Guatemala : des anciennes sculptures magnétisées étudiées

Guatemala : des anciennes sculptures magnétisées étudiées

 

Guatemala sculpturesmagnetisees2 500

 

 

Des sculpteurs antiques ont fabriqué des figures magnétiques à partir de pierres frappées par la foudre. Des sculptures guatémaltèques suggèrent que les gens connaissaient le magnétisme il y a plus de 2 500 ans.

Les habitants du Guatemala, qui vivaient il y a au moins 2 500 ans près de la côte pacifique, ont fabriqué de gigantesques sculptures humaines au front, aux joues et au nombril magnétisésUne nouvelle recherche fournit le premier regard détaillé sur la manière dont ces parties du corps sculptées ont été intentionnellement placées dans des champs magnétiques sur de grandes roches.

Les coups de foudre ont probablement magnétisé des pans de rochers qui ont ensuite été sculptés en silhouettes rondes stylisées - appelées potelles - sur le site guatémaltèque de Monte Alto, déclarent le géoscientifique de l'Université de Harvard, Roger Fu, et ses collèguesDes artisans ont probablement manipulé des blocs de minéraux naturellement magnétisés près de blocs de basalte riches en fer pour trouver des zones dans le roc où les forces magnétiques étaient repoussées, ont annoncé les scientifiques dans le Journal of Archaeological Science. Des parties prédéfinies de figurines ventrues (ou sculptures de ventre (rocher)) - qui peuvent mesurer plus de 2 mètres de haut et peser 10 000 kilogrammes (10 tonnes) ou plus - ont ensuite été sculptées à ces endroits.

 

Guatemala sculpturesmagnetisees2

ANCETRE MAGNÉTIQUE D'anciennes sculptures massives du Guatemala, telles que cette figure ronde, comprennent des zones magnétisées susceptibles de montrer la puissance persistante d'ancêtres décédés. MAGNETIC ANCESTOR Ancient massive carvings from Guatemala such as this round figure include magnetized areas possibly intended to show the continuing power of deceased ancestors. - [Credit: ScienceNews]

 

Lire la suite ci-dessous :

L'historienne des arts Julia Guernsey de l'université du Texas à Austin soupçonne que ces sculptures représentent des ancêtres décédés mais encore vénérés par des ancêtres de familles de haut rang.  Les sculptures qui repoussaient les objets magnétisés auraient été considérées comme démontrant la présence et l'autorité des ancêtres décédés dans des sociétés en expansion rapide ( SN: 01/06/13, p. 12 ), suggère-t-elle. Les résultats de Fu indiquent également que les Mésoaméricains ont attribué des pouvoirs spéciaux à certaines parties du corps, telles que le visage et la section médiane, a ajouté Guernsey.

 

Guatemala sculpturesmagnetisees1

Grandes Têtes : Les têtes de pierre colossales d'un ancien site guatémaltèque contiennent des champs magnétiques sur la tempe droite et la joue droite, des endroits qui semblaient revêtir une importance particulière pour les fabricants de sculptures. HEADS UP Colossal stone heads from an ancient Guatemalan site contain magnetic fields on the right temple and cheek, spots that apparently held special significance for makers of the sculptures. [Credit: ScienceNews]

 

 

Les chercheurs ont étudié 11 sculptures ventrues (potbelly) sur le site, six têtes et cinq corps, exposées dans la ville guatémaltèque La DemocraciaAu moins 127 de ces sculptures ont été découvertes sur des sites de la Méso-Amérique, une ancienne région culturelle qui s'étend du centre du Mexique à la majeure partie de l'Amérique centrale.

 

Guatemala sculpturesmagnetisees6(Cambridge University)

 

Les capteurs portables ont confirmé un rapport de 1997 selon lequel des signaux magnétiques se produisaient sur la tempe droite et la joue de trois têtes colossales de Monte AltoDes capteurs ont également détecté du magnétisme près du nombril de quatre sculptures corporelles. Un capteur magnétique portable haute résolution a permis ensuite de cartographier avec précision les champs magnétiques sur deux sculptures de tête et de corps.

 

Guatemala sculpturesmagnetisees3

Guatemala sculpturesmagnetisees4

Anomalies magnétiques sur les sculptures à Monte Alto [Crédit: Roger R.Fu et al. 2019]
 

Résumé de la publication : Des découvertes archéologiques en Méso-Amérique et ailleurs dans le Nouveau Monde ont fourni des preuves intrigantes mais peu concluantes d'une appréciation précoce du magnétisme chez les peuples amérindiens. Nous utilisons ici des magnétomètres à balayage et à main pour cartographier la distribution de la magnétisation sur onze basaltes, les sculptures ventrues sur le site de Monte Alto, aujourd'hui installées à La Democracia (Guatemala), datant de la seconde moitié du premier millénaire avant notre ère. Nos balayages magnétiques à une résolution de 1 cm, effectués sur quatre sculptures, révèlent pour la première fois qu’elles avaient été magnétisées par la foudre qui a précédé le processus de sculpture. Nous quantifions la surface et la morphologie des anomalies magnétiques, en démontrant que la correspondance entre les anomalies magnétiques des sculptures et des caractéristiques anatomiques spécifiques est non aléatoire au niveau P  = 0,01, ce qui est cohérent avec la conclusion qualitative d’une étude récente de Malmström (1976). La localisation apparemment intentionnelle de traits anatomiques sculptés et de régions magnétisées préexistantes implique que les sculpteurs ont été en mesure de détecter la présence de champs magnétiques anormaux, qui pourraient être facilités par des molécules similaires aux artefacts en oxyde de fer et aux miroirs en minerai de fer. Nos observations renforcent la nécessité d'une prise de conscience (scientifique) du magnétisme dans l'ancien Nouveau Monde.

Source : R.R. Fu et alKnowledge of magnetism in ancient Mesoamerica: precision measurements of the potbelly sculptures from Monte Alto, GuatemalaJournal of Archaeological Science. Vol. 106, June 2019, p. 29. doi:10.1016/j.jas.2019.03.001.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0305440318305776

https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2019/04/ancient-sculptures-from-guatemala-made.html

 

D'autres précisions datant de 2013 sur ces sculptures et rituels : Les découvertes guatémaltèques témoignent d'anciennes interactions culturelles sur un vaste territoire

L'ancienne civilisation maya est née de rituels publics conçus il y a plusieurs milliers d'années à la suite de la fusion de groupes répartis dans l'actuel sud du Mexique et du Guatemala.

Telle est la conclusion provocante d'un rapport publié le 25 avril 2013 dans Science et décrivant les fouilles des plus anciennes structures cérémoniales connues de cette région. Les fouilles ont eu lieu à Ceibal, une ancienne colonie maya au Guatemala. Ces découvertes vieilles de 3 000 ans consistent en des restes d'une plate-forme carrée et d'une longue plate-forme séparée par une place, a déclaré l'archéologue Takeshi Inomata de l'Université de l'Arizona à Tucson et ses collègues. De manière critique, les deux structures vont d'est en ouest.

https://www.sciencenews.org/article/maya-civilizations-roots-may-lie-ritual

Autres données sur les sculptures ventrues (potbally) du Guatemal et du Salvador (mais aussi au Mexique du sud, Belize et Honduras à priori) :

https://www.cambridge.org/core/journals/ancient-mesoamerica/article/potbelly-sculpture/31C0B8521512ED8586DA998FDF9FC030

https://misfitsandheroes.wordpress.com/tag/potbellies/

On note que pour certains archéologues, ces sculptures appartiennent aux cultures des Olmecs, Mayas et Izapan (d'après les sites où elles ont été trouvées) et pourrait prouver que ces cultures se soient en fait réunies en une seule, identifiée comme Maya en final par l'archéologie moderne.

Guatemala olmec map

Autres articles sur le Guatemala :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/un-barrage-geant-maya-decouvert-a-tikal-guatemala.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/un-temple-maya-dedie-au-soleil-nocturne-decouvert-au-guatemala.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/moyen-age-18eme-siecle/guatemala-decouverte-d-une-frise-maya-vieille-de-1-400-ans.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/guatemala-le-vrai-coeur-de-l-empire-maya-decouvert.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/guatemala-decouverte-de-l-autel-d-un-roi-maya-inconnu.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/seibal-complique-les-origines-mysterieuses-des-mayas-et-olmeques.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/guatemala-des-centaines-d-artefacts-mayas-dans-le-lac-peten-itza.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 01-05-2019

 

archéologie interviews échange lire mystère antiquité Méso-Amérique

Ajouter un commentaire