Pérou : redécouverte d'un géoglyphe perdu depuis 50 ans

Pérou : redécouverte d'un géoglyphe perdu depuis 50 ans

 

The petroglyph before restoration mini

 

Ce n'est probablement pas le dernier géoglyphe péruvien a être découvert ou redécouvert car les sables, comme partout dans les régions sèches, bougent et recouvrent des anciennes traces mal protégées par endroits. C'était le cas pour ce très grand géoglyphe qui était apparu déjà dans les années 1960 et 1970 sur certaines photographies prises d'avions, dans la région de Palpa, mais qui n'avait pas été visité localement, pour finir par redisparaître. En fait, le géoglyphe a été redécouvert en 2013... en Allemagne et durant une recherche spécifique de photographies de géoglyphes entreposées dans le German Archaeological Institute à Bonn...

Après donc quatre ans d'investigations, de travaux de restauration et d'analyses, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que le gigantesque géoglyphe est un orque. Des chercheurs de la Commission d'archéologie des cultures non-européennes (KAAK) de l'Institut archéologique allemand ont collaboré au projet avec d'autres partenaires, suggèrent que la figure d'un orque de 230 pieds de long (70 mètres) est considérée comme dominante, semi-créature mythique dans la mythologie péruvienne ancienne et a plus de deux millénaires, ce qui en fait l'un des plus anciens géoglyphes de la région de Palpa. " C'est peut-être le géoglyphe le plus ancien de l'ère Nazca ", a déclaré Markus Reindel, archéologue de KAAK et responsable du projet Nasca Palpaau journal allemand Welt.

 

The petroglyph before restoration

Le géoglyphe retrouvé, avant sa restauration (voir plus bas), l'érosion avait obscurci considérablement le dessin, mais on peut se demander si la restauration est vraiment fidèle à l'original, mélange des Paracas et des Nascas d'après les archéologues... - (Image: Johny Isla)

Johny Isla, archéologue et directeur du ministère de la Culture du Pérou dans la province d'Ica, qui comprend les vallées de Palpa et de Nazca, a déclaré à Live Science qu'il avait vu une photo du modèle orque pour la première fois en 2013 lors d'une recherche sur les géoglyphes à l'Institut archéologique allemand de Bonn. " La photographie est apparue dans un catalogue archéologique de géoglyphes imprimés dans les années 1970, qui était basé sur des recherches menées à Palpa et Nazca par des archéologues allemands dans les années 1960 ". Et il a ajouté, " Mais l'emplacement et la taille du géoglyphe orca n'étaient pas bien décrits dans le catalogue. En conséquence, les présences des glyphes dans les collines désertiques de la vallée de Palpa, à environ 250 kilomètres au sud de Lima, étaient à ce jour inconnues des populations locales ou des scientifiques ".

 

2016 piedras gordas geog 4

Source: Johny Isla / Ministère de la culture du Pérou / Institut archéologique allemand

 

Peu de temps après son retour au Pérou, Isla a cherché le géoglyphe de l'orque sur Google Earth, puis à pied. " Ce n'était pas facile à trouver, parce que les données [emplacement et description] n'étaient pas correctes, et j'ai presque perdu espoir, mais j'ai élargi la zone de recherche et je l'ai finalement retrouvé quelques mois plus tard en janvier 2015 ".

Ensuite, Isla a organisé une équipe de six experts du ministère de la Culture du Pérou afin de nettoyer et restaurer le géoglyphe d'orques plus tôt en 2017, car le géoglyphe s'est usé à cause de l'érosion et du passage du temps. " Étant façonné sur une pente, il est plus facile [pour lui] de subir des dommages que [pour] les figures qui sont dans des zones plates, comme celles de la pampa de Nazca ", constate Isla.

 

Nasca palpa projekt des dai

Source: Johny Isla / Ministère de la culture du Pérou / Institut archéologique allemand

 

Des parties de l'image ont été créées en relief négatif, donc les zones de sol exposées sont ce qui forment les lignes réelles, plutôt que des piles de pierres soulevées. Selon les experts, il s'agit d'une technique similaire à celle des géoglyphes Nazca plus anciens, datant d'environ 100 avant JC à 800 après JC. Cependant, d'autres parties mettent en évidence un design de relief positif, qui est plus associé aux Paracas, une culture distincte et même plus ancienne. De plus, l'analyse du sol a indiqué que le géoglyphe de l'orque date d'environ 200 avant JC, ce qui en fait l'un des plus anciens géoglyphes de la région.

Isla ajoute qu'avant la restauration, il aurait été très difficile pour le commun des mortels de voir l'orque, " Avec les yeux d'un archéologue, et après avoir vu la photo dans le catalogue et plus tard dans Google Earth, ce n'était pas très difficile. Cependant, [pour] les yeux d'une personne sans ces avantages, c'était un peu difficile ".

 

Drone nasca palpa projekt des dai 3

Les drones sont utilisés pour enregistrer les énormes dessins au sol dans les moindres détails - Source: Johny Isla / Ministère de la culture du Pérou / Institut archéologique allemand

 

La plupart des informations sur la culture du peuple de Paracas proviennent des fouilles du grand site de Paracas, au sud de Lima, et ont été étudiées pour la première fois par l'archéologue péruvien Julio Tello dans les années 1920. On pense qu'ils se sont développés en tant que groupe cohérent autour de 1200 avant JC, ou même plus tôtAprès 800 avant JC, ils ont occupé les vallées de Nazca et de Palpa, où ils ont développé leur propre société organisée. Selon Isla, leur société était théocratique (dirigée par des prêtres) et agricole, tandis que de nombreux habitants connaissaient la production de céramiques et de textiles. " Le paysage de la région où se trouvent les géoglyphes de Nazca et de Palpa correspond fondamentalement au désert côtier, au nord du désert d'Atacama, qui est coupé par de petites vallées oasiennes. Les gens vivaient au bord des vallées et utilisaient les pentes et les plateaux du désert pour faire les géoglyphes." Ces derniers sont devenus célèbres dans le monde entier pour les lignes particulières et impressionnantes de Nazca qui ont été redécouvertes il y a près d'un siècle dans le désert du sud du Pérou. En dépit que leur but est toujours un mystère, beaucoup de voyageurs curieux venus de toute la planète visitent le Pérou pour les voir chaque année. 

Les géoglyphes de Palpa et de Nazca couvrent une superficie de plus de 450 kilomètres carrés. Leur but exact reste un mystère, mais les archéologues pensent que les images étaient avant tout des symboles religieux.

Isla et Reindel ont exploré la région de Palpa depuis les années 1990, en découvrant plus de 1 000 géoglyphes, dont certains font plus de 1 300 pieds (400 m) de long, selon un article publié en 2005 dans la revue Andean Past.

" Le ministère de la Culture du Pérou tente d'assurer l'accès au géoglyphe de l'orque et de fournir des services de base aux visiteurs de la région ", a ajouté M. IslaCependant, l'accès du public au géoglyphe était actuellement limité par les revendications des «trafiquants de terres», qui étaient en mesure de revendiquer des terres incultes en vertu de la loi péruvienne... Tant à Nazca qu'à Palpa, le patrimoine archéologique, en particulier les géoglyphes, a été menacé par l'avancée urbaine et l'expansion de la frontière agricole ", a déclaré Isla. " Ceci [est arrivé] avec les terres près du géoglyphe de l'orque, où il y a actuellement une propriété privée qui occupe une partie de la zone archéologique ".

 

Gigantic 2000 year old geoglyph of an orca

Le géoglyphe principal après restauration (cliquer pour agrandir) - d'autres figures plus petites n'ont pas été restaurées à priori... Crédit: Johny Isla

 

Orca or killer whaleDessin moderne d'un orque ou d'un épaulard - Le nombre de nageoires et d'ailerons, ni même la forme de la tête du géoglyphe ne semblent pas correspondre à un orque... Il n'est pas impossible que les nascas (ou incas) aient modifié le dessin original des paracas... (domaine public)

 

Sources : https://www.livescience.com/61035-ancient-killer-whale-geoglyph-peru.html

https://www.welt.de/geschichte/article170563528/Riesige-Zeichnung-eines-Schwertwals-in-Wueste-entdeckt.html

http://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/gigantic-2000-year-old-geoglyph-orca-one-earliest-peru-009215?nopaging=1

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 05-12-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

antiquité auteur prehistoire archéologie lire échange mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau