Arabie Saoudite : Découverte d'une plateforme de 7500 ans

Arabie Saoudite : Découverte d'une plateforme de 7500 ans

 

Arabia 02

Vue aérienne de la plateforme [Crédit: MADAJ, Marianne Cotty,
 Olivia Munoz & Ronald Schwerdtner]

 

Contrairement aux vestiges préhistoriques du Proche-Orient, les monuments mégalithiques d'Arabie restent largement inconnus. Ces structures monumentales, faites de murs en pierre sèche, ont encore de nombreux secrets en termes de construction, de fonction et de chronologie.

Résumé de la publication scientifique, écrit par Olivia Munoz, chercheuse au CNRS : " Les structures en pierre préhistoriques sont proéminentes et bien étudiées dans les marges du désert levantin. Dans le nord de l'Arabie, cependant, ces structures ont reçu moins d'attention. Cet article présente les résultats des investigations d'une plate-forme en pierre de 35 mètres de long, construite pour la première fois au milieu du sixième millénaire avant JC, surplombant l'oasis de Dûmat al-Jandal dans le nord de l'Arabie saoudite. L'excavation de la plate-forme a produit des vestiges bioarchéologiques et culturels, ainsi que des preuves de plusieurs phases de construction et d'utilisation intermittente jusqu'au premier millénaire avant JC. L'analyse de la plate-forme et des tombes à proximité met en évidence l'utilisation funéraire et rituelle persistante de cette zone au cours des millénaires, illuminant les modes de vie des éleveurs nomades en Arabie préhistorique."

Une collaboration internationale de scientifiques français, saoudiens et italiens, menée par Olivia Munoz, chercheuse au CNRS, a découvert une plateforme triangulaire de 35 mètres de long dans l'oasis de Dumat al-Jandal (nord de l'Arabie saoudite).

Lire la suite ci-dessous et voir quelques photos :

Construit en plusieurs phases à partir du 6e millénaire avant JC, ce monument exceptionnel était probablement dédié à des pratiques rituelles, dont certaines étaient probablement funéraires et commémoratives.

 

Arabia 01

La plate-forme pendant l'excavation  [Crédit: MADAJ]

 

Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont étudié et daté les objets et les restes humains des dépôts trouvés dans et autour de la plate-forme - dans les deux niches latérales et également dans les tombes voisines.

 

Arabie figab

Publié en ligne par Cambridge University Press: 09 Juin 2020

 

Ces découvertes, publiées dans la revue Antiquity , démontrent un usage rituel durant la Préhistoire, et sont une empreinte potentiellement symbolique laissée par les pasteurs nomades dans le paysage durant cette période reculée.

Les fouilles ont été réalisées dans le cadre de la mission archéologique italo-franco saoudienne de Dûmat al-Jandal (MADAJ), co-dirigée par Guillaume Charloux du laboratoire « Orient et Méditerranée » (CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Sorbonne Université/Collège de France/EPHE) et Romolo Loreto de l’Université de Naples - l’Orientale.

Les équipes impliquées font partie : du laboratoire « Archéologies et sciences de l’Antiquité » (CNRS/Université de Paris Nanterre/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Ministère de la Culture), du département des antiquités orientales du Musée du Louvre, du laboratoire « Orient et Méditerranée » (CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Sorbonne Université/Collège de France/EPHE), du laboratoire « Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements (CNRS/MNHN), du Centre français de recherche de la péninsule arabique (CNRS/Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères), anciennement Centre français d’archéologie et de sciences sociales, de la mission archéologique Oasis de l’Arabie déserte (Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères), du LabEx RESMED (ANR-10-LABX-72), programme d’investissement national ANR-11-IDEX-0004-02, de la Saudi Commission for Tourism and National Heritage

 

Sources : https://www.cambridge.org/core/journals/antiquity/article/marking-the-sacral-landscape-of-a-north-arabian-oasis-a-sixthmillennium-bc-monumental-stone-platform-and-surrounding-burials/E1E0BB6B88D2F6025935F8587633E9FA#

http://www.cnrs.fr/fr/la-decouverte-des-monuments-prehistoriques-darabie

https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2020/06/discovering-prehistoric-monuments-of.html

 

Autres articles sur l'Arabie Saoudite :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/anomalies-archeologie-arabie-oman-serbie-uk.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/arabie-saoudite-des-empreintes-humaines-de-85-000-ans.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/arabie-saoudite-un-etonnant-site-de-10000-ans-etudie.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/arabie-saoudite-nouvelles-structures-prehistoriques.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/des-lacs-et-rivieres-sous-les-sables-de-la-peninsule-arabique.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 10-06-2020

 

moyen-orient archéologie prehistoire échange lire mystère Asie Mineure

Précédent : Chine : une sculpture 3D d'oiseau en os de 13 500 ...   Suivant : Trinidad : des chasseurs-cueilleurs à l'assaut des...

Ajouter un commentaire