Articles de yvesh

    • Ecrivain, rédacteur, auteur

Centres d'intérêts : Histoire, Sciences, Fictions, astronomie, archéologie, robotique, intelligence artificielle, génétique, livre, littérature, musique pop/rock, spiritualité, paranormal, mysteres

À propos de l'auteur : Yves Herbo
Né à Valenciennes (Nord) un 04 août 1959, issu d’une famille de mineurs de charbon.
Un don certain (ou un certain don) pour la littérature, écriture et imagination apparaît subitement vers mi 1969, et il écrit son premier texte de 50 pages manuscrites à l’age de 10 ans ("Les aventures de Bacara") d’une traite. Le livre, amélioré, modifié et corrigé par son instituteur et la classe, sera publié par l’école et un petit reportage sur cet événement sera diffusé pendant l’heure régionale à l’époque à la télévision (FR3).
- 1969-1977 : écriture de plusieurs romans, nouvelles et essais - une écriture simultanée des deux principaux romans à partir de 1969-1970 fera qu'il faudra quelques années pour les reconstituer :
- Quatre éternités pour une Rose Immortelle ((69-74) retenu par des comités de lecteurs en 2009 - publication en 2015 chez Edilivre et Amazon.
- "Je n’étais qu’un androïde" (69-75) retenu par des comités de lecteurs en 2009, revu et publié en 04/2011 aux Editions Baudelaire et en Epub sur Amazon en mai 2014, réédité en 2016 chez LULU et Amazon
- "La Pierre Tombée du Ciel" Nouvelle parue dans Studio Babel 1 en 08/2011
- "Sentiments Profonds" Nouvelle parue dans Studio Babel 2 en 01/2012

- Recueil de nouvelles (72/77-2002/2013 inédits), autres essais et romans inachevés, dont une auto-biographie (voir sur sites).
- Ancien membre des teams informatiques Password-Euroswap, Delight, Paradox (H1). (1987/1994) – démos et design informatiques - uniquement sur Atari STF/STE et Amiga 1200
- Cadre administratif (Ressources Humaines) pendant +20 ans dans le groupe Thalès, ex Thomson-CSF et SODETEG (filiale) et père d’une superbe fille, marié de 1983 à 2001.
- Nombreux articles et commentaires sur différents sites, sous différents pseudonymes, notamment chez Ogame-teams U21 (RP), SerieViewer.com, Sciences-Faits-Histoires.com/, https://herboyves.blogspot.com/...
- (depuis 2010) Vice-Secrétaire de l’Association SerieViewer (Association à buts non lucratifs) créée par sa fille et rédacteur sur son blog et forums internet, réalisation de documentaires, conférencier, auteur et compilateurs de données.

Citation préférée :

L'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l'imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l'évolution. Albert Einstein

  • Conférence ABDUCTES LES REFERENCES par Yves Herbo 07-02-2023

    Conférence ABDUCTES LES REFERENCES avec Yves Herbo le 07-02-2023

     

    pour l'association Les Chemins Du Mystère à Tours Nord

     

    Affiche conference toursAffiche conférence : Jean-Marc Navarro

     

    Je vous invite à nous rencontrer à l'occasion d'une Conférence après repas organisée par mes amis de l'association " Les Chemins Du Mystère " située dans la région de Tours (37) en France (réserver à lescheminsdumystère@gmail.com le nombre de places). J'indique ici les modalités : 20€ le repas + 5€ accès à la conférence pour un adhérent, 8€ pour un non-adhérent ! Prix de l'adhésion septembre à septembre : 6€.

    Cette Conférence aura pour objet un sujet ufologique controversé : les Abductés (Enlèvements par des Entités liées au phénomène OVNI ou PAN) en revenant sur les premières affaires assez documentées pour servir de références. Un rappel de 8 cas pour les connaisseurs du sujet et l'occasion de découvrir un autre aspect du phénomène pour ceux qui le découvrent, sont curieux ou ont été témoins et s'interrogent.

    18 heure au Relais de Tours Nord, Rue Morane Saulnier - ZA du Pavillon 37210 Parçay Meslay donc !

     

    Yves Herbo, relais et compilations de Données, Sciences-Faits-Histoires, 22-01-2023

  • Pentagone: 171 nouveaux rapports d'OVNI inexpliqués

    Pentagone: 171 nouveaux rapports d'OVNI inexpliqués

     

    Ovnis pentagone

     

    Près de la moitié de tous les nouveaux cas d'OVNI ouverts en 2022 ne peuvent pas être expliqués, ont écrit des responsables du Pentagone.

     

    Le gouvernement américain a été inondé de centaines de rapports de rencontres d'OVNIS au cours de l'année écoulée, et environ la moitié d'entre eux restent inexplicables, selon un document non classifié publié par le Pentagone le jeudi 12 janvier 2023.

    Le rapport de 11 pages, déposé par le Bureau du directeur du renseignement national (ODNI), révèle que le Pentagone a répertorié un total de 510 rapports d'observations présumées d'objets volants non identifiés (OVNI) - ou de phénomènes aériens non identifiés (UAP), comme le gouvernement préfère les appeler – en grande partie déposées par des militaires américains. Parmi ces cas, 366 ont été nouvellement identifiés en 2022, tandis que les 144 restants ont été identifiés dans un précédent rapport ODNI qui examinait les données OVNI compilées entre 2004 et 2017.

    Sur les 366 cas nouvellement ouverts, 195 ont été initialement résolus avec des explications relativement banales ; selon le rapport, 26 cas ont été identifiés comme des drones, 163 ont été classés comme "ballons ou entités ressemblant à des ballons" et six ont été étiquetés comme encombrement aérien, comme des oiseaux ou des sacs en plastique. Ces conclusions correspondent aux affirmations antérieures des responsables du Pentagone selon lesquelles les rapports les plus récents de l'UAP étaient probablement le résultat de drones de surveillance étrangers et de désordre.

    Les 171 cas restants sont toujours "non caractérisés et non attribués", en raison d'un manque de données détaillées, selon le rapport. Certains de ces cas, qui impliquaient des objets se déplaçant de manière inhabituelle ou inexplicable, font toujours l'objet d'une enquête.

    Le rapport refuse de mentionner la possibilité d'une implication étrangère dans tous les cas.

     

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Bonne Année 2023

    Bonne Année 2023

     

    2020 08 12 16 08 17 reduite

    août 2020 au musée de Montpellier - c'est un petit homme vert martien... mais il a 3 doigts aux mains et pieds :) - Yves Herbo

     

    Je réitère ici pour mes lectrices et lecteurs, famille et amis, contacts, tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023, en ajoutant avec ceux présents dans cette petite vidéo d'ODHTv, la santé, réussite et paix de l'esprit. Et je souhaite à ODHTv une année riche en événements et interviews, visites d'endroits mystérieux et veilles fructueuses !

