Crimée : un bébé au crane allongé découvert

Crimée : un bébé au crane allongé découvert

 

Bebe allonge2 mini

 

Lors des fouilles de la nécropole Kiz-Aul proche de la ville de Kertch, en Crimée, des chercheurs ont découvert la tombe d'un enfant de 18 mois (estimation) ayant un crâne fortement allongé. Une datation de entre l'an 100 et l'an 200 après J.-C. serait avancée, sans que des analyses C14 aient encore été faites, d'après l'Archaeology Fund qui a utilisé un grand nombre d'étudiants pour les fouilles.

L'Archaeology Fund, qui est une association archéologique, a utilisé un grand nombre d'étudiants bénévoles les trois premières semaines de juillet 2017 afin d'effectuer un décapage et des fouilles plus profondes de la nécropole située sur le terrain du village Yakovenkova et de la forteresse antique de Kertch. Les archéologues et anthropologues qui accompagnent les fouilles savaient qu'ils allaient tomber d'abord, près de la surface, de tombes datant de la période Khazar puis, en creusant plus profondément, et près d'une crypte antique, sur des couches de populations plus anciennes. Et ils ont fait une découverte très intéressante...

 

Necropolekiz aul crimee

Décapage de la nécropole de Kiz-Aul

L'un des résultats les plus intéressants au niveau de la nécropole Kiz-Aul a été la découverte d'une "tombe phréatique" (c'est à dire inondée dans le passé par la nappe d'eau phréatique locale) d'un bébé probablement du II siècle après J.C., possiblement du peuple des Sarmates. Sa particularité réside dans le fait qu'il a été enterré suite à son décès probablement dû à la pratique d'une tradition barbare : une déformation sévère de son crâne. Cette sépulture a été surnommée « la tombe d'un Alien ».

 

Detroit de kertch crimee

 

L'enfant a été enterré sa tête tournée vers l'est. Les archéologues pensent qu'il s'agit d'un garçon qui n'avait pas plus de 18 mois au moment de sa mort car il avait encore des fontanelles sur le crâne. « En conséquence, sa tête a subi une déformation presque tout de suite après sa naissance. La déformation des crânes était fréquente chez les Sarmates et représentait un signe distinctif », d'après les archéologues.

 

Bebe allonge1

Il faut bien avouer qu'il s'agit d'un important allongement du crâne vu les dimensions et âge de l'enfant. A se demander quelle taille aurait atteint ce crâne s'il était devenu adulte, en comparaison de ceux d'adultes trouvés, qui ne semblent pas si allongés que ça (voir ci-dessous).

 

A côté du squelette a été trouvé un matériel d'accompagnement, comprenant : le moulage d'une cuve, à proximité de la tête des petites billes enfouies, un bracelet recouvert d'un alliage de cuivre et de verre sur le bras gauche. L'enterrement lui-même a été effectué dans une tombe de terre de la plateforme sans chevauchement. Le corps a eu sa tête disposée vers l'est. Selon l'anthropologue, c'était un garçon, et au moment de sa mort, il n'avait pas plus de 1,5 an. Ceci est indiqué par les traces de fontanelles du crâne. En conséquence, sa tête a été soumise à une déformation presque immédiatement après la naissance. Dans la couche où a été trouvé l'« étranger » ont été aussi trouvées des tombes datées du Ier siècle avant J.C jusqu'au IIIème siècle Après J.C. Cette période montre des tombes de pierre monumentales, qui sont considérées comme des tombes de l'élite militaire du royaume Bosporus (Royaume du Bosphore).

 

Creusement sur deux metres de profondeur par rapport au sol original

Ces tombes sont situées à plus de 2 mètres de profondeur par rapport au sol original (voir photo). La déformation du crâne était des plus courante chez les Sarmates, en particulier vers la fin de leur indépendance, et est l'un des signes de leur identité. On sait que les premiers recherches sur les crânes artificiellement déformés ont été faites par le fondateur de l'archéologie au Bosphore, le français Paul du Brux en 1826, dans la nécropole du Bosphore Cimmérien, dans la zone de Kertch. La déformation crânienne est supposée être engagée pour indiquer l'appartenance à un groupe ou démontrer un statut social. Bien sûr, pour les partisans de ce genre de crânes de paléocontacts, ces crânes sont la preuve irréfutable de contacts avec des aliens. Des suppositions diverses complètent le panel de suppositions non figées...

 

Bebe allonge2

A cette époque, selon certains chercheurs, ce genre de changement de forme du crâne a conduit à un changement dans la nature humaine, comme une agressivité accrue. Ainsi, les Sarmates, dont la déformation crânienne était endémique, étaient des paramilitaires et ont augmenté leur agression. Il est tout à fait possible que notre garçon enterré dans la Nécropole de Kiz-Aul était destiné à devenir plus tard un guerrier, montant un cheval katafraktariev, défenseur de l'Etat Bosporus...

 

Cranes allonges museearcheologiquekertch crimee

crâne allongés Sarmates au Kertch Musée archéologique

 

Cette année 2017, il y a au programme l'excavation du site de la forteresse, son plateau de cendres et une nécropole. De plus, ces études ne sont que trois expéditions indépendantes de l'Institut d'archéologie. On sait que la forteresse antique a été réutilisée au 20ème siècle par l'armée soviétique, mais il n'en reste plus beaucoup de traces, à part éventuellement une peinture "bleu-acier" en face de la mer...

Forteresse 4km kertch

Forteresse 4km kertch2

Il a été étudié depuis plus de 60 (!) tombes dégagées en grande partie par les bénévoles étudiants qui sont dans des études de fond basées sur « archéologie ». Les travaux sur le site sont menées sous la supervision du Département de l'archéologie Scythe-Sarmates IA RAS, Ph.D. Rukovishnikovoy Iriny Viktorovny.

 

Piecemonnaieantiquecrimee

Une rare pièce de monnaie antique découverte dans la nécropole

 

Sources, références :

https://twitter.com/lifenews_ru/status/890481175856328705/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Ffr.sputniknews.com%2Fculture%2F201707271032420112-bebe-extraterrestre-crimee%2F

http://www.archae.ru/news/news_1024.html

https://fr.sputniknews.com/culture/201707271032420112-bebe-extraterrestre-crimee/

 

Notons qu'il y avait eu en 2014 (et pendant l'annexion de la Crimée par la Russie) des rumeurs peu fondées sur des pyramides de Crimée, sur lesquelles j'avais effectué quelques recherches donnant des résultats peu significatifs (beaucoup de vidéos ont été retirées d'ailleurs depuis) :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-pyramides-cachees-en-crimee.html

 

Yves Herbo et traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 28-07-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

antiquité auteur prehistoire archéologie lire échange mystère alien

Commentaires (2)

yvesh
Oui, il semble que certains crânes de Paracas antiques, ainsi qu'en Corée du Sud (néolithique) aient ce genre de configuration non artificielle, avec une masse supérieure à la normale et l'absence des sutures crâniennes classiques... J'ai fait quelques articles là-dessus.
OTOOSAN
  • 2. OTOOSAN | 28/07/2017
L'allongement artificiel du crane ne peut pas augmenter son volume final quoi qu'il en soit, c'est physique ! L'intéressant serait de voir s'il existe des cranes ayant un volume intérieur nettement au dessus du lot des autres cranes...il est logique de penser que les déformations artificielles (donnant un crane en pain de sucre) soit destinées à copier un modèle qui pourrait bien être naturel.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau