Techniques d'animations au temps de la préhistoire

Techniques d'animations au temps de la préhistoire

 

Rondelleautre2

Des chercheurs (français) avaient déjà mis en évidence d'incroyables techniques d'animations dignes du cinéma dans des temps aussi reculés que le paléolithique, comme publié ici dans cet ancien article de 2013http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/incroyable-techniques-cinematographiques-au-paleolithique.html

 

Chauvet 1

Ancient artists at France's Chauvet Cave superimposed drawings of two bison to create an eight-legged beast intended to depict trotting or running, two researchers say.  Les artistes anciens de la grotte Chauvet en France ont superposé des dessins de deux bisons pour créer une bête à huit pattes, destinée à représenter le trot ou la course - M. AZEMA, J. CLOTTES, CHAUVET CAVE SCIENTIFIC TEAM - https://www.sciencenews.org/article/stone-age-art-gets-animated

 

De nouvelles publications viennent confirmer les choses par un autre biais, celui des jouets d'enfants préhistoriques et antiques trop longtemps mal interprétés par les archéologues ou mal classifiés et mis, comme beaucoup d'objets découverts, sous l'étiquette facile et peu significative d' "objets culturels ou de rituels". Il a en fait fallut que deux équipes situées dans des organismes différents et ne travaillant pas ensemble publient en 2017 et 2018 des articles complémentaires et les commentent lors de récentes réunions de scientifiques. Ces publications ne sont pas obligatoirement axées sur les techniques d'animation, mais plus largement sur le fait que de nombreux objets mal attribués dorment dans des collections de musées, et que ces objets ont très probablement été fabriqués et utilisés par des enfants, leur enlevant une partie de étiquette "rituel" pour une autre plus proche du jouet et de l'éducation...

Le rapprochement avec les techniques d'animation apparaît en fait très nettement quand on examine plusieurs petits disques percés d'un ou deux trous, qui ont été découverts tant dans l'ouest de l'Europe (Espagne et France pour les temps préhistoriques) qu'en Israël (pour les temps antiques).

 

Kidsplay

Une reconstruction d'un disque en rotation d'environ 14 000 à 21 000 ans en Europe occidentale montre un animal dans différentes positions de chaque côté. Lorsque le disque est vrillé sur une chaîne, la créature semble bouger.

Les jeunes ont probablement joué leur rôle dans la compétence culturelle pendant au moins des dizaines de milliers d'années. Alors pourquoi les œuvres d'enfants sont-ils largement absents du registre archéologique ?

Un dessin animé que Kristine Garroway, une érudite biblique, a caché dans son dortoir, explique l'invisibilité des enfants sur les sites antiques: Deux hommes en costume d'affaires regardent fixement un objet rond non identifiable, assis sur une table. "Hey, qu'est-ce que c'est ?" Demande le premier gars. "Je ne sais pas, probablement un jouet ... ou un objet religieux", dit le second.

Les archéologues ont longtemps eu tendance à choisir la seconde option, dit Garroway, aujourd'hui chercheur invité à l'Institut juif de religion de l'Université d'Union hébraïque à Los Angeles. Les trouvailles ambiguës, telles que les poteries miniatures et les petites figurines, sont classées comme objets rituels ou décoratifs. Certains de ces artefacts ont sans aucun doute été utilisés dans les cérémonies. Mais pas tous, soutient Garroway.

Sur 48 petits récipients en argile excavés à l'intérieur de maisons datées de 3 650 à 4 000 ans sur le site israélien de Tel Nagila, 10 empreintes digitales de la taille d'enfants ont été conservées lors de leur fabrication, pendant la mise en forme de l'argile molle puis de leur chauffage et durcissement d'après un rapport de 2013. Des enfants doivent avoir fait ces pots de forme un peu inégale et des bols, chacun pouvant facilement tenir dans la main d'un enfant, a conclu Joe Uziel de l'Autorité des Antiquités d'Israël à Jérusalem et le chercheur israélien indépendant Rona Avissar Lewis de Palestine Exploration Quarterly.

Des découvertes inhabituelles en Israël datant d'environ 3 000 ans représentent également les premières tentatives des enfants pour imiter l'artisanat d'adulte, a déclaré Garroway lors d'une présentation le 18 novembre 2017 à Boston lors de la réunion annuelle des American Schools of Oriental Research. De nombreux disques d'argile arrondis, percés chacun de deux trous, ont mystifié les enquêteurs pendant près d'un siècle. Dès 1928, un archéologue a suggéré que ces objets de la taille d'un bouton étaient des jouets.

 

Pal rondelle hardy1et2 odm

La rondelle originale, fouilles Hardy 1905 (Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord à Périgueux)

 

Après avoir passé une ficelle à travers les deux trous d'un disque et attaché les extrémités ensemble, un jeune pourrait balancer la ficelle pour enrouler le jouet, puis tirer les deux extrémités de la ficelle pour faire tourner le disque. Les disques d'argile de six sites israéliens peuvent être séparés en ceux faits par des artisans qualifiés et d'autres - comportant des bords approximatifs et des trous inégalement espacés - faits par les novices, en incluant des enfants, propose Garroway. Si ces articles étaient des jouets, l'exécution bâclée pourrait avoir été en partie due à l'impatience des enfants de jouer avec le produit final, soupçonne-t-elle.