    " Les membres de l'équipe d'odh tv tiennent à vous remercier de suivre les vidéos car c'est grâce à vous qu'odh tv existe et continue à vous informer sur le phénomène ovni, l'astronomie, les méprises et le domaine de l'étrange depuis 16 ans. Nous remercions tous ceux qui nous ont aidés pour une courte ou longue durée, ceux qui ont regardé une ou plusieurs fois les vidéos. "

     

     

    Yves Herbo, Relais, Sciences-Faits-Histoires, 04-01-2023

  • OVNIs, OANIs, UFOs, PANs : ODHtv - Actualités 2022

    OVNIs, OANIs, UFOs, PANs : ODHtv - Actualités 2022

    Editions Matin OVNI et JT OVNI en France de l'année 2022

    MAJ toute l'année2022

     

    Ovni dans le monde odhtv

     

    Lien vers l'actualité du 1er semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 2ème semestre 2016 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-semestre-2016.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/initiatives-ovnis/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2017 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2017.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2018 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2018.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2019 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2019.html

    Lien vers l'actualité du 1er trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-1er-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 2ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-2eme-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 3ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-3eme-trimestre-2020.html

    Lien vers l'actualité du 4ème trimestre 2020 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-odhtv-actualites-4eme-trimestre-2020.html

    Actualité 06-2021 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/actualites-ovni-ufo.html

    Lien vers l'actualité de l'année 2021 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-oanis-ufos-pans-odhtv-actualites-2021.html


    JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani/ovi dans l'Histoire, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les OVNIs dans l'Histoire d'un département ou d'une région. (ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans cette vidéo sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche). Attention : les propos et points de vue exprimés par les invités ne représentent pas l'équipe d'ODHtv. Merci.

    L'édition de Janvier 2022 vous est présentée par Jenny et Gilles.T

    • Sommaire
    • - Les infos d'odh tv
    • - programme du JT en 2022
    • - Courriers des Odhnautes avec Bruno Botta et Rémy Fauchereau
    • - Annonce - Reportage sur le XIème congrès ufologique d'Ovni Languedoc
    • - Les astuces du veilleur - La veillée de l'AEPA du 23 octobre 2021
    • - Cultur'Ovni / Ovi - Le dernier LDLN avec Jean-Louis Lagneau
    • - Cultur'Ovni / Ovi avec Rémy Fauchereau
    • - Question de l'édition avec Bruno Bousquet
    • - Actu O.D.H avec Christian Morgenthaler
    • - Le Dossier : Tour de France des Ovni / Ovi dans l'Histoire avec Gilles Durand Les sources Les différences entre "recueil" et "enquête"

     

    Autres liens et infos : https://youtu.be/q8Sqi0Upodw



    Suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • La Fée de Noel: un nouveau conte de Loussiné Terteryan

    La Fée de Noel: un nouveau conte de Loussiné Terteryan

     

    Jpg ogre wiki

    Wikipedia - Domaine public

     

    Auteure de contes et d'un livre publié (La plume magique) aux Editions EdilivreLoussiné Terteryan m'a également envoyé pour publication sur mon blog un article sur les légendes arméniennes et une recherche :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/legendes-mythes/melusine-affinites-avec-les-deesses-meres-de-l-asie-mineure.html

    et aussi un conte issu de son imagination mais empruntant son art aux légendes de l'ArménieLe lac sacré :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/legendes-mythes/le-lac-sacre-un-conte-de-loussine-terteryan.html

    ainsi qu'un autre conte inédit pour enfants, également basé sur les légendes et mythes de l'Arménie, dont elle m'a proposé sa publication ici en 2021, Forêt des rêves :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/legendes-mythes/foret-des-reves-un-conte-de-loussine-terteryan.html

    La revoici en cette fin d'année 2022 avec un nouveau conte inédit ici, La Fée de Noël :

     

    La Fée de Noël

     

    Paysage hiver enneige chalets sapins 1262 16835

    Domaine publique

    La première neige

     

    C'était au mois de Novembre, un jour ordinaire dans un pays lointain, quelque part, perdu dans les montagnes. C'était la période lorsque les pas de Noël s'approchaient et on devrait capter le moment magique pour vivre la magnificence de la fête de toutes les fêtes de l'année.

    J'étais devant la cheminée en attendant le temps où les flocons de la première neige tomberaient. Le feu dans la cheminée racontait une histoire amusante que je n'écoutais plus car je regardais la prévision météo à la télévision.

    Je dois vous ouvrir un secret : j'aime le Noël et surtout le Noël sous la neige. C'est pourquoi j'ai l'habitude d'attendre la première neige. C'est une sorte de rituel chez moi que je suis scrupuleusement à chaque Noël.

    Enfin, le commentateur annonça la neige pour le lendemain. Je me suis précipitée vers la fenêtre. La lune avec son orchestre d'étoiles charmait la nuit. Je me demandais comment allait-il neiger demain lorsqu'il n'y avait aucune nuée enceinte de flocons de neige au ciel.

    J'ai repris ma place devant la cheminée et ai commencé à chercher un film de Noël à la télé. Soudain un immense vent monta, en se changeant en vent violent et le ciel se couvra définitivement. A cause du vent violent l’électricité se coupa, la cheminée se boucha, la pénombre se pencha sur la ville. J'allumai une bougie et préparai mon lit.

    Je me suis réveillée au petit matin. L'horizon fut couvert par le blanc : l'hiver est arrivé et la neige avec lui. Mais moi, j'ai raté le moment magique : je n'ai pas pu attraper le moment de la tombée de la première neige. Je n'ai pas vu le premier flocon danser sous la lumière des réverbères.

    Mais en quelques instants, je compris que la magie n’a pas opéré cette nuit. Et voici pourquoi...

    Il faisait un froid de canard dans ma maison de bois. Je ne pouvais plus y rester. Je sortis de chez moi et comptais aller faire un petit tour dans les halles de la ville, visiter le marché de Noël qui venait de s'installer.

    Même s'il faisait froid à couper le souffle, le paysage perdu dans le blanc immaculé me rendait heureuse. Je mis mes gants et avançai. Avancer dans la neige, cela n'a pas été facile à réaliser. Les arbres étaient vêtus de robes de neige, brodées par le givre fin.

    J'ai rencontré mon voisin, un vieux monsieur qui s'appelle Jacques et qui était en train de nettoyer la neige devant sa porte. « Bonjour ! -dis-je. Comment ça va ? Enfin il a neigé ». « J'espère que tu plaisantes Lucy, sinon ce n'est pas du tout mon avis. Les voies ne sont plus praticables et ma famille que j'attendais pour fêter le Noël ne pourra pas me rejoindre cette année. Je devrai fêter ce Noël tout seul. En plus, pas d'électricité, le froid à la maison est aussi fort que dehors. Je ne vois pas pourquoi devrais-je me réjouir pour la neige ».

    Je me suis éloignée avec un sourire maladroit. Effectivement, il a beaucoup neigé et le transport en commun était paralysé, les routes étaient bouchées par les automobilistes qui se sont retrouvés sur la route durant la tempête d'hier.

    Je ne voulais pas rentrer à la maison où le froid m'attendait, donc j'ai choisi d'aller au marché de Noël à pied. Sur mon chemin, j'ai rencontré encore des gens mécontents et les difficultés ne venaient pas seulement à cause de la neige. Les gens étaient occupés par d’autres problèmes que la neige ou le Noël. Par exemple, ce petit garçon qui demandait à sa maman d’acheter ce train électrique. Sa mère lui répond : « cette année je suis au chômage. Désolée, je ne crois pas pouvoir t'acheter ce jouet ». « Et Père Noël ? Puis-je lui demander en cadeau ce train magnifique ? S'il te plaît, maman !» -supplia le petit. Sa maman soupira : « cette année il a beaucoup neigé, je ne crois pas qu'il puisse nous visiter, ton Père Noël ». « Maman mais il a son traîneau et un pouvoir magique, la neige ne pourrait pas l'empêcher de me rendre visite ». « On verra bien !» -répondit-elle désespérée.

    En descendant au centre-ville, où devant la mairie durant cette période, il y avait une foule de gens qui s'amusaient au marché de Noël, mais je n'ai trouvé personne. Le marché de Noël était fermé à cause des intempéries. La première neige qui gâche le Noël : pour moi, cela n'était pas cohérent.

    Quand j’étais de mauvaise humeur, j'avais l'habitude de marcher au bord de la rivière qui coulait au milieu de notre ville. Je ressentais une sorte d'attachement avec la rivière. Elle me semblait très vivante et mystérieuse.

     

    Bateau brume 600x322 

    Domaine publique

     

    Je me suis assise sur un banc et suis restée rêveuse. Le brouillard se monta et engloutit l'horizon. Son chant monotone me berçait lentement. Tout autour devint mystérieux. Je me croyais dans un songe lorsque les lumières d'un voilier dérangèrent le confort établi par le brouillard. Le voilier glissait sur les eaux. La pénombre couvrait les alentours. Le voilier s'approchait et s'arrêta juste devant moi. La capitaine, une femme d'une beauté immense, se révéla.

    Il me semblait que j'étais en train de rêver et le brouillard intense rendait la scène plus mystérieuse. La capitaine me fit signe de monter sur le bateau. Je la suivis. Le voilier semblait sortir du moyen âge. La capitaine avec son équipage m'a organisé un accueil chaleureux.

    A la fin du dîner, la capitaine me fixa de regard et demanda : « Vous vous demandez qui suis-je et ce que je veux de vous, n'est-ce pas ?»

    « Effectivement, je me pose ces questions », -répondis-je.

    « Je me nomme Nourrine, je suis l'esprit de la rivière. Je sais pourquoi tu es aussi contrariée et ce qui se passe dans ton âme en ce moment. Je te connais très bien ».

    Peut-être était-ce mon regard étonné qui lui fait ajouter : « Voulez-vous savoir d'où je sais tout ça ? Les eaux de la rivière coulent partout et voient tout, sont au courant de tout et de tous. Au fil de vos longues promenades aux bords de la rivière nous sommes devenues amies. C’est pourquoi je connais les réponses à votre questions ».

    « Vous allez passer un chemin très long et dur pour les réponses à vos questions. Vous devrez réussir d'aller jusqu'au bout de vos rêves », -me répondit-elle.

    « Jusqu'au bout de mes rêves ?», -demandai-je. En posant cette question, je me suis réveillée au bord de la rivière sur le banc qui m'a accueilli hier...

     

    Le château fantôme

     

     

    Chateau hante cimetiere fantome dans scene halloween 24877 54916

    Domaine publique

     

    Le ciel était gris, l'air-très froid et les flocons n'attendaient que ça : ils ont commencé à tomber et à danser. Moi, je les ai rejoints en chantant :

     

    Votre couleur d'argent

    Me fascine tellement,

    Votre danse synchronisée

    Me laisse bouche bée.

    Les papillons d'hiver

    Nés du ciel givré

    Descendent pour colorer

    Nos villes en blanc immaculé.

    Je marchais et marchais, le temps passait, la nuit s’installait à l'horizon. J'étais perdue et n'arrivais pas à trouver le chemin vers ma maison. La neige abondante tout a transformé. La fatigue me gagnait, je voulais trouver un endroit où passer la nuit. Soudain, un château immense et morose se dressa sur la colline devant moi.

     

    La suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Dolmen de Marchain, Lathus ST Rémy, Vienne, France

    Dolmen de Marchain, Lathus ST Rémy, Vienne, France

     

    Marchain dolmen yh 730x c

    Dolmen de Marchain, Lathus ST Rémy, Vienne (86), France (C) Yves Herbo

     

    En attendant plus de documentations et récupérations de publications existantes sur d'anciennes cultures péruviennes et chiliennes pour compléter ce qui est déjà de forts indices sur une probable origine ancienne et locale concernant les fameuses "momies de Nazca" (https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite-2.html), voici le début d'articles concernant l'archéologie ancienne de ma nouvelle région, la Nouvelle Aquitaine et plus précisément le Poitou, très riche en vestiges préhistoriques et antiques (Lussac les châteaux et sa grotte de la Marche en est un exemple parmi d'autres) : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-portraits-prehistoriques-de-la-grotte-de-la-marche.html - article de 2013.

    Le dolmen de Marchain se trouve non loin du lieu-dit Marchain, faisant partie de la commune de Lathus Saint Rémy, dans la Vienne de la région Poitou-Charente, faisant partie maintenant de la Nouvelle Aquitaine (une directive européenne pour rappel, visant à simplifier la localisation au niveau du continent).

    Certains sites le nomment "Dolmen de la Pierre Levée", mais c'est une erreur due à la présence d'une petite voie nommée "la pierre levée", alors que le Dolmen de la Pierre Levée existe bien, mais ailleurs dans la région... Il s'agit bien du Dolmen de Marchain, référencé d'ailleurs aux monument historiques.

     

    Marchain dolmen yh 1920x c

    Dolmen de Marchain, Lathus ST Rémy, Vienne (86), France.

    Cette photo du dolmen prise dans l'ombre permet de mieux voir les structures sous-jacentes qui encerclent le centre,nous verrons ça plus loin.

    Cliquez pour agrandir la photo (C) Yves Herbo

     

    Certaines recherches historiques ont été faites sur le site, mais les informations via internet sont très limitées, commençons par l'histoire locale et la situation :

    "LATHUS est une très ancienne paroisse dédiée à saint Maurice d'Agaune, vocable qui situe sa création à la charnière entre l’Antiquité et le Haut Moyen Âge. Sa vaste étendue confirme cette ancienneté. 

    L’église du bourg était autrefois fortifiée. Dans la campagne, plusieurs demeures ont eu un passé de maison forte (château du Cluzeau, tour de Lenest). L'influence culturelle limousine y était sensible (choix des prénoms et tradition de migration saisonnière maçonnante sous l'Ancien Régime). La principale souche noble résidant à LATHUS au XVIIIe siècle était la famille de Blom. La commune rurale voisine de Saint-Rémy-en-Montmorillon (ce nom est en fait une corruption du Saint-Romois originel, qui renvoie à saint Romain et non à saint Remi de Reims) a été rattachée administrativement en 1973 à LATHUS.

    On retrouve le nom de LATUS en 1793, en l’an II. Ce nom a été repris dans le bulletin des lois en 1801. Ce n’est que plus tard que le nom de LATHUS apparaît."

    " LATHUS-SAINT-REMY, située au sud-est du département de la Vienne, en bordure des Régions Poitou-Charentes, Limousin, Centre, fait partie de l’arrondissement et du canton de MONTMORILLON.

    C’est la plus GRANDE commune en superficie du département de la Vienne, elle occupe le 169ème rang au niveau national (plus de 36 500 communes en France).

    Elle est traversée du sud au nord par la rivière « La Gartempe », connue par ses gorges appelées « Portes du Roc d’enfer ». Cette rivière a permis à LATHUS-SAINT-REMY de devenir la capitale régionale de canoë-kayak et d'accueillir d'importantes compétitions nationales."

    Source : https://www.lathus-saint-remy.fr/index.php/notre-commune/1-historique

    Le nom de la commune proviendrait du latin latus qui signifie côté. Ce nom évoque la situation du bourg, à la frontière entre le territoire des Pictons et celui des Lémovices 36

    Autres données : 90 kilomètres de routes et 200 km de chemins ruraux qui conduisent aux 130 villages et lieux-dits (habités) de la commune, la plus grande commune de la Vienne.

    https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/lathus-saint-remy/lathus-saint-remy-a-tout-d-une-grande

     

    " Situé près du petit village de Marchain, vous pouvez y accéder en demandant l'autorisation à l'agriculteur du village de Marchain: Mr Mallet.

