Manuscrits de la Mer Morte : du nouveau

Manuscrits de la Mer Morte : du nouveau

 

QumranQumran - les anciennes grottes

 

Les archéologues sont en train d'excaver une nouvelle grotte à Qumran, dans l'espoir de trouver de nouveaux manuscrits de la mer Morte.

A l'origine, les manuscrits de la mer Morte ont été découverts dans 11 grottes et remontent à environ 2000 ans. Ils sont constitués de milliers de fragments provenant de plus de 900 manuscrits, y compris de nombreux exemplaires de textes de la Bible hébraïque (Ancien Testament). Les parchemins ont été écrits en hébreu, en araméen et en grec, mais qui, exactement, les a écrits est un sujet de débat parmi les érudits. Beaucoup d'experts croient que les membres d'une secte juive appelée les Esséniens ont écrit les parchemins de Qumran. Onze des grottes de la mer Morte ont été découvertes entre 1947 et 1956 près de la nouvelle grotte, dans ce qui est maintenant la Cisjordanie, près de la côte de la mer Morte.

En 2017, les archéologues ont annoncé la découverte d'une 12ème grotte, bien qu'ils aient dit que la grotte avait été pillée au milieu du 20ème siècleÀ l'intérieur de la grotte, ils ont découvert un seul rouleau vierge, avec les restes de bocaux, de tissu et un bracelet en cuir qui aurait servi à emballer et ranger les rouleaux, selon l'équipe, dirigée par Oren Gutfeld, un archéologue à l'Institut hébreu d'archéologie de l'Université de Jérusalem.

Gutfeld et Randall Price, de l'Université Liberty de Lynchburg, en Virginie, dirigent maintenant une équipe d'archéologues qui fouillent cette nouvelle grotte :

Dead sea scrolls 1

«Le Dr Gutfeld et moi-même sommes à Qumran depuis décembre, travaillant avec notre équipe à l'excavation d'une nouvelle grotte dans la région de Qumran», a déclaré Price dans un courriel. Aucun autre détail sur cette "nouvelle caverne" n'a été publié, mais l'équipe publiera bientôt une déclaration, a indiqué Price.

En 2016, l'Autorité des Antiquités d'Israël a annoncé qu'elle menait un programme de recherche et d'excavation de toutes les grottes non découvertes dans le désert de Judée. Au cours des dernières années, il y a eu un certain nombre de cas où des pillards ont été capturés portant des restes de parchemins.  

Les archéologues de l'Autorité des Antiquités d'Israël disent qu'il est possible que d'autres parchemins soient trouvés dans des grottes qui n'ont pas encore été découvertes. Des manuscrits étaient parfois cachés dans des grottes, en particulier autour de 70 (après la chute de Jérusalem sous les attaques d'une armée romaine) et entre 132 et 136 après JC, quand il y avait eu une rébellion ratée contre l'Empire romain.

 

Dead sea holeold

 

Une autre nouvelle au sujet des Manuscrits de la Mer Morte a été publiée ce mois de janvier 2018 :

Après une année de travail acharné à assembler plus de 60 petits segments, écrits dans un code secret, le Dr. Eshbal Ratson et le Professeur Jonathan Ben Dov du Département d'Etudes Bibliques de l'Université de Haïfa ont réussi à reconstruire et déchiffrer l'un des deux derniers, qui figurent parmis les environ 900 rouleaux de Qumrân. Leur récompense fut une autre rencontre avec le calendrier unique de 364 jours de la secte du désert de Judée, ainsi que l'identification - pour la première fois - du nom donné par les membres de la secte aux jours spéciaux de transition entre les quatre saisons.

 

Complete puzzle one layer

 

Les fragments assemblés comprenant l'avant-dernier rouleau de la mer Morte déchiffré / Crédit photo: Israel Antiquities Authority, la bibliothèque Léon Levy des manuscrits de la mer Morte.

 

La plupart des manuscrits de la mer Morte de Qumrân découverts dans les années 1940 et 1950 ont déjà été restaurés et publiésParmi les petites pièces «en mosaïque», certaines d'entre elles de moins d'un centimètre carré, qui restaient sans lecture qualifiée, il y avait environ 60 morceaux de parchemin écrits dans un script codé.

Un chercheur antérieur qui a étudié les passages a affirmé qu'ils appartenaient à un certain nombre de rouleaux différents. Maintenant, avec l'interprétation du Dr. Ratson et du Prof. Ben Dov, dans une étude financée par la National Science Foundation (ISF) et publiée dans le Journal of Biblical Literature (Un parchemin calendaire nouvellement reconstruit de Qumran dans Cryptic Script), il apparaît qu'ils font tous parties d'un seul rouleau.

Maintenant, il ne reste qu'un seul rouleau qui n'a pas été restauré et publié, et les deux chercheurs y travaillent aussi.

La secte de Qumran était un groupe juif extrémiste qui a quitté Jérusalem et a souffert de la persécution par la classe dirigeante entre 200 BCE (Avant JC) et 100 CE (Après JC). Ils ont écrit de nombreux manuscrits sur le cuir, le papyrus et le cuivre, dont les mieux conservés et les plus célèbres comprennent un rouleau d'Isaïe; la Règle de la Communauté (aussi appelée Manuel de Discipline); La guerre des Fils de la Lumière contre les Fils des Ténèbres, ou parchemin de guerre; un rouleau d'hymnes d'action de grâces; et un commentaire sur Habakkuk.

