Articles de yvesh

Poupee momie nazca mario krawix0

Les Momies de Nazca, début de la vérité 2 ?

Par Le 09/11/2022

Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

Partie 2

 

Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

 

Suite de la Partie 1 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite.html

et de la partie 1.5 : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite-1-5.html

 

Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts et momies étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

Cette première interview de Mr Jamin évoquera bien sûr les origines de ces artefacts, un huaquero (un pilleur de tombes) nommé "Mario" qui affirme avoir déjà trouvé une "main géante à trois doigts" dès 2005 et conte une histoire assez rocambolesque sur ses récentes découvertes (remontant tout de même à priori à 2015) dans un désert non identifié et une sorte de grotte/temple enterré, et des momies plus grandes font leur apparition, faisant de 20 cm à 100 cm environ et comportant toutes des crânes étranges et trois doigts, trois orteils, des vertèbres en nombre (différents selon les momies !), etc. Je supposais dans cette interview la possibilité de poupées (plusieurs civilisations des Amériques en ont fabriqué) et, de toute façon, j'allais dans le sens de Mr Jamin (y compris sur ses histoires d'OVNI dans la jungle ou autres) afin d'en savoir plus. Notez que j'avais déjà parlé de Mr Jamin car je suivais (par écrit) ses diverses recherches et expéditions qu'il effectuait au Pérou (y compris avec le découvreur d'une petite cité péruvienne en Amazonie), à la recherche de la légendaire Païtiti ou de la présence Inca en Amazonie depuis la fin des années 1990. Par la suite, "Mario" montrera ou parlera d'autres grandes momies de taille humaine, dont une "princesse" vendue très rapidement, jusqu'à "Maria" (un paléontologue français affirmant par la suite qu'il y avait de nettes traces de 5 doigts et orteils à l'origine sur les scans faits) et "WaWita" (un bébé qui sera écarté assez vite, au grand dam de Mr Maussan, dont les experts "ne voyaient rien de tel à l'origine" - voir ses conférences et wevtv, pour également des traces de coupures de doigts et orteils, à une date inconnue). La question demeure surtout sur les multiples momies de 50 à 100 cm, qui ne sont pas toutes vraiment semblables en nombres de côtes et en détails internes. Ceci ne va pas dans le sens de toute évidence d'une "espèce inconnue", évoquée parfois, tant au niveau "terestre" qu'extra-terrestre.

Crane poupee momie nasca mario krawix

Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Encore par la suite, j'apprenais que ni Krawix, ni Mr Jamin n'avaient été les premiers détenteurs de momies de ce type, puisque un groupe sectaire nommé « Gardiens de Atok Marka » ont montré des photos de momies et artefacts identiques et affirment en posséder près de 2000 depuis 2014-2015... la source étant probablement la même, ou ce groupe serait l'instigateur d'une vaste escroquerie à l'origine ? Relayée ou suplantée par l'autre secte reliée plus ou moins dans cette affaire, " Alfa y Omega " ?

Mais ce qui me poussera à continuer à m'intéresser à cette affaire est bien une concordance étonnante entre une possibilité ancienne émise par un réel paléontologue, Dale Russel, découvreur d'un petit dinosaure du type vélociraptor, le Troodon dans les années 1960 et qui émettra dans les années 1980 une idée sur une évolution de ce petit dinosaure au "gros" cerveau considéré comme le plus intelligent... une évolution en humanoïde-dino qui ressemble à s'y méprendre à nos momies aux trois doigts (beaucoup de dinosaures ayant trois doigts aux pattes), que j'ai aussi d'ailleurs utilisé dans l'une de mes fictions de 2013 (je suis aussi auteur de romans et nouvelles de Science-Fiction-Anticipation-Prospectives Fictions) :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur-5835.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html  - les rapports complets à ce jour

Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999 :

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

 

Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : les analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project, faites par une biologiste reconnue qui est citée pour sa participation à plusieurs études. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

Et voici ci-dessous (et un peu ci-dessus) des photos des "momies" ou reliques ou artefacts-objets selon (une poupée fabriquée par exemple ne peut pas être une "momie" au sens propre du terme - les Chinchorros par exemple ont créé certaines des plus anciennes momies au monde, mais aussi quelques poupées...) analysées, ainsi que les photos d'analyses et les commentaires de la scientifique :

