Documentaires

Une rubrique spéciale pour les documentaires de toutes natures, de l'archéologie aux mystères insondables...

Une étrange grotte dans le Caucase Russe

Une étrange grotte dans le Caucase Russe

MAJ 21, 23-04-2020

Grottes mines baksan1 mini

 

Il n'y a pas si longtemps, dans les montagnes de Kabardino-Balkarie, dans la vallée de Baksan, a été découverte une grotte étrange. Pendant une courte période, des amateurs comme des spécialistes du monde entier sont venus étudier la cavité. Il s'est avéré que c'est une immense grotte, de plus de 70 à 80 mètres de profondeur, dont les parois sont faites de mégalithes parfaitement taillés ! Les photos et vidéos sont parfaitement cohérentes avec cette affirmation et cet article est la compilation de plusieurs petits articles ou brèves publiées dans la presse russe et certains sites, un point ayant été fait en 2012 (voir en bas les liens des sources).

Grottes mines baksan8

Voici un montage de plusieurs photos vous montrant le panorama des lieux

" Dans les montagnes de la Kabardino-Balkarie, sur l'un des sommets se situant dans les environs du village de Zayukovo, près de Baksan a été découverte une mine mystérieuse. Sa longueur est d'environ 80 mètres, elle est constituée de plusieurs parties, comme des paliers ou des transitions dans la descente, comme montré dans les photos. Elle a été étudiée par des gens de la région, Maria et Victor Kotljarova, qui ont également trouvé des croix gammées sculptées dans les montagnes. Bien que les membres de la division "Edelweiss" de Hitler, qui étaient dans le Caucase en 1942, n'aient pas atteint ce sommet. Il est possible que ces croix gammées aient été gravées par le personnel de l'organisation nazie "Ahnenerbe", engagée dans l'occulte. Mais il est possible aussi que ces croix datent de plusieurs milliers d'années, cette région du Caucase ayant probablement été occupée ou traversée par les peuples aryens qui ont à l'origine créé la croix gammée, qui était alors un symbole dédié à un dieu de paix et d'amour...

Grottes mines baksan10

 

« Nous savons que pendant la guerre en Kabardino-Balkarie, la mystérieuse organisation SS " Ahnenerbe " (" Patrimoine Ancestral "), a visité la région - a déclaré Victor Kotlyarov, dirigeant de la Société russe de géographie de Karardino-Balkarie. Selon le projet secret de Hitler, elle avait été à la recherche du Saint Graal, et une légende dit qu'elle l'aurait (trouvé ou caché) dans une grotte d'une montagne du Caucase ".

 

280px caucasus topo map blank svg

Il s'agit ici d'une vallée disposée sur la droite de la première grosse chaine de montagne située au nord sur cette carte et qui va de la Mer Noire à la Mer Caspienne, comme un barrage compliquant les migrations locales.

 

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite

Une figurine de Baal trouvée dans la cité biblique de Ziklag

Une figurine de Baal trouvée dans la cité biblique de Ziklag

 

Israel smiting god figurine clean lighthouse700x400

Une rare figurine du dieu cananéen Baal et une statuette de veau en bronze figurent parmi les découvertes fascinantes que les archéologues de l'Université Macquarie ont découvertes en Israël, sur le site probable de la cité Ziklag, dont parle de livre de Samuel dans l'Ancien Testament. Ces objets anciens datant de 3300 ans environ ont été mis au jour par des archéologues de l'Université australienne Macquarie dans une ville perdue depuis longtemps et qui serait liée au roi David.

Une rare figurine du " dieu qui frappe '', une figurine de veau en bronze, deux sceaux et des poteries cananéennes et philistines décorées du 12e siècle avant notre ère ont été découvertes sur le site de Khirbet el-Rai en Israël par une équipe de 32 étudiants de l'Université Macquarie et trois professeurs du secondaire lors d'une fouilles de trois semaines en février.

Les étudiants du programme Ancient Israel de l'Université Macquarie ont fouillé le site de 1,7 hectare en partenariat avec l'Université hébraïque de Jérusalem et la Israel Antiquities Authority.

Les étudiants en archéologie de Macquarie ont été ravis lorsqu'ils ont déniché la figure de bronze du dieu cananéen Baal, prêt à frapper ses ennemis, et un petit veau de bronze, évoquant des images du " veau d'or '' biblique.

 

Map of philistia and judah marking the location of khirbet al rai

" Lorsque nous partons pour une fouille archéologique, nous avons de grands espoirs et de faibles attentes, mais bien sûr, c'est merveilleux quand nous faisons des découvertes passionnantes ", a déclaré le Dr Gil Davis, directeur du programme Israël ancien à l'Université Macquarie. « Nous rêvons de faire des découvertes qui changeront notre compréhension d'une partie importante du passé antique ".

Le co-directeur de la Dig, le professeur Yossi Garfinkel, directeur de l'Institut d'archéologie de l'Université hébraïque de Jérusalem, affirme que le partenariat avec l'Université Macquarie leur a permis de creuser à une échelle beaucoup plus grande que d'habitude. " La plupart des découvertes sur ce site sont grâce à la coopération de l'Université Macquarie."

Pendant trois semaines, du 26 janvier au 13 février 2020, l'équipe a travaillé sous le chaud soleil d'hiver pour creuser, tamiser et jeter des seaux de terre pour dénicher ces artefacts à deux endroits différents sur le site.

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite

Création du Dossier Legendes d'Auvergne France

Création du Dossier Légendes d'Auvergne France

 

Toulxstecroix3

Voici un dossier regroupant des articles présentant des légendes des régions du Bourbonnais et de l'Auvergne... ce n'est pas pour rien, je suis arrivé dans ces contrées qui, comme la plupart des régions de France, recèlent encore de nombreuses légendes et contes nous provenant des lointains âges pour beaucoup, et dont la tradition orale se perd malheureusement de plus en plus. Les origines mégalithiques, puis celtes de notre ethnie bien répandue dans toute la France font que nos légendes, du Nord de la France à la Provence, possèdent toutes un tronc commun au niveau des mythes très anciens liés notamment aux menhirs, dolmens ou autres Pierres Levées que l'on découvre encore (bien que des milliers aient disparues au fil des âges) dans pratiquement toutes des régions françaises... c'est donc tout naturellement que je commence cette série d'articles par des légendes liées à ces Anciennes Pierres Sacrées, à l'aide d'ouvrages déjà anciens eux-mêmes, découverts dans des bibliothèques locales (comme celle de Dompierre-sur-Besbre par exemple pour ce début)...

Ces histoires et références sont issues en partie des archives du Chateau de la Garde, sis à la Celle-sous-Montaigut, où elles ont été découvertes par Octave-Louis Aubert en 1944 et décrites dans son ouvrage "Légendes traditionnelles du Bourbonnais - Tome 1" paru en 1946 et réédité en 1998 par la SEPEC. Ces archives sont pour la plupart médiévales mais contiennent des écrits et copies datant des romains et des gallo-romains, celtes...

D'après cet ouvrage, trois centres mégalithiques existaient encore dans le Bourbonnais à l'époque de sa rédaction. Le premier se situe au sud-est, dans le canton de Mayet-de-Montagne, aux abords du village de la Chabanne. Il s'agit des Pierres-Courtines, mais en fait tout l'environnement et ses appellations font appel aux souvenirs des cultes druidiques, que l'on parle du Bois-Noir ou des Monts de la Madeleine, où l'on trouve encore les pierres à bassins et des dolmens. Sur Saint-Nicolas-des-Biefs, le Ré-des-Dieux et le Ré-de-Mussi ont pour voisin le menhir de la Pierre du Charbonnier. Situé sur le hameau de Gaulourdier, cette Pierre Levée se nomme ainsi à cause de ses sombres reflets. Sur la commune de Lavoine, au village de Malichard, existe le Champ-des-Rocs, qui se nomme ainsi car rien n'y pousse : il est couvert de petits menhirs et de grosses pierres, que la légende affirme avoir été jetées ici par le dieu romain géant Tanaris Lithobole (lithos : pierre, bolos : lancer), à moins que ce ne soit par le géant Gargantua. Il y a plusieurs Pierres sur Saint-Clément, avec la Pierre du Barde, la Pierre Maligne, les Pierres Folles, la Palle ou PallusDes alignements (un peu comme à Carnac en Bretagne, sans être aussi importants, ont longtemps été visibles à côté du village de Cressanges, mais ont totalement disparu vers la moitié du 19ème siècle, malheureusement.

 

Ginich cupules rondes

Pierre Ginish, Bourbonnais

 

Ce dossier, important en place, ne peut évidemment se trouver que dans les pages dossiers, rubriques Ecrits, visibles dans le menu du haut de ce site, et dont voici le lien direct :

https://www.sciences-faits-histoires.com/pages/ecrits/dossier-legendes-d-auvergne-france.html

 

Yves Herbo, Sciences-Faits-Histoires, 11-04-2020

 

Fin du calendrier Maya : 2020 et non 2012 ?

Fin du calendrier Maya : 2020 et non 2012 ?

 

Comete atlas

La comète Atlas se rapproche et pourrait être visible à l'oeil nu en avril 2020

 

Fin mars 2020, j'ai reçu un email provenant d'un inconnu ayant le pseudonyme "Michelangelo", me proposant une étude sérieuse concernant le fameux calendrier Maya et des erreurs affirmées comme flagrantes en ce qui concerne les précédentes études menant à la fameuse date du 21 décembre 2012. Curieux de nature et ouvert, sans préjugés néfastes à la recherche réelle, j'ai donc accepté de recevoir le document proposé et de le lire. Bien que ne partageant pas les craintes et tentatives d'avertissements de la part de l'émetteur de ce document, j'ai décidé de le publier ici dans son intégralité, afin que des spécialistes de la question puissent s'y pencher. En effet, je ne suis pas spécialisé dans l'étude des anciens calendriers, mayas ou non, et n'envisage pas de donner mon avis sur cette étude. Je demanderai donc à des spécialistes de se pencher sur ces calculs et conclusions qui amènent à priori à une fin du calendrier Maya le 14 avril 2020. Je rappelle toutefois que beaucoup de bêtises avaient été écrites durant l'année 2012 à ce sujet, parlant de l'apocalypse, de la fin du monde et même certains magazines spécialisés et radios (mais les erreurs dans le domaine "alternatif" sont toutes aussi probables que dans la science officielle, c'est logique) avaient relayé l'escroquerie du faux documentaire "Révélations Mayas pour 2012 et au-delà ", menée par un faux producteur, que j'avais à l'époque fini par pouvoir révéler... Et surtout rappeler que les descendants des mayas actuels ont toujours précisé que la fin de ce calendrier n'a jamais signifié une fin de monde, mais juste la fin d'un cycle avant un autre cycle. Et c'est bien peut-être ce que nous vivons actuellement avec cette pandémie mondiale, pourtant annoncée depuis plusieurs années par des spécialistes, sans compter les auteurs d'anticipations, comme souvent. Et je rappelle aussi au passage que apocalypse ne veut pas dire "fin du monde", mais révélation... L'auteur de cette étude me l'a envoyé donc et son adresse email, que je tairai bien sûr, semble être celle d'un créateur de calendrier moderne, effectivement, ce qui ne prouve rien évidemment...

 

La comète Atlas pourrait devenir visible à l'oeil nu en avril 2020, elle serait venue nous rendre visite la dernière fois il y a 4000 ans, et sa couleur verte indiquerait des gaz toxiques, du cyanogène​.

 

Cette pandémie va-t-elle finir par ouvrir les yeux à une majorité de gens sur la vaste escroquerie constituée par le système financier capitalo-libéral, constituant une véritable révélation pour beaucoup ? L'étonnant est aussi le parallèle actuel avec l'année 2012 : tout comme en 2012 (la comète ison avait été découverte en septembre 2012, nommée "comète du siècle"), une comète (Atlas) est en train d'arriver pour les prochains jours, alors que la précédente comète, la comète Borisov, la première comète interstellaire identifiée, serait en train de se séparer en deux bien après son passage près du soleil ! (le parallèle avec la comète Ison après son passage en 2013 est étonnant), par contre, à l'inverse de 2012, année où la Terre aurait échappé de peu à une éruption solaire importante, notre Soleil (qui a fait une inversion magnétique en 2014) poursuivait son cycle 24 de façon très calme, trop calme même. Mais le cycle 25 viendrait juste de commencer début mars 2020 selon les scientifiques, avec un regain d'activité : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/soleil-nouveau-cycle-activite-soleil-commence-78864/

Voici donc ce document sur la fin du calendrier maya, dans son intégrité, à discuter donc, ci-dessous :

Lire la suite

Brésil : Une amazonienne parle des pyramides du Xingu

Brésil : Une amazonienne parle des pyramides du Xingu

 

Floresta amazonia

 

Un nouveau contact portugais, qui m'a été envoyé par mon ami Gilles Thomas, auquel je pense souvent (ceux qui le connaissent savent pourquoi), m'a indiqué une vidéo intéressante au sujet des pyramides amazoniennes de la région brésilienne du Xingu, dont j'ai déjà parlé il y a quelque temps (voir les liens en bas de cet article).

Le principal problème est que cette native amazonnienne, du peuple des Kalapalo du Xingù parle évidemment un portugais brésilien utilisant aussi des mots indiens et que je voulais avoir une traduction française. Ce contact a pu me faire une assez bonne traduction en français, que j'ai amélioré.

Ysani Kalapalo nous parle donc des pyramides présentes du bas au haut Xingù, dont plusieurs sont inconnues, nous explique les mythes et histoire de son peuple à leur sujet et les raisons pour lesquelles ils les gardent secrètes. Il semble que cette représentante de son peuple (elle n'est pas la seule) soit celle qui a été reçue par l'ONU l'année dernière.

Voici donc ci-dessous la vidéo intégrale de son intervention et des traductions en français et en anglais dessous :

Lire la suite

Indonésie, Gunung Padang 3 : Confirmations ?

Indonésie, Gunung Padang 3 : Confirmations ?

 

Gunung padang site

Cet article est la suite des articles précédents sur l'Indonésie, en particulier sur Gunung Padang :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/pyramide-geante-a-java.html (2013)

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gunung-padang-les-traces-perdues-de-l-atlantide.html (2014)

 

C'est lors d'un meeting scientifique qui s'est déroulé en décembre 2018 qu'une publication importante, concernant Gunung Padang, est passée assez inaperçue pendant les fêtes.

Après des années de fouilles et de recherches scientifiques, la nouvelle publication du Dr géologue Danny Hilman Natawidjaja (Indonesian Institute of Sciences) vient étoffer ses précédentes analyses sur l'artificialité d'une grande partie du site...

Voici le résumé de cette publication accompagnée d'un PDF plus bas : " Le site archéologique du mont Padang est connu depuis la fin du XIXe siècle comme ayant un complexe mégalithique au sommet. Nos études prouvent que la structure ne couvre pas seulement le sommet mais qu’elle enveloppe également les pentes  sur une superficie d’au moins 15 hectares.

Des études géophysiques complètes combinant des méthodes de radar de pénétration du sol (GPR) et de résistivité multicanal, une tomographie sismique complétée par des données de carottage et des fouilles archéologiques, montrent par ailleurs que les structures sont non seulement superficielles mais enracinées plus profondément. Les structures ne sont pas construites en une fois, mais consistent en plusieurs couches de périodes consécutives.

La couche la plus élevée de la surface est constituée de piles horizontales de roches en colonnes basaltiques formant des terrasses en escalier et décorées par des arrangements exotiques de colonnes rocheuses dressées formant des murs, des chemins et des espaces.

La deuxième couche, qui avait été précédemment interprétée à tort comme une formation rocheuse naturelle, enfouie à 1 à 3 mètres sous la surface du sol, est un remblai de plusieurs mètres d'épaisseur consistant en un agencement plus compact et plus avancé de roches en colonnes similaires dans une matrice à grains fins.

 

Gunungpadang kujang dhn 2018b

cet artefact, nommé " Kujang " par les Sundanais, a été découvert à 3 mètres de profondeur, à la limite du sol de la seconde couche, a été daté à entre 9770 et 9550 ans avant maintenant calibrés.

 

La troisième couche est également un arrangement artificiel de fragments de roche avec des types variés allant jusqu’à environ 15 mètres de profondeur. La troisième couche repose sur une langue de lave fracturée et massive. L'enquête révèle également des preuves de grandes cavités ou chambres souterraines.

Les résultats de la datation préliminaire au radiocarbone indiquent :

Lire la suite

Batisseurs de l'Ancien Monde

Batisseurs de l'Ancien Monde

 

Barabar0

A l'occasion de l'annonce d'un grand nombre de conférences (avec la diffusion en certains endroits du film) concernant les recherches et ce documentaire de Patrice Pouillard (Jayan Films), s'appuyant sur les expériences professionnelles de plusieurs scientifiques ou spécialistes, j'ai décidé d'en parler ici, ce site étant aussi une plate-forme culturelle de libre expression, liberté que certains voudraient revoir mise en cause, sous couvert de fake-news ou de complotisme modernes, alors que ces choses ont existé pratiquement dès l'invention de la presse (et que les complots politiques ou historiques font bien 80% de notre Histoire connue - qui ne retient d'ailleurs pratiquement que ça, les périodes de paix étant... assez inintéressantes !).

On n'est pas obligatoirement d'accord avec toutes les hypothèses présentées dans ce documentaire (il est même impossible d'ailleurs d'être d'accord avec tout et tous, y compris la science, qui se trompe aussi assez souvent quand on compare ce qu'on appris à l'école et les réalités d'aujourd'hui), mais il y a indéniablement des choses très intéressantes (la connaissance des propriétés acoustiques, et même de propriétés magnétiques a été démontrée très sérieusement par des scientifiques en Amérique Latine, par exemple). Et ce sont aussi de magnifiques images et paysages, qui méritent à eux seuls une visualisation de ce documentaire, qui pose plus de questions que de réponses, comme souvent.

 

 

Voici pour commencer la liste des conférences organisées pour les mois de mars et avril 2020, conférences où il sera possible de débattre et poser des questions, un descriptif du film et des images sont proposées plus bas :

https://bam-investigations.com/de_la_revelation_des_pyramides_a_bam/

METZ : LUNDI 16 MARS

TROYES : MARDI 17 MARS

STRASBOURG : MERCREDI 18 MARS

DIJON : JEUDI 19 MARS

BESANÇON : VENDREDI 20 MARS

GENÈVE : SAMEDI 21 MARS

LAUSANNE : LUNDI 23 MARS

ANNECY : MARDI 24 MARS

LYON : JEUDI 26 MARS

BORDEAUX : VEND 27 MARS – BAM SUR GRAND ÉCRAN

BORDEAUX : SAMEDI 28 MARS – CONFÉRENCE
(au sein d’un événement  d’Evelyne Bijaye)

BIARRITZ : LUNDI 30 MARS

PAU : MARDI 31 MARS

TOULOUSE : JEUDI 2 AVRIL

MONTPELLIER : VENDREDI 3 AVRIL

NICE : SAMEDI 4 AVRIL

MARSEILLE : LUNDI 6 AVRIL

AVIGNON : MARDI 7 AVRIL

VALENCE : MERCREDI 8 AVRIL

GRENOBLE : VENDREDI 10 AVRIL

LIMOGES : MARDI 14 AVRIL

PÉRIGUEUX : MERCREDI 15 AVRIL

LA ROCHELLE : JEUDI 16 AVRIL

POITIERS : VENDREDI 17 AVRIL

NANTES : SAMEDI 18 AVRIL

RENNES : LUNDI 20 AVRIL

CAEN : MARDI 21 AVRIL

DUNKERQUE : JEUDI 23 AVRIL

BRUXELLES : VENDREDI 24 AVRIL – BAM SUR GRAND ÉCRAN + CONFÉRENCE

PARIS : SAMEDI 25 AVRIL BAM SUR GRAND ÉCRAN AU GRAND REX + CONFÉRENCE “DE LRDP À BAM”

 

Barabar2

Nagarjuni - Cliquez pour agrandir l'image - Crédit : Jayan films

 

Voir la suite ci-dessous :

Lire la suite

Zealandia, un continent disparu retrouvé

Zealandia, un continent disparu retrouvé

 

Zealandia1

 

J'en avais brièvement parlé à la fin de cet article mis à jour en 2018, à la fin : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/l-ile-malden-et-ses-mysterieuses-ruines-prehistoriques.html

Un certain doute régnait encore à l'époque de la part d'une bonne partie de la communauté scientifique et du public. En effet, cela fait des décennies que la science officielle affirmait qu'il était impossible que de telles masses, composée de centaines ou milliers de km² aient pu se retrouver englouties sous les eaux, tant dans l'Atlantique que le Pacifique. Ils admettaient juste les apparitions et disparitions d'îles volcaniques de plus ou moins grandes grandeurs, puisque ce phénomène avait bien été observé à de nombreuses reprises. Ils s'appuyaient alors sur les quelques études océanographiques, sondages par les compagnies pétrolières (pas toujours honnêtes avec leurs éventuelles découvertes d'ailleurs, logiquement), pose de câbles, etc...

D'ailleurs, la pose d'un de ces câbles (télégraphique à l'époque du début du 20ème siècle), au large des Açores, avait fait l'effet de publications, à cause de la découverte à une profondeur de 2000 mètres de laves vitrifiées obligatoirement à l'air libre auparavant. Mais ces "certitudes" du 20ème siècle, basées sur des travaux très partiels et avec des techniques pas assez développées encore (ce qui n'empêche pas les "consensus" scientifiques de s'établir comme des vérités), commencent à être balayées par les nouvelles techniques. Les traces d'anciens continents engloutis (ou grandes terres) ont bien été annoncées dans l'Océan Indien, en Méditerranée récemment et dans le Pacifique donc avec Zealandia. Et les progrès actuels de la cartographie des fonds marins, ainsi que le fait que le continent Africain et l'Euro-asiatique ne correspond pas tout à fait à un collage parfait avec les Amériques (il manque en fait de larges terres pour en faire un bon collage) font qu'il existe assez probablement de telles masses effondrées sous l'Atlantique. Ce n'est pas le sujet ici, parlons des nouvelles informations sur Zealandia.

 

Zealandia continent englouti exact1024x768 p

En 2017 donc, un groupe de scientifiques en géosciences néo-zélandais, français et australiens annonçait officiellement la découverte d'un septième continent baptisé par eux Zealandia. En fait, des indices de son existence existaient déjà depuis les années 1970 mais l'idée n'était pas très considérée (évidemment) et débattue modérément par la communauté scientifique depuis environ une vingtaine d'années. Malheureusement les preuves et certitudes manquaient pour aller plus loin dans les discussions.

Le continent en question, bien qu'il s'étend sur quasiment l'équivalent des deux tiers de la surface de l'Australie est à 94% sous la surface de l'océan Pacifique, parfois sous des milliers de mètres d'eau et surtout recouvert par une épaisse couche de sédiments. Il n'émerge essentiellement que sous la forme des terres de la Nouvelle-Zélande et de la Nouvelle-Calédonie et quelques îles :

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite

Mer du nord : Des nouvelles de Doggerland

Mer du nord : Des nouvelles de Doggerland

 

Bankbrown

Fouilles sur le Bank Brown (ancien article)

 

Retour sur les passionnantes recherches actuelles sur cet immense espace de terres englouties entre la Grande-Bretagne et le Danemark/Hollande nommé Doggerland. Une suite et complément donc aux articles précédents sur le sujet :

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/la-mission-britannique-atlantis-decouvre-un-monde-englouti.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/actualite/mer-du-nord-un-yellowstone-inconsidere.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/les-tsunamis-nord-europeens.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/baltique-un-site-prehistorique-englouti-au-sud-de-la-suede.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/des-plongeurs-suedois-ont-trouve-des-reliques-de-11-000-ans-en-mer-baltique.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/une-foret-galloise-engloutie-il-y-a-5000-ans-refait-surface.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/angleterre-des-empreintes-humaines-vieilles-de-800-000-ans.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/archeologie-la-montee-des-eaux-a-englouti-une-partie-de-la-prehistoire-francaise.html

https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/neandertalien-utilisait-du-goudron-pour-coller-le-bois-aux-pierres.html

 

Un monde perdu révélé par des reliques humaines de Néandertal échouées sur les plages de la mer du Nord.

Par un après-midi d'automne clair et venteux en octobre dernier, Willy van Wingerden a passé quelques heures libres avant de travailler en marchant au bord de la mer, non loin de la ville néerlandaise de Monster. Ici, en 2013, l'infirmière joyeuse avait trouvé sa première dent de mammouth laineux. Depuis, elle a cueilli plus de 500 objets anciens sur la large plage balayée par le vent connue sous le nom de Zandmotor, ou «moteur à sable». Elle a trouvé des outils néandertaliens faits de galets de rivière, d'hameçons en os et de restes humains vieux de plusieurs milliers d'années. Une fois, elle a arraché un outil néandertalien recouvert de goudron du bord de l'eau, ce qui lui a valu un crédit de co-auteur dans les Actes de l'Académie nationale des sciences ( PNAS ) il y a quelques mois.

