote sa théorie sur les extraterrestres. Il pense que des êtres venus d’un autre monde et ayant un niveau de civilisation avancé sont venus sur terre rencontrer les humains primitifs pour leur donner la connaissance du système solaire, les concepts de l’ingénierie et des mathématiques et ce qui est devenu le fondement des religions et cultures de l’humanité. Erich von Däniken prétend que des monuments anciens comme les lignes de Nazca, les pyramides de Gizeh et les statues Moaï de l’île de Pâques, attestent cette théorie.

    La série dispose de 13 saisons pour l’instant. Même si c'est une théorie très discutée et discutable depuis de longues années, les dernières découvertes et remises en question réelles de données pourtant "sûres" dans le passé, accompagnées par de réelles preuves de modifications historiques influencées par la franc-maçonnerie et religions également, nous obligent à revoir mêmes d'anciennes données écartées à l'époque pour de faux motifs... la beauté des paysages et les intrigues de l'Histoire sont des piments supplémentaires à ces reportages. Mais ne pas oublier qu'il s'agit de théories, même si le nombre de données est impressionnant...

    Saison 1

    Saison 2

    Saison 3

    Saison 4

    Saison 5

    Saison 6

    Saison 7

    Ancientaliensserie

     

    S08E05 Les reptiliens - Alien Theory HD Ancient aliens

    L'extraterrestre reptilien est un élément de la science-fiction, de H.P. Les récits de Lovecraft sur les Valusiens aux Cardassiens de Star Trek, aux Visiteurs de la série télévisée V.
    Mais les anciens mythes sur les créatures reptiles pourraient-ils prouver qu'ils sont plus qu'une simple création de pop-culture?

    On peut trouver des légendes d'êtres serpent sur tous les continents. La Bible, le Coran et les anciens textes appelés les codes de Nag Hammadi décrivent tous des entités reptiliennes interagissant avec les humains.

    Au Mexique et en Amérique centrale, les gens adorèrent le dieu serpent en plumes appelé Kukulkan ou Quetzalcoatl. En Inde, les Nagas sont des demi-reptiles demi-humains qui vivent sous terre dans un endroit appelé Patala.

    Et en Chine et au Japon, de nombreux empereurs prétendent être les descendants des dragons. Ces histoires pouvaient-elles représenter de véritables êtres reptiliens que les gens du monde entier ont rencontrés dans le passé antique ?

     

     

    S08E06 L'ère technologique - Alien Theory HD Ancient aliens

    Nikola Tesla, ingénieur et physicien américain d'origine serbe (1856-1943), est principalement reconnu pour ses travaux dans le domaine de l'électricité.
    Mais il aurait également capté quelques signaux radio venant de l'espace. Ses recherches, pourraient-elles avoir ouvert la voie à de futures communications avec des extraterrestres ?

     

    Lire la suite

  • Etude sur l'acoustique des ruines de Chavin de Huantar, Pérou

    Étude sur l'acoustique des ruines de Chavin de Huantar, découverte du site de Poro Poro, Pérou

     

    Poro poro perou27 mini

    Remarquez les trois orteils (ou souvent trois doigts) de cette "divinité" : une constante pas rare dans toutes les cultures péruviennes. " être surnaturel de style formatif peint à Poro Poro (dép. de Cajamarca) "


    Le titre de l'un des articles sur les «excavations» pour l'Archaeological Institute of America (Institut archéologique de l'Amérique, qui publie la revue Archeology) écrit par Julian Smith : " En écoutant les dieux de l'ancien Pérou " ("Listening to the Gods of Ancient Peru"), revêt une grande importance à la lumière des diverses découvertes dans le monde d'une probable technologie très ancienne liée au son et à l'acoustique. Disons que cette étude de plus en ajoute aux nombreuses  - autres, attestées par des scientifiques reconnus.

    Il s'avère que les ruines de Chavin représentent le centre astronomique et religieux de la culture Chavin, dans la haute vallée des Andes au Pérou (à une hauteur de 3177 mètres au-dessus de la mer), qui inclut non seulement des bâtiments en pierre de plusieurs étages avec des ornements en céramique, en os et en coquillages, mais à l'intérieur et sous ces structures, il y a quelque chose d'encore plus surprenant : un dédale de couloirs, de galeries et de puits qui ont été conservés intacts malgré le temps (d'après les estimations, le site de 50 acres a été occupé de 1500 à 400 avant JC) et qui possèdent des effets sonores tels qu'ils peuvent induire en erreur les personnes passant par eux. On croit que ces ruines faisaient partie d'un centre cérémoniel de la culture pré-Inca.

    Chavin de huantarSite de Chavin - Photo de Sharon Odb - Wikimedia Commons, mars 2006
    Déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1985

    Une équipe d'archéologues, d'anthropologues et d'experts en acoustique du Centro de Investigación Computacional en Música y Acústica (CCRMA pour son sigle en anglais) de la célèbre université de Stanford (Californie, USA) a fait l'étude et l'enregistrement de ces effets sonores dans les tunnels de Chavin pour voir si ils ont été conçus à dessein ou si ils sont le résultat de l'environnement dans lequel ils se produisent.

    L'histoire des effets sonores à Chavin est connue depuis les rapports du début des années 70 par l'archéologue péruvien, le Dr Luis G. Lumbreras, qui le premier a proposé la théorie que le réseau de tunnels sous la ville a probablement été construit pour des cérémonies religieuses avec des "effets spéciaux". Il est dit que, même aujourd'hui, quand vous êtes dans cet endroit, certains sons sont amplifiés, mais on ne peut pas déterminer d'où ils viennent. Selon l'étudiante en doctorat au CCRMA, Miriam Kolar, quelque soit le son qui est fait là-bas - comme parler ou même taper du pied - cela génère des résonances profondes.

    Un détail important dans cette étude est que, même si on ne sait pas si le lieu a été construit pour atteindre ces effets sonores, ce que nous savons pour sûr et certain, c'est que de la musique et du son y ont été produits et en 2001 on a trouvé 20 coques marines, Strombus galeatus, qui ont été décorées et utilisées comme instruments. Ces coquilles sont appelées "pututus" et il y a des illustrations de la façon dont les Incas s'en servaient.

    Chasqui3Le Messager Inca, connu sous le nom "Chasqui" qui joue du "Pututu" (photo prise à partir de Wikipedia)

    Le simple fait que ces coques aient été trouvées à Chavin lui-même est quelque chose de spécial, car elles sont une espèce tropicale de coquillages trouvée à au moins 800 miles ( 1300 kilomètres ! ). Et pour souligner encore plus l'usage qui en a été fait, chacune est taillée d'une buse et d'une encoche en V au sommet, rôle qui n'est pas encore compris exactement. Certaines d'entre elles ont été utilisées lorsqu'elles ont été portées, malgré leur poids, ils pensent qu'elles ont été utilisées pendant des décennies ou des siècles. Et le plus intéressant, c'est que vous pouvez toujours en jouer. En fait, comme le montre la photo ci-dessous, ils sont en train d'étudier les propriétés à l'aide de microphones spéciaux :

    Grabandosonidodelaconcha jlcruzadocoronelEnregistrement à l'intérieur du tunnel avec une coque - Photo du colonel JL Cruzado

    Il y a encore beaucoup de questions sur la façon de répondre à l'acoustique de ce lieu. On sait, par exemple, que dans les galeries de tunnels, des échos se produisent et se multiplient dans plusieurs directions très rapidement et en même temps, ce qui les rend très diffus et difficiles à localiser. Il est également connu que les tons qui sont dans la même gamme de fréquences que celles utilisées par la voix humaine et les coques produisent des résonances cohérentes dans les niches, ce qui donne beaucoup de richesse aux sons. ainsi, il y a plus de détails que vous pouvez lire sur l'acoustique intéressante et l'archéologie du site. Ce qui n'est pas connu, c'est de savoir si ces propriétés acoustiques ont été un aboutissement accidentel de la construction ou si ces effets ont été cherchés. On ne sait pas si cela a été mis en œuvre volontairement et quel usage cela aurait. Et comme on le sait, il y a toujours plus de domaines et possibilités à étudier.

    Mais ce que nous savons pour sûr, comme le dit l'article, c'est que le son a sa propre puissance ou énergie. Une des données comparatives intéressante et pertinente dans ce contexte, est une étude réalisée par l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) en 2008, où il a été démontré que lorsque la fréquence de résonance de l'écoute est à 110 Hertz, l'activité cérébrale des personnes se déplace temporairement du côté gauche (qui est la partie du cerveau qui traite logiquement) vers la droite, qui est le côté émotionnel. Fait intéressant, la fréquence de 110 Hz est trouvée dans ces tunnels et dans la faible voix masculine, et il est donc possible que cela avait été utilisé pour promouvoir ou provoquer certaines réactions dans le public sur des rites y étant pratiqué.

    Enfin, l'objectif le plus important de chercheurs et des musiciens qui étudient Chavin, est de créer un modèle acoustique de l'espace pour reconstruire numériquement n'importe où n'importe quel son entendu par celui qui était là. L'idéal serait de pouvoir conserver à jamais l'acoustique de cet endroit pour les générations présentes et futures, afin qu'ils puissent continuer à écouter et à expérimenter avec ces sons.

    Chavin subterranea 6

    Autres références :

    1 Site web du projet "Acoustic archéologique Chavínde Huántar" (projet de collaboration entre CCRMA et le Département d'Archéologie/anthropologie, Université de Stanford): https://ccrma.stanford.edu/groups/chavin/

    2 Publications section 2 du projet où vous pouvez accéder à six rapports académiques écrits : https://ccrma.stanford.edu/groups/chavin/publications.html

    3 Archives péruvienne électronique et la musique expérimentale - site: http://centro.fundaciontelefonica.org.pe/sonoteca/sonoteca.html

    4 Chavin site sur le monde, le Dr Luis G. Lumbreras (avec beaucoup de ressources et d'information à ce sujet): http://chavin.perucultural.org.pe/index.htm

    5. page avec des liens utiles sur la culture péruvienne http://chavin.perucultural.org.pe/enlaces.shtml

    http://gotasdedatos.blogspot.fr/2011/06/se-estudia-la-acustica-de-las-ruinas.html

     

    https://ccrma.stanford.edu/groups/chavin/

    Smilinggodmedusasculpture en relief du dieu-méduse (ou dieu-poulpe) de Chavín tenant des coquilles de Strombus et de Spondylus

     

    Chavin : la ville souterraine :

    Chavin subterranea 42012 : Après quatre mois d'enquête, le projet de conservation de Chavin a achevé la première phase d'analyses révélant une nouvelle découverte : un tunnel de 550 mètres.

    Lire la suite

  • Une nouvelle planète naine dans le système solaire confirme la probabilité de la Planète 9

    Une nouvelle planète naine dans le système solaire confirme la probabilité de la Planète 9

     

    2015 tg387 orbits title 1 650x366

     

    Je peux dire que je suis assez content, car cette dernière découverte, avec l'officialisation de ces derniers jours sur l'existence d'une nouvelle planète naine, nommée The Goblin parce que découverte lors de l'Haloween de 2015, confirme une fois de plus mes propos de 2014 dans cet article :

    http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/les-mauvaises-interpretations-des-medias-suite-au-rapport-wise-nasa.html

    En effet, souvenez-vous qu'en 2014, suite à une annonce nettement prématurée de la NASA, absolument tous les médias avaient annoncé l'inexistence prouvée d'une quelconque Planète X (ou 9ème planète) de grande taille restant à découvrir dans notre système solaire... Et j'avais alors été l'un des seuls à l'époque à contester cette mauvaise interprétation des journalistes suite à cette annonce bien trop prématurée de la NASA sur les résultats de la station WISE (qui a révélée en fait une technologie pas encore assez avancée pour établir une certitude : la NASA estime maintenant qu'il faudra attendre la nouvelle génération de télescopes (2020) pour avoir une bonne chance d'avancer sur la découverte de corps sombres aux limites de notre système solaire...).

    Bien sûr, cette nouvelle planète naine n'est pas la 9ème planète ou Planète X cherchée depuis au moins 1985, mais, comme plusieurs autres, son orbite très penchée et allongée confirme les calculs des modèles des "découvreurs" potentiels de cette fameuse planète (déjà nommée Tyché) dont j'ai aussi déjà parlé plusieurs fois (voir en bas de l'article).

    Que savons-nous de The Goblin après trois ans d'études et de suivi pour connaître son orbite autour du Soleil ? L'une des premières annonces sur l'officialisation de sa découverte a été faite par CNN

    " Alors qu'ils recherchaient la mystérieuse planète X qui, selon certains astronomes, se cache au bord de notre système solaire, les chercheurs ont trouvé un objet extrêmement lointain qu'ils ont surnommé "le gobelin". Et cet objet fournit des preuves irréfutables de l'existence de la planète X. (YH : En fait, toute planète non encore nommée officiellement est une planète X selon les normes des astronomes - ici, on parle bien de la planète 9).

    L'objet est probablement une planète naine sphérique, avec une orbite de 40 000 ans, ce qui signifie qu'il lui faut autant de temps pour faire le tour du Soleil. Elle va jusqu'à plus de 2 000 fois la distance entre la Terre et le soleilSon emplacement actuel est environ deux fois et demie plus éloigné du soleil que de Pluton.

    " Je pense que cette découverte nous rapproche des 90% de probabilité que la planète X soit réelle ", a déclaré Scott Sheppard, astronome à la Carnegie Institution for Science.

