La Mer du Nord à nouveau explorée

La Mer du Nord à nouveau explorée

 

Cartedoggerland 400Project Lost Frontiers

 

J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises et d'autres découvertes ont eu lieu depuis, notamment la preuve qu'il a existé pendant quelques centaines d'années avant la séparation définitive des îles britanniques du continent européen, un véritable pont, dont la rupture a donné d'abord une cascade énorme qui a creusé le sol entre la France et l'Angleterre, précédant de peu un fleuve bouillonnant devenant la Manche, les eaux de la Mer du Nord provoquant une inondation brutale à cette époque. En ce qui concerne la Mer du Nord, plusieurs découvertes faites d'abord par des pêcheurs puis des plongeurs archéologues, alors que les cartes des fonds marins étaient affinées aussi par les spécialistes des pétroles, ont confirmé que non seulement une faune terrestre (dont des mammouths) déambulait alors sur une terre à l'air libre, mais aussi des hominidés probablement des érectus, puis des néandertaliens puis des hommes modernes. Voici les liens vers ces articles précédents, tant sur la Mer du Nord que les terres englouties au large des îles britanniques ou de la Baltique par exemple ou de la France :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/la-mission-britannique-atlantis-decouvre-un-monde-englouti.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/actualite/mer-du-nord-un-yellowstone-inconsidere.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/les-tsunamis-nord-europeens.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/baltique-un-site-prehistorique-englouti-au-sud-de-la-suede.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/des-plongeurs-suedois-ont-trouve-des-reliques-de-11-000-ans-en-mer-baltique.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/une-foret-galloise-engloutie-il-y-a-5000-ans-refait-surface.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/angleterre-des-empreintes-humaines-vieilles-de-800-000-ans.html

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/archeologie-la-montee-des-eaux-a-englouti-une-partie-de-la-prehistoire-francaise.html

 

11 fevrier 2008 satellite europeen envisatcrédit : ESA

 

Après la mission britannique "Atlantis", c'est une équipe de scientifiques composée de britanniques et de belges qui est en train en ce moment même d'explorer la Mer du Nord, au large de Norfolk, à bord du navire belge RV Belgica. L'équipe a pour objectif de cartographier la zone de Brown Bank, une crête de sable d'environ 30 km de long sur laquelle ils pensent que des peuples du Mésolithique ont vécu entre 10 000 et 5 000 ans avant JC. En effet, au cours des dernières années, des équipes de chalutiers et des chercheurs ont trouvé des ossements d'animaux préhistoriques et des outils de base en pierre dans les sédiments de la mer du Nord​...

 

Rv belgicaLe RV Belgica en route vers le Banc de Brown

" Nous soupçonnons que le banc (de Brown) est sur le bord d'un grand lac préhistorique, où l'on s'attendrait à découvrir des colonies ", a déclaré le professeur Vince Gaffney, un archéologue de l'Université de Bradford. Malgré les découvertes préhistoriques sur le fond de la mer du Nord, jusqu'à présent, aucune colonie mésolithique n'a été trouvée dans cette vaste région, qui a été inondée vers 6 000 Avant J.C., lors du retrait des glaciers de l'ère glaciaire. Finalement, les îles britanniques ont été coupées du continent dans la même période.

 

Carottes sediment gaffneyDes carottes de sédiments sont collectées dans la quête de signes de la vie de l'âge de pierre - crédit Prof Gaffney

 

Lorsque la côte de l'Europe continentale a atteint le nord de la Norvège, à la fin de l'ère glaciaire, le niveau de la mer était d'environ 120 mètres (394 pieds) plus bas qu'aujourd'hui.

" Les zones (maintenant)  sous la mer du Nord auraient été les meilleures à vivre pendant le Mésolithique - l'emplacement de premier choix, car les côtes avaient alors du poisson, des oiseaux, de l'eau douce, mais c'est une terra incognita ", explique le professeur Gaffney. Brown Bank est à environ 100 km (62 miles) de la côte du Norfolk. Il faisait partie d'une vaste plaine connue sous le nom de Doggerland...

 

Merdunord bankbrownLes points blancs sont les lieux des découvertes archéologiques. Crédit : Europe's Lost Frontiers

 

Pendant la majeure partie de l'âge de pierre, avant la période néolithique, les humains étaient des chasseurs-cueilleurs nomades (supposition basée principalement sur une logique "moderne" simplifiée et omettant par exemple les murs permanent de certaines grottes et de possibles villages et tentes non nomades mais invisibles de nos jours). D'ailleurs, en fait, une colonie du mésolithique a été découverte dans le village de Howick, près de la côte de Northumberland - preuve que, dès 10 000 ans avant notre ère, "certaines" communautés en Grande-Bretagne n'étaient plus nomades...

Des archéologues de Bradford travaillant avec le Prof Gaffney sont à bord du navire océanographique belge avec des géologues de l'Université de Gand en Belgique et du Flanders Marine Institute. Les scientifiques ont déjà cartographié plus de 45 000 km² de paysages préhistoriques sous la mer du Nord, une région plus vaste que les Pays-Bas, a déclaré le professeur Gaffney. Mais tout le monde attend la cartographie détaillée, puis l'échantillonnage des carottes de sédiments, à la recherche d'ADN et d'autres preuves de la vie préhistorique.

" La superficie est si grande que des cultures complètes pourraient être là-bas ", a déclaré le professeur Gaffney, dont le projet de recherche s'appelle Lost Frontiers.

 

Hacheprehistorique merdunordCette pierre taillée a été identifiée comme une hache du mésolithique, trouvée en 1988 par un bateau de pêche néerlandais. Crédit : RVO

 

Merdunord pointesenosPointes et harpons en os, Mer du Nord. crédit : Musée national des antiquités de Leiden, aux Pays-Bas - RVO

 

Le Dr David Garcia Moreno, géologue de l'Université de Gand, a déclaré que l'équipe du Belgica pouvait collecter des échantillons de fonds marins et des vidéos des sites intéressants, mais que l'objectif à ce stade était de comprendre la topographie sous-marine en détail. Ils vont utiliser un sonar et un équipement sismique pour cela.

 

BankbrownSur le banc de Brown. Crédit Project Lost Frontiers

 

 " Nous voulons comprendre l'évolution des rivières qui ont traversé le sud de la mer du Nord. Nous pensons qu'il y avait un lac paléolithique et un grand réseau fluvial depuis le nord-ouest de l'Allemagne jusqu'au sud, en passant par Brown Bank jusqu'au détroit de Dover ", a-t-il dit.

 

CartedoggerlandUne carte des fonds marins de plus en plus précise. Crédit : Projet Lost Frontiers

Le projet de recherche, financé par le Conseil européen de la recherche de l'UE, est en croissance. Il a encore au moins deux ans devant lui. Le Belgica est assez bon marché à utiliser et ils attendent déjà avec impatience leur prochaine expédition, a déclaré le Dr Garcia.

Mais Doggerland n'est pas le seul territoire sous-marin à être cartographié et exploré pour les vestiges préhistoriques à l'heure actuelle. Le professeur Gaffney affirme que le détroit de Béring, au large de l'Alaska, et le détroit de la Sonde en Indonésie sont plus grands. Qui sait quels secrets préhistoriques se trouvent là ?

 

Sources : http://www.bbc.com/news/science-environment-27224243

Project Lost Frontiers

 

Yves Herbo et Traductions, http://www.sciences-faits-histoires.com/http://herboyves.blogspot.com/, 23-04-2018

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire échange environnement climat lire mystère légendes

Ajouter un commentaire