Mer Noire, Turquie : un site comme Gobekli Tepe confirmé

Mer Noire, Turquie : un site comme Gobekli Tepe confirmé

 

Kahintepe0

 

De nombreux journaux rapportent qu'une équipe de chercheurs dirigée par Nurperi Ayengin de l'Université de Düzce est en train de fouiller un établissement néolithique de pré-poterie à Kahin Tepe, situé sur la côte nord de la mer Noire de la Turquie. Ayant commencé en 2018, les fouilles se poursuivent depuis par la direction du musée de Kastamonu et consultées par le chef du département d'archéologie protohistorique et proche-orientale de l'Université de Düzce, Nurperi Ayengin.

Dix-neuf étudiants et universitaires de diverses universités travaillent sur le site des fouilles. S'adressant à l'agence Anadolu, Ayengin a déclaré qu'ils avaient commencé les fouilles dans la région il y a deux ans pour un projet de sauvetage d'un barrage près du village de Başköy.

 

Kahintepe1

« Nous pensons que c'est une zone sacrée où les gens venaient à certaines périodes de l'année pour chasser, partager leurs connaissances, adorer et fabriquer des statues d'animaux », a déclaré AyenginDe nombreux objets trouvés sur le site, datés entre 14 000 ans et 9 000 ans avant le présent, sont similaires à ceux trouvés sur le site néolithique de Göbekli Tepe, situé dans le sud-est de l'Anatolie.

« L'un des plus célèbres (sites) de cette période est Göbeklitepe situé au sud-est. Quand nous regardons la structure sociale de l'époque, nous savons que l'élément principal était une croyance religieuse rigide et complexe », a noté Ayengin.

Elle a déclaré que de nouvelles découvertes qui changeraient l'histoire de l'Anatolie et du monde étaient attendues à Kahin Tepe.

 

Kahintepe4

« Ces fouilles donneront des résultats très sérieux en termes à la fois pour l'Anatolie et l'histoire mondiale. Dans les sculptures identifiées découvertes lors des fouilles, nous pouvons dire que nous avons déterminé de quels animaux se composaient les dieux de la période néolithique acéramique », a ajouté Ayengin.

YH : il s'agit ici bien sûr d'une interprétation quant à ces dieux animaliers, dans la mesure où des sculptures anthropomorphes ont aussi été découvertes, et que cette culture (présente donc au moins de la fin du paléolithique supérieur au néolithique, du Nord de la Turquie à son Sud-Est (énorme distance)) enterrait aussi ses morts et pouvait en fait avoir d'autres motifs qu'un culte ou encore d'autres dieux. Voir les photos et suite de l'article ci-dessous :

« Nous pensons qu'il s'agit d'une zone sacrée où les gens venaient à certaines périodes de l'année pour chasser, partager leurs connaissances, adorer et fabriquer des statues d'animaux », a-t-elle déclaré.

Notant que la région et les artefacts découverts dans les fouilles sont très similaires aux caractéristiques de Göbeklitepe, Ayengin a déclaré que la cité était l'une des colonies avec les détails les plus similaires à Göbeklitepe, en particulier en regardant les œuvres hybrides et les représentations religieuses.

 

Kahintepe turkey location kastamonu

Carte de la région concernée ici (Wikipedia)

 

Kahin tepe reperage de sites dans le haut bassin de larac cayi ete 1996

Carte de 1996 identifiant déjà Kahin Tepe comme un site néolithique potentiel

 

Gobekli map

Le site de Gobekli Tepe sur une carte, pour comparaison, le site de Kahin Tepe se situant à environ 1 cm à gauche de Samsun sur cette carte.

 

« Kahin Tepe est le plus ancien site de temple de la période néolithique acéramique de la mer Noire. C'est un lieu religieux où les gens adorent et transfèrent leurs connaissances. C'est le plus ancien lieu de culte de la mer Noire », a-t-elle déclaré. (YH : Elle oublie d'ajouter "à ce jour ", tout en indiquant ci-dessous qu'il y en a d'autres ailleurs).

« Nous avons vu que l’histoire anatolienne regorge de nombreuses colonies inexplorées. Des découvertes bien plus importantes nous attendent », a-t-elle noté, ajoutant que cette fouille révolutionnaire continuera de changer l'histoire.

L'année dernière, les fouilles dans la région ont mis au jour des découvertes telles qu'une meule et des ornements appartenant à la même période.

" Jusqu'à présent, aucun endroit n'a été trouvé dans la région de la mer Noire datant de cette période. On ne savait pas qu'il y avait une ancienne colonie dans la mer Noire. Kahin Tepe a été identifié comme la plus ancienne colonie jamais trouvée dans la région de la mer Noire ". YH : on n'en était pas sûr, mais cette publication qui date de 1996, par une collaboration franco-turque, indique assez nettement la grande possibilité et même déjà l'identification de Kahin Tepe comme site potentiel ! Voir cette publication de 1996 (comportant des photos de certains sites néolithiques potentiels identifiés, ainsi qu'une carte de ces sites mentionnant Kahin Tepe :

Prospection archeologique franco turque mer noireProspection archeologique franco turque mer noire (17.8 Mo - 1996)

Nous avons donc ici un bon nombre de "nouvelles Gobekli Tepe" potentielles, avec une possible identification de cette culture très particulière comme étant née autour de la Mer Noire, où s'y étant semi-sédentarisée très tôt dans cette région.

Déclarant qu'ils ont commencé les fouilles tardivement en raison de la pandémie de Covid-19, qui a affecté le monde entier, Nurperi Ayengin, membre du corps professoral, a déclaré: « Les fouilles de Kahin Tepe sont une fouille que nous ferons pour la troisième saison cette année. La période néolithique est explorée pour la première fois dans la région de la mer Noire. Cette saison, nos travaux d'excavation ont été un peu retardés en raison de l'épidémie de Covid-19. Mais nous allons faire des fouilles de sauvetage ici pendant environ 3 mois avec la contribution de la Direction générale des travaux hydrauliques d'État ». - YH : a nouveau, il est inquiétant de constater que la construction d'un barrage pourrait bientôt faire disparaître ce site (et peut-être d'autres non identifiés) si important pour la mémoire humaine...

 

Kahintepe6

Fouilles 2020. Il n'y a aucune revendication concernant toutes ces photos identifiée dans toutes les publications sourcées, elles proviennent probablement des étudiants et des chercheurs.

 

Soulignant qu'il sera révélé si la vie néolithique dans la mer Noire a des relations avec l'Anatolie, Ayengin a déclaré: « La période néolithique dans l'archéologie anatolienne est la période où les premières activités agricoles ont commencé. Vous pouvez suivre cette vie sédentaire dans le sud-est, l'Anatolie centrale, l'Anatolie orientale. Mais cette période n'avait jamais été étudiée en mer Noire auparavant, elle ne pouvait pas être étudiée car elle ne pouvait pas être détectée (YH : un peu faux si on lit la publication de 1996 !). Nous avons trouvé la période néolithique ici sur la colline de Kahin et nous ouvrirons ces structures. " Je pense que nous allons révéler la vie néolithique en mer Noire, qu'ils aient des relations avec l'Anatolie centrale, avec Doğa Anadolu ou avec l'Anatolie occidentale ", a-t-il dit.

Expliquant que Kahin Tepe est situé dans un endroit stratégique en tant qu'emplacement, Ayengin a déclaré: " Le village de la région est situé dans une zone qui domine la plaine. Le flux de véhicules passe devant. La source d'eau passant devant Kahin Tepe a une structure qui contribue à l'économie alimentaire de la région et renforce également la défense. Cela ajoutera de la valeur à Kastamonu en termes archéologiques. Je pense que des études botaniques seront faites, des études archéologiques seront faites, nous mettrons en lumière la vie néolithique dans la région de la mer Noire. ".

 

Kahintepe3

Kahintepe7

« Lors des premières fouilles que nous avons faites ici, nous sommes tombés sur une colonie de l'âge du bronze primitif. Cette colonie était également soutenue par un système de fortification. Cette année, nous avons également travaillé sur le système de murs de la ville. Nous sommes tombés sur la zone de l'atelier de pierre lors des travaux d'excavation et de forage sur le côté est de la colline. Ici, nous pouvons suivre presque toutes les étapes de l'industrie de la meule. Nous avons été confrontés à un atelier. "

Ayengin a souligné que les travaux à effectuer sur la période où la zone a été utilisée comme zone de peuplement ajouteront de la valeur à Kastamonu en termes archéologiques.

Déclarant qu'ils savent qu'il existe des colonies à Kastamonu depuis le Paléolithique et que les fouilles de Kahin Tepe les compléteront, Ayengin a déclaré que la date exacte de la région sera révélée après les tests carbone à effectuer.