    Le Gobelin est considéré comme un objet du Inner Oort Cloud. Le nuage d'Oort est une bulle prédite autour de notre système solaire bien au-delà de Pluton, remplie de milliards de corps glacés et supposé lieu de naissance des comètes à long terme.

     

    Planet goblin

    Une représentation simplifiée de notre système solaire avec la mini planète Gobelin confirmée ce mois d'octobre 2018

     

    Le International Astronomical Union's Minor Planet Center a annoncé l'objet, officiellement connu sous le nom de 2015 TG387, mardi 02-10-2018. Les chercheurs, notamment Sheppard, Chad Trujilllo de l’Université du Northern Arizona et David Tholen de l’Université de Hawaii, ont également soumis au Astronomical Journal un article détaillant leurs résultats :

    Lire la suite

  • Des super-Terres pas si loin de la Terre

    Des super-Terres pas si loin de la Terre

     

    Trappist 1 500

    La multiplication de découvertes de planètes telluriques (solides comme la nôtre pour parler simplement) dans la banlieue de notre propre naine jaune (le Soleil est classifié comme étant une naine jaune) remet de plus en plus la notion de distances infranchissables, tout au moins (pour l'instant) pour notre technologie et inventivité actuelle, en ce qui concerne l'espace proche. On sait que les scientifiques de la NASA et d'autres envisagent déjà d'envoyer une sonde-robot vers le plus proche système stellaire du nôtre à l'aide de notre technologie actuelle, d'autant plus qu'au moins une de ces super-Terres y a déjà été trouvée.

    En ce qui concerne les distances énormes considérées par la science par rapport à notre technologie actuelle (qui ne peuvent que diminuer avec nos progrès), je rappelle ici par un extrait de l'un de mes précédents articles (ne pas se fier au titre) certaines données établies et non démenties pour l'instant par Einstein lui-même : " (...) Un objet en mouvement « vieillit » moins vite qu'un objet immobile, son temps propre s'écoule plus lentement. Donc il suffit d'utiliser la dilata­tion du temps pour voyager dans le futur. Le principe est simple : si on s'éloigne de la Terre à très grande vitesse puis qu'on y retourne, on aura moins vieilli que ceux qui y sont restés. Nous aurons donc un aperçu du futur de notre pla­nète ! Subsiste toutefois un problème : pour atteindre cette vitesse élevée, il faut d'abord subir une longue phase d'accé­lération et ça, l'organisme humain ne le supporte pas très bien. Sauf si l'on s'en tient à une accélération de 9,81 m/s2, qui équivaut à la pesanteur terrestre que nous subissons tous les jours. Avec cette accé­lération, il est possible d'atteindre le centre de notre galaxie, distant de 30 000 années-lumière, en un peu plus de 39 ans. Le temps de freiner, de faire demi-tour et de revenir, près de 80 ans se seront écoulés dans le vaisseau... Alors que sur Terre, près de 60 000 années seront passées ! Reste un problème : pour effectuer un tel voyage, un vaisseau spatial consommera en un an l'équivalent de toute l'énergie produite sur Terre pour la même période... "

    Le problème est donc principalement technique, mais la NASA estime déjà qu'il est possible, avec notre technologie actuelle, d'atteindre le système le plus proche (Proxima Centauri) en moins de 20 ans... Il est même possible d'utiliser en plus l'effet de "fronde gravitationnelle" autour de certaines planètes de notre système stellaire pour accélérer la vitesse, ce qui a déjà été fait par les sondes Pionner 10 et 11, ainsi que par Mariner 10...

    Il est aussi important de souligner qu'au 20 septembre 2018, il y a 3845 exoplanètes confirmées à ce jour, situées dans 2866 système stellaires différents. Sur ce total, il y en a 200 dont la masse est inférieure à 8 masses terrestres et qui sont donc probablement telluriques avec peut-être une atmosphère. C'est sur ces planètes telluriques que l'on va rechercher les traces de vie, avec ce que l'on sait aujourd'hui de la vie...

    Toutes ces nouvelles exoplanètes telluriques ont été découvertes à moins de 100 années-lumière, et le nombre commence sérieusement à augmenter, avec de plus certaines qui sont dans la zone d'habitabilité estimée par notre science actuelle, donc possédant très possiblement une atmosphère et de l'eau liquide. Faisons le point sur ces découvertes, dont certaines ne datent que de quelques jours :

     

    Schema exoplanete fr web

    Ce schéma montre la zone habitable de 3 étoiles : notre Soleil (en haut), celle de HD 85512 (autour de laquelle a été trouvée la super-Terre HD 85512 b) et celle de Gliese 581 qui comprend plusieurs exoplanètes. On remarque que HD 85512 b est en limite de la zone habitable de son étoile qui est légèrement plus petite que notre Soleil. Les distances indiquées en UA signifient Unité Astronomique, soit la distance Terre-Soleil (150 millions de km).
    Crédit : ESO/Enjoy Space (traduction)

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2018

    OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2018 - MAJ 29-09-2018

     

    Odhtv2018a

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans ces vidéos sont (sauf mention contraire) des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....).

    Lire la suite

  • Les dalles et pierres gravées d'Amérique du Nord

    Les dalles et pierres gravées d'Amérique du Nord

     

    Dightonrock massachusetts usa

     

    A la suite de mon précédent article sur la dalle de Cochno en Ecosse (https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/ecosse-cochno-une-carte-cosmique-de-5000-ans.html) et l'affichage de quelques comparaisons européennes, un contact anglo-saxon, que je remercie ici au passage, m'a transmis plusieurs données de différents sites aux Etats-Unis montrant la même chose... ce qui est assez extraordinaire quand on sait que le néolithique remonte à une période où il n'est pas censé y avoir d'interactions ou cultures identiques de part et d'autres de l'Atlantique... Voici des traductions et photos montrant ces données, la conclusion semble évidente, mais il semble que la majorité des spécialistes aient peur (pour leurs bourses et salaires ?) de faire des comparaisons... on compare les poteries plus récentes, mais surtout pas les pétroglyphes (il est vrai que les limites des datations aident bien pour ne rien dire...)...

    The Judaculla Rock

     

    Judacullapc

    Une vieille photo du rocher gravé, le propriétaire du terrain avait souligné les gravures à l'aide de peinture. On remarque, avec quelques "spirales" et "étoiles", des mains équipées de 3, 5, 6 et 7 doigts, en rappelant que les 6 doigts ou orteils sont typiques de certaines "anomalies" génétiques d'une partie de la population indienne... les gravures étant d'origine Cherokee...

    Lire la suite

  • Ecosse : Cochno, une carte cosmique de 5000 ans ?

    Ecosse : Cochno, une carte cosmique de 5000 ans ?

     

    Cochno stone mini

     

    Un mystère archéologique très fascinant se trouve en Ecosse, parmi d'autres il est vrai de la même période ou même plus anciens que ces 3000 ans avant J.C.. Découverte en 1887 par le révérend James Harvey, dans le West Dunbartonshire, la pierre antique mesure 13 mètres par 7,9 mètres et présente environ 90 sculptures complexes - considérées comme l'un des plus beaux ensembles de pétroglyphes en Ecosse - qui selon de nombreux chercheurs représentent une carte cosmique, détaillant des planètes et des étoiles.

    Située par la suite dans une zone de logements urbains, la pierre s'est retrouvée exposée et vandalisée. En 1965, l'archéologue Ludovic Maclellan Mann a décidé d'enterrer la dalle massive sous plusieurs centimètres de terre, pour la protéger contre d'autres dégâts et pour empêcher les gens d'ajouter leurs propres graffitis... Il avait auparavant photographié la dalle et émis quelques hypothèses. Il s'agit tout de même de la plus grande dalle gravée du néolithique (et âge du bronze) pour l'Europe...

     

    Piedra cochno un panel de 9x 19 metros con el arqueologo ludovic maclellan foto realizada en 1937 durante su visita 628x400

    1937, l'archéologue Ludovic Maclellan Mann (à droite) a tracé des lignes sur la pierre pour effectuer des mesures expliquant sa théorie (voir plus bas).

    Lire la suite

  • Gers (France) - OVNI avril 2018 - Appel à témoins

    Gers (France) - OVNI avril 2018 - Appel à témoins

     

    Phototrafficgers04 2018 500

     

    C'est le 07-08-2018 au soir que je reçois un email me proposant un témoignage et une photo d'un phénomène aérien étrange pour celui qui l'a observé. Le témoin apparaît être une personne sérieuse car il s'agit d'un médecin à la retraite et, de surcroît, un astronome amateur équipé. Dans son message, il affirme avoir enregistré des signaux inhabituels, le 17-04-2018, lors d'une pose de 30 secondes avec un appareil photo Cannon 600 SD et se propose de me l'envoyer, ainsi que les coordonnées exactes du lieu d'observation. Je lui répond le lendemain, en acceptant sa proposition, et il m'envoie par email des documents, dont sa photographie, et des précisions concernant son observation.

    Ayant examiné ces derniers, je lui ai posé quelques questions les jours suivants, ait demandé l'autorisation de publier les documents tant à lui qu'au représentant ufologue qu'il avait contacté à l'époque, Monsieur Christian Diot, qui avait envoyé plusieurs documents réunis sur ce cas à la revue spécialisée LDLN, qui en a publié une partie. Il est aussi important de savoir que l'organisme officiel du CNES, le GEIPAN, chargé de collecter officiellement pour la France (via un budget gouvernemental) les données sur de tels phénomènes aériens non identifiés, a également été contacté à la même période, a reçu les mêmes documents, mais n'a jamais répondu ni enquêté auprès du témoin à ce jour... J'espère que ce rappel ici les fera un peu réagir et enquêter, après tout, ce sont bien les impôts du peuple français qui est utilisé par cet organisme officiel...

    Voici donc le témoignage et les documents en appui de Monsieur Laurent Weill, médecin en région parisienne, maintenant retraité, et qui se trouvait donc dans le Gers ce 17 avril 2018, quand il a prit cette photographie en pause (classique en astronomie pour capter la lumière des astres) vers 23 heures... :

     

    phénomène anormal-17-04-2018-Gers

    Si vous avez été témoin le 17 avril 2018 (il y a une erreur de date dans l'Email du témoin), en début de nuit ou après, de lumières clignotantes anormalement fortes traversant le ciel assez rapidement, merci de me contacter via les commentaires de ces articles ou la fiche contact trouvable dans le menu de droite de ce blog, et de laisser un moyen de vous joindre, il sera dans tous les cas répondu (y compris sur Facebook par exemple en message privé). Et si des pilotes (militaires ou non) peuvent donner aussi leur avis, ce serait un plus en attendant des contacts après les vacances...

    Lire la suite

  • La Chine recherche-t-elle une preuve de structures étranges sur la Lune ?

    La Chine recherche-t-elle une preuve de structures étranges sur la Lune ?

     

    Paracelsec structures facecacheelunepolesud 500

     

    Tout le monde sait maintenant que le programme spatial chinois a mit une grosse partie de son budget sur la conquête de la Lune, y compris sa face cachée. Cette dernière fait de plus l'actualité depuis le succès de la première partie du programme concerné, qui consistait à la mise en orbite d'un orbiteur ainsi que de mini-satellites robots de communication, servant de relais pour les transmissions avec la Terre. Cette dernière partie a subit la perte d'un des deux mini-satellites prévus à cet effet, mais un seul suffisait pour la réussite du projet. D'ailleurs, le deuxième pays participant à cette exploration de la face cachée, l'Arabie Saoudite, n'a pas caché sa satisfaction devant le succès annoncé : " Les premières images du satellite envoyés conjointement sur la Lune par la Chine et l’Arabie saoudite nous sont parvenues jeudi 14 juin 2018. Le succès de cette mission spatiale bilatérale est le résultat d’une coopération d’importance majeure pour l’ensemble du Moyen-Orient et du continent eurasiatique ".

    Le voyage de la sonde lunaire Chang’e-4 aura duré plus de 20 jours. Equipée d’une caméra optique mise au point par des ingénieurs de la Cité du Roi Abdulaziz pour la Science et la Technologie (KACST), la sonde a tourné autour de la Lune dès le 28 mai avant de se poser, sur la face cachée de l’astre, afin de prendre des clichésmener des observations et prélever des données. " (!)

    Yves Herbo : le journal saoudien donne à priori de mauvaises infos car il ne s'agit pas de la sonde Chang'e-4 qui a été lancée par la Chine, mais du satellite relais Queqiao. Dans le cadre de la Mission Chang'e-4, la Chine peut maintenant prévoir le lancement du rover lunaire Chang'e 4 qui se posera sur la face cachée de la Lune (fin 2018-début 2019), et qui sera assisté par ce satellite relais. Alors que Queqiao se mettait en orbite et déployait son antenne de 4,2 mètres, l'un des deux micro-satellites (Longjiang 2), lancés en même temps, était en activité autour de la Lune et réalisait toute une série de photos de la face cachée de la Lune et de la Terre (car il embarque une caméra fournie par l'Arabie Saoudite). Rappelons que Longjiang 1 a purement et simplement disparu dans la manoeuvre d'approche...

