Sciences-Faits-Histoires

Qulong - Tibet - fouilles sur des reliques de 3 000 ans

Qulong - Tibet - fouilles sur des reliques de 3 000 ans

 

Tibet quan

Des archéologues chinois ont dévoilé plusieurs nouvelles découvertes lors d'une récente fouille sur le site de Qulong dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, fournissant des indices clés sur la plus ancienne culture indigène sur le plus haut plateau du monde.

Les archéologues de l'Institut de recherche sur la protection des reliques culturelles de la région autonome du Tibet, de l'Institut de recherche archéologique provincial du Shaanxi et de l'Université du Nord-Ouest ont passé plus de quatre ans à mener une série de fouilles et de recherches archéologiques sur le site préhistorique de Qulong, qui est composé de deux ruines à grande échelle de colonies concentrées, couvrant plus de 100 000 mètres carrés.

Datant du 8ème siècle avant JC, le site de Qulong, situé à 4400 mètres d'altitude, présente de riches vestiges et des reliques culturelles, notamment des résidences troglodytes, des cours, des maisons, des reliques en pierre, des pagodes, des grottes et des temples bouddhistes.

Dans certaines tombes datant de 2800 à 2500 ans, les archéologues ont déterré 98 pièces et 16 types d'ornements de conques perforés en août 2020, marquant le plus grand nombre de conques sud-asiatiques jamais trouvés sur le plateau Qinghai-Tibet et dans les environs.

 

Tibet quan

(Video edited by Hong Yaobin. Cover: View of the Ngari Prefecture, Tibet, China. /CFP)

 

Le site est situé au sud-ouest du mont Kailash, avec Kyunglung Ngulka («Palais d'argent de la vallée de Garuda») situé dans la haute vallée de Sutlej, étant la capitale de l'ancien royaume tibétain de Zhangzhung.

Lire la suite ci-dessous :

Cela indique de fréquents échanges culturels entre la partie occidentale du plateau Qinghai-Tibet et l'ancienne Asie du Sud.

Sur le site du comté de Zanda, dans la préfecture de Ngari, les experts ont également fait des progrès pour comprendre l'importance des énormes rochers dispersés dans les hautes terres, y compris les pierres de fondation pour les campements et les résidences permanentes, dans la zone périphérique des deux colonies concentrées.

 

Qulong dans le comte de zanda prefecture de ngar sud ouest de la region autonome du tibet

(Video edited by Hong Yaobin. Cover: View of the Ngari Prefecture, Tibet, China. /CFP)

 

" De telles ruines de pierres et d'énormes rochers peuvent être trouvés dans tout le continent eurasien. Dans les steppes du nord, ils sont particulièrement communs. Au Tibet, nous avons constaté que la plupart d'entre eux se trouvent dans le nord des régions de Qiangtang et Ngar ", a déclaré Zhang Jianlin, archéologue et professeur de l'Université Northwest.

Les archéologues en ont également appris davantage sur l'éventail de rochers sur les rives d'un lac voisin. On pense que les structures, qui remontent à près de 3000 ans, sont le signe des premiers liens de la région avec les tribus des prairies du nord.

 

Sources : https://news.cgtn.com/news/2021-05-16/Archaeologists-unveil-new-findings-at-Tibet-Qulong-Site-10j5vNIUWsM/index.html Voir la vidéo

https://go.huanqiu.com/article/43Aa8iKf5t8

https://www.tibetanreview.net/tibetan-civilization-dates-back-thousands-of-years-earlier-than-its-recorded-history/

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 18-05-2021

mystère échange archéologie lire prehistoire antiquité video Histoire Asie Tibet

Ajouter un commentaire