Chine : Découverte d'un système hydraulique de 5100 ans

Chine : Découverte d'un système hydraulique de 5100 ans

 

Earlist hydraulic engineering traced in china 02

 

Il s'agit ici de l'un des plus anciens exemples de gestion de l'eau à grande échelle au monde, attribué dans ce cas à la culture Liangzhu du delta du Yangtze, et son existence a perturé de 5.100 à 4.300 ans avant le présent (BP). La culture Liangzhu représentait un sommet du développement culturel et social précoce, précédant les dynasties chinoises historiquement enregistrées; par conséquent, cette étude en révèle davantage sur les origines anciennes de l'ingénierie hydraulique comme étant un élément central des développements sociaux, politiques et économiques. Les levés archéologiques et les fouilles peuvent maintenant décrire l'étendue impressionnante et la structure des barrages, levées, fossés et autres éléments transformant le paysage, soutenant l'ancienne ville de Liangzhu, avec une taille estimée à environ 300 ha. Les résultats indiquent une énorme entreprise collective, avec des preuves sans précédent pour comprendre comment la ville, l'économie, et la société de Liangzhu fonctionnait et se développait à une si grande échelle. Parallèlement aux progrès technologiques et au succès économique, une relation unique entre l'ordre rituel et le pouvoir social est observée dans les célèbres objets en jade des sépultures des élites de Liangzhu, élargissant ainsi notre vision au-delà des pratiques de gestion de l'eau et de la riziculture. 

Quatre années de fouilles (de 2009 à 2013 et les résultats des analyses viennent seulement d'être publiés dans les PNAS, voir plus bas) ont mis au jour un immense projet d'ingénierie hydraulique créé en Chine il y a environ 5 100 ansCeci est antérieur au système comparable connu jusqu'ici comme le plus ancien, qui était en Mésopotamie et daté d'environ 4 900 ans...

 

Hydrauliquecitychine

La carte de la ville antique de Liangzhu et de son système hydraulique, longeant le fleuve Yangtze - Map of the Liangzhu city and hydraulic system, Lower Yangtze River, China Credit: PNAS

Notons que d'après une étude chinoise très récente, le delta du Yangtzé dans lequel se trouve la cité, et qui se déverse dans la Mer de Chine Orientale, était entièrement sous les eaux il y a 7000 ans...

La société Liangzhu était agraire et le Delta du Yangtsé en était le centre. Les chercheurs estiment que des milliers de travailleurs ont déplacé plus de 10 millions de pieds cubes de terre (3048 km cubes !) pour construire les barrages, en plus de ce qu'ils décrivent dans le document comme un réseau de canaux artificiels, de fossés et douves de plus de 18 miles de long (29 km !) qui complétaient les canaux naturels de la rivière.

 

Hydrauliquecitychine2

crédit : PNAS



« L'ampleur de la transformation du paysage à Liangzhu était en effet sans précédent à son époque », ont écrit les chercheurs dans leur article, « ouvrant ainsi une fenêtre sur la façon dont un tel système a pris naissance et s'est développé en grande partie ».

Par cela ils signifient que le système de voie d'eau n'a pas été construit au service d'un empire en expansion, mais principalement pour le bénéfice des propres habitants de la ville. Le réseau de canaux a permis aux Liangzhu d'agrandir leurs rizières, ce qui a soutenu toute leur population.

Selon le musée d'art asiatique du Smithsonian, la qualité du jade de Liangzhu était «exceptionnelle», et son utilisation a été copiée par d'autres cultures néolithiques que le Liangzhu a rencontrées à travers les systèmes fluviaux de la Chine.

M. Zhuang dit que ses collègues et lui-même espèrent pouvoir localiser les points de distribution d'eau du système et comprendre comment la société gérait ses réservoirs. Comme le note le Smithsonian, les Liangzhu n'avaient pas de système formel d'écriture connu, de sorte que notre compréhension d'eux est limitée; Ce système hydraulique est une source de connaissances sur leur culture.