    Rima brayley dans region mare imbrium par longjiang 2 cnsa clep kacst

    La grande fissure Rima Brayley dans région Mare Imbrium de la Lune - photo par Longjiang-2 (06-2018)-CNSA-CLEP-KACST

     

    Le programme chinois a été précisé sur le lieu d'atterrissage lunaire et donc le début de l'exploration du rover chinois : Il est prévu que cette mission se pose dans les environs du cratère Von Kármán dans le bassin Aitken du Pôle Sud-Aitken de la face cachée, ce qui sera une première mondiale. Et le choix du lieu n'est peut-être pas étranger au fait que, dans ce bassin Aitken assez plat, qui abrite bien sûr tout de même le grand cratère Aitken, se trouve un endroit (Crater Paracelsus C) qui a fait l'objet d'une longue étude de la part de scientifiques (Mark J Carlotto, Francis L Ridge et Ananda L Sirisena pour The Lunascan Project and Society for Planetary SETI Research, Tennessee, USA). Etude publiée dans le " Journal of Space Exploration " de septembre 2016 (copie du PDF ci-joint - : Carlotto MJ, Ridge FL, Sirisena AL. Image Analysis of Unusual Structures on the Far Side of the Moon in the Crater Paracelsus C. J Space Explor. 2016;5(2):102. © 2016 Trade Science Inc.). Cette étude se base sur des photographies faites par Apollo 15 lors de ses orbites autour de la Lune, et aussi bien sûr celles plus récentes de l'orbiter actuel de la NASA autour de la Lune, le LRO. Le rover Chang'e-4 pourrait bien avoir comme mission de se diriger vers ce fameux cratère, qui abrite donc des structures qui posent questions depuis longtemps...

     

    Photo de la terre et de la lune prise le 5 juin par la camera developpee par kacst sur le microsatellite chinois longjiang 2 dslwp b 1

    photo de la Terre et de la face cachée de la Lune prise le 5 juin 2018 par la camera developpée par kacst sur le microsatellite chinois longjiang-2/dslwp-b

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 6

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002 - Part 6

    Des cristaux extra-terrestres trouvés sur le site de la Tunguska ?

     

     

    Suite des articles sur l'événement de Tunguska en 1908 : Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5Part 6
     

    Un rappel intéressant des phénomènes qui ont suivi l'énorme explosion qui s'est donc produite ce 30 juin 1908 vers 7h15 du matin, par OVNIS-Direct :

    " L'objet est tombé à 60 km de la petite ville de Vanavara et l'onde de choc est comparable à 1 000 bombes d'Hiroshima. Il aurait fallu produire 10 à 20 mégatonnes de TNT pour réaliser un tel effet. Des perturbations auraient été observées à plus de 1500 km du lieu d'impact, des couchers de soleil inhabituels très colorés et une luminosité exceptionnelle en pleine nuit ont été signalés dans de nombreux pays ainsi qu'en Europe de l'Ouest, en Scandinavie et en Russie.

    Des milliers de tonnes de poussières auraient créé un énorme nuage qui assombrit le ciel de Californie quinze jours plus tard.
    Les habitants de ces régions lointaines du crash pensaient que le ciel s'était embrasé. Des baromètres sensibles en Angleterre détectèrent l'onde de choc atmosphérique.

    Il n'y aurait eu, selon les autorités russes, aucune victime même si on sait qu'à cette époque le bloc impérial passa l'événement sous silence et qu'aucune allusion n'avait été faite dans la presse internationale. On peut donc supposer qu'il y avait eu des morts suite à cet étrange événement. Les arbres furent brûlés sur un rayon de 10 km et déracinés par l'onde de choc sur 100 km.

    Suite à l'explosion, le séismographe de l'Observatoire d'Irkoutsk enregistra un séisme de magnitude 5 qui dura 51 minutes.
    D'inhabituelles perturbations dans le champ magnétique terrestre et des tempêtes magnétiques semblables à celles produites lors de tests nucléaires dans l'atmosphère avaient été rapportées. (YH : tests qui n'auraient pu être comparés ou connus en 1908 à priori...)
    La tempête magnétique aurait été si intense que les boussoles de l'Observatoire d'Irkoutsk furent inutilisables à 977 Km de l'épicentre. (...)

    Les expéditions modernes n'ont à ce jour récolté aucun fragment de la météorite mis à part de petites sphérules de silicates et de métal dont certaines renferment des gaz. On sait que la formation de telles structures n'est possible qu'à de très hautes températures.
    Des expéditions organisées en 1928 et 1939 ne donnèrent aucun résultat de météorites. Mais notons que la croissance des végétaux dans cette région serait de l'ordre de 5 à 10 fois plus rapide que la normale d'après les chercheurs soviétiques. Des mutations seraient même apparues sur des espèces d'insectes.
    Mais des chercheurs européens contestent fermement cela. Il y a donc un doute sur ces mutations qui ne pourraient être dues qu'à une augmentation de la radioactivité. Les témoins sibériens ont parlé d'un gigantesque nuage de fumée après l'explosion, ce qui fait penser au champignon provoqué par les armes nucléaires.

    L'écrivain Russe Alexandre Kazantsev émit la première hypothèse concernant un vaisseau spatial en perdition qui aurait été vaporisé en vol (thèse aussi défendue par Matest Agrest).
    Selon lui, étant donné que le vaisseau était équipé d'un moteur à propulsion nucléaire, on aurait l'explication des arbres encore debout à l'épicentre et couchés autour ainsi que le nuage en forme de champignon.
    De plus, des cas de maladies de peau dans la région concernée par l'explosion ont été répertoriés ainsi qu'une poussée de la végétation anormale comme il a été mentionné précédemment. On a tous les effets similaires à la bombe d'Hiroshima.

    Notons qu'un certain professeur Weber faisait état d'une forte perturbation géomagnétique observée dans un laboratoire de l'université de Kiel en Allemagne.
    Le phénomène dura pendant les trois jours qui précédèrent l'intrusion de la météorite de Toungouska et prit fin dans l'heure même où le bolide explosa au-dessus du plateau central sibérien.
    À la mine de Stepanovsky (non loin de la ville d'Yuzhno-Eniseisk), un séisme advint trente minutes avant la chute de la météorite.
    Un témoin de l'événement, posté près d'un petit lac, sentit le sol trembler sous ses pieds.

    En 1994, Alexandre Rempel, chercheur de Vladivostock qui a enquêté sur l'affaire de la Toungouska et les ovnis, disparaît. On n'aurait plus de traces de ces dossiers et archives relatifs à ces sujets. Mystérieux non ?
    Des spécialistes d'une revue scientifique russe estimaient en 1984 que la zone de Toungouska, s'avérait être une " zone géomagnétique à part sur la planète ". Elle était qualifiée " d'anomalie magnétique de la Sibérie orientale ".


    D'autre part, on a l'hypothèse de Yuri Lavbin, chef de l'expédition de 2004 travaillant depuis 12 ans sur le mystère de Toungouska, qui prétend qu'une comète qui se dirigeait vers la terre s'était désintégrée volontairement dans sa course avant l'impact au sol par une " mystérieuse machine volante " qui aurait fait les frais de l'opération.
    Il déclara même : " nous avons été sauvés par une civilisation supérieure ".

    Lavbin est rejoint par l'enquêteur russe Valery Uvarov, chef de département des sciences, des techniques et des recherches sur les Ovnis basé à St Petersbourg, qui dit que la gigantesque météorite n'a pas percuté la terre, car elle a été détruite en haute altitude, non par son entrée dans notre atmosphère, mais parce qu'elle a été interceptée par une technologie ET qui aurait généré de l'énergie électromagnétique et produite d'immenses " boules de lumières ". Un missile aurait détruit une météorite qui se dirigeait sur terre.

    Quant au missile, il aurait eu pour origine une installation secrète à plusieurs centaines de kilomètres au nord de Toungouska et dont on ne connaîtrait l'origine.
    Il dit que deux mois avant l'explosion de Toungouska, les animaux auraient quitté la région vu que l'installation s'était mise en marche pour traiter l'astéroïde. Les niveaux de radiations auraient en même temps augmenté.

    Ces informations concernant Valery Uvarov proviennent en partie d'une interview du rédacteur en chef de " UFO Magazine ". Cela a été retranscrit par le magazine Australien Nexus en juillet 2003 et finalement, la version francophone, dans Nexus édition française à l'automne 2003 (objet des pages 1 à 4 précédentes).

    Est-ce que Valery Uvarov pense vraiment ce qu'il affirme, ou n'est-il que le pion d'une gigantesque campagne de désinformation de la part des Russes ? "

    Lavbin

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 5

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002

     Part 5/6 - 2012-2013 - up 2018

     

    tunguska-tumulus.jpg

     

    Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5Part 6

    Le point sur les EXPEDITIONS & ENQUETES

    Tesla ?

    Plus tard, certains compareront cette explosion avec un projet de Nikola Tesla, qui semblait receler lui aussi une puissante de destruction terrifiante. Que se passerait-il en effet si au lieu d'être répartie équitablement sur la planète, toute l'électricité était dirigée en un seul point du globe ? Selon les calculs de Tesla, l'émetteur pourrait fournir une puissance représentant 100 milliards de watts. Focalisée pendant une courte période sur une seule fréquence, cela reviendrait à produire une force de 10 000 000 000 000 000 joules ! Ce qui correspond à 10 mégatonnes de TNT... soit à peu près la puissance de l'explosion qui eut lieu à Toungouska. Ainsi tenait-il sans doute au bout de ses doigts une arme redoutable, aussi puissante que la bombe nucléaire, qui pouvait être dirigée vers n'importe quel point du globe.)

    Les expéditions dans la Vallée de la Mort prévues pour la fin du XXème et le début du XXIème siècle ont été plusieurs fois ajournées à la suite de rapports selon lesquels les animaux de Sibérie fuyaient leurs habitats. Les chercheurs interprétaient l'exode de la faune comme une indication que les installations énergétiques du complexe étaient entrées dans une phase active.

    Entre 1912 et 1914 l'ethnologue et géographe Russe Innokentiy Mikhaylovich qui travaillait pour la Puissance Soviétique dans le Grand Nord du pays ainsi que dans la région de la Tunguska entendit les premiers récits des Tungus à propos de cet événement.
    Il n'y avait pas un habitant parmi les dix clans d'Illimpiya (Tunguska inférieure) qui n'avait pas entendu parlé de la façon dont le shaman Magankan avait puni les esprits qui refusaient de se soumettre à son Khargi (l'esprit malin qui l'habitait et lui donnait ses instructions).

    Kulik

    Avec les événements du début du siècle (purge politique, première guerre mondiale), la Russie ne semble pas capable d'enquêter avant 1921. Cette année-là Leonid Kulik est sélectionné par l'Académie des Sciences Soviétique pour déterminer ce qui s'est passé. Ce dernier commence à collecter les récits de témoins visuels de l'événement.

    En mars 1927 Kulik franchit la voie ferrée du trans-siberien à Tayshet et se dirige vers le village de Vanavara. Il s'agit d'un vieux village, contrairement à Bratsk qui semble composé de trentenaires déplacés depuis la région de Moscou. Il recrute un guide nommé Il'ya Potapovich, dont le frère a ressenti les effets de l'explosion 19 ans avant, sa tente ayant été soufflée à 75 miles de l'épicentre.

    A la mi-avril 1927, Kulik et son guide ont atteint la rivière Merkirta et ils peuvent observer les premiers signes de dévastation. Depuis la rivière de petits monticules peuvent être observés, complètement vidés de leurs arbres. Kulik monte sur une des plus hautes collines et voit sur au moins 12 miles devant lui les arbres abattus, tous dans la même direction. Le rude hiver l'empêche d'aller plus loin. Il écrit dans son journal des ruines aussi loin que l'oeil peut voir, que cela aurait-il été si c'était Saint Petersbourg ?

    En juin 1927, Kulik revient et suit la ligne des arbres dévastés pour finalement atteindre ce qui va appeler le "chaudron". Là les arbres sont tombés de manière radiale vers l'extérieur. Il se trouve dans une légère dépression avec un diamètre irrégulier d'environ 1 mile. De là la forêt brûlée et abattue s'étend sur 20 miles derrière lui, et 37 miles dans un éventail face à lui. Familier du grand cratère d'Arizona, il cherche en vain le reste d'une météorite. Il voit de nombreux petits trous plats, mais il ne sait à l'époque s'il s'agit d'une caractéristique naturelle de la région.

    Kulik effectuera 3 autres expéditions (en 1928, 1929 et 1938/1939) avant sa mort comme prisonnier de guerre le 14 avril 1942, défendant son pays contre les allemands. Il ne trouvera jamais de trace d'impact ni de fragments. Quoi que soit il semble que cela ait explosé en l'air et disparu totalement.

    tunguska-crater-thumb-1.jpg

    Kazantsev :

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 4

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002- Part 4/6

     

    Tunguska01 1

    Enigme de l'explosion de Tunguska

    Les mystères de la "Vallée de la mort" en Sibérie

    (4éme partie) - 04/2012 - up 08/2015

    Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5Part 6
     

    Ils ont vu les "sphères terminatrices"...

    Des témoignages oculaires de la destruction de météorites au-dessus de la Sibérie, en 1984 et 2002, par des "sphères terminatrices de plasma" corroborent les récits sur l'énigmatique explosion de Tunguska en 1908, ainsi que d'anciennes légendes. L'hypothèse d'une intervention parfaitement orchestrée pour épargner les zones habitées et d'une "évaporation" des météorites par interception se confirme. Seuls indices, ces microsphérules de silicate et de magnétite retrouvées au sol...

