Cuba

Caraïbes : des chasseurs-cueilleurs navigateurs ont conquis les îles en premier

Caraïbes : des chasseurs-cueilleurs navigateurs ont conquis les îles en premier

 

Caraibes tom bjorklund 600

 

L'ADN Ancien donne un nouvel aperçu des premiers peuplements des Caraïbes

 

Selon une nouvelle étude réalisée par une équipe internationale de chercheurs des Caraïbes, d'Europe et d'Amérique du Nord, les Caraïbes ont été colonisées par plusieurs migrations successives de population originaires du continent américain.

Si on se fit aux simples découvertes archéologiques, " l’occupation précolombienne des Petites Antilles s’étend sur 4 700 ans entre environ 3200 av. J.-C. et +1492 (une exception de taille existe malgré tout, car des occupations plus anciennes datées d’environ 5000 av. J.-C. ont été identifiées à Trinidad mais elles sont plutôt à rapprocher de l’occupation contemporaine des basses terres du Venezuela que d’un premier peuplement des Antilles - mais cela signifie tout de même que ces chasseurs-cueilleurs du Venezuela ont fait un voyage maritime il y a 7 000 ans !). Elle est traditionnellement divisée en deux âges par les archéologues, un âge archaïque caractérisé par des populations nomades fabriquant des objets en pierre polie et en coquillage et ne connaissant pas la céramique et un âge céramique caractérisé par des groupes d’agriculteurs sédentaires maîtrisant la céramique. En dehors des sites trinidadiens, l’occupation archaïque des Petites Antilles est concentrée dans le Nord entre Porto Rico et la Guadeloupe. Quelques sites douteux ont cependant été décrits en Martinique, à Saint-Vincent ainsi qu’à la Barbade. Dans le nord, des travaux récents menés à Saint-Martin, Saba et dans les Îles Vierges ont permis de montrer que ces populations archaïques étaient des nomades maritimes circulant entre les différentes îles en fonction de leurs besoins. " - https://hal.univ-antilles.fr/hal-00975450/document

Cette nouvelle étude concernant l'ADN ancien des Caraïbes confirment et affinent donc les découvertes archéologiques, tout au moins pour les Petites Antilles (Trinidad n'étant pas concernée). :

À l'aide de l'ADN ancien, une équipe d'archéologues et de généticiens dirigée par des chercheurs de l'Université de Copenhague et de l'Institut Max Planck pour la science de l'histoire humaine a trouvé des preuves d'au moins trois migrations de population qui ont amené des personnes dans la région, apportant un éclairage nouveau sur la façon dont les îles ont été colonisées il y a des milliers d'années.

" Les nouvelles données nous donnent un aperçu fascinant de l'histoire des premières migrations dans les Caraïbes. Nous trouvons des preuves que les îles ont été colonisées et réoccupées à plusieurs reprises par différentes parties du continent américain ", explique Hannes Schroeder, professeur agrégé au Globe Institute, Université de Copenhague, et l'un des principaux auteurs de l'étude.

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite