Turquie : la ville d'Hadrianopolis fondée 3500 ans plus tôt

Turquie : la ville d'Hadrianopolis fondée 3500 ans plus tôt

 

Hadianopolis turquie1

Les fouilles menées pour révéler l'histoire enterrée sous la ville antique, connue sous le nom de connue sous le nom de «Zeugma de la mer Noire», en raison de sa similitude avec les mosaïques de Zeugma dans la province sud-est de Gaziantep, Hadrianopolis (maintenant Edirne), et qui n'a rien à voir avec Zeugma, située ailleurs, ont commencé en 2003 et ont été menées sous la direction du musée Kastamonu et sous la coordination et la direction d'Ersin Çelikbaş, académicien au Département d'archéologie de l'université de Karabük.

Les fouilles actuelles et au cours des cinq dernières années dans l'ancienne ville d'Hadrianopolis, dans le district d'Eskipazar, dans la province de Karabük, au nord de la Turquie, ont révélé que l'histoire de la ville antique remonte à 5 500 ans avant nos jours, bien plus tôt qu'on ne le pensait.

Des mosaïques représentant des animaux tels que des chevaux, des taureaux, des éléphants, des panthères, des cerfs et des paons ont été découverts dans la ville antique, qui couvre une superficie de 12 kilomètres carrés (4,6 miles carrés). Des squelettes dans une tombe rocheuse sur le site, des pièces de monnaie anciennes, des épingles à cheveux en os, un onguentarium (bouteille de larmes) et une tombe du IIe siècle font partie des autres découvertes. Les chercheurs ont également découvert que la ville antique abritait au moins 14 autres structures, dont deux bains, deux églises, une structure de défense, des tombes rocheuses, un théâtre.

C'est après avoir découvert sous les vestiges de la structure nommée " l'église C " (un probable temple découvert en 2017) d'autres vestiges plus anciens, datés de la période appelée «romaine primitive» que d'autres fouilles, cette année 2020, a permi d'identifier encore en-dessous des fosses et des céramiques qui appartiennent à la période chalcolithique tardive dans la région appelée la nécropole méridionale, c'est à dire vers 3 500 ans Avant JC.

 

Hadianopolis turquie2

Une vue aérienne de l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, nord de la Turquie, le 20 septembre 2020 (PHOTO AA)

 

Située dans l'ancienne région Thrace, l'histoire de la ville est très complexe, mais tout prouve maintenant que de la première période (chalcolithique) jusqu'à la fin du huitième siècle avant JC, Hadrianopolis (ou plutôt la cité Thrace nommée Uskadama , Uskudama , Uskodama ou Uscudama), a abrité des colonies continues.

Les publications jusqu'à présent indiquaient que la première phase fondatrice d'Hadrianopolis remontait à 2100 ans environ, remontant donc au premier siècle avant JC, correspondant à la période hellénistique tardive, mais les nouvelles découvertes repoussent donc les choses d'environ 3 500 ans...

Lire la suite et voir d'autres photos ci-dessous :

Dans une interview avec l'agence de presse Ihlas (IHA), Çelikbaş a déclaré que le travail qu'ils effectuent à Hadrianopolis est à long terme et que les fouilles à long terme apporteront des avantages scientifiques et touristiques. Çelikbaş a noté: « Alors que l'équipe de fouilles d'Hadrianopolis poursuit les fouilles scientifiques, les zones excavées seront ouvertes aux visiteurs. Nous prévoyons de poursuivre les fouilles tant que les conditions météorologiques seront en notre faveur. Nous avons commencé à récolter les fruits des fouilles d'Hadrianopolis. Nous avons mis au jour des découvertes scientifiques très importantes. Des études sont en cours dans cette ville ancienne depuis 17 ans, et les équipes précédentes avaient déjà collecté des informations cruciales sur le site. Nos recherches sur différents domaines nous ont permis de collecter de nouvelles informations à ajouter à celles des équipes précédentes. Les publications jusqu'à présent indiquaient que la première phase fondatrice d'Hadrianopolis remontait à 2100 ans, remontant au premier siècle avant JC, correspondant à la période hellénistique tardive. Les fouilles de cette année nous ont montré que la colonisation de la ville a commencé à la fin de la période chalcolithique, ce qui indique il y a environ 5500 ans. Nous avons ajouté 3 500 ans d'histoire à Hadrianopolis. »

Le chef des fouilles explique également qu'ils peuvent soutenir cette revendication avec des preuves concrètes.

 

Hadianopolis turquie1

Une vue générale de l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, nord de la Turquie, 20 septembre 2020 (PHOTO AA)

 

La situation géographique d'Hadrianopolis a également joué un rôle important dans le passé de la ville, a déclaré Çelikbaş. « Elle est située dans une vallée sur des terres très fertiles. Les bâtiments d'Hadrianopolis sont situés sur des zones plates en terrasse. Par conséquent, de la première période jusqu'à la fin du huitième siècle avant JC, Hadrianopolis abritait des colonies continues. Ces colonies n'ont pas été construites sur de nouveaux points, mais ont continué sur des zones en terrasses existantes. L'église C a été construite sur le site d'une structure appartenant autrefois à une période que nous appellerions la période «romaine primitive». Nous avons trouvé cela dans nos fouilles cette année. Quand nous considérons l'emplacement géopolitique, la géographie, le climat et la végétation d'Hadrianopolis, nous voyons à quel point une ville était importante. Hadrianopolis était un centre important non seulement à la fin de l'Antiquité mais aussi à ses débuts. À partir d'une inscription du deuxième siècle avant JC d'Hadrianopolis, nous avons pu déchiffrer qu'il s'agissait de la zone de marché la plus importante de la région. C'était aussi un lieu religieux très important pour le monde chrétien. Hadrianopolis était vénérée dans l'antiquité comme un important centre de pèlerinage. Au cours des fouilles passées et de celles que nous avons menées cette année, nous avons recueilli des données importantes appartenant à la période chrétienne. Nous continuerons d'étudier la région », a ajouté Çelikbaş.

 

Hadianopolis turquie4

Les archéologues travaillent dans l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, dans le nord de la Turquie, le 20 septembre 2020 (PHOTO İHA)

 

Soulignant que le travail d'Hadrianopolis attire l'attention non seulement de l'Anatolie, mais aussi du monde entier, Çelikbaş a poursuivi: " Une personne importante pour le monde chrétien appelée Alypius le Stylite, qui était un saint ascétique du septième siècle, a vécu ici. Des sources anciennes à son sujet affirment que des monastères de filles et de garçons lui ont été attribués, et des sources anciennes mentionnent qu'il est mort ici. Si nous obtenons des données concrètes sur ce saint, nous sommes sûrs que ce sera très impressionnant et attrayant. "

Soulignant que l'une des zones les plus importantes d'Hadrianopolis est la nécropole méridionale, qui se composait de tombes rocheuses, Çelikbaş a déclaré: " Nos études ici ont révélé que la nécropole a été utilisée intensément au deuxième siècle après JC, puis au quatrième siècle et enfin au sixième siècleDes corps ont été enterrés dans les tombes des périodes antérieures dans cette nécropole, ce qui indique que la ville est fortement peuplée. Quand on regarde les données sur la population d'Hadrianopolis, on estime qu'elle a dépassé 50 000 (habitants) à un moment donné. En termes de site, nous parlons d'une ville avec un très grand territoire, qui dominait une zone d'environ 12 kilomètres (environ 7 miles). Au cours de nos discussions avec notre équipe, nous devons examiner les traditions funéraires à Hadrianopolis. Si nous commençons des fouilles dans la nécropole, nous espérons découvrir des informations sur la population et le sort d'Hadrianopolis. Nous avons donc commencé à travailler dans ce sens. À ce stade, nos efforts pour trouver la tombe d'Alypius le Stylite sont en cours, et nous pensons que nous pourrons collecter des données concrètes sur le saint grâce à cette recherche."

 

Hadianopolis turquie5

Gros plan d'une mosaïque animale (Taureau) dans l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, nord de la Turquie, le 2 février 2018 (PHOTO AA)

 

Faisant remarquer qu'ils ont utilisé un radar à pénétration du sol (GPR) dans la région en 2013, Çelikbaş a déclaré: " Les sections qui ont été excavées au cours des 17 dernières années ne couvrent même pas 5% d'Hadrianopolis. Il est impossible de savoir combien de centaines d'années il faudra pour qu'Hadrianopolis soit entièrement fouillée. Les fouilles archéologiques sont des études à long terme qui demandent de la patience et du temps. Un archéologue doit mener ses fouilles patiemment. Nous devons protéger les structures architecturales que nous avons découvertes et les mettre également au service du peuple. Hadrianopolis est une ville en mosaïque. Par conséquent, la densité des structures en mosaïque dans une ville ancienne nécessite également la mise en œuvre urgente de projets de conservation. Il est possible de trouver des mosaïques dans presque toutes les structures. La splendeur des mosaïques continue d'impressionner les gens."

 

Hadianopolis turquie3

Une mosaïque en céramique déterrée dans l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, nord de la Turquie, le 20 septembre 2020 (PHOTO AA)

 

Sources : https://www.dailysabah.com/arts/zeugma-of-black-sea-3500-years-older-than-previously-thought/news

https://www.hurriyetdailynews.com/amp/black-seas-zeugma-to-be-archeological-site-152065

https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2019/07/excavations-at-ancient-city-of.html

https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2018/10/1500-year-old-byzantine-church-found-in.html

 

Historiquement et géographiquement parlant, Edirne (autrefois Andrinople, du grec Ἁδριανούπολις / Adrianoúpolis ou Hadrianopolis en latin) est la préfecture de la province turque du même nom, limitrophe de la Bulgarie et de la Grèce. La ville compte environ 143 000 habitants. Elle est traversée par la Maritsa, l'Hèbre des Anciens (Meriç en turc). Ses habitants sont les « Adrianopolitains ».

À cause de sa situation de point de passage, la ville fut le théâtre de nombreux affrontements militaires (voir les divers articles sur les batailles d'Andrinople). Dans son Histoire de la guerre, John Keegan indique que la ville a connu une quinzaine de sièges ou de batailles importantes. Sa position géographique explique largement cette particularité puisqu'elle se trouve à la confluence de trois fleuves et d'autant de vallées, dans une région accidentée où les lieux de passage sont donc restreints. La ville constituant un verrou stratégique sur le chemin de Constantinople (Istambul maintenant), entre l'Europe et l'Asie.

Fondée par l'empereur romain Hadrien vers - 125 Av. JC sur le site d'une ancienne colonie thrace nommée OrestiasUskudama ou Odrysia, le nom ottoman actuel Edirne dérive du nom grec. Hadrien l'a développé, l'a orné de monuments, a changé son nom en Hadrianopolis (qui serait corrompu en Adrianopolis, anglicisé comme Adrianople). La ville portait également les noms de Césarée ou Kaisareia (Καισάρεια) et Proseilemmene par les nations voisines. Licinius y fut vaincu par Constantin I en 323, et l'empereur Valens y fut tué par les Goths en 378 au cours de la Bataille d'Andrianople. 

Le 14 avril 1205, elle fut le théâtre d'une autre bataille entre les Bulgaro-Valaques et l'armée de l'empereur latin de Constantinople Baudouin de Flandres, qui y fut fait prisonnier. Geoffroi de Villehardouin, sénéchal de Champagne et chroniqueur de la 4e croisade, y montra ses talents de stratège en sauvant l'armée croisée de la déroute totale.

La date et les circonstances de la prise de la ville par les Ottomans ne sont pas connues avec certitude et font l'objet de débats, les dates les plus probables étant 1361 ou 1369Murad Ier en fit par la suite sa capitale. Andrinople resta la capitale ottomane jusqu’à la prise de Constantinople en 1453.

Pendant son exil dans l'Empire ottoman, le roi suédois Charles XII est resté dans la ville pendant la majeure partie de 1713.

Bahá'u'lláh, le fondateur de la foi bahá'íe , vécut à Edirne de 1863 à 1868. Il y fut exilé par l'Empire ottoman avant d'être banni plus loin dans la colonie pénitentiaire ottomane d'Akka. Il a fait référence à Andrinople dans ses écrits comme la "Terre du Mystère".

Andrinople fut brièvement occupé par les troupes impériales russes en 1829 pendant la guerre d'indépendance grecque et en 1878 pendant la guerre russo-turque de 1877–1878. La ville a subi un incendie en 1905. Andrinople était une forteresse vitale défendant la Constantinople ottomane et la Thrace orientale pendant les guerres balkaniques de 1912–13. Elle fut brièvement occupé par les Bulgares en 1913, à la suite du siège d'Andrianople. Les grandes puissances - la Grande-Bretagne, l'Italie, la France et la Russie - ont tenté de contraindre l'Empire ottoman à céder Andrinople à la Bulgarie pendant la trêve hivernale temporaire de la première guerre des Balkans. La ville a été reconquise par les Ottomans pendant la Seconde Guerre des Balkans .

Elle a été cédé à la Grèce par le traité de Sèvres en 1920 mais la défaite des armées grecques, arméniennes et françaises à la fin de la guerre gréco-turque, également connue sous le nom de front occidental de la plus grande guerre d'indépendance turque, en 1922, fait que toute la région est reprise définitivement par les Turcs...

 

Autres données sur la Turquie sur ce site : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/turquie-geometrie-et-planification-a-gobekli-tepe.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/gobekli-tepe-de-plus-en-plus-mysterieux.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/secrets-des-civilisations-de-gobekli-tepe-a-sumer.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gobekli-tepe-montrerait-la-comete-qui-a-frappe-la-terre-vers-10950-av-jc.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-un-nouveau-site-de-11-800-ans-decouvert.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/anatolie-decouverte-d-un-nouveau-site-de-11500-ans.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-les-cites-antiques-demi-engloutie-d-apollonia-et-d-aperlea.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-decouvertes-dans-les-ruines-de-sardes-capitale-des-lydiens.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/giges-le-mysterieux-inventeur-de-la-monnaie-metallique.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/datation-du-plus-ancien-hominide-trouve-en-turquie-a-ce-jour.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-le-mystere-des-montagnes-enneigees.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-un-langage-disparu-decouvert-sur-une-tablette-d-argile.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/en-turquie-des-techniques-modernes-7500-ans-avant-jc.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/un-jouet-en-pierre-equipe-de-roues-date-de-7500-ans-en-turquie.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-vestiges-romains-de-constantinople.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/de-chasseurs-a-eleveurs-une-ancienne-civilisation-prehistorique-a-fait-une-mutation-rapide.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/bombardement-d-un-temple-arameen-de-3000-ans-par-la-turquie.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 25-09-2020

 

mystère échange archéologie lire interviews prehistoire antiquité moyen-orient Turquie

Le mystère des tuyaux du lac des amants Le mystère des tuyaux du lac des amants
Le mystère des tuyaux du lac des amants   L'un des "tuyaux", dans l&...
  OVNIs et Aliens : préhistoire et antiquité
OVNIs et Aliens : préhistoire et antiquité     Je l'ai d&ea...
OVNIs et Aliens : préhistoire et antiquité

Ajouter un commentaire