 

Doggerland willy

Willy van Wingerden a trouvé des centaines d'objets anciens sur les plages près de sa maison aux Pays-Bas. Crédit : MANON BRUININGA

 

« Soleil, vent, pluie, neige - je suis ici 5 ou 6 jours par semaine », dit-elle. " Je trouve presque chaque jour quelque chose."

L'endroit préféré pour la plage de Van Wingerden n'est pas une étendue de sable ordinaire. D'une largeur de près d'un demi-kilomètre, la plage est constituée de matériaux dragués du fond de la mer à 13 kilomètres au large et déversés sur la plage existante en 2012. Il s'agit d'une mesure expérimentale de protection côtière de 70 millions d'euros, ses sables conçus pour s'étaler dans le temps pour protéger les Néerlandais. côte de l'élévation du niveau de la mer. Et l'effort a rendu 21 millions de mètres cubes de sol de l'âge de pierre accessibles aux archéologues.

Ce sol conserve les traces d'un monde perdu. Au cours de la dernière période glaciaire, le niveau de la mer était de 70 mètres plus bas (YH : à cet endroit, la baisse du niveau des mers n'est pas égale partout), et ce qui est maintenant la mer du Nord entre la Grande-Bretagne et les Pays-Bas était une plaine riche, qui abritait des humains modernes, des Néandertaliens et même des hominines plus anciensTout a disparu lorsque les glaciers ont fondu et que le niveau de la mer s'est élevé il y a environ 8500 ans. YH : notons qu'à l'heure actuelle, la fonte des derniers glaciers nordiques fait que la terre s'élève d'un côté et s'enfonce de l'autre - effet de balancier du à la disparition d'un gros poids d'un côté).

Lire la suite ci-dessous :

Lire la suite

Espagne : des dizaines de gravures trouvées dans une grotte

Espagne : des dizaines de gravures trouvées dans une grotte

 

Espagne petroglyphes0 500

Surnommée l' " Altamira catalane "  par les médias locaux, il s'agit de la découverte d'un extraordinaire trésor de sculptures vieilles de 15000 ans, représentant des dizaines d'animaux, dans une grotte du nord-est de l'Espagne, dans la région de Tarragone.

Une centaine de sculptures d'animaux, dont des chevaux, des bœufs et des cerfs, ainsi que de mystérieux symboles abstraits, ont été trouvées dans une grotte du village de L'Espluga de Francolí.

 

Espagne petroglyphes0

Vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir - Crédit : Generalitat de Catalunya

 

Les œuvres d'art anciennes ont été révélées vendredi 07-02-2020, après avoir été découvertes à la suite des inondations d'octobre dernier. Les gravures sont extrêmement délicates, les archéologues avertissant que même le moindre toucher peut les endommager.

Lire la suite ci-dessous et voir des photos :

Lire la suite

Jourdain : un village de briques crues de 7200 ans

Jourdain : un village de briques crues de 7200 ans

 

Jourdain2

 

Un village de briques crues a survécu à 7 200 ans dans la vallée du Jourdain. Les maisons et les silos identifiés à Tel Tsaf sont une trouvaille rare étant donné l'aversion des briques de boue pour la pluie - et un hiver inhabituellement humide provoque déjà la chute des briques exposées...

Il y a une raison pour laquelle les maisons préhistoriques sont rares dans les archives archéologiquesLes pierres de construction sont réutilisées, tandis que d'autres étaient fragiles au départ, en bois et en paille, ou en briques de boue qui ont succombé aux intempéries et à la pourriture. Pourtant, les archéologues en Israël ont identifié des maisons et des silos de stockage de nourriture en briques de boue séchées au soleil remontant à 7 200 ans à Tel Tsaf, un site de la vallée du Jourdain. Le professeur Danny Rosenberg de l'Institut d'archéologie Zinman, Université de Haïfa, qui a dirigé le projet Tel Tsaf en collaboration avec le Dr Florian Klimscha du Landsmuseum de Hanovre en Allemagne et ses collègues en parlent dans PLOS One.

Les briques de boue ont été cimentées et enduites à l'aide de plâtre de boue ou de chaux (et d'autres types également), a écrit l'équipe. Sur la base de découvertes organiques, ils ont déduit que les plafonds peuvent avoir été faits de bois ou de roseaux et postulent, sur la base d'une architecture simple et moderne, que les toits étaient plats.

Les structures de Tel Tsaf sont loin d'être la plus ancienne brique crue connue de la science. Jéricho a des restes de constructions de boue encore plus anciennes datant de la période connue sous le nom de néolithique pré-poterie A, il y a environ 12 000 à 10 800 ans. Les habitants de l'ancien Jéricho ont utilisé de la brique de boue pour rehausser les murs de la ville, et beaucoup de constructions.

D'autres exemples sont légion: de nombreux sites bibliques découverts étaient également connus pour l'utilisation de briques de boue, et Ebla en Syrie avait un mur de ville en briques de boue massif jusqu'à 6 mètres (20 pieds) d'épaisseur qui remonte probablement à l'époque de Tel Tsaf. Les deux ont quelque peu survécu.

