Cambodge

Cambodge: les artefacts découverts il y a un an expliqués ?

Cambodge: les artefacts découverts il y a un an expliqués ?

 

Srahsrang bois pierrestaillees et tridentenbronze

 

En avril-mai 2020, des découvertes lors des fouilles du bassin d'eau Kandal Srah Srang, au pied d'Angkor Wat au Cambodge ont défrayé les chroniques. En effet, la fouille de ce petit temple régulièrement englouti par les fortes pluies, mais aussi victime de sècheresses récurentes comme en ce moment, ont révélé des surprises de taille : Tout d'abord, une grande tortue en pierre a été trouvée, avec des artefacts étranges comme les restes d'un trident en métal accompagné de nombreux petits cristaux, puis une plus petite tortue comportant une cavité couverte contenant des pierres précieuses, du fil de bronze, des dizaines de cristaux à nouveau et un tissu enveloppant un type de grain associé aux rituels religieux de Vishnu, une tête d'un fameux Naga et les restes d'une statue féminine sans tête ni bras ni jambes, donc difficile à identifier et dater et aussi un trident en métal intact.

Voici tout d'abord les rapports sur ces découvertes traduites : 

Des archéologues cambodgiens ont mis au jour une grande statue de tortue vieille de plusieurs siècles dans le complexe du temple d'Angkor.

 

Angkorvat tortue3

Une grande tortue de grès découverte la semaine dernière dans le complexe du temple d'Angkor Wat (avec l'aimable autorisation de l'Apsara Authority)

 

La tortue en pierre sculptée de 56 par 93 centimètres (22 par 37 pouces) qui daterait du 10ème siècle après JC a été découverte mercredi lors de fouilles sur ce qui était le site d'un petit temple qui avait été construit sur Srah Srang, l'un des sites d'Angkor qui comporte plusieurs réservoirs.

Les chercheurs ont identifié l'emplacement du temple et les ouvriers ont drainé l'eau pour permettre les fouilles, qui ont commencé le 16 mars 2020, a déclaré Mao Sokny, chef de l'équipe de fouille de l'Apsara Authority, une agence gouvernementale qui supervise le site archéologique d'Angkor.

La moitié inférieure de la tortue est restée enterrée jeudi pendant que des préparatifs étaient en cours pour la retirer sans l'endommager.

Angkor a été fortement influencée par la culture hindoue et, par conséquent, lorsqu'un temple ou une autre structure importante était construite, des objets sacrés étaient souvent enterrés dans le sol en dessous pour assurer la sécurité et la bonne fortune. Dans plusieurs cultures asiatiques, les tortues sont considérées comme des symboles de longévité et de prospérité.

Les fouilles ont également découvert d'autres artefacts rares, dont deux tridents métalliques et une tête sculptée d'un naga, une créature mythique.

Le complexe d'Angkor est la plus grande attraction touristique du Cambodge, ainsi qu'un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et est inclus dans le drapeau cambodgien.

Mao Sokny a déclaré que les découvertes de tels artefacts aident les Cambodgiens à être fiers de leur héritage.

https://phys.org/news/2020-05-stone-turtle-unearthed-angkor-reservoir.html

 

Srah srang angkor camboya

Les archéologues ont découvert une grande tortue en pierre et plusieurs autres artefacts vieux de plusieurs siècles dans le réservoir de Srah Srang à Angkor, au Cambodge. ( Diego Delso via Wikimedia Commons sous CC BY-SA 3.0 )

 

La sculpture est l'un des rares artefacts récupérés dans le réservoir temporairement drainé de Srah Srang depuis le début des travaux à la mi-mars 2020.

Selon l'agence de presse chinoise Xinhua, les chercheurs ont trouvé la tortue de grès lors de la fouille du site d'un petit temple qui se trouvait autrefois sur une île artificielle au milieu du réservoir. Après que l'équipe ait déterminé l'emplacement du temple plus tôt cette année, les ouvriers ont suffisamment abaissé le niveau d'eau du réservoir pour permettre aux fouilles de commencer, a déclaré à l'AP Mao Sokny, un archéologue de l'Autorité d'Aspara, qui supervise le complexe du temple et .

La tortue mesure 23 pouces de large et 37 pouces de long, selon l'AP. Sa coquille est vierge à côté d'un carré gravé en son centre, a déclaré Chea Socheat, directeur du projet de fouille, et Pech Sotheary au Khmer Times.

