Sciences-Faits-Histoires

Finlande: un baton-serpent de chaman de 4400 ans découvert

Finlande: un baton-serpent de chaman de 4400 ans découvert

 

Baton serpent finlande

Cet artefact en forme de serpent remonte à 4 400 ans et peut avoir été utilisé comme bâton ou figurine. (Crédit image : Satu Koivisto, avec l'aimable autorisation d'Antiquity Publications Ltd)

 

Le chamanisme se rapporte à un type de personnage religieux, le chamane (ainsi est-il nommé en toungouse – langue de Sibérie –, mentionné pour la première fois par Awakum à la fin du XVIIe siècle), qui, de prime abord, se signale par un comportement à la fois caractéristique et personnalisé, connu sous le nom de « transe » : il est fait de bonds, de cris, de gesticulations, parfois de tremblements, l'ensemble étant en général suivi d'une chute dans l'inertie ; il varie avec chaque chamane et, pour chacun, d'une séance à l'autre. Dès la conquête russe de l’Alaska au XXVIIIe siècle, le terme de chamane est appliqué aux spécialistes religieux des populations autochtones d’Amérique, mais c’est au tournant du XXe siècle que la notion de chamanisme est explicitement envisagée de façon comparative entre les deux continents. Si la traduction du nom ne date que du 17ème siècle, la pratique remonte aux cultures archaïques et à la préhistoire, ce comportement est imputé aux sociétés intéressées au contact direct avec des êtres surnaturels ou esprits. Ce contact est considéré comme le moyen d'action du chamane, grâce auquel il assure de multiples fonctions jugées indispensables à la vie de la communauté : elles vont de l'obtention de la chance à la chasse ou de la fécondité des êtres naturels et l'appel de la pluie jusqu'à la divination ou à la voyance (y compris pour retrouver des objets perdus), à la cure ou à l'envoi de certaines maladies, et aux relations avec les morts. Si ce type de personnage est caractéristique de sociétés archaïques où il est seul en présence (sibériennes et amérindiennes notamment), des conduites et des pratiques similaires aux siennes se rencontrent en beaucoup d'autres endroits du monde. Ainsi, des éléments chamaniques ont été repérés tant dans les sociétés antiques (à propos du culte dionysiaque par exemple), mais on peut noter que même dans des textes religio-historiques comme la Bible par exemple (avec le fameux bâton-serpent de Moïse), cette pratique païenne est en quelque sorte récupérée. Cet outil semble aussi associé au Dieu-bâtons dont l'un des plus anciens exemplaires a été découvert dans la plus ancienne ville à ce jour identifiée, Caral au Pérou (voir plus bas). On le retrouve sous d'autres formes avec la baguette magique des mages et fées du haut moyen-âge et suivant (Merlin par exemple).

 

Baton serpent finlande2

L'artefact a été trouvé à Järvensuo, un site situé à côté d'un lac dans le sud-ouest de la Finlande. Un grand nombre d'artefacts liés à la pêche ont également été trouvés sur le siteThe artifact was found at Järvensuo, a site located beside a lake in southwest Finland. A large number of artifacts associated with fishing were also found at the site. (Image credit: Satu Koivisto, courtesy Antiquity Publications Ltd)

 

Un bâton en bois sculpté en forme de serpent datant d'environ 4 400 ans a été découvert près d'un lac du sud-ouest de la Finlande. Le bâton peut avoir été utilisé à des fins mystiques par un chaman.

" J'ai vu beaucoup de choses extraordinaires dans mon travail d'archéologue des zones humides, mais la découverte de cette figurine m'a laissé sans voix et m'a donné des frissons ", a déclaré l'archéologue Satu Koivisto dans un communiqué. Koivisto est un chercheur postdoctoral à l'Université de Turku en Finlande qui mène des recherches à Järvensuo, le site où l'objet a été trouvé.

" La figure, qui mesure 53 centimètres de long et 2,5 cm d'épaisseur environ, a été sculptée dans un seul morceau de bois ", ont écrit Koivisto et son co-auteur Antti Lahelma, archéologue à l'Université d'Helsinki. un article publié le 29 juin dans la revue Antiquity 

" La figurine est très naturaliste et ressemble à une couleuvre à collier ( Natrix natrix ) ou à une vipère européenne ( Vipera berus ) en train de glisser ou de nager au loin ", ont écrit les chercheurs.

