Pentagone: 171 nouveaux rapports d'OVNI inexpliqués

Pentagone: 171 nouveaux rapports d'OVNI inexpliqués

 

Ovnis pentagone

 

Près de la moitié de tous les nouveaux cas d'OVNI ouverts en 2022 ne peuvent pas être expliqués, ont écrit des responsables du Pentagone.

 

Le gouvernement américain a été inondé de centaines de rapports de rencontres d'OVNIS au cours de l'année écoulée, et environ la moitié d'entre eux restent inexplicables, selon un document non classifié publié par le Pentagone le jeudi 12 janvier 2023.

Le rapport de 11 pages, déposé par le Bureau du directeur du renseignement national (ODNI), révèle que le Pentagone a répertorié un total de 510 rapports d'observations présumées d'objets volants non identifiés (OVNI) - ou de phénomènes aériens non identifiés (UAP), comme le gouvernement préfère les appeler – en grande partie déposées par des militaires américains. Parmi ces cas, 366 ont été nouvellement identifiés en 2022, tandis que les 144 restants ont été identifiés dans un précédent rapport ODNI qui examinait les données OVNI compilées entre 2004 et 2017.

Sur les 366 cas nouvellement ouverts, 195 ont été initialement résolus avec des explications relativement banales ; selon le rapport, 26 cas ont été identifiés comme des drones, 163 ont été classés comme "ballons ou entités ressemblant à des ballons" et six ont été étiquetés comme encombrement aérien, comme des oiseaux ou des sacs en plastique. Ces conclusions correspondent aux affirmations antérieures des responsables du Pentagone selon lesquelles les rapports les plus récents de l'UAP étaient probablement le résultat de drones de surveillance étrangers et de désordre.

Les 171 cas restants sont toujours "non caractérisés et non attribués", en raison d'un manque de données détaillées, selon le rapport. Certains de ces cas, qui impliquaient des objets se déplaçant de manière inhabituelle ou inexplicable, font toujours l'objet d'une enquête.

Le rapport refuse de mentionner la possibilité d'une implication étrangère dans tous les cas.

 

Lire la suite ci-dessous :

Cependant, il indique qu " aucune rencontre avec l'UAP n'a été confirmée comme contribuant directement à des effets néfastes sur la santé de l'observateur " - contrairement à une litanie de rapports UAP douteux publiés en 2022 affirmant que certains civils ont subi des brûlures par rayonnement, des lésions cérébrales ou " non comptabilisées à cause de grossesse " à la suite de rencontres d'OVNI. (Ces rapports remontent à entre 1873 et 1994, compilée par le Mutual UFO Network (MUFON) et ne faisaient pas partie des récentes enquêtes du Pentagone.) - YH : le terme "douteux" démontre tout de même un esprit bridé et préjugeur de la part du journaliste ayant écrit cet article - qui en plus tronque les choses en ne citant pas exactement le rapport de 2022 en question : il n'a mit que "1873" dans son article, une façon de dénigrer les choses en oubliant le reste de la phrase... voir le lien cité "litanie de rapports UAP douteux".

 

1937 vancouver bc canada ufo

1937 vancouver bc canada ?

 

Le gouvernement américain a manifesté un intérêt renouvelé pour les enquêtes sur les ovnis au cours des dernières années, depuis que des images militaires divulguées de plusieurs avions non identifiés se déplaçant de manière apparemment impossible ont fait leur chemin vers les médias grand public.

Au début de 2022, le Pentagone a fondé un nouveau bureau spécifiquement pour coordonner et enquêter sur les rapports d'OVNIS du personnel militaire américain. Le bureau, appelé All-domain Anomaly Resolution Office, a pris en charge les 366 rapports nouvellement identifiés et s'attend à en recevoir beaucoup d'autres alors que le gouvernement s'efforce de déstigmatiser les rapports UAP dans l'intérêt de la sécurité nationale, ont déclaré des responsables de l'agence.

 

Des rencontres avec des OVNIS auraient laissé des Américains souffrant de brûlures par rayonnement, de lésions cérébrales et du système nerveux, et même de « grossesse non expliquée », selon une base de données massive de rapports du gouvernement américain récemment rendus publics par le biais d'une demande de la Freedom of Information Act (FOIA).

La base de données de documents comprend plus de 1 500 pages de matériel lié aux OVNIS du programme avancé d'identification des menaces aérospatiales (AATIP) - un programme secret du département américain de la Défense qui s'est déroulé de 2007 à 2012.

Selon The Sun, la cache de documents comprend des rapports sur les effets biologiques des observations d'OVNI sur les humains, des études sur les technologies avancées telles que les capes d'invisibilité et des plans d'exploration et de colonisation de l'espace lointain. Certaines parties des documents ont été "en partie retenues" pour des raisons de confidentialité et de sécurité, a déclaré l'AATIP au Sun.

Un document remarquable de la collection est un rapport intitulé Anomalous Acute and Subacute Field Effects on Human and Biological Tissues, daté de mars 2010. Le rapport décrit des blessures présumées à des "observateurs humains par des systèmes aérospatiaux avancés anormaux", dont certains peuvent être une "menace aux intérêts des États-Unis », selon le document.

Le rapport décrit 42 cas tirés de dossiers médicaux et 300 cas "non publiés" où des humains ont été blessés après des rencontres présumées avec des "véhicules anormaux", qui incluent des OVNIS. Dans certains cas, les humains ont montré des brûlures ou d'autres conditions liées au rayonnement électromagnétique, selon le rapport - certaines d'entre elles semblant avoir été infligées par des "systèmes de propulsion liés à l'énergie". Le rapport a également noté des cas de lésions cérébrales, de lésions nerveuses, de palpitations cardiaques et de maux de tête liés à des rencontres avec des véhicules anormaux.

On ne sait pas quel type de processus de vérification, le cas échéant, l'AATIP a utilisé pour enquêter sur ces cas présumés. Le Sun n'a pas encore partagé le contenu complet des rapports demandés et donnés le 5 avril 2022 par la Defense Intelligence Agency (DIA).

 

66 davidhuggins abduction7 x800

David Huggins - Les effets rapportés des rencontres d'OVNI incluent des cauchemars, des perceptions de lévitation et "une grossesse non expliquée".

 

Le rapport comprend également une liste des effets biologiques présumés des observations d'OVNI sur les observateurs humains entre 1873 et 1994, compilée par le Mutual UFO Network (MUFON) - un groupe civil à but non lucratif qui étudie les observations d'OVNI rapportées. Les effets rapportés des rencontres d'OVNI incluent "une grossesse non expliquée", "un enlèvement apparent", "une paralysie et des expériences de télépathie, de téléportation et de lévitation perçues ".

Le rapport conclut qu'il existe suffisamment de preuves " pour étayer l'hypothèse selon laquelle certains systèmes avancés sont déjà déployés et opaques à la compréhension totale des États-Unis ".

Pour plus de détails, consultez le rapport initial de The Sun sur leur demande FOIA.

 

Sources : https://www.livescience.com/pentagon-ufo-report-unsolved-2022

https://www.livescience.com/ufo-report-human-biological-injuries

 

japan-sea-1943-1.jpg

japan-sea-1943 - Mer du Japon - 1943

Cas de blessures connues lors de contacts OVNIs : 

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-des-traces-physiques-sur-des-temoins-partie-1.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-des-traces-physiques-sur-des-temoins-partie-2.html

 

Yves Herbo, Traductions et Compilations de Données, Sciences-Faits-Histoires, 17-01-2023

mystère alien lire ufo ovni paranormal Histoire éducation traductions robotique

Ajouter un commentaire