Chine : Homo Erectus pourrait être apparu en Chine et non en Afrique !

Chine : Homo Erectus pourrait être apparu en Chine et non en Afrique !

 

Chinatools site2

Une équipe chinoise a creusé le site de Sangchen pendant 13 ans pour en extraire des outils de pierre laissés par un hominidé (qui n'est pas obligatoirement un de nos ancêtres...). © Zhaoyu Zhu, Académie des sciences de Chine

 

Décidément, les origines de l'être Humain (avec un grand H car on parle logiquement de ses ancêtres quand on parle des origines) deviennent de plus en plus discutées et complexes avec la science moderne, les nouvelles découvertes et avancées des techniques archéologiques et de datations... En effet, après la découverte récente de nombreux outils de pierre (et donc logiquement attribués à un hominine) dans les Philippines (Asie), datés de 700 000 ans, mais malheureusement sans traces d'ossements liés, la même chose s'est produite en Chine, mais avec des datations allant jusqu'au triple par rapport aux Philippines !...

Il s'agit ici des plus anciens artefacts et outils de pierre découverts en-dehors de l'Afrique, trouvés par une équipe chinoise dirigée par le professeur Zhaoyu Zhu de l'Académie chinoise des sciences, accompagné par le professeur Robin Dennell de l'université d'Exeter. Les outils ont été découverts dans une localité appelée Shangchen dans le sud du plateau de Loess en Chine. Les plus anciens sont datés de 2,12 millions d'années, et sont donc plus anciens de 270 000 ans que les ossements et les outils en pierre de 1,85 million d'années de Dmanisi, en Géorgie, qui étaient auparavant la première preuve d'une Humanité en dehors de l'Afrique. En effet, il est estimé depuis des décennies que le premier à avoir quitté l'afrique dans la famille des Homo (qui exclue les Australopithèques par exemple), est probablement l'Homo Erectus (bien que ce soit contesté et que des traces d'Homo Habilis hors d'Afrique existeraient aussi !). Mais est-ce une bonne déduction, finalement ? car l'Homo Erectus africain est maintenant plus récent que l'asiatique...

Cette nouvelle publication scientifique (dans Nature du 11-07-2018 et dans un communiqué de presse de l'Université d'Exeter) remet en fait beaucoup plus de choses en question... :

 

Chinaloess

La région de la découverte, le plateau de Loess en Chine

Les artefacts comprennent une encoche (ou incision), des grattoirs, des galets, des pierres de marteau et des pièces pointues. Tous montrent des signes d'utilisation - la pierre a été intentionnellement émiettée. La plupart étaient en quartzite et en quartz provenant probablement des contreforts des monts Qinling, de 5 à 10 km au sud du site, et des cours d'eau qui en coulent. Des fragments d'os d'animaux, facilement datables, âgés de 2,12 millions d'années ont également été trouvés.

 

Chinatools3

2.12 million years old artefacts (Photo credit Professor Zhaoyu Zhu)

 

Le plateau de Loess en Chine couvre environ 270 000 kilomètres carrés et, au cours des 2,6 millions des dernières années, entre 100 et 300 mètres de poussière soufflée par le vent - connue sous le nom de lœss - ont été déposées sur la région.

 

Chinatools1

Artifact found at the site, Shangchen. Prof. Zhaoyu Zhu

 

Les 80 artefacts en pierre ont été trouvés principalement dans 11 différentes couches de sols fossiles qui se sont développés dans un climat chaud et humide. On a trouvé 16 autres éléments dans six couches de loess qui se sont développées dans des conditions plus froides et plus sèches. Ces 17 couches différentes de loess et de fossiles se sont formées sur une période de près d'un million d'annéesCela montre que ces premiers types d'humains ont occupé le plateau de Loess en Chine sous différentes conditions climatiques entre il y a 2,12 et 1,2 million d'années. Ces homininés s'y sont donc installés sous un climat chaud et humide, y sont restés pendant des centaines de milliers d'années avant de devoir s'acclimater à un climat nettement plus froid et sec, lié à un âge glaciaire.

 

Chinatools site

Le site de la découverte, le plateau de Loess en Chine (Photo credit Professor Zhaoyu Zhu)

 

Les couches sédimentaires contenant ces outils de pierre ont été datées en reliant les propriétés magnétiques des couches à des changements connus et datés du champ magnétique terrestre.