En bref, les constructions en briques crues étaient courantes au Levant (et ailleurs). Mais l'étude archéologique du développement préhistorique de la construction avec de la boue - de la technique à ce qu'elle pourrait nous dire sur les gens, leur culture, leur technologie et leurs choix - a été entravée par le fait que la brique de boue se désintègre sous la pluie...

 

Jourdain1

Le site archéologique de Tel Tsaf dans la vallée du Jourdain. photo Yossi Garfinkel

 

Cela soulève la question de savoir comment exactement les briques de boue d'un village, bien que substantielles, ont survécu partout au Levant pendant plus de quelques années, sans parler de 7 200 ans dans le cas de Tel Tsaf. Bien que le Moyen-Orient ait des déserts assez durs, ce n'est pas l'Atacama, qui ne reçoit littéralement aucune pluie :

Lire la suite

Espagne de l'Atlantique : Un pétroglyphe montre un bateau méditerranéen

Espagne de l'Atlantique : Un pétroglyphe montre un bateau méditerranéen vieux de 4000 ans minimum

 

Augadoscebros mini

Une découverte importante vient d'être faite dans le nord-ouest de l'Espagne : un pétroglyphe montre assez nettement l'illustration de la rencontre entre les cultures méditerranéennes et celles de l'Atlantique.

Un pétroglyphe unique, découvert près de la côte atlantique du nord de l'Espagne fourni des preuves que les contacts entre les cultures antiques de l'Atlantique et celles de la Méditerranée se sont produites plus tôt et peut-être plus intensément qu'on ne le pensait.

Le rocher où se trouve l'art rupestre, situé dans la région de la Costa dos Castro et nommé " Auga dos cebros ", dépeint un bateau bien structuré, y compris une combinaison de rames et des voiles, qui correspondent à la conception générale et le concept des navires maritimes des cultures méditerranéennes d'il y a environ 4000 ans. Les bateaux équivalents de l'Atlantique, typiques de la même époque, sont connus pour n'être que de simples embarcations à rames manuelles et sans voiles, avec une forme globale différente.

 

Augadoscebros

Capture dans la vidéo ci-dessous

Lors de sa première visite, le pétroglyphe a piqué l'intérêt de chercheur Javier Costas Goberna, qui a commencé la recherche de preuves comparables dans les enregistrements archéologiques dans toute l'Europe, à Cadix, mais aussi en Grande-Bretagne et en Scandinavie.

 

Nordic boat 600x293Exemple de gravures montrant des navires sans voiles croisant en Atlantique ou en Mer du Nord (Scandinavie)

 

Revenant les mains vides, il tourna son attention vers les recherches en régions méditerranéennes. Sa recherche a porté ici ses fruits, en découvrant des preuves de navires conçus de manière très similaire, comme en témoigne une variété de trouvailles archéologiques. En fait, la chercheuse associée María Ruiz-Gálvez Priego a identifié le bateau du "Auga dos cebros" comme étant remarquablement similaire aux navires du type Aegean (Egéen, mer d'Egée) d'environ 2000 avant JC, en particulier comme ils figuraient sur les tablettes anciennes crétoises. Comme le bateau du "Auga dos cebros", ces navires présentaient des arcs et des poupes ouverts vers l'extérieur, des mâts et un gréement qui retenaient les voiles, comme le principal moyen de propulsion, et des lignes qui sont interprétées comme représentant des rames et / ou des rameurs, pour un mode de propulsion supplémentaire ou secondaire.

 

Cretan stamp 600x299Exemples de navires crétois et grecs, tels que dessinés sur des poteries ou décrits par Homère par exemple (L'Odyssée)...

 

Combiné avec le fait que le pétroglyphe du "Auga dos cebros" représente la seule représentation de ce type de navigation et de caractéristique de navire dans cette région européenne de l'Atlantique, à la période du temps de l'âge du bronze, les chercheurs avancent l'idée que le bateau du "Auga dos cebros" a probablement voyagé d'un point de la Méditerranée à l'origine, ce qui suggère un contact ou un commerce entre les cultures de l'Atlantique (Basques, Celtes, Açores, Canaries, ...) et celles de Méditerranées (Grèce, Crète, Egypte, Minoens, ...) il y a autant de temps qu'il y a 4.000 ans au moins !

 

Reconstruction in turkey 555x600

Reconstruction of a Mediterranean shipwreck from 1400BC in Turkey. Reconstitution d'un navire méditerranéen de 1400 Avant JC en Turquie...

 

Costa dos Castros with DigVentures

 

Sources : http://digventures.com/2015/10/this-petroglyph-captures-the-moment-when-atlantic-and-mediterranean-cultures-met/

 

Yves Herbo Traductions, Sciences, Faits, Histoires.com, 06-10-2015

 

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 6

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 6 

MAJ épisodes Hors-série 11-2019 et 01-2020

 

Odhtv etrange 1

 

La 6ème saison du Tour de France de l'étrange recommence sous une autre forme. Le 06ème Tour de France de l'étrange ou le JT de la Haute-étrangeté vous partagera ainsi tous les 3 mois, les informations importantes de nos partenaires, l'interview de l'édition (les minutes de l'étrange), les conseils de Black et un dossier qui sera soit une réédition, soit un épisode du Tour de France de l'étrange des reporters d'odhtv.
 