Déclarant avoir rencontré une telle zone pour la première fois dans la région, Ayengin a déclaré:

« Des ateliers de pierre qui sont importants pour la région. Aucune zone d'atelier de pierre n'a été fouillée dans la région jusqu'à aujourd'hui. Nous avons trouvé un atelier de pierre pour la première fois dans la région de la mer Noire pendant les fouilles. Nous comprenons que non seulement des outils mais aussi des ornements ont été produits ici, nous comprenons de notre travail que des bracelets étaient produits. "

En déclarant qu'ils pensent que le commerce s'est développé dans la région, Ayengin a déclaré: " Il y a tellement d'outils produits dans cette zone d'atelier de pierre qu'il n'est pas possible que ces produits étaient utilisés uniquement ici. Nous pensons qu'ils sont produits ici et vendus à d'autres endroits et que cet endroit est un centre commercial."

YH : pure spéculation sans datations formelles. La monnaie d'échange a certes été inventée en Anatolie, et plus précisément le royaume de Lydie. L'Asie Mineure avait déjà été la terre du Roi Midas qui, selon la légende, possédait la faculté de changer en or tout ce qu'il touchait. Pour se débarrasser de ce pouvoir redoutable, il se plongea dans les eaux du Pactole ; les Lydiens (et le Roi légendaire Gygès ou Gigès) purent désormais recueillir dans cette rivière les paillettes d'électrum, cet alliage naturel d'or et d'argent qui permit de frapper les premières pièces de monnaie connues. Même si la question de la naissance de la monnaie se prête à de multiples controverses érudites (le roi Gygès aurait régné entre 708 et 687 avant Jésus-Christ, sa mort étant entre 680 et 648 avant Jésus-Christ est postulée par plusieurs chercheurs), la sagesse incline à situer celle-ci vers 640-630 avant l'ère chrétienne. L'invention du commerce étant d'ailleurs liée à celle de cet argent d'échange.

 

Une vidéo du site en 2019, avec une interview de Mme Ayengin (en turc) :

https://bluesyemre.com/2019/09/29/kastamonunun-arac-ilcesinde-yurutulen-kahintepe-kazisinda-akeramik-neolitik-doneme-ait-ogutme-tasi-sus-esyasi-gibi-eserler-bulundu/

 

Une autre vidéo (Youtube), toujours en turc :

 

Kahintepe8

 

Les sculptures anthropomorphes découvertes à ou proche de Gobekli Tepe :

 

Sculptures gobekli tepe1

Des statues et Des sculptures de Gobekli Tepe ont été retrouvées avec des fragments de crâne sculpté il y a des milliers d'années. (Archives Göbekli Tepe, DA)

 

Les archéologues d'un temple de l'âge de pierre en Turquie appelé Göbekli Tepe ont découvert quelque chose tout droit sorti d' Indiana Jones : des crânes sculptés. Les crânes humains profondément ciselés sont les premiers du genre dans la région. Pris avec des statues et des sculptures représentant des personnes sans tête et des crânes portés, les chercheurs suggèrent que les anciens habitants de Göbekli Tepe appartenaient peut-être à un «culte du crâne», rapporte Andrew Curry dans Science .

Lorsque les chercheurs ont commencé les fouilles dans le temple vieux de 12 000 ans, ils s'attendaient à trouver des sépultures humaines. Au lieu de cela, ils ont déterré des milliers d'os d'animaux ainsi que 700 fragments d'os humains, dont plus de la moitié provenaient de crânes, rapporte Curry. Mais seuls trois fragments ont été modifiés avec des incisions.

Selon un communiqué de presse, l'un des crânes avait un trou percé et contenait des restes d'ocre rouge, un pigment utilisé depuis des millénaires dans les peintures rupestres et les rituels religieux. En utilisant les dernières techniques de microscopie, les chercheurs de l'Institut archéologique allemand ont exclu la possibilité que les marques aient été faites par des animaux rongeant les os ou par d'autres processus naturels. Au lieu de cela, ils ont été fabriqués avec des outils en silex peu de temps après la mort des individus. D'autres petites marques montrent que les crânes ont été décapés avant d'être sculptés. La recherche a été publiée mercredi  (2017) dans Science Advances.

 

Sculptures gobekli tepe2

Les œuvres d'art récupérées sur le site montrent également un intérêt pour les têtes décapitées: une statue a été décapitée, peut-être intentionnellement, et une autre appelée «The Gift Bearer» représente une personne tenant une tête humaine.

Les chercheurs ne savent pas à quoi servaient les crânes. Ils pensent que les os auraient pu être suspendus à des bâtons ou des cordes pour effrayer les ennemis, ou décorés pour le culte des ancêtres. L'auteur principal Julia Gresky a déclaré à Ian Sample au Guardian que le trou d'un fragment aurait permis au crâne de se suspendre au niveau s'il était enfilé sur une corde, et que les rainures aideraient à empêcher la mâchoire inférieure de tomber. « Cela vous permet de suspendre [le crâne] quelque part en tant qu'objet complet », dit-elle.

 

Sculptures gobekli tepe4

Bien que les marques ne ressemblent à aucune autre que les chercheurs ont rencontrée auparavant, l'obsession des crânes ne l'est pas. « Les cultes du crâne ne sont pas rares en Anatolie », explique Gresky à  Shaena Montanari au National GeographicDes vestiges d'autres sites de la région suggèrent que les gens ont exhumé les crânes de leurs morts et ont même reconstruit leur visage à l'aide de plâtre.

L'autre mystère à Göbekli est que les sculptures n'apparaissent que sur trois crânes, même si de nombreux fragments de crâne y ont été découverts. Il est difficile d'imaginer pourquoi ces trois personnes ont été sélectionnées. Certains chercheurs ont exprimé leur scepticisme sur le fait que les preuves limitées offrent peu de preuves de rituels ou de décoration. " C'est des milliers d'années avant d'écrire, donc vous ne pouvez pas vraiment savoir. Les marques semblent être intentionnelles, mais quelle était l'intention, je ne peux pas le dire ", a déclaré l' archéologue Michelle Bonogofsky à Curry.

 

Sculptures gobekli tepe5

 

Alors que le culte du crâne est passionnant, Göbekli Tepe a déjà bouleversé ce que nous savons sur les peuples néolithiques. Les chercheurs pensaient auparavant que la religion et la société complexe sont apparues après le développement de l'agriculture. Mais Curry rapporte pour le Smithsonian Magazine que Göbekli et les sites rituels comme celui-ci montrent que la chronologie peut être l'inverse: les chasseurs-cueilleurs peuvent avoir afflué vers les sites, nécessitant l'agriculture pour soutenir leurs grands rassemblements.

 

Sculptures gobekli tepe3

 

Sources : https://www.archaeology.org/news/9061-200929-neolithic-black-sea

https://www.hurriyetdailynews.com/oldest-worship-place-in-black-sea-region-unearthed-158641

https://www.turkgun.com/gobeklitepe-kadar-onemli-kastamonuda-ezber-bozan-kesif-haber-131766

https://www.smithsonianmag.com/smart-news/ancient-temple-shows-evidence-stone-age-skull-cult-180963877/

(entre autres)

 

Articles en lien sur votre blog : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/giges-le-mysterieux-inventeur-de-la-monnaie-metallique.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/en-turquie-des-techniques-modernes-7500-ans-avant-jc.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-decouvertes-dans-les-ruines-de-sardes-capitale-des-lydiens.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-un-nouveau-site-de-11-800-ans-decouvert.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/turquie-geometrie-et-planification-a-gobekli-tepe.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/turquie-un-langage-disparu-decouvert-sur-une-tablette-d-argile.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/gobekli-tepe-de-plus-en-plus-mysterieux.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/secrets-des-civilisations-de-gobekli-tepe-a-sumer.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gobekli-tepe-montrerait-la-comete-qui-a-frappe-la-terre-vers-10950-av-jc.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/anatolie-decouverte-d-un-nouveau-site-de-11500-ans.html

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences-Faits-Histoires, 02-10-2020

 

mystère échange archéologie lire prehistoire moyen-orient légendes Asie Mineure Turquie

Chine : des sculptures de 4000 ans trouvés à Shimao Chine : des sculptures de 4000 ans trouvés à Shimao
Chine : des sculptures de 4000 ans trouvés à Shimao   Un nouveau retour...
  Le mystère des tuyaux du lac des amants
Le mystère des tuyaux du lac des amants   L'un des "tuyaux", dans l&...
Le mystère des tuyaux du lac des amants

Ajouter un commentaire