 

Hydrauliquecitychine3

 

" La ville ancienne de Liangzhu est la première ville de la culture de Liangzhu excavée dans la région du delta du Yangtze inférieur, la plus grande du genre en Chine durant cette période. Nous avons clarifié la disposition de base de l'intérieur et de l'extérieur de la ville. Le secteur des palais à l'intérieur des murs de la ville et le système de protection contre les inondations aux périphéries de la ville sont de grandes constructions, signifiant un moment crucial dans le développement de la complexité sociale il y a cinq mille ans. L'héritage percutant de la culture Liangzhu est visible à Longshan dans le Shandong, Taosi dans le Shanxi, Qijia à Ganqing et dans de nombreux autres sites du nord du Shaanxi où des tubes coniques, des disques bi et d'autres objets en jade rappellent la culture Liangzhu. Notre connaissance de l'environnement naturel autour de la ville antique a également été avancée. Les nombreuses fouilles et relevés effectués montrent que la couche stratigraphique du site de Liangzhu est caractérisée par une argile limoneuse claire caractéristique des sédiments des plaines inondables. Au cours des dernières années, sur des sites tels que Linping Maoshan et Yujiashan, un type similaire de sédimentation des plaines inondables a été trouvé. Ces découvertes nous offrent des indices précieux pour identifier les raisons du déclin et de l'abandon éventuel de la ville antique de Liangzhu. " raconte Liu Bin  (Zhejiang Institute of Cultural Heritage and Archaeology).

Cette mystérieuse culture a disparu il y a 4300 ans environ, vers 2300 avant J.-C. donc, peut-être en raison d'une forte inondation, que certains appelleraient "déluge" en raison de la découverte sur place d'une couche de 1 mètre de hauteur d'argile limoneuse, recouvrant l'ensemble des lieux... On peut également se poser la question d'un tsunami gigantesque meurtrier recouvrant tout le delta du fleuve, faisant revenir la mer provisoirement dans son ancien lit... Quoiqu'il en soit,  ces gens " possédaient des connaissances en matière de tissage de la soie, de laquage et d'utilisation de joints à mortaise et à tenon dans la construction en bois. Néanmoins, cette culture est peut-être mieux connue pour ses artefacts de jade sophistiqués. "

 

Jade cong

Jade Cong, c. 2500 B.C.E., Liangzhu culture, Neolithic period, China (British Museum) Photo source: (CC BY-NC-SA 2.0)

 

Jade in burial liangzhuchina

 

D'étonnants artefacts en jade, interprétés comme des reliques culturelles rituelles mais ressemblant curieusement à des tuyaux et des grosses rondelles ou joints ! Jade cong from Liangzhu culture, Neolithic Period (3300 - 2200 BC), lower Yangzi River Valley. ( CC BY SA 2.5 )


Ces artefacts ont probablement été utilisés à des fins rituelles, et les deux types les plus importants sont connus comme cong (琮) et bi (璧). Un cong est un "tube carré avec un trou rond" et un bi est "un disque large avec un trou central". Des milliers de bi ont été déterrés des tombes de l'élite de Liangzhu...

 

Jade cong from liangzhu culture

 

Des têtes de serpents ou de reptiles à priori... Jade cong from Liangzhu culture, Neolithic Period (3300 - 2200 BC), lower Yangzi River Valley. ( CC BY SA 2.5 )

 

Jade bi liangzhu

 

Un très vieux disque de jade Liangzhu, un dessin ou gravure y existait-il ? Jade bi from the Liangzhu culture. (CC BY-SA 2.5)

 

Jade bi discs

 

Jade Bi Disc in Xuzhou Museum. (CC BY-SA 3.0 )

 

Han dynasty bi

 

Les cultures suivantes ont immité les Liangzhu. Ici, on devine des spirales tracées dans tous les sens... A Han Dynasty bi, 16 cm (6.3 inches) in diameter. (CC BY-SA 3.0)

 

Culturechineyangze

 

Découvert lors des fouilles, cette sculpture sur pierre toute en spirales ressemble incroyablement à certaines gravures découvertes... en Bretagne (Gavrinis) entre autres !

 

Sources : http://www.pnas.org/content/early/2017/11/28/1710516114

http://www.newsweek.com/ancient-china-colossal-waterway-system-built-5000-year-old-liangzhu-730351 (voir une vidéo des fouilles)

http://www.kaogu.cn/en/Special_Events/Shanghai_Archaeology_Forum/2013/1025/29833.html (les fouilles en 2013 avec des photos)

 

Yves Herbo et Traductions, http://www.sciences-faits-histoires.com/, Herbo Yves , 07-12-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

Asie antiquité auteur prehistoire archéologie lire échange mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau