Une étrange grotte dans le Caucase Russe

Une étrange grotte dans le Caucase Russe

MAJ 21, 23-04-2020

Grottes mines baksan1 mini

 

Il n'y a pas si longtemps, dans les montagnes de Kabardino-Balkarie, dans la vallée de Baksan, a été découverte une grotte étrange. Pendant une courte période, des amateurs comme des spécialistes du monde entier sont venus étudier la cavité. Il s'est avéré que c'est une immense grotte, de plus de 70 à 80 mètres de profondeur, dont les parois sont faites de mégalithes parfaitement taillés ! Les photos et vidéos sont parfaitement cohérentes avec cette affirmation et cet article est la compilation de plusieurs petits articles ou brèves publiées dans la presse russe et certains sites, un point ayant été fait en 2012 (voir en bas les liens des sources).

Grottes mines baksan8

Voici un montage de plusieurs photos vous montrant le panorama des lieux

" Dans les montagnes de la Kabardino-Balkarie, sur l'un des sommets se situant dans les environs du village de Zayukovo, près de Baksan a été découverte une mine mystérieuse. Sa longueur est d'environ 80 mètres, elle est constituée de plusieurs parties, comme des paliers ou des transitions dans la descente, comme montré dans les photos. Elle a été étudiée par des gens de la région, Maria et Victor Kotljarova, qui ont également trouvé des croix gammées sculptées dans les montagnes. Bien que les membres de la division "Edelweiss" de Hitler, qui étaient dans le Caucase en 1942, n'aient pas atteint ce sommet. Il est possible que ces croix gammées aient été gravées par le personnel de l'organisation nazie "Ahnenerbe", engagée dans l'occulte. Mais il est possible aussi que ces croix datent de plusieurs milliers d'années, cette région du Caucase ayant probablement été occupée ou traversée par les peuples aryens qui ont à l'origine créé la croix gammée, qui était alors un symbole dédié à un dieu de paix et d'amour...

Grottes mines baksan10

 

« Nous savons que pendant la guerre en Kabardino-Balkarie, la mystérieuse organisation SS " Ahnenerbe " (" Patrimoine Ancestral "), a visité la région - a déclaré Victor Kotlyarov, dirigeant de la Société russe de géographie de Karardino-Balkarie. Selon le projet secret de Hitler, elle avait été à la recherche du Saint Graal, et une légende dit qu'elle l'aurait (trouvé ou caché) dans une grotte d'une montagne du Caucase ".

 

280px caucasus topo map blank svg

Il s'agit ici d'une vallée disposée sur la droite de la première grosse chaine de montagne située au nord sur cette carte et qui va de la Mer Noire à la Mer Caspienne, comme un barrage compliquant les migrations locales.

 

Lire la suite ci-dessous :

Selon les chercheurs, la grotte découverte est unique parmi les systèmes de cavités similaires - apparemment, elle est faite entièrement par l'homme (comme une mine donc). L'ouverture de la mine sur le dessus de la montagne - prévue par deux dalles de pierre solides établies en parallèle avec les parois latérales, a été cachée par des petites pierres. Ensuite, il y a quelques galeries, menant à une immense salle souterraine de 36 mètres. L'un de ses murs et le sommet sont soigneusement polis.

 

Caucase grotteetrange

Caucase grotteetrange4

Caucase grotteetrange0

Arthur Zhemukhov a découvert dans la gorge de la rivière, un trou d’homme rectangulaire taillé dans la roche. 

 

Grottes mines baksan2

L'endroit de la grotte, Baskan est à sa droite

 

Kotlyarov pense que la mine possède un système de ventilation, comme en témoigne son étroitesse et le flux constant d'air frais. Les géologues, y compris les étrangers, sont inclinés à penser à une origine synthétique - parce que les blocs sont de forme rectangulaire, qu'il y a la présence d'une matière dans les jointures entre eux et qu'il y a une absence de fractures obliques, caractéristiques du tuf naturel.

 

Victorkotlyarov

Victor Kotlyarov

 

 

" Dans ce cas, il y a des milliers d'années, lors de la construction de ces merveilles de l'inconnu, il a été utilisé une technologie de taillage, de livraison et d'installation de blocs de pierre ", a déclaré Victor Kotlyarov.

 

Caucase grotteetrange3

Caucase grotteetrange2

Les chercheurs ont l'intention d'étudier plus soigneusement la découverte et espèrent que la construction prévue de stations de ski dans la région suscitera un intérêt dans la découverte des deux scientifiques et aussi des touristes. Selon le projet du pôle du tourisme du Caucase du Nord en 2011-2020 dans le sud de la Russie, il est prévu la construction de cinq nouveaux centres de villégiature de classe mondiale, pour le ski, y compris sur le Bezengi Elbrouz (l'un des plus hauts sommets), en Kabardino-Balkarie. "

 

Grottes mines baksan1

 

" Le spéléologue Arthur Zhemukhova de Kabardino-Balkarie a un passe-temps hors du commun : il est à la recherche de lieux sacrés, éparpillés sur les montagnes et les gorges, avec sa propre méthodologie qui tient compte de la disposition des étoiles dans les constellations et qui contient des calculs mathématiques. Voilà comment Arthur a trouvé le trou mystérieux dans Baksan Gorge, recouvert de pierres. Et sous lui - une étonnante grotte, qui est probablement une partie d'une ville souterraine. En Septembre 2012, pour la troisième fois, une expédition l'a visité, avec l'Association de Recherche publique "Kosmopoisk."

 

Grottes mines baksan3

 

Sans compétences en escalade, entrer dans la grotte est presque impossible. Vous devez d'abord vous faufiler dans un trou de la taille de 40 à 120 cm, puis descendre en rappel  par un axe vertical étroit. Il est formé par deux dalles parallèles. Après 9 mètres - le premier «genou» : le trou disparaît car il y a un décalage, un palier et cela descend  à nouveau immédiatement. Ici vous allez découvrir le silence absolu - aucun son de l'extérieur ne passe. Une autre descente de 23 mètres de profondeur - et un nouveau «genou». Pour atteindre le fond de la grotte, vous avez besoin pour couvrir plus de 80 mètres (de la surface), et il vous faudra une heure. D'autre part, après le passage du "goulet d'étranglement", vous vous retrouverez dans une grande salle, que les chercheurs appellent le "pot" ou "flacon".

 

Caucase grotteetrange5

Caucase grotteetrange6

Grottes mines baksan4

 

" La première chose qui attire votre attention - les murs de la mine sont clairement artificiels, dit Vadim Chernobrov, coordinateur de l'association "Kosmopoisk". Ils sont faits de blocs de pierre lisse, soigneusement polis comme les blocs des pyramides des égyptiens et d'environ la même taille. Il est facile de calculer que chaque " Pierre " pèse environ 200 tonnes. Et comme il est impossible de poser naturellement une telle construction, il est clair que cela a été fait par l'homme, je n'en doute pas. "

 

Grottes mines baksan5

Cette opinion est partagée Kotljarov Victor, un historien local et ethnographe, « Quand nous avons montré des photos aux géologues miniers, y compris les étrangers, la plupart d'entre eux étaient enclins à ce que son origine soit artificielle. En tout cas, ils étaient tous unis dans le fait que cela n'a jamais été vu nulle part, pas d'analogies dans le monde ! "

 

Grottes mines baksan6

Et puis les spéléologues ont découvert une colonne "flottante" : un mégalithe est fixé à la paroi sur un seul bord, c'est la raison pour laquelle il semble être suspendu dans l'air. Malheureusement, aucune trace de présence humaine ou de restes organiques n'a été trouvé dans la grotte. Cependant, Vadim Chernobrov n'en est pas surpris. Il est convaincu que cette installation n'indique pas à une habitation. Il y avait d'autres problèmes à son sujet.

 

Grottes mines baksan7

 

Caucase grotteetrange1

Dès le moment où le public a appris l'existence de la mine mystérieuse à Baksan Valley, l'absence de raisons à sa présence n'a pas aidé. On a supposé que c'était le lieu de sépulture pour l'évacuation des animaux infectés, un entrepôt ancien pour le stockage de la nourriture, la maison des Aryens, une fortification, l'antre du Bigfoot... Certains des chercheurs descendu dans la mine ont entendu hurler, des bruits et même un murmure, qui, si on les écoute, peut être considéré comme une langue inconnue ancienne. Mais il ne reste aucune trace et, encore une fois, rien n'a été trouvé. Et toutes ces hypothèses sont repoussées. Mais dans cette sorte de donjon bourré de passages étroits, il y a un système de soufflerie, qui doit encore engranger des débris. Les spéléologues locaux ont déjà obtenu l'équipement électrique afin de poursuivre les travaux l'été prochain.

 

Grottes mines baksan11

 

Chernobrov partage ses suppositions : « Il y a peut-être eu des hommes ou d'autres créatures vivant dans ce bâtiment. On peut convenir de cette analogie : Nous n'avons pas une maison, mais une usine... par exemple, nous sommes descendus dans la cheminée de l'usine, puis dans la chambre de combustion et sommes maintenant en train d'essayer de comprendre où étaient assis les gens ici ? Et ils ne sont pas là du tout, et ne siègent pas ! Et ils ne le devraient pas. Selon notre version, cette grotte - cette construction technique, a servi comme une sorte d'amplificateur de transducteurs d'un résonateur et de radiations (ondes) d'une nature inconnue. Son âge - environ 5 mille ans. Par la taille et sa fonctionnalité, la grotte de la vallée de Baksan est comparable à la Grande Pyramide d'Egypte, que de nombreux scientifiques croient aussi être un émetteur d'ondes ou émetteur d'énergie. "

 

Grottes mines baksan12

 

Très probablement, les chercheurs pensent que cet objet n'était pas souterrain à l'origine. Il était situé sur la surface, étant fixé sur le côté de la montagne. Cela explique pourquoi l'un des murs de la chambre, du «pot» est rugueux, bosselé (un fragment de la pierre naturelle), et l'autre - une surface lisse, polie (ce sont des constructeurs inconnus qui l'ont érigés). Pendant des milliers d'années, cette gigantesque structure a été recouverte de terre, de sable et de fragments de roche, jusque par-dessus les arbres. Et les blocs de pierre, qui étaient autrefois situés à l'extérieur de la montagne, se sont retrouvés à l'intérieur d'elle. Par ailleurs, rappelez-vous de la même chose au sujet de la pyramide de Chéops. Elle était une "merveille du monde" déjà, mais personne n'avait fait attention que le Sphinx couché à côté d'elle, avait été enterré sous le sable, jusqu'à ce que les archéologues le remette au jour et redécouvrent sa splendeur...

 

Grottes mines baksan13

 

Les chercheurs sont enclins à croire que la construction de forme inhabituelle, conservée dans la roche, pourrait faire partie d'une structure globale - des villes souterraines, des grottes et tunnels, selon les légendes du Caucase du Nord, qui sont transmises de génération en génération. Près de la bouche menant à la profondeur de 80 mètres, on a trouvé deux autres entrées de la grotte. Les calculs montrent que, si elles se prolongent, en examinant les restes, elles relient les galeries ensembles et amènent toutes à la même grotte mystérieuse où vous pouvez entendre un murmure, comme une langue inconnue ancienne...

 

Grottes mines baksan15

Voici un schéma complet de la grotte mystérieuse. Au fond, il y a une montagne de débris tombés du sommet et qui se sont accumulés sous l'ouverture du haut. Il existe des petits conduits ou goulots tout en bas (3 visibles), qui n'ont pu être explorés à ce jour. Les sons entendus proviennent peut-être de ces sortes de siphons...

 

Grottes mines baksan16

Grottes mines baksan17

Une reconstitution en 3D de la réelle apparence de la grotte gigantesque... de quoi s'agit-il ?

 

Grottes mines baksan18

Vous l'avez certainement deviné, l'hypothèse d'un énorme réservoir ou appareillage technologique inconnu (très ancien (+ 5000 ans) ou relativement récent (nazi - soviétique) ?) destiné à lancer une fusée spatiale ou un gros missile est ici avancée... (La Vidéo a été enlevée depuis 2015).

Il ne semble pas y avoir d'archives concernant de gros travaux nazis dans la région, ni d'ailleurs des autorités soviétiques de l'ancienne période, avant l'indépendance de cette région... cette sorte de gigantesque usine souterraine (ou ayant été ensevelie volontairement ou non) rejoint par contre les légendes nombreuses du Caucase du Nord au sujet de longs souterrains joignant plusieurs régions éloignées, de vieux tumulus et mégalithes (jusqu'en Ukraine) datant des Scythes et d'autres peuples, mais aussi au sujet de mystérieux cratères et cavités découverts encore de nos jours... comme le cratère Patomsky par exemple dont je parle ici : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/le-mysterieux-cratere-patomsky-en-russie.html

Notons aussi que certains chercheurs ont mentionné la possibilité d'une ancienne base "Atlante" abandonnée ou même d'extra-terrestres, d'ovni, et aussi d'annunakis ou de dieux védiques de l'Inde antique... aucune explication n'ayant été trouvée jusqu'à présent au sujet de cette mystérieuse structure souterraine, les spéculations sont larges (mais rarement fondées) pour tous ceux qui n'ont pas l'esprit très étroit !

Et en faisant d'autres recherches sur ce sujet précis, je suis tombé sur d'autres sources, issues également de l'Association Kospopoisk, qui est une grosse association russe existant depuis 1980 au moins, et qui traite souvent de sujets comme l'ufologie, les cercles de cultures et l'archéologie mystérieuse... :

" Le 20 Juillet 2012, 18 personnes, dans le cadre de l'expédition Trans-Eurasie, ont participé à l'étude et la recherche des grands cratères à 80 km au nord du centre du district Mogocha, dans la forêt de la taïga, loin de tous types de routes.
 

La première étape était l'examen du cratère "Itakinsky-1" (nom provisoire), qui a été montré à Kosmopoisk par S.Grikov, un chasseur local, et qui, à son tour a parlé d'un cratère d'étrange dans la forêt, découvert par son père. Une enquête exhaustive longue voulait révéler que le cratère avait comme origine un impact (une bombe ?), mais dans ce cas, selon le géologue de l'enquête, c'était une explosion souterraine. Ils ont abattu un arbre pour déterminer le moment de l'explosion grâce à ses anneaux et il a été découvert qu'elle avait eu lieu vers le début du 20ème siècle (1906 ... 1908, au plus tard - un rapport avec l'explosion en Tunguska ?). La structure du cratère, avec un axe circulaire haut, ressemblait fortement au cratère de Patomsky (sauf pour la partie centrale, sévèrement dégradée à la suite de l'exposition à l'érosion de l'eau). Un autre cratère, malheureusement, a été détruit par des bulldozers avant l'arrivée de l'expédition... "

 

Mogocha cratere itakinsky 1

 

Puis un autre chasseur local a décidé de montrer un nouveau cratère, qui avait été aperçu le mois précédent à partir d'un hélicoptère. Il fallait prévoir "quelques heures" en plus pour le rechercher car il fallait déjà 1,5 jour à pied à travers la forêt avec 2 escortes. Le nouveau cratère, "Itakinsky-4" était similaire au "Itakinskim-1" et au "Patom" . D'un âge d'environ un siècle. Il y avait des arbres au sommet qui était à une hauteur de 40 mètres au-dessus de rochers de pierres concassées et son diamètre était d'environ 50 mètres. La partie centrale du cratère était remplie par un lac oval de 11 à 15 m, d'une profondeur d'au moins 6 m. Certaines roches (des gros blocs de roches de 30-40 m) ont été projetées, probablement par une explosion souterraine à 5-15 mètres ou plus. Il n'y a pas de routes dans la région du cratère, et il n'y en a jamais eu, de sorte que la possibilité d'une explosion nucléaire souterraine a été rejetée. Des mesures instrumentales ont été faites, des échantillons prélevés pour la recherche.

 

Mogocha cratere itakinskih4 b

 

Le crater "Itakinsky-4" dans la zone de la forêt du Territoire Mogochinsky Trans-Baïkal. Pour le trouver, il a fallut 1,5 jour à pied à travers la forêt avec un chasseur local, S.Grikovym, qui l'a d'abord remarqué.

 

Mogocha cratere itakinskih4

Apparence des trois catères de Itakinsky, que nous a montré le chasseur local Sergei Grikov. Malheureusement, deux petit cratère ont été détruits il y a quelques années par des bulldozers de bucherons.

 

Mogocha cratere itakinskih4 c

Apparence du quatrième cratère Itakinsky-4, montré par le chasseur local Sergei Grikov, qui l'a vu par hélicoptère juste avant.

 

Sources : http://survincity.com/2012/07/megalithic-cave-in-kabardino-balkaria/

http://kosmopoisk.org/

http://vk.com/v.chernobrov

 

MAJ 20-04-2020 : Vadim Chernobrov est décédé subitement, à l'âge de 51 ans, le 18 mai 2017. 

Une dernière vidéo publiée en 2018 par ses amis, en hommage, résumant les choses et en expliquant d'autres. Vous pouvez activer une assez bonne traduction des sous-titres en français en jouant sur les paramètres de traduction automatique. Voici la traduction du texte accompagnant cette vidéo :

Une histoire alternative décrit les nombreuses traces d'une civilisation ancienne unique qui se trouvent à travers le monde. Vadim Chernobrov, chercheur, écrivain, chasseur de météorites devenu ufologue, chef de l'ONMO Kosmopoisk, affirme que des artefacts existent également sur le territoire de notre pays, dont la présence est impossible à expliquer du point de vue traditionnel. Pourquoi en savons-nous si peu sur les milliers de bâtiments mégalithiques découverts en Russie et dans l'ex-URSS ? Les mégalithes trouvés pourraient-ils être la preuve de l'existence de civilisations anciennes ? Pourquoi la science officielle annonce-t-elle largement certaines découvertes anciennes et ne tient pas compte d'autres - plus intéressantes et uniques ? Comment expliquer la découverte faite dans l'Oural subpolaire au pied du mont Narada - de vrilles en tungstène ? Un gisement de tungstène peut-il être natif, comme disent les scientifiques ? Pourquoi, après avoir découvert le tungstène "natif", n'a-t-on toujours pas trouvé un avion ou une voiture natifs ? Une découverte unique peut-elle avoir plus de 100 mille ans ? Quels autres produits de nanotechnologie trouve-t-on dans la région ? Pourquoi le nom Narada n'a-t-il pas d'analogues dans la langue russe, mais l'est-il dans l'ancien Indien ? Comment le nom de la montagne est-il traduit et peut-il être une coïncidence ? Quels endroits intéressants les anciens du Caucase ont-ils montrés aux chercheurs de Cosmopoisk ?  Où est le tombeau du géant, célèbre pour ses légendes et ses mythes, et qu'est-ce que c'est: une colline naturelle ou une pyramide artificielle semblable aux pyramides en terre en Chine ? Y aura-t-il des villes de pierre mégalithiques anciennes dans le Caucase comparables à la Cappadoce asiatique ? Sous quel rocher se trouve la vieille ville souterraine à propos de plusieurs légendes gardent la mémoire des anciens locaux ? Qui et pourquoi a construit le champignon de pierre dans la gorge de Baksan à Kabardino-Balkarie et qu'est-ce qui se cache à l'intérieur de ce bâtiment ? Quelles installations modernes similaires pouvons-nous facilement trouver dans les rues de Moscou ? Pourquoi des blocs lisses montés verticalement formant des passages et des trous d'homme se trouvent-ils à l'intérieur des bâtiments mégalithiques en pierre ? Que montrent les caméras de reconnaissance des mouvements que les gens ne peuvent pas montrer ? Les structures mégalithiques trouvent-elles des peintures murales de dinosaures ? Y aura-t-il de nouvelles expéditions de recherche dans le Caucase ? Serez-vous en mesure de vous rapprocher de la découverte des secrets de la civilisation antique ? Tous les films avec Vadim Chernobrov: https://www.youtube.com/playlist

 

 

" Les principaux murs de la mine sont clairement d'origine artificielle ", explique Vadim Chernobrov. - Ils sont constitués de blocs de pierre lisse d'environ la même taille et empilés selon des technologies similaires - les uns au-dessus des autres. Chacun pesant 50 à 100 tonnes, bien traité, bien que des éclats et des fissures soient apparus au fil du temps. Quelle est cette mystérieuse maçonnerie ? Il n'y a aucune trace de béton ou autre mortier, comme dans les pyramides égyptiennes. Comment les anciens constructeurs ont attaché les blocs ensemble, ce n'est pas clair, cependant, il est clair qu'ils sont debout depuis plus de mille ans et même une aiguille ne rentre pas entre.

Lorsque les spéléologues sont allés profondément dans la grotte, ils ont découvert une étrange colonne. Elle semble suspendue dans l'air, mais en même temps, elle est fermement attachée au mur. Apparemment, la grotte a des dimensions énormes et les gens n'ont réussi à en explorer qu'une petite partie. À l'intérieur des terres, ils ont avancé de 100 mètres. Et sont entrés dans des passages étroits. Le fait que la grotte n'était pas destinée à l'habitation humaine est devenu évident pour les chercheurs lorsqu'ils ont exploré toute la partie accessible de la grotte. Il s'est avéré qu'elle était remplie de passages étroits où même un enfant ne pouvait pas se faufiler, et de minuscules trous où une main humaine pouvait à peine entrer. Chacune de ces mini-cavités va beaucoup plus loin: la lumière des lampes de poche vers le bas ne l'atteint pas. Quel est ce bâtiment ? Les chercheurs ont l'impression que la "pyramide" souterraine a un objectif technologique plutôt que sacré. Cela ressemble à une voiture, une structure d'ingénierie dont le but est inconnu. « Cela ressemble à un résonateur, un appareil pour la recherche sismologique, l'exploration, l'exploitation minière ou un générateur d'énergie », explique Chernobrov. " C'est encore impossible de dire avec certitude - aucun analogue n'a été trouvé dans le monde." Beaucoup viennent à l'esprit l'analogie avec les cavités mystérieuses à l'intérieur des pyramides égyptiennes, également non destinées au mouvement des personnes. En principe, une personne ne peut pas y arriver, cependant, les anciens constructeurs les ont fait honnêtement. Ces trous d'homme étroits mènent également à des dizaines de mètres de profondeur, mais pour quoi et où - une grande question. Parfois, ils se terminent par des rangées de portes avec des poignées, au-delà desquelles se trouvent des locaux d'un but inconnu. Il existe de nombreuses versions sur le but des passages souterrains: un «réfrigérateur» pour stocker la nourriture, la demeure des anciens Aryens, une climatisation géante et un conduit d'air. Ou, par exemple, un générateur d'énergie géant ... Il est prouvé que pendant la Seconde Guerre mondiale, des chercheurs à ces endroits ont été vus, de l'organisation SS Anenerbe, qui, comme vous le savez, cherchait une entrée pour Shambhala. Ils disent qu'Hitler considérait le Caucase, avec le Tibet, comme un «centre de pouvoir» et un «centre de commandement du monde». Et prétendument, il était impatient pour le Caucase juste pour cette raison.

