ooparts

USA : des reliques et des structures " mal placées " - Part 3

USA : des reliques et des structures " mal placées " - Partie 3

 

Oeildebel

gravure celtique de "l'oeil de Bel" trouvée en Nouvelle Angleterre, USA

Il y a des structures archéologiques, des reliques ou des artefacts qui ont été découverts un peu partout dans le monde, mais qui ne correspondent pas à leur environnement "normal", géographique ou temporel. Qualifiés de "ooparts" ou "d'impossibilités historiques", ces structures et objets font l'objet d'articles et de recherches continuelles, et évidemment aussi de controverses passionnées et passionnantes d'ailleurs. Certains de ces objets sont même parfois détruits ou disparaissent, accidentellement ou non (par exemple, les premiers fossiles de "l'Homme de Pekin", qui prouvaient selon certains scientifiques chinois que Homo Sapiens était plus ancien que ce que les occidentaux affirmaient et... ne provenait pas d'Afrique mais d'Asie, ont coulé avec le navire américain qui les transportait, lors de leur évacuation pendant la seconde guerre mondiale...).

J'ai déjà parlé sur ce blog de très nombreux artefacts ou structures "pas de leur temps" ou "non en accord avec les populations locales connues et leurs restes" (les piles de Bagdad, la machine d'Anticythère et certaines constructions mégalithiques, voir "cyclopéennes", en sont les plus flagrants exemples). Je me penche aujourd'hui sur des structures découvertes dans ce qu'on appellait encore assez récemment (ou tout au moins on sait encore de quoi on parle quand on cite cette appellation) le "nouveau monde", et en particulier l'Amérique du Nord. En effet, s'il y a des objets anciens qu'on ne s'attendrait pas y a trouver, c'est bien sur ce "nouveau monde" découvert officiellement seulement au 16ème siècle (et même fin du 15ème pour ceux qui y sont probablement allés discrètement avant Colomb, n'y change pas grand chose)...

Après avoir parlé des étranges murs de Rockwall et de Chatata, considérées ici comme les parties 1 et 2, je continue naturellement par l'un des endroits les plus connus aux Etats-Unis car il a fait l'objet de reportages divers ("America Unearthed" notamment) et il a toujours été très controversé. Jusqu'à preuve du contraire, il s'agit pour moi d'une construction "maintenant" assez moderne et, en tout cas, tellement modifiée et réaménagée qu'on ne peut malheureusement plus prouver grand chose sur son ancienneté (relative aux natifs indiens, aux Vikings ou autres Phéniciens et Celtes cités...). Il s'agit du "Stonehenge Américain", ou encore de "Mystery Hill" situé vers Salem, dans le New-Hampshire. Que peut-on lire à son sujet ?

72mysteryhill

https://mikenh.wordpress.com/2009/10/22/marker-72-mystery-hill/

" Mystery Hill or America’s Stonehenge
Located on a hilltop in North Salem, New Hampshire, is perhaps America’s biggest unexplained ancient structures. The area consists of a series of stone chambers, walls, secret underground passages and strange inscriptions. Over the years, the structures have been nicknamed America’s Stonehenge even though there are no standing stones like the ones in England. Instead, the area is built by stacked stones in conjunction with natural rockformations. In total, there are 22 structures over 20 acres of land. Unfortunately, researchers have no idea who built the structures or even when they were built. Some theories which have been proposed range from a group of Irish monks, the Knights Templar, or a group of Viking explorers being responsible for the construction of these ancient structures but so far, there is no conclusive evidence pointing in any one direction. Researchers have estimated the construction of these structures at anywhere from 4000 to 500 years old with most opinions falling in the 500 to 1000 year old range.  "

Pict0387http://www.theskyscrapers.org/content1486

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite