Iran: des pierres préhistoriques superposées uniques

Iran: découverte de pierres préhistoriques superposées uniques

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 2

Les roches sont posées en deux rangées en forme de rectangle, les unes sur les autres.

 

Les roches reposant les unes sur les autres ont été trouvées dans le village de «Tall Chegah-e Sofla» près de la ville de Behbahan dans la province du Khuzestan.

Le village a été découvert par une équipe d'archéologie dirigée par Hans Nielsen de l' Université de Chicago. Plus tard, Reinhard Dittmann a exposé les schémas d'habitation dans les déserts locaux de la région. Dittmann désigne Tall Chegah-e Sofla comme l'un des principaux centres d'habitation à la fin du 5e millénaire avant notre ère.

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 6

YH : la pierre semble avoir été abrasée, effacée sous ces formes géométriques (casque, couronne ?), on devine vaguement un visage. 

 

En 2009, Tall Chegah-e Sofla a été inscrite sur la liste des sites du patrimoine national de l'Iran. En 2015, les opérations menées pour délimiter le site archéologique de Tall Chegah-e Sofla, l'un des plus grands sites préhistoriques du Kuzestan, ont conduit à la découverte de tombes datant de 7000 ans. Cela a déclenché un projet de 5 ans de fouilles archéologiques sur le site, qui ont maintenant abouti à la découverte de ces roches coniques.

Lire la suite ci-dessous :

Le chef de l'équipe d'archéologues dit que les roches ont été déterrées lors des fouilles archéologiques.

« Nous pouvons dire que les morceaux de roches ont été délibérément placés les uns sur les autres », dit-il.

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 1

YH : ces pierres auraient-elles pu être debout à l'origine, comme un alignement de menhirs, et réutilisées ensuite, regroupées et enterrées ? Y-a-il autre chose en-dessous, comme une tombe ? Un nouveau mystère de la préhistoire.

 

« Les roches sont posées en deux rangées en forme de rectangle. Ceux de la rangée supérieure sont moins endommagés que ceux de la rangée inférieure », dit-il.

« La plupart des roches de la rangée inférieure sont cassées car elles étaient non seulement soumises à une forte pression, mais elles étaient en grès », ajoute l'archéologue principal.

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 5

YH : Sur cette pierre, un rectangle a été nettement taillé, sous les chèvres et ce possible visage anthropomorphe. Il me semble y voir l'image d'un animal à quatre pattes (chien, chacal ?) dont l'oreille dépasse légèrement le cadre en haut. Il est probable que les deux faces aient comporté des gravures à l'origine.

 

« Il y a du mortier entre les rochers », dit-il. (YH : pour la partie inférieure ou intermédiaire entre les deux parties à priori, d'après les photos).

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 3

YH : pareillement, on voit le dessin d'un rectangle en-dessous de la sculpture principale ici. Ces pierres plates pourraient aussi avoir été utilisées pour découper de la viande ou autre, des études chimlques devraient pouvoir le vérifier.

 

Les roches découpées pour ressembler à des cônes portent des sculptures comprenant des images de chèvres, des yeux ovales et circulaires, différentes marques contenant des lignes entrecroisées, des cercles rappelant les yeux humains et des images d'humains. Bien sûr, certaines roches ne sont pas gravées.

 

Prehistoric rocks discovered in southern iran 4

YH : Un mélange anthropomorphe (avec des yeux) et zoomorphe (avec quatre pattes, un museau et une queue) ? On devine aussi un rectangle très abîmé en-dessous.

 

Aucun autre site archéologique rural en Iran n'a trouvé de roches similaires. Des traces ont également été trouvées de sculptures murales préhistoriques près des tombes qui y ont été déterrées.

 

YH : on espère une publication scientifique de la part de l'Université de Chicago plus détaillée...

 

Iran marun dam

Dans la même région, à Marun-Dam

 

Source : https://ifpnews.com/prehistoric-rocks-discovered-in-southern-iran

 

Autre découverte d'avril dans une autre région d'Iran :  Des archéologues dénichent un relief ancien dans le Lorestan iranien

Le directeur général du patrimoine culturel, du tourisme et de l'artisanat de la province du Lorestan, Seyyed Amin Qassemi, a déclaré que l'ancien relief avait été découvert lors de la quatrième phase de l'étude et de la documentation des monuments historiques de la ville de Koohdasht.

 

Archaeologists unearth ancient relief in iran s lorestan

Il a dit que le relief, qui appartient probablement à la période parthe, a des motifs humains dessus.

 

Le responsable a déclaré qu'une autre réalisation importante de l'étude de la ville de Koohdasht est la découverte pour la première fois de traces de pierre paléolithique ancienne dans cette ville.

Les artefacts découverts jusqu'à présent dans la ville comprennent des pièces appartenant à diverses époques, du paléolithique aux périodes modernes ( dynastie Qajar ).

Hamzeh Qobadi, chef de la quatrième phase de la recherche, a également déclaré que lors de la dernière phase, qui a duré 45 jours, 112 monuments historiques ont été découverts.

YH : Pour mémoire, l'Empire Parthe, également appelé Empire arsacide, est une importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique. Arsace Iᵉʳ, chef des Parni, une tribu scythe d'Asie centrale, fonde définitivement l'Empire parthe au milieu du IIIᵉ siècle av. JC.

 

Source : https://ifpnews.com/archaeologists-unearth-ancient-relief-in-irans-lorestan

Autres articles sur l'Ian :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/iran-9000-ans-d-histoire-sur-le-site-d-ozbaki-tappeh.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/irak-plus-de-1200-villes-comme-ur-a-decouvrir-encore-iran-une-autre-civilisation.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/makhunik-en-iran-la-cite-des-nains-existe-vraiment.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/aratta-les-sumeriens-n-ont-pas-invente-l-ecriture.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/d-etranges-rites-funeraires-decouverts-en-ancienne-mesopotamie.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 26-04-2020

 

moyen-orient archéologie prehistoire échange lire mystère légendes antiquité Iran

Commentaires (1)

pascal
Ces symboles font référence aux déesses mère le haut symbolise le visage simplifié nez, yeux et les deux bouquetin opposés. Typique de l'art de Suse.

Ajouter un commentaire