    Les microsphérules de l'explosion de Tunguska

    La composition chimique des microsphérules trouvées dans la tourbe du site de l'explosion fournit des indications indirectes qui vont dans le même sens : particulièrement riche en éléments alcalins, elle est inhabituelle pour des météorites. En réfléchissant au mécanisme opératoire des "terminatrices", nous pouvons supposer qu'avec leurs puissantes charges électromagnétiques, ces dernières étaient conçues pour se fixer à la météorite en vol et dévier sa trajectoire, afin de l'extraire de l'atmosphère terrestre. Si la route de la météorite rendait cette déviation impossible, les "terminatrices" détruisaient simplement le fragment rocheux, le faisant littéralement fondre en minuscules sphérules.

    tunguska-spherules.jpg

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 3

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002- Part 3/6

    tunguska-big-1.jpg

    Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5Part 6

    Enigme de l'explosion de Tunguska

    Les Mystères de la « Vallée de la Mort » en Sibérie.
    (3éme partie)

    Les preuves et témoignages s'accumulent pour indiquer qu'en 1908 au Tunguska, une météorite fut détruite par des sphères de plasma dirigées, dites «exterminatrices», utilisant une technologie capable de compenser sa chute pour en tirer une force explosive, alors que l'humanité ne disposait pas de ce savoir faire.

    Revenons au 30 juin 1908 et aux événements rapportés par les témoins oculaires. L'ensemble du phénomène se déroula à peu près selon le scénario suivant. Vers 07h15 du matin, la météorite surgit sur une trajectoire sud-est à nord-ouest.

    Preobrazhenka, I.M.Volozhin vit «une bande de fumée d'où s'échappaient des langues de feu» se déplacer à travers le ciel. C'était la météorite se précipitant vers la Terre. Les habitants de la région de Kirensk rapportèrent : ...une colonne incandescente d'environ 6 m de diamètre et en forme de lance apparut au nord-ouest. Lorsqu'elle disparut, on entendit cinq détonations brèves et puissantes, comme des coups de canon, se succédant rapidement...

     Depuis le comptoir commercial de Teteria, dans la direction du nord et depuis d'autres localités (KezhmaNizhne-IlimskVitim) qui ne se trouvent pas sur une même ligne, on observa ces «piliers de feu»...

    Une lueur rouge lors de l'apparition des sphères, avant l'explosion.

     L'émergence des «exterminatrices» à la surface de la croûte terrestre constitue la phase la plus énergétique de l'événement, les «piliers d'énergie» et les «exterminatrices» émettant une lumière blanche intense, similaire à celle d'un arc de soudure. L'intensité lumineuse était telle que les témoins eurent l'impression que tout l'environnement avait disparu ou s'était obscurci. Après cette phase, le niveau d'énergie diminuant, les piliers et les «exterminatrices» virèrent au rouge, illuminant la région préalablement à l'explosion. Interviewé à Vanavara, Maxim Kainachenok, un Evenk (peuple de Sibérie) d'une cinquantaine d'années, raconta : ... Mes parents s'étaient arrêtés sur la Segochamba. La terre se mit à trembler et on entendit du tonnerre. Il y eut  d'abord un rougeoiement, puis le tonnerre. La lueur rouge ne venait pas de Vanavara. Au moment de la chute de la météorite, mon oncle Axenov sortit pour s'occuper des rennes et raconta que, pour commencer, au dessus du lieu de l'explosion tout devint noir, puis rouge, et qu'ensuite il entendit le tonnerre... Cela fut confirmé par Anna Yelkina, une Evenk de 75 ans qui habitait Vanavara :


    Tôt le matin... un peu plus haut que le Soleil il y eut un coup de foudre. Très haut. Le ciel entier devint rouge, et pas seulement le ciel : tout devint rouge aux alentours, la terre et le ciel. Un grondement puissant se fit entendre. Un bruit de cloche, comme si des gens frappaient sur du fer. Le tonnerre dura environ une demi-heure...

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 2

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002- Part 2/6

     

    tunguska-crater-thumb.jpg

    Les bases de l'affaire de l'Explosion de Tunguska

     

    Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5Part 6

    Le 30 juin 2008 a vu le 100ème anniversaire d'une catastrophe les plus mystérieuses : l'explosion d'un objet issu de l'espace dans la région de la rivière Podkamennaya (pierreuse) dans le Tunguska en Sibérie. Aucun événement comparable ne fut signalé dans notre histoire. La puissance totale de l'explosion fut 2.000 fois supérieure à celles combinées d'Hiroshima et Nagasaki !

     

    Effets de l'explosion de Tunguska :

    1. une luminescence anormale dans le ciel, persistant jusqu'à dix jours après l'événement et des nuages d'un ton argenté intense ; de puissantes émissions de lumière et de chaleur ;le dérèglement des appareils de mesures météorologiques et des manifestations vibratoires de la surface du sol ;
    2. une formidable onde sonore qui fit deux fois le tour de la Terre ;
    3. la chute des arbres sur une surface de plus de 2.000 km² ;
    4. de faibles traces de radioactivité détectées dans des échantillons végétaux et dans les couches de glace polaire datant de 1908 ;
    5. des propriétés anormales de l'humus et des minéraux au voisinage de l'explosion ;
    6. une croissance anormalement rapide de la végétation à l'épicentre de l'explosion ;
    7. un refroidissement du climat planétaire au cours des années qui suivirent.

     

    Bien que cet impressionnant événement ne passât pas inaperçu, les premières recherches sur ses causes, aux confins de la taïga sibérienne, ne furent entreprises que de nombreuses années plus tard, en 1927. Depuis, des dizaines d'expéditions ont visité la région, des centaines de rapports scientifiques ont été écrits et plusieurs centaines d'hypothèses explicatives ont été proposées. Aucune, toutefois, n'a pu pleinement rendre compte du phénomène complexe qui précéda et accompagna l'explosion du Tunguska. Certains des phénomènes rapportés par des témoins oculaires ne peuvent rentrer dans le cadre des théories actuelles. Une bonne partie de ce qui se produisit échappe complètement à toute interprétation de la pensée scientifique contemporaine.

    Dans une perspective plus large, l'impression persiste que nous sommes confrontés à quelque chose qui sort entièrement des limites de notre conception du monde. Peut-être arrivons-nous, aujourd'hui plus que jamais, au moment de l'apparition d'une réponse qui marquera un tournant dans l'évolution de la conscience humaine. Mais cela nécessitera une certaine audace, la capacité de chercher avec un esprit ouvert, libéré des dogmes habituels de la science, afin d'évaluer correctement les facettes les plus inexplicables de l'événement. Le travail effectué par des générations de scientifiques et de chercheurs nous livre une riche manne de données qui devraient permettre de faire la lumière sur la nature du phénomène survenu à Tunguska. Nous ne passerons pas ici en revue les éléments clefs des principales hypothèses connues, mais nous examinerons plutôt les faits toujours restés dans l'ombre, qui, pour quelque étrange raison, n'ont jamais reçu l'attention qu'ils méritent. Très curieusement, à la lumière d'un poème épique ancien, ces faits offrent une image très différente.

    Nous souhaitons, dés le début de cette étude, mettre l'accent sur le fait qu'avant et après l'explosion du Tunguska, d'autres événements semblent d'une certaine façon s'y rapporter, le tout formant une suite. Ayant donc recours aux méthodes pratiquées dans les enquêtes criminelles, nous aborderons l'ensemble comme un «cas» unique. Afin de voir la réalité qui a si longtemps échappé à l'attention des chercheurs, il nous faut porter le regard en arrière et en avant, dans l'espace et le temps, pour tenir compte d'événements distants de dizaines, voire, de centaines d'années.
    Nous nous sommes tourné pour cela vers les milliers de témoignages oculaires, même dans cette partie si peu peuplée de la Sibérie. II fut possible, jusqu'à la fin des années 60, de trouver encore quelques 3.000 personnes qui se souvenaient de l'événement extraordinaire.

    Avant d'aborder les faits, nous souhaitons partager avec vous la conjecture qui nous habite depuis le début de notre enquête : une hypothèse qui paraîtra fort inattendue pour la plupart, mais qui s'est renforcée au fil de l'analyse d'une grande quantité de données. Nous appuyant sur les dires de centaines de témoins de l'explosion, les découvertes des chercheurs, l'épopée intitulée Yakut Olonkho, la chronologie reconstituée des événements et l'analyse des conséquences des explosions décrites non seulement dans cette épopée mais aussi repérées par les chercheurs scientifiques, il est possible d'envisager raisonnablement que, dans l'immense territoire inhabité du nord-ouest du Yukatia, existe une installation technologique souterraine très ancienne.

    Il y a très longtemps, quelqu'un édifia, dans la région appelée «Vallée de la Mort», un complexe qui, aujourd'hui encore, protège la Terre des météorites et astéroïdes. Evidemment, cette idée stupéfie et résiste à l'entendement. Cela signifierait que, depuis des milliers d'années, quelque chose existe dépasse non seulement nos réalisations actuelles mais tout ce que nous pourrions imaginer, et que nous n'en avons jamais pris connaissance ! Aucun de ceux qui ont étudié les effets scientifiquement inexplicables de la catastrophe du Tunguska n'auraient pu les penser provoqués par une technologie antique de défense cosmique légué par des constructeurs inconnus !

    tunguska-1.jpg

    "Grand-père" Matvei, agé de 108 ans, témoin de l'explosion de Tunguska, 
    photographié avec l'auteur lors de la rencontre des clans Evenk à Siuldiukar en 1997

     

    Lire la suite

  • Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002-Part 1

    Colossales explosions en Tunguska (Sibérie) en 1908 et 2002 - Part 1/6

    L'Agence de Sécurité Nationale de Russie parle. - 2012 - up 2018

      

    vod5.jpg

     

    Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5, Part 6

    Les passages suivants sont une transcription d'une interview filmée de Valery Uvarov, de la National Security Academy de Russie, réalisée par Graham W. Birdsall, éditeur de la revue britannique UFO Magazine. L'interview a eu lieu à l'occasion du 12e Festival du Film/Congrès International sur les OVNI qui s'est tenu du 2 au 8 février 2003 à Laughlin, dans le Nevada, aux États-Unis. Cette interview est parue en premier lieu, dans sa version anglophone originale, dans le numéro d'avril 2003 d'UFO Magazine, en Angleterre puis dans le magazine Nexus Australie en été 2003 et finalement, cette version francophone, dans Nexus édition française à l'automne 2003. Crédit Graham W. Birdsall (merci)

    Le Dr Valery Mikhailovich Uvarov a consacré plus de quatorze années à l'ufologie ainsi qu'à l'étude des legs des civilisations anciennes. Il est l'auteur de nombreux articles sur la paléotechnologie et les paléosciences ainsi que sur l'ufologie et l'ésotérisme, publiés dans la presse russe et étrangère. Il est l'initiateur de plusieurs expéditions en Inde et en Egypte, aux quelles il a participé, à la recherche de preuves matérielles de connaissances antiques. Il participe régulièrement à des rencontres internationales d'ufologie et donne des conférences et des séminaires en Russie, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Scandinavie. Il a pris la parole aux congrès Nexus d'Amsterdam et de Brisbane en 2004 et en 2005.

     

     

    documentaire en VO sur le sujet, avec l'astronome Philip Imbrogno, Paul Stonehill entre autres (cette vidéo, à priori, était un extrait non monétisé d'un des documentaires de "Ancient Aliens" encore trouvables ailleurs...)

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2018

    OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2018 - MAJ 09-07-2018

     

    Odhtv2018a

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html


     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    Lire la suite

  • De la Vie Extra-Terrestre sur Encelade, Saturne ?

    De la Vie Extra-Terrestre sur Encelade, Saturne ?

     

    Encelade nasa karl kofoedNASA/KARL KOFOED

     

    Une publication scientifique de mars 2018 avait déjà annoncé que les tests avec une archée (forme de bactérie) de la Terre, Methanothermococcus okinawensis, disposée dans les mêmes conditions (environnementales) que sur Encelade, arrivait à se développer et s'adapter assez facilement. C'était déjà très intéressant car une grande majorité de scientifiques en biologie estiment maintenant que l'origine de la vie sur Terre (y compris nous donc) proviendrait de l'évolution de telles archées sur des milliards d'années (notre premier ancêtre donc, commun à toute vie sur Terre). Mais une nouvelle publication, du 27 juin 2018, basée sur l'étude des données de la sonde Cassini (NASA) lors de ses multiples orbites autour de Saturne et de l'anneau de glace où se trouve Encelade, ainsi que les geysers de ce petit satellite, annonce une découverte encore plus importante:  

    28 juin 2018 - En utilisant les données de spectrométrie de masse du vaisseau spatial Cassini de la NASA, les scientifiques ont découvert que de grandes molécules organiques riches en carbone sont éjectées des fissures de la surface glacée de la lune Encelade de Saturne. Les scientifiques du Southwest Research Institute pensent que les réactions chimiques entre le noyau rocheux de la lune et l'eau chaude de son océan souterrain sont liées à ces molécules complexes. Même s'il est encore trop tôt pour être certain à 100%, il est surtout à noter que de telles masses atomiques de molécules organiques, sur Terre, sont invariablement liées à la synthèse biologique de molécules et donc... à la Vie !

     

    Cassini enceladus interior

    Encelade - Un océan global coincé entre la glace et un noyau rocheux en fusion partiel - Image Courtesy of NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute/LPG-CNRS/Nantes-Angers/ESA

    Lire la suite

  • Ma conférence aux Repas Ufologiques de Tours - 22-06-2018

    Ma conférence aux Repas Ufologiques de Tours - 22-06-2018

     

    Ru tours 22 06 mini Rémy R.U. de Tours, merci

     

    C'est en octobre 2017, à l'occasion d'une conférence organisée par les Restaurants Ufologiques de Tours à laquelle j'étais venu pour rencontrer physiquement pour la première fois, et écouter, l'explorateur historien Thierry Jamin et Alain Bonnet, le responsable communication de l'ONG Inkari, que Phil Solano m'a proposé de préparer une conférence pour l'association. Son argument était que mon site S-F-H était bourré d'articles passionnant et très riche en sujets et thèmes attisant la curiosité et l'envie de connaissances. Je l'en remercie encore au passage, ainsi d'ailleurs que son accueil lors de ces deux jours d'octobre, ainsi qu'à l'occasion de cette fameuse conférence à venir. 