Poupee momie nazca mario krawix0

Les Momies de Nazca, début de la vérité ? 1-5

Par Le 16/10/2022

Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

Partie 1.5

 

Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

 

Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

Suite de la Partie 1 en attendant la partie 2 : 

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/les-momies-de-nazca-debut-de-la-verite.html

Crane poupee momie nasca mario krawix

Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts (et conforme à l'historique de Alien Project - bien qu'il ne parle pas des Enfants de Anok par exemple - et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999, de façon indépendante par rapport à Alien Project ou Mr Maussan :

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

 

Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : des commentaires de la scientifique Françoise Hubrecht, biologiste reconnue, qui a procédé aux analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

Des commentaires scientifiques pour aider bien sûr aux recherches sur ces momies et/ou objets et aller dans la direction de la vérité, au sujet des analyses de Mr Olivier Sire, enseignant-chercheur en biophysique à l’université Bretagne Sud et également expert auprès de la cour d’appel de Rennes. Ces analyses, faites en juillet 2019 à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (UMR CNRS 6027) à Vannes (France) ont été faites sur des échantillons présentés dans son rapport téléchargeable sur le site de Alien Project dans sa chronologie ou au niveau des résultatshttps://www.the-alien-project.com/wp-content/uploads/2019/09/RapportNAZCA-Olivier-Sire-FR1.pdf

Poupee momie nazca mario krawix0

Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

Par Le 08/10/2022

Les Momies de Nazca, début de la vérité ?

Partie 1

 

Poupee momie nazca mario krawix0photo : Krawix

 

Comme ceux qui me suivent depuis des années le savent, j'ai été le tout premier en France à parler de cette affaire pour le moins... ténébreuse, avec un premier article paru le 06-10-2016, parlant à l'époque d'un certain "Krawix" qui se révèlera plus tard se nommer Paùl Roncero, un Péruvien qui montre à la télévision péruvienne plusieurs artefacts étranges (un tout petit "corps" momifié d'une 15aine de centimètres avec un crane étrange, un crâne plus grand avec une même apparence étrange et une grande main à 3 doigts ensuite). S'en suivra en décembre 2016 une interview de l'historien et archéologue local français vivant au Pérou, Thierry Jamin, qui a été contacté par le même Krawix, qui était accompagné par un journaliste. Quelques mois plus tard, l'affaire sera reprise par BTLV (BobvousditTouteLaVérité) dans ses émissions WebTV et la chaine WebTV et site Nurea.

Cette première interview de Mr Jamin évoquera bien sûr les origines de ces artefacts, un huaquero (un pilleur de tombes) nommé "Mario" qui affirme avoir déjà trouvé une "main géante à trois doigts" dès 2005 et conte une histoire assez rocambolesque sur ses récentes découvertes (remontant tout de même à priori à 2015) dans un désert non identifié et une sorte de grotte/temple enterré, et des momies plus grandes font leur apparition, faisant de 20 cm à 100 cm environ et comportant toutes des crânes étranges et trois doigts, trois orteils, des vertèbres en nombre, etc. Je supposais dans cette interview la possibilité de poupées (plusieurs civilisations des Amériques en ont fabriqué) et, de toute façon, j'allais dans le sens de Mr Jamin (y compris sur ses histoires d'OVNI dans la jungle ou autres) afin d'en savoir plus. Notez que j'avais déjà parlé de Mr Jamin car je suivais (par écrit) ses diverses recherches et expéditions qu'il effectuait au Pérou (y compris avec le découvreur d'une petite cité péruvienne en Amazonie), à la recherche de la légendaire Païtiti ou de la présence Inca en Amazonie depuis la fin des années 1990.

 

Crane poupee momie nasca mario krawix

Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Encore par la suite, j'apprenais que ni Krawix, ni Mr Jamin n'avaient été les premiers détenteurs de momies de ce type, puisque un groupe sectaire nommé « Gardiens de Atok Marka » ont montré des photos de momies et artefacts identiques et affirment en posséder près de 2000 depuis 2014-2015... la source étant probablement la même, ou ce groupe serait l'instigateur d'une vaste escroquerie à l'origine ?