Le parchemin fragmenté qui vient d'être déchiffré traite du calendrier unique de la secte, qui représente un conflit majeur avec la tradition rabbinique: le calendrier juif est basé (à l'origine) sur les cycles de la lune, ajustés ensuite par les rabbins pour s'adapter au calendrier solaire, en répondre aux exigences de la Torah telles que la Pâque tombant au printemps et Souccot pendant la saison des récoltes automnales. À cette fin, le calendrier rabbinique a introduit un cycle de 19 ans qui comprend les années bissextiles avec un mois lunaire supplémentaire, pour synchroniser les cycles lunaires et solaires.

Le calendrier de Qumran utilisait un système de 364 jours, parfaitement divisé en 4 et 7, chaque jour férié tombant le même jour de la semaine chaque année. Les chercheurs de Haïfa supposent que cela reflète la notion de perfection de la secte.

Le rouleau fragmenté liste les dates principales selon le calendrier sectoriel, avec deux festivals uniques qui n'ont pas été mentionnés dans la Torah mais qui sont cités dans le "Temple Scroll" (rouleau du Temple) de Qumran comme étant les fêtes Wine Harvest et Oil Harvest (Récolte de vin et récolte d'huile). Ils étaient une extension du festival de Chavouot, qui célèbre la récolte du bléSelon ce calendrier, la fête du blé avait lieu 50 jours après le Shabbat qui a suivi la Pâque, puis, 50 jours plus tard, la fête des vendanges et 50 jours plus tard la fête des récoltes d'huile.

Le calendrier de Qumrân comprend également des célébrations des changements des saisons, un jour spécial pour chacune des quatre saisons, que le calendrier appelle Tkuffah (période), un terme utilisé dans la littérature rabbinique ultérieure.

Le parchemin nouvellement déchiffré éclaire aussi les coutumes des auteurs de parchemins. Il s'avère que quiconque a écrit le rouleau - probablement l'un des chefs de la secte qui connaissait le code secret - a oublié de mentionner certaines dates communales, et un autre écrivain a dû corriger ses erreurs, en ajoutant les dates aux espaces entre les colonnes.

Le rouleau mentionne également un certain nombre de mots et d'expressions qui apparaissent plus tard dans le Talmud, un témoignage du fait que les sages utilisaient un vocabulaire ancien qui s'est développé (et n'était plus codé, caché) dans la période du Second Temple.

 

Sources : https://www.livescience.com/61496-dead-sea-scrolls-cave-found.html

https://www.jstor.org/stable/10.15699/jbl.1364.2017.290288?seq=1#page_scan_tab_contents

http://www.jewishpress.com/news/israel/one-of-last-two-qumran-scrolls-reconstructed-deciphered-throwing-light-on-alternative-jewish-calendar/2018/01/21/

 

Autre article en lien avec ce sujet : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/manuscrits-de-la-mer-morte-le-livre-des-geants.html

 

Yves Herbo Traductions, Sciences-Faits-Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 25-01-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

moyen-orient archéologie échange cryptologie lire mystère antiquité astrologie

Commentaires (2)

Wanther
  • 1. Wanther | 26/01/2018
[size=2][/size Je serais toujours étonner de lire ou d'entendre, quand l'on parle de ou des secte, car cela n'est que des branches avec quelque variation de la même religion tel que les Hébreux..!! Ils y avaient les Zélotes; était constituée en bandes armées en s'attaquant sporadiquement aux petits détachement de légionnaires où bien collaborant avec les Romains corrompu..! En amont il y avait les Prêtres, les Rabbis et les docteurs de la Loi, qui leur enseignaient les rudiments de leur foi.. Il y a aussi les Sadducéens ; on peut-dire que leur sphère d'action se situait à mi-chemin entre les privilèges cléricaux et les coulisse politique, faisant partie de la haute bourgeoisie, leur croyances, quand on était pauvre c'était parce qu'on payait une dette à l'Eternel.. Ils n'avaient pas à se plaindre.!! Et les Pharisiens ; étant considéré comme une certain élite, et on pourrait croire que les Sadducéens faisaient cause communes avec les Pharisiens ; Il n'en était pourtant rien.. ces dernier ne se préoccupaient guère des "viles affaires de ce monde". Et se considéraient eux-même comme de véritables Saints..! Et pour en finir les Esséniens ; divisés en deux catégories, ils n'avaient pas été toujours des modèles de tolérance.! Une division se trouvant au sein de leur communauté..!!
Mais commençons par la Judée, ne signifierait pas <<la Maison du Pain>> mais proviendrait plutôt de Bet-Lahmn, la divinité Cananéenne de la Guerre..!!
Oui, il y avaient une fracture entre le Monastère Essènien de Qumrâm, vivaient aux alentours de la Mer-Morte et n'étant pas juifs, ils étaient appelé les "Ainés" mais faisaient partie du peuple Hébreux.!! et celui du Krmel, idem, étant du peuple hébreux = (le Krmel cette construction a été l'oeuvre de bâtisseurs égyptiens durant le règne d'Aménophis III.. père du Pharaon Akhenaton..).
Le premier optait pour un Ascétisme extrême alors que l'autre, proche des Fraternités Villageoises, se montrait ouvert, plus Universel dans ses enseignement, comme la continuité de la tradition Egyptienne du Pharaon Akhenaton...
yvesh
C'est complexe car il faut supposer que pour des non-croyants, toutes les religions sont en fait des sectes, quel que soit le nombre de leurs adeptes... et que ce soit leurs origines et encore de nos jours avec les principales religions...

Ajouter un commentaire