L'histoire de Bob Lazar, OVNIs, OANIS, pilotes

L'histoire de Bob Lazar, OVNIs, OANIS, pilotes - 06-2012 - Up 07-2015, MAJ 04-2019

 

Bob lazar n aurait pas tout invente

Bob Lazar devant un tableau noir couvert d'équations dans les années 80.

 

badge-lazar.jpg

Dans la rubrique archives S,F,H, voici un ancien documentaire très intéressant dans lequel vous entendrez le témoignage de Bob Lazar.

Se réclamant ingénieur travaillant pour le compte du gouvernement, Robert Scott Lazar a fait des déclarations fracassantes en 1989 en affirmant avoir travaillé entre 1988 et 1989 sur des soucoupes volantes extra-terrestres cachées à l'intérieur de la base 51. Il en tire une notoriété plutôt embarrassante qui lui attire plus de problèmes qu'autre chose. Lazar affirme avoir passé des diplômes au California Institute of Technology ainsi qu'au Massachusetts Institute of Technology.

En 1993, une enquête du Los Angeles Times montre qu'il n'y a aucune preuve de son passage. L'ufologue Stanton Friedman a seulement trouvé des preuves de sa participation à des cours d'électronique à la fin des années 1970. Selon Lazar, les traces de ses études ont été supprimées par le gouvernement. Il détient et prouve aussi ses entrées à la NASA et dans la Zone 51 grâce à un badge officiel et des photos, mais le doute est né et restera...

On trouve néanmoins aussi des traces de ses capacités techniques dès 1982 puisqu'il participe à la mise au point d'un dragster sur lequel Lazar affirme avoir travaillé avec l'aide d'un chercheur de la NASA. Le bolide était construit à partir d'un moteur de jet modifié et placé dans une voiture classique. Le journal présente alors Bob Lazar comme « un physicien travaillant au complexe de Los Alamos Meson ».

 

Boblazar original 1982

Quelques photos et documents, dont une coupure de presse de 1982 (ci-dessus) évoquant ses recherches à Los Alamos.

 

Quoiqu'il en soit, l'intéressé n'a rien retiré de cette aventure et aurait perdu son emploi mais a pu par la suite remonter des affaires de ventes plus ou moins légales d'ailleurs (voir wikipedia grâce au lien plus haut). Il n'a en tout cas jamais remis en question son témoignage, rendu il est vrai assez critiquable par le manque de preuves réelles et des doutes sur sa réelle profession à l'époque (qu'il rejette sur les services secrets qui auraient tout effacé). Notons qu'il a également été accusé par certains de faire partie des mêmes services secrets en question (pour la Navale suivant le badge) et qu'il ne s'agirait que d'un dénigrement organisé de l'ufologie volontairement...

Jeremy Corbell, un enquêteur indépendant, dit avoir retrouvé un témoin, le Dr. Robert Krangle, physicien et contractant externe à Los Alamos, qui se souvient fort bien du lanceur d’alerte. Jeremy Corbell a déniché ce témoin providentiel en lançant un « bot », un logiciel automatique programmé pour repérer une série de mots clés de façon bien plus précise que ne peut le faire un moteur de recherche classique. C’est ainsi qu’il a découvert une conversation dans un groupe Facebook où Robert Krangle discutait de Bob Lazar. Après l’avoir contacté, il a accepté de confirmer publiquement la présence de Bob Lazar à Los Alamos.

« C’était un physicien comme moi: ça se voyait tout de suite à toute la rangée de stylos de couleur qui dépassaient de sa chemise… » plaisante-t-il avant de préciser qu’il participait aux réunions de sécurité « où l’on nous administre le briefing habituel exigeant que l’on ne dise rien à l’extérieur de ce que l’on allait voir ou faire à Fort Alamos. » Comme Robert Krangle était un contractant extérieur, il ne peut préciser quelles étaient les attributions précises de Bob Lazar dans le laboratoire : « Mais lui, il savait très bien ce que je faisais » ajoute-t-il.

 

 

En 1989 et 1992, le producteur pour CBS George Knapp interview Bob Lazar. Cette interview audio de 1992 est encore trouvable sur youtube. Une autre a lieu en 1998 (voir plus bas).

 

Update 07-2015 : Notons qu'en 2014, Bob Lazar a été a nouveau invité par George Knapp, producteur pour CBS, à Los Angeles, vers la date d'anniversaire de sa première interview, 25 ans après. L'ancien ingénieur n'a absolument rien révélé de nouveau mais a tout confirmé en bloc, ne démentant aucune de ses précédentes affirmations. Il a juste affirmé que l'aveu de l'existence de la zone 51 le 15 août 2013 (1) par une déclassification en plein été de la CIA n'a rien changé à un secret de polichinelle, mais que l'existence de la partie "S-4" de la zone, c'est-à-dire de l'endroit où il a lui-même travaillé, n'avait pas eu lieu. Il pense que cette existence sera reconnue dans les 10 ans par la CIA...

Lazar 2014Bob Lazar (2014)

Lazar réaffirma, lors de cette dernière interview accordée à Knapp, ne pas se soucier de savoir si quelqu’un le croyait ou pas et qu'il ne cherchait pas à convaincre quiconque. Il déclara : " Écoute, je sais que ce qui s’est passé est vrai et cela ne fait aucun doute ".

Etant à Los Angeles, Bob Lazar en a profité pour répondre à plusieurs autres invitations de journalistes et il a répété partout les mêmes propos, sans modifier quoi que ce soit... :

George Knapp (01-21-98) Bob Lazar and Area 51, Russian UFOs and Colonel Phillip Corso

 

 

George Knapp en a tiré tout un film sorti en avril 2015 :

 

Mais notons aussi qu'en 1997 et en 2002, Bob Lazar avait aussi accepté de tourner une large interview audio avec Art Bell afin de parler plus précisément de son travail dans la zone 51 S-4 et avec plusieurs détails très intéressants au sujet de preuves :

 

 

(1) : En effet, la CIA a déclassifié le 15 août 2013 un document sur son avion-espion U-2 dans lequel figurent plusieurs références au lieu où l'avion a effectué ses premiers essais, c'est-à-dire la Zone 51... Ces documents avaient été déclassifiés en réponse à la demande de Jeffrey T. Richelson, de l'association Archive de la sécurité nationale, au nom du Freedom of Information Act, qui est la loi pour la liberté d'information américaine.

 

 

MAJ 04-2019 : D'autres archives et vidéos (certaines disparaissant au fil du temps) sur le même sujet, avec d'autres images :

 

Envoyé Spécial - Le mystère de la Zone 51 VF

Avec le témoignage de Bob Lazar et autres

 

 

Bob Lazar: Area 51 And Flying Saucers (2018) | Official Trailer HD

In 1989, physicist Bob Lazar broke the story of Area 51 and the US government’s work on alien spacecrafts. He blew the whistle, shocked the world, then went silent - until now.

DIRECTED BY Jeremy Kenyon, Lockyer Corbell. FEATURING : Bob Lazar, George Knapp, Jeremy Kenyon Lockyer Corbell, Mickey Rourke, Joy White, Phyllis Tucker, Layne Keck, Mario Santa Cruz, Zack Slizewski. THE ORCHARD FILMS

WORLD PREMIERE / DECEMBER 3rd, 2018 @ THE THEATER / ACE HOTEL LOS ANGELES

 

 

 

Yves Herbo, S,F,H, 06-2012, up 07-2015, MAJ 04-2019

 

interviews alien ufo ovni NOM échange MHD auteur lire video

Ajouter un commentaire