Arabie Saoudite : Des empreintes humaines de 85 000 ans

Arabie Saoudite : Des empreintes humaines de 85 000 ans

 

Arabiesaoudite empreintes 85000ans

Les empreintes humaines trouvées dans la région de Tabuk, au nord-ouest de l'Arabie Saoudite, seraient âgées d'au moins 85 000 ans : dernière époque où cet endroit était humide et permettant à des empreintes d'exister. Crédit d'image: Courtoisie: SPA

 

La découverte a été faite par une équipe de chercheurs du Saudi Geological Survey, du SCTH, de l'Université King Saud, de la Fondation Max Planck pour l'histoire humaine, de l'Université d'Oxford, de l'Université de Cambridge et de l'Université de Nouvelle-Galles du SudLes empreintes de pas de nombreux humains, creusées dans les rochers, ont été découvertes sur les rives d'un ancien lit de lac dans le désert de Nafud qui, selon les scientifiques, était autrefois une région luxuriante et humide, il y a environ 85 000 ans. 

C'est une preuve de plus nous disant que l'homme moderne est passé à travers le Sinaï lors d'une très ancienne migration de l'Afrique car ces empreintes de 85 000 ans ont été trouvées dans la région de Tabuk, au nord-ouest de l'Arabie Saoudite. Ce sont les déclarations du Prince Sultan Bin Salman, président de la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national (SCTH), lors d'une visite au Musée national de Tokyo. Il était l'hôte de l'exposition "Roads of Arabia - Chefs-d'œuvre archéologiques saoudiens à travers les âges".

Les empreintes de pas mènent loin du lac, dans des directions différentes. Les chercheurs disent que la découverte a montré que les chasseurs-cueilleurs étaient venus dans la région à ce moment-là et qu'ils auraient peut-être aussi pêché dans le lac.

 

As tabuk footprints

Michael Petraglia - COURTESY SAUDI PRESS AGENCY (SPA), MINISTRY OF CULTURE AND INFORMATION, SAUDI ARABIA

" C'est une découverte merveilleuse et très rare qui montre l'arrivée de l'homme dans la péninsule arabique depuis l'Afrique aux côtés d'autres migrations humaines ", a déclaré le Prince Sultan cité par le Centre pour la communication internationale (CIC) de Riyad. " Ces découvertes importantes soulignent le statut historique de l'Arabie Saoudite et sa profondeur culturelle, et qu'elle est le berceau des débuts des civilisations humaines."

Le Prince Sultan a indiqué que les traces de pas dataient de la même période que le fossile d'un doigt humain adulte, trouvé en 2016 dans la province de Tayma, à environ 150 kilomètres au nord-ouest d'Al Ula. Le site contient des preuves de civilisations majeures datant de plus de 4000 ans, y compris les royaumes Lihyan et Nabatéen.

 

Ce fossile de doigt humain a été daté de 88 000 ans

 

Le fossile, considéré comme la preuve la plus ancienne de Homo Sapiens (Homme moderne) trouvé en dehors de l'Afrique et du Levant, a été présenté par Michael Petraglia du Département de l'évolution humaine à l'Institut Max Planck.

La découverte amène une nouvelle compréhension de la façon dont les humains sont sortis d'Afrique et ont voyagé dans différentes parties du monde. Petraglia a indiqué que la découverte a indiqué que les personnes anciennes ont probablement quitté l'Afrique à travers le Sinaï.

 

Carteas tabukLe lieu de la découverte se situe aux environs de Tabuk (en haut à gauche sur cette carte)

 

Ces découvertes ont été rendues possibles grâce au programme «Green Arabia» dans lequel SCTH collabore avec l'Université d'Oxford pour retracer les changements climatiques historiques dans la péninsule arabiqueLe projet a trouvé des preuves de centaines de rivières, de lacs et de forêts qui couvraient la terre aujourd'hui désertique.

Le projet a également permis de découvrir des fossiles d'animaux et de mammifères dans le désert saoudien, y compris une défense de mammouth de 300 000 ans à NafudL'os carpien d'un éléphant, situé à cinq mètres de la défense, a également été découvert dans la même couche de sable sur le site d'excavation.

 

Sources : https://gulfnews.com/news/gulf/saudi-arabia/85-000-year-old-footprints-found-in-kingdom-1.2221112

http://english.alarabiya.net/en/life-style/art-and-culture/2018/05/12/Saudi-announces-new-discoveries-in-Tabuk-region-dating-85-000-years.html

https://stepfeed.com/ancient-human-footprints-found-in-saudi-arabia-reevaluate-history-7044

https://news.nationalgeographic.com/2018/05/ancient-saudi-arabia-footprint-human-migration-science-spd/

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 20-05-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

moyen-orient archéologie prehistoire interviews échange environnement climat lire mystère

Ajouter un commentaire