Sciences-Faits-Histoires

Egypte

  • Egypte: une stèle de 2600 ans du pharaon Apries découverte

    Egypte: une stèle de 2600 ans du pharaon Apries découverte

     

    Steleapries ismailia egypte

    (Image credit: Egyptian antiquities ministry)

     

    Un agriculteur vivant près d'Ismaïlia en Égypte a découvert une stèle vieille de 2 600 ans érigée par le pharaon Apries, qui a régné d'environ 589 avant JC à 570 avant JC, a rapporté le ministère égyptien des Antiquités.

    Selon le communiqué du ministère, le fermier a trouvé cette ancienne dalle de grès en préparant sa terre pour la culture, à environ 100 kilomètres au nord-est du Caire ; il a ensuite contacté la police du tourisme et des antiquités au sujet de la découverte.

    La stèle mesure 91 pouces (2,30 mètres) de long, 41 pouces (1,03 mètre) de large et 18 pouces (45 cm) d'épaisseur.

    Au sommet de la stèle se trouve une sculpture d'un disque solaire ailé (un disque qui était parfois associé au dieu solaire Ra) avec un cartouche du pharaon Apries, avec 15 lignes d'écriture hiéroglyphique en dessous.

    Apries, également connu sous le nom de Wahibre Haaibre, a régné pendant la 26e dynastie d'Égypte (688 avant JC à -525 avant JC), une époque où l'Égypte était indépendante et sa capitale était souvent située à Saïs dans le nord de l'Égypte.

     

    Location of ismailia in egypt

    Localisation de Ismaïlia, le long du canal de Suez moderne

     

    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Egypte, Delta: 110 sépultures datées de 6000 à 1500 AV JC

    Egypte, Delta: Découverte de 110 sépultures datées de 6000 à 1500 AV JC

     

     

    Ruins of mudbrick buildings on the northern mound of buto desouk 650

    Ruines de bâtiments en brique crue sur la colline nord de Bouto-Dessouk. - CC0

     

    110 sépultures contenant les restes d'adultes et d'enfants ont été découvertes sur le site archéologique de Koum el-Khulgan dans la région du delta du Nil au nord de l'Égypte, à 150 Km du Caire.

    De la poterie, des amulettes, des scarabées, des outils en pierre et des couteaux en silex ont également été récupérés.

    Mostafa Waziri du Conseil suprême des antiquités a déclaré que plus de 60 des tombes sont de forme ovale et datent de la période prédynastique, d'environ 6000 à 3150 avant JC. Ces tombes sont attribuées à la culture Buto I et II, la culture qui a bâti la ville probablement la plus ancienne d'Egypte, Bouto au 4ème millénaire AV. JC. Si les égyptologues parlent de 6000 AV. JC, c'est probablement en référence aux premières cultures agricoles identifiées en Egypte du nord, alors que le plus ancien art rupestre égyptien a été daté de -15 000 ans. Je parlerai de la ville de Bouto, en fait composée de deux villes jumelles séparées par un canal du nil plus bas, car seule l'une des deux a été fouillée jusqu'à présent !

    Dans ces tombes, les corps étaient placés en position fléchie sur leur côté gauche. Les restes de nouveau-nés ont été placés dans des pots en argile.

    Cinq des tombes ovales datent de la période Naqada III, d'environ 3200 à 3000 avant JC, a-t-il ajouté. Il s'agit de la dernière culture préhistorique égyptienne, donnant les premiers pharaons.

     

    Egypt 6000ansav2

    Cette photo fournie par le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités le mardi 27 avril 2021 montre un ancien tombeau funéraire récemment mis au jour avec des restes humains et des poteries, dans le site archéologique de Koum el-Khulgan, dans la province de Dakahlia dans le delta du Nil. Les archéologues ont mis au jour 110 tombes funéraires sur le site antique d'une province du delta du Nil, a annoncé mardi le ministère du Tourisme et des Antiquités. (Ministère égyptien du tourisme et des antiquités)

     

    Trente-sept des tombes sont de forme rectangulaire et datent de la deuxième période intermédiaire, entre environ 1782-1570 avant JC, lorsque le peuple sémite des Hyksos régnait sur l'Égypte ancienne, a ajouté le ministère.

    Les restes de jeunes enfants de cette époque ont été placés dans des sarcophages d'argile.

