L'être Humain : un émetteur-récepteur qui s'ignore

L'être Humain : un émetteur-récepteur qui s'ignore

 

chromosome.jpeg

 

Ce titre étrange pour certains résume à lui seul les conclusions d'une série d'articles et de dossiers qui se centrent sur un sujet commun. L'être humain se reconnaît moralement et scientifiquement plusieurs sens et moyens de transmissions naturels et évolutifs, tels par exemple le langage ou l'écriture associés aux toucher et à la vision nécessaires pour leur réalisation. Nos sens naturels, de l’ouïe à l'odorat en passant par la vision, le goût et le toucher reconnus et "soignés" scientifiquement sont à l'évidence complétés par d'autres sens, moins connus et étudiés pour la plupart et donc encore moins évaluable et "soignables". Parmi le plus connu et mieux apprécié par la science récente se trouve le sens de l'équilibre, qui pose malgré tout toujours certains problèmes médicaux, donc scientifiques. Tous les effets néfastes et positifs de ce sens n'ont pas été découverts encore. Le sens de l'équilibre nous informe à tout moment de notre rapport à l'espace. Des canaux semi-circulaires sont intégrés au sens de l'ouïe dans notre oreille interne mais les signaux qu'ils captent sont interprétés par le cerveau de façon à pouvoir comparer avec la perception visuelle. L'œil et les canaux semi-circulaires envoient des données au cerveau sur la position de la tête dans l'espace et à quelle vitesse notre corps se déplace, accélère, ralentit, interagit ou non avec l'espace. Lorsque ces deux sens envoient au cerveau des informations considérées comme contradictoires (hors de la "physique" du cerveau), nous ressentons une désagréable sensation d'étourdissement, jusqu'à la nausée et le vertige, parfois pire...

Un autre sens moins connu mais reconnu est celui qui découle du sens de l'équilibre allié à celui du toucher. Il est appelé scientifiquement la Proprioception et elle est très utilisée par les danseurs par exemple. Les muscles envoient des données au cerveau sur les variations de forces qui lui sont nécessaires pour contrebalancer les effets de l'attraction terrestre. Et le toucher informe en permanence sur la position de chaque membre par rapport au reste du corps, le tout est aidé par les réflexes. On utilise aussi tous ce sens quand on a les yeux recouverts de mousse sous la douche et qu'on continue à se nettoyer les yeux fermés sans soucis.Un autre sens reconnu mais déjà plus contesté et sujet à théories est le sens du Temps. Dans les dogmes postulés jusqu'à présent par les chercheurs historiques, cette notion fait appel à la durée et au rythme. En comparant ses mémoires (par exemple entre le coucher et le lever), le cerveau reboucle ses informations et déduit un écoulement de temps entre les deux. On fait très bien la différence quand on n'a dormi que 3, 6 ou 9 heures d'affilées par exemple. Cette perception du temps est constante et inégale subjectivement selon les individus mais suffit à obtenir en permanence notre position temporelle par rapport au reste de l'univers (perceptible). Cette notion est renforcée par le fait qu'une anesthésie totale provoque une annulation de ce sens : la notion de temps n'existe pas au réveil, et celui-ci à l'air instantané, sans aucun notion de durée estimable par le cerveau... d'autres notions seraient avancées par des chercheurs, notamment sur l'organisation du temps via le rythme du cœur humain ou encore une sorte de synchronisation de cycles communautaires lié au rythme biologique humain estimé être en moyenne de 24 heures 30 minutes. Il y a aussi le chercheur Maxime Sainte-Marie par exemple qui affirme pour sa part que le Temps n'existe pas et que nous l'avons toujours confondu avec le rythme, et il le prouve même :

mystère alien environnement échange lire auteur livre

Les Premiers Guérisseurs Les Premiers Guérisseurs
Les Premiers Guérisseurs - L'Homme Spirituel Page 2 - MAJ 27-09-2018 en bas   ...
  Oman : une mystérieuse civilisation a bati des tours pour l'eau
Oman : une mystérieuse civilisation a bati des tours pour l'eau   Ceci est...
Oman : une mystérieuse civilisation a bati des tours pour l'eau

Commentaires (4)

Leafar Izen
  • 1. Leafar Izen (site web) | 17/04/2017
Pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet :

http://www.leafar-izen.com/fr/metaphysique/index.html

...
Jean-Louis Eugastal
  • 2. Jean-Louis Eugastal | 21/04/2016
Un des fondamentaux de la physique, c'est que tout n'est que vibrations. Par voie de conséquence, nous aussi. Mais pas seulement nous ... Traduit de manière poétique, cela donne : cueille une fleur et tu feras pleurer une étoile.
Partant de l'axiome précédent, l'interconnexion constante entre tous les constituants de l'univers, et peut-être de tous les univers, n'est pas une extension d'interprétation intellectuelle, c'est une réalité fondamentale. Mais dans l'état des connaissances de "ceux qui savent pour les autres", puisque ce n'est pas démontrable selon les critères dits scientifiques de reproductibilité, y compris en commun, cela ne peut pas être. Une partie de la communauté scientifique, souvent à travers leurs rencontres et les conférences TEDx, présente ce phénomène comme une déviance, une croyance parce que bâtie sur des dogmes que "ceux qui savent pour les autres" refusent de remettre en cause ! ! ! Cherchez l'erreur ...
martin
  • 3. martin | 18/04/2016
Site très intéressant et je suis tout à fait
d'accord qu'il y a de l'énergie quantique
puisque nous sommes nous mêmes
que de l'énergie
Nino giordano
  • 4. Nino giordano (site web) | 12/05/2014
j aime bien

Ajouter un commentaire