    Son thème m'a paru évident après quelques semaines de réflexion et en voyant les divers thèmes abordés lors des conférences organisées chaque mois par les Repas Ufologiques, non seulement à Tours, mais un peu partout en France. Un thème rarement abordé et pourtant riche en surprises et lié possiblement, voir probablement à d'autres thèmes archéologiques ou ésotériques si on regarde l'aspect rituels ou chamanique, ou même tout simplement ufologiques, car après tout, toutes ces structures faites (à priori et en majorité !) par l'homme, sont bel et bien mieux visibles du ciel...

    Ce thème des structures artificielles à caractères de rites de la fertilité ou encore astronomico-agricoles, ou possiblement des appels ou témoignages destinés à des "dieux venus du ciel" a la particularité de toucher l'ensemble de la planète, même s'il semble que les continents d'Asie et d'Océanie semblent moins concernés. Mais les récentes découvertes dans les jungles amazoniennes et africaines, puis dans les déserts saoudiens pourraient être les prémisses de futures découvertes dans les jungles asiatiques ou les déserts australiens... Alors, quand je parle de structures artificielles, je ne parle pas de grandes pyramides ou de temples, mais bien de gravures et dessins visibles de haut, et dont l'âge peut remonter de la préhistoire du néolithique, passer par l'âge du bronze et du fer pour être imité jusqu'au moyen-âge... De nombreuses imitations ou arts modernes sont venus aux 20ème et 21ème siècle (dont en Australie et Europe) renouveler ce concept ou laisser une sorte d'empreinte à la postérité. Par exemple, et c'est assez peu connu, mais au sommet de la Grande Arche de la Défense est visible (du ciel donc) un zodiaque construit à l'initiative du Président Mitterrand, qui était une personne pour le moins ésotérique, et qui avait officiellement choisi comme emblème... l'Arbre de Vie...

    Je ne parlerai pas de ces arts modernes ou renouvellements ésotériques de signes et rituels (maçonniques pour certains) modernes, destinés à la continuité du symbolisme laissés par nos ancêtres de part le monde (et souvent récupéré déjà par l'Eglise ou autres pour asseoir un certain pouvoir à l'aide de croyances ou ondes venues d'un lointain passé...

    Je ne dévoilerai pas ici les différents chapitres de cette conférence, qui sera essentiellement composée d'un documentaire inédit sur le thème, monté par moi-même, mais vous trouverez plus bas ici quelques photos qui vous donnerons une idée et, j'espère, l'envie de venir me voir et m'écouter. A priori, une autre conférence devrait avoir lieu à Paris d'ici la fin de l'année, mais il est trop tôt et peut-être présomptueux de déjà en parler !

     

    Ru tours 22 06

    Conférence privée et repas du 22 juin 2018 à partir de 19 H : Réservation obligatoire à l'avance à repasufo.tours@gmail.com

     

    A cette occasion, j'amènerai avec moi quelques exemplaires de mes deux livres (Je n'étais qu'un Androïde et Quatre éternités pour une Rose immortelle), qui ne sont pas en lien avec le thème de la conférence, mais un peu plus "ufologiques" quand on connaît leur origine, et je me ferai un plaisir de signer des dédicaces pour celles ou ceux qui veulent les découvrir lors de cette opportunité...

    Lire la suite

  • Panspermie : 33 scientifiques disent que la pieuvre est extraterrestre

    Panspermie : 33 scientifiques disent que la pieuvre est extraterrestre

     

    Pieuvre

    Ce sont en effet 33 scientifiques, dont certains appartiennent à des universités renommées, qui viennent de faire paraître une publication scientifique apportant des contributions intéressantes à la théorie de la panspermie, c'est à dire l'apparition de la vie sur la Terre à l'aide de bactéries et/ou virus provenant de l'espace. Dans cet article, un chapitre, qui est déjà controversé mais c'est logique de la part des frileux et/ou adeptes de la Terre comme centre de l'univers et de la vie, concerne toute une étude sur la pieuvre et son origine, son évolution...

    On peut ici rappeler les diverses théories concernant l'apparition de la vie sur la Terre (et pas extension pour certains, dans l'univers) :

    - La théorie la plus classique et la plus acceptée par la communauté scientifique est celle de " la soupe primitive " : à un moment donné X dans l’histoire de la Terre, les conditions auraient été réunies pour que des molécules organiques complexes se forment dans une sorte de " mare chimique " en bordure d'océan. Ces molécules organique se seraient finalement assemblées et sont à l’origine de formes de vie primitive, qui ont fini par évoluer. C'est aussi l'une des théories de Darwin. Cet instant X se serait donc produit il y a environ 500 millions d'années, lors de l'étonnante et soudaine explosion de la diversification des espèces présentes sur notre planète (explosion Cambrienne). On ne connaît pas les raisons de cette date, d'autant plus que notre planète a tout de même 4,5 milliards d'années minimum et que des traces de vie ont été découvertes dès 3,9 milliards d'années... et que toutes les conditions climatiques ou chimiques ont eu le temps d'exister dans l'intervalle...

    - La panspermie fait intervenir des germes, ou "briques" de la vie provenant de l'espace, via des météorites ou des comètes, pour l'apparition de la vie basique sur Terre, puis son évolution en formes élaborées et diversifiées. Cette théorie (qui date tout de même de 1870 via John Tyndall​) a vu récemment plusieurs découvertes aller dans son sens, avec notamment la présence importante de molécules organiques macromoléculaires (déjà "assemblées" et grandes !) révélées sur la comète Tchouri par la sonde Rosetta. On peut aussi ajouter des molécules organiques trouvées sur la météorite de Murchison, tombée en Australie en 1969, mais aussi la découverte de bactéries "extraterrestres" dans la stratosphère, à plus de 30 km de la surface de la Terre, sans oublier la découverte de la survie de bactéries dans l'espace au niveau de l'ISS par exemple... Cet apport de molécules extraterrestres se serait donc produit en nombre peu avant l'explosion Cambrienne... ce qui n'est pas non plus démenti par les découvertes de chutes d'astéroïdes et/ou comètes sur la Terre...

    - Une troisième hypothèse n'est pas non plus totalement repoussée par plusieurs scientifiques de pointe, d'autant plus qu'elle est intermédiaire entre les deux premières et la quatrième : l'apport volontaire (ou non !) des germes nécessaires à la vie sur Terre par la visite d'êtres extraterrestres déjà évolués (l'univers ayant + de 13 milliards d'années d'existence par rapport aux 4,5 milliards de la Terre) sur notre planète, à l'ère du Cambrien donc et ayant par la suite pratiqué les manipulations chimiques et génétiques nécessaires à une évolution plus ou moins contrôlée...

    - Ce qui nous amène à la quatrième hypothèse, celle-ci admise par un grand nombre de non-scientifiques dans le monde : celle d'un dieu créateur, à l'origine de la vie non seulement sur Terre mais dans l'univers... avec comme toile de fond la possibilité que des extra-terrestres très évolués aient été pris (ou se sont fait passés) pour des ou un dieu à un moment donné lors de cette évolution de la vie vers l'intelligence...

    Mais revenons à nos moutons, qui ont pour une fois la forme de pieuvres ! :

     

    Pieuvre

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2018

    OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2018 - MAJ 10-04-2018

     

    Odhtv2018a

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos dans ces vidéos sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche, sauf avis contraire bien précisé...)

    Lire la suite

  • 60 ans après, la soucoupe volante de Silpho Moor réapparaît

    60 ans après, la soucoupe volante de Silpho Moor réapparaît

     

    Ufo silphomoordebris

    Photo: Sheffield Hallam University

     

    Ce ne sont que quelques fragments métalliques qui ont été retrouvés dans une boîte métallique entreposée depuis 60 ans dans les archives poussiéreuses du Musée des Sciences de Londres, mais c'est toute une étrange histoire, devenue une légende urbaine au Royaume-Uni, qui fait son rappel à la mémoire des anglais... Une légende qualifiée déjà à l'époque du "Roswell britannique"... On peut d'ailleurs s'étonner de cette réapparition soudaine, pratiquement comme un anniversaire pour cette mystérieuse affaire qui n'a jamais réellement trouvé d'explication censée, d'un point de vue scientifique ou financier d'ailleurs...

    L'histoire démarre par une nuit glacée, située au 21 novembre 1957 par la célèbre revue "Flying Saucer Review" de mars-avril 1958, qui a enquêté sur cette étrange affaire et qui a produit ensuite un long résumé dans son numéro de novembre-décembre 1958 (Vol 4, No. 6). Un véhicule conduit par Frank Dickenson, accompagné de ses amis Frank Hutton et Fred Taylor et provenant d'une des usines de Harewood Dale se dirige vers la petite ville de Scarborough, lieu de leurs domiciles. C'est alors qu'il s'approchent d'un lieu-dit nommé Reasty Bank, sur la commune de Silpho Moor que les trois hommes remarquent une lumière rouge tombant du ciel et qui semble s'écraser sur un terrain accidenté à proximité. Autant dire tout de suite que cette lande est très proche de la Royal Air Force Fylingdales, une installation militaire qui sera impliquée dans de nombreux incidents  liés aux OVNI depuis le milieu des années 1960...

    Au même moment, la voiture cale et Dickenson est incapable de la redémarrer. On ne saura jamais si cela est du à la surprise, affolement du chauffeur ou à un effet (décrit à de nombreuses reprises par des témoins) induit par l'engin en question. Pendant que le chauffeur tente en vain de redémarrer son véhicule, Fred Taylor ouvre la portière arrière, sort et se dirige vers l'endroit où ils ont vu la lumière tomber...

     

    Ufo silphomoor

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2017

    OVNIs : ODHtv - Actualités 4ème trimestre 2017 - MAJ 20-12-2017

     

    Odhtv 1

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région.

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 2

    OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 2 - MAJ épisode 9

    Odhtv 1

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

    Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie.

    En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

    Cette nouvelle saison 2 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Cyrille Tavenard, Alain Le Kern, Francine Fouéré, Gilles Durand, Rémy Fauchereau, Mirko, Gaëtan, Guillaume Chevallier, Danielle Chamarande, Eric Zürcher, Gérard Deforge​, ...

     

    Bourret galley

    1974 : Jean-Claude Bourret interview Robert Galley, Ministre des Armées françaises, qui affirme "qu'il y a bien quelque chose, mais que nous ne comprenons pas..."

    Lire la suite

  • OVNI-OANI: Entrevue avec Era et Sylvain Matisse

    OVNI-OANI: Entrevue avec Era et Sylvain Matisse

     

    Oani ovni matisses

    Cela fait plusieurs années que nous étions partenaires question internet et sites, mais il a fallut attendre cette année 2017 pour nous rencontrer et échanger plus profondément nos idées sur plusieurs questions qui nous passionnent tous depuis de nombreuses années. Tout d'abord, notre échange de livres et de points de vue, à l'occasion de la publication du livre de Sylvain Matisse sur les OANIs a été une première rencontre, puis notre nouvelle proximité géographique a permis de nouvelles rencontres et enfin cette entrevue filmée, qui n'est, vous vous en doutez, qu'une toute petite partie des conversations et échanges entre nous. La visite de Era (Emmanuelle), webmaster du site Aera51 blog était un plus à ne pas négliger et vous la rencontrez donc dans la première partie de cette entrevue, la seconde partie étant un peu plus réservée à une discussion sur le livre de Sylvain Matisse... :

     

    Sylvainmatisse yvesherbo

    Première rencontre entre Sylvain Matisse et Yves Herbo

     

    Si vous avez des questions sur les propos tenus dans les deux vidéos visibles ci-dessous, merci de vous adresser principalement en commentaires sur les sites présentés plus bas, tenus par Era et/ou Sylvain, où cet article sera repris... :

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2017

    OVNIs : ODHtv - Actualités 3ème trimestre 2017 - MAJ 04-10-2017

     

    Odhtv 1

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région.

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2017

    OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème trimestre 2017 - MAJ 22-05-2017

     

    Odhtv 1

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html


     

    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région.

    Lire la suite

  • La 9ème planète bientôt identifiée dans l'Hémisphère sud ?

    La 9ème planète bientôt identifiée dans l'Hémisphère sud ?

     

    Planet nine in outer space mini

    Découverte mathématiquement l'année dernière, la 9ème planète du système solaire (ou la 10ème si la réaffectation de Pluton en tant que planète, à l'étude en ce moment, se produisait) refait parler d'elle suite à une étude du professeur Brad Tucker, de l'ANU (Australian National University), et son équipe, qui ont réalisé en trois jours une enquête très prometteuse. Pour analyser les centaines de milliers d'images du ciel austral prises avec le télescope SkyMapper de Siding Spring, en Australie, ces quatre dernières années, ils ont reçu l'aide de près de 60.000 volontaires du monde entier, en temps réel via Internet. Grâce à cette collaboration qui s'inscrit dans le cadre du programme Zooniverse (Backyard Worlds: Planet 9), plus de quatre millions d'objets ont ainsi pu être classés (une personne en a fait 12.000 à elle seule). Et parmi eux, quatre s'annoncent comme de solides candidats pour la Planète 9.