Mais ce qui me poussera à continuer à m'intéresser à cette affaire est bien une concordance étonnante entre une possibilité ancienne émise par un réel paléontologue, Dale Russel, découvreur d'un petit dinosaure du type vélociraptor, le Troodon dans les années 1960 et qui émettra dans les années 1980 une idée sur une évolution de ce petit dinosaure au "gros" cerveau considéré comme le plus intelligent... une évolution en humanoïde-dino qui ressemble à s'y méprendre à nos momies aux trois doigts (beaucoup de dinosaures ayant trois doigts aux pattes), que j'ai aussi d'ailleurs utilisé dans l'une de mes fictions de 2013 (je suis aussi auteur de romans et nouvelles de Science-Fiction-Anticipation-Prospectives Fictions) :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur-5835.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html  - les rapports complets à ce jour

Vous pouvez découvrir un gros dossier concernant l'Historique de cette affaire dès ses débuts et mes recherches diverses de comparaisons et autres - que j'ai arrêté en fin 2018, considérant, à juste titre, qu'il n'y aurait rien de concret sur cette histoire tant qu'elle restera aux mains d'amateurs ou d'une université péruvienne sans aucun moyens financiers et sous influences... jusqu'à aujourd'hui, où une vraie scientifique européenne ait pu commencer à examiner dans un laboratoire européen certains échantillons dont la provenance d'origine est identique à tous les autres, c'est à dire Mario., via Krawix999 :

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/pages/reliques-etranges-du-perou-momies-de-nazca.html

 

Poupee momie nazca mario krawix1Photo : Krawix - vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir

 

Nous entrons donc dans le vif du sujet de cet article : les analyses de plusieurs échantillons de ce que j'ai appelé personnellement au début "Reliques du Pérou", notamment des échantillons de peau et de l'intérieur d'un crane et aussi d'une possible vertèbre d'un petit corps identique à ceux déjà vus chez Alien Project, faites par une biologiste reconnue qui est citée pour sa participation à plusieurs études. Je mets tout de suite ses références pour éliminer toute discussion :

https://www.researchgate.net/scientific-contributions/Francoise-Hubrecht-15701508

Et voici ci-dessous (et un peu ci-dessus) des photos des "momies" ou reliques ou artefacts-objets selon (une poupée fabriquée par exemple ne peut pas être une "momie" au sens propre du terme - les Chinchorros par exemple ont créé certaines des plus anciennes momies au monde, mais aussi quelques poupées...) analysées, ainsi que les photos d'analyses et les commentaires de la scientifique :

Italie tombebebe 10000calbp

Italie: Découverte d'une tombe de bébé fille de 10000 ans

Par Le 10/09/2022

Italie: Découverte d'une tombe de bébé fille de 10000 ans

 

Italie tombebebe 10000calbp

Extrait du film en 3D de la sépulture découverte en Italie. https://doi.org/10.1038/s41598-021-02804-z

 

Une sépulture de bébé à Arma Veirana dans le nord-ouest de l'Italie donne un aperçu des pratiques funéraires et de la personnalité féminine au début de l'Europe mésolithique.

 

Résumé de la publication scientifique : L'évolution et le développement des comportements mortuaires humains revêtent une énorme importance culturelle. Nous rapportons ici une sépulture d'un jeune enfant richement décorée (AVH-1) à Arma Veirana (Ligurie, nord-ouest de l'Italie) qui est directement datée de entre 10 211–9 910 calibré BP (Avant le Présent, probabilité de 95,4 %), la plaçant au début de l'Holocène et donc attribuable au début du Mésolithique, une période culturelle à partir de laquelle les sépultures bien documentées sont extrêmement rares. L'histologie dentaire virtuelle, la protéomique et l'ADNa indiquent que le nourrisson était une fille âgée de 40 à 50 jours. Les artefacts associés indiquent un investissement matériel et émotionnel important dans l'inhumation de l'enfant. Le profil biologique détaillé d'AVH-1 établit l'enfant comme le premier quasi-nouveau-né européen documenté comme étant une femme. L'enterrement d'Arma Veirana donne ainsi un aperçu du statut social basé sur le sexe/genre.

Les pratiques mortuaires offrent une fenêtre sur les visions du monde et la structure sociale des sociétés passées. Ethnographiquement, de nombreuses cultures ont retardé l'attribution de la personnalité aux jeunes enfants, les maintenant dans un état liminal d'humanité 1 , 2 , 3 , 4 . Ainsi, le traitement funéraire des enfants fournit des informations importantes sur qui était considéré comme une personne et se voyait ainsi accorder les attributs d'un soi individuel, d'une agence morale et d'une éligibilité à l'appartenance à un groupe. En effet, d'importantes discussions persistent concernant la reconnaissance de la personnalité infantile chez les peuples préhistoriques 5 , 6 , 7. Nous rapportons ici l'inhumation d'un jeune enfant en Ligurie (nord-ouest de l'Italie) — Arma Veirana Hominin 1 (AVH-1 ; surnommée « Neve »), directement datée du début de l'Holocène. En Europe, le début de l'Holocène (à 11 700 cal BP) a largement coïncidé avec le début du Mésolithique, une période culturelle susceptible d'avoir catalysé d'importants changements sociaux alors que les humains s'adaptaient aux changements environnementaux importants après la fin de la dernière période glaciaire 8 , 9 . Les sépultures du début du Mésolithique sont extrêmement rares ou peu documentées 10 , 11 , 12 , 13 , 14, et AVH-1 apporte des données essentielles de cette période clé de la préhistoire. De manière significative, AVH-1 représente la première inhumation féminine proche du nouveau-né documentée en Eurasie et fournit de nouvelles informations sur la façon dont l'âge et le sexe/genre ont influencé la construction de la personnalité dans les sociétés préhistoriques de chasseurs-cueilleurs.

 

Italie armaveirana fig1 html

Fig 1 : Localisation et cadre du site d'Arma Veirana. ( A ) L'épingle rouge indique l'emplacement d'Arma Veirana situé dans le Val Neva (vallée de la rivière Neva) dans la région de la Ligurie (nord-ouest de l'Italie) - carte réalisée à l'aide de Google Earth Pro 7.3.4 ( https://earth.google. com ); ( B ) Modèle photogrammétrique 3D du Val Neva dans les Préalpes liguriennes généré à partir de photographies aériennes par le co-auteur DM (étoile = emplacement d'Arma Veirana). (Les auteurs et liens en bas d'article - cliquer pour agrandir l'image).

 

Arma Veirana est située dans les préalpes liguriennes (Fig.  1 ) à environ 15 km au nord-ouest de la ville d'Albenga (44°8′45.402″N, 8°4′18.85E). La grotte est située sur le côté nord de la vallée escarpée de Val Neva dans une falaise de marbre à une altitude de 451 m au-dessus du niveau de la mer. Arma Veirana conserve des gisements du Pléistocène supérieur (avec des horizons culturels Moustérien et Épigravettien supérieur) et du début de l'Holocène. Les informations supplémentaires comprennent des détails supplémentaires sur l'emplacement du site, la stratigraphie et la géoarchéologie, ainsi que des cartes du plan du site et l'historique des fouilles. En 2017 et 2018, des restes squelettiques in situ (tableau S8) et des artefacts associés ont été récupérés dans une fosse ovale de 15 cm de profondeur (< 800 cm2 dans la zone) taillée dans le dépôt sous-jacent de l'Épigravettien tardif (Figs. 2 , S9, S10). Le film S1 montre un survol d'un modèle photogrammétrique 3D de la grotte, y compris la position de l'excavation funéraire.

Lire la suite ci-dessous :

The lost roman city of julias mini

La cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

Par Le 10/08/2022

La vraie cité biblique de Bethsaïda/Julias probablement découverte

 

MAJ 08-2022

 

The lost roman city of julias mini

 

À la fin de la deuxième saison d'excavation sur le site de Bekaa (El Araj) près du pont Arik, dans l'estuaire de la Jordanie vers l'est du lac Kinneret (autre nom de la Mer de Galilée, ou lac de Tiberiade), dans la réserve naturelle de Betiha, les spécialistes des fouilles ont publié un certain nombre d'indices importants qui renforcent l'identification du site comme étant la ville romaine perdue de Julias, la cité de trois apôtres de Jésus-Christ...

Une couche de la période romaine a été exposée cette saison, révélant des poteries et des salles du premier au troisième siècle après J.C. L'excavation a été menée par l'Institut Kinneret pour l'archéologie en Galilée, sous la direction du Dr Mordechai Aviam, avec le professeur Steve Notley, directeur académique de l'excavation du Christian Nyack College de New York.

 

Une vue aerienne des fouilles a el araj probablement l ancienne ville de betsaida julias et a la maison de trois des apotres de jesus

une vue aerienne des fouilles à El-Araj, probablement l'ancienne ville de Betsaida/Julias et la maison de trois des apotres de Jesus (Crédit ZACHARY WONG)

Le sanctuaire a rabana b un escalier sur le site c pointes de fleches en fer et d autel ecailles 1 metre 2 730

Irak : La cité de Natounia identifiée par deux reliefs d'un roi

Par Le 23/07/2022

Irak : La cité de Natounia identifiée par deux reliefs d'un roi

 

et par sa topographie

 

Le sanctuaire a rabana b un escalier sur le site c pointes de fleches en fer et d autel ecailles 1 metre 2 730

Figure 6.A) Ici, nous voyons le 'sanctuaire' (A) Rabana; (B) un escalier sur le site ; (C) pointes de flèches en fer ; et (D) autel (écailles = 1 mètre)(Crédit image : Rabana-Merquly Archaeological Project ; Antiquity Journal Ltd.)

 

Nichée dans une vallée ombragée par les montagnes du Kurdistan irakien se trouve une ancienne forteresse que les archéologues pensent être (une partie de) la ville royale perdue de Natounia, basée sur la découverte de reliefs rocheux finement sculptés représentant un ancien chef, selon une nouvelle étude.

La forteresse, connue sous le nom de Rabana-Merquly, faisait autrefois partie de l'empire parthe (également connu sous le nom d'empire arsacide), qui a existé entre 247 avant JC et 224 après JC. Les Parthes étaient des ennemis acharnés de l'Empire romain et ont mené diverses batailles contre eux pendant plus de 250 ans. Aujourd'hui, de nouvelles recherches sur cette forteresse vieille de 2 000 ans suggèrent qu'elle servait de centre régional à l'empire.

Au cours d'une récente expédition, une équipe internationale d'archéologues a découvert des reliefs rocheux jumeaux aux deux entrées de la colonie, située au pied du mont Piramagrun dans les montagnes du Zagros. Selon les chercheurs, les reliefs correspondants représenteraient un roi d'Adiabène, un royaume qui faisait partie de l'empire parthe. - Voir la vidéo associée à ce lien et qui montre l'étude sur les reliefs rocheux en question.

 

 

https://tube.switch.ch/videos/d1477765

 

Fouillées en 2009 et 2019, les forteresses jumelles de Rabana-Merquly sont situées sur le versant ouest du mont Piramagrun, l'un des massifs les plus importants des monts Zagros. Une caractéristique déterminante de ces colonies adjacentes sont leurs reliefs rocheux correspondants, à peu près grandeur nature, représentant un souverain en costume parthe, qui flanquent l'entrée des deux sites. Derrière les murs d'enceinte, plusieurs structures ont été enregistrées, dont une citadelle et un complexe de sanctuaires. La zone intra-muros combinée dépasse 40 hectares. Basé sur le style des sculptures en relief et la culture matérielle de leurs colonies intra-muros associées, l'occupation est datée du début du premier millénaire après JC. Les enquêtes à Rabana-Merquly sont une collaboration entre l'Université de Heidelberg et la Direction des antiquités de Sulaymaniyah.

 

Cite perdue de natounia

Une vue aérienne d'une forteresse censée faire partie de la cité perdue de Natounia, y compris la colonie (A) Merquly ; et le bâtiment (B) "caserne". (Crédit image : Rabana-Merquly Archaeological Project ; Antiquity Journal Ltd.) - cliquer pour agrandir la photo

 

" Sur la base de la tenue vestimentaire du personnage, en particulier de son chapeau, nous pensons que la forteresse a été construite par la dynastie régnante d'Adiabène près de la frontière orientale du royaume ", a déclaré le chercheur principal de l'étude, Michael Brown, chercheur à l'Institut de préhistoire, protohistoire. et Archéologie du Proche-Orient de l'Université de Heidelberg en Allemagne. "Les reliefs rocheux jumeaux sont de rares exemples de monuments quasi grandeur nature de souverains de la période parthe, et ils nous permettent de relier la forteresse à ceux qui l'ont construite."

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8