Le résumé de Nature se traduit ainsi, et apporte quelques précisions historiques : " Deux incisives qui peuvent appartenir à Homo erectus proviennent de Yuanmou, dans le sud de la Chine, et sont datées de 1,7 Million d'années ; la preuve la plus ancienne est un crâne de Homo erectus de Lantian (Gongwangling, Chine) - qui a été récemment daté à 1,63 Ma - et les premiers fossiles d'hominidés du dôme de Sangiran à Java (Indonésie), datés à environ 1,5-1,6 Ma. Les artefacts de Majuangou III et Shangshazui dans le bassin de Nihewan, dans le nord de la Chine, ont également été datés à 1,6-1,7 Ma. Nous rapportons ici une séquence d'artefacts du Pléistocène précoce et en grande partie continue à Shangchen, qui est une localité paléolithique nouvellement découverte du plateau de Loess au sud de la Chine, près de Gongwangling dans le comté de Lantian. Le site contient 17 couches d'artefacts qui s'étendent du paléosol S15 daté à environ 1,26 Ma à loess L28, que nous datons à environ 2,12 Ma. "

 

Chinatools site3

Un autre endroit des fouilles faites depuis 13 ans sur le plateau de loess (Photo credit Professor Zhaoyu Zhu)

 

Le professeur Dennell a déclaré: " Notre découverte signifie qu'il est nécessaire maintenant de reconsidérer le moment où les premiers humains ont quitté l'Afrique ".

En fait, cette déclaration est purement académique et rien ne veut supposer une remise en question de la naissance de Homo Erectus en Afrique. Et pourtant, avec de telles datations, c'est bien ça qui est en question, car, jusqu'à présent, et même en Afrique, Homo Erectus n'est pas censé être plus âgé que 1,9 million d'années, 2 millions au plus !

Liste des sites où la présence d'Homo erectus à été prouvée (datations en Million d'années avant le présent) en Afrique :
- Koobi Fora (-1.9 Ma BP) KNM-ER 42700
- Lleret (1.55 BP) KNM-ER 999 et KNM-ER 3884
- Melka Kuntunré (-1.5 BP) 
- Nariokotome (-1.5 BP)
- Swartkrans (-1.5 BP) 
- Konso (-1.4 BP) 
- Olduvai ( -1.4 BP) 
- Tighenif (-0.7 BP)
(Sources : La Recherche, Mai 2008 - BP = avant le présent).

Notons que l'Homme de Tautavel en France était très probablement un Homo Erectus (vers -0.6 Ma BP)...

Devant de telles datations - et si ces hominidés y ont bien vécu plus de 850 000 ans comme les diverses couches le prouvent, des ossements y seront découverts tôt ou tard, en plus de ceux des animaux - il reste logiquement (et certains scientifiques en parlent déjà) plusieurs hypothèses en ce qui concernent les Homo Erectus :

- Soit on n'a pas encore découvert le plus ancien Homo Erectus en Afrique (puisque c'est bien ces traces chinoises qui sont plus anciennes !) et cet Homo Erectus a quitté son lieu de naissance très rapidement, peut-être à la poursuite de gibier, et jusqu'en Asie...

- Soit l'ancêtre des Homo Erectus (qui n'est pas Homo Habilis d'après certaines preuves, puisqu'ils étaient contemporains), qui est éventuellement Homo Rudolfensis mais sans aucune certitude, a quitté l'Afrique bien avant et s'est installé en Asie, pour y donner naissance aux Homo Erectus.

- Soit Homo Erectus s'est développé directement en Asie, d'un ancêtre primate local et sans lien avec le reste du genre Homo, avant de coloniser une partie de l'Europe et de l'Afrique...

- Une autre possibilité (en l'absence d'ossements d'hominidés) serait qu'il ne s'agit pas ici d'outils de Homo Erectus (bien que leur forme le laisse supposer, puisqu'il est question de couches d'outils perfectionnés ("The artifacts include a notch, scrapers, cobble, hammer stones and pointed pieces") probablement de la technique acheuléenne (mais il faudrait une étude de ces outils plus précise !) - il y a d'ailleurs aussi un mystère au sujet de ces types d'outils, voir plus bas...) mais d'un genre encore inconnu et présent en Asie à cette période...

Les découvertes récentes de primates préhistoriques (ancêtres de grands singes mais possiblement aussi de certains homininés !) beaucoup plus anciens qu'on ne le supposaient, en Europe et Asie, peuvent donner certains doutes effectifs sur des origines africaines de certains supposés ancêtres du genre Homo...

Des choses intéressantes aussi sur Homo Erectus : c'est probablement lui qui a domestiqué en premier le feu, avec des traces de foyers entretenus... en Chine (Zhoukoudian), mais aussi probablement en Israel (Gesher Benot Ya'aqov) - hors d'Afrique donc, mais possiblement aussi en Afrique du Sud (Wonderwerk). Une étude publiée en 2011 donne même à Homo erectus la capacité de faire cuire ses aliments. Avec un volume cérébral compris entre 850 et 1100 cm3, c'est le premier hominidé qui dépasse les 1000 cm3 ( à comparer à nos 1350 cm3 actuels, en moyenne ou à ceux de certains Homo Sapiens anciens (1650 cm3 !) - mais rappelons que le volume cervical n'a rien à voir avec l'intelligence !). Les Homo erectus maîtrisaient la taille de la pierre (fabrication de bifaces symétriques et d'hachereaux). Il s'établissaient en campement et pratiquaient la cueillette et la chasse en groupes. Quelques lignes gravées sur un coquillage et c'est un vrai cataclysme dans l'évolution de l'humanitéHomo erectus était peut-être plus développée cognitivement que nous le pensions… 

 

Gravure coquillage 500000 ans

 

Ce coquillage gravé date de 500 000 ans, et est attribué au seul hominidé (connu) présent à cette époque à Java : Homo Erectus... les gravures ont été étudiées de près et avec des techniques modernes : elles datent bien de cette époque !

Gravure coquille 500000 ans

Selon certains chercheurs (et correspondants, mais je ne suis pas obligatoirement d'accord), cette apparente lettre "M" ou "W" (mais le sens du coquillage et des gravures présenté par les chercheurs semble impliquer un "M"), trouvée sur un coquillage daté de 500 000 ans en Indonésie, pourrait être rapprochée aux légendes liées à la Lémurie ou encore à Mu... pour d'autres correspondants, il s'agirait plutôt de voiles d'un bateau, prouvant que Homo Erectus savait déjà naviguer, d'autant plus que Java était déjà une île à l'époque...

 

Une découverte de 2007, au sujet de ces fameux outils de pierre préhistoriques parmi les plus anciens, semble apporter indirectement de l'eau au moulin d'une origine asiatique de certains hominidés...

Il s'agit des découvertes réalisées dans les couches sédimentaires du lac Turkana, au Kenya, en Afrique donc. La fabrication des premiers outils remonte à l'époque de l'Oldowayen qui s'étend de -2,7 millions d'années à -1,3 million d'années environ pour l’Oldowayen évolué, selon les connaissances actuelles. Les premiers outils étaient relativement rudimentaires. On parle, pour cette époque, d'industrie à galets aménagés, désignant ainsi des galets plus ou moins tranchants grossièrement modifiés par frappes contre une grosse pierre, mais ont finalement aussi évolué dans le temps... ce qui complique la tâche des spécialistes car ils ont bien déterminé plusieurs types d'industries de la pierre... mais non reliés à des époques 'linéaires" de temps... par exemple, l'industrie lithique acheuléenne, plus sophistiquée, ne vient pas à la suite de l'Oldowayenne, mais ce sont bien les deux qui coexistent pendant des temps très longs... 

Les fouilles sur les couches sédimentaires du lac Turkana (près des frontières éthiopienne et soudanaise), ont déterré des outils acheuléens (outils plus fins et sophistiqués usinés et utilisés entre donc -1,76 Ma et - 200.000 ans BP), datant de 1,76 million d'années, mais ce n'est pas la seule surprise (car cette date de 1,76 Ma pour l'acheuléen le repoussait de 200.000 ans en arrière déjà). Sur le site archéologique du lac Turkana, des outils perfectionnés de la période acheuléenne étaient mêlés à des outils rudimentaires de type oldowayen. Ce qui suggère que les deux cultures ont coexisté pendant plusieurs milliers d'années. La culture acheuléenne aurait ainsi très possiblement dérivé de l'oldowayenne, laquelle aurait tout de même étonnamment perduré... encore plusieurs centaines de milliers d'années (puisque la technique Oldowayenne était encore utilisée il y a -1,3 Ma) ! 

Mais il y a encore plus étrange : une observation curieuse a étonné les chercheurs : les migrants vers l'Asie et l'Europe n'ont pas emporté les meilleurs outils... En effet, les Hominidés émigrés d'Afrique étaient équipés d'outils de type oldowayen, peu perfectionnés, comme en témoignent les vestiges retrouvés en Géorgie, qui datent de 1,7 million d'années. Pourquoi les Hommes sont-ils partis en Asie avec des outils peu élaborés ? Plusieurs explications sont proposées par les auteurs de l'article publié dans Nature en 2007: Parmi les groupes qui cohabitaient il y a environ 1,8 million d'années, ceux possédant des outils plus rudimentaires seraient partis d’Afrique pour l'Asie. Ensuite, soit ils auraient perfectionné leur technique sur place, soit d'autres groupes, avec des outils perfectionnés, les auraient rejoints. Des outils acheuléens datant de 1 million d’années ont en effet été retrouvés en Géorgie également.

Mais il y a donc l'hypothèse inverse qui devient possible avec ces nouvelles découvertes en Chine (2,12 Ma je rappelle) : ce sont les Erectus qui sont à l'origine de l'industrie acheuléenne, qu'ils ont amené d'Asie en Afrique vers 1,76 Ma, et c'est pour ça que cette nouvelle culture n'a pas remplacé l'oldowayenne locale mais a cohabité pacifiquement des milliers d'années, sans s'imposer... ce qui se comprend très bien quand on considère que ces hominidés, bien qu'ayant une forte et épaisse ossature, n'étaient pas d'une grande taille (1m65 maximum) ni spécialement "guerriers"... L'Oldowayen serait par contre typiquement africain, dans le sens où les découvertes des archéologues semblent confirmer que de nombreuses espèces en aient bénéficié : " Les ressemblances entre ces outils issus des quatre coins de l’Afrique, "non dictées par les propriétés naturelles des matières premières", serait plutôt le signe de contacts entre les hominidés de ces différentes régions, dit Pascal Picq. Une véritable culture, donc, qui s’est propagée à travers un vaste espace et une grande échelle de temps, évoluant au fil des âges et transformant la vie d’espèces aussi diverses qu’Australopithecus garhi, Paranthropus bosei, Homo rudolfensis, Homo habilis et Homo ergaster. " Et en ce qui concerne la Géorgie asiatique, ce serait bien des Homo Habilis (et non des Erectus) qui y auraient migrés en premier (-1,85 Ma), avec leur industrie oldowayenne, et les Erectus ne les auraient rejoint (ou remplacé) que vers - 1 Ma, avec leur industrie acheuléenne, trouvée aussi sur place...

Et les nouveaux requestionnements récents sur une "multirégionalisation" par exemple de Homo Sapiens (nous, l'Homme moderne) en Afrique, font aussi qu'il ne serait pas impossible après tout que même les plus anciens "Homo" aient aussi été "multirégionaux"... tant en Afrique qu'au niveau mondial ! En effet, si l'ancêtre inconnu du genre Homo (le notre aussi donc) était déjà répandu dans le monde entier, pourquoi devrait-on supposer une origine précise et localisée de l'Humanité ? Génétiquement parlant, ce genre de mutation pourrait très bien se produire en de multiples endroits et sur une période assez courte... D'ailleurs, l'essentielle mutation génétique de l'Homo Sapiens est bien (à priori) son développement du cortex cervical, qui est (toujours à priori) apparu entre sa phase "Homo Sapiens archaïque" (avec un crâne allongé prouvé vers -300 000 ans (Maroc)) et "Homo Sapiens" (avec un crâne globulaire vers - 100 000 ans)... (http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/homo-sapiens-nouvelles-propositions-sur-son-evolution.html)

 

Sources, Références :

Nature du 11-07-2018

Communiqué de presse de l'Université d'Exeter 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/prehistoire-decouverte-chine-homme-serait-arrive-asie-plus-tot-prevu-71998/

https://www.nature.com/articles/nature10372

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/homo-sapiens-nouvelles-propositions-sur-son-evolution.html

www.hominides.com/html/actualites/habilis-erectus-espece-soeur-0056.php

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/paleontologie-hashtag-prehistorique-vieux-73000-ans-intrigue-scientifiques-56379

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/l-homme-moderne-apparition-entre-500-000-a-300-000-ans.html

www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/un-hominide-present-dans-les-philippines-il-y-a-700-000-ans.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/homo-erectus-plus-sophistique-que-prevu.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/neandertal-etait-un-marin-graveur-mais-erectus-aussi-bien-avant.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 17-07-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire échange climat auteur lire mystère

Ajouter un commentaire