    J'en avais bien sûr parlé l'année dernière, à deux reprises : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/la-fameuse-planete-x-enfin-decouverte.html

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2017

    OVNIs : ODHtv - Actualités 1er trimestre 2017 - MAJ Mars 2017

     

    Odhtv 1

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    Lire la suite

  • Les paysages étranges de Cérès

    Les paysages étranges de Cérès - MAJ 20-03-2017

     

    Ceres1 04 02 15 mini

     

    Cet article fait suite à celui présentant la mini-planète nommée Cérès, actuellement visitée par la sonde Dawn, qui se mettra en orbite autour le 06 mars 2015. Vous trouverez ici des images transmises par la sonde, via la NASA et le site de JPL et découvrirez les paysages étranges de cet astre pas si froid et plein d'eau si l'on en croit la NASA. Nous aurons aussi des éclaircissements sur ces surprenants points très brillants au fur et à mesure de l'affinement des images. Déjà, celles prises le 04 février 2015 nous apportent des images étranges de cet astre qui semble très raviné, avec un relief assez chaotique. Il semble y avoir des montagnes très élevées, bordant des cavités non moins profondes et il est possible que ce soit de la glace ou de la neige (carbonique ?) qui reflète ainsi le lointain soleil (ou un reflet de la grande Jupiter ?) suivant les orbites assez rapides de la petite planète. Il y aurait également une atmosphère peu dense mais qui pourrait gêner l’appréciation réelle du relief avec la distance. Des configurations apparemment rectangulaires ou carrées semblent faire parties de bugs de l'imagerie dus à la distance (145.000 kilomètres au 04-02-2015) de la sonde mais on devine néanmoins un relief très tourmenté, de nombreux cratères d'impacts et des pics ou montagnes assez élevées, couronnés ou non de matières blanches. Nous pouvons aussi voir, autour de Cérès, quelques autres astéroïdes de la ceinture dans laquelle elle se trouve. A cette distance, on ne voit que les plus gros et l'impression est que la ceinture n'est pas si "resserrée" que ça, les collisions doivent être rares maintenant à priori. Le gros point lumineux ayant intrigué les astronomes depuis des générations semble être au sommet d'une grande montagne ayant une forme un peu rectangulaire et comportant une grosse couche de matière blanche. Il pourrait s'agir de reliquats de la couche de glace originelle de Cérès, comme décrit dans le précédent article, encore en train de se sublimer, ou d'un gros volcan de glace... Il semble y avoir plusieurs pointes ou élévations sur ce sommet. On peut aussi deviner de profonds trous aux endroits les plus sombres, provoqués par d'anciennes collisions et donnant peut-être sur un océan gelé en profondeur.

    Ceres1 04 02 15

    Sur cette capture, j'ai indiqué un probable astéroïde voisin de Cérès en bas à gauche et aussi ce qui ressemble à un grand pic bordant un cratère en bas à gauche. On peut voir en haut le principal point lumineux de la mini planète, qui semble perché en haut d'un gros monticule crevassé. Il pourrait s'agir d'un volcan de glace ou d'une montagne créée par un impact (juste à ses pieds), avec donc un mélange de matières à son sommet. Il existe d'autres élévations brillantes de ce type mais il semble que celle-ci soit la plus haute... Il semble aussi qu'il y ait plusieurs sources de lumières car on a dans ces images une sorte d'éclipse d'ombre, à priori lorsque la planète passe devant le soleil, mais les points lumineux semblent éclairés par une autre source que le Soleil à cet instant... il serait intéressant de voir la taille de Jupiter vu de cet endroit et voir si le reflet du soleil sur Jupiter ne se reflète pas sur cette planète par moment, par effet de miroir (cela pourrait d'ailleurs aussi réchauffer un peu le petit astre).

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'histoire 2 - Francine Fouéré

    OVNIs : Ufologues dans l'histoire 2 - Francine Fouéré

    Odhtv 1

     

    Ufologues dans l'Histoire N° 1 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-ufologues-dans-l-histoire-alain-le-kern.html

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'Histoire 2 - Francine Fouéré

    Ce que pense un ufologue avec Francine Fouéré. Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie.
     

    Lire la suite

  • OVNIs : Ufologues dans l'histoire - Alain Le Kern

    OVNIs : Ufologues dans l'histoire - Alain Le Kern

    Odhtv 1

     

    Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire - Alain Le Kern

    Ce que pense un ufologue avec Alain Le KernLe but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie.

    Lire la suite

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 2ème semestre 2016

    OVNIs : ODHtv - Actualités 2eme semestre 2016 - MAJ décembre 2016

     

    Odhtv 1

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

     

    La soirée de l'ufologie dans l'Yonne est animée par Rémy Fauchereau de l'A.E.P.A et Gilles.T d'ODH Tv et elle s'est déroulée le 09 juin 2016.

    La soirée est consacrée aux Ovnis dans l'histoire de l'Yonne, à la recherche "Ovni et failles géologiques dans le département de l'yonne" et également à vous, auditeurs d'odhtv.

    Lire la suite

  • OVNIs : ODH Docs Saison 2 - 2014

    OVNIs : ODH Docs Saison 2 - 2014-2015-2016 - MAJ Ep. 28 - 02-08-2016 (FIN SAISON)

    Gillest

     

    ODH Docs Saison 2 - 2014-2015-2016 vous est présentée et est réalisée par Gilles Thomas. Il s'agit de reportages courts permettant de revenir sur les observations historiques d'OVNIs dans les régions visitées, avec quelques reconstitutions graphiques et de visiter. en même temps, beaucoup de lieux d'observations et d'admirer souvent le beau paysage français au passage. Beaucoup de cas peu connus du public néophyte actuel bien sûr puisqu'on remonte jusqu'aux années 50 pour certaines observations. Les quelques cas de Rencontres Rapprochées de différents types sont mentionnés. Très bien réalisé et intéressant.

    Lire la suite

  • Des observatoires astronomiques datés de 6000 ans en Europe

    Des observatoires astronomiques datés de 6000 ans en Europe

    Dolmen carregaldosal

    Une grande étude publiée par une équipe d'astronomes britanniques fin juin 2016 révèle non seulement l'existence d'un système assez sophistiqué permettant une observation astronomique du ciel nocturne il y a plus de 6000 ans, mais aussi des liens probables avec un culte lié aux étoiles (ou une utilisation culturelle) et possible avec... l'Atlantide. Pour résumer, cette étude effectuée sur plusieurs mégalithes (Dolmens) de configuration spéciale, alignés précisément et situés au Portugal et en Espagne permet d'affirmer que ces structures ont été élaborées et alignées pour permettre l'observation certaines et isolée de l'étoile géante Alderbaran - celle qui se lève juste avant le lever du Soleil à un endroit précis, visé par les ouvertures de tous ces dolmens. Et quand on sait qu'Aldebaran est aussi la principale étoile de la constellation du Taureau, le lien avec l'Atlantide de Platon (qui cite le Taureau comme ayant une grande importance culturelle pour les Atlantes) est difficile à éviter. Beaucoup d'auteurs considèrent que la mystérieuse civilisation des constructeurs de mégalithes (qui ne sont pas des Gaulois ou des Celtes comme certains raccourcis historiques ont pu le faire croire pour certains) est née effectivement au Portugal et Espagne avant de remonter jusqu'en Grande-Bretagne où se trouve Stonehenge (l'un des Stonehenges plutôt), l'un de leurs chefs-d'oeuvre mégalithiques...

    Ceci conforte également bien sûr le fait que ces constructeurs mégalithiques, ainsi que leurs mystérieuses connaissances astronomiques avancées et également sur celles des ondes et failles telluriques, soient des rescapés/survivants de la non-moins mystérieuse Atlantide, qui auraient débarqué en Espagne et Portugal ou encore proviendraient bien de ce lieu au sud de l'Espagne, appelé Tartessos (et considéré comme la plus ancienne civilisation européenne par les anciens Grecs eux-mêmes !), peut-être retrouvé récemment, et qui aurait été englouti par un raz de marée dans le Delta de Cadix (version Atlantide)... ou détruit par Carthage peut-être ! tout en sachant que cette civilisation semble être apparue subitement vers le début du néolithique, il y a 7 à 8000 ans à divers endroits... tous à proximité de la mer ou de cours d'eau pour les plus anciens...

     

    Une équipe d'astronomes du Royaume-Uni étudie ce qui pourrait être décrit comme l'un des plus anciens outils d'observation astronomique, qui a été utilisé par les humains aux alentours de 4000 avant JC.

    Carregal do salThe view towards the east from the Carregal do Sal megalithic cluster, at dawn at the end of April around 4,000 BC, as reconstructed using a Digital Elevation Model and Stellarium. Aldebaran, the last star to rise before the Sun, is rising directly above Serra da Estrela, the ‘mountain range of the star’.   FR : La vue vers l'est à partir du groupe mégalithique Carregal do Sal, à l'aube, à la fin de Avril vers 4000 avant JC, comme reconstitué à l'aide d'un modèle numérique d'élévation et de Stellarium. Aldebaran, la dernière étoile à se lever avant le soleil, monte directement au-dessus de la Serra da Estrela, la "chaîne de montagne de l'étoile".Image credit: Fabio Silva.

     

    L'équipe de spécialistes en astronomie, dirigée par le Dr Fabio Silva de l'Université du Pays de Galles Trinity Saint David, estime que les couloirs d'entrée longs et étroits des tombes mégalithiques ibériques de la période du Néolithique moyen (estimations) peuvent avoir amélioré ce que ces premières cultures humaines pouvaient voir dans le ciel nocturne (un peu à la façon d'un telescope mais sans lentilles aidant fortement à améliorer la vision nocturne ou même lunaire).

    L'idée de l'équipe était d'étudier comment une ouverture simple, par exemple une ouverture ou une porte, affecte l'observation des étoiles légèrement plus faibles.

    Les scientifiques ont concentré leur étude sur les tombes à couloir, qui sont un type de tombe mégalithique composé d'une chambre de grosses pierres imbriquées et d'une longue entrée étroite.

    Image 3987 2e carregal do sal

    Photographs of the megalithic cluster of Carregal do Sal: (a) Dolmen da Orca, a typical dolmenic structure in western Iberia; (b) view of the passage and entrance while standing within the dolmens’ chamber: the ‘window of visibility;’ (c) Orca de Santo Tisco, a dolmen with a much smaller passage or corridor. FR : Photographies du groupe mégalithique de Carregal do Sal: (a) du Orca Dolmen, une structure dolméniques typique dans l'ouest Iberia; (b) vue du passage et de l'entrée tout en se tenant dans les dolmens de la chambre: la "fenêtre de visibilité" (c) Orca de Santo Tisco, un dolmen avec un passage beaucoup plus petit ou un corridor.  Image credit: Fabio Silva.

     

    Ces espaces sont supposés avoir été sacrés, et les sites peuvent avoir été utilisés pour des rites de passage, où l'initié devait passer la nuit à l'intérieur de la tombe, sans lumière naturelle à part ce qui brille par l'entrée étroite encastrée et avec les restes des ancêtres de la tribu.

    Ces structures pourraient donc avoir été les premiers outils astronomiques pour améliorer l'observation du ciel, des millénaires avant que les télescopes aient été inventés.

    " C'est tout à fait surprenant que personne n'ait étudié à fond la façon dont par exemple la luminosité du ciel nocturne impacte ce qui peut être vu à l'oeil nu ", a déclaré le co-auteur Kieran Simcox, de l'Université de Nottingham Trent.

    Les objectifs de l'équipe était de voir comment l'œil humain, sans l'aide d'un dispositif télescopique, pouvait voir les données de luminosité du ciel étoilé et leur couleur.

    Seven stone antas

    Seven-Stone Antas (Getty Images - Representational Image)

    Les scientifiques ont l'intention d'appliquer ces idées sur plusieurs cas de tombes à couloir, comme le vieux dolmen de 6000 années "Antas Seven-Stone "au Portugal et aussi en Espagne.

    " Les orientations des tombes semblent être en alignement avec Aldebaran, la plus brillante étoile de la constellation du Taureau ", a déclaré le Dr Silva.

    " Pour chronométrer avec précision la première apparition de cette étoile dans la saison, il est essentiel de pouvoir détecter les étoiles au crépuscule."

    " La première observation dans l'année de la réapparition d'une étoile après sa longue absence du ciel nocturne aurait pu être utilisée comme marqueur de saison, et pourrait indiquer par exemple le début d'une migration vers les pâturages d'été ", ont dit les astronomes.

    " Ce moment précis aurait pu être considéré comme la connaissance ou la prévoyance secrète, seulement obtenue après une nuit passée en contact avec les ancêtres, dans les profondeurs d'une tombe à couloir, puisque l'étoile ne peut pas avoir été observable de l'extérieur ".

    Cependant, les astronomes suggèrent que cela pourrait en fait avoir été le résultat de la capacité de l’œil humain à repérer des étoiles dans ces conditions crépusculaires, étant donné les petits passages d'entrée des tombes.

    Le Dr Silva et ses collègues ont présenté leurs résultats fin juin 2016 à l'Assemblée nationale de l'astronomie 2016 à Nottingham, Royaume-Uni.

