Europe

Balkans : Premier art rupestre préhistorique identifié

Balkans : Premier art rupestre préhistorique identifié

 

Balkans paleolithique0

Crédit : Aitor Ruiz-Redondo

 

Les archéologues identifient le premier art rupestre figuratif préhistorique dans les Balkans, plus précisément en Croatie. 

Une équipe internationale, dirigée par un archéologue de l'Université de Southampton et de l'Université de Bordeaux, a révélé le premier exemple d'art rupestre paléolithique figuratif découvert dans la péninsule des Balkans.

Le docteur Aitor Ruiz-Redondo a travaillé avec des chercheurs des universités de Cantabrie (Espagne), de Terre-Neuve (Canada), de Zagreb (Croatie) et du musée archéologique d'Istria (Croatie) pour étudier les peintures, qui pourraient avoir jusqu'à 34 000 ans.

L'art rupestre a été découvert pour la première fois en 2010 à Romualdova Pecina ("la grotte de Romuald") en Istrie en Croatie, lorsque Darko Komšo, directeur du musée archéologique d'Istrie, a remarqué l'existence de restes d'une couleur rouge dans une partie profonde de la grotte.

 

Balkans paleolithique1

 

Traçage numérique de Bison figurant dans l’art rupestre. Crédit : Aitor Ruiz-Redondo

 

Suite à sa découverte, l'équipe dirigée par le Dr Ruiz-Redondo et financée par l'État français et le musée archéologique d'Istrie, avec le soutien de Natura Histrica, a entrepris une analyse détaillée des peintures et de leur contexte archéologique.Cela a conduit à l'identification de plusieurs peintures figuratives, dont un bison, un bouquetin et deux possibles figures anthropomorphes, confirmant l'âge paléolithique des œuvres. En outre, une excavation dans le sol sous ces peintures a permis de découvrir un certain nombre de vestiges du paléolithique; un outil de silex, un crayon de couleur ocre et plusieurs fragments de charbon de bois :

Lire la suite

Espagne : une hache de pierre de plus de 800000 ans

Espagne : une hache de pierre dans une couche de plus de 800000 ans

 

Cueva negra mini 1

Les archéologues de l'université de Murcie en Espagne viennent de confirmer, dans une publication de la revue Historical Biology, que les sédiments contenant des vestiges culturels humains dans la roche de Cueva Negra del Estrecho del Río Quípar, dans le sud-est de l'Espagne, datent de plus de 800 000 ans. Les sédiments comprennent une hache à main en pierre de style Acheuléen et des preuves de l'utilisation du feu dans la roche.

" Nous considérons son âge comme assez probable entre 865 000 et 810 000 ans ", a déclaré Michael Walker, de l'université de Murcie en Espagne, un chercheur principal sur Cueva Negra. " Jusqu'à présent, les haches à main en Europe n'avaient pas été enregistrées avant il y a 500 000 ans ", a déclaré Walker. De plus, ajoute-t-il, " l'évidence de la combustion [utilisation du feu] est aussi la plus ancienne en dehors de l'Afrique ".

Les nouveaux résultats de datation ont été obtenus grâce à l'analyse biochronologique des restes de dents de petits mammifères trouvés dans la roche de Cueva Negra, indiquant qu'ils se sont accumulés (dans ces sédiments) pendant ce qui est techniquement appelé le Matuyama magnetochron, ou entre 0,99 et 0,78 Million d'année.

Cueva negra3

Courtesy Michael Walker, et. al.

Lire la suite