 

Ojoa12128 fig 0008

Rondelle de Laugerie-Basse (Dordogne) que Azema et Rivière (2012) argumentent comme étant un ‘optical toy’ - jouet optique. (Redrawn after Graziosi 1960, pl. 63). On peut considérer que les Magdaléniens, il y a entre 17000 à 12 000 ans avant maintenant, ont inventé le Thaumatrope (du grec thauma, prodige et tropion, tourner) qui exploite le phénomène de l'effet Phi, c'est a dire la sensation visuelle de mouvement provoquée par l'apparition d'images perçues successivement. Un peu l'ancêtre de la caméra...

 

La proposition de Garroway semble probable, surtout à la lumière des preuves que plus de 10 000 ans auparavant, des personnes en France et en Espagne fabriquaient des disques rotatifs similaires décorés avec des animaux qui semblaient bouger pendant que le jouet tournaitScience News: 30/06/12, p.12 ) , dit l'archéologue Michelle Langley de l'Université Griffith à Brisbane, en Australie.

Des trouvailles d'Europe de l'Ouest datant de 14 000 à 21 000 ans peuvent également ne pas être reconnues comme des jouets pour enfants, suggère Langley dans un article publié ce mois-ci dans l'Oxford Journal of ArchaeologyUn spécimen, un lion des cavernes sculpté dans le bois d'un renne, montre tellement de vernis de manipulation que les enfants peuvent avoir joué avec l'objet pendant des années, dit-elle. Certaines pointes d'os avec des pointes cassées portent des signes de réparation non qualifiée (maladroite), suggérant que les adultes ont donné les armes endommagées aux enfants pour qu'ils puissent s'entraîner au travail des os et peut-être jouer avec, ajoute-t-elle. 

Liondescavernes jouet

Ce lion de grotte de l'âge de pierre, sculpté dans un bois de renne, montre un vernis brillant, ce qui indique une manipulation importante, probablement par des enfants. - (photographs by M.C. Langley with permission of MAN, St-Germain-en-Laye)

 

Sources : https://www.sciencenews.org/article/ancient-toys-kids-archaeological-record

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/ojoa.12128/full

http://musee-archeologienationale.fr/la-rondelle-la-vache-et-au-veau

http://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/rondelle-decoupee-et-gravee-de-figures-humaines-et-pattes-d-ours_grave_omoplate-materiau

https://www.researchgate.net/figure/Rondelles-perforees-avec-bourrelet-peripherique-crante-A-La-Vina-Asturies-cliche-J_fig8_276936993

https://www.researchgate.net/publication/276936993_Echanges_culturels_entre_groupes_humains_paleolithiques_entre_20000_et_12000_BP

 

Yves Herbo : En cherchant attentivement, on trouve en effet d'autres "rondelles" préhistoriques, dont plusieurs trouvées en France, et toutes attribuées (par erreur ?) à des "médaillons ou attributs vestimentaires", en voici quelques exemples :

 

Autrerondelleprehistorique1 1

Autrerondelleprehistorique2

grotte du Mas d’Azil (Ariège, France) - Le plus grand nombre a été mis au jour au Mas d’Azil. On y a même découvert la seule rondelle portant des humains. Un aurochs adulte considéré comme une femelle du fait de la finesse de sa tête est représenté sur cette face. Seul l’avant-train est figuré. Le garrot et le poitrail sont marqués de courtes incisions. Les cornes et les oreilles ne sont qu’esquissées. Des points figurent l’œil et la narine. L’autre face de la rondelle nous montre un bisonneau qui, d’après la taille de sa corne et la courbure de sa bosse doit avoir environ cinq mois. Ce jeune bison fait la moitié de la taille de l’animal adulte. Là aussi, on retrouve les mêmes incisions le long du garrot et du poitrail. Des femelles aurochs peuvent parfois adopter des bébés bisons. Cette rondelle a donc un caractère éducatif... Diamètre : 5 cm. sur Omoplate de renne. - RMN-GP/MAN - Loïc Hamon

Rondelleautre2

Rondelleautre2b

Mas d’Azil - http://journals.openedition.org/archeosciences/3241

 

Rondelleautre3

Rondelleautre4

Cette dernière rondelle cassée montre aussi bien au recto qu'au verso une représentation différente d'un être mi-humain, mi-animal. L'interprétation n'est évidemment pas évidente, même si les scientifiques ont tout de même mis une "étiquette" pour justifier leur bourse d'étude... : " Rondelle découpée et gravée de figures humaines et pattes d'ours " - Photo RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Thierry Le Mage

 

Figure 9 rondelles perforees avec bourrelet peripherique crante a la vina asturies

Figure 9 : Rondelles perforées avec bourrelet périphérique cranté. A. La Viña (Asturies), cliché J. Fortea ; B. Enlène (Ariège), cliché R. Bégouën ; C. Montastruc (Tarn-et-Garonne), cliché J. Vertut. 

 

Yves Herbo Traductions, Sciences-Faits-Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 11-02-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire échange lire mystère antiquité

Ajouter un commentaire