Saison 4 sur votre site S.F.H. : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/paranormal/tour-de-france-de-l-etrange-odhtv-saison-4.html

Saison 5 sur votre site S.F.H. : https://www.sciences-faits-histoires.com/blog/paranormal/tour-de-france-de-l-etrange-odhtv-saison-5.html


 

Tour de France de l'étrange 6X01 : Shadows people

Dans cette édition, présentée par Gilles Thomas :- Description des JT de la Haute étrangeté
- Observation de dame blanche avec Yves Herbo
- Conseil de Black: Objet d'enquête n°2: Les thermomètres
- Dossier de l'édition: Shadow people et êtres encapuchonnés (avec Remy Fauchereau, New Eppon, le CRUN et des témoins)

Lire la suite

OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 3

OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 3 -

MAJ épisodes 16 et 17

 

Allen hynek jacques vallee 1

Années 1960-1970 : L'astronome, professeur et ufologue américain Allen Hynek accompagné de l'astronome, informaticien et ufologue français Jacques Vallée

 

Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie et des enquêteurs.

En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

Cette nouvelle saison 3 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Rémy Fauchereau, Sylvain Matisse, Eric Zürcher, Robert Roussel, Jean-François Primeau, Gérard Deforge, Jean-Jacques Jaillat, Gilles Durand, Bernard Dupi et Gina Demarez​, Jean Librero et Marc St Germain...

Odhtv2019

Lire la suite

Découverte d'objets inconnus autour du trou noir central

Découverte d'objets inconnus autour du trou noir central

 

Astronomy groupeg reconstitutionartRendu artistique Jack Ciurlo

 

Les astronomes de la Galactic Center Orbits Initiative de l'UCLA ont découvert une nouvelle classe d'objets bizarres au centre de notre galaxie, non loin du trou noir supermassif appelé Sagittaire A *. Ils ont publié leurs recherches le 15 janvier 2020 dans la revue Nature.

" Ces objets ressemblent à du gaz et se comportent comme des étoiles ", ont déclaré la co-auteure Andrea Ghez, Lauren B. Leichtman de l'UCLA et Arthur E. Levine, professeur d'astrophysique et directeur de l'UCLA Galactic Center Group.

" Les nouveaux objets sont compacts la plupart du temps et s'étirent lorsque leurs orbites les rapprochent du trou noir. Leurs orbites varient d'environ 100 à 1000 ans ", a déclaré l'auteur principal Anna Ciurlo, chercheur postdoctoral à l'UCLA.

Le groupe de recherche de Ghez a identifié un objet inhabituel au centre de notre galaxie en 2005, qui a ensuite été nommé G1. En 2012, des astronomes en Allemagne ont fait une découverte déroutante d'un objet bizarre nommé G2 au centre de la Voie lactée qui a fait une approche rapprochée du trou noir supermassif en 2014. Ghez et son équipe de recherche croient que G2 est probablement deux étoiles qui avaient été en orbite autour du trou noir en tandem et avaient fusionné en une étoile extrêmement grande, enveloppée de gaz et de poussières inhabituellement épais.

" Au moment de l'approche la plus proche, G2 avait une signature vraiment étrange ", a déclaré Ghez. " Nous l'avions déjà vu, mais il n'avait pas l'air trop particulier, jusqu'à ce qu'il se rapproche du trou noir et soit devenu allongé, et qu'une grande partie de son gaz a été déchiré. Il est passé d'un objet assez inoffensif quand il était loin du trou noir à un objet qui était vraiment allongé et déformé à son approche la plus proche puis a perdu sa coque extérieure, et maintenant il redevient plus compact. "

 

Astronomy groupeg reconstitutionart

Le rendu de l'artiste montre des objets G, avec les centres rougeâtres, en orbite autour du trou noir supermassif. Le trou noir est représenté comme une sphère sombre à l'intérieur d'un anneau blanc (au-dessus du milieu du rendu). - Artist’s impression of G objects, with the reddish centers, orbiting the supermassive black hole at the center of our galaxy. The black hole is represented as a dark sphere inside a white ring (above the middle of the rendering). Credit: Jack Ciurlo

 

" L'une des choses qui a enthousiasmé tout le monde à propos des objets G est que les choses qui en sont arrachées par les forces de marée alors qu'elles balayent le trou noir central doivent inévitablement tomber dans le trou noir ", a déclaré le co-auteur Mark Morris, Professeur de physique et d'astronomie à l'UCLA. " Lorsque cela se produit, cela pourrait être en mesure de produire un impressionnant spectacle de feux d'artifice, car le matériau mangé par le trou noir va chauffer et émettre un rayonnement copieux avant de disparaître à travers l'horizon des événements."

Mais les valeurs G2 et G1 sont-elles aberrantes ou font-elles partie d'une plus grande classe d'objets ? :

Lire la suite