Chine : surprise dans une tombe de 13500 ans

Chine : surprise dans une tombe de 13500 ans

 

Chine tombe13500ans archeologue2big

Cette photo montre un corps dans la même position que celui récemment découvert. Il a été découvert également dans le sud chinois - voir le document pdf joint en bas.

 

Des archéologues chinois ont identifié une tombe dans laquelle une jeune femme est accroupie depuis 13 500 ans.

La tombe, qui fait partie des ruines de Qingtang dans la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, accueille une jeune femme âgée de 13 à 18 ans qui a été placée dans une posture accroupie, la tête manquant pour des raisons inconnues.

Il a été confirmé que c'était la plus ancienne tombe découverte en Chine dont le corps du propriétaire avait été délibérément placé dans une posture spécifique, a déclaré Liu Suoqiang, qui dirige le projet de fouille des ruines de Qingtang.Outre la posture accroupie, la découverte d'objets funéraires, y compris une épingle en os, dans la tombe suggère que les pratiques funéraires de cette époque étaient déjà suivies d'un ensemble de procédures et de rituels, a déclaré Liu, chercheur principal à l'Institut du patrimoine culturel et de l'archéologie du Guangdong :

" Cela (disposer les morts dans une certaine posture) suggère l'émergence des concepts de vie et de mort et de croyances religieuses primitives ", a déclaré Liu.

La pratique consistant à enterrer les morts dans une posture accroupie a été constatée dans des tombes préhistoriques du sud de la Chine et de l'Asie du Sud-Est, une différence majeure par rapport au nord de la Chine, où les premiers propriétaires de tombes étaient généralement allongés sur le dos.

Les archéologues discutent encore du symbolisme de la posture accroupie, certains suggérant qu'il s'agissait d'une simulation d'un bébé dans l'utérus.

 

Chine tombe13500ans archeologue1

Liu a indiqué qu'ils étudiaient également si la tête de la femme avait disparu pour des raisons naturelles ou avait été retirée avant le rite funéraire pour une raison quelconque, une hypothèse qui doit être prouvée par d'autres découvertes de tombes similaires.

Les ruines de Qingtang, dont les fouilles ont pris fin plus tôt cette année 2019, ont été classées parmi les 10 principales découvertes archéologiques chinoises en 2018.

Les archéologues ont trouvé sur le site des fragments de poterie datant d'environ 17 000 ans, ce qui prouve que le sud de la Chine pourrait être la première région de production de poterie.

 

 

 

Un document montrant entre autres plusieurs tombes contenant des corps accroupis, découvertes dans le sud de la chine :

China monograph47China monograph47 (11.35 Mo) - Le chargement peut être long selon votre connexion.

YH : Notons que plusieurs civilisations des Amériques, dont les Nazcas et les Incas, ont également pratiqué des enterrements de corps en position accroupie, ce qui pourrait démontrer la continuation de rituels préhistoriques issus des sud et sud-est asiatiques...

 

Nasca j1 10

Des momies nazca en position accroupie.

Il semble que les plus anciennes poteries au monde aient été en effet découvertes en Chine, et datées de 20000 ans avant maintenant ! :

 

Chine poteries 20000 ans

https://www.thoughtco.com/yuchanyan-cave-hunan-province-china-173074

 

Sources : http://www.xinhuanet.com/english/2019-04/16/c_137982200.htm

http://www.globaltimes.cn/content/1146166.shtml

https://macaudailytimes.com.mo/archeological-find-china-confirms-oldest-tomb-with-squatting-owner.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 21-04-2019

 

archéologie prehistoire échange lire mystère

Ajouter un commentaire