« La tortue est connue comme l'un des avatars du dieu hindou Vishnu », dit Socheat. « Parfois, les tortues sont placées comme un objet votif dans les fondations d'un temple ou en son centre.»

De nombreux temples et structures d'Angkor, capitale de la civilisation khmère qui a existé entre le IXe et le XVe siècle après J.-C., étaient dédiés à des divinités hindoues dont Shiva et Vishnu, selon l'Encyclopedia BritannicaConstruite au 12ème siècle, Angkor Wat s'étend elle-même sur près de 400 acres près de ce qui est aujourd'hui la ville de Siĕmréab.

Socheat dit au Khmer Times que des évaluations préliminaires suggèrent que la grande tortue a été enterrée sous le temple pour assurer la sécurité et la prospérité du site. Il ajoute que c'était peut-être « une pierre précieuse… placée pour la célébration de toute cérémonie religieuse pendant cette période ».

Les fouilles de la semaine dernière se sont avérées particulièrement fructueuses pour Socheat et ses collègues: peu de temps avant la découverte de la tortue de pierre, l'équipe a déterré deux tridents métalliques, des cristaux et une sculpture d'une créature serpentine mythique connue sous le nom de naga. Vendredi, les archéologues ont trouvé une autre tortue plus petite et deux poissons sculptés, selon un communiqué de presse de l'Apsara Authority.

Comme Socheat le dit à Soth Koemsoeun au Phom Penh Post, les fouilles précédentes du temple de Neak Pean - qui est également situé sur une île artificielle au milieu d'un réservoir d'Angkor - ont donné une tortue plus petite qui ressemblait à celle qui venait d'être découverteCachés dans la sculpture se trouvaient des pierres précieuses, des fils de bronze et un tissu enveloppé dans un type de grain associé aux rituels religieux de Vishnu. (YH : cette découverte précédente n'a donc pas été faite exactement au même endroit).

Les anciens dirigeants d'Angkor se sont appuyés sur le système complexe d'ingénierie de l'eau de la ville pour accumuler et maintenir l'énergie via la riziculture, a écrit Joshua Rapp Learn pour le magazine Smithsonian en février 2020. Selon Richard Stone de National Geographic, la capitale impériale « est devenue une puissance médiévale grâce à un système sophistiqué de canaux et de réservoirs qui a permis à la ville de stocker de l’eau rare pendant les mois secs et de disperser l’eau en excès pendant la saison des pluies ».

 

Sitesrahsrang2

Apsara Authority

 

Aujourd'hui, ceux qui visitent Angkor pendant la saison sèche de la région peuvent apercevoir les vestiges du temple Srah Srang qui dépassent au-dessus de la ligne de flottaison du réservoir. Pendant la saison des pluies, le temple est «complètement avalé» par de fortes pluies, selon Xinhua.

La moitié supérieure de la plus grande tortue en pierre a été fouillée, mais les chercheurs prévoient de laisser sa moitié inférieure enterrée jusqu'à ce qu'ils puissent déterminer un moyen de soulever et de déplacer la relique en toute sécurité, rapporte l'AP.

« Bien que des études antérieures aient été menées sur le temple, il n'y a eu aucune recherche approfondie à ce sujet [montrant] l'endroit où divers objets ont été enterrés », a déclaré Socheat au Khmer Times. « Notre récente découverte peut aider à expliquer l'histoire du temple, y compris les cérémonies religieuses qui y étaient autrefois célébrées.»

https://www.smithsonianmag.com/smart-news/archaeologists-drain-angkor-reservoir-and-discover-stone-turtle-and-other-artifacts-180974849/

 

De son côté, en avril 2020, l'explorateur Praveen Mohan, rendu célèbre par ses vidéos Youtube de ses explorations et son apparition sur Historia "Ancient aliens", a eu l'idée, en ce qui concerne certains artefacts découverts d'un possible moyen de communication élaboré : une sorte de radio, inventée donc bien avant les nôtres, à base de cristaux de quartz, de fils de bronze et d'antennes (les tridents), tout comme les premières inventées dans les temps modernes. De mon côté, j'ai effectué des recherches sur les pratiques rituelles anciennes des Cambodgiens, et j'ai découvert quelques sources qui pourraient en fait éclaircir les choses d'une façon plus logique et en liaison avec ces rituels anciens :

Lire la suite ci-dessous et voir une vidéo prise pendant les découvertes :

Lire la suite