Stonehenge

UK : Nouvelles découvertes à Stonehenge, tunnel repoussé

UK : Nouvelles découvertes à Stonehenge, tunnel repoussé

 

Stonehenge durrington1

Des points jaunes marquent l'emplacement des trouvailles, avec les murs de Durrington marqués comme le grand cercle brun et Stonehenge en haut à gauche. - UNIVERSITÉ DE ST ANDREWS / PA WIRE

 

Un anneau de grands puits découverts près de Stonehenge forme le plus grand monument préhistorique jamais découvert en Grande-Bretagne, selon les archéologues. 

Ces puits forment un cercle de plus de deux kilomètres de diamètre qui entoure une zone de plus de trois kilomètres carrés autour du Durrington Walls henge, l'un des plus grands monuments de henge de Grande-Bretagne, et le célèbre petit cercle préhistorique de Woodhenge.

Le carottage des puits a fourni des dates au radiocarbone suggérant que ces caractéristiques sont néolithiques et ont été creusés il y a plus de 4 500 ans, à l'époque de la construction des murs de Durrington.

Les experts pensent que les 20 puits ou plus ont pu servir de limite à une zone sacrée reliée au henge. " La taille des puits et du circuit est sans précédent au Royaume-Uni ", a déclaré le professeur Vince Gaffney, chercheur principal. YH : j'ai parlé des frères Gaffney déjà en 2014, lors de leur première approche d'étudier le sous-sol de Stonehenge avec des technologies modernes, voir l'article tout en bas de celui-ci...

Le cercle de 1,2 mile de large (2 km) de grands puits mesurant plus de 10 m (30 pieds) de diamètre et 5 m (15 pieds) de profondeur est considérablement plus grand que tout monument préhistorique comparable en Grande-Bretagne.

Une équipe d'universitaires des universités de St Andrews, Birmingham, Warwick, Bradford, Glasgow et l'Université du Pays de Galles Trinity Saint David a travaillé sur le projet.

Les fosses entourent l'ancienne colonie de Durrington Walls, à trois kilomètres de Stonehenge, et ont été découvertes à l'aide de la technologie de télédétection et d'échantillonnage.

 

Stonehenge durrington0

UNIVERSITÉ DE ST ANDREWS / PA WIRE

 

Le professeur Gaffney, de l'Université de Bradford, a déclaré que la découverte démontrait " la capacité et le désir des communautés néolithiques d'enregistrer leurs systèmes de croyances cosmologiques d'une manière et à une échelle que nous n'avions jamais prévues auparavant ".

" La zone autour de Stonehenge fait partie des paysages archéologiques les plus étudiés au monde ", a-t-il ajouté. " Il est remarquable que l'application de nouvelles technologies puisse encore conduire à la découverte d'une structure préhistorique aussi massive."

Cette découverte, annoncée fin juin 2020 vient d'être suivie ce 16 juillet 2020 par une décision du gouvernement britannique de repousser de plusieurs mois la mise en oeuvre d'un grand tunnel automobile à proximité de Stonehenge...

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite