Deux statues polynésiennes trouvées en Indonésie !

Deux statues polynésiennes trouvées en Indonésie !

 

Sitearcheologique mount srobu in the yotefa bay area indonesie

Une grotte en Papouasie

 

Une équipe de recherche du Centre d'archéologie de Papouasie a réussi à trouver deux statues mégalithiques de style polynésien sur le site du mont Srobu ou de la colline Srobu, à Jayapura, en Papouasie, Indonésie.

" Cette découverte est extraordinaire et unique car elle diffère des autres statues découvertes dans d'autres régions de la Papouasie ", a déclaré le chercheur du Centre d'archéologie de la Papouasie Erlin Novita Idje Djami à Jayapura, le mercredi 31 octobre.

Selon Erlin, les deux statues sont de style polynésien, mais elle préfère les appeler les statues mégalithiques de Papouasie Srobu. Les deux statues mesurent un mètre et pèsent environ 50 à 60 kilogrammes. YH : il n'y a pas de photos des deux statues pour l'instant de disponibles, elles sont toujours à l'étude.

Erlin a révélé que le site de Srobu Mountain est l’un des sites les plus importants de Jayapura. Ce site est situé dans la baie de Youtefa.

Voir aussi plus bas les étranges monolithes de l'île de Sarawasi, Indonésie :

Les débuts de la recherche ont commencé en février 2014, lorsque le Centre d'archéologie a été informé de la découverte d'ossements sur le mont Srobu. La communauté croyait qu'il s'agissait des os de soldats japonais.

 

Mount srobu in the yotefa bay area indonesie

le mont Srobu, lieu de la découverte.

 

À partir de ce moment-là, le Centre d’archéologie de la Papouasie et des représentants de l’Office de la culture touristique de la province de Papouasie ont vérifié la véracité des informations. Ils ont trouvé divers objets culturels, tels que des fragments de poterie, des outils de pierre et des piles de coquilles de mollusques, mais aussi des ossements.

" Les deux statues et autres matériels culturels sont en cours d'analyse au Centre archéologique de Papouasie ", a indiqué Djami.

" En 2014, nous avons effectué une étude de surface, mais nous n'avons pas couvert toutes les zones. Nous avons également effectué des fouilles et avons trouvé un certain nombre d'artefacts en hache de pierre, haches ovales et des outils en coquillages, à côté de la poterie avec une belle décoration ". Selon E. Djami, les découvertes d'objets culturels caractérisent une culture de la préhistoire.

" D'après la datation, le site du mont Srobu est habité depuis 3 780 ans BP. Cela signifie que le site provient du néolithique (local), ce qui montre que la Papouasie possédait déjà une culture extraordinaire ", a-t-elle noté. 

En plus de la culture néolithique, les chercheurs ont également découvert en 2015 des reliques mégalithiques, sous la forme de menhirs et de dolmens, soigneusement disposés sur le sol. 

" Nous poursuivrons cette recherche jusqu'à la fin de cette année. Ainsi, chaque année, notre recherche sur le site Srobu découvre de nouvelles choses uniques qui illustrent une révolution culturelle à cet endroit ", a-t-elle expliqué.

" Ce site de Srobu est une colonie préhistorique ouverte. Les colonies néolithiques en Indonésie sont très peu nombreuses, mais en Papouasie, les découvertes de cette culture sont extraordinaires ", a-t-elle précisé, ajoutant que le site de Srobu était plus unique que tous les sites de peuplement néolithiques ou préhistoriques de Papouasie.

 

Néanmoins, une autre culture ancienne a aussi laissé des reliques étranges sur une autre île indonésienne, Sulawesi : des types de Moai qui sortent de terre avec des visages étranges et de multiples énormes jarres en pierre, accompagnées de couvercles non moins lourds à déplacer :

 

Sulawesi luwu utara indonesie

Sulawesi taman nasional lore lindu indonesie

West papuas place in island south east asia

La papouasie (province indonésienne) se trouve tout à droite, sur l'île de Nouvelle Guinée, l'île de Sulawesi (Celebes) se trouve au centre de la carte, juste au-dessus de la célèbre île de Flores, où l'hominidé "Hobit" a été découvert.

Découverts en 1908, les mégalithes de la Vallée de Bada, cachés en plein centre de Sulawesi, sont des statues éparpillées dans une région proche du Parc National Lore Lindu. Ces statues mégalithiques quasi inconnues et complètement coupées du monde sont de tailles et apparences différentes, certaines debout, d’autres allongées, ce qui ajoute encore plus au mystère qui les entoure.

Sulawesi monolithes2

Située 15 km au Sud du Parc National Lore Lindu, la Vallée de Bada et ses statues sont parcourues par Sungai Lariang, la rivière qui abreuve les innombrables rizières et la quinzaine de villages présents dans la région. En raison de leur éloignement, seuls quelques archéologues et voyageurs déterminés tentent l’aventure chaque année. En raison des reliefs et la quasi absence de route, la région, aussi belle et sauvage soit-elle, constitue un vrai casse-tête pour ceux qui veulent s’y lancer.

Sulawesi monolithes3

Étonnamment, ou pas, les mégalithes de la Vallée de Bada ressemblent non seulement de près aux Moai de l’Île de Pâques (et de Göbekli Tepe, en Turquie, notamment au niveau des mains sur le bas des statues), mais eux aussi sont à un endroit totalement isolé du monde. Les indonésiens extérieurs à la région connaissent à peine leur existence.

 

Sulawesi monolithes4

Que se soit les archéologues ou les locaux, personne n’a encore été capable de dater ces statues. Elles proviennent évidemment d’une culture mégalithique comme on en retrouvait à travers le monde à une époque que l’on n’est pas encore en mesure de déterminer. Une fois n’est pas coutume, les populations locales qui se transmettent connaissances et histoire par voie orale de génération en génération affirment que les statues ont toujours été présentes. Ce qui invalide totalement la version des archéologues datant le site vers l’an 1300 de notre ère. La datation incertaine, croisée aux déclarations des locaux, ajoutée aux similitudes de formes avec d’autres sites à travers le monde pourrait donner une date allant de 1000 avant JC jusqu’à -10.000 ans, ou plus vieux encore…

 

Sulawesi monolithes

Les sexes des statues sont clairement identifiés. Parmi les plus célèbres, on retrouve bien évidemment la plus grosse, masculine, appelée « Palindo », « L’amuseur » en indonésien. Elle mesure plus de 4 mètres. Suit « Langke Bulawa », “Bracelet d’or”, représentation d’une femme triste d’environ 1m80. Une des favorites de la foule quant à elle s’appelle Oba, le petit singe, placé en plein milieu d’une rizière. Mais on ne sait pas trop ce qu’elle représente vraiment, s’il s’agit d’un singe ou d’un enfant (ou autre chose). Les statues ne sont pas centrées sur un même endroit. Plus d’une douzaine d’autres se trouvent dans la région dans les Vallées de Besoa et Napu.

Sulawesi monolithes5

La Légende raconte que la statue de Palindo a été placée de manière à ce qu’elle soit face à l’ancien palais du roi. Vu son nom, certains laissent penser qu’il était justement ainsi positionné afin de divertir le roi dès que ce fut nécessaire. Le fou du roi en quelques sortes. Son aspect penché comme la Tour de Pise, viendrait quant à lui des combats qui officiaient entre tribus locales et qui aurait mis à mal sa sérénité.

Sulawesi monolithes6

Sulawesi monolithes7

Ces statues ne sont pas les seules réalisations mégalithiques présentes dans la région. Il y a aussi les Kalamba, sortes de cuves circulaires faites d’un seul bloc. Elles sont sensées être des bains d’époque utilisés par les rois. Explication habituelle pour ce qu’on ne sait pas expliquer : utilisation religieuse ou effort destiné au confort de rois mégalomanes. On les retrouve à plusieurs endroits dans la Vallée de Bada et ont elles aussi différentes tailles et formes. Certaines sont de simples cuves avec un grand trou central. D’autres sont séparées en leur centre, supposément pour « créer une zone de bain pour le bébé et une pour la maman »…Toujours est-il que les Kalamba sont particulièrement intéressantes, n’étant pas sans rappeler les batteries en bronze du Vietnam, appelées les Dongson.

Sulawesi monolithes8

Sulawesi monolithes9

Sulawesi monolithes10

 

Des monolithes plus "classiques", dolmens et menhirs se trouvent aussi dans la région ou des îles environnantes :

 

At bori tana toraja sulawesi selatan south sulawesi province sulawesi celebes island indonesia

Voici une petite vidéo vous faisant rapidement visiter la vallée de Bada :

 

 

Sources :

https://en.tempo.co/read/news/2018/10/31/199923041/%20https:/travel.tempo.co/read/1141692/peneliti-menemukan-dua-arca-megalitik-di-gunung-srobu-papua

https://en.antaranews.com/news/120059/archaeologist-finds-megalithic-statue-in-srobu-site-papua

https://awpasydneynews.blogspot.com/2018/10/1-archaeologist-finds-megalithic-statue.html

https://westpapuanow.com/category/news/

http://www.revelations-of-the-ancient-world.com/bada-valley-sulawesi-indonesia-megalithic-statues-hidden-half-a-world-away/

 

Yves Herbo et traductions, S-F-H, 02-11-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire interviews échange lire video mystère

Ajouter un commentaire