    Un dolmen est une sépulture mégalithique préhistorique constituée d'une ou plusieurs grosses dalles de couverture (tables) posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds (les orthostates). Le tout était originellement recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de terre nommé tumulus.
    Les dolmens européens ont été construits entre la fin du Ve millénaire av. J.-C. et la fin du IIIe millénaire av. J.-C., ceux d'Extrême-Orient au Ier millénaire av. J.-C..

    Les dolmens étaient des sépultures collectives à caractère réutilisable. Cela explique que dans certains dolmens, on ait pu découvrir les restes humains de plusieurs centaines d'individus et du mobilier de périodes différentes (Néolithique, Âge du Cuivre, du Bronze, du Fer, ou même périodes plus tardives). Un peu à l'image de nos caveaux familiaux, les dolmens pouvaient servir bien plus longtemps qu'aujourd'hui et il est sûr que certaines tombes ont dû servir durant des siècles.
    L'expression « sépulture collective » n'implique pas forcément qu'il s'agisse d'un tombeau pour tous : au vu de la quantité d'ossements parfois assez faible découverte dans des sépultures de grande taille — monuments prestigieux —, on se demande si certaines n'étaient pas réservées à un groupe de privilégiés de la communauté.
    Quant au tumulus, il n'avait pas qu'une utilité protectrice de la chambre funéraire mais sans doute aussi une fonction de signalisation, voire d'ostentation : un grand tumulus, parementé, imposait sa masse au visiteur, devait inspirer le respect du lieu et conférer un prestige certain à la communauté qui l'avait érigé.
    Par ailleurs, plusieurs trouvailles archéologiques (offrandes, autel, allées, etc.) font penser que ces monuments funéraires ont pu avoir une fonction religieuse. Même bien après la grande période d'érection des mégalithes en Europe, les peuples celtes les ont, semble-t-il, parfois utilisés à des fins religieuses, mais n'en sont pas pour autant les constructeurs comme l'affirmèrent les premiers chercheurs celtomanes des XVIIIe et XIXe siècles qui rattachaient systématiquement les mégalithes aux Gaulois et aux Bretons."

    Source : https://www.lathus-saint-remy.fr/index.php/le-tourisme/2-non-categorise/44-dolmen-de-marchain

    "Un dolmen classé monument historique depuis 1889. Avec, le développement de l'agriculture intensive, et surtout à partir de 1955, date du début du remembrement, nombre de dolmen ont été démantelés.

    Le dolmen de Marchain est situé dans un hameau, près d'un ruisseau et à 174 mètres d'altitude. Il est constitué de blocs de granit. La dalle de couverture est triangulaire. Elle est soutenue par trois orthostrates qui délimitent une chambre funéraire de 1,8 m par 1,3 m.

    Le dolmen était utilisé comme sépulture collective. À l'origine, ce dolmen était recouvert de pierres et de terre pour former une butte artificielle appelée tumulus. Une entrée permettait d'y accéder pour y placer les morts. Érodée par le temps et la pluie, la butte s'est dégradée et seules les plus grosses pierres sont restées. Les tumuli de Bougon dans le département voisin des Deux-Sèvres permettent de se donner une idée de ce que devait être ces sites à la préhistoire."

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lathus-Saint-R%C3%A9my

     

    Enfin ici, nous avons un dossier de recensement qui date de 1996 au sujet du Dolmen de Marchain, il faut aller à Poitiers pour le consulter, ou à Charenton Le Pont... il est toutefois noté qu'il daterait du Néolithique :

    https://archives-map.culture.gouv.fr/archive/fonds/FRAMAP_9625/view:237217?RECH_S=PA00105481

    https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00105481

    Le Dolmen et son site ont fait l'objet de ma visite fin août et début septembre 2022, une vidéo commentée en direct a été montée et est disponible ci-dessous et sur Youtube en deux parties. La seconde partie inclue des images satellites du site, trouvables sur Google Earth Pro pour les années 1985-2002-2011-2015 et 2018, effectuées avec l'option film de ce logiciel et intégrées dans le montage.

    Voir la suite ci-dessous pour ces vidéos et d'autres informations:

    Lire la suite

  • Les Momies de Nazca, début de la vérité 2 ?

    Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

    Partie 2

     

    Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

     

    Suite de la Partie 1 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite.html

    et de la partie 1.5 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite-1-5.html

     

    Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts et momies étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

    Cette première interview de Mr Jamin évoquera bien sûr les origines de ces artefacts, un huaquero (un pilleur de tombes) nommé "Mario" qui affirme avoir déjà trouvé une "main géante à trois doigts" dès 2005 et conte une histoire assez rocambolesque sur ses récentes découvertes (remontant tout de même à priori à 2015) dans un désert non identifié et une sorte de grotte/temple enterré, et des momies plus grandes font leur apparition, faisant de 20 cm à 100 cm environ et comportant toutes des crânes étranges et trois doigts, trois orteils, des vertèbres en nombre (différents selon les momies !), etc. Je supposais dans cette interview la possibilité de poupées (plusieurs civilisations des Amériques en ont fabriqué) et, de toute façon, j'allais dans le sens de Mr Jamin (y compris sur ses histoires d'OVNI dans la jungle ou autres) afin d'en savoir plus. Notez que j'avais déjà parlé de Mr Jamin car je suivais (par écrit) ses diverses recherches et expéditions qu'il effectuait au Pérou (y compris avec le découvreur d'une petite cité péruvienne en Amazonie), à la recherche de la légendaire Païtiti ou de la présence Inca en Amazonie depuis la fin des années 1990. Par la suite, "Mario" montrera ou parlera d'autres grandes momies de taille humaine, dont une "princesse" vendue très rapidement, jusqu'à "Maria" (un paléontologue français affirmant par la suite qu'il y avait de nettes traces de 5 doigts et orteils à l'origine sur les scans faits) et "WaWita" (un bébé qui sera écarté assez vite, au grand dam de Mr Maussan, dont les experts "ne voyaient rien de tel à l'origine" - voir ses conférences et wevtv, pour également des traces de coupures de doigts et orteils, à une date inconnue). La question demeure surtout sur les multiples momies de 50 à 100 cm, qui ne sont pas toutes vraiment semblables en nombres de côtes et en détails internes. Ceci ne va pas dans le sens de toute évidence d'une "espèce inconnue", évoquée parfois, tant au niveau "terestre" qu'extra-terrestre.

    Crane poupee momie nasca mario krawix

    Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Encore par la suite, j'apprenais que ni Krawix, ni Mr Jamin n'avaient été les premiers détenteurs de momies de ce type, puisque un groupe sectaire nommé « Gardiens de Atok Marka » ont montré des photos de momies et artefacts identiques et affirment en posséder près de 2000 depuis 2014-2015... la source étant probablement la même, ou ce groupe serait l'instigateur d'une vaste escroquerie à l'origine ? Relayée ou suplantée par l'autre secte reliée plus ou moins dans cette affaire, " Alfa y Omega " ?