    Fabio Silva et al. Arising and Laying Hidden Stars: their celestial dynamics and role in Neolithic Iberian Cosmology. NAM 2016

     

    Sources : http://www.sci-news.com/astronomy/iberian-megalithic-tombs-lensless-telescopes-03987.html

    http://www.dnaindia.com/scitech/report-scientists-say-6000-year-old-tombs-could-have-been-first-telescopes-2230995

     

    Yves Herbo et traductions, Sciences et Faits et Histoires, http://herboyves.blogspot.com/, 28-07-2016

  • Planète X : hypothèse renforcée

    Planète X : hypothèse renforcée

     

    Planetex mini

    La probabilité en l'existence et influence d'une grosse planète encore inconnue de notre science me trotte dans la tête depuis fort longtemps. Cela fait partie de mes "intuitions" depuis mon adolescence et mes lectures scientifiques et recherches historiques me l'ont confirmées encore plus, d'autant plus que les connaissances de nos ancêtres se sont révélées au fur et à mesure (et ce n'est pas fini) beaucoup plus élevées que ce qu'on croyait il y a encore peu de temps... et si vous ajoutez à cela certaines légendes ou contes datant de Sumer, des anciens Grecs et de leurs héritiers Romains, et même des fameux Védas de l'Inde antique, le tableau, même confus et mal esquissé, existe bien...

    Dès 2012, j'ai eu l'occasion de mentionner certains travaux de scientifiques pronant déjà cette hypothèse. Hypothèse à l'époque toujours repoussée avec le sourire condescendant des sceptiques et les tenants de la science conservatrice et dogmatique : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/un-autre-astrophysicien-dit-avoir-decouvert-la-planete-x.html

    Début 2014, plusieurs articles et même une "alerte planétaire" sèment le trouble dans les médias : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/nouvelle-alerte-planetaire.html

    En 2014 encore, la NASA, malgré des résultats très incomplets et non à jour de la mission WISE, affirmait " qu'il n'y a pas de 9ème planète dans le système solaire (!) "... je dénonçais aussitôt cette affirmation (et surtout celle de journalistes peu au courant de la non-finalité de l'étude des données entières de Wise !) : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/les-mauvaises-interpretations-des-medias-suite-au-rapport-wise-nasa.html

    En même temps, toujours 2014, on découvrait une nouvelle planète naine ayant une orbite "étrange" et non conforme aux données classiques de la gravité au sein de notre système solaire : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/decouverte-d-une-planete-naine-dans-notre-systeme-solaire-et-d-un-asteroide-a-deux-anneaux.html

    Début 2015, une publication commence à mettre la puce à l'oreille de certains scientifiques, qui commencent à ne plus rires quand on leur parle d'une "planète X" ou d'une 9ème planète géante dans le système solaire... : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/les-planetes-x-expliquees-par-la-matiere-noire.html

    Fin 2015, les choses s'accélèrent car on annonce encore la découverte d'une nouvelle mini-planète en novembre, toujours dans les mêmes régions (ceinture de Kuiper) spatiales : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/astronomie-espace/une-nouvelle-mini-planete-decouverte-dans-le-systeme-solaire.html, mais on en a découvert aussi une autre en septembre 2015, qui ne sera annoncée que début 2016 : http://www.sciencesetavenir.fr/espace/astrophysique/20160712.OBS4532/une-nouvelle-planete-naine-au-dela-de-neptune.html

    Mais c'est en février 2016 qu'une publication commence vraiment à convaincre le monde scientifique de la probable existence de cette fameuse planète X, annoncée et cherchée par quelques scientifiques chevronnés et contre l'avis général de la majorité de leurs pairs depuis au moins une vingtaine d'années pour certains... : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/la-fameuse-planete-x-enfin-decouverte.html

    Et maintenant, à la mi-2016, ce sont pas moins de deux publications différentes, complémentaires sans le vouloir, qui renforcent considérablement la probabilité de l'existence de cette 9ème planète... 

    Ces publications proviennent de deux équipes de chercheurs, d’un côté Konstantin Batygin, Michael E. Brown et Elizabeth Bailey (auteurs de la première publication de février 2016 citée plus haut), et de l’autre, Rodney Gomes, Rogerio Deienno et Alessandro Morbidelli, qui ont déposé sur arXiv leurs articles dont les conclusions sont très proches et qui rendent plus crédible encore l’existence d’une neuvième planète.

    Résumé : Vers 1951, les travaux de l'astronome néerlandais Gerard Kuiper révèlent une énigme avec l’inclinaison des plans orbitaux des planètes du Système solaire. D'après la modélisation (acceptée par la communauté scientifique) de la formation de ce dernier, il est né de l’effondrement d’un nuage moléculaire et poussiéreux en rotation. Il existait donc logiquement une force centrifuge perpendiculaire à son axe de rotation et s’opposant à son effondrement. De sphérique, le nuage est finalement devenu un disque protoplanétaire (du même type que ce qui a pu être observé récemment autour de jeunes étoiles, grâce à Hubble et d'autres puissants télescope) où sont nées les planètes, avec un jeune Soleil en son centre. C'est de cette façon que les astronomes expliquent naturellement la raison pour laquelle les plans des orbites sont quasiment coplanaires, et que les planètes orbitent toutes dans le même sens, celui de la rotation de leur étoile (Toutes les planètes tournent autour du soleil dans la même direction mais par contre Vénus et Uranus tournent sur elles-même à l'inverse de toutes les autres). Mais le mot "quasiment" cache une anomalie, car si les angles entre les plans orbitaux sont inférieurs à un degré, ce qui est logique pour une parfaite théorie, les angles que font ces plans avec celui passant par l’équateur du Soleil sont d’environ 6 degrés, ce qui n’est pas normal selon les lois de la mécanique céleste en référence...

    Ces plans orbitaux sont perpendiculaires au moment cinétique dû à la rotation de chaque planète, que l’on peut d'ailleurs représenter par une flèche car c’est un vecteur. On peut construire un autre plan qui, lui, est perpendiculaire à la somme des moments cinétiques des planètes (évidemment dominés par ceux de Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus) et un de plus qui est perpendiculaire au moment cinétique du Soleil. En l’absence de forces extérieures, plus précisément de couples, ces deux plans devraient être confondus ou presque, et leur orientation devrait rester fixe. Le fait que ce ne soit pas le cas pointe donc vers l’influence d’une force supplémentaire hors du Système Solaire (ou s'exerçant sur un autre plan avec puissance).

    Une théorie ancienne a fait intervenir le passage d’une étoile ou d’un nuage massif pas très loin du Système solaire dans un lointain passé qui, de par leurs perturbations gravitationnelles, auraient pu faire basculer le plan des orbites des planètes du Système solaire. Il est possible également théoriquement de faire intervenir des forces électromagnétiques entre le Soleil en formation et le disque protoplanétaire. Le problème est que, depuis le temps, le couplage entre la gravité du Soleil et ses planètes aurait dû rétablir une forte coplanarité des orbites et ne pas laisser une sorte de fossile de ces événements pendant des milliards d’années, et visible encore de nos jours... on note tout de même que cet événement du passage d'une étoile (ou d'une planète géante isolée) à proximité ou même dans notre système solaire pourrait éventuellement ne pas être si vieux que ça selon une autre étude, avec donc peut-être même... un souvenir dans la mémoire collective de l'homme expliquant ces légendes de Nibiru et autres !

    Quoiqu'il en soit, les travaux et conclusions publiés par ces chercheurs (je rappelle, deux équipes qui ne se sont pas concertées) ce mois-ci, en utilisant les principes reconnus de Lagrange et Laplace sur la stabilité des orbites du Système solaire, est que la neuvième planète a toutes les caractéristiques nécessaires pour résoudre l’énigme de Kuiper. En fait, les modélisations disent qu'elle est censée se trouver sur une orbite inclinée par rapport au plan principal qui est associé aux orbites des planètes géantes, et qu'elle tourne bien au-delà de ces planètes avec une masse comparable à celle de Neptune, ou au moins 4 fois celle de la Terre. Elle peut donc ainsi exercer un couple sur les plans des orbites des autres planètes, ce qui conduit à les incliner par rapport au Soleil. Et c'est ce qu'on observe physiquement...

    Autres sources que arXivhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_Neuf

    Extraits d'une des publications :ABSTRACT
    The six-degree obliquity of the sun suggests that either an asymmetry was present in the solar system's formation environment, or an external torque has misaligned the angular momentum vectors of the sun and the planets. However, the exact origin of this obliquity remains an open question.
    Batygin & Brown (2016) have recently shown that the physical alignment of distant Kuiper Belt orbits can be explained by a 5 - 20m+ planet on a distant, eccentric, and inclined orbit, with an approximate perihelion distance of ~ 250AU. Using an analytic model for secular interactions between Planet Nine and the remaining giant planets, here we show that a planet with similar parameters can naturally generate the observed obliquity as well as the speciffic pole position of the sun's spin axis, from a nearly aligned initial state. Thus, Planet Nine offers a testable explanation for the otherwise mysterious spin-orbit misalignment of the solar system.
    1. INTRODUCTION
    The axis of rotation of the sun is o set by six degrees from the invariable plane of the solar system (Souami & Souchay 2012). In contrast, planetary orbits have an RMS inclination slightly smaller than one degree1, rendering the solar obliquity a considerable outlier. The origin of this misalignment between the sun's rotation axis and the angular momentum vector of the solar system has been recognized as a longstanding question (Kuiper 1951; Tremaine 1991; Heller 1993), and remains elusive to this day.
    With the advent of extensive exoplanetary observations, it has become apparent that signifficant spin-orbit misalignments are common, at least among transiting systems for which the stellar obliquity can be determined using the Rossiter-McLaughlin effect (Rossiter 1924; McLaughlin 1924). Numerous such observations of planetary systems hosting hot Jupiters have revealed spinorbit misalignments spanning tens of degrees (Hebrard et al. 2008; Winn et al. 2010; Albrecht et al. 2012), even including observations of retrograde planets (Narita et al. 2009; Winn et al. 2009; Bayliss et al. 2010; Winn et al. 2011). Thus, when viewed in the extrasolar context, the solar system seems hardly misaligned. However, within the framework of the nebular hypothesis, the expectation for the offset between the angular momentum vectors of the planets and sun is to be negligible, unless a speciffic physical mechanism induces a misalignment. Furthermore, the significance of the solar obliquity is supported by the contrasting relative coplanarity of the planets.
    Because there is no directly observed stellar companion to the sun (or any other known gravitational influence capable of providing an external torque on the solar system sufficient to produce a six-degree misalignment over its multi-billion-year lifetime Heller 1993), virtually all explanations for the solar obliquity thus far have invoked mechanisms inherent to the nebular stage of evolution. (...)

     

    etc... voir les liens ci-dessus, mais on note aussi qu'une autre alternative à cette 9ème planète serait... un compagnon au Soleil, du style "naine sombre" (ce qui rendrait notre Système Solaire encore plus banal, puisque la majorité des systèmes stellaires observés sont bien... binaires, avec deux soleils !) et qui conforterait aussi donc cette idée de cette "Nemesis" dont Nibiru serait l'une des planètes propres...

    On peut donc aussi (pour l'instant) se demander si c'est bien une 9ème planète gazeuse que l'on va découvrir (en 2018 avec un des nouveaux telescopes annoncés ?) ou bien une étoile naine sombre accompagnée elle-même de planètes et de comètes ?

     

    Yves Herbo, Sciences et Faits et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 21-07-2016, 25-07-2016

  • Mars : Curiosity sur un site étrange de polyèdres

    Mars : Curiosity sur un site étrange de polyèdres

     

    Mars curiositymini07 2016

    Sur la planète Mars, le robot Curiosity s'est rapproché à 32 mètres d'un dépôt "polyédrique" connu sous le nom de "Bimbe". La NASA a identifié plusieurs dépôts "polyédriques" notables dans les images prises d'orbite et celui-ci est une ultime chance de pouvoir enquêter sur l'un de ces dépôts rares, sur le terrain, afin de déterminer l'origine de ces étranges dépôts. L'objectif des prochains jours est donc d'effectuer plusieurs mosaïques avec la MastCam afin de caractériser les stratifications dans le lit de roches Murray où se trouve le robot et de documenter donc la région "Bimbe".

    Cette région de dépôts "Bimbe" va être également étudiée avec la ChemCam, et notament une cible qui a été nommée "Auchab". En outre, le programme des matinées actuelles comprend une surveillance scientifique systématique de l'atmosphère avec la MastCam. Le robot va également se rapprocher de 20 mètres du dépôt "Bimbe" afin de préparer le ciblage par imagerie, car l'objectif comprend aussi une sélection de cible isolée pour la ChemCam. 

    Aux dernières nouvelles, le travail a pu commencer déjà et il est espéré des diapositives des sols et structures d'ici la fin de la semaine...

    Voici l'image prise donc de 32 mètres du dépôts de structures en forme de polyèdres martiennes... (cliquer pour agrandir) :

     

    Mars curiosity

    étrange paysage de roches géométriques martiennes...

    On note que les polyèdres sont des structures géométriques et mathématiques longuement débattues et étudiées par les scientifiques, depuis très longtemps (les anciens Grecs par exemple bien sûr, mais encore récemment) puisque les pyramides égyptiennes en sont un exemple d'application parmis les plus anciens... très souvent donc des structures artificielles, les polyèdres se rencontrent à l'état naturel assez rarement, puisqu'on parle là souvent de diamants par exemple ou de cristaux, voir de coquilles d'animaux... On remarque ainsi dans les roches martiennes ici photographiées d'étranges structures qui pourraient paraître non-naturelles, avec surtout des formes arrondies, en forme de vasques ou même de tuyau évidé, accompagnées d'arêtes et de formes carrées et assez géométriques... L'origine et le mode de fabrication de ces structures particulières sont évidemment très intéressantes et importantes à élucider (avec un lien possible avec l'atmosphère et/ou de l'eau, ou d'un fluide comme le magma ou d'une forte pression... sans parler de fabrication artificielle bien sûr...).

