Angleterre : preuves d'un chantier naval du mésolithique ?

Angleterre : preuves d'un chantier naval du mésolithique ?

 

Uk stone age boat site 01

Ici l'historien Dan Snow inspecte le site [Crédit: Maritime Archaeological Trust]
 

Découverte d'un chantier de construction du mésolithique sur les fonds marins de l'île de Wight

Le Maritime Archaeological Trust a découvert une nouvelle structure vieille de 8 000 ans à côté de ce que l’on pense être le plus ancien (YH : à ce jour) chantier de construction de bateaux au monde sur l’île de Wight.

Garry Momber, directeur du Maritime Archaeological Trust, a déclaré: " Cette nouvelle découverte est particulièrement importante car la plate-forme en bois fait partie d'un site qui double la quantité de bois travaillé retrouvée au Royaume-Uni sur une période de 5 500 ans ". (YH : maintenant de 8000 à 2500 ans avant nos jours donc).

Le site se trouve à l'est de Yarmouth, et la nouvelle plate-forme est la structure en bois de l'âge de la pierre du mésolithique la plus intacte jamais trouvée au Royaume-Uni. Le site se trouve maintenant à 11 mètres sous le niveau de la mer et pendant la période au cours de laquelle il y avait une activité humaine, il s’agissait d’une terre sèche et avec une végétation luxuriante. Il est important de noter que c'était à un moment avant que la mer du Nord soit complètement formée et que l'île de Wight était toujours connectée à l'Europe continentale.

 

Uk stone age boat site 02

Vue oblique du site par le nord, montrant le bord érodé de la plateforme en tourbe [Crédit: Maritime Archaeological Trust] - cliquer pour agrandir.

Le site a été découvert pour la première fois en 2005 et contient un agencement de bois débités qui pourraient être des plates-formes, des passerelles ou des structures effondrées. Cependant, ils étaient difficiles à interpréter jusqu'à ce que le Maritime Archaeological Trust utilise des techniques de photogrammétrie de pointe pour enregistrer les restes. À la fin du printemps, la nouvelle structure a été repérée s'érodant de l'intérieur de la forêt noyée. La première tâche consistait à créer un modèle numérique 3D du paysage afin que les non-plongeurs puissent en faire l'expérience. Il a ensuite été mis à jour par le Maritime Archaeological Trust au cours de cet été 2019 et a révélé une plate-forme cohérente composée de bois sciés fendus de plusieurs couches d'épaisseur reposant sur des fondations rondes en bois posées horizontalement.

 

Uk stone age boat site 03

Mosaïque tridimensionnelle d'une structure lors de l'excavation [Crédit: Maritime Archaeological Trust] - cliquer pour agrandir.

 

" Le site contient une mine de preuves de compétences technologiques qui n’auraient plus été développées depuis deux mille ans, telles que le travail avancé du bois. Ce site montre la valeur de l’archéologie marine pour comprendre le développement de la civilisationPourtant, étant sous l'eau, aucun règlement juridique ne peut le protéger. Par conséquent, il appartient à notre organisation caritative, avec l'aide de nos donateurs, de la préserver avant qu'elle ne soit perdue à jamais. "

Le Maritime Archaeological Trust collabore avec le Centre national d’océanographie (CNO) pour enregistrer et étudier, reconstruire et montrer la collection de bois. De nombreux objets en bois sont entreposés dans le Centre de recherche britannique sur les sédiments océaniques (BOSCORF), géré par le Centre National d’Océanographie.

 

Uk stone age boat site 04

Dan Snow étiquette les découvertes sur le site [Crédit: Maritime Archaeological Trust] - cliquer pour agrandir.

 

Comme avec les carottes de sédiment, le bois ancien se dégradera plus rapidement s'il n'est pas conservé dans un environnement sombre, humide et froid. Tout en étant froids, sombres et humides, l’objectif est d’enlever le sel contenu dans les cellules du bois, ce qui permet de l’analyser et de le consigner. Ceci est important car les informations archéologiques, telles que les marques de coupe ou les gravures, se trouvent le plus souvent à la surface du bois et sont rapidement perdues lorsque le bois se dégrade. Une fois que les bois ont été enregistrés et dessalés, le bois peut être conservé pour le montrer.

Suzanne Maclachlan, conservatrice chez BOSCORF, a déclaré: " C’est vraiment excitant pour nous d’aider le Trust à travailler avec des artefacts aussi uniques et d’une importance historique. C’est un excellent exemple de la manière dont le référentiel BOSCORF est capable de prendre en charge la mise en œuvre d’un large éventail de sciences marines. "

 

Uk stone age boat site 01

Ici l'historien Dan Snow inspecte le site [Crédit: Maritime Archaeological Trust] - cliquer pour agrandir.

 

Lors de sa plongée dans le paysage submergé, Dan Snow, diffuseur d’histoire et animateur de History Hit, l’un des plus grands podcasts historiques au monde, a déclaré qu’il était à la fois émerveillé par les incroyables vestiges et choqué par le taux d’érosion. 

Ce matériau, associé à des compétences avancées en matière de travail du bois et à des outils finement travaillés, suggère une influence européenne, au néolithique (nouvel âge de pierre). Le problème est que tout cela est en train de se perdre. Au fur et à mesure que le sol évolue, des parties de l'ancienne surface terrestre s'érodent jusqu'à un demi-mètre par an et les preuves archéologiques disparaissent.

 

Uk stone age boat site 05

Voici la structure après reconstitution [Crédit: Maritime Archaeological Trust]


La recherche en 2019 a été financée par le Scorpion Trust, le Butley Research Group, la Edward Fort Foundation et le Maritime Archaeology Trust. Les travaux ont été menés avec l'aide de volontaires et de nombreuses personnes qui ont donné de leur temps et souvent de l'argent pour que le matériel soit récupéré avec succès. 

Sources : Centre national d'océanographie, Southampton [20 août 2019]

https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2019/08/mesolithic-boat-building-site.html

Autres articles en lien :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/neandertal-etait-un-marin-graveur-mais-erectus-aussi-bien-avant.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-neandertaliens-etaient-des-marins.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/acores-vestiges-neolithiques-et-antiques-dont-des-pyramides.html

La découverte de dolmens et structures du néolithique aux Açores semble confirmer les voyages maritimes très anciens...

 

Yves Herbo et traductions, Sciences-Faits-Histoires, 22-08-2019

 

 

archéologie prehistoire interviews échange climat lire mystère

Ajouter un commentaire