    Mais ce qui me poussera à continuer à m'intéresser à cette affaire est bien une concordance étonnante entre une possibilité ancienne émise par un réel paléontologue, Dale Russel, découvreur d'un petit dinosaure du type vélociraptor, le Troodon dans les années 1960 et qui émettra dans les années 1980 une idée sur une évolution de ce petit dinosaure au "gros" cerveau considéré comme le plus intelligent... une évolution en humanoïde-dino qui ressemble à s'y méprendre à nos momies aux trois doigts (beaucoup de dinosaures ayant trois doigts aux pattes), que j'ai aussi d'ailleurs utilisé dans l'une de mes fictions de 2013 (je suis aussi auteur de romans et nouvelles de Science-Fiction-Anticipation-Prospectives Fictions) :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur-5835.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html  - les rapports complets à ce jour

    Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999 :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

     

    Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : les analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project, faites par une biologiste reconnue qui est citée pour sa participation à plusieurs études. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

    https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

    Et voici ci-dessous (et un peu ci-dessus) des photos des "momies" ou reliques ou artefacts-objets selon (une poupée fabriquée par exemple ne peut pas être une "momie" au sens propre du terme - les Chinchorros par exemple ont créé certaines des plus anciennes momies au monde, mais aussi quelques poupées...) analysées, ainsi que les photos d'analyses et les commentaires de la scientifique :

    Lire la suite

  • Les Momies de Nazca, début de la vérité ? 1-5

    Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

    Partie 1.5

     

    Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

     

    Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

    Suite de la Partie 1 en attendant la partie 2 : 

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite.html

    Crane poupee momie nasca mario krawix

    Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts (et conforme à l'historique de Alien Project - bien qu'il ne parle pas des Enfants de Anok par exemple - et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999, de façon indépendante par rapport à Alien Project ou Mr Maussan :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

     

    Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : des commentaires de la scientifique Françoise Hubrecht, biologiste reconnue, qui a procédé aux analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

    https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

    Des commentaires scientifiques pour aider bien sûr aux recherches sur ces momies et/ou objets et aller dans la direction de la vérité, au sujet des analyses de Mr Olivier Sire, enseignant-chercheur en biophysique à l’université Bretagne Sud et également expert auprès de la cour d’appel de Rennes. Ces analyses, faites en juillet 2019 à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (UMR CNRS 6027) à Vannes (France) ont été faites sur des échantillons présentés dans son rapport téléchargeable sur le site de Alien Project dans sa chronologie ou au niveau des résultatshttps://www.the-alien-project.com/wp-content/uploads/2019/09/RapportNAZCA-Olivier-Sire-FR1.pdf

    Lire la suite

  • Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

    Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

    Partie 1

     

    Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

     

    Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

    Cette première interview de Mr Jamin évoquera bien sûr les origines de ces artefacts, un huaquero (un pilleur de tombes) nommé "Mario" qui affirme avoir déjà trouvé une "main géante à trois doigts" dès 2005 et conte une histoire assez rocambolesque sur ses récentes découvertes (remontant tout de même à priori à 2015) dans un désert non identifié et une sorte de grotte/temple enterré, et des momies plus grandes font leur apparition, faisant de 20 cm à 100 cm environ et comportant toutes des crânes étranges et trois doigts, trois orteils, des vertèbres en nombre, etc. Je supposais dans cette interview la possibilité de poupées (plusieurs civilisations des Amériques en ont fabriqué) et, de toute façon, j'allais dans le sens de Mr Jamin (y compris sur ses histoires d'OVNI dans la jungle ou autres) afin d'en savoir plus. Notez que j'avais déjà parlé de Mr Jamin car je suivais (par écrit) ses diverses recherches et expéditions qu'il effectuait au Pérou (y compris avec le découvreur d'une petite cité péruvienne en Amazonie), à la recherche de la légendaire Païtiti ou de la présence Inca en Amazonie depuis la fin des années 1990.

     

    Crane poupee momie nasca mario krawix

    Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Encore par la suite, j'apprenais que ni Krawix, ni Mr Jamin n'avaient été les premiers détenteurs de momies de ce type, puisque un groupe sectaire nommé « Gardiens de Atok Marka » ont montré des photos de momies et artefacts identiques et affirment en posséder près de 2000 depuis 2014-2015... la source étant probablement la même, ou ce groupe serait l'instigateur d'une vaste escroquerie à l'origine ?

    Mais ce qui me poussera à continuer à m'intéresser à cette affaire est bien une concordance étonnante entre une possibilité ancienne émise par un réel paléontologue, Dale Russel, découvreur d'un petit dinosaure du type vélociraptor, le Troodon dans les années 1960 et qui émettra dans les années 1980 une idée sur une évolution de ce petit dinosaure au "gros" cerveau considéré comme le plus intelligent... une évolution en humanoïde-dino qui ressemble à s'y méprendre à nos momies aux trois doigts (beaucoup de dinosaures ayant trois doigts aux pattes), que j'ai aussi d'ailleurs utilisé dans l'une de mes fictions de 2013 (je suis aussi auteur de romans et nouvelles de Science-Fiction-Anticipation-Prospectives Fictions) :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur-5835.html

    https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html  - les rapports complets à ce jour

    Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999 :

    https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

     

    Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

     

    Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : les analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project, faites par une biologiste reconnue qui est citée pour sa participation à plusieurs études. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

    https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

    Et voici ci-dessous (et un peu ci-dessus) des photos des "momies" ou reliques ou artefacts-objets selon (une poupée fabriquée par exemple ne peut pas être une "momie" au sens propre du terme - les Chinchorros par exemple ont créé certaines des plus anciennes momies au monde, mais aussi quelques poupées...) analysées, ainsi que les photos d'analyses et les commentaires de la scientifique :

    Lire la suite

  • Italie: Découverte d'une tombe de bébé fille de 10000 ans

    Italie: Découverte d'une tombe de bébé fille de 10000 ans

     

    Italie tombebebe 10000calbp

    Extrait du film en 3D de la sépulture découverte en Italie. https://doi.org/10.1038/s41598-021-02804-z

     

    Une sépulture de bébé à Arma Veirana dans le nord-ouest de l'Italie donne un aperçu des pratiques funéraires et de la personnalité féminine au début de l'Europe mésolithique.

     

    Résumé de la publication scientifique : L'évolution et le développement des comportements mortuaires humains revêtent une énorme importance culturelle. Nous rapportons ici une sépulture d'un jeune enfant richement décorée (AVH-1) à Arma Veirana (Ligurie, nord-ouest de l'Italie) qui est directement datée de entre 10 211–9 910 calibré BP (Avant le Présent, probabilité de 95,4 %), la plaçant au début de l'Holocène et donc attribuable au début du Mésolithique, une période culturelle à partir de laquelle les sépultures bien documentées sont extrêmement rares. L'histologie dentaire virtuelle, la protéomique et l'ADNa indiquent que le nourrisson était une fille âgée de 40 à 50 jours. Les artefacts associés indiquent un investissement matériel et émotionnel important dans l'inhumation de l'enfant. Le profil biologique détaillé d'AVH-1 établit l'enfant comme le premier quasi-nouveau-né européen documenté comme étant une femme. L'enterrement d'Arma Veirana donne ainsi un aperçu du statut social basé sur le sexe/genre.

    Les pratiques mortuaires offrent une fenêtre sur les visions du monde et la structure sociale des sociétés passées. Ethnographiquement, de nombreuses cultures ont retardé l'attribution de la personnalité aux jeunes enfants, les maintenant dans un état liminal d'humanité 1 , 2 , 3 , 4 . Ainsi, le traitement funéraire des enfants fournit des informations importantes sur qui était considéré comme une personne et se voyait ainsi accorder les attributs d'un soi individuel, d'une agence morale et d'une éligibilité à l'appartenance à un groupe. En effet, d'importantes discussions persistent concernant la reconnaissance de la personnalité infantile chez les peuples préhistoriques 5 , 6 , 7. Nous rapportons ici l'inhumation d'un jeune enfant en Ligurie (nord-ouest de l'Italie) — Arma Veirana Hominin 1 (AVH-1 ; surnommée « Neve »), directement datée du début de l'Holocène. En Europe, le début de l'Holocène (à 11 700 cal BP) a largement coïncidé avec le début du Mésolithique, une période culturelle susceptible d'avoir catalysé d'importants changements sociaux alors que les humains s'adaptaient aux changements environnementaux importants après la fin de la dernière période glaciaire 8 , 9 . Les sépultures du début du Mésolithique sont extrêmement rares ou peu documentées 10 , 11 , 12 , 13 , 14, et AVH-1 apporte des données essentielles de cette période clé de la préhistoire. De manière significative, AVH-1 représente la première inhumation féminine proche du nouveau-né documentée en Eurasie et fournit de nouvelles informations sur la façon dont l'âge et le sexe/genre ont influencé la construction de la personnalité dans les sociétés préhistoriques de chasseurs-cueilleurs.

     

    Italie armaveirana fig1 html

    Fig 1 : Localisation et cadre du site d'Arma Veirana. ( A ) L'épingle rouge indique l'emplacement d'Arma Veirana situé dans le Val Neva (vallée de la rivière Neva) dans la région de la Ligurie (nord-ouest de l'Italie) - carte réalisée à l'aide de Google Earth Pro 7.3.4 ( https://earth.google. com ); ( B ) Modèle photogrammétrique 3D du Val Neva dans les Préalpes liguriennes généré à partir de photographies aériennes par le co-auteur DM (étoile = emplacement d'Arma Veirana). (Les auteurs et liens en bas d'article - cliquer pour agrandir l'image).

     

    Arma Veirana est située dans les préalpes liguriennes (Fig.  1 ) à environ 15 km au nord-ouest de la ville d'Albenga (44°8′45.402″N, 8°4′18.85E). La grotte est située sur le côté nord de la vallée escarpée de Val Neva dans une falaise de marbre à une altitude de 451 m au-dessus du niveau de la mer. Arma Veirana conserve des gisements du Pléistocène supérieur (avec des horizons culturels Moustérien et Épigravettien supérieur) et du début de l'Holocène. Les informations supplémentaires comprennent des détails supplémentaires sur l'emplacement du site, la stratigraphie et la géoarchéologie, ainsi que des cartes du plan du site et l'historique des fouilles. En 2017 et 2018, des restes squelettiques in situ (tableau S8) et des artefacts associés ont été récupérés dans une fosse ovale de 15 cm de profondeur (< 800 cm2 dans la zone) taillée dans le dépôt sous-jacent de l'Épigravettien tardif (Figs. 2 , S9, S10). Le film S1 montre un survol d'un modèle photogrammétrique 3D de la grotte, y compris la position de l'excavation funéraire.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • La cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

    La vraie cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

     

    MAJ 08-2022

     

    The lost roman city of julias mini

     

    À la fin de la deuxième saison d'excavation sur le site de Bekaa (El Araj) près du pont Arik, dans l'estuaire de la Jordanie vers l'est du lac Kinneret (autre nom de la Mer de Galilée, ou lac de Tiberiade), dans la réserve naturelle de Betiha, les spécialistes des fouilles ont publié un certain nombre d'indices importants qui renforcent l'identification du site comme étant la ville romaine perdue de Julias, la cité de trois apôtres de Jésus-Christ...

    Une couche de la période romaine a été exposée cette saison, révélant des poteries et des salles du premier au troisième siècle après J.C. L'excavation a été menée par l'Institut Kinneret pour l'archéologie en Galilée, sous la direction du Dr Mordechai Aviam, avec le professeur Steve Notley, directeur académique de l'excavation du Christian Nyack College de New York.

     

    Une vue aerienne des fouilles a el araj probablement l ancienne ville de betsaida julias et a la maison de trois des apotres de jesus

    une vue aerienne des fouilles à El-Araj, probablement l'ancienne ville de Betsaida/Julias et la maison de trois des apotres de Jesus (Crédit ZACHARY WONG)

    Lire la suite

  • Irak : La cité de Natounia identifiée par deux reliefs d'un roi

    Irak : La cité de Natounia identifiée par deux reliefs d'un roi

     

    et par sa topographie

     

    Le sanctuaire a rabana b un escalier sur le site c pointes de fleches en fer et d autel ecailles 1 metre 2 730

    Figure 6.A) Ici, nous voyons le 'sanctuaire' (A) Rabana; (B) un escalier sur le site ; (C) pointes de flèches en fer ; et (D) autel (écailles = 1 mètre)(Crédit image : Rabana-Merquly Archaeological Project ; Antiquity Journal Ltd.)

     

    Nichée dans une vallée ombragée par les montagnes du Kurdistan irakien se trouve une ancienne forteresse que les archéologues pensent être (une partie de) la ville royale perdue de Natounia, basée sur la découverte de reliefs rocheux finement sculptés représentant un ancien chef, selon une nouvelle étude.

    La forteresse, connue sous le nom de Rabana-Merquly, faisait autrefois partie de l'empire parthe (également connu sous le nom d'empire arsacide), qui a existé entre 247 avant JC et 224 après JC. Les Parthes étaient des ennemis acharnés de l'Empire romain et ont mené diverses batailles contre eux pendant plus de 250 ans. Aujourd'hui, de nouvelles recherches sur cette forteresse vieille de 2 000 ans suggèrent qu'elle servait de centre régional à l'empire.

    Au cours d'une récente expédition, une équipe internationale d'archéologues a découvert des reliefs rocheux jumeaux aux deux entrées de la colonie, située au pied du mont Piramagrun dans les montagnes du Zagros. Selon les chercheurs, les reliefs correspondants représenteraient un roi d'Adiabène, un royaume qui faisait partie de l'empire parthe. - Voir la vidéo associée à ce lien et qui montre l'étude sur les reliefs rocheux en question.

     

     

    https://tube.switch.ch/videos/d1477765

     

    Fouillées en 2009 et 2019, les forteresses jumelles de Rabana-Merquly sont situées sur le versant ouest du mont Piramagrun, l'un des massifs les plus importants des monts Zagros. Une caractéristique déterminante de ces colonies adjacentes sont leurs reliefs rocheux correspondants, à peu près grandeur nature, représentant un souverain en costume parthe, qui flanquent l'entrée des deux sites. Derrière les murs d'enceinte, plusieurs structures ont été enregistrées, dont une citadelle et un complexe de sanctuaires. La zone intra-muros combinée dépasse 40 hectares. Basé sur le style des sculptures en relief et la culture matérielle de leurs colonies intra-muros associées, l'occupation est datée du début du premier millénaire après JC. Les enquêtes à Rabana-Merquly sont une collaboration entre l'Université de Heidelberg et la Direction des antiquités de Sulaymaniyah.

     

    Cite perdue de natounia

    Une vue aérienne d'une forteresse censée faire partie de la cité perdue de Natounia, y compris la colonie (A) Merquly ; et le bâtiment (B) "caserne". (Crédit image : Rabana-Merquly Archaeological Project ; Antiquity Journal Ltd.) - cliquer pour agrandir la photo

     

    " Sur la base de la tenue vestimentaire du personnage, en particulier de son chapeau, nous pensons que la forteresse a été construite par la dynastie régnante d'Adiabène près de la frontière orientale du royaume ", a déclaré le chercheur principal de l'étude, Michael Brown, chercheur à l'Institut de préhistoire, protohistoire. et Archéologie du Proche-Orient de l'Université de Heidelberg en Allemagne. "Les reliefs rocheux jumeaux sont de rares exemples de monuments quasi grandeur nature de souverains de la période parthe, et ils nous permettent de relier la forteresse à ceux qui l'ont construite."

    Lire la suite

  • Albanie: découverte de la cité illyrienne perdue de Bassania ?

    Albanie: découverte de la cité illyrienne perdue de Bassania ?

     

    Albanie bass1 730

    Crédit : PAP - M. Lemke

     

    Bassania était une ville illyrienne qui passa sous contrôle romain pendant les guerres illyriennes. L'emplacement de Bassania a déjà été suggéré comme étant près du village de Pedhanë dans le comté de Lezhë, ou du village de Bushat dans le comté de ShkodërBassania a été décrite par l'historien romain Livius (Tite-Live dit « Le Padouan », né en 59 av. J.-C. ... ou en 64 av. J.-C. ... et mort en l'an 17 dans sa ville natale de Padoue) dans le contexte de la lutte de l'armée romaine avec le dernier roi des Illyriens, Gentios.

    Le site a été découvert pour la première fois en 2018, lorsque des chercheurs de l'Université de Varsovie ont identifié des murs défensifs cyclopéens et deux structures en pierre auparavant considérées comme des formations rocheuses naturelles sur une colline près de Shkodra, qui se sont révélées être une guérite et deux bastions. En effet, la porte découverte était accompagnée de deux bastions auxquels aboutissaient de puissants murs défensifs de plus de 3 m de large. Leurs parties extérieures étaient constituées de blocs de pierre profilés. L'espace entre eux était rempli de petites pierres et de terre.

     

    Albanie bass2

    Crédit : PAP - M. Lemke

     

    Selon les chercheurs, ce type de construction est typique des structures défensives hellénistiques. Cette datation est également étayée par des objets que les archéologues ont découverts près des murs : pièces de monnaie et fragments de vases en céramique du IV-I siècle av. Cela signifie que la ville fonctionnait à l'époque du royaume illyrien, qui a cessé d'exister au tournant du millénaire après l'invasion romaine.

     

    Albania 03

    Crédit : PAP - M. Lemke

     

    La colonie est située entre deux centres anciens importants dans la région de l'ancienne Illyrie (aujourd'hui l'Albanie) - la capitale illyrienne de Shkoder et la ville grecque de Lissos.

    Dans le cadre d'une nouvelle étude du Centre de recherche sur l'Europe du Sud-Est de l'Université de Varsovie, l'équipe a appliqué des levés géophysiques sur la colline révélant une colonie qui couvre environ 20 hectares. Cela a conduit les archéologues à concentrer les fouilles sur deux grands édifices, l'un de 240 mètres2 et l'autre de 70 mètres2 datant de l'époque hellénistique.

     

    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Soudan : une civilisation avancée antérieure aux pharaons

    Soudan : une civilisation avancée antérieure aux pharaons

     

    Doukki gel reconstitution partielle 730

     

    Doukki Gel, Reconstitution partielle. Crédit Mission archéologique suisse-franco-soudanaise de Kerma-Doukki Gel

     

    Les fouilles à Doukki Gel n’ont pas fini de dévoiler tous ses secrets. La découverte d’une cité dont on ignore l’origine prouve l’existence d’une civilisation très avancée, antérieure aux pharaons.

    De retour de mission sur place, l’archéologue et épigraphiste Dominique Valbelle fait le point sur ce que l’on sait de cette ville et de cette civilisation sans égale.

    Lors des fouilles de la ville de Kerma, au début du XXe siècle, la cité voisine de 700 mètres, Doukki Gel, a été curieusement négligée. Mais à partir des années 1960Charles Bonnet, à la tête de la mission archéologique suisso-franco-soudanaise, a porté ses efforts sur ce deuxième site aussi, et Dominique Valbelle rejoint l'équipe en 1996. Des découvertes exceptionnelles, comme les pharaons noirs en 2003, ont permis de montrer l’importance de la civilisation nubienne. Ce site de Kerma et celui de Doukki Gel ont livré depuis cette époque des indices passionnants concernant l’Egypte, la Nubie et l’Afrique centrale.

     

    Soudan kerma site archeologique 0

    ville de Kerma, à 700 m de la ville de Doukki Gel. Crédit Mission archéologique suisse-franco-soudanaise de Kerma-Doukki Gel

     

    L’archéologue Charles Bonnet a par consacré la plus grande partie de sa vie à diriger des missions suisses principalement au Soudan. À partir de 1968, ses recherches ont porté sur le grand site urbain de Kerma, puis de Doukki Gel, permettant des découvertes de premier ordre sur les développements urbains de Kerma durant plusieurs millénaires, l’identification du grand sanctuaire central de la Deffufa, la mise au jour spectaculaire des pharaons noirs, et enfin le dégagement de la cité de Doukki Gel, avec ses singuliers monuments, révélant dans le même temps aux Soudanais tout un pan de leur histoire préislamique. Il a fait partie de différentes missions suisses de 1965 à 2003. 

    " Actuellement, le résultat de notre travail constitue une sorte de palier entre l’Égypte et l’Afrique centrale. Je crois que nous avons fait ou nous faisons la preuve que cela vaut la peine de se préoccuper du passé de l’Afrique centrale, car je suis certain qu’à l’époque où en Europe l’homme vivait dans des grottes de manière extrêmement rudimentaire, en Afrique prenait place une préhistoire et une histoire de première importance. Simplement, on ne la connaît pas. Mais le risque dans le monde moderne où tout avance très vite, où le dynamisme est prêché comme une religion, est de voir disparaître les vestiges de cette civilisation africaine avant de les reconnaître. Car l’archéologie demande d’être patient et les études prendront du temps. C’est cela le problème de la prochaine génération : trouver les moyens politico-militaires pour pacifier ces régions et essayer de retrouver son patrimoine et son histoire." Charles Bonnet.

    C’est là qu’ont été découvertes sept statues et certains objets que l’on peut admirer dans l’exposition du Louvre de cet été 2022. Ces sept statues majestueuses et recouvertes d’or, représentations des rois de la XXVe dynastie égyptienne (744 à 656 avant J.-C.) et de leurs successeurs napatéens proviennent d’une cachette mise au jour à Doukki Gel, au Soudan, à 1 300 kilomètres au sud du Caire. En effet, l’exposition « Pharaon des Deux Terres », qui se tient au Louvre jusqu’au 25 juillet 2022, permet aux visiteurs de découvrir dans la dernière salle les reproductions des sept statues majestueuses recouvertes d’or.

    Vers le milieu du IIe millénaire avant J.-C., Thoutmosis Ier conquiert le pays de Koush – la Haute Nubie – et installe au-dessus du site de Doukki Gel un « ménénou », un centre fortifié qui servait à promouvoir l’idéologie monarchique et à collecter les tributs dans les territoires dominés. En 2012, les archéologues ont découvert qu’il avait été édifié sur une ancienne cité africaine à l’architecture extraordinaire.

    C’est en effet l’emplacement de cette ville étrange à l’allure africaine que les Égyptiens choisissent, pour y construire un ménénou, ces centres fortifiés spécifiques des territoires conquis, destinés à y promouvoir l’idéologie monarchique et à servir de base à la collecte des tributs. Après avoir détruit les impressionnantes défenses qui protégeaient cette ville cérémonielle aux immenses palais et aux temples circulaires qui relèvent d’une architecture totalement différente de celle de la capitale, les Égyptiens bâtissent trois temples, dédiés notamment à plusieurs formes d’Amon, et divers dispositifs domestiques protégés par de nouvelles enceintes partiellement inspirées de celles de leurs prédécesseurs. On note que, dès cette époque, plusieurs sanctuaires indigènes restent inclus dans les nouvelles enceintes. En dépit d’une révolte contemporaine de la fin du règne de Thoutmosis Ier ou du début de celui de Thoutmosis II, qui détruit le ménénou de Thoutmosis Ier, ce dernier est reconstruit et transformé par tous les pharaons de la XVIIIe dynastie jusqu’à l’époque amarnienne. L’investissement des Ramessides est plus modeste.

     

    Soudan doukki gel fouilles2020

    Vue aérienne du site de Doukki Gel en 2020 - Crédit Mission archéologique suisse-franco-soudanaise de Kerma-Doukki Gel

     

    Le site portait un nom issu d’une épithète divine : Panébès, « le jujubier », arbre sacré particulièrement fréquent dans la région. L’étude des temples qui s’y succèdent fournit d’importants renseignements sur l’architecture religieuse égyptienne des Thoutmosides, et sur leur décor, malgré l’état fragmentaire des blocs provenant de leurs piliers, de leurs portes et des murs du sanctuaire de Thoutmosis IV. Les talatats du temple central d’Aton sont également révélatrices de décors différents de ceux que l’on connaît dans les autres temples d’Akhénaton. Enfin, des monuments privés contribuent à apporter des informations précieuses sur l’histoire de la Nubie et le développement vers le Soudan central des intérêts égyptiens. " Doukki Gel signifie la "colline rouge". Ce nom a été donné à cause des amoncellements de moules à pain, qui, en général, sur les sites archéologiques de la vallée du Nil, désignent les endroits où se trouvent des temples, et cela correspond au grand nombre d'offrandes faites aux dieux de ces temples ". Dominique Valbelle

    L'archéologue et épigraphiste Dominique Valbelle nous explique l'importance de ces découvertes. " Il faut bien prendre en compte le fait qu’en Afrique, en dehors de l’Égypte, on a un vide de nos connaissances entre la préhistoire [qui se termine vers -3 500 avant J.-C.] et le XIVe siècle de notre ère."

    Cette méconnaissance des civilisations africaines touche peut-être à sa fin, car en 2018, une équipe d’archéologues suisse-franco-soudanaise a fait une découverte incroyable sur le site de Doukki Gel dans la vallée du Nil au nord du Soudan.

    Des dizaines de bâtiments, tous circulaires ou ovales pouvant abriter jusqu’à 1 400 colonnes.

    Dominique Valbelle : " Donc des constructions monumentales, extraordinaires et qui rendent compte d’États extrêmement complexes avec des structures assez sophistiquées et une architecture totalement inconnue, qu’on considère comme étant de type africain parce que tout est circulaire ou ovale."

    Ce qui frappe les archéologues, c’est que nous sommes à 700 m d’une autre ville : Kerma. Une ville contemporaine de Doukki Gel mais qui reprend l’architecture traditionnelle du style égyptien. Alors, comment expliquer les bâtiments ronds de Doukki Gel ?

     

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Audience du Congrès américain sur les OVNI le 17-05-2022

    Audience du Congrès américain sur les OVNI le 17-05-2022

     

    Ovni 16 12 1957 employegouvernement us hollomanairdevcenter nexmexico 730

    Un employé du gouvernement a photographié un OVNI qui a plané pendant 15 minutes près du Holloman Air Development Center au Nouveau-Mexique, le 16 décembre 1957.(Crédit image : Bettmann/Getty Images)

     

    Les observations d'OVNI du Pentagone seront enfin diffusées publiquement lors d'une audience du Congrès le 17 mai 2022

    C'est la première audience publique sur les ovnis depuis les années 1960.

    Le Congrès américain doit tenir mardi 17 mai 2022 sa première audition publique sur les ovnis depuis les années 1960, en s'appuyant sur les témoignages des services de renseignement de la défense pour établir ce qui pourrait être à l'origine du phénomène. 

    L'audience – qui interrogera deux experts du Pentagone sur ce qu'ils savent des observations d'OVNI – se concentrera sur le contenu d'un rapport du Pentagone de juin 2021 qui a révélé que des pilotes de la marine avaient signalé 144 observations de phénomènes aériens non identifiés (PAN) depuis 2004, dont le département a conclu que la plupart "représentent probablement des objets physiques".

    Parmi ces observations UAP signalées, 18 ont affiché des comportements de vol extrêmement inhabituels, les objets mystérieux semblant "rester immobiles dans les vents en altitude, se déplacer contre le vent, manœuvrer brusquement ou se déplacer à une vitesse considérable, sans moyen de propulsion perceptible", selon le rapport.

    Des clips vidéo publiés montrent certains de ces engins ostensiblement sans propulsion se déplaçant à des vitesses hypersoniques, et une séquence (capturée par l'US Navy) semble montrer un OVNI sphérique planant dans les airs tout en rebondissant d'un côté à l'autre, avant de plonger dans l'océan. Un ancien responsable du Pentagone, Luis Elizondo, a également déclaré au Washington Post que les UAP avaient interféré avec les installations secrètes d'armes nucléaires américaines, forçant même certaines à se mettre hors ligne.

    Les comités de surveillance du Congrès enquêtent sur les allégations depuis 2017 après que Politico et le New York Times ont publié une série de rapports explosifs sur le bureau secret de recherche sur les OVNI du Pentagone, et les témoignages des pilotes de la Marine et de l'équipe radar qui avaient rencontré ou détecté les étranges objets aériens. Maintenant, une audience publique est imminente. 

    " Le Congrès n'a pas tenu d'audience publique sur les phénomènes aériens non identifiés (OVNI) depuis plus de 50 ans ", a écrit sur Twitter le président de la réunion et représentant de l'Indiana, Andre Carson. " Cela changera la semaine prochaine lorsque je dirigerai une audience à House Intelligence sur ce sujet et le risque pour la sécurité nationale qu'il pose. Les Américains doivent en savoir plus sur ces événements inexpliqués."

    Lors de l'audience publique – diffusée en direct ici à partir de 9 h HAE (13 h 00 GMT) – des représentants américains interrogeront le sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement et la sécurité Ronald Moultrie et le directeur adjoint du renseignement naval Scott Bray sur ce qu'ils savent des phénomènes inexpliqués.

     

    https://youtu.be/aSDweUbGBow

    A 15 h en France

     

    Après cette audience publique, le Congrès tiendra une audience à huis clos et classifiée sur l'activité du groupe du Pentagone - connu sous le nom de Groupe de synchronisation d'identification et de gestion des objets aéroportés (AOIMSG) - qui a été chargé de découvrir les explications possibles des observations.

    Ce que l'audience révélera n'est pas clair, mais les questions pertinentes incluent si les UAP pourraient être des satellites, appartenir à des gouvernements étrangers ou être des contrefaçons délibérées. Si les experts n'ont toujours pas exclu une explication extraterrestre, les représentants pourraient également leur demander de donner plus de détails sur les méthodes de propulsion potentielles des PAN, ainsi que sur tout matériau exotique qui aurait pu être collecté auprès d'eux. 

    L'AOIMSG a été organisé au sein du bureau de Moultrie. Moultrie, qui a prêté serment en juin dernier, conseille le secrétaire à la Défense Lloyd Austin sur les questions de sécurité et a occupé des postes de direction à la fois à la CIA et à la NASA. Bray, quant à lui, est un expert dans la collecte et l'analyse de renseignements, et travaille pour fournir des résumés de renseignements à la marine américaine.

    Le rapport de 2021, qui n'a pas tiré de conclusions des récits "largement non concluants", n'a pu expliquer qu'une des observations (qui s'est avérée être un gros ballon dégonflé) et a déclaré que " nous manquons actuellement de données pour indiquer que tout UAP fait partie d'un programme de collecte à l'étranger ou indicatif d'une avancée technologique majeure par un adversaire potentiel." Il a également nié que les observations soient liées de quelque manière que ce soit à des tests clandestins par l'armée américaine.

    Lire la suite