Les chercheurs, bien sûr, font attention au fait qu'à côté de la "pyramide" souterraine se trouve une très vieille ville. Et ils suggèrent que ces deux objets sont en quelque sorte connectés. En effet, par exemple, en Turquie, près du village de Derinkuyu, une ville de 8 étages a été découverte sous terre, conçue pour une vie permanente et confortable de 40 à 50 000 personnes. Il y a des maisons, des bâtiments agricoles, des bazars, des magasins, des sources d'approvisionnement en eau, des puits et des trappes de ventilation. En un mot, un miracle de la technologie d'ingénierie qui a au moins 4 000 ans. Aujourd'hui, une dizaine de villes souterraines ont été fouillées dans le monde, dont trois sont devenues des sites touristiques. On sait également que certaines villes ont des communications souterraines entre elles. Ce sont des distances énormes - des centaines de kilomètres. Selon certains érudits, l'étrange bourdonnement enregistré par les scientifiques dans différentes parties de la planète n'est rien d'autre.


S'il s'avère cet été qu'une ville souterraine existait réellement près du village de Zayukovo, alors la "pyramide" peut être considérée comme une sorte d'installation technique qui assure ses fonctions vitales. Et puis le «miracle Zayukovsky» se révélera être éventuellement le plus grand bâtiment préhistorique créé par l'homme sur le territoire de la Russie moderne.

 

L'une des principales préoccupation de ce chercheur a aussi été, depuis 1987, de mener des expériences qui impliquaient de changer l'écoulement du temps. On sait que, scientifiquement parlant, ce n'est pas impossible dans l'état de notre physique actuelle : 

La dernière vidéo du vivant de ce chercheur concerne notamment sa visite d'un lieu où plusieurs OVNIs ont été filmés - la vidéo y est : le lieu apparaît montrer de nettes traces de brûlures profondes, y compris sur des poteaux de clotures, les OVNIs ayant été filmés aussi très près du sol. 

 

 

Kabardino grotte

septembre 2016 : dernière expédition sur la grotte de Kabardino (autre entrée). Le rapport n'a pu être publié à priori par Vadim Chernobrov avant sa mort, ou a disparu.

 

Yves Herbo traductions, Sciences, Faits, Histoires.com, 16, 17-10-2015, 21, 23-04-2020

 

archéologie prehistoire interviews alien ufo ovni échange environnement nucléaire volcanisme

Précédent : Afrique du sud: plus ancien Homo Erectus découvert...   Suivant : Israel : les sphéroïdes préhistoriques expliqués

Commentaires (2)

Thomas
  • 1. Thomas | 29/04/2020
Incroyable structure sous terraine.
Avec l'affaire UMMO, qu'on y croit ou pas, on y découvre que nos visiteurs semblent parfaitement maitriser l'énergie de l'espace pour réaliser des cavités dans les montagnes.
Frederic
  • 2. Frederic | 22/04/2020
Incroyable cette article, merci pour le partage. Quand on regarde le schéma de la grotte on dirait le plan d'un générateur d'énergie avec une anode et une cathode. Peut être une utilisation de l'énergie libre utilisant la différence de potentiel avant les tentatives de N. Tesla. A suivre dans le temps cette découverte.

Ajouter un commentaire