Turquie

Mer Noire, Turquie : un site comme Gobekli Tepe confirmé

Mer Noire, Turquie : un site comme Gobekli Tepe confirmé

 

Kahintepe0

 

De nombreux journaux rapportent qu'une équipe de chercheurs dirigée par Nurperi Ayengin de l'Université de Düzce est en train de fouiller un établissement néolithique de pré-poterie à Kahin Tepe, situé sur la côte nord de la mer Noire de la Turquie. Ayant commencé en 2018, les fouilles se poursuivent depuis par la direction du musée de Kastamonu et consultées par le chef du département d'archéologie protohistorique et proche-orientale de l'Université de Düzce, Nurperi Ayengin.

Dix-neuf étudiants et universitaires de diverses universités travaillent sur le site des fouilles. S'adressant à l'agence Anadolu, Ayengin a déclaré qu'ils avaient commencé les fouilles dans la région il y a deux ans pour un projet de sauvetage d'un barrage près du village de Başköy.

 

Kahintepe1

« Nous pensons que c'est une zone sacrée où les gens venaient à certaines périodes de l'année pour chasser, partager leurs connaissances, adorer et fabriquer des statues d'animaux », a déclaré AyenginDe nombreux objets trouvés sur le site, datés entre 14 000 ans et 9 000 ans avant le présent, sont similaires à ceux trouvés sur le site néolithique de Göbekli Tepe, situé dans le sud-est de l'Anatolie.

« L'un des plus célèbres (sites) de cette période est Göbeklitepe situé au sud-est. Quand nous regardons la structure sociale de l'époque, nous savons que l'élément principal était une croyance religieuse rigide et complexe », a noté Ayengin.

Elle a déclaré que de nouvelles découvertes qui changeraient l'histoire de l'Anatolie et du monde étaient attendues à Kahin Tepe.

 

Kahintepe4

« Ces fouilles donneront des résultats très sérieux en termes à la fois pour l'Anatolie et l'histoire mondiale. Dans les sculptures identifiées découvertes lors des fouilles, nous pouvons dire que nous avons déterminé de quels animaux se composaient les dieux de la période néolithique acéramique », a ajouté Ayengin.

YH : il s'agit ici bien sûr d'une interprétation quant à ces dieux animaliers, dans la mesure où des sculptures anthropomorphes ont aussi été découvertes, et que cette culture (présente donc au moins de la fin du paléolithique supérieur au néolithique, du Nord de la Turquie à son Sud-Est (énorme distance)) enterrait aussi ses morts et pouvait en fait avoir d'autres motifs qu'un culte ou encore d'autres dieux. Voir les photos et suite de l'article ci-dessous :

Lire la suite

Turquie : la ville d'Hadrianopolis fondée 3500 ans plus tôt

Turquie : la ville d'Hadrianopolis fondée 3500 ans plus tôt

 

Hadianopolis turquie1

Les fouilles menées pour révéler l'histoire enterrée sous la ville antique, connue sous le nom de connue sous le nom de «Zeugma de la mer Noire», en raison de sa similitude avec les mosaïques de Zeugma dans la province sud-est de Gaziantep, Hadrianopolis (maintenant Edirne), et qui n'a rien à voir avec Zeugma, située ailleurs, ont commencé en 2003 et ont été menées sous la direction du musée Kastamonu et sous la coordination et la direction d'Ersin Çelikbaş, académicien au Département d'archéologie de l'université de Karabük.

Les fouilles actuelles et au cours des cinq dernières années dans l'ancienne ville d'Hadrianopolis, dans le district d'Eskipazar, dans la province de Karabük, au nord de la Turquie, ont révélé que l'histoire de la ville antique remonte à 5 500 ans avant nos jours, bien plus tôt qu'on ne le pensait.

Des mosaïques représentant des animaux tels que des chevaux, des taureaux, des éléphants, des panthères, des cerfs et des paons ont été découverts dans la ville antique, qui couvre une superficie de 12 kilomètres carrés (4,6 miles carrés). Des squelettes dans une tombe rocheuse sur le site, des pièces de monnaie anciennes, des épingles à cheveux en os, un onguentarium (bouteille de larmes) et une tombe du IIe siècle font partie des autres découvertes. Les chercheurs ont également découvert que la ville antique abritait au moins 14 autres structures, dont deux bains, deux églises, une structure de défense, des tombes rocheuses, un théâtre.

C'est après avoir découvert sous les vestiges de la structure nommée " l'église C " (un probable temple découvert en 2017) d'autres vestiges plus anciens, datés de la période appelée «romaine primitive» que d'autres fouilles, cette année 2020, a permi d'identifier encore en-dessous des fosses et des céramiques qui appartiennent à la période chalcolithique tardive dans la région appelée la nécropole méridionale, c'est à dire vers 3 500 ans Avant JC.

 

Hadianopolis turquie2

Une vue aérienne de l'ancienne ville d'Hadrianopolis, Karabük, nord de la Turquie, le 20 septembre 2020 (PHOTO AA)

 

Située dans l'ancienne région Thrace, l'histoire de la ville est très complexe, mais tout prouve maintenant que de la première période (chalcolithique) jusqu'à la fin du huitième siècle avant JC, Hadrianopolis (ou plutôt la cité Thrace nommée Uskadama , Uskudama , Uskodama ou Uscudama), a abrité des colonies continues.

Les publications jusqu'à présent indiquaient que la première phase fondatrice d'Hadrianopolis remontait à 2100 ans environ, remontant donc au premier siècle avant JC, correspondant à la période hellénistique tardive, mais les nouvelles découvertes repoussent donc les choses d'environ 3 500 ans...

Lire la suite et voir d'autres photos ci-dessous :

Lire la suite