 

Lire la suite ci-dessous :

Un chercheur non impliqué dans l'étude a suggéré que l'artefact pourrait représenter une vipère.

" Je dirais qu'une vipère est plus correcte, en raison de la forme de sa tête, de son corps court et de sa queue reconnaissable ", a déclaré Sonja Hukantaival, chercheuse postdoctorale en folkloristique nordique à l'Université Åbo Akademi en Finlande, à Live Science dans un e-mail. " C'est intéressant, car la vipère a un rôle important dans la religion et la magie populaires (historiques) beaucoup plus tardives."

La sculpture aurait pu être utilisée comme figurine décorative, ou peut-être qu'il s'agissait d'un bâton utilisé par un chaman, ont écrit les chercheurs.

 

Baton serpent finlande

Cet artefact en forme de serpent remonte à 4 400 ans et peut avoir été utilisé comme bâton ou figurine. (Crédit image : Satu Koivisto, avec l'aimable autorisation d'Antiquity Publications Ltd) - vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir.

 

" En tant qu'hypothèse préliminaire, il semble toutefois raisonnable de placer l'artefact dans la sphère religieuse ", ont écrit les chercheurs. Selon les documents historiques qui traitent des croyances préchrétiennes, « les serpents sont chargés de signification symbolique dans les cosmologies finno-ougrienne et sâme, et les chamanes étaient censés être capables de se transformer en serpents », ont-ils déclaré. Les Samis vivent dans le nord de la Scandinavie et en Russie, tandis que les langues finno-ougriennes sont parlées en Scandinavie et en Europe de l'Est

" Cependant, l'artefact remonte à bien avant que les Finlandais ne commencent à tenir des registres écrits, et les chercheurs ne peuvent pas être certains que les gens avaient les mêmes croyances il y a environ 4 400 ans ", a déclaré Koivisto à Live Science.

YH : En fait, les registres écrits existent (pétroglyphes, symboles et tatouages) mais ne sont pas traduits ni correctement interprétés...

 

Finlande baton serpent

Le serpent vieux de 4 400 ans a été fabriqué à partir d’une branche de bois en provenance de l’actuel sud-ouest de la Finlande. Les chercheurs supposent qu’il pourrait s’agir d’une couleuvre à collier (Natrix natrix) ou d’une vipère péliade (Vipera berus). PHOTOGRAPHIE DE SATU KOIVISTO

 

Les serpents ont été redoutés, vénérés, et représentés dans l’art tout au long de notre histoire. On les retrouve dans les panthéons des dieux égyptiens ou aztèques, mais aussi représentés par des déesses indiennes ou méditerranéennes.

Une nouvelle contribution est venue s’ajouter à la galerie ancestrale des serpents, en provenance des champs gorgés d’eau de Finlande.

Cet artefact unique vieux de 4 000 ans a été découvert l’année dernière à Järvensuo I, un site du sud-ouest de la Finlande composé de tourbe et de boue.

Cette figurine longue de 53 centimètres a été trouvée enfouie à près de 45 centimètres de profondeur sous une couche de tourbe. Ses traits ont été délicatement taillés dans du bois. L’artiste a pris soin d’incorporer dans la branche des courbes sinueuses pour obtenir cet effet serpentin.

Les chercheurs soulignent que cette figurine de serpent en bois est une trouvaille unique pour l’Europe du Nord du Néolithique. Si des serpents taillés dans du bois, des os, de l’ambre ou de l’argile ont été retrouvés entre la région de la Baltique et les monts Oural, ces figurines sont bien moins courantes que les représentations d’autres créatures, notamment les sauvagines ou les élans.

Le serpent de Järvensuo I est une pièce magistrale de l’art néolithique. Son utilité reste quant à elle énigmatique. S’agissait-il d’un jouet d’enfant ou d’un objet pour les rituels ? Aurait-il été laissé tomber par accident ou placé délibérément à l’endroit où il a été trouvé près de quarante siècles plus tard ?

Mme Kavisto précise que l’endroit où il a été localisé aurait un jour été une prairie luxuriante et marécageuse, difficile à atteindre et à traverser.

Les serpents revêtaient une grande valeur symbolique pour les peuples finno-ougriens et samis du nord de l’Europe. Selon les chercheurs, à cette époque, les Hommes pensaient que les chamans se transformaient en serpent.

Ces reptiles sont aussi représentés dans l’art rupestre de la région. Parfois, ils sont illustrés dans les mains de figures humaines. Il est toutefois impossible de déterminer si ces exemples avaient la même valeur que la figurine excavée à Järvensuo I.

« Il semblerait y avoir une certaine connexion entre les serpents et les individus », a déclaré Antti Lahelma, coauteur de l’étude et archéologue à l’université d’Helsinki, dans un communiqué de presse. « [Cette trouvaille] nous rappelle le chamanisme nordique, présent à cette période historique, quand les serpents jouaient un rôle particulier en tant qu’auxiliaires spirituels du chaman. Bien que le décalage temporel soit immense, la possibilité qu’il s’agisse d’une sorte de continuité est séduisante : aurions-nous découvert un bâton de chaman daté de l’Âge de pierre ? »

Après sa découverte fortuite dans les années 1950 par des fossoyeurs, Järvensuo I a été brièvement fouillé dans les années 1980. Du matériel de pêche, des poteries de la culture de la céramique cordée ainsi qu’une louche en bois dotée d’un manche en forme de tête d’ours y ont été mis au jour. La datation des artefacts au carbone 14 a déterminé que des peuples prospéraient dans cette région il y a entre 4 000 et 2 000 ans. À cette époque, il s’agissait des rives d’un lac aujourd’hui disparu.

Du fait de la nature du site, de nombreux objets en matière organique comme le bois, qui auraient dû se décomposer avec le temps, ont été préservés dans la tourbe et la gyttja, une boue formée par la décomposition partielle de la tourbe. Les vestiges humains, quant à eux, semblent s’être dissouts rapidement dans ce milieu acide. YH : ou les humains ont pris soin de les enterrer ailleurs, ou pratiquaient la crémation...

Grâce à une bourse sur trois ans accordée par l’Académie de Finlande, l’équipe de Mme Kovisto est retournée sur place l’année dernière. Le site se trouvant en plein air et la faible prévalence du coronavirus en Finlande ont permis aux chercheurs de conduire leurs travaux relativement normalement.

La plupart des artefacts découverts jusqu’à maintenant ont un lien avec la pêche. Sur le site, les chercheurs ont retrouvé des flotteurs, des plombs faits à partir d’écorces de pin et de bouleau ainsi que des piquets et des pieux en bois plantés dans l’ancien fond du lac.

Les archéologues disposent d’une dernière année de subventions pour fouiller cette zone humide unique, une situation qui ressemble de plus en plus à une course contre la montre.

« J’ai été surprise de constater le nombre d’artefacts organiques que nous avons trouvé en 2020. Mais les terres agricoles semblent tellement cultivées là-bas. On y trouve un système de drainage systématique qui fait baisser le niveau des nappes phréatiques en permanence », déplore Mme Kovisto.

Des premiers signes de destruction de ces matériaux sont d’ores et déjà visibles. Nous n’avons donc plus beaucoup de temps pour faire ce type de découvertes. "

 

Sources : https://www.livescience.com/ancient-snake-stick-shaman-staff-discovered.html

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/cette-extraordinaire-sculpture-de-lage-de-pierre-a-ete-mise-au-jour-en-finlande

Un site spécialisé expliquant les différents bâtons chamaniques : https://www.chamanisme-niya-42.com/le-baton-de-pouvoir

 

Baton dague chaman

Baton chamanique Amérique du sud

 

Ancien baton rituel de chamane phurbu himalaya nepal

Ancien baton rituel de chamane phurbu himalaya Nepal

 

Ledieubatons bolivie egypte ankh

Le Dieu Bâtons - Bolivie - Egypte

 

https://agoras.typepad.fr/regard_eloigne/chamanisme/index.html - des infos sur le chamanisme des Amériques

 

Amazonie sculptures chamaniques

Amazonie - sculptures chamaniques

Amazonie : sculpture chamanique :

 

 

Articles sur les bâtons chamaniques ou prouvant une diffusion mondiale ancienne :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/pologne-decouverte-d-un-baton-grave-du-mesolithique.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/paranormal/uritorco-la-montagne-mystique.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/perou-decouvertes-de-sculptures-en-bois-dont-un-sceptre-etonnant.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/baguettes-et-artefacts-chamaniques-antiques.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/perou-caral-supe-bandurria-sechin-kotosh-chavin-2.html

 

Yves Herbo, Traductions, Compilations de données, Sciences-Faits-Histoires, 30-06-2021

mystère échange archéologie lire prehistoire antiquité légendes Histoire Europe éducation sciences Finlande

Ajouter un commentaire