    Mars curiosity2

    Voici un agrandissement d'une partie de l'image

    Mars curiosity2 fleches

    La même image avec indication de certains objets explicites de la raison de cet intérêt. certaines traces de cercles visibles dans l'image (certaines montrées) pourraient être des traces de flaques d'eau ou de gaz sous forme liquide dans le passé de la planète...

     

    Sources : http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01398/mcam/1398ML0068410040601683E01_DXXX.jpg

    http://blogs.agu.org/martianchronicles/2016/07/13/sol-1400-curiosity-approaching-bimbe-blocky-deposit/

     

    Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoires, http://herboyves.blogspot.com/,15-07-2016

  • OVNIs : ODHtv - Actualités 1er semestre 2016

    OVNIs : ODHtv - Actualités 1er semestre 2016 - MAJ juin 2016

     

    Odhtv 1

     

    Créée en Octobre 2006, JT Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) en France. Elle est réalisée par une équipe de reporters en France.

    Ainsi JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et évènements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région.

    L'édition est présentées par Maryline, Franck Black, Gilles.T
    - Présentation du 51ème anniversaire de Valensole
    - Observation du 20 février 2016
    - Astuces du veilleur: satellite NOSS avec Gaëtan (il y a un décalage dans le son, nous nous en excusons)
    - Actualité ovni en France de Janvier à Avril 2016
    - Dossier de l'édition: Ovni dans les Alpes-maritimes

     

     

     

    Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.

    Ainsi Matin Ovni dans le monde, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et évènements ufologiques dans le monde mais également un dossier sur l'ufologie dans une région ou un pays.

    Edition du 02 Mai 2016 présentée par Gilles.T
    - Interview de Giorgio Pattera et Marco La Rosa
    - Question de l'édition: Y'a-t-il des ovni quand il pleut ?
    - Actualité ovni dans le monde 
    - Dossier: Ovni en Ligurie (italie)

     

     


     

    MAJ Juin 2016 : JT Ovni du 28-06-2016

    L'édition est présentées par Rémy Fauchereau et Gilles.T
    - Rencontre avec l'Ovni - Valensole
    - Commentaires du livre de Sylvain Matisse avec Rémy Fauchereau
    - Astuces du veilleur: point de repère et estimation des distances par Gaëtan.B du REUB
    - Dossier de l'édition: Ovni dans l'Aube

     


     

    L'émission est relayée par :

    http://www.sciences-fictions-histoires.com
     


     

    La page Facebook ODH Tv à liker et partager:

    http://www.facebook.com/pages/ODH-Tv/...

     

    Yves Herbo Relai-Sciences et Fictions et Histoires.com, http://herboyves.blogspot.com/, 26-06-2016, 30-06-2016

  • OVNIs : OEIL Saison 06 par ODHTV

    OVNIs : OEIL Saison 06 par ODHTV - MAJ Episode 14

    Odhtv 1 

    Les petits reportages vidéos OEIL, présentés par Gilles Thomas sont des études géologiques liées au phénomène OVNI. Ces études font parties des recherches scientifiques du phénomène d'un point de vue géographique, géologique, hydrologique, tectonique, volcanique, karstique, etc... et sont tous filmés en France.

    Voici les premiers reportages de la Saison 6, le dernier publié à ce jour venant tout juste de sortir, vous y verrez l'intervention de plusieurs ufologues et aussi de témoins :

    OEIL Saison 6: études géo'ufologiques


    #1. Ovni sur les montagnes

     


     

    #2. Ovni sur les volcans en France métropolitaine

     


     

    #3. Ovni sur les lacs en France métropolitaine

    avec la participation de Joël Mesnard, Gaetan Bovy du REUB asbl, Rémy Fauchereau de l'AEPA et un témoin du Centre de recherche ufologique Niçois.

     


     

    #4. Ovni sur les montagnes 2

    avec la participation de Claude Burkel, Mirko.D et Johan.S.

     


     

    #5. Ovni et géologie

    avec la participation de Joël Mesnard, Rémy Fauchereau de l'AEPA, Denys Breysse et Denis Roger Denocla.


     

    #6. Lueurs sur les îles

    avec la participation de Joël Mesnard, Bernard Hugues et Stéphane.R.


     

    #7. Ovni et Géologie 2

    avec la participation de Joël Mesnard, Rémy Fauchereau de l'AEPA, Mirko.D du SEPO, Serge.T, Eric Zürcher, Marilyne du BCDV, Gaëtan.B d'UFOwallonia, Yves Herbo du site Sciences, Fictions, Histoires.com.

     


     

    #8. Urban Ovni

    avec la participation de Rémy Fauchereau de l'AEPA, Eric Zürcher, Yves Herbo du site Sciences et Fictions et Histoires.com, Jacques Scornaux, Gilles Durand et Thierry Rocher du SCEAU, Guy Loterre d'Ovni Paris, H.L de la webradio Fréquence interdite, Isaure des Repas ufologiques de Toulouse et Bernard Hugues du CERPA.

     


     

    #9. Ovni et Géologie 3 :  Ovnis et Failles géologiques​

    avec la participation de Rémy Fauchereau de l'AEPA, Eric Zürcher, Gaëtan.B d'UFOwallonia, Mirko.D du SEPO, Marilyne du BCDV, et Johan.

     


     

    #10. Ovni et géologie 4: Ovnis et Failles géologiques 2

    avec la participation de Rémy Fauchereau de l'AEPA, Gaëtan.B d'UFOwallonia, Mirko.D du SEPO, Bernard Hugues d'Ovni Marseille, Joël Mesnard de LDLN, Sylvain, Manu, Olivier et Serge.T.

     


     

    #11. Ovni et axes de communication​

    avec la participation de Rémy Fauchereau de l'AEPA, Gaëtan.B d'UFOwallonia, Mirko.D du SEPO, Raymond Choquette de l'A.Q.U, Laurent Boulanger de LDLN, Gilles Durand et Thierry Rocher du SCEAU.

     


     

    #12. Ovni et sites sensibles 2

    avec la participation de Rémy Fauchereau de l'AEPA, Gaëtan.B d'UFOwallonia, Laurent Boulanger de LDLN, Yves Herbo du site S, F, H et Franck Maurin auteur du livre "Mystères du phénomène ovni".


     

    #13. Conclusion de l'étude géo'ufologique Phase 1

    avec la participation de Gaëtan.B d'UFOwallonia, Yves Herbo du site S, F, H , Luc Chastan du site Base ovni france et Denys Breysse du projet Bécassine.

     


     

    #14. Etudes Géo'Ufo - Repas ufologique de Brest (2/2)​ (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Une Terre jumelle découverte autour d'une étoile voisine du Soleil ?

    Une Terre jumelle peut-être découverte autour d'une étoile voisine du Soleil ?

    Earth like planet found in nearby star system

    Représentation artistique de la potentiellement habitable Super-Terre Gliese 832c. Crédit: PHL @ EPU Arecibo, NASA Hubble, Stellarium.

     

    Décidément, ni notre propre système solaire, ni même la banlieue de notre propre Soleil n'est pas encore un terrain très connu ni vierge de zones sombres qui restent à découvrir pour nos astronomes... les publications récentes sur une probable planète X géante à l'intérieur du champ d'influence du Soleil le démontrent, mais c'est logiquement encore plus incertain quand on sort de ce dernier, même si l'on reste dans les 20 années-lumières autour de notre étoile jaune. Il y a déjà eu plusieurs publications récentes sur la découvertes de nouveaux systèmes stellaires à proximité, et il en va de même évidemment sur les découvertes d'exo-planètes relativement proches des notres... voir ces précédents articles ci-dessous :

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/23-planetes-potentiellement-habitables-proches-du-soleil-a-ce-jour.html

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/un-troisieme-astre-cache-en-orbite-autour-du-systeme-stellaire-le-plus-proche-du-soleil.html

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/une-nouvelle-naine-brune-decouverte-dans-la-banlieue-du-soleil.html

     

    C'est maintenant une publication scientifique dans arxiv (https://arxiv.org/pdf/1604.04544v1) qui annonce la possible découverte d'une planète ayant la masse de la Terre dans ce système stellaire se situant à seulement 16 années-lumières de notre Soleil, qui est parue le 15 avril 2016...

    Une planète identique à la Terre pourrait être tapie dans un système stellaire situé à seulement 16 années-lumière, selon une nouvelle recherche. L'étoile, appelée Gliese 832, a été récemment étudiée par une équipe d'astronomes en quête d'exoplanètes supplémentaires qui peuvent résider entre les deux exo-planètes géantes actuellement déjà connues dans ce système.

    Gliese 832 est une naine rouge et a un peu moins de la moitié de la masse et du rayon de notre Soleil. L'étoile est entourée par une exoplanète identique à un Jupiter géant, désigné comme Gliese 832B et par une planète de la masse d'une Super-Terre nommée Gliese 832c. La géante gazeuse, ayant une masse de 0,64 masse de Jupiter, est en orbite autour de l'étoile à une distance de 3,53 UA (une Unité Astronomique : environ 150 millions de kilomètres. Cela représente un parcours d’une durée d’un peu plus de 8 minutes à la vitesse de la lumière), tandis que l'autre planète est potentiellement un monde rocheux, environ cinq fois plus massives que la Terre, demeurant très proche de son étoile hôte, à 0,16 UA.

    Maintenant, une équipe d'astronomes, dirigée par Suman Satyal de l'Université du Texas à Arlington, a réanalysé les données disponibles sur ce système planétaire à proximité, espérant trouver d'autres mondes extrasolaires, qui peuvent être situés dans ce vaste espace entre les deux planètes connues. Les chercheurs ont donc effectué des simulations numériques pour vérifier la possibilité d'existence d'autres corps célestes autour de la naine rouge.

    Gliese 832B et Gliese 832c ont été découverts par la technique de la vitesse radiale, à partir de laquelle les scientifiques ont extrait les paramètres de l'orbite en utilisant les solutions les mieux adaptées. Ces paramètres ont été utilisés comme conditions initiales pour le démarrage des simulations.

    " Nous avons également utilisé les données intégrées sur l'évolution temporelle des paramètres orbitaux pour générer la synthèse des courbes de la vitesse radiale des planètes connues et d'une "Terre identique", dans ce système. De plus, en fonction de l'amplitude maximale de la courbe de vitesse radiale obtenue à partir de l'observation de la planète intérieure, la masse approximative et la distance de l'étoile pour une planète identique à la Terre ont été calculées en utilisant la signature de la vitesse radiale du mouvement Keplerien ", ont écrit les chercheurs  dans le journal.

    Les calculs de l'équipe ont révélé qu'une planète supplémentaire et semblable à la Terre, avec une configuration dynamique stable, peut résider à une distance allant de 0,25 à 2,0 UA de l'étoile. Selon les mesures, ce monde extraterrestre hypothétique serait probablement plus massif que notre planète avec une masse comprise entre 1 à 15 masses de la Terre. (Voir les courbes et synthèses dans le document PDF indiqué).

    " Nous avons obtenu plusieurs courbes de vitesse radiale pour des masses et des distances variables pour une planète moyenne ", ont noté les astronomes.
    Par exemple, si la planète est située à environ une UA de l'étoile, elle a une limite de masse supérieure de dix masses terrestres et un signal de vitesse radiale générée de 1,4 m / s. Une planète de la masse de la Terre au même endroit aurait un signal de vitesse radiale de seulement 0,14 m / s, donc beaucoup plus petit.

    D'une manière générale, l'existence éventuelle de cette planète est confortée par une stabilité à long terme du système orbital, la dynamique de l'orbite et l'analyse synthétique du signal de la direction de la vitesse radiale.

    Les scientifiques ont souligné que leur principal objectif était de fournir une idée générale aux observateurs sur où et ce qu'il faut chercher dans ce système. Ils ont conclu qu'un significativement grand nombre d'observations de vitesse radiale, des études de la méthode de transit, ainsi que l'imagerie directe sont encore nécessaires pour confirmer la présence d'éventuelles nouvelles planètes dans le système Gliese 832.

     

    Sources : https://arxiv.org/pdf/1604.04544v1http://phys.org/news/2016-04-earth-like-planet-nearby-star.html

     

    Herbo Yves Traductions, Sciences et Fictions et Histoires, http://herboyves.blogspot.com/, 21-04-2016

  • Babylone : un savoir en astronomie encore plus avancé que prévu

    Babylone : un savoir en astronomie encore plus avancé que prévu

    Babylon tablette mini

    Une récente comparaison entre plusieurs tablettes datées de -350 à - 50 avant JC révèle un savoir très étonnant en calculs astronomiques de la part des héritiers de la civilisation de Sumer... En fait, c'est tout simplement une invention que l'on croyait datée du 14ème siècle de notre ère que les babyloniens viennent de récupérer !Tout commence lorsque Hermann Hunger, un chercheur retraité de l'université de Vienne, spécialiste reconnu de l'Assyrie, cette ancienne région et civilisation du nord de la Mésopotamie dont la Bible, le Coran et la Torah parlent tant, prend à la fin de l'année 2014 des photographies d'une tablette babylonnienne comportant des gravures intéressantes. Ces photographies sont alors données à Mathieu Ossendrijver, archéologue de l'université Humboldt, à Berlin, qui date la tablette vers une période comprise entre -350 et -50 avant J.-C., et constate que cette pierre gravée comporte en écriture cunéiforme des calculs sur les mouvements de Jupiter. Il faut se rappeler que dans la mythologie babylonienne, Jupiter était associée à la principale divinité de la cité, Marduk.