     

    Egypt hyksosav3

    Des tombes Hyksos découvertes (Ministère égyptien du tourisme et des antiquités)

     

    Les découvertes dans la province de Dakahlia au nord du Caire pourraient mettre en lumière deux périodes de transition importantes dans l'Égypte ancienne, ont déclaré des égyptologues.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Egypte: retour à Taposiris Magna, nouvelles fouilles

    Egypte: retour à Taposiris Magna, nouvelles fouilles

     

    Egypte taposirismagna20210Ministry of Tourism and Antiquities Egypt

     

    Voici une mise à jour de mon précédent article sur les recherches en cours de la tombe de Cléopâtre et Marc-Antoine : 

    https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/egypte-cleopatre-et-antoine-deux-momies-couvertes-d-or-decouvertes.html

     

    Après l'assassinat de César, et la déclaration de guerre du Sénat romain à CléopâtreAntoine, son amant et allié, trahit Rome et rejoint le camp de Cléopâtre. Après la victoire décisive d'Octave, l'héritier de César, à Actium, Cléopâtre et Antoine se retirent à Alexandrie, où Octave assiège la cité jusqu'au suicide d'Antoine et de Cléopâtre.

    L'historien romain Dion Cassius rapporte que le corps de Cléopâtre a été embaumé comme celui d'Antoine, et Plutarque note que, sur les ordres d'Octave, la dernière reine d'Egypte a été enterrée aux côtés de son époux romain, vaincu. Or aujourd'hui encore, nul ne sait où peut bien se trouver ce tombeau. On sait peu de choses en somme de l'antique Alexandrie : tremblements de terre, raz-de-marée, montée du niveau des eaux, affaissement de terrain, conflits...  l'ancienne Alexandrie se trouve maintenant à environ six mètres en dessous du niveau de la mer...

    Au cours des dernières décennies, les archéologues ont finalement découvert la localisation approximative où le tombeau de Cléopâtre avait pu se trouver et sont à sa recherche. Les fouilles sous-marines commencées en 1992 par l'explorateur français Franck Goddio et l'Institut européen d'archéologie sous-marine ont permis aux chercheurs de cartographier les parties sous-marines de l'ancienne Alexandrie, ses colonnes et ses esplanades, le sol des palais royaux aujourd'hui submergés. Des sphinx en pierre, des pavés géants de calcaire, des colonnes de granit et des chapiteaux ont été rapportés à la surface, attisant la curiosité des historiens et des archéologues pour le monde de Cléopâtre.

    « Mon rêve est de mettre au jour une statue de Cléopâtre », explique GoddioJusqu'à présent, les recherches sous-marines n'ont pas permis de mettre au jour le tombeau. 

    Plus récemment, un temple du désert à l'extérieur d'Alexandrie est devenu le centre de toutes les attentions. Un monarque de l'intelligence et de la clairvoyance de Cléopâtre n'aurait-il pas choisi d'ensevelir une reine de son rang dans un lieu spirituellement plus important que le centre-ville d'Alexandrie ? Ses restes pourraient reposer aux côtés de ceux de son bien-aimé Marc-Antoine.

     

    Taposiris magna temple 01

    Taposiris Magna https://fr.wikipedia.org/wiki/Taposiris_Magna

     

    En octobre 2005, de nouvelles fouilles y ont été décidées. Les deux mois d'excavation que Kathleen Martinez, avocate, archéologue et diplomate de la République dominicaineavait demandé se sont étendues à  trois mois, puis à cinq ans, puis jusqu'à nos jours...

    Kathleen Martinez espérait démontrer que le temple comptait parmi les plus sacrés de son temps, qu'il était dédié au culte d'Osiris et d'Isis, et que des tunnels avaient été creusés sous les murs de l'enceinte. Au cours de la première année d'excavation, elle a été récompensée par la découverte d'un puits et de plusieurs chambres souterraines et tunnels. « L'une de nos plus grandes questions est "pourquoi ont-ils creusé des tunnels de cette ampleur", » dit-elle. « Ce devait être pour une raison très significative. »

    Taposiris Magna est depuis devenu l'un des sites archéologiques les plus actifs d'Égypte. Plus d'un millier d'objets y ont été retrouvés, dont 200 considérés comme significatifs : poteries, pièces de monnaie, bijoux en or, têtes cassées de statues (probablement brisées par les premiers chrétiens). Sur le site de l'autel du temple, où des prêtres auraient fait des offrandes aux dieux, 200 artefacts portant le nom de Cléopâtre et son visage ont été découvertes.

    De nos jours, une série de nouvelles découvertes remarquables ont été révélées par la mission égypto-dominicaine de l'Université de Saint-Domingue, dirigée par le Dr Kathleen Martinez, lors de fouilles archéologiques au temple Tabosiris Magna dans l'ouest d'Alexandrie, en Égypte, selon les responsables de la mission et l'administration de la zone des antiquités d'Alexandrie, le 29-01-2021https://twitter.com/TourismandAntiq/status/1355212095676174342?s=20

    16 sépultures sculptées dans la pierre, dans le style des ouvertures murales, ont été découvertes au cours du processus, et malgré plusieurs momies dans un mauvais état de conservation, les objets découverts témoignent tous des caractéristiques typiques de la momification lors de l'Antiquité gréco-romaine. Le grand temple, dont seuls les murs extérieurs impressionnants subsistent aujourd'hui, était autrefois un centre de culte clé des dieux Osiris et Isis.

    Les découvertes archéologiques découvertes sur place ont montré que le temple de Taposiris Magna avait une combinaison unique d'architecture de temple égyptienne et grecque.

    Des amulettes en feuille d'or en forme de langue avaient été placées dans la bouche des momies découvertes, dans un rituel censé garantir que le défunt puisse parler dans l'autre monde. Deux momies ont également conservé les restes de rouleaux et des parties de la couche de cartonnage. Une momie, selon les archéologues, a des restes de dorure qui représentent Osiris, l'ancien dieu égyptien des morts.

     

    Egypte taposirismagna2021a

    Ministry of Tourism and Antiquities Egypt

     

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite

  • Egypte : Saqqara, découverte d'une nouvelle cache archéologique majeure

    Egypte : Saqqara, découverte d'une nouvelle cache archéologique majeure

     

    Egypt saqqarah1

    Crédit: Égypte. Ministère du tourisme et des antiquités

     

    Une collection de plus de 13 cercueils intacts et scellés a été déterrée à Saqqarah, le premier pas vers une énorme découverte qui sera bientôt annoncée sur place, selon un communiqué du ministère du Tourisme et des Antiquités publié le 06-09-2020. Ils ont été découverts à l'intérieur d'un puits de 11 mètres de profondeur, où trois niches scellées ont également été découvertes. Les cercueils ont 2500 ans et conservent encore certaines couleurs d'origine, a ajouté le communiqué.

    Le ministre du Tourisme et des Antiquités, Khaled El-Enany, et Mustafa Waziri, le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, ont inspecté dimanche les travaux de fouille effectués dans le puits et ont constaté que les cercueils étaient empilés les uns sur les autres.

     

    Egypt saqqarah2

    Crédit: Égypte. Ministère du tourisme et des antiquités

     

    Les premières études indiquent que les cercueils sont complètement scellés et n'ont pas été ouverts depuis qu'ils ont été enterrés à l'intérieur du puits, et que d'autres sont susceptibles d'être trouvés au même endroit.

    Waziri a déclaré que le nombre exact de cercueils ainsi que l'identité et les titres de leurs propriétaires n'ont pas encore été déterminés, mais ces questions trouveront une réponse au cours des prochains jours à mesure que les travaux de fouille se poursuivent.

    Lire la suite et voir les photos ci-dessous :

    Lire la suite

  • Egypte : Cléopâtre et Antoine? Deux momies couvertes d'or découvertes

    Egypte : Cléopâtre et Antoine ? Deux momies couvertes d'or découvertes

     

    Egypte deuxmomiescouvertes or cleopatre antoine

     

    Deux momies d'individus de haut rang qui vivaient à l'époque de Cléopâtre ont été découvertes à Taposiris Magna, une trouvaille qui est décrite comme «sensationnelle» car elle montre l'importance d'une nécropole qui lui est liée par la dernière fouille.

    Bien que la chambre funéraire n'ait pas été perturbée depuis 2000 ans, les momies sont dans un mauvais état de conservation car l'eau s'est infiltrée. Mais des preuves cruciales révèlent qu'elles étaient à l'origine entièrement recouvertes de feuilles d'or, un luxe réservé à ceux des couches supérieures de la société. Il est probable que ces deux individus avaient interagi avec Cléopâtre elle-même, suggèrent les archéologues.

    L'ouverture de la première tombe intacte découverte à Taposiris Magna a été assistée par des caméras pour un nouveau documentaire de Channel 5 , The Hunt for Cleopatra's Tomb, qui sera projeté jeudi 16 juillet 2020 à 21 heure.

    C'est présenté par le Dr Glenn Godenho, maître de conférences en égyptologie à l'Université de Liverpool, qui a décrit la découverte comme phénoménale.

    Lire la suite ci-dessous :

    Lire la suite